::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 10h42  :  25°C  :  Très nuageux
lundi 22 décembre 2014
 

 > Développement

Marovoay

Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants

mardi 21 décembre 2010

Onze (11) associations de paysans ont été sélectionnées pour le lancement officiel du programme BVPI (Bassins versants-Périmètres irrigués), qui a repris officiellement au mois de Juillet 2010. Le chef de la Région Boeny, Rasoloniaina Jean Christophe Noël, assisté par le Directeur régional du développement rural Boeny, Raotovao Rolland et l’assistant technique des opérations BVPI, Randriamalala Victor, a procédé à la remise d’intrants à ces associations sélectionnées. Il s’agit de semences d’arachides améliorées provenant du centre semencier d’Ankadinondry Sakay, et d’engrais fournis par Guanomad.

D’après les explications, ce volet de projet concerne la culture sous couverture végétale. « Ce système vise deux objectifs, précise le Directeur régional du développement rural (DRDR) du Boeny, celui de pratiquer le système zéro labour pour un moindre coût de travaux de la terre et celui de protéger contre le charriage superficiel du sol ». Les cultures d’arachide et de maïs débuteront la saison. Le DRDR Boeny a ensuite souligné que les 11 associations sélectionnées disposent au total de 16ha 75a de superficies pour lesquelles chaque association a apporté 20% de participation sur le coût des travaux agricoles tandis que les 80% sont à la charge du programme BVPI. « Ces 80% se traduisent par les intrants remis ce jour ainsi que les encadrements techniques du début des travaux jusqu’à la récolte » a précisé par la suite l’assistant technique des opérations BVPI, lors de cette remise officielle des intrants la semaine dernière.

L’on apprend également que le contrat entre les paysans et le BVPI s’étale sur 3 années consécutives. L’appui du BVPI qui débute à 80% la première année passe à 50% l’année d’après pour finir à 20% à la 3e année du contrat.

De multiples sous-projets agricoles sont en cours dans le District de Marovoay

En outre, le programme BVPI a alloué Ar 220 millions à 123 sous-projets de lancement d’une nouvelle semence rizicole chinoise appelée weichu 902.3. Une semence appuyée d’une technologie innovante, apportée par le MINAGRI pour la saison rizicole jeby au mois de février prochain.

Du côté irrigation, qui est le domaine principal d’intervention de BVPI, une digue de protection, fruit du financement propre du programme, dans la commune rurale d’Antanimasaka toujours dans le district de Marovoay, attend la réception définitive. Cette digue sert de protection contre l’inondation totale du village à chaque saison de pluies. Elle matérialise également le système d’irrigation du secteur rizicole d’Antanimasaka via la rivière d’Andranomandevy. Le DRDR Boeny a affirmé que l’existence de cette digue apportera une grande amélioration qualitative et quantitative de la culture rizicole à Marovoay.

« Le doublement de production a été largement atteint à Marovoay. Cependant, il faut également un projet d’études quant au prix d’achat des récoltes sinon à quoi bon produire au double si c’est pour récolter une perte par la suite » a fait remarquer le CR Boeny.

Recueilli par Valis

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 11 réactions Lire les commentaires
  • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
    21 décembre 2010 08:38, par Boris BEKAMISY (#4822)

    VALIS,

    Je trouve que vous avez omis VOLONTAIREMENT de preciser l’origine et le montant de ce financement du Programme BVPI.Car ce n’est pas l’Etat Malagasy qui finance en totalité le BVPI.

    Vous devriez tout de meme circonstancier un financement octroyé par un Bailleurs de Fonds dans le contexcte politique actuel à Madagascar en precisant pourquoi la Banque Mondiale continue à financer le BVPI malgré le soit_disant l’embargo de façade sur Madagascar.

    Suite à la crise la Banque Mondiale a rapatrié son Representant Résident à Madagascar mais elle n’hesite pas non plus à maintenir voir renforcer les financements des differrents Programmes de Developpement Rural comme (entre autres) le BVPI , le PSDR II et le FID IV . IL suffit pour la Banque d’introduire ce volet de financement dans les lignes budgetaires des Actions Humanitaires .

