Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 23h12
 

Politique

Assemblée nationale

Le Président de la Chambre basse vole au secours du député Mara Niarisy

mercredi 30 septembre 2015 | Léa Ratsiazo

En marge de la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire, Jean Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale a condamné la saisie des zébus du député d’Ankazoabo Sud, Mara Niarisy, par les forces de l’ordre chargées de l’opération Fahalemana. La saisie des biens d’un député en exercice équivaut à une perquisition de sa maison selon le Président de la Chambre basse. Selon lui, opération Fahalemana ou non, il y a des lois qu’il faut respecter. Il rappelle l’article 73 de la Constitution qui stipule « qu’aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. Aucun député ne peut, pendant les sessions, être poursuivi et arrêté en matière criminelle ou correctionnelle, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit. Aucun député ne peut, hors session, être arrêté qu’avec l’autorisation du Bureau de l’Assemblée, sauf en cas de flagrant délit, de poursuites autorisées ou de condamnation définitive. Toute personne justifiant d’un intérêt peut saisir par écrit le Bureau Permanent de l’Assemblée Nationale pour mettre en cause un député. Le Bureau ainsi saisi doit y apporter une réponse circonstanciée dans un délai de trois mois. »

Si les responsables de l’opération Fahalemana estiment qu’ils ont assez de preuves contre le député Mara Niarisy, précise le Président de l’Assemblée nationale, qu’ils contactent les autorités prévues par la Constitution à savoir le Bureau Permanent. Comme les gouvernants se plaisent à répéter à toute occasion, « nous sommes dans un État de droit », la preuve qu’ils se conforment tous à la loi !

94 commentaires

Vos commentaires

  • 30 septembre 2015 à 08:27 | hrrys (#5836)

    Raha ny nametavetana ( violation constitutionnelle ) ity lalàm-panorenana ty zay a !!!!!efa feno ny kapoaka

    • 30 septembre 2015 à 12:23 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      « Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes,... ».

      Max R constate maintenant que le laisser-Aller qu’ils ont commis pendant la nomination du PM, se tourne contre eux actuellement,...ce régime veut tout,...le beurre et l’argent du beurre,...et aller jusqu’au bout de leur logique, « ignorer toutes les lois » avec lesquelles ils se to.rochent,...L’immunité parlementaire,...ils ignorent son existence,...

      Ne nous étonnons pas s’il n’y a pas, n’y aura pas de stabilité politique si espérée,...!

      Et Pendant ce temps, les bailleurs-investisseurs cherchent ailleurs, les pays moins de risque,...

    • 30 septembre 2015 à 14:38 | rttr (#8865) répond à Isandra

      Evidemment ces 2 cons foza hrys et isandra sont de mêche avec les singes

    • 30 septembre 2015 à 15:38 | hrrys (#5836) répond à Isandra

      Hery Rajao savait pertinemment que R8 n’avait fait que le poignarder dans le dos depuis ce retour en catimini ....le fandraikirakena marchait à merveille , même aujourd’hui R8 l’ a giflé et en même temps l’ a caressé en malagasy littéralement on dit : sady mamelaka no manafosafo...

    • 30 septembre 2015 à 16:43 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      C’est une autre affaire,...

      Iavolaha n’est pas-elle exorcisé totalement,...après le départ des 7 chèvres noirs de Dada 8,...? Mystère,...puisque là, c’est en quelque sorte un effet d’hypnose,...

    • 30 septembre 2015 à 16:53 | hrrys (#5836) répond à Isandra

      A dire vraie , Hery Rajao étant un président par hasard trouvait bien un mentor et étant un pdt sans couilles il prête tt le temps celles de R8 qui est aussi à son tour un être fertile , d’ ou ce cercle infernal de mangataka mangataka mangataka hatrany ....

    • 30 septembre 2015 à 16:54 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      un être stérile plutôt m’excuses !!!

  • 30 septembre 2015 à 08:55 | sanois (#8546)


    I I
    I
    I CA VOLE BAS et CA VOLE EN HAUT I
    I


    I

    • 1er octobre 2015 à 12:54 | poiuyt (#584) répond à sanois

      Pigeon ?

      Vole !

      C’était un jeu des enfants. Ces humains de désputés ne vont quand même pas se faire pigeonner. Quelqu’un pourrait il dire aujourd’hui qui parmi ceux-là est là pour servir la nation ? et pas pour chouraver à la moindre occasion. Des gens très dignes, jouflus, et

  • 30 septembre 2015 à 09:00 | Eloim (#8244)

    Impunité = Article 73 (Constitution).

    • 30 septembre 2015 à 09:06 | hrrys (#5836) répond à Eloim

      Au moins on a cet article , un garde -fou , une garantie de la séparation des pouvoirs ....Cet pacte de responsabilité ou cet mémorandum est anti-constitutionnel

    • 30 septembre 2015 à 09:48 | Eloim (#8244) répond à hrrys

      La violation « répétée » de la Constitution par nos dirigeants ne date pas d’hier, qui se traduit comme délits grave entraînant à la déchéance du PRM et/ou constituant une motion de censure pour le gouvernement.
      L’Assemblée a déjà tentée « l’IMPOSSIBLE » qui donne naissance à ce « PACTE DE RESPONSABILITE », une décision d’une COUR de la plus HAUTE JURIDICTION du pays, la HCC. Une décision qui doit être « impérativement » exécutée comme toute décision émise par n’importe quelle instance judiciaire (verdict).
      Une explication, un peu superflue quand même, dit que toute décision et/ou avis, ... émise par la HCC, directement ou indirectement, sensée ou considérée comme relativement conforme à la constitution.
      Ainsi, le Pacte de responsabilité est donc conforme à la constitution ! pourtant le Mémorandum pour la Stabilité ne l’est pas, ceci peut engendrer une « CORRUPTION » institutionnelle tendant à forcer l’Assemblée de constituer une « AUTRE » majorité.
      Pourtant le délai d’exécution pose toujours problème chez nous car toute affaire juridico-judiciaire se mêle toujours avec des choses politiques qu’on concocte en haut lieu. Et la population à ce moment là reste bouche-bée, et n’arrive plus à suivre le « RYTHME ». Ainsi, on pose la question : où est-ce qu’on va exactement ?

    • 30 septembre 2015 à 10:24 | Rakoto (#9043) répond à Eloim

      Très étrange d’invoquer cet article sans plus d’explication.

      Ne vous y trompez pas pourtant, cet article est très limpide, les crimes de droit commun doivent faire l’aval d’une autorité supérieure sauf cas de flagrant délit.

      Pour le dire simplement, le fait d’être député ne vous protége en rien du viol d’un enfant, d’une infraction en matière pénale, dans la mesure ou vous êtes pris sur le fait. Jetez un oeil à l’article vous y verrez des virgules net.

      Et à ceux qui prétendent qu’un tel ou un tel à aussi violé la constitution ou je ne sais quoi, on ne fait pas un concours de celui qui est le plus c**. Alors oui, il y a des violoations manifestes et des abus, il faut tous les déononcer sans distinction de parti, tout comme il faut dénoncer ceux qui dans les entreprises nationales (qui ne seront bientôt plus grace à eux) arguent d’argument fallacieux qui ne fait que détruire le peu déjà construit.

