Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 06h08
 

Politique

Le Chef de l’État prêt à dialoguer avec les députés frondeurs

lundi 22 juin 2015 | Léa Ratsiazo

Le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, fait savoir qu’il est prêt à dialoguer avec les députés frondeurs, comme recommandé par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) donc. Le chef de l’État informe qu’il a déjà discuté avec des élus de Tsimbazaza dont le président de l’Assemblée nationale, Jean Max Rakotomammonjy. Il prône l’exécution des mandats des élus, c’est-à-dire le chef de l’État et les députés, mais ne privilégie pas le changement de gouvernement tout de suite. Il écarte donc la dissolution de l’Assemblée nationale mais ne veut pas changer le gouvernement. Le plus important consiste selon lui à mettre la base d’un accord.

On voit mal comment il peut faire comme si de rien n’était. On voit mal aussi comment les députés fondeurs, plus hostiles que jamais, pourront-ils accepter un accord où l’on ne change rien. Car cela n’a aucun sens.

Les deux institutions, Présidence et Assemblée nationale, sont composés d’élus, contestables peut-être mais des élus quand même, contrairement aux membres du gouvernement qui sont nommés. Sauf que le conflit sur le fameux article 54 portant désignation du Premier ministre va encore refaire surface si on opte pour le changement de gouvernement. Une autre crise encore. Mais rien ne sert aussi de laisser pourrir la situation car le sentiment de crise permanente ne motive personne pour investir.

30 commentaires

Vos commentaires

  • 22 juin 2015 à 09:07 | Saint-Jo (#8511)

    Mitady ny marimaritra iraisana, toy efa mahazatra ny mpanao politika gasy izany.
    Amin’izay dia samy afaka mitazona ny sezany avy ry zareo !

    Dray, marina !
    Dia mahaiza ary mifampitsikilokilo.
    Fa raha vao mahita irika hamelezana ny andaniny indray ny ankilany dia tsy hisalasala ny hidaroka indray, toy ny efa mahazatra ihany koa !

    Hitazana fotsiny kosa ny olon-tsotra, toy ny efa mahazatra !

  • 22 juin 2015 à 09:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    OUI !
    Si tout le monde adhère à :
    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
    Si NON,
    la seule solution pour aller jusqu’à la fin du mandat et préparer le second mandat,en 2018,c’est de :
    - « DISSOUDRE L’ASSEMBLEE NATIONALE » pour écarter :
    - les Miaraka Amin’i Président Virtuel,
    - les Zanak’i Dada élus durant l’absence de ce dernier
    - et ces dépiotés « GIROUETTES » suivant le vent « MIANDRY IZAY MAHARESY ».

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 11:21 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « GIROUETTES » suivant le vent » vous vous posez bien là : des rivaux qui vous enlèvent cette exclusivité ?

  • 22 juin 2015 à 10:03 | Gérard (#7761)

    la résilience, c’est cette propriété de la mousse de votre canapé à retrouver sa forme initiale aprés que vous l’ayez écrasée pendant des heures
    beaucoup sous-estiment ce monsieur qui a su tenir des années Ministre des finances du grand bazar rajoelinesque

  • 22 juin 2015 à 10:09 | hrrys (#5836)

    Rajao n’a plus les couilles , il ne peut plus gouverner tt seul ce pays

    • 22 juin 2015 à 11:56 | Gérard (#7761) répond à hrrys

      C’est un serpent qui croise un lapin dans un tunnel tout noir...
      Le serpent commence par tâter le lapin :
      - Heu tu as des poils, tu as des grosses oreilles, tu as une petite queue
      ronde... tu doit être un lapin !
      - Heu tu est tout froid, t’as pas de cheveux, t’as pas de couilles... tu doit
      être un énarque !

      voudriez vous imaginer que le degré d’évolution de ce monsieur puisse , différemment de vous semble t il, lui permettre de ne pas être gouverné par ses seules gonades mais également par quelques neurones judicieusement disposés ?

    • 22 juin 2015 à 12:18 | RAMBO (#7290) répond à hrrys

      Oh si ..il en a et même peut-être 4 au lieu de deux seulement chez vous hrrys ! la preuve..?

