Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 26 septembre 2016
Antananarivo | 19h55
 

Société

Question de propriété foncière à Ambatobe

Le « Kianjan’ny 80 lahy », théatre d’une manifestation

mercredi 27 avril | Yvan Andriamanga

La population d’Ambatobe se bat depuis quelques mois pour le terrain appelé « Kianjan’ny 80 Lahy » qui a été octroyé à un Karana et devenu sa propriété. Et depuis, le terrain a été clôturé. Hier mardi 26 avril, en début de soirée, une émeute a failli éclater lorsqu’un camion est arrivé pour la livraison de matériaux de construction. Un groupe de personnes s’est rapidement formé afin d’immobiliser le véhicule tandis que certains ont commencé à détruire la clôture. Informées par les riverains, les forces de l’ordre dépêchées sur lieux ont vite pris la situation en main car des jeunes ont commencé à menacer d’incendier le camion.

Pour information, ce terrain sert de lieu de rencontre et de tournois de foot organisés par des associations s’occupant des jeunes locaux mais c’est également un lieu historique. Selon un ancien du quartier, un des roi Merina y avait fait une halte avec ces 80 soldats, d’où le nom « Kianjan’ny 80 Lahy » ou littéralement : terrain des 80 hommes. « C’est un bien publique pour nous, c’est devenu une tradition d’y jouer et d’y faire des rencontres sportives le week-end. De plus, nous avons marre que l’Etat vende nos terrains comme cela sans prendre nos avis, de plus, avec des étrangers ! C’est complètement injuste ! Et comme les hauts placés ne nous écoutent pas, on se manifeste autrement. À vrai dire, nous ne voulons pas user de la violence mais comme c’est le seul moyen pour être pris en compte… Mais nous ne nous laisserons par faire et nous ajoutons : rendez à César ce qui est à César et rendez Madagascar aux Malgaches ! »

Quoi qu’il en soit, il y a la loi et l’inviolabilité d’un titre foncier, c’est-à-dire l’état de droit qu’il faut observer et respecter.

65 commentaires

Vos commentaires

  • 27 avril à 10:33 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Il me semble que les karanes sont aussi Malgaches que les maghrébins en france ...
    Alors : 2 poids 2 mesures ? & on parle de racisme !

    • 27 avril à 10:43 | Noue (#2427) répond à Jipo

      je ne pense pas qu’il y a du racisme là dedans . Il est tout à fait logique que les Malagasy réclament à ce que tout terrain soit vendu aux étrangers !

      Mais nous ne nous laisserons par faire et nous ajoutons : rendez à César ce qui est à César et rendez Madagascar aux Malgaches ! »

      et je termine : MADAGASIKARA AUX MALAGASY !

    • 27 avril à 10:46 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      UN propriétaire doit pouvoir vendre à qui il veut .Ce karane a-t- il un passeport français ou malgache ou est il apatride ? Le texte lu indique que le terrain aurait été « octroyé » ,pas vendu !!!

    • 27 avril à 10:59 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Il a peut etre la double nationalité , ou est le blême ?
      Moi je revendique les biens français achetés par les zétranzés, particulièrement le Quatar ...
      Que voulez-vous : ceux qui ont de l’ argent ont toujours acheté ce que ceux qui n’ en ont pas n’ ont pu acheter, Malgaches, sinoix ou martiens, le bouclier de la nationalité n’ a jamais empêché quoi que ce soit particulièrement cela !
      D’ autre part « octroyé ou vendu », s’ il y en a bien quelques uns qui sont « vendus », tournez vous vers vos dirigeants successifs au lieu de toujours brandir la solution de facilité l’ étranzé , on n’ octroie pas gratuitement des terrains...
      je maintiens que c ’est du racisme exacerbé , que cela vous plaise ou non !

    • 27 avril à 11:00 | Jipo (#4988) répond à Noue

      Celui qui est montré du doigt en permanence , à savoir Le Pen : côze pareil !

    • 27 avril à 11:01 | vatomena (#7547) répond à Noue

      Quand à Ambatovy ou à Fort Dauphin des étrangers exploitent des minerais d’origine malgache ,chargent leurs bateaux d’une terre malgache la plus riche qui soit,faut il songer à une interdiction de ce vol de terre . de la terre sacrée .
      Le comble !De la terre malgache qui navigue vers l’Europe ou la Chine ! Que proposez vous pour faire cesser cette atteinte à notre Tanindrazana ?
      MADAGASIKARA AUX MALGACHES !

    • 27 avril à 11:12 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      Les pauvres n’ont pas attendu Lepen pour chercher noise au patron qui s’enrichit en les exploitant .Le propriétaire reste la bete noire de celui qui n’a rien .

    • 27 avril à 11:39 | Eloim (#8244) répond à vatomena

      La plupart des Karana de Madagascar sont tout au début des apatrides. Mais petit à petit avec le temps et l’histoire du pays, ils s’adhèrent facilement dans la société malgache et finalement ils sont considérés comme des Gasy. Il y a ce qu’on appelle souvent des « valo votaka ». Et la société malgache elle-même les accepte de vivre en communauté.
      Une petite remarque en passant, le problème d’apatride et encore au stade de discussion approfondie et n’a pas été abandonné car ces karana se sont éparpillés dans les quatre coins de la grande île actuellement et opèrent dans les commerces et les PME/PMI, donc occupent une place prépondérante quant à la création de richesse et/ou de ressources au pays.
      Parfois ce qu’on reproche à ces karana là, c’est la conception de leur communauté si solidaire malgré les quelques magouilles et kidnapping auxquels des karana ont été incriminés, qui rend souvent jaloux les malgaches, car ils réussissent à monter des belles affaires la plupart de temps, c’est comme si l’esprit du business coule dans leur veine.
      Un autre point de reproche aux karana que la plupart d’entre eux possède la double nationalité, la première d’être malgache disons par nature sans la considération de la notion d’apatride et la deuxième, le bon choix d’être français. La troisième nationalité, raison d’être de la présence du consulat indien ou pakistanais, reste encore sur la physionomie car des recherches ont été menées par des étudiants de l’université sur cette notion de nationalité, les karana de Madagascar ne sont ni d’inde ni de pakistan, pourtant les événements organisés par l’ambassade de l’inde et/ou de pakistant voient la présence massives de ces karana. Et c’est là que naît la confusion d’où ces controverses sur cette histoire de racisme ou pas ?