    • 30 septembre 2015 à 11:09 | caro (#7940) répond à Rakoto

      « Et à ceux qui prétendent qu’un tel ou un tel à aussi violé la constitution ou je ne sais quoi, on ne fait pas un concours de celui qui est le plus c**. » :

      Malheureusement, ce mode de pensée est devenu la règle dans notre pays depuis que l’on a renversé un pouvoir démocratiquement élu en dénonçant tous ses travers, mais en faisant pire pour se justifier que l’autre n’en faisait pas moins.

      Et ils sont nombreux sur ce forum.

    • 30 septembre 2015 à 11:31 | Rakoto (#9043) répond à caro

      Je sais bien. Il faut toujours remettre à l’ouvrage, sans jamais faillir de sa propre droiture. Je pense très honnêtement qu’il s’agit d’une question de santé mentale pour les malagasy. Rejeter la faute sur l’autre est une habitude pas si ancienne que ça.
      Je me permets de citer Kepling.

      If you can keep your head when all about you
      Are losing theirs and blaming it on you,
      If you can trust yourself when all men doubt you,
      But make allowance for their doubting too ;
      If you can wait and not be tired by waiting,
      Or being lied about, don’t deal in lies,
      Or being hated, don’t give way to hating,
      And yet don’t look too good, nor talk too wise :

      If you can dream—and not make dreams your master ;
      If you can think—and not make thoughts your aim ;
      If you can meet with Triumph and Disaster
      And treat those two impostors just the same ;
      If you can bear to hear the truth you’ve spoken
      Twisted by knaves to make a trap for fools,
      Or watch the things you gave your life to, broken,
      And stoop and build ’em up with worn-out tools.

      J’avais un proverbe malagasy, mais je l’ai oublié.

    • 30 septembre 2015 à 11:52 | caro (#7940) répond à Rakoto

      « ... sans jamais faillir de sa propre droiture. » :

      La pauvreté est tellement partout qu’elle gangrène tout, jusqu’à la psychologie. Une des principales motivations à une action quelconque c’est de savoir au préalable quel intérêt pourrait-je tirer de ce que je fais, comme le dit un ami « ... inona no saosy amin’izany ? ».
      Et de là, de quelle droiture pourrait-on parler ?

      Ce qui conduit votre constat selon lequel « Je pense très honnêtement qu’il s’agit d’une question de santé mentale pour les malagasy. ». Vous y allez un peu fort, peut-être pour généraliser, mais c’est un triste fait, expression d’une interrogation.

      « Tsy ny namanao no ifaninananao, fa ny tsara vitanao omaly » : on est loin, très loin du compte !

    • 30 septembre 2015 à 15:44 | hrrys (#5836) répond à Eloim

      Faut -il vous rappeler que cette HCC soit disant « haute cour » constitutionnelle est également illégal ? Le quorum dans la prise des décisions est déjà sujet à caution....Les membres de cette institution ne sont jusqu’ à présent qu’ à moitié de celui qui sont requis par la loi ...La HCC actuelle n’est pas encore représentative ....

    • 30 septembre 2015 à 16:04 | Eloim (#8244) répond à hrrys

      Comme les 2/3 des membres sont là, ils sont habilités à prendre des décisions, selon le règlement intérieur de la dite cour.

  • 30 septembre 2015 à 09:08 | betoko (#413)

    On cite un article de la constitution si cela convient à un ou à des députés Chose bizarre personne ne respecte l’article 72 de cette constitution , surtout le président de la république et le président de l’assemblée nationale

  • 30 septembre 2015 à 09:45 | rakoto-neutre (#8588)

    Mbola tsara !
    Aza tanisana intsony lay article 72 sy 73 fa mahamenatra . Izay lay constitution bidon izay namboarina hahazoan’ny mpitondra miaina an-kalalahana,TSY MATY MANOTA.
    Izaho manokana dia tsy nifidy an’io lalampanorenana petatoko sady nolaniana @ fomba an-kolaka. Mba firy @ mpifidy moa mahalala azy io, tsy misy @ teny malagasy izy io. Mifidifidy fahatany fotsiny ny olona fa na ny fanentanana momba azy io dia tsy hita harahina manao akory.
    Dia mirehareha ry zareo député fa TSY MATY MANOTA, SOLOMBAVAMBAHOAKA= SOLON’NY VAVA MIHINANA NY VOLAMBAHOAKA.

  • 30 septembre 2015 à 09:47 | I MATORIANDRO (#6033)

    Fa naninona moa ny depiote no tsy maintsy mahazo ny atao hoe tsy matimanota ?

    Rariny raha misy mampieritreritra ny ataon’ny olona rehetra sy ny tsirairay dia tokony azo atao fanadihadiana sy enjehina araky ny lalana !

    Samia velon’aina !

    • 30 septembre 2015 à 11:23 | caro (#7940) répond à I MATORIANDRO

      Les députés bénéficient de ce qu’on appelle « l’immunité parlementaire » destinée à les protéger d’éventuelles « tondro molotra sans fondement ».

      Ce droit est utilisée chez nous à tort et à travers. La propre interprétation de nos députés de cette notion les conduit à en abuser et agir en « tsimatimanota », alors que les conditions de son application ne prêtent à aucune confusion.

      Tout ce qui va dans le sens contraire n’est autre qu’une volonté de couvrir des actes malveillants qui n’ont aucun rapport avec la mission d’un député.

    • 30 septembre 2015 à 15:50 | hrrys (#5836) répond à caro

      Mais pourtant ceux qui savent bien lire savent que ces députés ne seront protégés qu’ A L’EXERCICE DE LEUR FONCTION .......C’est à dire au cours des séances parlementaires ( peu importe si c’est ordinaire ou extraordinaire ) ....Là l’immunité parlementaire reste intacte ....Mais même Mara Niarisy n’es t pas un député , il y a tjr une règle régissant les perquisitions , les fouilles , ......saisis .....

  • 30 septembre 2015 à 10:45 | rayyol (#110)

    C est comme cela que rien ne change et ne changera On se protege entre pourri .La constitution est bonne quand elle fait notre affaire

    • 30 septembre 2015 à 10:50 | rayyol (#110) répond à rayyol

      E qui est plus pourri que cette grosse -erde le mots manquent pour le qualifier

    • 30 septembre 2015 à 14:40 | rttr (#8865) répond à rayyol

      est ce que ces maudits foza orana ont pensé à la constitution en 2009 ?

    • 30 septembre 2015 à 15:39 | Isandra (#7070) répond à rttr

      Et Ra8, quand il a transféré le pouvoir à un directoire militaire que lui-même avait créé,...? Pourtant, cela la source de notre maux actuels,...

    • 30 septembre 2015 à 15:50 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      nos maux,...

    • 30 septembre 2015 à 15:52 | hrrys (#5836) répond à Isandra

      Ils ( ces ZD) n’évoqueront jamais cette démission anti-constitutionnelle ..

    • 30 septembre 2015 à 16:04 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Laquelle a entraîné l’installation d’un régime extra-constitutionnel,...