      Il a donné un coups de savate à l’estomac de Rajoelina et Ravatomanga qui étaient présumés les 2 hommes forts de la Transition...Ce fut la « rupture » sans appel et les deux sont hors circuit...

      Pour durcir la rupture, il s’est assis royalement sur l’article 54 afin d’éviter de faire rentrer la clique de Rajoelina et Ravatomanga dans son gouvernement...

      Il a donné des coup de pieds dans pas mal de fourmillières..foyers de corruption en limogeant à tour de bras les responsables ...comme Orlando. etc

      Il a osé passé outre la recommandation de Rajoelina de ne jamais permettre Ravalomanana de rentrer à Madagascar...il l’a laissé renter et il est parvenu à lui réduire en silence.

      Pour renforcer la rupture... il a déchu Christine Razanamahasoa, lieutenant de Rajoelina du perchoir et mis à sa place ce bouffon de Jean Max qui l’a trahi quand Rajoelina lui a promis de devenir PRM lorsque Rajaonarimampianina serait déchu et il l’ a cru le pauvre, avec son sourire de gros naïf à la Shrek .

      Enfin, il est « dur en affaire ce mec » parce que il ne cède pas un iota sur les revendications des grévistes du service des Domaines et Air Mad...

      Et là harrys...il passe à l’offensive pour « mater » les députés et il commence par le bouffon Jean Max...

      Il a déjà annoncé les prémices à Nosy Be quand il dit « cela commence a bougé quelque part »...

      Tout ne s’arrête pas ses prouesses continuent...

      C’est là que je me pose la question comme vous hrrys...est-ce qu’il en a 2 ou 4 ??? ce mec ?.

      Mais sérieusement, je suis convaincu qu« il est vraiment conduit »ce mec« .... par la Personne de l’esprit Saint..Parce que la Bible dit que : » Dieu confond systématiquement les ennemis de ses protégés.

      ...pour les idolâtres, ils vont finir par dire que « Manao fanafody i Rajaonarimampianina ». tellement il déboussole ses adversaires.

    • 22 juin 2015 à 15:20 | takaka (#8449) répond à RAMBO

      Monsieur Rambo, j’ai peur de vous. Vous êtes terrriiiiiblllle !

  • 22 juin 2015 à 11:23 | Jipo (#4988)

    Meme en essayant de gagner du temps comme depuis qu’ il a été « élu », a-t-il un autre choix ?

  • 22 juin 2015 à 11:46 | nono (#8950)

    La collaboration des pouvoirs est nécessaire dans la mesure où dans la politique malgache, on s’attend toujours à mettre des bâtons dans les roues de celui qui est à la tête de l’Etat. Pourquoi ? Parce qu’on n’y est pas justement. « Ny mita be tsy lanin’ny mamba » un proverbe malgache. C’est dans l’union et la force que l’on peut avancer et faire avancer le pays, et non la désunion. Comme toujours, les grandes bouches savent parler, mais ne font rien pour améliorer la situation. Ce n’est pas parce qu’on élit un Président qu’il doit tout faire tout seul, concept digne des flemmards qui s’attendent à trouver un 4L devant leur porte du jour au lendemain, sans efforts ni travail accomplis !!!!

  • 22 juin 2015 à 11:50 | takaka (#8449)

    Si je suis Hery, pas de dialogue. Comment peut on dialoguer avec des mako...relina ? Il faut sortir son argent et son zizi, c’est tout.

  • 22 juin 2015 à 12:49 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je constate qu’il y a, au moins une journaliste, des gens qui ont les pieds sur terre à Madagascar.

    Il y a deux institutions, la Présidence et l’Assemblée, légales qui pouvaient sortir le pays d’une crise institutionnelle qui l’étrangle depuis six ans et plus. Les membres de gouvernement sont des nommés :

    - le sait-on à Madagascar ?

    La HCC une institution en reconstruction.

    Bien !

    Oublions une seconde la crise. Question :

    - si Madagascar n’était pas en crise, c’est à dire un pays stable donc, Mr R. Hery pourrait-il diriger et gouverner un pays dans lequel, en tant que président, élu pour cinq ans, son parti n’a pas un seul élu, l’Assemblée n’a pas de majorité et la classe politique et le paysage politique sont en désordre ?