    • 27 avril à 16:40 | Robby (#9217) répond à vatomena

      écoutes mon pote, ici à Mcar octroyé ce jour propriétaire définitif demain, tout y est possible !!! attention !

    • 27 avril à 17:47 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      C ’est pourtant ceux qui font tourner la machine, à croire que , comme tous ces zozialo, il faut culpabiliser d’ etre propriétaire et que l’ idéal est d’ etre locataire , et cerise / le gâteau quand il ne paye pas son loyer, les lois sont faites pour les délinquants, les PARASITES au détriment des locomotives.
      On est en train de faire une société d’ assistés, irresponsables, et oui le déclin qui a été érigé en idéal de société est en train de prendre le dessus .
      Le progrès c’ est aussi cela : à la sauce bobo bien entendu, l’ idéal de gôche , une société de me-de !
      Il faut tuer tous les patrons, et propriétaires : comme cela il n’ y aura plus de problèmes ...

    • 27 avril à 17:50 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      Sans les karanes, l’ économie Malgache n’ existerait pas !

    • 27 avril à 18:01 | caro (#7940) répond à Jipo

      Affirmer « Sans les karanes, l’ économie Malgache n’ existerait pas ! », c’est dire « conduire une voiture sans y mettre de carburant » : les karana ne produisent pas, ils ne font que du commerce, vendre, l’intermédiaire sans plus-value entre le producteur et le consommateur.

    • 27 avril à 18:18 | olivier (#7062) répond à caro

      Bonsoir Caro

      Il existe à Madagascar des « Karanas » industriels qui produisent, qui innovent..qui investissent.

      exemple : SPPM/Socolait et d’autres encore à Antsirabe et ailleurs.
      JB également...

      Ils sont loin d’être parfaits, mais ne sont pas les simples commerçants que vous décrivez.

      La jalousie est destructrice dans ce pays...

      Plus il s’appauvrit, plus les vieux réflexes xénophobes resurgissent..

      OR

    • 27 avril à 18:27 | leclercq (#4410) répond à Jipo

      bonjour
      C’est exactement ce que je pense ,,les « KARANAS » sont des Malgaches comme les autres , sauf qu’ils sont juste un peu plus riches et beaucoup mafieux et crapules comme pas possible ,,,et ils y règnent en maitre, c’est comme en France qui comptera bientôt plus d’’Arabes que de Français

    • 27 avril à 18:41 | DIPLOMAT (#846) répond à vatomena

      Bonjour Vatomena !

      Cette terre dont vous parlez et qui part sur des bateaux.... ce n’est pas gratuit. L’exploitant minier paie bien quelque chose n’est ce pas ? Pourquoi évoquer le mot « vol » dans ces conditions ?

      A vous lire ,

    • 27 avril à 18:50 | DIPLOMAT (#846) répond à Eloim

      Une précision cependant : A quelques exceptions près , les Karanas prospèrent en Afrique uniquement, et dans les pays où la corruption est possible.
      Ils n’ont pas le sens des affaires dans le veines, mais celui des magouilles.
      La mixité avec les Malgaches se passent mal, car les Karanas affichent leur différence. Celle ci est surtout religieuse, mais elle est surtout corporatiste voire sectaire. Il n’existe pas de médecin Karana, ni d’ingénieurs agronomes , et ils n’en existent aucun dans l’administration. Ils ne sont que dans le commerce ou dans l’industrie ! Ils sont dans le tissus , mais pas celui du sociale ! Comment parler alors d’intégration ? Les Karanas n’ont JAMAIS souhaité se mélanger aux Malgaches. Il ne faut pas qu’ils s’étonnent s’ils ne sont pas les bienvenues sur un terrain, même s’ils en sont légitimement propriétaire.

    • 27 avril à 18:53 | caro (#7940) répond à olivier

      Bonsoir olivier,

      J’ai peut-être trop rapidement généralisé en considérant qu’ils ne produisent pas, mais vous ne pourriez pas soutenir qu’en proportion, les karana commerçants sont moins nombreux que ceux qui sont dans la manufacture. Merci pour vos précisions.
      Néanmoins, je ne peux m’empêcher de m’étonner désagréablement que vous, avec tout ce que j’imaginais vous concernant, même dite de manière sous-entendue, pouviez tomber dans cette caricature trop facile d’insinuer la jalousie ou la xénophobie !

    • 27 avril à 19:59 | vatomena (#7547) répond à DIPLOMAT

      Bonsoir Diplomat
      ’J« aurais du mettre en effet des guillemets »« Vol de terre » :Je me suis mis un instant dans la peau ,dans l’esprit d’un hyper nationaliste du coin . Pour qui la terre malgache meme quand elle a été vendue bon prix reste propriétée malgache.
      Sainte Marie ,Nosy be ont bien été vendus à la France ,achetés par la France mais les malgaches n’ont jamais cessé de les regarder comme des iles malgaches.Et à l’heure de l’Indépendance ,la France a eu la générosité de remettre ces iles à un gouvernement malgache pour qu’elle vivent désormais un destin malgache

    • 27 avril à 20:50 | olivier (#7062) répond à caro

      Ne soyez pas fachee.

      Je m evertue a dialoguer.

