::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 11h10  :  22°C  :  Soleil et nuages épars
lundi 22 septembre 2014
 

 > Tribune libre

« Le Gouvernement français n’est pas prêt à se rallier à la position de la Communauté internationale », selon le Collectif pour Madagascar

lundi 14 juin 2010
JPEG - 96 ko

La délégation reçue par la Préfecture de la Réunion, Monsieur Yanick Paternotte, Député UMP du Val d’Oise.

Le Collectif pour Madagascar et l’Association GTT Réunion ont été reçus conjointement ce 8 juin 2010 à la Préfecture de la Réunion par Monsieur Yanick Paternotte, Député UMP du Val d’Oise, Vice Président des Amitiés franco-malgaches à l’Assemblée Nationale et Monsieur Pascal Collange, Directeur de Cabinet de Monsieur Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat à la coopération.

Le Collectif pour Madagascar s’est présenté en tant que groupement de citoyens franco malgaches attachés à leurs deux pays et recherchant un avenir commun durable et prospère pour cette zone de l’Océan Indien.

Le Collectif a également rappelé qu’il n’est au service, ni d’une personne ni de groupes d’intérêts mais que ses membres sont opposés à tout coup d’Etat et défendront farouchement la légalité.

Le Collectif a aussi alerté ses interlocuteurs sur les points suivants :

- la France n’a pas intérêt à laisser se développer à Madagascar un sentiment anti-français qui tend à gagner toutes les catégories, qu’elles soient sociales, culturelles, religieuses ou politiques, y compris des intellectuels pourtant jusque-là jugés favorables à la France,

- la reconnaissance d’un régime putschiste et la militarisation d’un gouvernement, fût-il de transition, ne peuvent qu’apporter une instabilité chronique forcément préjudiciable à terme aux intérêts français,

- le régime de terreur, l’absence de liberté d’expression, le bâillonnement de la presse, l’absence d’une transition consensuelle et inclusive ne constituent pas un climat favorable à l’organisation d’élections libres, transparentes et susceptibles d’être reconnues par toutes les parties prenantes et par la communauté internationale.

Le Député du Val d’Oise estime en effet que « le Gouvernement de la HAT est suffisamment composite et représentatif des différents courants » et que « Monsieur Rajoelina n’a rien d’un putschiste pour s’être personnellement entretenu avec lui lors d’un de ses passages en France ».

Ce même Député soutient la tenue d’une convention nationale qui garantirait l’organisation d’élections, elles-mêmes sous la supervision d’observateurs internationaux. Parmi ces derniers, ont été cités des observateurs de la COI, de l’OIF, de l’Europe.

JPEG - 101.1 ko

Les manifestants.

Les réponses obtenues renforcent l’inquiétude du Collectif pour Madagascar car elles semblent conforter l’idée que la France continuera, en dépit de toutes les mises en garde, condamnations et sanctions de la communauté internationale, d’apporter son soutien au régime putschiste de Madagascar. En effet, le désir de la France de voir se tenir rapidement des élections selon le schéma établi par la HAT de façon unilatérale et non inclusive a été confirmé.

Aussi, le Collectif pour Madagascar reste très pessimiste quant à la volonté réelle de la France de modifier sa politique dans la résolution de la crise malgache.

Il ne fait plus aucun doute que le soutien de la France aux initiatives unilatérales d’Andry Rajoelina a pour unique objectif de réduire à néant l’ensemble des résultats des négociations précédentes (Maputo, Addis Abeba, Pretoria) qu’elle juge défavorable à la HAT.

Manifestement, le Gouvernement français n’est pas prêt à se rallier à la position de la Communauté internationale.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 11 réactions Lire les commentaires
  • Comment ? le Collectif pour Madagascar n’est pas au service ni d’une personne ni de groupe d’intérêt ? De qui se moque t on ? Combien de fois j’ai entendu Dr Philippe Andriatavy votre leader défendre Ravalomanana avec bec et ongles sur l’antenne de RFI sans parler de GTT,et pourquoi vous ne vous êtes pas manifesté sur les abus du pouvoir de l’ancien président ? Et qui vous dit qu’Andry Rajoelina restera au pouvoir éternelement ? Et merci de nous démontrer qu’il ya eu un coup d’état fomenter par Andry Rajoelina en 2009 avec le concour de l’armée , Ne trouvez vous pas qu’on cherche justement à établire une vraie démocratie à Madagascar de façon à ce qu’un futur présdent ne soit plus un despote , manipulateur , et de voulor modifier la constitution à sa mesure ?
    Je vous remerci

  • Il n’y a aucun Français qui se respecte qui peut soutenir un gouvernement issue d’un COUP D’ETAT. En tant que Français :

    - je tiens à ce que le changement de régime passe par les urnes, tout comme en France,

    - que la France refuse ce régime qui vient de nulle part,

    - que Madagascar retrouve vite les chemins des urnes pour sortir le pays de cette crise inutile et a été créé de toute pièce

    Que les MALGACHES puissent jouir toute liberté du moins celle que les Français et son gouvernement jugent bon pour leur CITOYENS.