    Voilà une question standarde à laquelle toutes et tous les femmes et hommes politiques doivent se poser et trouver des réponses assez claire.

    Pourquoi :

    - parce que ces femmes et hommes politiques seraient amenés à exercer des responsabilités à la tête du pays, certains d’entre eux en tout cas.

    Ils doivent prendre conscients de suite s’il y aurait une petite chance qu’ils puissent travailler, gouverner sereinement leur pays avec la présidence et l’Assemblée qui dès le départ de leurs mandats respectifs ne sont visiblement pas hétérogènes.

    En tout cas, cette situation en dit long sur la compétence, le manque de préparation des politiques GASY, et le manque de préparation de Mr R. Hery et les élus à gouverner :

    - gouverner ne s’improvise pas.

    En fait, l’objectif c’est quoi :

    - c’est diriger, gouverner le pays !

    Les élections sont unes des nombreux outils qui permettraient aux élus de gouverner et diriger leur pays.

    Quand je dis que c’est exactement depuis 2002 que nos élus se sont privés des outils vitaux qui leur permettraient de bien diriger et gouverner, certains partisans, pourtant témoins des problèmes successifs et souvent victimes en tant que partisans de la crise, contestent, protestent. Ne voyant qu’une accusation injuste envers Ravalomanana par exemple.

    Il nous est indispensable aujourd’hui d’être capable de traiter la crise qui nous frappe, point par point et en étape par étape. En allant même jusqu’en 1960, et pourquoi pas ? Mais bon commençons avec le blocage politique actuel et donc ses origines ! Question, qui sont au pouvoir depuis 2002 ? Nous les connaissons :

    - quels sont alors leurs problèmes, quels sont les natures de leurs différends ?

    - ces problèmes sont-ils insurmontables ?

    - et enfin, quels sont les rapports entre ces problèmes et le fait que le pays est ingouvernable et que les élus ne sont plus en état de gouverner leur pays ?

    Cela vaut la peine d’y réfléchir et d’apporter des explications, assez rapidement .....et en tirer une conclusion.

    Nous avons en ce moment un pouvoir, un regime et un président qui ne sont plus du tout crédibles, qui n’ont plus du tout la confiance du pays :

    - et pourtant, nous entendons, nous apprenons que le président PRENDRAIT des décision politique et surtout ÉCONOMIQUE qui engagerait ses responsabilités ? Et les responsabilités de son gouvernement ?

    Lui, le président légitime passerait pour un traitre, déloyal ? On va l’accuser de brader le pays. On va l’accuser de VENDRE son pay :

    - nous qui le pensons, avons-nous forcément tort ?

    En tout cas les Malgaches sont volés. S’il ne fait pas attention, Mr R. Hery en ferait le frais tôt ou tard......

    • 22 juin 2015 à 13:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Vous êtes borné avec « 2002 » !
      Peut-on continuer à discuter avec VOUS ?
      Un jour,vous dîtes qu’il n’y a de base ou d’INSTITUTIIONS,à Madagascar.
      Maintenant,vous sortez ceci :
      - "IL Y A DEUX INSTITUTIONS,
      - la Présidence,
      - et l’Assemblée Nationale,
      légales qui pouvaient sortir le PAYS de cette crise institutionnelle qui l’étrangle depuis six ans et plus donc 2009 pas 2002 et cetera..
      Diégo !
      Allez-vous coucher pour vous reposer==un peu==,marci d’avance !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 22 juin 2015 à 13:20 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Allez-vous coucher pour vous reposer==un peu==,marci d’avance ! »
      Quant à vous : vous noyer, bien que ce soit encore une fin trop douce, un pneu autour de la taille serait ce qui vous conviendrait plus !
      j ’ en aurais mal pour le pneu ...
      « Borné » : pourquoi il vous ferait de l’ ombre ???

