Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 09h50
 

Société

Lutte contre la corruption

Le BIANCO, peu convaincant

vendredi 7 novembre 2014 | Léa Ratsiazo

Le directeur général du bureau indépendant anti-corruption BIANCO Jean-Louis Andriamifidy et son équipe ont tenu une conférence de presse le 06 novembre. Ceux qui s’attendaient à de grandes révélations sur les différents scandales qui ont jalonné la vie de la nation ces derniers mois, en auront été pour leur frais. Le Bianco voulait surtout faire connaître au public qu’il est en train de concocter la stratégie de lutte contre la corruption pour les 10 ans à venir. Des ateliers régionaux sont en cours du 30 octobre jusqu’au 24 novembre ; le Bianco sollicite ainsi le public à déposer des propositions dans le cadre de la lutte contre la corruption. Des ateliers provinciaux et nationaux s’ensuivront jusqu’à mi-décembre pour synchroniser toutes les données et propositions.

Harcelé de questions sur les accusations de corruption au sein de l’Assemblée nationale et son rôle dans cette affaire, le directeur général du Bianco lâche « nous ne pouvons pas mener des enquêtes intempestives. Il faut aussi respecter la vie privée et la présomption d’innocence de gens. Il y a des procédures à respecter, il nous faut des preuves avant d’aller plus loin. Sans preuve et sans charges nous ne pouvons pas aller jusqu’au tribunal ». Dans un premier temps, il conseille aux journalistes de faire des investigations et d’en apporter la preuve, ou bien il appartient aussi à l’Assemblée Nationale de créer une commission d’enquête et le Bianco peut mener les enquêtes après le rapport. Et les détournements de fonds au sein du bureau permanent dénoncés par le Président de l’Assemblée nationale au moment de sa prise de fonction ? Le Bianco a entamé les démarches mais le Président de l’Assemblée nationale lui a demandé d’attendre et il attend jusqu’ici. Bref, même si les députés passent leur temps à s’accuser mutuellement de corruption et d’achat de vote et de signature ou de détournement de fonds publics, on ne peut pas attendre grand-chose de la part du Bianco.

En ce qui concerne l’obligation de déclaration de patrimoine des dirigeants, ces déclarations peuvent être déposées aussi bien au niveau du Bianco que de la Haute cour constitutionnelle. Au niveau du Bianco, deux députés sur les 151 ont déposé leur déclaration de patrimoine. Logiquement, une vérification des déclarations doit être faite à la prise de fonction ainsi qu’une autre déclaration de patrimoine et une re-vérification après la fin de la fonction. Ces dispositions seront à voir dans la nouvelle stratégie en cours selon le directeur général.

À sa décharge, même s’il est institutionnellement déclaré indépendant, le Bianco ne dispose pas d’indépendance financière, il n’a pas assez de moyens pour mener à bien sa mission. Et les 170 employés du Bianco ne peuvent pas tout faire, selon le directeur général.
D’un autre côté, le Bianco se déclare satisfait de la lutte contre la corruption dans le cadre des concours administratifs. Des conventions ont été signées entre le Bianco et les différents ministères concernés par ces concours. Des critères ont été déterminés et le Bianco veille depuis le dépôt de candidature jusqu’à la proclamation des résultats.

- (En pièce jointe statistiques Bianco)

Word - 228 ko

16 commentaires

Vos commentaires

  • 7 novembre 2014 à 08:36 | Eloim (#8244)

    Le BIANCO parle et parle beaucoup ; « beaucoup de bruits pour rien ! ».
    Où sont passés les listes des soi-disant gros bonnets publiés par cette agence ?
    Si ce Bureau ne jouit pas son indépendance réelle (non rattaché et/ou sous contrôle de la présidence), ses agissement s’avèrent toujours inefficaces, car toutes les procédures s’arrêtent là où les trafics d’influence font l’entrave. De plus, à sa structure actuelle, malgré l’amélioration au niveau de la chaîne pénale (CPAC), l’incapacité manifeste à faire face à ces fléaux est lourdement palpable, dont les résultats ne sont pas satisfaisants.

  • 7 novembre 2014 à 09:21 | revysaditra (#8500)

    BIANCO : Tsy misy raison d’être intsony mihitsy ity institution iray ity !
    — -
    ...en réalité, le « BIZNA » n’est qu’un moyen de survie qui peut rarement devenir une affaire fructueuse sur le long terme...
    ...ny lava orona sy kely maso zara raha mandoha hetra fa mi-bizna é !!!
    —  -
    izay mijinja ny vary ihany no hihinana azy...
    Vary ihany ny anay malagasy !
    — -
    http://youtu.be/vmd6qG0KWBo
    Parce que je suis trop LOVE du Riz
    —  -
    Milaza ho tsy tia vary mohaka ry lerony, nefa mahalany MASISO iray vilany.