    • 30 septembre 2015 à 16:20 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      - Pourquoi Ra8 était-il arrivé jusqu’à formuler ce « TRANSFERT DE POUVOIR » ?
      - Vous dites, Directoire Militaire : qui sont les membres de tel et comment était-il constitué ? Quelles sont les tâches dont il était en charge ? et pendant combien de temps ? Qui était à la tête de ce Directoire, car l’usurpateur devait être condamnable si le constat avéré ? Qui était la Cour qui « acceptait » du moins que tel directoire existait et exerçait telle ou telle fonction de telle date à telle date, dont motifs ...?
      - Qui vous a dit que les deux généraux suffisaient pour apposés leur signature et paf un autre TRANSFERT bidon avalisé par la HCC de l’époque dont les membres ont été menacés avec des fusils d’assaut ?
      - Isandra, ne soyez pas si naïve malgré que tout se passait si vite (en quelques heures seulement), la parole entonnée d’un signataire du second TRANSFERT ne vous réveillait pas ? « Il n’y a jamais eu de Directoire Militaire car nous n’acceptions pas que le militaire s’en mêlait de cette histoire ». Ainsi tout le monde était piégé !

    • 30 septembre 2015 à 16:30 | hrrys (#5836) répond à Eloim

      La question n’est plus là Eloim , elle est celle de savoir si ce transfert est on non écrit dans notre constitution .......Si R8 malgré le soif du changement , avait transféré son pouvoir à Andriantsandratsiniony Yvon , le problème aurait certainement résolu , mais la situation avait telle que les équipes de R8 y compris Haja ministre des finances se déguerpissait dont on ne savait bien la raison :.......... peur de représailles..........????

    • 30 septembre 2015 à 16:57 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Je suis désolé Eloim de vous dire ceci,...ne ré-écrivez l’histoire,... :

      - Ra8 avait bel et bien démissionné officiellement,...

      - Puis, il a conféré par l’Ordonnance 2009-001 en date du 17 mars 2009« les pleins pouvoirs à un directoire militaire » lequel devait être dirigé par le plus ancien dans le grade le plus élevé, toutes armes confondues"

      Vous pourriez vérifier l’existence de cette ordonnance,...

  • 30 septembre 2015 à 10:51 | jangobo (#8776)

    Les bœufs volés ont été saisis dans le parc à bœufs du député.

    Y a-t-il plus pire flagrant délit que cela ? Araka ny teny malagasy hoe tratra ambody omby.

    Sa ilaina ilay solombavambahoaka mihitsy no ilaina mitana ilay rambon’aomnby ?

    Sady efa tsy menatra mitsentsitra ny volam-bahoaka no mbola mangalatra kokoa ny kely eo am-pelatànany sa solombavamihinambahoaka koa ?

  • 30 septembre 2015 à 10:56 | Gérard (#7761)

    « L’objet de l’ immunité parlementaire est de permettre l’expression la plus totalement libre qu’il soit possible de la volonté nationale au sein du Parlement. Dans cette voie, l’immunité va aussi loin qu’il est possible, puisqu’elle assure l’impunité à des infractions, à des délits, dès lors qu’ils sont commis dans l’exercice des fonctions parlementaires »

    depuis quand le vol de zébus est il une fonction parlementaire ?

    • 30 septembre 2015 à 11:24 | betoko (#413) répond à Gérard

      C’est un règlement de compte . Ce député s’est exprimé sur toutes les stations de télé de Tana , et il avait dénoncé l’implication des hautes personnalités du coin concernant le vol des zébus dont il en est aussi victime
      Comme il n’a pas sa langue dans sa poche , selon lui il est menacé de mort par certaines de ces hautes personnalités . Mais c’est vrai que par corporatisme , il est protégé par ces collègues mais jusqu’ à quand ?
      La vengeance est un plat qui se mange froid
      Concernant cette histoire d’immunité la députée Lanto Rakotomanga en est aussi victime , le soir où des éléments de l’EMMOREG l’avait interpellé à Namontana avec un carton plein de fric dans le coffre de sa voiture et que le fric en question a disparu

    • 30 septembre 2015 à 12:48 | Isandra (#7070) répond à betoko

      C’est pour ça que je me suis permis de dire que ce régime bafoue les lois comme il respire,...

      Heureusement, Betoko, vous avez l’immunité en tant que Français,...sinon ils ne hésiterait pas d’envoyer des éléments pour visiter un peu chez vous,...au vu de critiques que vous lancez tous les jour ici... :)

  • 30 septembre 2015 à 11:03 | caro (#7940)

    Bonjour,

    Comment peut-on ou doit-on comprendre :

    « La saisie des biens d’un député en exercice équivaut à une perquisition de sa maison selon le Président de la Chambre basse. »

    Ces mots ont été prononcés par un député lui-même, donc élu du peuple, et aussi élu de ses pairs, c’est-à-dire de ses collègues députés, pour posséder la qualité de Président d’une Institution de la République, la deuxième institution après le PR.

    Dans cette qualité, cette personne doit être impérativement « irreprochable » dans ses faits, dans ses gestes et surtout dans ses paroles car ceux-ci reflètent en premier sa personne elle-même et ensuite l’institution qu’il représente. Quand on se trouve dans un organe qui est chargé de « fabriquer les lois » et que l’on articule des propos pareils, on a parfaitement le droit de se douter de la qualité de cette personne ainsi que les lois qui sortent de l’institution qu’il représente. C’est de la honte à la figure !

    Il n’a absolument aucune raison de faire des assimilations entre saisie de biens et de perquisition. S’il n’est même pas capable d’en faire la différence - ce qui est extrêmement grave car la déclaration permanente de « nous sommes dans un État de droit », ne doit pas être vide de tout sens -, cette place doit revenir à un autre qui sera plus à même.

    Il doit avoir en permanence dans l’esprit qu’il doit agir et parler EXCLUSIVEMENT au nom de l’intérêt général. La défense des ses collègues, comme dans le cas présent, relève de la charge des autorités, en l’occurrence les forces de l’ordre dans le respect de la séparation des pouvoirs ainsi que des autorités conférées à ces forces de l’ordre.

    Il est à rappeler que cette personne n’est pas à son premier coup. Sa démarche de mise en cause des instances chargées de conduire les affaires de ce pays devient permanente et ne consiste qu’à protéger les intérêts particuliers des députés. Comme l’exemple vient d’en haut, l’on s’interroge vraiment si les députés ont compris leur mission et le sens dans lequel ils doivent agir pour servir ce pays et non se servir pour eux-mêmes.

    Comment peut-on admettre, ne serait-ce qu’une seule seconde, qu’un Chef d’Institution comme lui, peut mettre en cause les autres instances de la République, lorsqu’il a demandé la démission du Président de la Haute Cour Constitutionnelle quels que soient les motifs invoqués ?
    Cette République, même si elle est pauvre ne doit pas être traitée de cette manière par un de ses hauts représentants. C’est une image fortement affligeante de ce qu’est, d’abord l’Institution qu’il représente, puis de cette Nation qui peine déjà beaucoup pour s’en sortir.