      Car il me semble que cela est possible avec vous.

      👶

    • 27 avril à 21:11 | Bena (#494) répond à Jipo

      si j’étais français, j’aurai milité un moment avec ces gars là peut être.
      les malgaches sont tous nationalistes mais à la mollusque. je suis contre mais je n’ai pas envie de lever le petit doit pour défendre mon idée. heureusement que le petit peuple réagit vite, seulement pas pour longtemps. si une petite mallette passe par là, tout va s’écrouler.

    • 27 avril à 21:27 | Bena (#494) répond à vatomena

      vous avez étudier en garabola ?

    • 27 avril à 21:31 | Bena (#494) répond à Bena

      paroles de binationaux : on est français quand on a du souci et on fait appelle à la france. mais quand on veut accaparer les biens d’autrui, on est bien malgache et on fait appelle à l’emmoreg de florens (qui accourt contre mallette).

    • 28 avril à 22:54 | Albatros (#234) répond à Jipo

      Ce ne sont pas les « siocialo-bobos » qui ont bradé l’hyppodrome de Compiègne !!.
      Dans ce genre de situation il y a toujours une « locomotive » qui s’en met plein les poches sur le dos des autres !.
      C’est certainement le cas avec le « Kianjan’ny 80 lahy » !.

    • 1er mai à 13:38 | franc (#9485) répond à Bena

      je crois deviner de qui vous voulez parler, ce sont les canards apatrides, les ketchups à sac a dos radins et les papayes bridés ...

  • 27 avril à 10:50 | walesa (#5863)

    Il est evident, que Madagascar de XXI siècle a perdu déja une partie de son independence au profit de karana, sinoa et autres « manam-bola », mais surtout au profit de la mafia malgache issue d’un millieu politico-economique du Haut-Plateau ! C’est une colonisation « intra-muros », particulièrement nefaste, bien pire, que celle pratiqué par les sales colons vazahas ! Car, si le vazahas ont su tirer les profites de cette colonisation, ils ont egalement su construire ce Pays entièrement et ce à depart Zero, avec toutes cettes infrastructures, qui nous servent à nos jours !
    Actuellement, Madagascar est un Pays ephémère, effondré, ruiné au existence plus que théorique, qui est plutot une condominium de tous ces nouveaux « colons » bien pirs que ceux de jadis !
    Et rien ne nous annonce un avenir meilleur ! Au contraire, une etincelle peut suffire pour mettre en feu tout un Pays et ravagant tout sur son passage ! Les riches karanas, sinoas, vazahas mais egalement les riches Malgaches pourront etre les plus grands victimes de cette vengeance - nouveau genre de « sakoroka » ! Car le Pays paisible de moramora s’eloigne de plus en plus de ces valeurs ancestrales.

    • 27 avril à 11:04 | Jipo (#4988) répond à walesa

      Les riches Malgaches investissent à l’ étranger contrairement aux autres : prévention, lucidité ou réalisme ?

    • 27 avril à 11:18 | vatomena (#7547) répond à Jipo

      A Madagascar ,bien mal acquis profite toujours Nos milliardaires peuvent dormir tranquilles.Leurs biens sont à l’abri ,à l’étranger . Les valises voyagent bien .

    • 27 avril à 11:23 | Dadabe (#9116) répond à walesa

      Bonjour Walesa,
      Je suis plutôt d’accord avec votre analyse. En outre, et malgré les affirmations de certains, il semble avéré que la colonisation française, en général, et à Madagascar en particulier, a coûté beaucoup plus à la France qu’elle ne lui a rapporté... Ceci ne prend pas en compte quelques fortunes « privées » qui se sont bâties sur le dos des peuples colonisés. Je parle de la richesse de la France, donc celle de tous les Français. Et, avouons-le, étant assez sévèrement imposé (mais ce n’est que justice et je trouve normal de payer des impôts), je continue, soixante ans plus tard, à « payer » pour un pays (Madagascar) qui ne m’a rien rapporté (du moins en terme d’argent), ni à moi ni à ma famille. Que voulez-vous, chez nous, en est à la fois idiots et généreux. C’est de famille ! Chez nous, on ne regrette pas, comme Isandra, de ne pas avoir le SMIC (RSA, en fait), si vous voyez ce que je veux dire...

    • 27 avril à 11:53 | walesa (#5863) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,
      Dans ce cas là, je dit que la prevention c’est plutot non ! Car ils se croient d’etre les maitres de ce monde - leur monde ! Ils ne voient pas du tout de menaces à leur encontre ! D’ailleurs ils se croient meme d’etre plus intelligents, que les vazahas, karanas et autres chinois ! Lorgeuil de ces gens est vraiment enorme et démésuré et cela se joue dans leur maniement de la politique. Ils sont semblables à tous ceux qui cherchent la meilleure vie en Europe et tout profit sans rien vouloir donner de soi-meme à la societé qui les a accueilli. C’est un genre de parasites, qui inondent l’Europe ce dernier temps !

    • 27 avril à 12:27 | walesa (#5863) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabe !
      Que pouvons nous dire sur ces soi-disant colonies d’Outremer ? Si nous regardons Portugal p.ex, ou l’Espagne : Des pays ayant les plus grandes colonies du monde avec leur richesse inestimable... Pourront nous dire, que ces pays sont aujourd’hui les plus riches ? Non et non, surtout pas Portugal ! Il est ainsi pour la France.
      Oui, dans une certaine mesure la France a profité de ces colonies, mais il y avait plus au moins un equilibre du partage de benefices surtout pour ces pays n’ayant jamais été developpés ! Aujourd’hui encore, 50 ans après, Madagascar vit grace à ces infrastructures post-coloniales !
      Dommage, mais à mon avis l’Ile Rouge est devenu independent trop tot ! Dix ans trop tot !
      Le temps de dix ans aura pu par exemple donner à Madagascar bcp plus de nouvelles structures, necessaires pour le developpement du Pays, de nouvelles routes, usines, ecoles etc, etc. Avec l’Independence Day ce developpement est arreté et aujourd’hui nous vivons un recul vers un sous developpement du Pays, C’est vraiment dommage !

