Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 4 décembre 2016
Antananarivo | 22h55
 

Société

Sécurité

La vindicte populaire reprend

jeudi 5 mars 2015 | Léa Ratsiazo

Deux cas de justice populaire ont eu lieu ces derniers jours : à Mananara Nord et à Ambohimanarina Antananarivo. La vindicte populaire de Mananara Nord a fait six victimes (cf. Madagascar-tribune du lundi 02 mars 2015). Selon les témoins sur place, leur mise à mort a eu lieu devant les forces de l’ordre. A Ambohimanarina par contre, les forces de l’ordre ont pu éviter de justesse la mise à mort d’une famille de trois personnes accusées par la foule en furie de rapt d’enfant.

Le Secrétariat d’Etat à la gendarmerie (SEG), le général Didier Paza, a rencontré la presse pour réitérer le message comme quoi « dans un Etat de droit comme le nôtre, la justice populaire n’est pas tolérée et ternit gravement l’image de Madagascar. Il appartient au système judiciaire de juger les coupables selon la loi et de sanctionner en conséquence ». Des ordres ont été transmis à Mananara Nord pour arrêter et traduire en justice les auteurs de l’assassinat de ces individus selon le SEG.

Rappelons que c’est un cas de justice populaire qui a conduit au lynchage de trois personnes dont deux français à Nosy Be en octobre 2013 qui a provoqué le classement de Madagascar en zone orange au niveau du tourisme mondial. Dès son arrivée au pouvoir, le président de la République Hery Rajaonarimampianina a fait des pieds et des mains pour faire retirer La Grande Ile de ce classement qui nuit gravement au tourisme. Ce qui est louable en soi. Sauf qu’on dirait que les dirigeants ne s’expriment guère et ne font pas grand cas quand ce sont les nationaux qui sont victimes des vindictes populaires ou victimes tout court des exactions des dahalo et autres malfaiteurs.

Sans cautionner la justice populaire, les sociétés civiles rappellent une fois de plus que les vindictes populaires sont les fruits de la méfiance générale de la population envers le système judiciaire, gangréné par la corruption. Les citoyens estiment, à tort ou à raison, que les « coupables » seront relâchés une fois qu’ils « payent » soit au niveau de la gendarmerie et police nationale soit au niveau des tribunaux. Après quoi, ceux qui sont responsables des arrestations ou plaignants ont peur des représailles. Aussi, dès qu’on trouve un « coupable », on l’exécute sur la place publique. Ce qui est très dangereux et illégal en soi car malheureusement, dans bien des cas, on lynche quelqu’un sur la base d’une simple rumeur ou un malentendu.

Pour le moment, nous ne sommes pas encore dans un Etat de droit malgré la méthode Coué de ceux qui nous gouvernent.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 5 mars 2015 à 10:17 | rayyol (#110)

    État de droit prete a rire.Un criminel avec des sous ou des relations est un criminel libre.Les gendarmes kidnappent et ranconnent ,la police rancone et vole en plus de louer ses armes aux criminels.L armée fournit arme munitions et costumes au bandits La justice se vend au plus offrant État de droit dite vous.Vous parlez sans doute du droit des criminels, car le peuple honnête n en a aucun droit .Du moins rien qui ne paraisse

  • 5 mars 2015 à 10:42 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tsy mety mihintsy aloha io fitsaram-bahoaka io kanefa raha @ tany be kolikoly otran’i Madagasikara dia tsy azo ihoarana ny mety ho fahatezeram-bahoaka manoloana ny fitongilanana hita miharihary ataon’ny zandary, polisy, sy ireo mpitsara sasantsasany izay manamaimbo ny asan’ireo rehetra mba miezaka hanao ny tsara !

    Eto Toamasina dia misy izany karazan’olona be lamosina izany ary tsy azo kitikitihana na inona na inona ratsy ataony !

    Ny polisy mpanao famotorana eto m ihitsy no milaza io teny io !