    A priori, il n’a pas l’air compris le contenu de l’article qu’il invoque pour défendre le député mis en cause. Il faudrait qu’il reprenne ledit article, l’analyse et au cas où la compréhension aurait du mal à venir, il peut s’adjoindre du service de la DLC (Direction de la Législation et du Contentieux, un service qui relève de l’autorité de la Primature), ou de toute autre officine susceptible de l’aider car les professionnels du droit – les vrais – ne manquent pas dans ce pays.

    A bon entendeur salut .

    • 30 septembre 2015 à 12:15 | betoko (#413) répond à caro

      Faut pas rêver Caro , depuis des lustres personne ne respecte la loi chez nous . Un exemple , un président de la république a déposé sa démission et a donné le plein pouvoir à l’armée et il disait qu’il est victime d’un coup d’état
      Aucun article de la (sa) constitution qui stipule qu’après avoir démissionné on donne le plein pouvoir à l’armée et qu’une fois parti en Afrique du Sud , il disait " oui j’ai démissionné mais c’était provisoire et en plus j’ai été forcé car l’armée avait encerclé le palais présidentiel où j’y étais encore . Il a oublié de dire que ce jour là il avait en face de lui des ambassadeurs qui peuvent attester que jamais personne ne l’avait menacé et que l’armée n’avait jamais encerclé Iavoloa

    • 30 septembre 2015 à 12:42 | caro (#7940) répond à betoko

      Inutile de me ressasser votre rengaine, ce n’est pas à moi que vous allez de nouveau la chanter, comme à votre habitude : il y a bien eu un coup d’Etat.

      Si les financements internationaux n’arrivent toujours pas, c’est tout simplement parce que les bailleurs se méfient de la capacité de ce pouvoir issu d’un coup d’Etat. Le reste n’est que du verbiage.

      N’allez-vous pas me demander cette fois de démontrer qu’il y a eu un coup d’Etat ? Gardez la réponse et la suite pour vous.

    • 30 septembre 2015 à 12:54 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Tsy coup d’état ve itony ry betoko ?

      Sady teny gasy mazava tsara daholo no miasa ao, tsy misy teny frantsay mihitsy akory ka hoe mbola tsy hazava amin’i betoko foana.

      https://mcmparis.wordpress.com/2015/07/29/habibini-lalatiana-nikasy-tanana-ani-lala-rasendrahasina-inona-hono-ny-antony/

    • 30 septembre 2015 à 13:58 | rakoto-neutre (#8588) répond à betoko

      Bonjour.
      Et je rajoute qu’en ce jour même la passation s’est déroulée à Antanimena aux environs de 23 6eures,.*TRES TARD DANS LA NUIT*,pourquoi n’a-t-il pas attendu le bon matin, ce gosse putshing.
      Vous voyez maintenant qu’IL A BIEN FAIT UN COUP D’ETAT, ET NOUS EN SUBIRONS LES CONSEQUENCES, TANDIS QUE CE PETIT MORVEUX, IL SAVOURE BIEN SA VICTOIRE EN VENDANT NOTRE PAYS AUX ENCHERES ,IL EST DEVENU LE MILLIARDAIRE INTOUCHABLE ! :

    • 30 septembre 2015 à 14:20 | betoko (#413) répond à caro

      Démontrez nous que Marc Ravalomanana fut victime d’un coup d’état . Je vous rappelle qu’en 2008 autant le FMI que la Banque mondiale ont suspendu leur aide et à cette époque il n’y avait pas Andry Rajoelina
      Comment ça c’est un pouvoir issu d’un coup d’état ? Vous êtes de mauvaise foi , dois je vous rappeler que Hery Rajao a été élu démocratiquement et reconnu par toute la communauté internationale . Si les aides n’arrivent pas c’est à cause de ce régime le quel ne respecte pas la constitution , la parole donnée et cela a provoqué l’instabilité politique . C’est la faute à Hery Rajao mais pas à Andry Rajoelina , ce dernier n’a rien à voir avec ce régime .

    • 30 septembre 2015 à 14:41 | caro (#7940) répond à betoko

      Rivo Rakotovao passe la patate chaude à Lalao Ravalomanana
      30 septembre 13:19, Saint-Jo (#8511) répond à koukoulampy (#6913)

      ...

      Alors je me pose souvent la question : est-ce que betoko a toutes ses facultés ?

      Essayez de lire quelques posts de betoko, et vous comprendrez mes doutes .

    • 30 septembre 2015 à 15:40 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Je pense qu’il n’y a rien à démontrer, Mr Betoko. Nous avons vécu l’histoire. Nous avons fait l’histoire. Actuellement, l’histoire reste et laisse des séquelles irrémédiables. C’était un COUP D’ETAT pur et simple. Si vous me dites le contraire, c’est que vous ne connaissez pas la définition de ce que c’est "UN COUP D’ETAT.
      Une petite illustration : qui avait fomenté (ou préparé) ce COUP avec Rajoelina ? Son Excellence le Président Didier Ratsiraka Ignace (revoir les 2 conférences de presse qu’il a organisée chez lui - Ambohitrarahaba et dernièrement au Carlton).
      Mr Betoko, ne vous fiez pas tout simplement avec des émissions censurées à la radio ou à la télé quant à vos sources. Essayez d’élargir votre champ de vision pour l’avenir.

    • 30 septembre 2015 à 19:37 | Mihaino (#1437) répond à Eloim

      Je vous suis parfaitement Eloim et des preuves vidéos restent soigneusement gardées depuis le début jusqu’à la fin de ce coup d’état ! Des photos montées , disent Betoko & consorts , mais Madagate avec J. Ramambazafy ne montrent que des photos plus ou moins montées car il est très fort avec les NTIC et avec ses commentaires pro- MAPAR depuis toujours ! Sa haine viscérale envers tous les régimes qui ne lui plaisent pas , aveugle et détruit sa vision objective en tant que journaliste d’investigations avec plus de 40 ans d’expériences !

    • 30 septembre 2015 à 20:25 | jangobo (#8776) répond à betoko

      Andry Rajoelina a été élu mais n’a pas fait de coup d’Etat babakoto et l’ambassadeur des USA qui a été forcé par les militaires de quitter les lieux peut en témoigner.

      L’amiral du directoire militaire de pâquerette peut aussi témoigner qu’il a été libre, en son âme et conscience et a choisi Andry Rajoelina pour être président et lui a passé les pouvoirs de son plein gré et sans contrainte des militaires du CAPSAT.

      Et il n’y a jamais eu de blindés à Ambohitsorohitra et à Iavoloha.

      Et les babakoto n’existent pas à Madagascar.

  • 30 septembre 2015 à 11:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Ce dépioté« aurait dû faire une déclaration de »PATRIMOINE" et d’INTERÊTS et d’ACTIVITES.
    - « Le statut juridique du Parlementaire a pour contre partie==une obligation de transparence,c’est à cette fin qu’un système ==permettant==de vérifier que l’exercice de mandat parlementaire n’est pas »SOURCE D’ENRICHISSEMENT INDU".

  • 30 septembre 2015 à 11:14 | koukoulampy (#6913)

    Vol ou pas, ny omby maty isaina e !

    Comme le cher colonel à Tuléar avec sa grosse Villa soit disant qu’il était blanc comme neige...