    • 27 avril à 14:35 | vatomena (#7547) répond à walesa

      Les colons se sont enrichis sur le dos des malgaches . Combien se sont ils enrichis vraiment ? C’est un exploit que de s’enrichir sur le dos d’un indigène vivant dans le dénuement le plus complet . Qui aujourd"hui pourrait faire fortune en Androy ,au pays du Kéré ? Qui a crée des richesses comptables apres l’éviction de Rainailarivony ?Madagascar a eu son moment de bien etre apres la chute de la monarchie .Les anciens esclaves sont entrés alors dans le salariat

    • 27 avril à 17:53 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Voir réponse à Vatomena ci dessus ( 17h45) nous sommes bien d’ accord .

    • 27 avril à 17:55 | Jipo (#4988) répond à walesa

      Voir réponse ci-dessus qui vous était destinée .

    • 27 avril à 17:59 | walesa (#5863) répond à vatomena

      Oui, vatomena ! J’ai oublié mettre entre-perenthèse les « sales colons ». Vous avez donc aussi raison ! Le temps de la présence de ses « sales colons »(?!)a été sans aucun doute le plus benèfique au peuple malgache sous-developpé à cette epoque. Ce qui me frappe le plus c’est une nostalgie grandissante de plusieurs de nos parents et de grands-parents pour cette ancienne colonie francaise . Il est vrai, que la vie de ce temps là a été paisible - parlons en sincèrement - de loin meilleure, qu’aujourd’hui !

  • 27 avril à 10:52 | rakoto-neutre (#8588)

    Zany no fomba iray hahazoan’ ny mpitondra vola be avy @ vahiny, dia anjakazakan’ireo vahiny ireo ny tanintsika. Fa na dia hanao izay fara-heriny aza ny mponina dia toa ho sarotra ihany satria ny mpitondra antsika anie ka tsy matahotra vahoaka. Baomba lakrimozena no miandry zay te-hanao fihetsiketsehana ary dia ireo miaramila natao hiaro ny vahoaka sy ny fananany indray no mamoritra sy mampiseho hery @ vahoaka. Tsy mahagaga moa fa i Rajaonarimampianina no filoha faratampon’ny foloalindahy dia zay baikony no tanterahana. QUE L’ORDRE SOIT EXECUTE SANS HESITATION NI MURMURE !!!

  • 27 avril à 11:18 | atavisme premium (#9437)

    En ce qui concerne les Karana
    Certaines lignées Karana héritieres des marchands qui cabotaient le long de l’Afrique de l’Est sont présentes à Madagascar (majunga,Morondava ,Diego) depuis des siècles et des siècles .
    Certains sont sans doutes présent depuis des temps immémoriaux et qui selon les seules écrits nous restant avant le 12 eme siecle
    Ce sont eux qui sont a l’origine de ces villes côtières et ils ont sans doute transportés une partie de la souche africaine(qui leurs servaient de main d’oeuvre )à Madagascar car ceux ci ne possedait pas de bateaux capable de traverser le canal du Mozambique .
    Donc au petit jeux de« j’étais là avant toi » qui a donc raison ?
    Qu’étais et d’ou venait la souche asiatique avant de débarquer à Madagascar .
    Cette souche asiatique a t-elle plus de droit que la souche africaine ou Karana .
    Comment peut-ont être certain de cela
    Certains ont-ils plus de droit de se réclamer Malgaches que les autres ?
    Le peuple Malagasy est un métissage et tout le monde le sait ,alors les furieux nationalistes expliquez nous !

    • 27 avril à 11:35 | Dadabe (#9116) répond à atavisme premium

      Bonjour Atavisme premium,

      Concernant le peuplement de Madagascar et les premiers « comptoirs » commerciaux (à mon avis surtout dûs aux arabes du Yémen, de Zanzibar etc... plutôt qu’aux Indo-pakistanais dont la venue est probablement plus tardive) sur la côte Ouest (Morondava, Mahajunga, Diego) vous avez sans doute raison. Mais la nation malgache, en tant que NATION et futur ÉTAT centralisé à Antananarivo est le fait des Merina, à l’évidence (cela va de paire avec l’unification linguistique où se trouvent nombre de mots issus de l’arabe). Les Karanas sont là depuis très longtemps et, disposant de la nationalité malgache, ils sont indubitablement des Malgaches. Mais ils cultivent un sentiment communautariste qui, tout comme les Chinois malgachisés depuis longtemps, les met à l’écart de la nation malgache proprement dite. Le peuple malgache est métissé, certes, mais certains se métissent plus que d’autres et les Karana, en particulier, n’envisagent jamais de se marier à des Malgaches des hauts plateaux ou de la côte. Ai-je tort ou raison ? Je ne suis pas historien...

    • 27 avril à 11:54 | atavisme premium (#9437) répond à Dadabe

      Dadabe,
      Merci pour vos précisions.
      Les karana pour la plupart en effet se sont exclus du grand métissage Malagasy mais ils ne sont pas les seuls .
      En effet ceux que l’on appellent les Fotsy ne se sont-ils pas ,aussi bien garder de mélanger leurs sang avec ceux qu’ils nomment les mainty .
      Pour garder ces teints clairs et ces cheveux à l’asiatique l’endogamie Fotsy s’est faite sur des siècles et des siècles( et se fait toujours).
      Et ce sont ces gens là, qui sont les pires nationalistes gasy ,qui se disent même propriétaire de ce pays .
      Avez vous compris leurs messages racistes ?
      Avez vous compris que c’est c’est cette cette caste qui bloque tous les réformes dans ce pays pour garder ses privilèges ?

