::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 02h51  :  12°C  :  Clair de lune et nuages épars
jeudi 24 juillet 2014
 

 > Editorial

Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique

mardi 23 août 2011, par Ndimby A.

Saddam Hussain, Zinedine Ben Ali, Hosni Moubarak, Dadis Camara, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana, bientôt Mouammar el Kadhafi, et sur un autre plan, Dominique Strauss Kahn. Autant de personnalités dont le destin a démontré la maxime de la Rome Antique : la Roche tarpéienne n’est pas loin du Capitole. A Madagascar, on pourrait traduire en disant qu’Antanimora n’est pas loin d’Ambohitsorohitra, ou pour respecter l’analogie avec la maxime d’origine qui faisait allusion aux lieux de pouvoir et d’exécution, la falaise d’Ampamarinana est à côté du Palais de Manjakamiadana. Kodiaran-tsarety ny fiainana : pour les hommes de pouvoir, la vie est en effet une roue de charrette qui tourne, et qui fait que celui qui est en haut se retrouve ensuite en bas.

La chute de Kadhafi, après 42 de pouvoir, sonne un peu plus le glas de ces régimes qui prennent racine en Afrique, au point de vouloir s’éterniser. Le Tchad subit Idriss Deby depuis 1990 et le Soudan, Omar Hassan Ahmed Elbashir depuis 1989. Blaise Compaoré est à la tête du Burkina Faso depuis 1987 ; Robert Gabriel Mugabe à celle du Zimbabwe depuis 1987. Yoweri Kaguta Museveni dirige l’Ouganda depuis 1986 et Paul Biya le Cameroun depuis 1982. Obiang Nguema Mbasogo préside la Guinée équatoriale et José Edouardo Dos Santos l’Angola 1979, soit 30 ans de pouvoir. Après la chute de Kadhafi, l’Angolais et le Guinéen équatorial sont donc les nouveaux recordmen de la longévité au pouvoir dans le continent noir. On peut ajouter à ceux-ci les zanak’i dada que sont Faure Gnassimbe et Ali Bongo, qui ne font qu’assurer la continuité de la dynastie paternelle au Togo et au Gabon. Et même si on s’intéresse plutôt aux républiques, on notera que le Roi Mswati III règne sur le Swaziland depuis 1986.

La recette pour rester au pouvoir très longtemps en Afrique est simple : une bonne vieille dictature. Le Tchad, le Soudan, le Burkina Faso, le Cameroun, le Swaziland, l’Angola et la Guinée équatoriale sont considérés comme des pays non libres par Freedom House dont le classement en matière de démocratie dans le monde fait autorité. Cette même institution attribue également des notes de liberté civiles (CL) et de libertés politiques (PL) à chaque pays, sur une échelle qui va de 1 à 7, cette dernière étant la pire. Les pays non libres se retrouvent systématiquement avec des notes qui ne descendent jamais en dessous de 5, et se retrouvent même la plupart du temps avec la note maximale et peu honorable de 7. Eduardo Dos Santos étant le nouveau patron de la SADC, cela n’augure pas d’une poussée des principes démocratiques dans la région [1]. Le seul intérêt, c’est que depuis le Sommet de Luanda qui a tant déçu les hâtifs, la SADC est maintenant dirigée par des gens qui n’aiment pas les coups d’État : Dos Santos au nom de la stabilité, et Jacob Zuma (Président de la Troika) au nom de la démocratie [2]

On rappelle que c’est la France qui a pris le leadership de l’action militaire qui finira par bouter Kadhafi hors du pouvoir, quelques semaines après que le fantasque colonel ait menacé de faire de graves révélations sur Nicolas Sarkozy. Ravalomanana est balayé par un coup d’Etat, quelques mois après avoir renvoyé un ambassadeur de Sarkozy dans ses pénates. Bien entendu, ce ne sont que des coincidences... Mais si j’étais un dictateur africain, je me garderai bien d’irriter celui qui, par son côté belliqueux, se prend pour le Napoléon des temps modernes.

La démocratie n’apparaît pas toujours après la dictature.

JPEG - 20 ko

« Raiso ny tanako, handeha ho tantanako, ny tanano no tanako, avia izany zanako » semble chanter le Mouammar du désert à son grand ami Andry Rajoelina en mai 2009. Ce dernier proclamait fièrement recevoir des conseils du Mouammar du désert. Quand on connait la mentalité de l’ancien recordman de longévité en Afrique, cela est inquiétant pour la suite des événements à Madagascar.

Les chutes de Ben Ali, Moubarak et Kadhafi vont-elles changer quelque chose à la situation de la démocratie en Afrique ? Dans un avenir immédiat, cela est illusoire. La forme néo-patrimoniale des systèmes politiques y est encore très vive : le chef d’État et son clan ont une conception pratiquement privée des affaires et des finances de l’État, qui leur appartiennent et dont ils font ce qu’il veulent, sans que qui que ce soit ne soit autorisé à poser des questions. Dans de telles conditions, aucun espoir de voir une opposition se construire et des élections s’organiser de manière libre et transparente.

A ceci s’ajoute que le chef d’État s’estime toujours investi d’une mission sacrée, et pense être le seul capable de présider aux destinées de son pays. Il est d’ailleurs encouragé dans cette myopie par ses griots. Philibert Tsiranana aimait qu’on lui dise (en 1972) que celui qui le remplacerait n’était pas encore né. L’équipe de campagne de Didier Ratsiraka en 2001 affirmait qu’un dernier mandat était nécessaire à l’Amiral pour préparer la relève et une transition en douceur. Et Aboulaye Wade au Sénégal a déclaré se présenter à 85 ans pour un 3ème mandat, car personne n’était encore prêt à prendre le pouvoir. Tout en préparant en sous-main son fils à lui succéder, tout comme le Président Obiang de Guinée équatoriale.

Les troubles violents qui ont amené la chute de dictatures en Afrique, mais également en Irak ou en Afghanistan, n’ont pas amené la démocratie. Un officiel américain qui était interviewé par la presse sur la situation socio-économique de l’Iraq après l’intervention des États-Unis pour renverser Saddam Hussain, répondit cyniquement : « oui mais maintenant, les Iraquiens ont la liberté et la démocratie ». Il vaut mieux entendre cela que d’être sourd. A quoi servent ces valeurs, dont l’existence en Iraq reste d’ailleurs encore à démontrer, quand on voit maintenant les problèmes de sécurité, d’emploi, de corruption, d’énergie etc. Il suffit aussi de voir ce qui se passe du coté de l’Egypte, en instabilité permanente depuis la chute de Moubarak. La chute d’une dictature n’emmène pas systématiquement une démocratie, même si le combat est souvent mené au nom de la liberté.

Si on sait que le développement n’a pas nécessairement besoin de démocratie, on peut se poser une question sacrilège : ne faudrait-il pas un consensus à Madagascar pour une dictature éclairée, au moins pendant quelques années, le temps de gommer l’héritage d’une décolonisation mal faite, les séquelles d’un socialisme révolutionnaire et le legs du coup d’État de 2009. Cette question n’est en aucun cas un cautionnement d’Andry Rajoelina, qui malgré ses propensions d’apprenti et futur maître dictateur, n’a aucune lumière : aucune chance donc qu’il nous mène quelque part, excepté dans le ravin, si nous n’y sommes pas déjà. La démocratie ne se proclame pas à coups de noms de République démocratique ou d’inauguration de places de la démocratie, mais doit suivre des normes universelles définies par les Nations unies dans le Rapport mondial du développement humain produit par le PNUD en 2002.

La crise malgache de 2009 est sans doute un cas d’école. Le coup d’État de 2009 avait été mené au nom de motifs nobles tels que lutte contre la dictature, bonne gouvernance et démocratie. Mais après deux ans, seuls les idiots, les naïfs et les escrocs politiques politiques professionnels de l’ESCROPOL pensent que le régime a amené ce qu’il a promis. Quant à ceux qui ont dès le début affiché leur scepticisme (comme votre serviteur), ils ne peuvent que se frotter les mains d’avoir eu raison et refusé de suivre le train des moutons de Panurge. Cette satisfaction est sans doute bien piètre, mais au moins on se dit qu’on n’a pas eu la bêtise de miser un kopeck d’espoir sur cette aventure foireuse.

Pour mon 200ème éditorial sur les colonnes de Madagascar-Tribune.com, qui est celui que vous êtes en train de lire en ce moment, j’avais d’ailleurs prévu de me livrer à mon petit jeu favori : lister ce qui avait été anticipé dans les éditos depuis deux ans en disant : « je vous l’avais bien dit ». Cette pratique énerve profondément les hâtifs et leurs griots, raison pour laquelle c’est mon jeu favori. Car les forumistes pro-transition n’aiment pas se voir démontrer la réalité de leurs illusions sur les capacités et les motivations de leur Messie de pacotille et son équipe, qui ont donc été vus pendant le week-end du côté d’Anjanamasina, là où on enferme les malades mentaux et les délinquants juvéniles [3] Mais le fait que les forces rebelles soient en train de s’approcher dangereusement de la tignasse du fou chevelu de Tripoli au point de le scalper politiquement, engage à commenter l’actualité internationale. Le petit jeu est donc partie remise.

Notes

[1] Pour les curieux : les notes de Madagascar dans le rapport 2011 de Freedom House sont de 6 en matière de droits politiques, et de 4 en matière de libertés civiles. La note moyenne de Madagascar est de 5.0, à une étape d’être classé non libre.

[2] Rappelons que les seuls pays considérés libres et démocratiques par Freedom House sont l’Afrique du Sud, le Botswana, le Ghana, le Bénin, la Namibie, l’Île Maurice, le Mali, le Cap-Vert et Sao Tomé-et-Principe..