    • 23 juin 2015 à 08:42 | rayyol (#110) répond à diego

      A situation exceptionnelle moyen exceptionnel .Le contexte est tout sauf normal.Il faut commencer dans le désordre avant de pouvoir mettre de l ordre. Vos analyse vont bien dans un contexte ordonne Mais n ont rien a faire dans celui ci On en reparlera dans 10 ans si je suis encore de ce monde

  • 22 juin 2015 à 13:25 | rayyol (#110)

    Ce herry souffle le chaud et le froid rien ne semble le désarçonner .Il connaît ses forces il est Président avec les pouvoirs que cela confère , et protégé par la communauté internationale qui ne supporterait aucunement celui qui oserait le détrôner

    • 22 juin 2015 à 13:43 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Ce que je commence a admirer chez lui C est qu il ne s en laisse pas imposer Et qu’ il semble maitriser la situation quitte a faire du surplace,
      Ce sont ses adversaires qui vont plier ,que peuvent t ils faire d autres il n ont aucune latitude de mouvement Bien fait Hery

    • 22 juin 2015 à 15:05 | RAMBO (#7290) répond à rayyol

      Vous avez parfaitement raison rayyol !

      C’est la première fois que Madagascar a un Président qui a fait des études spéciales pour « gérer la cité »...cela fait partie de son atout..

      Tsiranana ancien bouvier devenu instit et Président.
      Ramanantsoa... militaire.
      Ratsimandrava... Gendarme
      Andriamahazo.... militaire
      Ratsiraka... marin.
      Zafy chirurgien.
      Ravalomanana...laitier et industriel
      Rajoelina...Disc Jockey

      Tous ceux qui ont fait Sciences Eco savent que c’est une discipline qui prépare les étudiants à devenir gestionnaires ou patron d’entreprise et dirigeants d’un pays...

      La matière principale dans les Science Eco qui est l’Economie Politique a pour but d’apprendre aux étudiants l’importance des décisions politiques sur l’Economie...La matière « Théorie des Jeux » apprend aux étudiants de Sciences Eco la manière de gérer les conflits sociaux ...la stratégie de tirer avantage devant l’adversité...

      Le Président met en pratique ce qu’il a appris à l’école.

  • 22 juin 2015 à 14:10 | justice_sociale (#3810)

    chaque humain à un moment de sa vie a douté devant un événement inhabituel se présentant de manière exceptionnelle et c, est normal et compréhensible.
    mais je pense que le doute méthodique l, emporte à la place du doute sceptique c-à-d prendre une initiative, une décision bonne allant dans l, intérêt des populations.

    certes des frondeurs, des mécontents perdant leur privilège, des spécialistes brigueurs de fauteuils sont nombreux et ils ne savent faire que cela,,,,,,mais, s, agissant du contexte morose auquel nous assistons durant 55 ans, combien de temps faut il encore attendre pour faire avancer ce pays ?

    il faut s, attaquer à la corruption, c, est intenable.

    • 22 juin 2015 à 14:36 | Jipo (#4988) répond à justice_sociale

      J’ ai bien peur que la pauvreté , entretenue comme elle l’ est, soit la pépinière idéale pour la corruption, assaisonnée d’ un analphabétisme généralisé, et une irresponsabilité quasiment devenue culte, comment voulez vous l’ éradiquer si ce n’ est en s’ y attaquant en priorité ?

    • 22 juin 2015 à 15:35 | justice_sociale (#3810) répond à Jipo

      vous avez raison
      et je ne cesse de le dire...

    • 23 juin 2015 à 08:31 | rayyol (#110) répond à justice_sociale

      C est évidemment très long mais il faut prendre le temps .Pas de formule miracle

  • 22 juin 2015 à 14:36 | leclercq (#4410)

    Autrement dit : j’y suis j’y reste quitte à ,,,,,et puis après tout il ne fallait pas voter pour moi, tout comme Hollande , je m’incruste et basta
    .

    • 22 juin 2015 à 15:43 | justice_sociale (#3810) répond à leclercq

      s, ,incruster n, est tout à fait approprié, car c, est un élu.
      pour julien lepers oui : on y reste car on a gagné une manche mais on sait aussi quitter lorsque l, on n, a pas fait ses preuves, nuance qd même

  • 22 juin 2015 à 14:53 | diego (#531)

    Mr Ramahefarisoa,

    En fait, vous n’arrivez pas à suivre. C’est compliquez pour vous. Je vous rassure, vous n’êtes pas tout seul. Il y a des nombreuses personnes qui ne savent plus où ils en sont. Cela ne date pas d’aujourd’hui.