    • 30 septembre 2015 à 11:24 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à koukoulampy

      Bonjour,

      Calmez-vous car les biens mal acquis ne font pas encore l’objet de poursuite (ne font pas partie des crimes et délits) chez nous (un pays spécialiste de la gesticulation et du traitement des faux problèmes).

    • 30 septembre 2015 à 11:48 | koukoulampy (#6913) répond à plus qu'hier et moins que demain

      ce n’est pas un scoop ce que vous dites, le contraire m’aurait étonné.
      On est pire que les Africains quand même...alors que nous sommes sur une île.

  • 30 septembre 2015 à 11:15 | leclercq (#4410)

    Bonjour
    Machin chose « VOLE » comme tous les autres !!!

    • 30 septembre 2015 à 11:42 | Gérard (#7761) répond à leclercq

      Tsimbazaza , c’est d’abord un zoo !

      honte à celui là qui a eu l’idée d’en faire un parlement

  • 30 septembre 2015 à 11:36 | Turping (#1235)

    Il rappelle l’article 73 de la Constitution qui stipule « qu’aucun député ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. Aucun député ne peut, pendant les sessions, être poursuivi et arrêté ,.....
    - Ha !ha ! la constitution bidon stipule l’encouragement de l’impunité ,« tsy maty manota » .
    - Comment voulez-vous que ce pays avance ?
    - D’un côté le PAN a condamné la saise des zébus ,... de l’autre côté l’article73 empêche de dissuader les usurpateurs du pouvoir à changer l’accoutumance et les addictions de ce que c’est le pouvoir de l’usurpateur .Viendra reforcer les rangs plus tard les sénateurs après leur élection pour se partager le gâteau .Il ne reste plus qu’à attendre les aides ou les emprunts pour équilibrer les équilibres budgétaires,déficitaires pour remblayer les forfaitures ,concoctés par les voyous en cols blancs pour se partager le pouvoir.Un rituel cysclique !
    - Un bref rappel ;le vol de zébus ne date pas d’hier ni depuis 2002 ,contrairement aux dires et ceux qui veulent donner une petite leçon de morale de seconde zone.Plutôt , c’est un fléau endémique qui date depuis le temps de Ratsiraka .un phénomène qui s’aggravé au fil du temps sans qu’il y ait de modifications apportées ni de courage pour combattre la mentalité excrécable afin d’apporter de vrai changement pour le dévéloppement pérenne ....
    - Les falsifications de papiers avec les complicités de quelques forces de l’ordre pourries ,les députés (ce qui est le cas avec une preuve tangible) ,les manquements de règle commune dont les hauts placés du pouvoir doivent montrer l’exemplarité restent d’actualité ,nous démontre à quel point ce pays a besoin de changement de mentalité et de faire la politique autrement ?

    • 30 septembre 2015 à 11:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      L’immunité accordée aux députés ,c’est vraiment une sorte d’aberration politique et constitutionnelle dans le cadre où la corruption ,les impunités placent ce pays au rang des PMA (pays les moins avancés ).
      - Les scandales ,les menaces ,la destitution ,....nous démontre à quel point le pouvoir est un business pour s’enrichir ,s’approprier de toutes les occasions qui tombent dessus .Malheureusement ce phénomène existe dans les autres pays même les plus dévéloppés avec certain contrôle et de jugement à l’égard des corrompus y compris les Ministres sans état d’âme .
      - L’immunité n’est pas des bonus à partager .Dans un état Républicain digne de son nom,personne n’est au dessus de la loi y compris le président de la République.L’acte grave commis est jugeable ,rétroactif même quelques années après les méfaits.Un député qui a commis un acte delictuel de vol ,de viol ,... demande tout simplement une révocation ,exclusion pure et simple de son mandat de député sans discussion .Le rôle du PRM c’est d’intervenir direcetement que de laisser la situation pourrir pour marcahander avec les députés frondeurs ,les voyous,....même dans la recherche de la majorité présidentielle ,un vrai handicap du non avancement de ce pays car le laxisme ,le banditisme qui l’emporte face au vrai changement sociétal ,pour combattre la misère collective du peuple (ny fahorian’ny vahoaka amin’ny anakapobeny ).
      Masina ny Tanindrazana fa tsy tany ngazana !

    • 30 septembre 2015 à 11:56 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire ;directement

    • 30 septembre 2015 à 14:49 | Belakana (#7721) répond à Turping

      Bonjour Turping,

      Et revoici les singes de Tsimbazaza. Ils agissent exactement comme leurs voisins du Zoo, les locataires du Zoo ne savent ni lire ni écrire, mais ils se défendent et se protègent entre eux.

      Je me demande si ça vaut encore la peine de palabrer sur ces députés ignares et alcooliques qui ne sont que la honte de Madagascar. Il faut dissoudre cette assemblée.

  • 30 septembre 2015 à 12:23 | Mihaino (#1437)

    - La réponse du Général Béni Xavier Rasolofonirina , Chef d’Etat major général de l’Armée Malagasy ( CEMGAM) , parue sur le site de l’Express de Mcar de ce jour est claire et nette ! Veuillez lire le dernier paragraphe !

    - Le Président de la Chambre basse est devenu l’avocat du diable dans cette histoire , à mon avis ! Et les zouaves de l’AN applaudissent , nous raconte-t-on ?!

    - Nous savons tous que les « loups ne se dévorent jamais entre eux » ! et la chambre basse a encore terni bassement son image et sa notoriété !

    • 30 septembre 2015 à 14:01 | Eloim (#8244) répond à Mihaino

      - C’est une fausse solidarité de se cacher derrière cette fameuse immunité parlementaire et tout ce qui suit selon cet article 73 de la Constitution.
      - On est en présence maintenant d’une Chambre des FRONDEURS ! Ce qui fait que le Mémorandum pour la stabilité tant convoité par le PRM va partir en fumée, malgré ce soi-disant « géométrie variable » qui encense d"une pure corruption dont on fait appel à BIANCO de veiller à ce qui pourrait se passer à l’Assemblée dans le futur proche.
      Une petite note d’oubli : le moment des faits était en dehors de la session parlementaire (tout ça s’était passé, il y a une semaine de cela !).

    • 30 septembre 2015 à 14:51 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      Pr Mihaino,

      Il faudrait quand même voir la réalité,...Max n’a pas commenté le fonds, mais plutôt la forme,...dont le non respect pourrait casser un verdict,...ou une procédure,...Là où il pose de problème dans cette affaire,...

      Quel que soit le crime commis par un citoyen, qu’il soit député ou autre, cela n’autorise pas les militaires à ignorer les procédures judiciaires adaptées et ses droits,...

    • 30 septembre 2015 à 16:00 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Pourtant, une étape à ne pas négliger lorsqu’on procède à un coup de filet c’est de faire semblant d’ignorer la loi (ça fait partie de la stratégie). Et on verra l’ECHO de l’action qu’on a menée pour mesurer jusqu’à quel point ça dégage une « émanation importante ». Et le VOICI, ça s’explose !
      Même topo pour le cas de la Dame qui se baladait avec un milliard à mi-nuit, à Tana. Sans parler la véracité de l’info le concernant ainsi que la source de telle info.

