::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 10h12  :  12°C  :  Très nuageux
samedi 12 juillet 2014
 

 > Société

Conjoncture

La tension socio-politique augmente

mercredi 17 août 2011, par Bill

Le membre du Conseil supérieur de la transition (CST), le général Désiré Philippe Ramakavelo, est encore une fois sorti de sa réserve ce mardi 16 août devant la tension sociale qui est montée d’un cran avec le procès d’un porte-parole des agents des Douanes et la grogne qui monte également du côté des fonctionnaires. L’État ne devrait pas montrer des comportements répressifs ou de terrorisme moral devant les manifestations de revendications sociales ou professionnelles des administrés, explique-t-il. Ces manifestants, poursuit-il, défendent leurs droits, qu’ils soient étudiants ou fonctionnaires ; et au lieu de considérer leur mouvement comme des actes d’atteintes à l’ordre public, il serait plus judicieux de les écouter et de réfléchir à la manière de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Au moment où le CST en session se penche sur la question de la sortie de crise, le général Désiré Philippe Ramakavelo déclare que la HAT ferait par exemple mieux, avec tout l’argent qu’il affecte à de grands projets mirobolants, de régler les problèmes des enseignants FRAM. Ce général de l’Armée de développement à la retraite et ancien ministre de la Défense n’est pas la seule voix discordante dans cette institution de la transition car le problème actuel touche aussi la gouvernance du territoire et des cadres de l’État également.

Le syndicat des administrateurs civils (Synac) vient ce 16 août de lancer un appel à la suspension des concours d’entrée à l’École nationale des administrateurs (ENAM). La raison en est simple : au moins 100 administrateurs civils sont flottants, comme les administrateurs le disent dans leur jargon ; plus simplement, ils ne sont pas affectés aux postes qui leur sont dévoués. Le Synac relève que depuis deux ou trois ans, on cherche aussi à diviser le corps des administrateurs en promouvant des corps spécifiques à quelques ministères. Il recense aujourd’hui des administrateurs du ministère de la santé, des administrateurs du ministère de la fonction publique, des administrateurs du ministère de l’intérieur. Or de l’avis du Synac, il ne peut y avoir qu’un seul corps des administrateurs et les formations que les sortants de l’ENAM ont acquises leur permettent de servir l’Administration dans tous ses démembrements et échelons.

À certains égards, cette interpellation des administrateurs civils ressemble à un coup de poing sur la table dans le contexte politique actuel où des appels au changement de gouvernement et des tirs croisés contre la structure la transition se sont intensifiés. La rencontre nationale des administrateurs civils qui se déroulera très prochainement à Antsiranana promet, après que la conférence des évêques catholiques ait lancé son appel à l’introspection et à se pencher sur le social de la population.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 5 réactions Lire les commentaires
  • La tension socio-politique augmente
    17 août 2011 11:44, par FIPOZ (#2162)

    Il faudra donc retenir : « … avec tout l’argent affecté à de grands projets mirobolants, la HAT ferait mieux de régler les problèmes …. »

    Eh oui ! on ne peut pas parler d’une seule et même voix lorsqu’on n’a pas été élu sur une même ligne politique. Avoir accepté de faire partie d’une Assemblée non élue, c’est cautionner ce qui se décide au sommet. Maintenant, il faudra accorder vos violons. Quelles sont les priorités, quelles sont les urgences ? L’emblème de la-dite Révolution qui est le fruit de l’Orange est suffisamment pourri. Il est néanmoins tout à fait exact « qu’il serait temps de penser aux attentes réelles d’une population qui souffre … » donc écouter les revendications de tous bords et ne plus faire la sourde oreille en avançant pompeusement de grands projets.

    Oui, je fais partie des « indignés » de cette situation de marasme économique et social … qui a trop duré ! C’est dit.

    • La tension socio-politique augmente
      17 août 2011 17:54, Albatros (#234) répond à FIPOZ (#2162)

      Bonjour Fipoz !!!