[3] Précision : le Grand Hâtif et sa suite y étaient pour une inauguration de Temple protestant. Faut-il vraiment que la FJKM soit dans la misère, ou à la rigueur amnésique, pour accepter des subsides de la part d’une administration qui n’a eu aucun scrupule à lui faire payer de manière éhontée d’avoir été l’Église de Ravalomanana : le guet-apens du 17 mars 2009 à l’Épiscopat sous le regard bienveillant de Monseigneur Omar ; l’affaire Lala Rasendrahasina, la décision de frapper de l’impôt sur les bénéfices la FJKM ; le vol dans une totale impunité des matériaux de construction destinés à une école FJKM ; l’arrestation de journalistes et la fermeture de la radio protestante Radio-Fahazavana etc. Certes, il est hors de question de vouloir attiser une guerre de religion, mais de là à se prostituer ainsi, il y a un fossé à ne pas franchir..

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 64 réactions Lire les commentaires
  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 07:41, par râleur (#3702)

    Merci pour ce 200è Ndimby.

    On régale comme d’hab.

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 09:16, elena (#3066) répond à râleur (#3702)

      oui, merci,merci Ndimby pour cette 200 ème comme on dit au théatre.
      Mais pourvu que cet éditorial ne soit pas prémonitoire : je parle de la durée de cette transition, car la chute des dictateurs,elle,elle est toujours inéluctable.

      • Le Mouammar ... me partage
        23 août 2011 10:43, Bena (#494) répond à elena (#3066)

        d’un coté, je hais cet homme du desert qui a incencé le p’tit putschiste, à l’instar du vieux wade et de son mentor sarko (ou vice versa).

        de l’autre, je me demande ce que fait le monde (et moi-même) sur le sort reservé à Tripoli contrairement à Benghazi. Benghazi était menacée, l’otan sort l’artillerie lourde, quand à Tripoli le démoniaque, on la laisse à son triste sort.

        • Le Mouammar ... me partage
          23 août 2011 15:52, Jipo (#4988) répond à Bena (#494)

          Bena bonsoir , ne vous en faites pas ; son tour est en gestation , il est le prochain sur la liste , ça vous fait une belle jambe , certes , mais raloelina n ’ échappera pas à cette issue , et sans besoin de justice : divine , l ’ humaine suffira .

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 08:59, par Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    « 50 » ans ,après,c’est le retour vers la domination de l’occident en détresse économique-financière sur les pays pourvoyeurs des matières premières.

    Le cycle infernal des dominateurs /dominés.Le bal des hypocrites a déjà commencé.Pour se renflouer économiquement,il faut détruire ailleurs.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa gmail.com

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 11:15, razafi (#1661) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

      C’est avec grand plaisir que je constate l’évolution de votre point de vue Basile. Je penses que c’est à force de suivre l’actualité de Madagascar.

      Bonne journée à vous et à tous les « forumistes ».

      Ps : Merci à Dimby pour cet édito.

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 09:32, par lalatiana (#1016)

    Si on sait que le développement n’a pas nécessairement besoin de démocratie, on peut se poser une question sacrilège : ne faudrait-il pas un consensus à Madagascar pour une dictature éclairée, au moins pendant quelques années, le temps de gommer l’héritage d’une décolonisation mal faite, les séquelles d’un socialisme révolutionnaire et le legs du coup d’État de 2009 ... Ouffff ... Gonflé le Ndimby d’afficher ça ...

    Faudrait vraiment que la grande majorité décide, et non pas se résigne, de faire confiance à quelqu’un ... et à son équipe. Faudrait que le quelqu’un en question émerge ... en se faisant reconnaitre pour son coeur, sa culture et son éthique ...

    Razily, reviens !!!

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 10:18, gasy_kely (#439) répond à lalatiana (#1016)

      Mes félicitations pour ses 200ème éditos et en plus sans avoir quelques discussions avec un autre Ra8 !!. Ou peut être que la note de 5 en LJ n’est pas juste.. la presse est libre.. en plus libres de ne pas manger..

      Dictateur éclairé : je ne pense pas que ce genre de dictateur existe. Si c’est un illuminé, ça reste le pire dictateur. Si c’est quelqu’un d’intelligent, il ne sera pas dictateur car il aura la mérite de voir un peu plus loin que le bout de son nez..

      Ceci dit dans l’idée, je ne suis pas contre. Faire un état pas démocratique n’est pas une si mauvaise idée. En plus dans une société patriarcale comme la notre, la démocratie n’est pas adéquat. Combien d’entre nous à oser contredire directement son père même s’il a tort ? Alors que la base même de la démocratie est la discussion.

      Gasy kely tsy mahay..

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 13:15, racynt (#1557) répond à gasy_kely (#439)

        Bravo pour ce 200è édito Ndimby. Quand à l’idée de la dictature ??? c’est assez compliqué parce que dans le fond lorsqu’on regarde bien, ni la dictature, ni la démocratie ne peut fonctionner à Madagascar car quand on observe les personnalités politiques aujourd’hui, il m’est difficile de croire qu’il y en a un qui sera capable de ne pas faire de dérive en ayant le plein pouvoir . D’un autre côté, la démocratie depuis des années n’est qu’un précepte vain chez nous pour bien endormir les malgaches afin que les dirigeants puissent servir leurs intérêts personnels sans être inquiéter par le pouvoir législatif ou judiciaire...Et de plus comme le dit gasy kely, la plupart des malgaches n’ayant pas encore vraiment compris le sens de la démocratie , ne sont pas capable d’avoir de vrai débat d’idée ou de discussion sans que cela ne dégénère parfois et j’en ai été témoin la bas au point même que dans des familles ou des groupes d’amis en arrive à un stade où on se régie comme règle de ne pas parler de politique lorsqu’on se retouve ensemble. Si on prend l’exemple de Ra8, beaucoup diront que c’était un dictateur qui a fait trop de dérive et d’autres diront qu’il a fait avancé le pays économiquement . Alors, doit on faire le choix entre la « démocratie » et le « développement ». Comme on dit, on ne construit pas un empire sans faire de dégât. Vouloir le développement économique à n’importe qu’elle prix est il vraiment une solution pour faire avancer le pays ?

        Pour ce qui est de la Lybie, pour ma part le fait que la France s’est immiscé dans ce conflit n’est certainement pas un hasard sachant que Khadafi a voulu faire des révélation sur Sarkozy et que de plus 80% du pétrole importé par la France provient de la Lybie. D’ailleurs la France veut être en première ligne pour les contrats avec le nouveau conseil de transition .

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 15:47, Stomato (#3476) répond à racynt (#1557)

          « Pour ce qui est de la Lybie, pour ma part le fait que la France s’est immiscé dans ce conflit n’est certainement pas un hasard sachant que Khadafi a voulu faire des révélation sur Sarkozy »

          On se souvient du temps où il accusait des roumaines d’avoir volontairement inoculer le SIDA a des enfants...

          « et que de plus 80% du pétrole importé par la France provient de la Lybie. »

          Savez-vous que Google est aussi votre ami ? Plusieurs de ses réponses annoncent 15% des importations Françaises venant de Libye...
          Mais vous devez avoir raison...
          (pétrole importations France Libye)

          « D’ailleurs la France veut être en première ligne pour les contrats avec le nouveau conseil de transition . »

          Vous voulez que Madagascar prenne la première position, il est encore temps ?

          • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
            23 août 2011 16:34, racynt (#1557) répond à Stomato (#3476)

            « On se souvient du temps où il accusait des roumaines d’avoir volontairement inoculer le SIDA a des enfants... » D’ailleurs c’est bien que vous en parlez , car on aimerait bien savoir en échangede quoi Sarkozy a obtenu la libération de ces infirmières ?

            "Savez-vous que Google est aussi votre ami ? Plusieurs de ses réponses annoncent 15% des importations Françaises venant de Libye...
            Mais vous devez avoir raison... « Soit vous avez raison mais ce sont encore une fois de plus vos compatriotes , les journalistes incompétent qui ont véhiculé des rumeurs sur Ravalomanana à l’époque qui ont affirmé ça sur LCI au début de la guerre en Lybie. Et de toute façon , 15% c’est déjas beaucoup car dans le site de l’INSEE on voit bien qu’en Afrique c’est la Lybie qui lui fournie la plus grosse part. »Vous voulez que Madagascar prenne la première position, il est encore temps ?" Je ne suis pas du tout jalouse de la situation de la France et je ne peux que me réjouir qu’elle obtient de gros contrat mais que Sarkozy arrête son hypocrisie, on sait très bien que ce n’est pas pour défendre les droits de l’homme qu’il l’a fait sinon comment se fait il qu’il n’a pas bouger son petit doigt pour Madagascar et pour la Syrie ?

            • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
              23 août 2011 19:07, Stomato (#3476) répond à racynt (#1557)

              Il semble que Sarkozy ait eu la libération des infirmières avec de l’argent que Madagascar n’a pas eu. C’est embêtant ça !

              A votre âge, vous croyez encore ce que disent les journalistes étrangers qui font confiances aux Malgaches qui leur racontent ce qui se passe au pays ?

              >>que Sarkozy arrête son hypocrisie, on sait très bien que ce n’est pas pour défendre les droits de l’homme qu’il l’a fait sinon comment se fait il qu’il n’a pas bouger son petit doigt pour Madagascar et pour la Syrie ?<<

              Votre phrase vaut son pesant de cacahuètes !
              Vous reprochez à Sarkozy de ne pas avoir bougé le petit doigt pour Madagascar, alors que d’autres lui reproche d’avoir donné des instruction à Châtaigner. C’est à mourir de rire.
              Imaginez ce qu’auraient dit nos grands copains de l’UA et de la SADC si la France avait bougé le petit doigt à et pour Madagascar. Cela aurait causé des tsunamis dans les verres d’eau des conférenciers UA et SADC !