    Vous passez d’une posture à une autre, sans vraiment connaître les origines de problèmes. Vous avez un avis sur tout, c’est une bonne chose, mais si vous ne connaissiez pas les origines de crises dont vous parlez, vous pédaleriez dans le vide.

    L’ absurdité de la crise institutionnelle mon cher Monsieur, c’est l’ignorance même des politiciens à quoi servent les Instituions.

    Je crois à l’État, à la Constitution, aux Institutions et aux partis politiques, aux appareils politiques :

    - il est donc tout a fait logique que je réclamerais, exigerais que mon pays s’en doterait, de ce que j’appelle les outils de la démocratie....c’est à dire, l’Etat, la Constitution, les Institution et les politiciens et leurs partis politiques respectifs...FORTS...comme les élections le sont par exemple....avec des processus fiables, acceptables pour les électrices et électeurs....

    Je vous rappelle Mr Ramahefarisoa que je n’ai jamais demandé justice en l’encontre d’aucun ex-présidents Malgache.

    Pourquoi :

    - un, parce que le pays n’a pas une justice compétente pour juger un ancien président ;

    Cela ne s’improvise pas !

    - et deux, la Justice Malgache n’est pas du tout indépendante et serait devenue une instrument de punition et de répression entre les mains des politiciens qui sont pouvoir, impartiale donc.

    Vous êtes nombreux qui ne comprenez pas grand chose de cette crise. En politique, l’ignorance, malheureusement, on le paye toujours tôt ou tard.

    Les erreurs, cela se corrige, malheureusement :

    - la majorité des politiciens et citoyens GASY les considèrent comme une faiblesse ou pire, comme une ignorance et une inintelligent .

    Prenez le temps de bien comprendre, ce n’est pas inintelligent !

    Et n’inventez pas, personne ne vous croirait !!!!!!

    J’ai fait des études, des grandes études Mr Ramahefarisoa. On ne me raconte pas d’histoire. Je ne connais pas bien la Constitution Malgache, mais je connais ses limites :

    - les politiciens Malgaches, surtout ceux qui ont été au pouvoir et qui y sont aujourd’hui, nous en font la démonstration de ces limites matin midi et soir depuis 2002 !!!!

    Je suis plutôt à l’aise en économie. Parlez m’en donc. Jirama, Air Mad etc....en difficulté....est-ce seulement économie, mauvaises gestions et incompétences des acteurs respectifs, qu’on trouverait comme explications ?

  • 22 juin 2015 à 15:24 | justice_sociale (#3810)

    surtout pas, ne vous éloignez pas de l, historique de ce pays,
    prenons tout simplement la période récente 2002_fin 2008,
    on a défait car quasiment tout le monde, moi y compris, était mécontent de la manière dont les affaires du pays ont été menées et entreprises.

    vient ensuite la période 2009_fin 2013, période dite de transition sensée apporter, au profit du pays et de ses populations, des correctifs et d, importants changements afin d, instaurer une bonne gouvernance et que constate t-on au bout de 5 ans ? vous avez la réponse.

    bref, l, instabilité tue, à mon sens attendre 2018 est une solution la moins mauvaise.

  • 22 juin 2015 à 15:45 | Isambilo (#4541)

    « Députés frondeurs » est un titre bien trop prétentieux pour de pauvres bougres téléguidés et financés par un cocu du pouvoir.

    • 22 juin 2015 à 16:23 | olivier (#7062) répond à Isambilo

      le titre est prétentieux ?

      Mais regardes toi ...

    • 22 juin 2015 à 18:17 | Isambilo (#4541) répond à olivier

      Monsieur voit à travers les lignes maintenant ? A 18 km de la capitale les Français ont créé une institution pour soigner ce genre de perturbation.

  • 22 juin 2015 à 16:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum,

    Chapeau car nous avons dans le sang le sens de la complication, de la dilapidation (temps et argent), du tâtonnement et en sus la difficulté de ne voir plus loin que le bout de notre nez.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 110