  • 7 novembre 2014 à 09:22 | revysaditra (#8500)

    BIANCO : Tsy misy raison d’être intsony mihitsy ity institution iray ity !
    — -
    ...en réalité, le « BIZNA » n’est qu’un moyen de survie qui peut rarement devenir une affaire fructueuse sur le long terme...
    ...ny lava orona sy kely maso zara raha mandoha hetra fa mi-bizna é !!!
    —  -
    izay mijinja ny vary ihany no hihinana azy...
    Vary ihany ny anay malagasy !
    — -
    http://youtu.be/vmd6qG0KWBo
    Parce que je suis trop LOVE du Riz
    —  -
    Milaza ho tsy tia vary mohaka ry lerony, nefa mahalany MASISO iray vilany.

  • 7 novembre 2014 à 09:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Le BIANCO est-il vraiment nécessaire pour lutter contre la corruption ?
    C’est une question de mentalité.
    Il faut dissoudre le BIANCO qui est là pour satisfaire les instances internationales.C’est du Bling-Bling !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2014 à 10:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vie nationale..
      Les auditeurs du Trésor Public disposent du==statut d’Officier de Police Judiciaire (-OPJ-) dans le cadre de la constatation et la poursuite des infractions financières,budgétaires et comptables de gestion des Finances Publiques.
      Une signature de « CONVENTION » qui porte sur la formation des éléments de la "BRIGADE D’INVESTIGATION FINANCIERE et DE L’AUDIT (-DBIFA-),aux métiers d’OPJ a eu lieu,ce 06 novembre 2014, entre la Direction du Trésor et la Direction Générale de l’Ecole de la Magistrature et des Greffes.
      La première vague de formation comprend 46 agents.

  • 7 novembre 2014 à 11:13 | Gérard (#7761)

    Le Bianco sollicite le public ?

    Tout en considérant l’énorme charge de travail que représente la définition d’une stratégie pour les 10 prochaines années,
    Considérant également que dans 10 ans, au rythme actuel, Madagascar sera totalement déboisé

    Peut on suggérer à un des 170 membres de cette institution de lire la presse, fût-elle étrangére :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-divay/091014/dossiers-bois-de-rose-madagascardes-nouveaux-milliardaires

    • 7 novembre 2014 à 11:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Gérard

      C’est un blog de Philippe DIVAY.
      ==« Rien à cirer »==
      Madagascar doit profiter de ses ressources naturelles pour le bien-être des Populations Malgaches.
      Il faut régulariser l’exploitation et l’exportation des bois précieux de Madagascar

      =« MADAGASCAR AUX MALGACHES,Une et INDIVISIBLE »=
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2014 à 12:36 | Gérard (#7761) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oui Monsieur

      Madagascar doit profiter de ses ressources naturelles pour le bien-être des Populations Malgaches.

      Je suis totalement en accord avec cette maxime, et parierai volontiers que Monsieur Divay n’y trouverait rien à redire

      D’ailleurs les stats du Bianco qui mentionnent 9718 doléances reçues en 2008 contre environ 2500 prévisibles en 2014 n’indiquent-elles pas une nette amélioration de la situation ?

      Et les rapports alarmistes de l’ONU (indice de développement humain) de Amnesty et Transparency international ne sont que, au mieux, viles calomnies, au pire, complot de l’étranger

      bien cordialement et au plaisir de vous lire

  • 7 novembre 2014 à 12:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    A quoi sert-il le "BIANCO ?
    C’est pour la corruption.
    La corruption,c’est quoi ?
    EXACTEMENT !!!!!
    Pour les détournements de fonds,c’est à la Police Judiciaire de les traiter.

    LE PADESM et ses héritiers !

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 7 novembre 2014 à 19:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le FFM est composé de plusieurs entités politiques et représentants de la société civile.Le FFM n’est pas de ce fait à l’abri ==des dérapages==et des abus de ses membres.
      Le général Sylvain RABOTOARISON ,Président du FFM, n’a pas manqué de réagir aux accusations :
      - « A ce que je sache,les affaires de détournement relève de= la compétence=de la Police Judiciaire et NON du Bianco ».
      - « En ce qui concerne les suspicions de corruption dans le traitement des requêtes d’amnistie,les éventuelles implications concernent personnellement les personnes poursuivies et NON,l’Institution entière,le FFM ».
      En d’autres termes,l’éthique et la crédibilité du FFM ne devraient pas être remises en cause par des cas isolés.