    • 27 avril à 12:08 | betoko (#413) répond à atavisme premium

      Si l’état faisait son boulot correctement nombreux sont les Karana qui ne devraientpas avoir la nationalité malgache .Nombreux ont payé des magistrats pour l’avoir .
      A La Réunion nombreux sont les Karana venant de Madagascar qui possèdent des vrais faux passe ports français délivré par une française fonctionnaire indelicate du consulatde France de Tana et ils n’osent pas quitter cette île

    • 27 avril à 13:10 | betoko (#413) répond à atavisme premium

      Qu’appelle t on Karana ? Ceux sont des indo-pakistanais ,ils sont arrivés chez nous à l’île Maurice et à l’île de laRéunion au débutdu 19eme siècle ,d’autres sont répartis chez eux et d’autres un peu partout dans l’océan indien .Les familles Dindar et Ravat de La Réunion par exemple sont arrivés dans cet île en 1948 ,ils faisaient la navette entre La Réunion et l’inde ,à cette époque ils étaient apatrides comme chez nous ,et La France leur avait demandé de choisir , soit ils continuent à faire ce va et vient et apatrides soit ils restent dans l’île et avoir la nationalité française ,c’est ce qu’ils ont fait et ils se sont intégrés contrairement à Madagascar
      Une remarque qui a son importance ,si vous allez dans un magasin karana et que vous discutez le prix d’un article , celui ou celle avec le ou la quelle vous avez discuté va demander l’avis d’un autre karaka en se servant de leur langue maternelle mais jamais en français ou en malgache ,et vous ne savez pas de quoi ils se sont dit .Déjà cela voulait dire qu’ilsne vous repectent pas
      Une des solutions c’est d’apprendre leur langue ou les forcer à parler en français ou en malgache
      Une chose à faire aussi de ne plus acheter quii que se soit chez eux

    • 27 avril à 13:23 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Betoko, on connaît vos déboires avec certains Karana. De là à généraliser... En outre, il me semble que l’arrivée des Indo-pakistanais à Madagascar (car c’est bien de cela dont il s’agit) date de bien avant le 19ème siècle. J’attends la confirmation de Vatomena ou de Saint-Jo, voire de Diplomat. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai un peu plus confiance...

    • 27 avril à 13:36 | Dadabe (#9116) répond à atavisme premium

      J’ai compris, Atavisme premium... Les phrases, rumeurs et autres comportements à connotation raciste je les sens à distance et, avouons-le, du côté de Tana, ce n’est pas cela qui manque. Que voulez-vous, ce sont ceux-là les vrais « esclaves » de l’Occident : ils veulent être blancs, avoir les cheveux lisses et ne réussissent qu’à être un peu plus pâlots que les autres Malgaches avec des coiffures totalement ridicules et hors d’âge (du moins chez les femmes). Je l’ai déjà écrit : dans les avions rejoignant la France, notamment en classe affaires, c’est un concours de dames qui se croient chics et à la mode quand elles ressemblent à des sapins de Noël (les bijoux dorés) mal fagotés (les tailleurs !!!!). A mourir de rire ! Et je ne vous dis pas les regards, à Roissy, de ceux qui débarquent du monde entier : stupéfaction des asiatiques (les Japonaises, surtout), mépris des grosses africaines en boubous qui ont beaucoup de style (hé oui, elles savent se saper, elles !), sourires gênés des Argentins ou des Mexicains... Dur, dur pour l’image de Madagascar dont la jeunesse est pourtant si belle. Et n’y voyez rien de déplacé de ma part en disant cela, je me fie essentiellement à l’avis de mes garçons malgaches qui ont, ma foi, du bon goût pour le peu que j’ai pu apercevoir leurs petites copines (Oui, c’est comme ça, je les aperçois de loin : mes garçons sont du genre cachottier question filles et prétendent que ce sont leurs copines qui sont intimidées par moi. Ce qui est sans doute faux, mais je respecte leur vie privée).

    • 27 avril à 14:45 | Ibalitakely (#9342) répond à atavisme premium

      On voit que le système « diviser pour régner » du padesm est encore en vous. Si les colons ont dirigé de force le pays durant 64 années et qu’après le soi-disant retour à l’indépendance depuis 1960 on vous susurre tjrs à l’oreille que vous êtes des déshérités de Madagasikara, plutôt de Madagascar qu’ils disent, et ce n’est point étonnant si sans cesse vous ne répétiez les Fotsy & les Mainty. Il fut un moment où j’ai passé à Antsiranana (que presque tout le monde préfère encore appelé diégo !!!) quand j’ai entendu une personne demandé un renseignement à des femmes Antakarana qui lui répondaient : « tsy mivôlagna amin’Ambaniandro ». Et à ce moment-là je me demandais est-ce à Antananarivo quelqu’un répond « tsy miteny amin’ny tsy Ambaniandro » ? Je vous laisse la conscience de répondre à votre aise mais retenez ceci, s’il y est question de mariage un merina c’est comme tant d’autres ethnies à 99,99% ne se marie qu’avec une merina tandis que pour d’autres affaires c’est autrement : les gouvernements de RAMANANTSOA Gagriel, de GWR, de RATSIRAHONANA Norbert Lala, de RAVALOMANANA Marc étaient-ils seulement composés de Fotsy comme vous aimiez à insinuer ? Est-ce que dans les cités tels 67ha, Ampefiloha, Ambohipo, Mandroseza les Mainty & les Fotsy ne se côtoient-ils pas quotidiennement en jouant au foot, à la pétanque, au karaoke. Et tout récemment un président Fotsy n’était-il pas au Sud/Est pour la réconciliation entre Anteimoro & Zafisoro ? Aoka izay io resaka mainty sy fotsy io re !