    La liberté a le même goût à Paris, Tokyo, Mouscou, NY ou ANTANANARIVO….

    • Diégo écrivait :
      >>Que les MALGACHES puissent jouir toute liberté du moins celle que les Français et son gouvernement jugent bon pour leur CITOYENS.<<

      Il est maintenant impossible que les citoyens malgaches puissent jouïr des libertés dont peuvent jouïr les français.
      Simplement parce que les institutions françaises ne peuvent plus rien pour Madagascar.
      Enfin rien à part envoyer de l’argent pour se faire insulter ensuite parce qu’il n’y en a jamais assez.

      >>La liberté a le même goût à Paris, Tokyo, Mouscou, NY ou (...)<<

      Ce n’est pas tout à fait vrai ! A Paris, un malgache peut acheter un bien immobilier, à Antananarivo un français ne le peut pas. Alors qu’il le peut à Tokyo, NY ou Moscou.
      Alors non, la liberté n’a pas le même goût partout, même si le désir d’un certain type de liberté à la même odeur partout.

      Mais je comprend partiellement vos récriminations contre la France. C’est toujours frustrant de voir qu’un gouvernement ne fait pas exactement ce que l’on voudrait qu’il fasse pour un sujet qui vous tient à coeur.
      C’est ce que j’attendais de la part des gouvernements malagasy depuis plusieurs décennies. Et en 2020 j’ai constaté qu’il ne pouvait même pas faire en sorte que la poste malagasy soit en mesure d’acheminer un « misérable » mandat de 200 euro a une personne malade et en fin de vie. Cette carence était-elle encore la responsabilité de la France ?

      • Stomato,

        Pour éviter de verser dans l’anecdotique, ce qui suit est ENCORE une expression manifeste de la volonté de la France d’écarter définitivement le Président Ravalomanana de la scène, par média (aligné) interposé.
        Ça reste sur l’estomac, ce mitraillage d’abjections ! Pour ne pas dire que c’est…ulcérant à la fin !

        Cinquantenaire des indépendances africaines : Rajoelina sacré « Chef de l’État » par TV5Monde-Arte

        Sur le site de TV5 Monde, « Cinquantenaire des indépendances » :
        http://www.tv5.org/TV5Site/independ...
        Allez sur « la carte interactive des indépendances » et cliquez sur Madagascar. Vous y lirez « Chef de l’état : Andry Rajoelina »

        Alors, je vous propose de copier-coller le texte ci-dessous et, comme moi, de l’envoyer en masse sur la page contact du site :
        http://www.tv5.org/TV5Site/contact/...


        TEXTE

        Bonjour !

        Nous sommes scandalisés !

        Sur « la carte interactive des indépendances » proposée sur votre site TV5Monde (http://www.tv5.org/TV5Site/independ...), vous présentez Andry Rajoelina comme « Chef d’État » de Madagascar.

        1. Nous vous rappelons qu’A. Rajoelina n’a EN AUCUN CAS le titre de « Chef de l’État ».

        - Il n’est pas reconnu comme tel, ni par le peuple malgache qui ne l’a pas élu, ni par la Communauté internationale qui a condamné son coup d’état du 17 Mars 2009 et le régime autoritaire qu’il impose via ses milices, pour se maintenir au pouvoir.
        - Rajoelina et 108 personnalités de son régime sont sous le coup de sanctions de l’Union Africaine (refus de visas, gel d’avoirs financiers, refus d’accréditation).
        - L’Union Européenne vient de suspendre pour 1 an son aide budgétaire à Madagascar, considérant que la prise de pouvoir de Rajoelina « constitue une violation flagrante de la démocratie et de l’Etat de droit »

        2. Il n’est pas possible non plus d’octroyer à Rajoelina le titre de « chef de la transition », comme vous l’avez fait pour le dirigeant de Somalie, car il n’y a pas de « gouvernement de transition » à Madagascar. Rajoelina a refusé tout dialogue et bafoué les principes d’ouverture et de neutralité pour conduire une transition en bonne et due forme.

        Ainsi, depuis le putsch, l’État de Madagascar s’est donc effondré : il n’y a plus de gouvernement stable et officiellement reconnu mais une réelle « vacance du pouvoir ».

        Aussi nous vous mettons en demeure de corriger immédiatement cette faute inacceptable pour un média tel que le vôtre, parfaitement informé du chaos général qui règne maintenant sur la Grande Ile.

        Pour rester au plus près de la réalité politique à Madagascar, nous vous suggérons de présenter plutôt le texte suivant, plus objectif, sur votre « carte interactive » :

        PERSONNALITES POLITIQUES :
        - EX-CHEF DE L’ETAT : Marc Ravalomanana, président élu renversé par un coup d’État, le 17 mars 2009, lors de son 2ème mandat.
        - CHEF DE LA JUNTE PUTSCHISTE, CHEF AUTOPROCLAMÉ ET CONTESTÉ DE L’INSTANCE GOUVERNANTE ISSUE DU COUP D’ETAT : Andry Rajoelina, au pouvoir depuis 15 mois.