    Tsy vahaolana ny fitsaram-bahoaka fa io aloha no hetsika haingana hitan’ny olona @zao fotoana zao hanafainganana ny vokatra sy mba hampandry fo ireo zay voan’ny tsy rariny.

    vanim-potoana manokana ho an’ny tsy fandriam-pahalemana sy ny bekolikoly izao ka dia maka famaizana manokana koa ny fokonolona !

    Samia velon’aina !

  • 5 mars 2015 à 10:46 | betoko (#413)

    On peut remplir des pages et des pages concernant la vindicte populaire chez nous et ce n’est pas aussi facile de l’analyser en quelques mots
    Bon an mal an les habitants du 67ha , d’Itaosy , d’Andavamamby etc appellent la force de l’ordre que se soit a 18h a 22 h ou a minuit et la force de l’ordre met beaucoup de temps à arriver pourtant elle est à 10 mn tout au + des victimes , Je trouve que c’est bizarre
    2° En 2002 Coutity avait assassiné et torturé des innocents et il a récidivé en 2009 , et une fois libéré il se dit " prisonnier politique et le bougre ose demander des indemnités . Et si la famille de ses victimes se vengent qui a tort et qui a raison
    Idem avec ceux qui ont assassiné des manifestants sans arme le 7 février 2009 , si un de ses assassins se fasse tuer par la vindicte populaire , est ce que celui qui s’est vengé a t il raison ou tort ,
    Donc si j’ai bien compris si quelqu’un assassine une personne pour des raisons politiques celui ci est devenu intouchable
    Autre exemple , deux Karana furent mis en prison par des juges dont un originaire de Tuléar qui était de commanditaire d’assassinat avec preuve à l’appui , par un simple coup de fil venant d’une personne influent il fut libéré en 10 mn , pareil l’autre Karana originaire de Tana , libéré en espace de 3 heure car sa femme est la belle sœur d’un homme politique au seins du gouvernement

    • 5 mars 2015 à 11:42 | rayyol (#110) répond à betoko

      Je peux vous dire le prix exact de location d une Kalak a Tuléar pour une nuit

    • 5 mars 2015 à 12:06 | Jipo (#4988) répond à rayyol

      Ah bon ?
      Ils devraient les louer à l’ heure , car une suffit ☺ .

    • 5 mars 2015 à 13:58 | claude (#3141) répond à betoko

      tiens, je ne trouve pas 10 aout.
      Quelle honnetete !!

    • 5 mars 2015 à 14:54 | Tiaray (#7876) répond à betoko

      Eh oui, les exemples ne manquent pas :
      - un animateur de la place, qui envoie des innocents se faire tuer pour prendre un palais et qui devient président et veut se faire appeler ainsi pendant le restant de ses jours,
      - ou une dame qui force le cadenas d’un ministère, laisse les gens y pénétrer et se servir, qui devient ministre de l’injustice pendant 5 ans et parvient encore à devenir député de la république après ....
      Trop d’exemples nauséabonds !

    • 5 mars 2015 à 17:05 | betoko (#413) répond à Tiaray

      Tout cela est discutable . J’ai vu et revu la manif du 7 février 2009 ; personne n’avait obligé la foule à marcher sur Ambohitsirohitra

    • 5 mars 2015 à 19:40 | Tiaray (#7876) répond à betoko

      Dans ce cas, il n’y a bien que vous Monsieur. Et je sais très bien pourquoi vous vous obstinez. On vous a grassement payé pour !

  • 5 mars 2015 à 11:43 | Mba misaina (#7232)

    Efa fanjakan’i Baroa izao no manjaka eto Madagasikara nadritra ny taona vitsivitsy. Ny mpitondra fanjakana tsy mandray ny andraikiny koa dia izay no hitan’ny valalabemandry ho mety, ny mampalahelo fotsiny raha toa ka hoe olona tsy nanantsiny no lasa masikita noho ny hendrikendrika.