    • 27 avril à 15:11 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      où j’ai passé des vacances à Antsiranana

    • 27 avril à 16:12 | betoko (#413) répond à Dadabe

      C’est tout à fait mon droit de les mépriser car ils sont les premier à nous mépriser . Combien de fois je me suis avoir avec des Karana , et normal si je me méfie de ces gens là , Relis ce qu’avait écrit Caro à leur sujet , tu vois bien que je ne suis pas le seul . Qu’importe en quelle année ils sont arrivés chez nous , en tout cas bien avant nous , ils ont trouvé une terre d’asile , qu’ils nous respectent , personne ne les avait demandé de venir s’exiler ici .

    • 27 avril à 18:04 | Jipo (#4988) répond à betoko

      Votre xénophobie pour un Français de vous honore pas, vous en avez autant envers les chinois !
      quand on est un vazaha taratasy, on ne la ramène pas comme vos semblables le font, vous êtes nauséabonds d’ autosuffisance et de racisme ./

    • 27 avril à 18:23 | Dadabe (#9116) répond à Jipo

      Oui, Jipo, c’est bien ce qu’il me semblait... Betoko est raciste et le revendique. Lamentable.

    • 27 avril à 18:27 | ALEVANAR (#7003) répond à Ibalitakely

      il me semble que la réconciliation concernait les antaifasy et les zafisoro

    • 27 avril à 18:40 | Isambilo (#4541) répond à Dadabe

      Les Karana sont soit musulmans (et les musulmans ne se marient pas avec des Kafirs/infidèles), soit des hindouistes (et les hindouistes se marient dans leurs castes).
      La plupart des Karana viennent du Gujerat et fréquentent la côte ouest depuis le 14e siècle comme marins puis comme traitants d’esclaves (Morondava en particulier). Une autre partie est venue pour la construction de la ligne de chemin de fer TCE pour remplacer les Italiens qui ne supportaient pas le paludisme (ils sont sur la côte Est d’ailleurs).

    • 27 avril à 18:59 | DIPLOMAT (#846) répond à atavisme premium

      Atavisme

      « Metissage » , ce mot vient de vous et vous avez raison ; sauf que le cas présent, c’est bien là que le bas blesse. Les Karanas , proportionnellement aux autres cas que vous soulevez n’ont pas souhaité s’intégrer. Et là précisément est leur problème. Rien de comparable avec les chinois (combien de metis chinois -je parle de l’ancienne génération- sont nés ? Il suffit de se balader du côté de la côte Est !

      La différence est culturelle, et cultuelle ... on ne melange pas l’huile et l’eau comme dirait l’autre...

    • 27 avril à 19:58 | DIPLOMAT (#846) répond à Dadabe

      Bonjour Dadabé,

      Toute l’histoire de l’immigration indienne est dans ce lien.

      http://www.persee.fr/doc/afdi_0066-3085_1964_num_10_1_1755

      Bien à vous,

    • 27 avril à 20:20 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Je ne peux pas être raciste car j’ai souffert du racisme , Je ne fais que dénoncer les abus en tout genre , même venant des gasy comme nous . Tu crois que des Karana ne sont pas racistes envers nous ? Est ce que tu as lu le petit livre de Stéphane Hessel d’origine juif et diplomate de son état . Dans son livre "Indignez vous , il avait dénoncé entre autre ce que les israéliens font subir aux palestiniens et les juifs l’avaient accusé d’antisémite , un comble pour un juif et cela a mis Stéphane Hessel en colère . Et toi qui avait écrit , un bon soldat est un soldat mort , t’as pas honte ?

    • 28 avril à 06:21 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Non, Betoko, je n’ai pas honte. La guerre est la pire invention de l’homme, les soldats sont faits pour être tués et un bon soldat est un soldat mort (les généraux, eux, ne meurent jamais que dans leur lit). Relis ton Histoire du Monde, mon petit inculte qui a « fait » la guerre d’Algérie. En revanche, si comme toi je parlais du « nez des Karana », alors oui, là j’aurais honte. Mais je crois que tu ne comprendras jamais cela. Trop subtil pour ta petite tête de retraité cégétiste qui côtoie les ambassadeurs...

    • 28 avril à 06:26 | Dadabe (#9116) répond à DIPLOMAT

      Je vous remercie beaucoup Diplomat. Je viens de télécharger cet ouvrage de Daniel Bardonnet (votre lien) en PDF. Je lirai cela à tête reposée. Bonne journée à vous !

    • 28 avril à 06:29 | Dadabe (#9116) répond à Isambilo

      Merci Isambilo pour vos précisions. Je viens de télécharger en PDF un ouvrage de Daniel Bardonnet sur l’immigration indienne à Madagascar. Le lien existe sur ce forum (ci-dessus) grâce à l’amabilité de Diplomat. Je vous le conseille ! Bonne journée.

    • 28 avril à 08:15 | vatomena (#7547) répond à Dadabe

      « Un bon soldat est un soldat mort ’ »un peu choquant à entendre ..mais
      Le soldat n’est pas celui qui a déclaré la guerre . On l’envoie à la guerre ,au sacrifice bien souvent ..et c’est la République qui a initié ’la mobilisation générale". C’est la République qui fait fusiller les déserteurs ou les réfractaires .C’est la République ensuite qui oublie les veuves et les orphelins .Le soldat est étranger aux querelles entre états ou entre interets financiers ; En première ligne ,au front ,il défend sa vie et celle de sa famille .Le bon soldat est le premier à sortir de la tranchée ,il est tué le premier, le bon soldat . Oui ,le bon soldat est un soldat mort . Il n’aura pas de descendance .Le fuyard ,le lache ,le planqué de l’arrière sauvera sa vie . Lui ,aura des enfants peut etre laches comme lui .