              En ce qui concerne la Syrie, je ne vous ferai pas l’insulte de vous faire remarquer que la France agit en Afghanistan et en Lybie dans le cadre d’un mandat de l’ONU. l’ONU n’a rien décidé encore en ce qui concerne la Syrie.

              En ce qui concerne les 15% de pétrole importés par la France en Lybie, sachez qu’elle peut et doit diversifier ses sources d’approvisionnement. Au contraire Madagascar ne peut se le permettre, pour des raisons qu’il ne serait pas élégant de rappeler ici, mais si Madagascar peut se payer le luxe de subir des délestages, il en va tout autrement pour la France.

              • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
                23 août 2011 20:08, racynt (#1557) répond à Stomato (#3476)

                Arrêtez de penser qu’on est jaloux de l’argent que la France n’a pas. Et oui qu’elle n’a pas parce qu on est pas sans savoir qu’elle est endettée jusqu au cou en ce moment. Et je souligne que lorsque je parle d’intervention a Madagascar par la France je pense pas a une intervention militaire. De toute façon les événement de cette crise malgache prouve que la France soutient Rajoelina et ferme les yeux face aux agissement de Rajoelina quand il bafoue les droits de l’homme car c’est bien de droit de l’homme dont il s’agit dans cette résolution de l’ONU qui sert de prétexte a Sarkozy pour aller faire la guerre.

                • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
                  23 août 2011 21:26, Stomato (#3476) répond à racynt (#1557)

                  Pourquoi parler de l’endettement ?
                  Pouvez-vous citer un pays qui n’a pas de dettes ? Même les dragons de l’économie d’aujourd’hui sont endettés. C’est une question de maintient d’un certain équilibre. Équilibre mortel pour les pays qui ne sont pas dans le jeu, ou qui ne sont pas soutenus par les pays qui y sont. P. ex : Grèce, Espagne, Portugal, Irlande et peut-être bientôt la France...

                  Vous critiquez un « soutien » de la France à Rajoelina.
                  Par quelles actions se manifeste ce « soutien » ?
                  Qui est Rajoelina ? Un Malgache ou un Français ? Est-il représentatif du gouvernement de la République Malgache ou pas ?
                  S’il est Malgache ET représente le pays, alors la France ne peut qu’entretenir des relations diplomatiques par l’intermédiaire de celui qui représente le pays.
                  S’il est Français, alors il n’y a aucune raison pour lui refuser l’accès aux territoires Français.
                  S’il est Français et que les lois Malgaches permettent qu’un étranger dirige le pays, il n’y a aucune raison de s’étonner que tout ne marche pas bien à Madagascar. D’autant plus qu’il y a déjà eu un précédent avec l’amiral aux mains rouges.

                  Si dans l’exécution des mandats de l’ONU, Sarkozy ne respecte pas les droits de l’homme, c’est que vous avez probablement une vision trop idyllique et enfantine de la notion de droits de l’homme.
                  Et dans ce domaine aussi je crois que nous n’avons pas trop de leçons à donner à la France.

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 16:33, Jipo (#4988) répond à racynt (#1557)

          Pour illustrer ce que vous dites : déjà presenté, mais pour ceux qui n ’ auraient pas lu ...
          Cordialement à Stomato également .

          LES VRAIES RAISONS DE LA GUERRE EN LIBYE

          1 - Manque à gagner pour l’Occident à cause du Premier Satellite africain Rascom 1

          C’est la Libye de Kadhafi qui offre à toute l’Afrique sa première vraie révolution des temps modernes :
          assurer la couverture universelle du continent pour la téléphonie, la télévision, la radiodiffusion et de
          multiples autres applications telles que la télémédecine et l’enseignement à distance ;
          pour la première fois, une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent,
          jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio wmax.

          L’histoire démarre en 1992 lorsque 45 pays africains créent la société Rascom pour disposer
          d’un satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent.
          Téléphoner de et vers l’Afrique est alors le tarif le plus cher au monde, parce qu’il y avait un impôt
          de 500 millions de dollars que l’Europe encaissait par an sur les conversations téléphoniques même
          à l’intérieur du même pays africain, pour le transit des voix sur les satellites européens comme Intelsat.

          L’achat d’un satellite africain coûtait 400 millions de dollars, la location du satellite européen coute 500 millions par an.
          Quel banquier ne financerait pas un tel projet ?

          Mais l’équation la plus difficile à résoudre était : comment l’esclave peut-il s’affranchir de l’exploitation servile
          de son maître en sollicitant l’aide de ce dernier pour y parvenir ?
          Ainsi, la Banque mondiale, le FMI, les USA, l’Union européenne ont fait miroiter inutilement ces pays pendant 14
          ans. C’est en 2006 que Kadhafi met fin au supplice de l’inutile mendicité aux prétendus bienfaiteurs occidentaux
          pratiquant des prêts à taux usuraire ; le guide libyen a ainsi mis sur la table 300 millions de dollars, La Banque
          africaine de développement a mis 50 millions, la Banque ouest-africaine de Développement, 27 millions et c’est ainsi
          que l’Afrique a, depuis le 26 décembre 2007, le tout premier satellite de communication de son histoire.
          Dans la foulée, la Chine et la Russie s’y sont mises, cette fois en cédant leur technologie et ont permis le lancement
          de nouveaux satellites, sud-africain, nigérian, angolais, algérien et même un deuxième satellite africain est lancé en
          juillet 2010. Et on attend pour 2020, le tout premier satellite technologiquement 100% africain et construit sur le sol
          africain, notamment en Algérie. Ce satellite est prévu pour concurrencer les meilleurs du monde, mais à un coût 10 fois
          inférieur, un vrai défi. Voilà comment un simple geste symbolique de 300 petits millions peut changer la vie de tout
          un continent. La Libye de Kadhafi a fait perdre à l’Occident, pas seulement 500 millions de dollars par an mais les
          milliards de dollars de dettes et d’intérêts que cette même dette permettait de générer à l’infini et de façon exponentielle,
          contribuant ainsi à entretenir le système occulte pour dépouiller l’Afrique.

          2- Fonds monétaire africain, Banque centrale africaine, Banque africaine des investissements

          Les 30 milliards de dollars saisis par M. Obama appartiennent à la Banque centrale libyenne et prévu pour la contribution
          libyenne à la finalisation de la fédération africaine à travers 3 projets phare :
          la Banque africaine d’investissement à Syrte en Libye, la création dès 2011 du Fonds monétaire africain avec un capital
          de 42 milliards de dollars avec Yaoundé pour siège, la Banque centrale africaine avec le siège à Abuja au Nigeria dont la
          première émission de la monnaie africaine signera la fin du Franc cfa grâce auquel Paris a la mainmise sur certains pays
          africains depuis 50 ans. On comprend dès lors et encore une fois la rage de Paris contre Kadhafi. Le Fonds monétaire africain
          doit remplacer en tout et pour tout, les activités sur le sol africain du Fonds monétaire international qui, avec seulement 25
          milliards de dollars de capital a pu mettre à genoux tout un continent avec des privatisations discutables, comme le fait d’obliger
          les pays africains à passer d’un monopole public vers un monopole privé. Ce sont les mêmes pays occidentaux qui ont frappé
          à la porte pour être eux aussi membres du Fonds monétaire africain et c’est à l’unanimité que le 16-17 décembre 2010, à
          Yaoundé les Africains ont repoussé cette convoitise, instituant que seuls les pays africains seront membres de ce FMA.
          Il est donc évident qu’après la Libye, la coalition occidentale déclarera sa prochaine guerre à l’Algérie, parce qu’en plus des
          ses ressources énergétiques énormes, ce pays a une réserve monétaire de 150 milliards d’Euros. Ce qui devient la convoitise
          de tous les pays qui bombardent la Libye et qui ont tous quelque chose en commun, ils sont tous financièrement en quasi faillite,
          les USA à eux seuls ont 14.000 milliards de dollars de dettes, La France, la Grande-Bretagne et l’Italie ont chacun environ 2.000
          milliards de dettes publiques alors que les 46 pays d’Afrique noire ont, au total, moins de 400 milliards de dollars de dettes publiques.
          Créer de fausses guerres en Afrique dans l’espoir de trouver de l’oxygène pour continuer leur apnée économique qui ne fait que
          s’empirer ne fera qu’enfoncer les Occidentaux dans leur déclin qui a pris son envol en 1884, lors de la fameuse Conférence de Berlin.
          Car comme l’avait prédit l’économiste américain Adams Smith en 1865, dans son soutien à Abraham Lincoln pour l’abolition de l’esclavage,
          « l’économie de tout pays qui pratique l’esclavage des Noirs est en train d’amorcer une descente vers l’enfer qui sera rude le jour où
          les autres Nations vont se réveiller ».