        L’indépendance de Madagascar est mise à rude épreuve par ce coup d’état et ses scories. A l’évidence, la France « ne lâche pas le morceau »...mais nous non plus !
        Les défenseurs de la démocratie, de la souveraineté des états (y compris d’Afrique) et des Droits de l’Homme continueront à dénoncer les média-mensonges, à fortiori dans ce contexte cynique qu’est la commémoration des Indépendances par une puissance restée coloniale : la Françafrique.
        Madagascar en est aujourd’hui victime, une DES nouvelles victimes, hélas !

        Comptant sur une certaine honnêteté de votre part, nous vérifierons dans quelques jours que vous avez effectivement rectifié ce contenu mensonger et réagirons en cas contraire.

        Indépendamment vôtre.

        Un citoyen du monde.

      • Stomato,

        Les Français votent comme ils font l’amour : c’est-à-dire quand ils veulent….Qu’Est-ce qu’il y a de plus naturel que de faire l’amour my Friend….cela ramène la paix….

        Prenez RAJOELINA, il trouvera normal, sans doute, de coucher avec une autre femme, ni vu ni connu ( un exemple), mais il blêmira s’il apprend que sa femme fait la même chose et alors comment va-il réagir si par malheur que sa femme a été forcé….forcer à coucher avec quelque un VEUT DIRE QUOI POUR VOUS ?

        Si vous êtes millionnaire vous pouvez acheter des biens partout, mais notre conversation n’ira pas si loin…..on n’est même pas capable de s’attendre pour la TRANSITION alors…

        Mais les peuples du monde rêvent d’être libre s’ils ne le sont pas encore et gardent jalousement leur liberté s’il l’ont déjà, c’est universel comme réaction….mais vraisemblablement pas chez NOUS dans le pays de FIHAVANANA…

        Les programme des hommes politiques chez nous c’est :

        - comment gigouillé ses compatriotes….BEAU PROGRAMME…mais cela ne vous choque peut-être pas….du moins pas encore….

  • « l’absence d’une transition consensuelle et inclusive ne constituent pas un climat favorable à l’organisation d’élections libres » : bien sûr, il faut que des personnes qui ont bafoué le droit et pillé les caisses publiques doivent pouvoir participer à la transition ! Et s’arroger le droit de se prétendre Tia Tanindrazana ! Il est vrai que pour certains, les mots n’ont plus aucun sens. De la même manière, d’autres cherchent absolument respecter la légalité, une légalité qui les arrange tout simplement. Plusieurs pays d’Afrique n’ont qu’une légalité de pacotille : il faut être naîf ou de mauvaise de foi pour ne pas le reconnaître. C’est avec ce genre de mentalité que le dictateur zaïrois Mobutu a pu rester au pouvoir pendant plus de 30 ans, reconnu par la Communauté Internationale, reçu et invité partout en France et aux Etats-Unis !

  • La France est le pays du droit de l’homme et des lumières.

    N’empêche que pendant la 2nde guerre mondiale, 90% de la population étaient des vichistes et pendant la décolonisation les français ont pratiquer la même chose que les nazis ; en 1947 à M/car, en 1960 au Cameroun, en 1945 le massacre de Sétif en Algérie, en 1967 leur saloperie en Biafra, en 1994 le complicité dans le génocide du Rwanda, etc.

    La France et les français ne comprennent que leurs intérets. Ils feront toujours cause commune avec le pouvoir en place comme ils l’ont fait jadis avec les nazis.

    Les français ont été et seront toujours des vichistes.

    • Rabila il est clair que vous faiotes partie de ces malagasy qui réclament une guerre, cibile ou étrangère.
      Simplement parce que vous ne savez pas ce que c’est.
      Vos anciens qui ont été forcés de venir se battre sous le drapeau français pendant les deux dernières guerres mondiales ne peuvent plus, ou ne veulent plus vous expliquer ce que c’est que la guerre.

      Il est regrettable que des gens censés être éduqués comme vous puissent écrire des âneries telles que 90% des français étaient vychistes...
      Mais vous avez raison de dire que les français ne comprennent que leurs intérets... Mais vous oubliez de dire que pas mal de malgaches ne comprennent pas OU se situe leur intéret !

      Je vais être généreux avec vous ce soir, je vais tout spécialement pour vous souhaiter qu’une bonne guerre civile déchire Madagascar..
      Cela semble vous manquer.
      A cette occasion vous verrez qui sont vos véritables ennemis.

  • Et voilà encore une victime des propagandes foza : j’ai cité evidemment betoko

    Avec Basile ils font la paire ...

    D’ailleurs Basile préconise 5 ans pour Ravalomanana , lui qui s’est volontairement ’pris’ 50 ans ...

La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 500  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360