Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 15h16
 

Société

Assainissement des bas-quartiers après les inondations

Le PAM appuie les personnes qui en sont victimes

samedi 11 avril 2015
JPEG - 123.5 ko

Après l’assistance d’urgence, les partenaires humanitaires aident les familles vulnérables déplacées par les dernières inondations à reprendre une vie normale à travers un programme de vivres-contre-actifs.

Ce programme, qui débutera la semaine prochaine, consiste à nettoyer les canaux situés dans les quartiers de la capitale qui ont été les plus affectées par les inondations, notamment Antohomadinika, Tsaramasay, Ankazomanga et Ankorondrano-Andranomahery. Ces travaux d’assainissement sur une durée de vingt jours permettront de limiter les impacts sanitaires négatifs du débordement des eaux usées et pluviales. En échange, chaque participant à ces activités recevra du Programme alimentaire mondial (PAM) une ration familiale composée de riz et de haricots, ce qui contribue à améliorer la consommation alimentaire de son ménage. Ainsi, plus de 3 800 personnes des quartiers parmi les plus vulnérables d’Antananarivo bénéficient des retombées de ce programme.

Ce programme est mis en place par le PAM en collaboration avec le Bureau national de gestion des risques et catastrophes, la Commune urbaine d’Antananarivo et l’Association AIDER.

« Le passage cumulé de plusieurs intempéries depuis le début de cette année a non seulement ravagé les habitations et endommagé des biens dans des zones et quartiers extrêmement pauvres. Ces activités de redressement viennent prendre le relais de l’assistance d’urgence pour permettre aux personnes affectées de reprendre progressivement une vie normale et d’améliorer les conditions d’hygiène du quartier », explique Willem van Milink, représentant du PAM à Madagascar.

Par ailleurs, le PAM fournit une ration d’accompagnement à 6 500 personnes qui vont quitter les sites d’hébergement temporaires et retourner chez elles. La plupart des ménages ont vu leurs moyens de subsistance et sources de revenus perturbés par le passage des intempéries et les inondations. En dépit de leur retour à domicile, leur situation restera précaire. Il est donc nécessaire de poursuivre l’assistance jusqu’à ce qu’ils puissent reprendre des activités rémunératrices.

Recueilli par Bill

5 commentaires

Vos commentaires

  • 11 avril 2015 à 09:20 | revysaditra (#8500)

    All this will not be finished in the first one hundred days.
    Nor will it be finished in the first one thousand days . . .
    nor even perhaps in our lifetime on this planet. But let us begin.

    —  -John F. Kennedy
    présidents des États-Unis assassiné à l’âge de 46 ans et 177 jours.

    SARY AVY @ MÉTÉO FRANCE
    http://www.cycloneoi.com/pages/cyclone-ocean-indien/suivi-cyclone-sud-ouest.html
    SUIVI CYCLONE SUD-OUEST OCÉAN INDIEN

  • 11 avril 2015 à 10:09 | Saint-Jo (#8511)

    Izao izany dia izany fikambanana vahiny PAM izany no mapanao ny fomba fiasan’ny fokonolona tamin’ny andro taloha tao Voromahery (Antananarivo sy ny manodidina azy akaiky dia akaiky).
    Dia vary sy tsaramaso no omen-dry zareo PAM an’ireo olona tonga manao io karazan’asa fanaon’ny fokonolona taloha io. Tandremo ary sao dia lazain’ny sasany hoe « karama vary masaka » indray ny amin’io an !
    Vary tsy mbola nandraoina no voalaza fa io nomena io.
    Tamin’ny andro taloha dia
    - na samy nivatsy tohan’aina ny olona tonga nanao asam-pokonolona
    - na, amin’ny fotoana mialoha kelin’ny tatao vovonana, dia nanaterana vary sy laoka ho haniny ny olona niasa teny antsehatrin’ny asam-pokonolona.

    Isika gasy dia tsy mahay mamoha ny fomba tsara sady nahomby fanaon’ny razana taloha.
    Ka indraindray dia ny vahiny indray ity no mamoha sady manova kely ireny fomba gasy ireny mba ifanaraka amin’ny fomban-dry zareo vahiny.

    Diso kely aho, ka azafady !
    Saika adinoko, fa tamin’ny zoma sy sabotsin’ny herinandro nialoha ny herinandro masina teo, dia nisy fokonolona samy nitondra angady sy harona ary tohan’aina, nandeha teny Tanjombato, nanadio antsitra-po ny toerana misy ny Magro !

  • 11 avril 2015 à 11:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    PAM..
    Au lieu de donner des surplus des « PAYS » développés,il faut oser « REQUISITIONNER » tous les appartements et villas libres depuis plus de 06 mois,dans l’agglomération d’Antananarivo.
    UNE REPARTITION EQUITABLE DES RICHESSES NATIONALES MALGACHES.Point barre !
    Votre « PROGRAMME » n’a jamais aidé==VRAIMENT==les Malgaches.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 12 avril 2015 à 07:10 | MAHITSITENY (#8793) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ary ianao ve mba nanampy ????

      Ary maninona raha ny fandriananao sy ny latabatrao aloha no « réquisitionné »-na voalohany ???

    • 13 avril 2015 à 07:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à MAHITSITENY

      Madagascar est un PAYS riche mais la répartition de la richesse nationale n’est pas équitable.Point barre !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 339