          3- Unions régionales comme frein à la création des Etats-Unis d’Afrique

          Pour déstabiliser et détruire l’Union africaine qui va dangereusement (pour l’Occident) vers les Etats-Unis d’Afrique avec la main de maître
          de Kadhafi, l’Union européenne a d’abord tenté sans y parvenir la carte de la création de l’UPM (Union Pour la Méditerranée) Il fallait à tout
          prix couper l’Afrique du Nord du reste de l’Afrique. Cela a échoué parce que Kadhafi a refusé d’y aller. Il a compris très vite le jeu à partir
          du moment où on parlait de la Méditerranée en associant quelques pays africains sans en informer l’Union africaine, mais en y invitant tous
          les 27 pays de l’Union européenne. L’UPM sans le principal moteur de la fédération africaine était foirée avant même de commencer,
          un mort - né avec Sarkozy comme président et Mobarack, le vice-président. Ce qu’ Alain Juppé tente de relancer, tout en misant sur la chute
          de Kadhafi, bien sûr. Ce que les dirigeants africains ne comprennent pas est que tant que ce sera l’Union européenne qui finance
          l’Union africaine, on sera toujours au point de départ, car dans ces conditions, il n’y aura pas d’effective indépendance. C’est dans
          le même sens que l’Union Européenne a encouragé et financé les regroupements régionaux en Afrique. Il était évident que la Cedeao qui a une
          Ambassade à Bruxelles et qui tire l’essentiel de son financement de l’UE, est un obstacle majeur contre la fédération africaine.
          C’est ce que Lincoln avait combattu dans la guerre de sécession aux Etats-Unis, parce qu’à partir du moment où un groupe de pays se
          retrouvent autour d’une organisation politique régionale, cela ne peut que fragiliser l’organe central. C’est ce que l’Europe voulait et c’est ce que
          les Africains n’ont pas compris en créant coup sur coup, la Comesa , l’Udeac, la Sadc et le Grand Maghreb qui n’a jamais fonctionné encore une
          fois grâce à Kadhafi qui lui l’avait très bien compris.

          4- Kadhafi, l’Africain qui a permis de laver l’humiliation de l’Apartheid

          Kadhafi est dans le cœur de presque tous les Africains comme un homme très généreux et humaniste pour son soutien désintéressé à la bataille
          contre le régime raciste d’Afrique du Sud. Si Kadhafi avait été un homme égoïste, rien ne l’obligeait à attirer sur lui les foudres des Occidentaux
          pour soutenir financièrement et militairement l’ANC dans sa bataille contre l’apartheid. C’est pour cela qu’à peine libéré de ses 27 ans de prisons,
          Mandela décide d’aller rompre l’embargo des Nations unies contre la Libye le 23 octobre 1997. A cause de cet embargo même aérien, depuis
          5 longues années aucun avion ne pouvait atterrir en Libye. Pour y arriver, Il fallait prendre un avion pour la Tunisie ; arriver à Djerba et continuer
          en voiture pendant 5 heures pour Ben Gardane, passer la frontière et remonter en 3 heures de route par le désert jusqu’à Tripoli. Ou alors, passer
          par Malte et faire la traversée de nuit, sur des bateaux mal entretenus jusqu’à la côte libyenne.
          Un calvaire pour tout un peuple, juste pour punir un seul homme. Mandela décida de rompre cette injustice et répondant à l’ex- président américain
          Bill Clinton, qui avait jugé cette visite « malvenue », il s’insurgea :
          « Aucun Etat ne peut s’arroger le rôle de gendarme du monde, et aucun Etat ne peut dicter aux autres ce qu’ils doivent faire ». il ajouta :
          « ceux-là qui hier, étaient les amis de nos ennemis, ont aujourd’hui, le toupet de me proposer de ne pas visiter mon frère Kadhafi, ils nous conseillent
          d’être ingrats et d’oublier nos amis d’hier ». En effet, pour l’Occident, les racistes d’Afrique du Sud étaient leurs frères qu’il fallait protéger.
          C’est pour cela que tous les membres de l’ANC étaient considérés comme des dangereux terroristes, y compris Nelson Mandela.
          Il faudra attendre le 2 juillet 2008, pour que le Congrès américain vote une loi pour rayer le nom de Nelson Mandela et de ses camarades de l’ANC
          de cette liste noire, pas parce qu’ils ont compris la bêtise d’une telle liste, mais parce qu’on voulait faire un geste pour les 90 ans de Nelson Mandela.
          Si les Occidentaux sont aujourd’hui, repentis de leur soutien d’hier aux ennemis de Mandela et sont vraiment sincères lorsqu’ils donnent son nom à
          des rues et de places, comment continuer à faire la guerre à celui qui a permis la victoire de Mandela et son peuple, Kadhafi ?

          Jean-Paul Pougala pougala gmail.com

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 19:34, sevane (#2781) répond à racynt (#1557)

          Arfff ... Faux : 9 % du pétrole consommé en France en 2009 a été puisé en Libye. Mais bon ... À un 0 près, c’est presque pareil.

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 17:40, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à gasy_kely (#439)

        gasy kely,

        « ON »entend souvent cette réflexion dans certain milieu Malgache :

        « Tu as de l’instruction mais »pas d’éducation".

        Est-ce le fait qu’on essaie de contredire nos aînés ??

        A débattre.

        Les jeunes ont besoin des anciens et vice versa.

        TOUT CE QUI SE PASSE ACTUELLEMENT SUR LA PLANETE POURRAIT NOUS APPORTER UNE SOLUTION,MAIS IL FAUT OSER FRANCHIR LES OBSTACLES !!

        Déjà,nous nous entretuons (MORALEMENT) pour l’histoire du retour,sans conditions, de Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA.

        A vrai dire faire « sauter les différends » entre deux personnalités têtues et patriotes à leur manière respective est une solution pour la sortie de crise constitutionnelle Malgache.

        Qui va faire le premier pas.Le fils ou le Père ??,

        Basile RAMAHEFARISOA

        b.ramahefarisoa gmail.com

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 11:02, da fily (#2745) répond à lalatiana (#1016)

      hello lalatiana, ça fait plaisir, mais sachant Ndimby à la plume, je me disais que vous n’êtiez pas bien loin de l’encrier !

      Ce mot sur un consensus à mode dictatorial éclairé est le serpent de mer que semble attendre certains d’entre nous. Du moins pour la conduite de notre pays, car à la loupe du bordel ambiant depuis l’accession au devant de l’actualité de toute une pléiade de météorites politiques arguant de dythirambiques et fallacieux échafaudages pour une meilleure gouvernance, on est en droit de souhaiter des coups de pompes au derches de ces pilleurs de démocratie à la panse profonde. Et se dire qu’une vraie conduite ne permettant ni travers, ni corruption et encore moins la gabegie, aurait un visage assez ditatorial dans le sens salutaire du terme, est une idée qui fait son chemin, et non seulement chez ceux qui seraient le plus à « droite » ! Chiche ? D’un certain point de vue, serait-on prêt à Mada pour la démocratie, ne serait-ce que dans le sens des responsabilités du citoyen ?

      the right man at the right place, et des hommes forts au service d’institutions solides, si ce n’est la panacée, nous n’y avons point encore goutté, et on a faim dans ce pays ! Surtout de changement...entre autres, car les autres « sauces » ont toutes laissé un goût de « il manque toujours quelque chose ». De toutes façons, ce n’est jamais au goût de tout le monde, manquerait plus que ça...

    • L’hypothèse de Lee
      23 août 2011 12:57, Rabila (#1379) répond à lalatiana (#1016)
    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 18:59, RRabetafika (#4116) répond à lalatiana (#1016)

      (…) Si on sait que le développement n’a pas nécessairement besoin de démocratie, on peut se poser une question sacrilège : ne faudrait-il pas un consensus à Madagascar pour une dictature éclairée, au moins pendant quelques années, le temps de gommer l’héritage d’une décolonisation mal faite, les séquelles d’un socialisme révolutionnaire et le legs du coup d’État de 2009 (…)

      Pour aller dans le même sens que Ndimby, faut-il rappeler aussi que les événements de mai 72 avec les fameux slogans de Manandafy Rakotonirina, Président du MFM de l’époque : « Fanjakan’ny madinika » et « Fitovian-tsaranga », ont profondément affecté la mentalité des Malgaches ?

      Au fil du temps, la politesse élémentaire et le savoir-vivre ancestral, le fihavanana en particulier, ont disparu des valeurs sociales de référence de la population. Il n’y a qu’à voir le bazar quotidien qu’il y a dans la rue entre les voitures et les piétons pour s’en convaincre. Personne ne peut donner des ordres car tous les hommes sont égaux : il n’y en a pas un seul qui ait le droit d’être « plus égal » que les autres. Seul l’étranger, le vazaha, peut encore intimer l’ordre de faire quelque chose. On le voit bien, par exemple, dans la gestion de l’entreprise : le vazaha, quelle que soit ses fonctions, continue de faire peur !

      L’assassinat de Ratsimandrava, sans qu’on soit jamais arrivé à savoir ce qui s’est réellement passé, et donc à arrêter et punir le(s) coupable(s), n’a fait que rajouter à la dégradation de cette situation.

      Puisqu’on était capable de tuer inpunément un chef de gouvernement, le Malgache de base peut très bien se dire aujourd’hui, non sans raison, qu’il a le droit de tout faire, et que tout est possible et faisable, monnayant finances en particulier (cf. les « gros bras » casseurs des événements successifs que nous avons subis depuis 1991).

      L’indigence extrême dans laquelle vivent actuellement plus de 70 % de la population est devenue le terreau idéal et fertile pour entretenir et développer cette atmosphère délétère.

      Une « dictature éclairée » pourrait-elle rattraper cette situation ? La question mériterait effectivement d’être posée ...