    Efa lasa miha-biby ny Malagasy, isan’andro ianao mahita tranga hafahafa vono olona foana.

    Ny antokom-pivavahana kanefa betsaka dia betsaka tsy tambo isaina : te haka ny rakitry ny mpino fotsiny, endrika ivelany no betsaka fa ny tena hoe fahamendraham-piainana dia tsy misy.

    Torak’izany koa betsaka dia betsaka ny antoko politika kanefa dia izao no toerana misy an’i Gasikara kely, mahantra eo ambonin’ny harena.

    Dia midina midina any an-davaka manitsokitsoka hatrany.

    Inona intsony moa no hotenenina manoloana ireo vahiny frant(s)ay mahalala tsara ny zava-misy eto Madagasikara fa dia resy ianao satria dia « hatsiaka no hitafian-damba » sisa. Faly ery ry zareo mitsikera sy manambany antsika : atao ahoana fa isika rehetra tsy tonga saina !

    Dia hitohy eto amin’ity resa-dresaka eto ity foana ny fanambanian’izy ireo.

    WAKE UP MADAGASCAR, mbola ho VALALABEMANDRY foana ve hatramin’izao ?

    • 5 mars 2015 à 11:45 | Mba misaina (#7232) répond à Mba misaina

      TIME IS NOW !!!!!!

    • 5 mars 2015 à 14:00 | claude (#3141) répond à Mba misaina

      hoy ny mpitondra fivavahana : efa foana ny didy 10.

    • 5 mars 2015 à 14:03 | claude (#3141) répond à Mba misaina

      andraso eo paoly ! mpanongam-panjkana aza tsy hita izay natao tao anatin’ny 5 taona. ka maika fa filoham-pireneny sy ny depute-ny izay voafidy (na dia BEVATA aza) ?

    • 5 mars 2015 à 15:23 | Mba misaina (#7232) répond à claude

      Ianao kosa e, i paoly rabary ve no handrasana eo ? ny fram aza mitaraina amin’ny fandraisana mpiasam-panjakana koa.
      Aleo rangahy i paoly cowboy-n’i samoela a !

  • 5 mars 2015 à 12:12 | Jipo (#4988)

    Avec un état pareil et une justice « qui va bien » : avec , que faire d’ autre que de donner raison aux victimes particulièrement quand ces représentant de l’ état de droit revendiquent ce dernier, sensé prioriser : l’ intérêt général, l’ illustrant par son contraire .

    • 5 mars 2015 à 13:02 | rayyol (#110) répond à Jipo

      C est vraiment ce que l on appelle self defence .C est une question de survie car vous ne savez jamais si vous ne serez pas la prochaine victime .Pour etre mechant les deputes semblent echapper a cette vindicte populaire
      Mais ce sont les plus grands criminls ainsi qu un bonne partie des ministres eux n u tilisent pas de Kalach mais sont beaucoup plus efficace

  • 5 mars 2015 à 13:13 | reglisse (#6117)

    Dès son arrivée au pouvoir, le président de la République Hery Rajaonarimampianina a fait des pieds et des mains pour faire retirer La Grande Ile de ce classement qui nuit gravement à son hôtel.

  • 5 mars 2015 à 16:44 | Isambilo (#4541)

    Il n’y a aucune excuse à une vindicte populaire. Ce sont des méthodes de primaires.
    Ils en sont encore aux histoires de mpaka-fo et de mpangala-jaza.

    • 5 mars 2015 à 17:11 | betoko (#413) répond à Isambilo

      et que pensez vous des forces de l’ordre qui tuent sans raison , et si des assassins sont libre comme le vent est ce que la famille des victimes peuvent appliquer la loi du talion ?

    • 5 mars 2015 à 18:11 | Isambilo (#4541) répond à betoko

      Même les Juifs actuels ont renoncé à la loi du talion.