      Le PADESM et ses héritiers ;

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 7 novembre 2014 à 12:46 | betoko (#413)

    Sur TV+ hier soir monsieur Raphaël JACOB un imminent conseiller juridique disait « Vous pouvez voter des super lois mais s’il n’y a pas de changement de mœurs Madagascar ne s’en sortira pas »

  • 7 novembre 2014 à 13:29 | jansi (#6474)

    Sauf peut être concernant le bois de rose, la plupart des enquêtes se font à Tana. De quel financement le Bianco a t il besoin pour travailler puisque les salaires des employés sont déjà payes.?
    Ne me dites pas qu’ils sont aussi à la merci des tickets carburant.

  • 7 novembre 2014 à 15:11 | ramaso (#7441)

    Le BIANCO,peu convaincant,pas peu convaincant,mais pas du tout convaincant,c´est clair,a quoi sert ce BIANCO ?Pour eradiquer la corruption !le BIANCO lui meme est corrompu,a MADA tout le monde est corrompu,il ne faut pas penser que ce BIANCO va freiner la corruption,il faut meme demanteler cet organisme qui bouffe aussi le budget de l´ETAT pour rien.

  • 7 novembre 2014 à 18:47 | liliquilit (#7755)

    Article qui illustre une fois de plus le niveau d’incompétence grave des journalistes à Madagascar. Pour produire de l’analyse, il faut un minimum connaître son sujet, et la moindre des choses c’est de se renseigner sur les rôles et missions du Bianco avant de publier n’importe quoi...

    Le bianco est un service enquêteur, les enquêteurs ont qualité d’Officier de Police judiciaire et sont bien sûr tenus au secret dans l’instruction de leurs dossiers. Les opérations de communication du Bianco ne peuvent donc pas être des séances de déballage des dossiers, et ce, même si les media sont insistants.

    L’autre mission importante du Bianco est la prévention, et c’est dans ce cadre là que le DG Bianco a convoqué une conférence de presse. Le Bianco travaille actuellement à la réorientation de son cadre stratégique pour les 10 années à venir. Cela implique un état des lieux, une analyse diagnostic et des propositions de réorientation. C’est une très bonne chose si les parties prenantes au niveau national et local sont associées, et si le Bianco appelle les populations à participer à ce process. Car ce sont les petites gens qui sont confrontées quotidiennement à la corruption sans grand moyen pour se défendre. Leurs expériences, propositions sont importantes, et en leur qualité de citoyen, ils ont leur mot à dire.

    Donc si j’avais rendu compte de cette conférence de presse, j’aurais souligné l’importance d’associer les acteurs locaux et la population à ce processus et mobilisé les lecteurs plutôt que dénigré le Bianco. Et aussi incité la société civile et les citoyens à saisir le Bianco de faits de corruption dont ils ont connaissance et d’apporter des éléments de preuve, ce qui est bien plus intelligent que de parler dans le vide ou d’écrire toutes les conneries que l’on peut lire sur les sites dont celui-ci.

  • 7 novembre 2014 à 19:01 | lanja (#4980)

    Mety ilaina ihany io BIANCO io raha eo ambany fitantanan’ny présidence mivantana izy ary président tsy nandray 4x4 avy @ mpanondrana bois de rose, président tsy notahanan’ny karana rehefa manao coup d’état na manao propagandy , raha à zava misy @ izao aloha , fandaniambola FOTSINY ny BIANCO

    • 8 novembre 2014 à 05:54 | revysaditra (#8500) répond à lanja

      tsy manana politika ny présidence... ’Point barre !’
      ...aza mitady vaha-olana avy amin’ny fanjakana.
      — - .
      UNE SOLUTION QUI RASSEMBLE ???
      ...apaisement ?...
      ...absence de transparence...
      ...atterri sans autorisation officielle...
      — -
      Andriamanitra irery ihany no afaka mamaha io olana io.
      — -
      “When Jesus Say Yes Nobody Can Say No”
      — -
      http://youtu.be/N_4pR_F-yXY
      — -
      ..à suivre.
      C’est en tant de crises que notre confiance en Dieu se manifeste.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 525