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 19:37, RRabetafika (#4116) répond à RRabetafika (#4116)

        Et il faudra naturellement trouver l’oiseau rare qui saura mettre en oeuvre cette dictature éclairée (et y mettre fin quand tout sera rentré dans l’ordre !), quelqu’un qui aurait à la fois « la naïve droiture » d’Albert Zafy dans la conduite des affaires nationales, « la belle prestance » de Didier Ratsiraka, du temps de sa splendeur , u niveau international, « l’instinctive habileté » de Marc Ravalomanana dans les activités économiques et, enfin (soyons fous, fous, fous), « la suicidaire détermination" d’Andry Rajoelina, le tout dans le seul, unique et exclusif « Intérêt Supérieur de la Nation ».

        Autant chercher une aiguille dans une meule de foin, à observer l’attitude actuelle de nos hommes politiques !

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 09:42, par da fily (#2745)

    Yo Ndimby, so good and so right ?

    Le paysage de la démocratie a bien du mal a harmoniser son architecture, les vides font suite à des pics douloureux qui articulent avec ces soubresauts la laborieuse trame des lendemains de décolonisation, car c’est de cette phase, longue et cahotique, dont il s’agit.

    Pour la plupart d’entre nous, la démocratie est synomyme de liberté, qu’elle soit d’expression, de vote, de choix, de circuler...etc, mais il faut aussi une éducation et une organisation sociétale qui soit au diapason de celle-ci. La vraie démocratie commence à l’école publique, je maintiens encore que la scolarisation n’est au final, que le meilleur outil pour l’accession à une pleine citoyenneté qui sera la base d’une société démocratique. Notre dérive entamée depuis presque 3 ans, est une véritable épée de Damoclès suspendue à un très aléatoire fil au-dessus de nos enfants et de nos jeunes, et nous sommes loin de pouvoir accepter le luxe de sacrifier une énième génération sur l’autel de fadaises se vêtant de la toge du changement démocratique.

    Pour en revenir au guide suprême du désert, il va rapidement apparaître qu’une fois entériner la fin de son régime, les successions et les errements cahotiques vont poindre et fragiliser la transition lybienne. Le système clanique et les auto-proclamés chefs de guerre ne manqueront pas sans doute de se telescoper pour reprendre les rênes d’un pouvoir trop longtemps castrateur et omnipotent, le vent de liberté soufflera en risquant de faire exploser une société fragile et archaique car le guide n’a oeuvré que pour son propre clan et seul profit. Les républiques baltes et les résultats de la guerre en ex-Yougoslavie ont été des exemples de ces lendemains qui « chantent ». Mais c’est, il paraît, le chemin pour parvenir à la démocratie, dussé-t-elle y laisser quelques fragments sur lesquels l’occident envahisseur ferme de temps en temps les yeux à la seule condition que SES indicateurs demontrent un changement ! Les exemples iraquiens ou somaliens sont des moules frappants de ce cheminement difficile.

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 13:22, Rakitoza (#689) répond à da fily (#2745)

      Une démocratie sans institutions solides pour l’encadrer = un gigantesque foutoir. Chacun estime pouvoir dire ce qu’il veut, exiger ce qu’il veut, et faire ce qu’il veut. Exemple : les revendications de Rajoelina en 2009, et le refus des marchands de rue de quitter les trottoirs au nom de la démocratie : « tsy hiala izahay fa izahay no nametraka an’i Rajoelina teo ».

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 09:49, par Jipo (#4988)

    Ndimby , Merci , pour ce 200 ème article , on ne peut qu ’espérer que le rajoel ait le record de « promptitude » à la course au poste suprême , je veux dire qu ’il passe comme un feu follet , voir l ’ étoile filante la plus rapide de l ’ Océan Indien , en ayant également battu le record des préjudices faits à son Pays et ses compatriotes , et qu ’ impuni cela ne peut ni ne doit : être , à Mada comme ailleurs .

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 09:54, par ratiarivelo (#131)

    SALAMA JIABY : MARINA NY VOALAZANAO ZANDRY LAHY NDIMBY. NY MARINA TSY MATY FA MAHARITRA MANDRAKIZAY . NDIMBY O : « NY TENY MARINA HOATRA NY FIA-PARY ,KA NA LAVA AZA, TSY LANY HAMAMIANA » !! Samy ten’ANDRIAMANITRA.

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 10:04, par rakoto09 (#1735)

    Bonjour,
    Oui c’est bien le retour du dominateur/dominé, Basile a bien raison et c’est pour celà que le Vénézula de Chavez n’ayant plus confiance à ce système capitalistique entre les mains des occidentaux, c’est le retour de l’or refuge. Hugo Chavez est entrain de retirer ses reserves d’or dans les différents pays occidentaux.
    Je vais être bref mais en relevant quelques points quand même de votre article. Si le Napoléon moderne c’est bien notre ami Sarkozy mais soutenu par l’Occident dominateur et colonialiste dans le but de renflouer les dettes et la décrédibilisation du vieux monde en général je ne suis qu’être d’accord avec vous.
    Je vous rappelle qu’on assistent de part le monde, surtout dans les pays pouvoyeurs de matières premières, des manipulations et des divisions pour s’accaparer des richesses pour résoudre leur crise et renflouer leurs dettes comme au temps des colonies.
    Vous êtes à côté de la plaque mon cher Ndimby car en se référant à beaucoup de facettes de notre histoire humaine la colonisation n’est quand même pas une belle image de leur notion de démocratie.
    42 ans, Kadhafi était au pouvoir mais avez vous pensez au niveau de vie et au confort des Lybiens et le sort de ces travailleurs immigrés(plus de 3 millions) avant ce coup d’etat. Coup d’état que les occidents dénoncent par ailleurs quand ce n’est pas conforme à leur intérêt.
    la Chine vient d’ailleurs de demander à l’Occident de réparer les dégâts qu’ils (les occidentaux)ont causés en Lybie.
    Salut Ndimby.

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 12:09, Tsisdinika (#3548) répond à rakoto09 (#1735)

      Rakoto009 est tout simplement en train de dire qu’un dictateur est utile pour faire avancer les choses et qu’il n’y a pas que des points négatifs. Pour rakoto009, Khadafi était un bon dictateur et qu’il était utile à la Lybie.

      Je me demande donc pourquoi aviez-vous alors applaudi lorsque Ra8 a été évincé alors que c’était un dictateur éclairé qui a également accompli des zavabita pour Madagascar ?

      Il faut dire que le Nabotléon moderne arrange aussi vos affaires quelque part. Pourquoi la France envoie-t-elle ses bombardiers lorsque Khadafi oppresse son peuple et des experts militaires auprès de Rajoelina lorsque celui-ci opprime le sien ? L’égo et les intérêts personnels de Sarkozy n’expliquent pas tout.

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 12:47, Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika (#3548)

        Et en ce qui concerne les Chinois qui demandent à l’Occident de nettoyer le delbor qu’ils ont mis en Lybie, je me demande s’ils savent ce que veut dire balayer devant sa porte d’abord avant de critiquer les autres. Les « opérateurs » chinois qui pullulent en Afrique dans les mines sauvages (Guinée, Madagascar) ou les bois de rose, quand est-ce que tu vas y mettre bon ordre eh Confucius ?

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 13:03, hrrys (#5836) répond à Tsisdinika (#3548)

        Permettez-moi Monsieur Tsisdinika .On a tant souhaité que R8 se déguerpie
        Personne ne l’oblige à s« exiler en Afrique de sud .Ce n’est pas du tout un dictateur éclairé comme vous disiez, c’était vraiment un fou allié sombré par l’amour de l’argent . »Coup d état « , »démission« , »transfert de pouvoir"...Pour moi
        c’est vraiment un « abandon de poste » purement et simplement " ce qui se passait à M/ar en 2009.
        Pourquoi parce que nulle disposition dans l’ancien constitution permettait un pdt à démissionner de son poste.
        Il y avait tout simplement les empêchements, l’élection,et le décès du pdt.
        Ce sont les trois causes de vacance de poste d’un pdt.
        Quant à son condamnation , c’est vraie qu’il n’est pas encore condamné au sens procédurale de terme .Oui , mais pour l’instant nos tribunaux ont « décidé » qu’il est condamné à TFP.
        A mon avis personnellement , je m’oppose à ce qu ’ un ex- pdt qui que ce soit puisse laver ses mains sales juste pour une simple loi d’amnistie ou par pression de la communauté internationale.
        M/ar est un pays souverain y compris les institutions souveraines :la justice notamment .

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 10:12, par ratiarivelo (#131)

    TOHIZO HATRAMIN’NY FARANY ZANDRY LAHY NDIMBY : MADRA-PIVERENANY ARA -DALANA SY NY FAMARINANA !! IREO NO BOKA « MILOMANO »TAFITA VAO MATY.

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 10:25, par ZOZORO (#5338)

    Coup d’état en 2009 ?? De quel coup d’état parle t-on ?? Ra8 est parti sans menace ni pression d’aucune part !!! Le commandant colonel Charles peut l’attesté mais malheureusement il n’a plus toutes ses raisons selon l’éminente psy christine.

    Ah oui, on parle de démocratie et de liberté du peuple !!! J’étais hors sujet !

    On peut traiter nos compatriotes de fouzaourAnus, d’aliéné crustacé de mauvaise qualité. On peut même traité notre « PRESIDENT » de lapin, de vulgaire voleur, d’usurpateur sans diplôme qu’il ne se passera rien.

    Le gvt (le seul qu’on a) de alille vital et ses quarante voleurs. On n’est pas toujours sur le dead line de la discrimination. On parle même de merina tanindrana de cause cotières et de guerres civiles mais cela n’atteint pas la vie publique.

    Bref la loi et la démocratie protège les vilains (peux pas utiliser d’autres mots). Dès qu’on parle de ces « SFUIJ LOCAUX » peuples parasites qui détruisent notre pays, on use de grands mots tel l’ANTISEMITISME.