    Habituellement la ligne de financement du Developpement Rural et celle de l’Action humanitaire sont bien distinctes dans l’Atlas de la BM mais la fusion de ces deux lignes permet à la Banque Mondiale de contourner le pseudo_embargo sur Madagascaret continuer son financement comme si de rien etait.

    Et Boanasidy Boana va croire encore et toujours que la CI est menée par le bout du nez par la SADC.

    Et que les Strateges des trois mouvances continuent aveuglement à construire (sans plan B)une strategie politique basée uniquement sur cette position de la CI qu’elles croient à tort favorable à leur egard.

    Non Boana et Valis Rajoelina est loin d’etre un Gbagbo, il n’y a ps du tout une unanimité sur cet embargo de façade pour Madagascar.Point Barre.

    • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
      21 décembre 2010 09:28, Bemakely (#2060) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

      Fort heureusement que la Banque Mondiale, dans ce fameux volet humanitaire, a trouvé le moyen de court-circuiter totalement le gouvernement de la HAT qui n’est concerné ni de près ni de loin dans la gestion, l’affectation et l’utilisation de ces budgets. Les fonds sont alloués directement aux programmes et projets bénéficiaires et gérés conjointement par les agences d’exécution des programmes et projets et le bureau local de la Banque Mondiale. Sans quoi, point d’appui au développement rural. A la place des engrais, vous trouveriez des bonbons mora ainsi que des jouets pour les enfants des militaires.

      • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
        21 décembre 2010 10:02, Boris BEKAMISY (#4822) répond à Bemakely (#2060)

        BEMAKELY,

        Ce n’est pas la HAT qui a fait pression sur David RAJAONA à puiser dans la Caisse de FID/Banque Mondiale au benefice des caprices de DADA

        En plus après avoir confié à David RAJAONA des missions dignes des voyous (contre son gré bien sur), le Mr SANS SCRUPULE ACTUELLEMENT EN EXIL EN AFRIQUE DU SUD n’hesite pas à le sacrifier en prison pour faire bonne figure devant la Banque mondiale.

        IL a recidivé sur cette methode dans le cadre de l’Achat de la force one 2 et connait la suite ,la maillonneuse n’a pas pris , la Banque mondiale se montrait intraitable et c’etait le debut de la fin.

        Non BEMAKELY , les malgaches n’ont pas encore oublié.tout celà..... ,mais pret à vous pardonner tout de meme si au moins vous allez demander pardon urbi et orbi devant la Nation tout entiere.

        • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
          21 décembre 2010 12:41, Bemakely (#2060) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

          Vous vous trompez de réponse sûrement. Je parle du mode de fonctionnement actuel de la BM qui ne veut guère travailler avec le gouvernement HATif, notamment sur le développement rural. Etant un acteur dans ce domaine, je ne peux qu’approuver l’attitude de la BM étant donné le fait que le développement rural est loin d’être la priorité du pouvoir HATif. L’affaire de David RAJAONA et compagnie, je n’en sais absolument rien et je n’apporte aucun jugement la-dessus.

          S’il y a un conseil que je donne à mes compatriotes quand ils analysent la situation politique, sociale et économique du pays, éviter de faire des comparaisons inutiles sur des points négatifs. Quand une personne dit quelque chose de négatif sur Rajoelina (par exemple qu’il ne laisse pas les gens s’exprimer librement) éviter de répondre dans le vide en disant que Ravalomanana a fait pareil. Ce genre d’attitude ne fera absolument pas avancer. C’est ce qu’on appelle le nivellement par le bas.

          Au contraire, la bonne attitude consiste à dire, le régime Ravalomanana a réussi à faire aménager 1000 km de routes bitumées, alors celui de Rajoelina fera mieux avec 2000 km par exemple. Une telle attitude nous fera avancer.

          • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
            21 décembre 2010 13:00, rabri (#2507) répond à Bemakely (#2060)

            Si je comprends bien, Bemakely = acteur dans le domaine du dvpt rural avec la BM = pourvoyeur d’engrais et de pesticides aux paysans.

            Je ne savais pas que dans mon pays existe encore un tel acteur qui n’a rien compris aux erreurs du passé !!

            • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
              21 décembre 2010 13:58, Boris BEKAMISY (#4822) répond à rabri (#2507)

              Oui Rabri,

              Le Bemakely n’a rien compris ( ou feint de ne pas comprendre) que :

              1 La procedure de la Banque mondiale confie di rectement son argent du developpement Rural aux Admnistrateurs de Projet mais non pas à l’Etat , ces principes proceduriers sont le meme que ça soit Ravalomanana,Satrobory ou Rajoelina est au pouvoir mais celà n’a pas empeché à Ravalo de puiser(mantsaka) dans la caisse des divers Projets de mise en oeuvre du MAP ( MAP un attrape fonds comme disent les connaisseurs )David Rajaona en sait quelque chose.

              2 Ravalomanana ne s’est pas interressé à la pertinence de l’approche operationelle de la strategie du developpement rural, il suffit que les bailleurs accordent leur financement , le reste on s’en fout.

              3 lE 2000 km de routes contruites par Ravalo ne lui accorde la carte blanche de voler ni de disposer une immunité sur tous les abus possible de mauvaise gouvernance ou de dictacture sur ce Pays.

              4 q’une transition de 2 ans n’est pas comparable à 1 mandant et demi (8ans) pour permettre une approche comparative en terme de bilan entre lui et Rajoelina

              ECT ECT

  • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
    21 décembre 2010 09:07, par FANIRY 1 (#2684)

    Alefa Tôtofy a !

    bon courage e !

    Taizan’ny baobab ihany ty e !

    • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
      21 décembre 2010 11:07, rabri (#2507) répond à FANIRY 1 (#2684)

      Malheureusement, Tôtôfy qui est un administratif ne sait pas que tous ces cadeaux sont en quelque sorte « empoisonnés » pour les paysans. Pourquoi ??

      1) l’histoire des appuis aux paysans avec des intrans fournis gratuitement a toujours montré ses limites car techniquement, qui dit « semences améliorées : sélectionnées ou hybrides » exige pour exploiter leur potentiel des conditions climatiques ou agronomiques OPTIMALES (apports d’eau, en éléments nutritifs et en produits phytosanitaires). Et une fois que les AIDES perçues par les paysans prennent fin, ces derniers ne pourront pas prendre en charge eux-mêmes le coût important laissé par ces exigences techniques

      2)concernant particulièrement les semences de riz hybride chinois mentionnés, les paysans vont être totalement dépendants de ces semences (en plus des engrais et des phytosanitaires qui en sont obligatoirement associés) car les paysans doivent les acheter toutes les années ( cf loi de Mendel en biologie sur les conséquences de la consanguinité à la 2° géneration , donc sur le rendement), à la différence des semences paysannes produites par eux-mêmes.

      Autre chose : quand on sait qu’avec le SRI (système de riziculture intensive, voir www.tefysaina.org) , technologie mondialement connue actuellement et MADE IN MADAGASCAR SVP, on peut obtenir des rendements moyens allant de 12 à plus de 15 t/ha avec des semences locales, sans engrais et sans produits phytosanitaires. Pourquoi donc importer chaque année des semences chinoises qui ne permettent pas aux paysans de produire plus par rapport au SRI (rendement moyen de 8 t/ha, essais faits au centre expérimental de Mahitsy), d’être indépendants techniquement et financièrement ???

      Ma conclusion : Sommes-nous des insulaires puristes condamnés à croire que tout ce qui vient de loin, c’est à dire de l’étranger, est meilleur ???

      • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
        21 décembre 2010 11:48, Boris BEKAMISY (#4822) répond à rabri (#2507)

        Rabri

        Contrairement à TOTOFY l’Admnistrateur, j’ai engagé le debat sur la thematique de la relation diplomatique de Madagascar avec le reste du monde notamment financier et je me suis servi de l’input relance du BVPI pour alimenter le debat.

        A ce niveau force est de constater , n’en deplaise pas à SIMAO et son SADC que Madagascar est loin d’etre la Cote d’Ivoire de Gbagbo,Rajoelina donc peut donc dormir tranquille meme si la fameuse reconnaissance n’est criée sur le toit par la CI .La BM trouvera toujours des astuces pour financer ses Programmes de Developpement Rural malgré <p>

        Concernant la strategie operationnelle adoptée par la BVPI sur lesquelles Rabri s’engouffre dans son precedent ripost, ces approches operationnelles Rabri ,elles ont été definies dans le cadre des 8 Engagements/Defis/Activités prioritaires du MAP , Donc Rabri n’est fait là que confimer la remise en cause du MAP . Attention Rabri vous n’etes pas un très bon ZanakiDada ,il est interdit de remettre en cause le MAP (SIC)

        Juste pour recentrer le debat engagé par Rabri ,il y a lieu de signaler que Rajoelina n’ a pas encore elaboré sa strategie de developpement en matiere de developpement rural donc il n’a pas la paternité des ventuelles incoherences des approches adoptées dans le cadre du BVPI actuel . Principe de continuité de l’Etat oblige !!

        • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
          21 décembre 2010 12:16, rabri (#2507) répond à Boris BEKAMISY (#4822)

          Bekamisy,

          MAP ou pas, je suis un technicien iringiriny avant tout et un inconditionnel partisan de la priorité à la valorisation totale des matières locales (« grises », matériaux, produits Agricoles,...).

          Justement, dans le domaine agricole, il est grand temps (je radote là !) qu’on crée un CONSEIL SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE qui sache définir nos priorités et nos orientations en la matière compte tenu des références locales déjà existantes et qui empêche qu’il y ait « remake » des pratiques de Dada sur le pouvoir PERSONNEL et TOUT PUISSANT

          Ma conclusion : ON A TOUT CE QU’ IL FAUT CHEZ NOUS POUR ETRE HEUREUX : « Tsy ny tany no ratsy fa ny olona no lany vatsy »

          • Lancement officiel du programme BVPI et remise d’intrants
            21 décembre 2010 13:49, Jipo (#4988) répond à rabri (#2507)

            Assurément,je n’observerai que deux choses :
            1) c’est que les semances « améliorées » n’est ce pas ce contre se battent l’Inde et certains pays d’Europe, representé par un combattant redouté par MONT SANTO, José Bové une appelation enjolivée pour ne pas utiliser GENETIQUEMENT MODIFIE !!! et dont les pauvres paysans feraient les frais.
            2)avec 80% d’aide la première année !!!
            Sachant que ces semances mettent a peu près TROIS ANS
            pour atteindre leur vitesse de croisière (temps d’acclimatation)pour ne pas dire de reglage des engrais et pesticides, necessaires au plein rendement ,une fois rentable, on enlève au paysan le fruit de sa sueur,en lui donnant des cacahuetes en plus de lui confisquer sa terre.
            Pour conclure je vous rejoind quand voud dites que vous avez tout ce qu’il faut pour etre heureux, avec un pays RICHE que beaucoup vous envient et qu’il est temps de vous organiser pour le developper par vous meme sans le laisser se faire piller par chaque nationaliste qui passe ,au nom du patriotisme.Et que vous avez entièrement raison,concernant ce Conseil Scientifique et technique en faisant attention qu’il ne soit surtout pas nationalisé.Ne laissez en aucune manière des semances douteuses,« fruits » d’apprentis chercheurs en quète de gloire et de terrains d’expérimentation(coton Mt Santo) en Inde, que le Phyto sanitaire soit sur le qui vive à ce sujet,je pense également au« Miconia » en Polynésie.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 602  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360