    • 30 septembre 2015 à 16:14 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Cependant, la police ailleurs arrive à respecter les procédures,...quelque soit la situation,...

      Chez nous, c’est une question de volonté et d’état d’esprit, les forces de l’ordre se considèrent toujours au dessus de lois, ne sont pas obligés de la respecter quand ils sont en opération,...ou en mission,...

    • 30 septembre 2015 à 16:28 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      NON, chaque entité a sa méthode. Ce qui compte c’est le résultat. tout ceci se pratique dans les pays développés.
      Voyez les séries policières ? Quelque fois on relâche un prisonnier à prix fort pour servir d’hameçon ! ça c’est pour rigoler.

  • 30 septembre 2015 à 12:43 | Saint-Jo (#8511)

    mercredi 30 septembre 2015, par Léa Ratsiazo

    « Jean Max Rakotomamonjy, Président de l’Assemblée nationale a condamné la saisie des zébus du député d’Ankazoabo Sud, Mara Niarisy... » Selon lui, opération Fahalemana ou non, il y a des lois qu’il faut respecter. "

    Tiens, donc ! Et depuis quand les Gasy, quel que soit leur position sociale, respectent-ils la loi ou les accords qu’ eux-mêmes ont signés ?

    Les Gasy n’obéissent qu’à leurs intérêts personnels ou à leurs pulsions de l’instant.
    Quitte, pour ce faire, à enfreindre la loi ou les règles qu’ils ont acceptées auparavant ou à fouler au pied les accords qu’ils ont signés.
    C’est ça la mentalité et la façon de faire des Gasy en général.

    Concernant les politiciens gasy, le monde entier est au courant de cette lamentable mentalité depuis longtemps déjà.

    Mais ce qui est moins connu par les Etrangers qui n’ont jamais mis les pieds dans cette île, c’est le fait que globalement les Gasy agissent comme leurs dirigeants politiques.

    Exemples vécus :
    1) Vous faîtes partie d’une équipe qui doit réaliser une tâche bien définie dans un endroit bien localisé et dans un délai bien précis. La répartition des services a été faite équitablement et acceptée par tous les membres de l’équipe. Le travail a déjà commencé et avance normalement depuis quelques semaines. Chacun voit ce qui a été déjà fait et a bien en tête ce qui reste à faire. Tout semble baigner dans l’huile. Ah ! Mais ne voilà-t-il pas qu’un de vos collègues vient vous dire : « Tiens ! Tel jour à telle heure de ton horaire de travail, je viendrai prendre ta place au boulot. Tu pourras rattraper tes heures perdues une autre fois. » Vous dîtes que vous n’êtes pas d’accord. Vous croyez que l’affaire est réglée. Que nenni ! Le jour et à l’heure qu’il vous a proposés, vous arrivez à votre lieu de travail ... Vous n’en croyez pas vos yeux : l’individu est déjà là, en train de travailler à votre place. Vous êtes partagé entre l’étonnement et la colère.
    2) Vous partez loin de votre région d’origine. Vous mettez votre logement en location. Un bail avec des points d’accord précis est signé par vous et votre locataire. Au début, votre locataire paie correctement le loyer. Mais au bout d’un certain temps il ne paie plus qu’une partie du loyer qui a été convenu, sous prétexte qu’il a dû faire des travaux de réparation à tel ou tel endroit. Quelquefois il ne paie même plus le loyer. Quand vous retournez à l’improviste voir votre logement, vous avez mal au cœur en constatant les dégâts que votre locataire prétend ne pas en être l’auteur.
    3) Vous êtes propriétaire de quelques ha de terres. En investissant un capital non négligeable vous les avez aménagées en rizières. Mais vous êtes obligé de quitter l’endroit pour aller vivre ailleurs. Vous vous arrangez avec la personne en qui vous avez entière confiance pour cultiver vos rizières en votre absence. Par exemple, tous les ans vous récoltez 10 tonnes de paddy sur vos terres. Vous vous êtes mis d’accord avec votre « personne de confiance » qu’elle devra vous donner seulement 5 tonnes de produit à chaque moisson (i.e. la moitié de ce que récoltiez quand c’était vous qui officiait) et le reste de la production sera entièrement pour votre « personne de confiance » même si cela dépasse les 5 tonnes. Les premières années tout roule comme convenu. Mais arrive alors l’année fatidique où votre « personne de confiance » ne vous rend plus que 3 tonnes de paddy au lieu des 5 convenus au départ. Elle vous dit que l’année n’a pas été bonne et que elle-même devra se contenter de moins que les 3 tonnes qu’elle vous livre. Et l’année d’après, elle ne vous livre que 3 tonnes encore, si ce n’est pas moins.

    Et je ne vous raconte l’étudiant ou la belle-sœur de la nièce du beau-père de votre cousin éloigné qui, au mépris de toute déontologie que vous êtes tenu de respecter, vient vous voir dans votre bureau ou chez vous pour que, au nom du fihavanana, vous rajoutiez 1,5 point à sa moyenne afin que la personne puisse décrocher enfin le diplôme tant convoité.

    • 30 septembre 2015 à 13:40 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Connaissant bien ces histoires pour les avoir également vécu, « la personne de confiance » à qui vous avez confié des travaux chez vous, profite pendant votre absence, de subtiliser des matériels et des matériaux auxquels vous n’avez pas de moyen de contrôle immédiat.
      Au moment où vous en avez besoin, vous n’avez que vos yeux pour pleurer !

    • 30 septembre 2015 à 13:48 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      Oui, Caro !

      C’est bête à pleurer, mais c’est réellement çà !

    • 30 septembre 2015 à 14:47 | rayyol (#110) répond à Saint-Jo

      Morale vous ne faites pas confiance en personne d autre que les tres proches et encore avec reserveCroyez vous que ce soit seulement a Madagascar cette attitude détrompez vous c est partout sur la planete en occident comme en orient .

    • 30 septembre 2015 à 14:59 | caro (#7940) répond à rayyol

      Aucun peuple n’est divin sauf qu’ici, il y a un taux anormalement élevé et l’espace en regorge.

      D’abord, « ... inona no saosy amin’izany ? ». Le reste, c’est à voir ...

      Vous suivez ?

    • 30 septembre 2015 à 15:25 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      C’est pourquoi, il faut toujours le contrat(papier) bien détaillé « un contrat verbal ne vaut pas le papier sur lequel il est écrit »,quoique vous fassiez et avec quiconque vous avez affaire,...Le problème de nous Malagasy, nous n’avons pas cette habitude,...

      Pour éviter également, ce genre de choses, que les gestionnaires modernes mettent en place le contrôle interne au sein des entreprises,...basé sur l’idée que tout le monde est susceptible de se trébucher,...avec lequel vous ne serez plus obliger de mettre votre femme ou mari, proche pour détenir la caisse de votre société,...