    Nos assaillants depuis toujours les Français du genre Leloup... " on nous sort le vocable plus utilisé à madagascar que n’importe où au onde (du moins je l’espère) FRANCOPHOBIE. Ahh... encore hors sujets !

    Mais qu’est ce qu’on a à ertuof des DSK et des khadaffi alors qu’on a un plus gros problèmes sous les bras et ce depuis deux. Les hommes sont naturellement bons mais c’est la société qui les a transformé tel sadam. Mais pourquoi sadam avait la haine pour ses kurd et Adolph avait horreur des .....(*bip censure)... ? C’était pas parce qu’il menaçaient leurs pays ?

    Et maintenant encore on veut traiter les symptomes et non les maux. Les mamadous africains nous mènent en bateau. Et on avale encore. Démocratie après ce "PAS coup d’état ??? Il n’y a pas trente six solutions !

    - 1/Mettre dehors ce non-putschiste et retrouver l’ordre constitutionnel
    - 2/travailler avec l’autorité actuelle, faire abstraction de nos convictions et mettre de côté l’égo, et se mettre à l’ordre prostitutionnel ( ben oui si on n’as pas les tripes pour le dégager).
    - 3/ Ou trois (jamais deux sans trois) avancer vers la troisième année de crise puis qu’ apparemment deux ans ne suffisent plus

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 10:37, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ZOZORO (#5338)

      « ZOZORO » est de retour.

      Merci

      Cordialement

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa gmail.com

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 11:29, ZORBECK (#3003) répond à ZOZORO (#5338)

      Donc pour vous c’est quoi un coup d’Etat ?
      Outre le fait que Ravalomanana est parti sous la contrainte d’une arme, a du fuir son Pays pour ne pas croupir dans une geôle immonde, puisque vous niez ça apparemment, il aurait donc laissé le pouvoir vacant...mais de quel droit Rajoelina s’en est il emparé ? Avec quel mandat ?
      Revoyez votre dictionnaire, Zozoro...
      Je vous donne rendez vous dans 42 ans, car la visiblement la transition, ça lui plait bien au jeune despote

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 12:33, ZOZORO (#5338) répond à ZORBECK (#3003)

        Calmos amigos

        Bien sûr que c’était un coup d’état. Même ceux qui n’ont que 2.5 neurones le reconnaissent !!! Soyez pas si susceptible :-)

        Sauf que s’en prendre à tout bout de champ depuis deux à ce HAT est infructueuse . Et l’ironie vous en faites quoi ?

        Et le comble avec vous ZORBECK (j’aime bien le ZOR mais le BECK !!! ;-) ?), vous ne lisez que les deux premières paragraphes de mon post. Et vous en tirez des conclusions HATives. Etes vous HAT ..if ???? Non, je ne crois pas du tout !

        Si vous êtes fan de für das reich du poiuyt, on se donne rendez-vous dans 42heures, j’en serais !!!!

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 12:50, da fily (#2745) répond à ZOZORO (#5338)

          roseau qui siffle, le vent vous a-t-il décoiffé la posture ? Et vous, votre sens de l’humour, vous en avez fait quoi depuis ?

          Zorbeck, je trouve ça incisif, ça doit être soit germain, soit popov, ou peut-être juif, qui sait ? Il ont bien leur Popeck, vous savez l’ancêtre comique là.

          Et quoi de neuf à la hat du jour mon CHER zozoro ? Vous avez programmé son compte à rebours, ou avez décidé de faire avec (comme nous tous vous l’aviez bien dit) ?

          Fûr das reich, c’est faire ch.ier qui au fait, j’adore, alors donnez le rencard pour ces 42 h, bitte schôn !

          • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
            23 août 2011 13:43, ZOZORO (#5338) répond à da fily (#2745)

            Da fil« Y »

            Rien de neuf à la HAT sauf que « the rabbit in the hat » en cache surement un autre, on n’a que des vieux reptiles tel RATSIRAHONANA qui surveille de regard très attentif son poulain à chaque apparition publique.

            Faire avec ou faire reich, je ne vois pas bien la différence tant le résultat est le même en tout cas pour ces deux années de bonheurs (cette fois ZORBECK aurait compris ?). Vivement les dernières 42 heures qui selon la loi de la relativité restreinte et la distorsion temporelle pourraient être très différentes en durée pour la HAT les fouzas et le peuple. Notons qu’on n’a plus que ces trois differentes catégories de gens à MADA.

            Quant à votre définition de la mayonnaise et de l’émulsion parfaite d’il y a des lustres, vous avez oublié le LAIT qui est l’émulsion la plus parfaite plutôt que de parler de goudron qui ne tournera jamais au vinaigre.

            Pour rester dans l’ordre du jour :

            Le premier homme a été découvert en afrique (et c’était loin d’être un SAPIENS ni un FABER, juste le premier).
            Kadafou et le record d’afrique, en fait l’afrique sert de brouillons même pour la création de l’homme. Comme chaque histoire est le brouillon du prochain, écrivons notre Brouillon « MADAGASCARIENSIS MADE » sans trop compter sur les singes du gondwana.

            Si DJ il faut pour gouverner à défaut d’un laitier, alors allons pour le DJ. Tsiranana était bien enseignant d’EPP (école normale niveau 1 ...chic).

            Point commun, on a les mêmes « master of puppet » : LA FRANCE/VATICAN

            Et des parasites opportunistes qui sautent sur les moindres occaz pour s’abreuver au dépens du peuple nos SFIUJ LOCAUX peuple sans terre pilleurs de pays....

            Honni soit qui mal y pense

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 16:20, razafi (#1661) répond à ZOZORO (#5338)

          « Sauf que s’en prendre à tout bout de champ depuis deux à ce HAT est infructueuse »

          Vous voulez qu’on s’en prenne à qui ? C’est la faute au schtroumpf ? lol
          Ils ont fait un coup d’état, un président élu est parti, les électeurs du président déchu ne sont pas contents, d’où la situation de blocage tout simplement.... Le point de départ reste le « coup d’état ». et le coup d’état c’est pas le grand schtroumpf qui l’a fait mais le petit lapin et ces copains.

          Le problème est simple comme bonjour et la solution aussi est simple comme bonjour mais le petit lapin a des amis qui ont l’art et la manière de compliquer les choses (Simulation d’attentat à droite et à gauche, empêchement de l’ancien président à revenir au pays, simulacre de jugement de l’ancien président, etc....)

          A force de situation compliquée, on arrive à un ZOZORO qui arrive à croire que « s’en prendre à tout bout de champ depuis deux à ce HAT est infructueuse ». Moi je dis : ZOZORO tu as raison ! C’est la faute aux schtroumpfs

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 13:32, par sevane (#2781)

    Waowww, très dense ce 200ème éditorial. De nombreux sujets abordés que Ndimby a su relier avec talent : survoler par une analyse pertinente l’actualité internationale pour enfin atterrir à Madagascar.

    Je ne pense pas Ndimby que ce soit la menace de divulgation de graves secrets par Kadhafi qui a motivé Sarkozy à convaincre les Occidentaux pour une intervention aérienne, ni même son supposé caractère belliqueux. Je pense plutôt que, Nicolas Sarkozy (et son équipe) a été vivement critiqué pour le cas de la Tunisie et de l’Egypte à cause de ses atermoiements, de son langage d’extrême prudence, son silence considéré comme étant complice. Cette fois-ci, il n’a pas voulu rater le train de Kadhafi, d’autant plus que, les centaines de contrats promis par ce-dernier ne sont jamais venus. Sa chute ne nuit donc plus aux intérêts économiques français. Qui sait, elle les favorisera peut-être d’ici quelques années voire quelques mois lorsque la France rappellera au nouveau régime libyen ce que celui-ci lui doit. C’est une vision très cynique certes, mais c’est ainsi. D’un autre côté, sans cela, Kadhafi aurait massacré son peuple sans aucun état d’âme car, quand ce type promet un bain de sang, à mon avis, on peut le croire. Et puis, il ne faut pas oublier une autre réalité : c’est que l’action a été essentiellement menée sous commandement américain.
    Ceci étant dit, les « grandes démocraties » ont le devoir d’accompagner la transition car tout reste à construire (sur le plan des institutions notamment), de veiller à ce que renversement du régime ne débouche pas dans de règlements de comptes sanglants et pour que le peuple libyen ne sombre pas dans le chaos comme en Irak ou en Afghanistan car sinon, cette révolution faite au nom de principes universels tels que la démocratie et la fin du pouvoir absolu d’un seul homme, ne serait qu’un leurre. Comme Ndimby le dit si bien : « La chute d’une dictature n’emmène pas systématiquement une démocratie ».

    Quant à la énième bêtise de Rajoelina (et de sa chère et tendre qui se contente d’adhérer aux idées de sa moitié et de faire de la figuration à ses côtés), je dirais que, à force, cela est devenu un non-événement. Mais au moins, ce couple et sa clique avec leurs bêtises nous donnent une idée de ce qu’est l’infini. Quant à l’église FJKM, peut-être qu’elle a été touchée par le Pardon de Dieu et qu’elle a su pardonner à son tour pour quelques kopecks.

    Mais s’il y a une phrase qui a retenu toute mon attention, c’est celle-ci : « Si on sait que le développement n’a pas nécessairement besoin de démocratie, on peut se poser une question sacrilège : ne faudrait-il pas un consensus à Madagascar pour une dictature éclairée (…) ? ». Tout dépend de ce que tu entends par « dictature éclairée », Ndimby. 2 mots qui ne vont pas naturellement ensemble. Ce sujet mérite sûrement d’être développé dans un 201ème éditorial ;-).