    • 28 avril à 08:45 | Dadabe (#9116) répond à vatomena

      Vous m’avez compris, Vatomena. Mon expression était un peu lapidaire et vous lui apportez l’éclairage nécessaire. Pour qui me connaît un tant soit peu, il ne peut imaginer un seul instant que je méprise le brave soldat de base (engagé involontaire le plus souvent, parfois volontaire pour des raisons économiques, plus rarement pour des raisons patriotiques qui, à la réflexion, ne tiennent pas l’analyse face aux raisons économiques et politiques des puissants). Non, le brave « piou-piou » est une victime. En 14-18, le général Nivelle et bien d’autres (sans oublier le maréchal Pétain !) ont envoyé à la mort des dizaines de milliers de jeunes gens (18-30 ans) pour de simples prétextes d’égo surdimensionné. Aucune explication stratégique n’était valide ! Ces vieilles badernes médaillées méprisaient la vie des autres. Pour eux, un bon soldat était un soldat mort pour leur gloriole personnelle, à eux les planqués de l’arrière. Ceux-là et leurs descendants (je pense aux gras et ventripotents colonels et généraux malgaches) je les méprise, en effet. Et les mépriserai jusqu’à mon dernier souffle.
      PS - Je respecte les morts au champ d’honneur, contrairement à ce que croit cet imbécile de Betoko qui ne comprends jamais rien à rien. Ce sont les vieux troufions alcoolisés mais vivants (!) que je trouve suspects lors des commémorations où ils se commémorent surtout eux-mêmes ! La mémoire s’exerce dans le silence et la solitude, pas dans le déploiement des drapeaux, des médailles, des jalousies, des fiertés mal placées, des marches au pas qui font songer à des robots sans cervelle, des opportunistes à gros ventres qui font le salut militaire comme d’autres se torchent le kul.

    • 29 avril à 09:44 | Ibalitakely (#9342) répond à ALEVANAR

      Salut RANAVELA (???) & merci pour cette précision, & j’en profite aussi pour rectifier :
      - s’il y ait question de mariage & comme avec la plupart des ethnies à 99,99% un Merina ne se marie qu’avec une Merina (à 99,99% n’aime pas aussi le mariage gai), & c’est valable n’importe où que je sache, en outre les Betsileo ne disent-ils pas « sitrapon-dRalakamisy no nanambadiany ... » !!!, ny karana tsy manambady raha tsy karana, ny vazaha raha tsy mena fify ny volom-bavany tsy taitra @ mainty kely jefijefy (mandeha be ny resaka 77, hay 60/17 no tena dikany).

  • 27 avril à 13:40 | Ibalitakely (#9342)

    Ka izany anie no tokony hahatonga saina ny vahoaka malagasy e ! Rehefa taritaritin’ny mpanao pôlitika ho etsy & eroa dia mandeha nefa ireo mpanao pôlitika ireo na ny nahazo seza na ny tsy nahazo TSY MBA MIHERITRERITRA VAHOAKA akory rehefa avy eo, taomina nandromba-nanimba-nandoro fananan’olona ny alatsinainy mainty dia nandeha, nampirisihina nanafika làpa ao anaty faritra mena dia nandeha, misy manosika miafina hivarotra & tsy hiala eny @ trottoir/làlana dia manao, ..., nefa ireo mpaniraka &mpamporisika ireo ihany no tsy miraharaha vahoaka avy eo fa ohatra ny tsena nivarotan’ny vahoaka teo amin’ny 67ha dia lasa station d’essence, ny any amin’iny faritra Atsimo/Atsinanana vao tsy ela 300ha mampiady ny fokonolona @ mpamefy tanàna ary io koa izany ny kianjan’ny 80 lahy lasan’ olona tokana, na malagasy io na karana tsy any ny olana fa ny hoe tombotsoam-bahoaka lasa tombotsoan’olom-bitsy. Tsy raharahiny akory izay mangirifiry ny mponina izay tahaka ny mampahatsiaro ilay tantaran’ny goaika & fosa na le corbeau & le renard ka izay mahay mampiresaka sa mapihesona ihany ve ??? Samia miheritreritra rey olona.

  • 27 avril à 17:06 | caro (#7940)

    Bonjour,

    C’est bien beau de dire :

    « Quoi qu’il en soit, il y a la loi et l’inviolabilité d’un titre foncier, c’est-à-dire l’état de droit qu’il faut observer et respecter. »

    Si seulement on se réfère aux textes existants contenus dans nos divers codes et supports juridiques, et en les mettant en application, on peut parler d’Etat de droit. Ce n’est pas le cas.

    Un exemple :

    Le terrain d’Ankadimbahoaka était un terrain domanial, occupé plusieurs années durant par des malgaches. La loi a prévu que dans de pareils cas, ces occupants disposent du droit de demander qu’un titre lui soit remis pour s’approprier légalement du terrain. Or, la Seimad « dépositaire » et non propriétaire de ces terrains domaniaux, sous la direction de M. Ravelonarivo ex-premier ministre, s’est autorisée de son propre chef à vendre ledit terrain à Filatex, une société karana, alors qu’elle n’en a pas vocation à le faire. La mission de la Seimad est uniquement de construire des logements sociaux. Vous comprendrez ainsi la réaction des gens lors de leur expulsion car Filatex à qui la Seimad a vendu le terrain a présenté des documents selon lesquels lesdits terrains lui appartiennent au regard du droit.

    Ainsi, si on parle d’ « inviolabilité d’un titre foncier », qui a tort et qui a raison :

    • Les occupants qui sont d’emblée et automatiquement propriétaires conformément à la loi ?
    • La Seimad qui outrepasse son pouvoir ?
    • L’acquéreur qui se fonde sur un document établi sur des bases illégales ?