    • 30 septembre 2015 à 15:54 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Contrat entre personne responsable .Mais meme avec un contrat cela ne veut rien dire si la personne est insolvable Tordre une pierre ne donnera jamais d eau .Faire confiance est toujours a ses risques et périls Même si la personne est de bonne foi au départ la situation évolue et quand sa devient de la survie oubliez votre pactole Chacun pense a soi avant toutMorale il y a des affaires que l on fait et d autres dont on s abstient Croyez en ma très longue expérience il y a un prix pour apprendre

    • 30 septembre 2015 à 15:58 | rakoto-neutre (#8588) répond à caro

      Et moi d’en rajouter,voyez le cas de Rajoelina et de Rajao. Qui a poussé Rajao à arriver au pouvoir,bien sûr que c’est Rajoelina qui l’a beaucoup aidé et financé, en retour Rajao a fait de Rajoelina quoi ? UN DJ AVISE.

    • 30 septembre 2015 à 16:03 | rayyol (#110) répond à Isandra

      Papier ne veut rien dire s il n y a pas de solvabilitee .Généralement chez les peuples pauvres comme ici il n y en a pas
      Meme la micro finance ne prete pas trop risque ou a tres haut taux d intérêts .
      En occident les gens sont plus susceptibles d avoir des biens a offrir en garantie ou trouver un endosseur responsable
      Mais ceci est tres rare a Madagascar .D ou le tres haut degres de risques Si je loue ma maison ce sera a un diplomate etranger ou employes de compagnie reconnu et garante sinon trop risque

    • 30 septembre 2015 à 16:36 | Isandra (#7070) répond à rayyol

      Il faudrait savoir trier ou sélectionner avec qui vous traitez vos affaires,...quitte à utiliser la discrimination,...En France par exemple,...le propriétaire ne donne pas en location à n’importe qui leur maison ou appartement, il les sélectionne en fonction de leur revenu,...(officieusement, certains propriétaires privilégient ceux qui sont d’origine européenne,...)...

    • 30 septembre 2015 à 17:21 | Isandra (#7070) répond à rakoto-neutre

      Bravo,...!

      Vous avez trouvé l’exemple parfait de cette mentalité, cette ingratitude sans scrupule de certains gasy,...Ben oui, l’exemple vient d’en haut,...pas de contrat écrit, pas de promesse tenue,...

  • 30 septembre 2015 à 15:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il s’agit en fait d’une parole (celle du député et de sa famille) contre une autre (celle des victimes des DAHALO), sans témoin neutre et sans aveu des auteurs avec comme arbitre les FO (dont la majorité ignore la couleur des zébus) de l’opération FAHALEMANA : On ne sait plus si de telle pratique relève du DINA tant honni ou de la JUSTICE SANS JUGE, SANS AVOCAT, SANS PROCUREUR, SANS AUDIENCE et donc SANS JUGEMENT ???

    • 30 septembre 2015 à 17:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Dès le départ de ces FO de l’opération FAHALEMANA, ceux qui se sentaient victime de ce genre de pratique vont encore se venger sur l’autre partie et ainsi de suite : Attention DANGER !

    • 30 septembre 2015 à 17:22 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Un vrai responsable ne cautionnerait jamais ce genre de solution/ sans fondement ni juridique ni sociologique.

  • 30 septembre 2015 à 16:04 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne va pas continuer à évoquer la constitution matin midi et soir pour protéger les parlementaires selon l’époque et l’ambiance du moment :

    - en 2002 et 2009, personne n’a pris le temps d’évoquer et de protéger la Constitution.

    Il faut donc rétablir, partout l’autorité de l’État :

    - cette initiative doit venir de président.

    Se réunir pour parler de Constitution et de ce qu’elle contient. Et tout le monde s’engage à la respecter, à commencer par le président lui-même....

    • 30 septembre 2015 à 16:33 | hrrys (#5836) répond à diego

      La meilleure solution serait : le changement de cette constitution et/ou la dissolution de l’assemblée nationale et réorganiser une nouvelle élection aussi bien légitime que légale

    • 30 septembre 2015 à 17:26 | Isandra (#7070) répond à hrrys

      Dans ce cas, il faudrait remettre le compteur à zéro,...

      - Nouvelle réconciliation nationale,
      - Nouvelle constitution,
      - Nouvelle élection présidentielle,
      - Nouvelles élections de parlements,...
      - Nouvelle HCC,

      Etc,...

    • 30 septembre 2015 à 17:26 | rakotoson (#8023) répond à hrrys

      @ hrrys

      #### La meilleure solution serait : le changement de cette constitution et/ou la dissolution de l’assemblée nationale et réorganiser une nouvelle élection aussi bien légitime que légale###

      Vous ne connaissez pas le refrain ? « Les Caisses de l’ Etat sont vides » . ( Oui , quand la population réclame l’ amélioration de leur niveau de vie . C’ est dépenser sans compter lorsque les dirigeants et leurs sbires vivent au jour le jour sans penser au quotidien des petites gens .

      Réorganiser les élections , dites - vous ? Visiblement , vous êtes partisan de la main tendue , de la mendicité , auprès des bailleurs de fonds . Mais , sachez , aussi , une chose . Ces financements multi et bilatéraux qu’ il suffit de signer ne sont pas octroyés pour vos beaux yeux , et / ou ceux des dirigeants : ce sont des dettes que les générations futures auront à rembourser un jour alors que vous même vous n’ en avez pas profité .

      Suivez , donc , attentivement les malheurs du peuple grec qui subissent actuellement les années d’ endettement de leurs dirigeants successifs ; alors que la Grève est un des pays le plus peuplés de multimilliardaires au monde .

      Recommencez les élections ? Mais vous rêvez . Les dirigeants ne savent même pas que faire avec les sénatoriales qu’ ont repoussent sans fin aux calendes grecques . Faute d’ argent justement !!!

    • 30 septembre 2015 à 18:16 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à Isandra

      Nouveau pays celui ci n’est pas viable !

    • 30 septembre 2015 à 19:44 | manga (#6995) répond à Isandra

      Ny atody tsy misy fa ny ta.ny no miverimberina.

  • 30 septembre 2015 à 18:17 | diego (#531)

    Bonjour hrrys,

    J’ai dit et j’ai le plaisir de le répéter encore. Pour sortir de cette crise, il faut :

    - un, mettre en place un gouvernement d’Union National ;

    - deux, il faut aller jusqu’au bout de la réconciliation.

    Depuis 2002, il y a à Madagascar une tentative d’explication pour imposer aux Malgaches et par la suite pour faire admettre instances internationales que :

    - les coups d’État à Madagascar seraient faites assez intelligemment, de facto acceptables, mieux encore, ces coups seraient les moins mauvais des solutions existantes !

    Autrement dit, la solution à une crise, quelque soit sa nature à Madagascar, serait :

    - un, de renverser le régime ;

    - ou, deux, éventuellement, contester les élections ;

    - et trois, ne pas respecter la Constitution et les Institutions du pays. Les hommes forts sont de facto, la Constitution et les Institutions !

    Si on s’amuse à mettre bout en bout ce que je raconte ici depuis des mois, il se résume en une seule phrase :

    - Madagascar doit retrouver vite une stabilité politique enfin que le pays soit gouvernable.

    Un pays ingouvernable ne peut pas se développer et il pourrait être difficilement aidé.