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 14:28, da fily (#2745) répond à sevane (#2781)

      sevane hi,

      ayant reparcouru les articles sur la chute (souhaitée par tous les occidetaux) du guide vert qui se prenait pour un géant, et sans contredire votre avis, je crois plutôt que Sarkozy tente de réediter la formule que Bush a appliqué en Irak. Kadhafi serait son « axe du mal » à lui, reprendre à bon compte les gisements disponibles ne ne serait pas pour lui déplaire, et pour cause la réserve est conséquente !

      Les USA, et leurs alliés eurpéens de l’OTAN ne comptent pas quand même nier que le pétrole lybien serait mieux dans leurs citernes que dans celles des CHINOIS ! Oui, la CHINE est en quête permanente de pétrole, elle aussi...

      Voilà ce que j’en pense, il n’y a pas plus de lutte pour la démocratie en Lybie, qu’il n’y eut d’armes de destruction massive en Irak, les intérêts sont archi-connus et sont toujours les mêmes. Nous verrons dans quelques mois, la France et ses alliés se presser en Lybie pour pacifier, restructurer et financer le pays, en appliquant le « petrole contre la construction de la nouvelle Lybie ». Le guide aux lunettes noires doit le savoir en son for intérieur, il a du sentir qu’il est en train de se faire déposer proprement.

      "Rahoviana no hitranga aaa, asa angamba atsy ho atsy !

      dia ho tonga Bemolanga aa, isika tsy ho lany vatsy !"

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 15:47, racynt (#1557) répond à da fily (#2745)

        Et de plus si c’était pour se racheter des agissements complices de son gouvernement face à la révolution en Tunisie et en Egypte que Sarkozy a décidé de sauver les Lybiens, pourquoi n’en profite t-il pas aussi pour sauver les Syriens étant donné que ces derniers sont tout aussi victime d’un bain de sang et de violente répression , déjà 2000 morts depuis le début de leur révolution et qu’en plus Bachar Al Assad défie carrément la CI . Ou alors la France ne peut pas être partout ou peut être que la France n’a pas trop d’intérêt en jeu en Syrie contrairement à la Lybie ?

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 16:57, maminah (#2788) répond à racynt (#1557)

          Racynt,

          Vous mettez peut-être le doigt sur un autre enjeu, géostratégique celui-là : la sécurité dans le Moyen-Orient, celle d’Israël en particulier.

          • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
            23 août 2011 17:52, sevane (#2781) répond à maminah (#2788)

            Bien vu Maminah. Complètement d’accord avec vous : « la sécurité dans le Moyen-Orient, celle d’Israël en particulier ».

          • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
            23 août 2011 18:09, racynt (#1557) répond à maminah (#2788)

            Ça ne fait que confirmer mes dires , les enjeux geostratiques et géopolitiques sont bien au dessus de la soit disant défense des droits de l’homme et de la démocratie pour les occidentaux quand ça les arrangent

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 18:41, sevane (#2781) répond à racynt (#1557)

          Racynt > Tout d’abord, Sarkozy n’a pas décidé tout seul de « sauver » les Lybiens (même s’il en a fait « sa guerre » en s’engageant comme rarement un dirigeant européen ne l’a fait sur une crise internationale depuis des décennies). Mais comme je disais dans mon post : « il ne faut pas oublier une autre réalité : c’est que l’action (militaire) a été essentiellement menée sous commandement américain ».
          Par ailleurs, je ne suis pas dupe quant au fait que les pétroliers européens (et pas français uniquement) ont sûrement beaucoup à gagner dans l’offensive contre le colonel Kadhafi. Et ça, je l’ai dit aussi dans mon post : « (…) les centaines de contrats promis par ce-dernier ne sont jamais venus. Sa chute ne nuit donc plus aux intérêts économiques français. Qui sait, elle les favorisera peut-être d’ici quelques années voire quelques mois lorsque la France rappellera au nouveau régime libyen ce que celui-ci lui doit ». Mais bien au-delà de cette histoire de pétrole, Sarkozy a dû y déceler la lueur d’un retour politique personnel, et l’espoir d’un redéploiement stratégique de la France dans le monde arabe. N’empêche que, si les occidentaux étaient tous restés les bras croisés, on aurait assisté à un bain de sang et Benghazi, ville d’un million d’habitants serait peut-être, aujourd’hui, rayée de la carte. Est-ce que cela aurait été mieux ? Je ne sais pas. Par contre, toi y en as pas bien lire mon post. Et c’est moche.

          Quant au cas de la Syrie, cf post de Maminah : court mais efficace.

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 17:04, Jipo (#4988) répond à da fily (#2745)

        Ne pouvant que souhaiter qu ’il n ’utilise pas de bactéries pas très propres , ce dont il n ’est pas démuni , et qui est un élément à : « prendre en compte » .
        Le syndrome du « djihai » est contagieux .

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 16:35, Tsisdinika (#3548) répond à sevane (#2781)

      Un despote particulièrement éclairé a dit :

      « Je ne suis pas contre la pluralité politique ou les droits de l’homme. Seulement, je n’en vois pas l’utilité dans une dictature ! »

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 14:07, par mpitily (#1212)

    Cher Ndimby,

    vous êtes vraiment agréable à lire quand vous vous tempérez comme aujourd’hui.

    Effectivement, la démocratie n’est pas une fin en soi. C’est une mode de gouvernance comme une autre mais à appliquer avec précautions.

    Je vois mal par exemple un grand pays comme la Chine avec ses milliards d’habitants, adopter du jour au lendemain une démocratie à la française ! ce serait la pagaille totale là-bas. Il faut aussi reconnaitre que trop de démocratie ou de liberté est nuisible (cf les grèves à la française).

    Pour Mada, je trouve également que nous les malgaches ne sommes pas encore mûrs pour une véritable démocratie. J’ai bien vu comment les élections depuis la 2è république se passaient. Les malgaches votent avec leur coeur mais pas avec leur intellect. Ils prennent trop à la légère leur devoir de citoyen jusqu’à élire un président pour son slogan ou pour sa beauté ou pour sa richesse, et également un député pour son appartenance au parti du président de leur coeur.

    Ainsi, le débat sur la démocratie est un faux-débat chez nous. Ce que je reproche à Ravalo et à Radidy n’est pas trop leur mode de gouvernance mais leur égocentrisme et leur cupidité, ils ont profité de leurs pouvoirs pour spolier le peuple et appauvrir le pays à leurs profits personnels.

    Aaahhh si Ravalo avait effectivement appliqué le fahamarinana et le fahamasinana, il aurait été un excellent président et béni de Dieu de surcroît.

    Mpitily

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 14:21, par sahymijoro (#5567)

    Quelques précisions à propos de la NOTE 3 de l’éditorial de Ndimby A.

    Cette note3 m’a beaucoup frappé, moi qui suis membre de la F.J.K.M. § Il faudra mettre des points sur les « i » :

    - La décision de construire cet édifice cultuel n’est pas une décision du Bureau du conseil National de la F.J.K.M. mais fut celle du Pasteur Razafindramanitra nestor, qui profite de sa fonction d’ « Aumônier » pour quémander au Sieur Andry Rajoelina dit TGV (Tanora gas vendrana) les subsides pour cette construction. A ma connaissance cet édifice cultuel est bâti sur une proprété d’Etat (sur ce qu’on appelle domaine public de l’Etat car cet édifice est contruit sur le terrain même de l’Hôpital d’Anjanamasina. Ainsi cet édifice cultuel est propriété d’Etat à proprement parler mais n’appartien nullement à la F.J.K.M. ! Ainsi le Tanora gasy vendana a offert l’édifice à l’Etat mais non à la F.J.K.M. bien que des cultes réformés y seront célébrés !

    Chose curieuse : de sa main droite l’Etat H.A.T. dépossède la communauté FJKM d’Ambohimalaza de son superbe temple en pierre taillée (érigé vers les années soixante) au profit d’une secte « messianiste » (usurpant la dénomination ‘‘Fiangonana Protestanta Tranovato Ambohimalaza Firaisana’’, laquelle dénomination était, depuis les années soixante, celle de la paroisse de la FJKM de cette localité, ‘‘secte’’ prônant la judaïcité des Malgaches pour mieux faire avaler aux simples gens que les Andriantompokoindrindra, nobles d’Ambohimalaza, seraient de ‘‘race sacerdotale’’) et de sa main gauche l’Etat H.A.T.fait ériger une chapelle à Anjanamasina ! … Mais de qui se moque-t-on ?a

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 15:51, par Parole (#2602)

    Hallali sur Khadafi ! Soit, mais on serait inspiré de se rappeler deux ou trois choses :
    - il a financé la plupart des groupes activistes dans le monde depuis 40 ans, s’attirant la haine de l’Occident (Irlande, Philippines, attentats de Lockerbie et UTA au Sahel etc.)
    - il demeure populaire en Afrique sahélienne (notez que du Mali ou Soudan, il a des partisans sensibles à son discours anti-américain et ...à ses dollars)
    - l’Occident a fini par le tolérer quand il est rentré dans le rang en renonçant à l’arme nucléaire
    - on peut se demander pourquoi l’OTAN intervient si vite et si fort en Libye alors qu’en Syrie les motifs vertueux avancés (protection du peuple, démocratie) pourraient jouer tout autant. Il est vrai qu’en Syrie il y a moins de pétrole...

    • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
      23 août 2011 16:13, Rakitoza (#689) répond à Parole (#2602)

      La Syrie est trop proche de l’allié Israélien. Il est plus compliqué d’aller là-bas sans risquer un véritable embrasement de la région.

      • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
        23 août 2011 18:17, Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Rakitoza (#689)

        Rakitoza,

        l’embrasement de la région serait inévitable.

        Rendez-vous dans deux ou/trois ans.

        • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
          23 août 2011 18:42, racynt (#1557) répond à Basile RAMAHEFARISOA (#417)

          N’espérons pas ça Basile ;(.

          Quand à Parole, il ne s’agit pas non plus de considérer Khadafi comme un bon et les occidentaux comme le mal ou le contraire , il s’agit là de faire un parallèle avec Madagascar où beaucoup de gens ont cru que Rajoelina est un sauveur donc le bon car il a permis de se débarrasser du dictateur Ra8 et qui croyait qu’en se débarrassant de Ra8, la démocratie sera rétablie , sauf que là, big déception . Khadafi n’est certainement pas un enfant de choeur mais les occidentaux non plus ne le sont pas car chacun d’eux agit selon leurs intérêts et pour le reste c’est la loi du plus fort comme dirait l’autre.

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 16:05, par Edos (#823)

    Le pingouin aliéné mental salue le franc-maçon Ndimby (Be Maria) et les sachants, savants de son espèce,

    Alors, on dit quoi ?

    Je retiens ceci (le point 3 en terme de référence) :

    [3] Précision : le Grand Hâtif et sa suite y étaient pour une inauguration de Temple protestant. Faut-il vraiment que la FJKM soit dans la misère, ou à la rigueur amnésique, pour accepter des subsides de la part d’une administration qui n’a eu aucun scrupule à lui faire payer de manière éhontée d’avoir été l’Église de Ravalomanana : le guet-apens du 17 mars 2009 à l’Épiscopat sous le regard bienveillant de Monseigneur Omar ; l’affaire Lala Rasendrahasina, la décision de frapper de l’impôt sur les bénéfices la FJKM ; le vol dans une totale impunité des matériaux de construction destinés à une école FJKM ; l’arrestation de journalistes et la fermeture de la radio protestante Radio-Fivavahana etc. Certes, il est hors de question de vouloir attiser une guerre de religion, mais de là à se prostituer ainsi, il y a un fossé à ne pas franchir..


    Alors je dis :

    1. Je ne savais pas que le FJKM se prostituait auprès de Ra8 (et son braquemard miniscule) à l’époque béni (Ah, c’était donc cela ?)...pour que Omar, le catholique, puisse être ainsi écarté du lot des clients dits « frequentables »...

    2. On refuse donc d’attiser une guerre de religion (Ah bon ?) toutefois, il est permis d’entretenir la Haine contre celui qui a été accusé d’avoir violé la prostituée.....

    3. Les fidèles de FJKM ont donc ainsi ce genre d’esprit haineux, revanchard, quasiment criminel, vengeur ? (dans ce cas, Omar n’a peut-être pas tout à fait tort d’y avoir mis un coup d’arrêt car c’est trop dangereux pour la société)...où est-ce notre franc-maçon de service qui le pense, pour lui même ?

    4. Pauvre Fjkm, réduite donc à la seule « église du bailleur » et qui se fait traitée de « prostituée de Luxe » (qui ne fréquente pas les rustres et auteurs de coups d’Etat, mais les corrupteurs et tireurs de peuple )....moi, pingouin aliéné mental comme je suis, qui croyais qu’elle valait beaucoup mieux que çà. Ouf ! Dur ! Dur !

    Allez, le pingouin aliéné mental salut les loges pingouinistes du Désert qui nous gavent des grenouilles braisées depuis 200 articles (déjà ?)...Quel bel exemple de courage et de témérité ! Allez, la suite !

  • Le Mouammar du désert va perdre son record d’Afrique
    23 août 2011 17:19, par BemioVah (#3451)

    Bonjour Ndimby,

    Si “jamais 2 sans 3” fait partie d’une certaine logique, je m’enhardis à dire : “jamais 200 sans 300, et plus…”. Merci de nous “challenger” à chaque fois. Les messages comptent, mais votre style est unique et vient animer et renforcer sans cesse les débats.

    Pour reprendre partiellement ce que Sahondra Rabenarivo a écrit aujourd’hui : « Je pense que tout ceci n’est qu’un début et j’aimerai aller au delà des constats (là tout le monde est expert) au changement (beaucoup plus difficile)... La route est longue, je sais... ».

    — Permettez-moi d’y ajouter, qu’il y a un début à tout. On commence par faire une constatation sérieuse de la situation sans trop s’y attarder. Et pour aller au delà vers le changement, tout réside sur l’action et un but précis. Elle a raison de dire que la route est longue… Sans aucun doute, il y a du travail à faire. Mais la route est encore plus longue, surtout lorsqu’elle n’est pas bien tracée dès le départ.

    Enfin, l’éclairage vient d’en haut, naturellement ou spirituellement. Mais notre traversée, bien qu’elle soit toujours sombre, finira bien par être éclairée pour nous mener vers une meilleure destination.

    Si tous chemins mènent à Rome, est-ce que toute forme de démocratie est aussi applicable texto ? Quant à la question d’une dictature éclairée, peut-être, mais sans trop d’ illusion. C’est la determination commune pour un redressement national qui est le plus urgent.

    En tout cas, merci à vous, et merci et longue vie à toute l’équipe de Madagascar Tribune.

    Cordialement.

    • Madagascar a besoin de son dictateur !!! hélas !
      23 août 2011 18:03, zaka (#1418) répond à BemioVah (#3451)

      - La démocratie est un luxe que les pays sous développés ne peuvent s’offrir. La dictature est l’arme absolue qui permet aux dirigeants de ces pays (sous développés) d’asseoir leur autorité . Après tout, l’esclave a besoin de son maitre, il en est ainsi du brave malgache sous développé,, il a besoin d’un maître pour pouvoir dire « eny tompoko » .
      - J’ai connu un condisciple éminent, qui s’est vu attribué un poste prestigieux dans la hierarchie administrative à Antananarivo. Notre ami était animé d’un sentiment de philantropie que je qualifierai de morbide. Pour être au niveau de son staff de travail, il a refusé tout symbole attestant sa position hierarchique : pas de chauffeur, pas de voiture de fonction, il a même refusé l’attribution de personnel dédié au ménage de son bureau .
      - En définitive pourtant, cette acte d’humilité lui a valu moquerie et vindicte de la part de son personnel et de son équipe.
      Nous sommes ainsi les malgaches,,, nous exigeons la hierarchie car nous avons besoin de dire « eny tompoko ». Ce condisciple que je viens de décrire voulait instaurer la « démocratie » dans son service,,, une espèce de relation d’égal à égal sans la pesanteur hierarchique ; un peu comme le système américain où tout le monde s’appelle par leur prénom,
      Voilà pourquoi n’importe qui, qui arrive au pouvoir, se voit « obligé » d’adopter une attitude « dictatoriale » s’il veut se maintenir. Rajoelina était archi connu des jeunes à l’époque où il officiait dans les discothèques,, il faisait entrer les filles gratuitement. On l’aimait car il était « gentil ». Maintenant qu’il est à la tête de l’état malgache, il ne peut plus se permettre d’être gentil. Regardez ce qu’il était advenu à Zafy Albert. Il a été vite éjecté du pouvoir,, car il manquait de punch ;; trop gentil, trop bonnasse. Il en était de même de feu « general Ramanantsoa »,,, trop gentil pour gouverner des sous développés ..
      Et oui Madagascar a besoin d’un dictateur,, tout comme les pays sous développés ont besoin d’un dictateur,, sinon c’est le désordre et l’anarchie.. La Démocratie se mérite,,, c’est un luxe que les malgaches ne peuvent pour l’instant s’offrir !! il faudrait que les malgaches grandissent encore un peu.

      • Madagascar a besoin de son dictateur !!! hélas !
        23 août 2011 21:37, Stomato (#3476) répond à zaka (#1418)

        Puis-je affirmer que vous avez tort en disant que le Malgache esclave a besoin d’un Maitre ?
        Le Malgache a peut-être besoin d’un chef, mais d’un chef qui sait respecter avant même d’être respecté.

        Le comportement des colons « moyens » était loin d’être respectueux, d’où les révoltes qui ont eu lieu dans toutes les colonies.
        De nombreux cas vécus, montrent que si l’on respecte un Malgache, il est rapidement à la hauteur de n’importe quel étranger ou vazaha.
        De nombreux cas vécus montrent aussi que des « chefs » Malgaches sont parfaitement capables d’être encore moins respectueux que des colons « moyens ».

        Depuis l’indépendance, combien Madagascar a-t-il eu de dirigeants respectueux du peuple ?
        Quel service de l’État dispose de personnel respectueux du public ?

        Le problème des Malgaches est peut-être de ne pas avoir pu disposer du temps nécessaire pour devenir adultes avant de se lancer dans l’aventure de l’indépendance.

        • Madagascar a besoin de son dictateur !!! hélas !
          24 août 2011 08:59, maminah (#2788) répond à Stomato (#3476)

          Moralité : ils avaient eu tort de réclamer leur indépendance, ou du moins pas encore. Quel aurait été donc le moment propice ? Peut-être jamais, étant entendu que plus de dépendance n’apprend jamais l’émancipation.

          La liberté se conquiert, s’arrache contre les autres, et surtout contre soi-même, contre l’immobilisme atavique.

          Reste à savoir ce qu’on a fait de cette autonomie conquise. C’est toute la problématique de l’histoire récente, et ses écheveaux sont plus complexes à dénouer qu’un simple « respect du colon moyen ». Merci pour « le Malgache esclave ». Vos points de vue ont parfois des relents réactionnaires, d’un autre âge.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 66  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360