    Toutes ces démarches ont un nom : LA CORRUPTION DE HAUT NIVEAU, et si vous essayez de remonter la file des responsabilités qui n’est pour autant pas compliquée, ce sera comme le dit le diction : « very an-javony toy ny hetotry ny mpifana ».

    Il serait intéressant de savoir les réponses aux questions suivantes :

    • Pourquoi la Seimad s’est autorisée à vendre ces terrains ?
    • Pourquoi l’avoir vendus à Filatex ?
    • Pour combien d’Ariary ?
    • Qu’est devenu le produit de la vente ?
    • Pourquoi l’Etat n’a pas exercé son droit en laissant la station d’essence occuper un domaine public ?
    • …

    Alors il faut cesser de prétendre et crier à tout bout de champ ETAT DE DROIT, ETAT DE DROIT , ETAT DE DROIT … et prendre le peuple pour des imbéciles.

    • 27 avril à 18:18 | Jipo (#4988) répond à caro

      L’ Etat s’ octroie le « droit » et aussi le gôche de le fouler aux pieds comme bon lui semble, ça ne date pas d’ hier, entre ceux qui remplissent les actes, les domaines, l’ urbanisme et les droits de péremptions des « dits états » : l’ état c ’est le droit de voler en toute impunité, telle est la conception du « droit » vita gasy ...

  • 27 avril à 19:16 | Isambilo (#4541)

    Pour être nostalgique de la période coloniale il faut avoir bien peu d’estime de soi. C’est bon pour les mineurs, les héritiers idéologiques du Padesm.
    Opposer Fotsy aux Mainty c’est ne rien connaître à l’histoire de Madagascar. En Imerina, sous la royauté, il y avait 3 classes : les Andriana, les Hova et les Mainty. Ils composaient les Ambaniandro (Amboalambo appelaient les Sakalava, parce qu’ils avaient les lobes des oreilles déchirées par le poids des boucles d’oreille). Les Andevo sont à part. Les 4 constituant les Ambanilanitra.
    En Anosy les Fotsy étaient constitués par les roandriana, les anakandriana et les voajiry. Les Mainty étaient constituaient par les Lohavohitra et les Olontsotra. Là aussi les Andevo sont à part.
    Chez les Antemoro, les Anteony et Antalaotra dominaient les Ampanambaka. Les Antevolo n’étaient même pas considérés comme des Andevo mais avaient un statut de parias.
    Tout cela parce que nous avons un héritage multiple, essentiellement de l’Asie du Sud Est. L’héritage bantou est superficiel.
    Dans le lexique malgache les mots d’origine arabe ne dépassent pas 15% (Voir P. Simon).

    • 27 avril à 20:07 | vatomena (#7547) répond à Isambilo

      Arretez avec le Padesm —Ce parti était aussi légitime que celui du MDRM .En Haut ,sur les plateaux ,le MDRM avait les faveurs ,en bas sur la cote ,c’était le fief du PADESM ;Les adhérents de chaque parti étaient tous malgaches, tous à vivre et à espérer de meilleurs jours

    • 27 avril à 20:14 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Et aujourd’hui ,fils et petit fils du Padesm et du Mdrm vivent dans la meme .erde ,la meme pauvreté,les memes injustices .

  • 28 avril à 22:11 | Emyrna (#1956)

    Tsy lavitra eo koa, ny tany lovan-drazanay aty Ilafy dia lasa, vita titre amin’olona avy any Diego sy Fianarantsoa izay tsy fantatra mihitsy. Efa fantatry ny domaine sy ny fitsarana tsara anefa fa tany mana-tompo izy io satria efa nanaovana opposition tamin’ny fangatahan’olona taloha.
    Tamin’ny andron’ny tetezamita Andry Rajoelina no nitranga io fangalarana an-tsokotsoko ny tany lovan-drazanay io. Mbola mitady hevitra moa izao hiadiana azy na dia kely aza ny fahafahana miady.
    Lasa ny eritreritra fa toa ao anaty tetika fanapotehana mahery vaika ny taranaka merina isika izao. Nanomboka izany moa ny nampiasain’i Frantsa an’i Andry Rajoelina nanongana an-dRavalomanana, noho ity farany hitany fa namelo-mbolo indray ny Merina. Fantatra mantsy ny foto-kevitry Frantsa fa tsy avela hanana hery eto Madagasikara mihitsy ny Merina, na ara-toekarena io, na ara-politika, na ao amin’ny foloalindahy. Betsaka ny tranga azo tanisaina manamarina ny fampiharana io teti-dratsy io, fa iray amin’ izany ny fanendahana ny Merina amin’ny taniny, ka ireo manam-pahefana avy any anindrana no manararaotra, ary manampy azy ao ambadika ireo Karana-Frantsay. Ny Karana dia mahafantatra tsara fa tsy ho lasa lavitra izy ireo eto raha avela mifaninana malalaka aminy tsara ireo mpandraharaha Merina.
    Hita mazava tsara fa napetraka hanohy io fifehezana Frantsa/Tanindrana/Karana io Rajaonarimampianina. Jereo ny nataon’i Rivo Rakotovao hifehezana an-dRavalo tsy ho afaka hampandeha ny orin’asany. Fantany koa moa fa afaka taona vitsivitsy dia ho antidahy tsy afaka hiady intsony izy io. Jereo ny sakana sy tetika rehetra nataon’i Mahafaly sy ireo ministra sasantsasany ao mba tsy hamelana ny zanak’Imerina hisahana an’Antananarivo.
    Ho anay dia vokatr’io fikirizan’i Frantsa/Tanindrana/Karana hamatotra ny Merina io no tena antony mahatonga an’i Madagasikara ho mahantra indrindra toy izao.
    Inona ny ala-olana ? Horesahantsika am-pitoniana amin’ny manaraka ny ala-olana .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 258