    Beaucoup de monde MIMENIMENINA HOATRANY LOHA TAPAKA dans le pays. On part dans tout le côté inventer une économie, une politique et on part dans des explications aussi claires que le trou du Q d’un zébu :

    - tantôt le big et unique problème c’est le Monsieur d’en face, tantôt c’est le voisin, le lendemain c’est la France etc....

    .....en fait le problème c’est ces gens, ces politiciens qui croient la solution c’est eux :

    - et ces gens sont ceux qui ne croient pas à un gouvernement d’Union National, une approche politique universelle et la plus intelligente, qui a fait ses preuves dans presque tous les pays modernes et moins modernes dans le monde.

    - ceux gens sont ceux qui ne croient pas à la réconciliation parce que si la réconciliation aille jusqu’au bout, ils pensent et assument que leurs petits politiciens perdront le bout gras de pouvoir qu’ils ont entre les mains.

    Alors, le seul moyens qu’ils ont ces gens et leurs politiciens pour se maintenir au pouvoir :

    - c’est de tenir et s’accrocher dans le pouvoir et ses périphéries, aussi longtemps qu’ils peuvent, en espérant que la crise de 2002, 2009 et les élections pièges à C....se diluent rapidement.....

    C’est un pari risqué et jusqu’ici, il a été toujours un échec :

    - et la réalité est qu’aucun parti politique, aucun leader politique Gasy ne peut prétendre en position de gouverner le pays.

    70% d’électeurs boude les Urnes :

    - les politiciens vont faire appel à quel pays et à quels électeurs quand 95% des électeurs jugerait inutile d’aller voter ?

    L’attitude des politiciens Gasy nous y conduit fatalement !

    • 30 septembre 2015 à 18:19 | diego (#531) répond à diego

      L’aide, je le répète ne se fait pas et ne passe pas de main en main, mais d’une institution à une autre.....

    • 30 septembre 2015 à 20:01 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour l’ami DIEGO ?
      Là , franchement je reconnais Diego avec ses analyses et ses réactions que nos Dirigeants n’ont jamais prises en compte ! Pourtant , grâce à son franc-parler et à ses connaissances en économie( en plus de l’aviation) , il critique et propose des axes de réflexions à méditer ! Je suis sûr et certain que DIEGO adore notre Pays , comme la plupart des forumistes de MT.com ! Certains rabat-joie participent à ce forum pour dénigrer leurs contradicteurs , voire les insulter ! Je me demande parfois s’ils font exprès pour la provoc ou pour le plaisir de dire n’importe quoi sur n’importe quel sujet !
      Wait and see ....

  • 30 septembre 2015 à 19:47 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    le changement, qui doit s’opérer doit se faire dans la tête des gens et a commencer par les honorables personnes qui noircissent ces colonnes a longueur de journée.
    Changer ce que vous voulez ,la constitution ,le prm,l’AN,la hcc,etc...rien ne changera .
    Donc continuer ainsi ad vitam aeternam et surtout écouter bien vos conseillers débiles comme Basile .
    Donc écoutez,découvrez,redecouvrez les valeurs admises dans les pays stables et vous comprendrez que le vol,la tricherie,le mensonge,ne sont pas des méthodes de gouvernement normales ,car c’est de cela qu’il s’agit !

    • 30 septembre 2015 à 20:21 | manga (#6995) répond à ATAVISME PREMIUM

      Cher frère,
      J’ai essayé de consulter tous les commentaires ; mais à aucun moment, un seul des participants ait eu idée de préciser que :
      1.- Le cas du sieur MARA Niarisy ne fait objet d’ordre du jour.
      2.- Si solidarité il y avait, le Président de l’Assemblée n’aurait pas dû imposer le droit de veto avant de passer à une enquête interne.
      3.- Il n’est plus à démontrer pourquoi le principal reproché dans cette affaire demande le concours de ses pairs pour pouvoir se disculper.
      4.- A nous référer sur le nombre de mandats qu’il a exercé au sein de cette institution, personne ne peut le qualifier de persona non grata : Raison pour laquelle il est préjudiciable que si vol (de boeufs) perdure dans la circonscription où il a été élu : qu’il est directement ou indirectement impliqué.
      5.- Quant à toute éventuelle interprétation de tout à chacun, il s’avère utile de reconnaître qu’une plainte reste une plainte.
      De ce fait, et si la Chambre Basse porte une certaine importance dans le volet « pacte de responsabilité » dont fait la une des perspectives de la Présidence que des autres institutions existantes, il ressort de la Justice de porter tout éclaircissement dans cette affaire.
      Si les faits dont reprochent les opérateurs du fahalemana s’avèrent exactes, la Chambre Basse ferait mieux de lever l’immunité, et gare à ceux qui sont adeptes de la chasse aux sorcières.

    • 1er octobre 2015 à 07:34 | el che (#344) répond à ATAVISME PREMIUM

      ATAVISME PREMIUM
      Bravo...
      Beaucoup pensent encore qu’il y a des débats d’idées, de partis politiques idéologues et convaincus.
      En fait, nous avons des opportunistes qui s’associent (parfois associations de malfaiteurs ?) et se dissocient au gré de leurs intérets...
      Alors, qui doit-on réconcilier ? Des individus qui ne sont représentés que par leurs égos ?

  • 30 septembre 2015 à 21:11 | Solofo Rasamiharimanana (#8655)

    Il fallait quand-même le Député déclare son patrimoine (comme la Loi l’oblige) avant que cette affaire ne s’éclate.

    • 1er octobre 2015 à 07:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Solofo Rasamiharimanana

      Cette affaire fait du bruit pour « RIEN ».
      C’est votre point de vue est (-était-) la seule « SOLUTION »..Le reste c’est du « BLA-BLA » comme d’habitude.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 30 septembre 2015 à 23:36 | Gérard (#7761)

    Mais enfin !

    que l’on soit député ou président de la république, si l’on est accusé à tort, que l’on a l’esprit tranquille ! on ne voit pas d’inconvénient à ce que la police compte vos zébus, on les y invite, pour clore la polémique

    • 1er octobre 2015 à 09:51 | rayyol (#110) répond à Gérard

      Bruit pour rien Alors que l on commence a oser s attaquer a la veritable Mafia Dans le Sud ce sont les depiotes, les colonels tout ce qui a une certaine autorite , regardez ou sont les sous et vous allez trouver la mafia .J etait au guichet automatique a Toliara
      Quand arrive un 4x4 premiere chose un garde arme d un revolver prêt a tirer descend de l auto vient prendre position devant le guichet et voici le colonel qui daigne sortir de son 4x4 et se rend au guichet sous haute protection.
      Voila ou en est la decadence de Madagascar la mafia est hautement protégé ce colonel quel est son problème que craint t il poser la question c est y repondre quand on a la conscience tranquille on ne craint rien

  • 1er octobre 2015 à 21:42 | gege (#8324)

    « sauf en cas de flagrant délit » !
    Mais oui, monsieur le Président, il s’agit d’un flagrant délit !
    L’intervention de la police est donc légitime - la saisie du bétail
    volé est légitime - et leur restitution aussi.
    Maintenant, il ne reste plus qu’à interpeller le député, après que
    la chambre aura levé son immunité.
    il n’y a rien à défendre dans cette histoire -
    au contraire, le président devrai faire profil bas.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 250