  • 5 mars 2015 à 17:45 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    La justice populaire s’exercera t’elle un jour sur la caste qui parasite le pouvoir.
    Je ne suis pas devin mais la défiance du peuple est de plus en grande .

  • 5 mars 2015 à 19:17 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Cela a été quand même un sacré coup de maître cette révolution orange.
    Toute la vieille garde réactionnaire composée en grande partie de la bourgeoisie et aristocratie locale aidé des derniers colons zanatany puissants et de certains karana énervés par le comportement non partageur de ra 8.
    Distribution des rôles
    - Les premiers fournissent le jeune premier apte a séduire les gens de tana ou au moins a étouffé les velléités de certains, car issue de la région.
    Les mêmes s’occupent des militaires en leurs promettant moults avancements et dédommagements pécuniaires (promesses tenues car l’armée Gasy n’a jamais compté autant de galonnés inutiles de haut rang et qui ont un impact négatifs certains sur le budget de l’état aux détriments des plus faibles )
    - Les seconds intoxiques les services français sur les intentions soit disant démocrates du DJ .
    Soit dit en passant que ces fameux services n’ont pas été difficile a convaincre tant ils ne supportaient plus l’anti-franchouillardises de ra 8.
    Cela n’a quand même pas empêché Sarko de traiter cette affaire de ’coup d’état’.
    Enfin les derniers financent tous se beau monde afin d’obtenir la liberté de commerce (hum) .Passe droit sur les taxes ,sortie de devises ,d’or de pierres etc .....
    Le DJ porté par les idéaux de la « révolution orange » (à la mode a cette époque et concept inventé par les américains) fait illusion un moment !
    Trés vite car piloté par ces maîtres et parrains d’en haut ,qui lui demande un strict immobilisme (pour pouvoir se remplir les poches le plus longtemps possible) ,chacun s’aperçoit que le lapinou a autant d’envergure politique qu’une moule accroché a un rocher.
    Mais cela va marcher au delà de toute espérance (pour le malheur du peuple) pendant cinq longues années (Il a de la résilience le gars),qui sont aujourd’hui qualifiées "des pires jamais connues depuis l’indépendance .
    Croire que les commanditaires ou les acteurs volontaires de ce drame ont pu a un moment ou a un autre avoir des convictions politiques honorables relève de la plus haute naïveté .Que ces gens ont pu avoir un réel sens de l’intérêt du pays relève aussi de l’utopie .
    Tous cela a été fait par des gens qui voulait se goinfrer d’argent facile ,un point c’est tout et retrouver le bon temps d’avant les colonies ou ils régnaient en maîtres absolus !
    Malheureusement pour prouver ces affirmations le seul constat de l’état a tout point de vues de ce pays suffit !
    Ce post n’est pas fait pour soutenir Ra 8 ,car c’est lui par son enrichissement honteux et sa perversion des prérogatives de chef d’état à indiqué la voie au suivant .

    • 6 mars 2015 à 00:56 | walesa (#5863) répond à ATAVISME PREMIUM

      Bravo pour cette analyse. tellement juste et vraie. Je partage votre opinion à 100/100 aussi bien pour ce qui concerne ra8... A quand la declaration du faillit du Pays ?

    • 6 mars 2015 à 08:52 | ATAVISME PREMIUM (#8774) répond à walesa

      Merci ,mais c’est surement imparfait !

  • 5 mars 2015 à 20:59 | takaka (#8449)

    Option degany découverte.
    Visa touristique de deux mois obligatoire.
    Hébergement dans un camp luxe, toutes options, cocktails et rhums à gogo.
    Lynchage des Homo sapiens sapiens, race gasy.
    Protection assurée par des gardes issus du temple de Shaolin.
    Armes d’assaut en option, surtout lance flammes et laser destroy.
    Prix TTC : 15 000 Euros par personne, 13 pax minimum.
    Offre valable toute l’année.
    Site web : www.assassins.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 174