Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 06h29
 

International

27è Sommet de l’Union Africaine à Kigali

Le Burundi quitte le 27è Sommet tandis que le Maroc veut réintégrer l’UA

mardi 19 juillet | Bill

Le Centre de conférence, nouvellement construit de Kigali, capitale du Rwanda, a abrité du 10 au 18 juillet 2016, l’assemblée des nations africaines. Le 27ème Sommet de l’Union Africaine (UA) a été précédé par la 29ème session ordinaire du Conseil Exécutif qui a examiné les différents rapports des réunions ministérielles des Comités techniques spécialisés, organisées par la Commission de l’Union africaine au cours des six derniers mois marqués par divers sujets et événements auxquels l’UA devait faire face ; entre autres la succession de Madame Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’UA, arrivée en fin de mandat. La question a été reportée au prochain sommet faute de candidat persuasif. Autres problèmes, le conflit du Soudan du Sud, le retrait ou non des pays africains de la Cour Pénale internationale (CPI), l’unité toujours menacée de l’Afrique et des pays africains, et le Burundi. Bujumbura accuse le pays hôte du 27è Sommet son voisin mitoyen de soutenir des groupes armés et d’avoir fomenté le putsch contre le président burundais Pierre Nkurunziza le mois de mai 2015, a décidé de quitter le sommet de l’UA. Selon la radio mondiale RFI, la raison de ce départ précipité « c’est la présence éventuelle à la frontière entre le Rwanda et le Burundi de groupes armés hostiles au président burundais Pierre Nkurunziza, et qui seraient armés par le régime rwandais de Paul Kagame. C’est du moins l’accusation lancée par le Burundi. Une accusation qui ne date pas d’hier puisqu’elle remonte à 14 mois, avec le putsch manqué contre le président burundais en mai 2015. Ce que dément fermement le Rwanda », ajoute RFI.

L’unité de l’Afrique et sa souveraineté

L’autre point fort de ce 27è Somment aura été la volonté du Maroc, représenté par le roi Mohamed VI, de réintégrer l’Union Africaine qui a prononcé un discours dans ce sens. Il a déclaré que « le temps est venu d’écarter les manipulations, le financement des séparatismes ». Pour lui, « sur la question du Sahara, l’Afrique institutionnelle ne peut supporter plus longtemps les fardeaux d’une erreur historique et d’un legs encombrant ». Le Maroc « est confiant dans la sagesse de l’UA pour rétablir la légalité et corriger les erreurs de parcours », déclare Mohammed VI qui ajoute : « Par cet acte historique et responsable de retour, le Maroc compte oeuvrer au sein de l’UA en vue de transcender les divisions ».

Le Maroc avait décidé en 1984 de quitter l’Organisation de l’union africaine (OUA) - qui a précédé l’Union africaine - à la suite de l’admission en son sein de la République arabe sahraouie démocratique (RASD).

Outre les thèmes officiels : « Année africaine des droits de l’homme, avec un accent particulier sur les droits des femmes », le 27è Sommet a été marqué par le lancement du passeport électronique de l’Union Africaine, un des projets phares de l’Agenda 2063 de l’Afrique. L’objectif est de faciliter la libre circulation des personnes, des biens et des services sur le continent, favorisant ainsi le commerce intra africain, l’intégration et le développement socio-économique.

N’a pas été soulevé toutefois, la conclusion de l’accord de coopération militaire et de défense du Sénégal avec les Etats-Unis signé le mois de mai dernier et qui autorise la présence militaire des forces armées américaines et des éléments infrastructurels et des dispositifs de l’Africom. Cet accord contredit les nombreuses déclarations du président du Sénégal Maki Sall sur les tribunes internationales au profit de la nécessité de la sortie de l’influence occidentale et pour le soutien des principes de l’idéologie panafricains. Dans tous les cas, cet accord tend à affaiblir les positions, l’unicité et l’intégrité du continent et de l’Union africaine par rapport aux autres organisations internationales, surtout de la part d’un grand pays tel le Sénégal.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 19 juillet à 19:35 | Jipo (#4988)

    Hélas Mr Bill : on s’ en tape !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 115