      Ca fait aujourd’hui : 883 jours !!!!!

      que le Vahoaka est pris en otage.

      Et j’ai bien peur d’avoir beaucoup d’autres jours à ma disposition pour le rappeler sur le Net.

      • La tension socio-politique augmente
        17 août 2011 19:28, FIPOZ (#2162) répond à Albatros (#234)

        Hélas, Albatros, c’est encore et malheureusement 1 jour de trop !

        Je reconnais avoir mis de la virulence dans mes propos mais avouez tout de même qu’il y avait de quoi bondir lorsqu’on entend aujourd’hui que certains « découvrent » que tout va mal…. La découverte semble être grandiose.

        Il ne suffisait pas de faire « la » révolution en forçant la serrure du Palais pour s’y installer. Il fallait assumer et assurer. Avoir le niveau et les compétences, Voilà, j’ai le courage de dire mes opinions oh combien partagées, dont vous-même.

        Je vous encourage à leur compter les bâtons, mais pas seulement ....

  • La tension socio-politique augmente
    17 août 2011 22:03, par Tanindrazana (#3224)

    Andriamatoa Ramakavelo. Dia mbola inona ihany no hantenainao amin’ity fitondrana misavaoana sy mikorontana ary mandeha any amin’ny tsy izy ity ? Efa fantatra fa dia migrevy ny etsy sy eroa noho ny antony maro tsy miafina intsony : Tsy mahavita azy ireto mpitondra sandoka ireto. Nandrapaka fitondrana ianareo ary nahazo izany fa kay paokaty tsy misy ho raisina ny ao anaty, hany ka mitotongana izay tsy izy ny firenena ; tsy mandeha ny fampianarana, ny mpampianatra mitokona, ny fahasalamana tsy zarizary, ny fandriampalemana tsy misy, ny asa very, ny fivelomana potika, ny tandrindrazana very fihavanana, ny harem-pirenena hamidy ambongadiny, ny vahoaka voateritery sy hampiatahorana amin’ny basy sy lakrimojenina,ny ladoanina iaraha-mahalala ny fitakiany,....aleo ajanoko eo fa tsy tapitra io. Mahamenatra raha noheverina fa olo-mamga tahaka anao no izao lmbola manohana ity fandrebirebena vahoaka. Ampy izay fa miala raha tsy mahavita e ! Ny firenenana Malagasy dia manana ny Hajany sy fahendreny fa raha olona tahaka ireo mpitondra mandrapaka ambony latabatra izao dia henatra sy fantiantoka tanteraka hoan’ny rehetra. Tanjona vaovao no ho tratrarina dia ny hisian’ny olo-manga vaovao fa ireo nantenaina kay mpamitaka gaigilahy avokoa. Madagasikara mendrika sy tafita no kendrena. Ny vahoaka sy ireo olom-baovao no aleo hipotra fa efa leo tanteraka ny mponina. Tsy ho lany olo-manga isika akory na dia mahantra very fanahy mbola velona aza noho ny afitsokin’ny mpanao politika tsy mendrika.

  • La tension socio-politique augmente
    20 août 2011 22:48, par Benaivokely (#3156)

    Indrisy ADALA TOMPO ny (Tanindrazana, Vahoaka, Teny) Malagasy e !
    Satria : ny mponina teratanin’ny Nosy iray, afaka « miresaka, miady hevitra... @ teny iray, NEFA mandady miantso vahiny etsy sy eroa, hamaha ny Olana ao an-tranony, sady ny teny vahiny no ...... ! Vahiny vendrana iza no hanampy azy, indrindra eo anantrehan’ny arena »mimbonika" ao @ taniny !?
    Sady rahefa tonga ny OLANA, dia mandositra no mampiseho tampoka ny kara-mpanondrony faha-2 ...!
    Milaza, mivazavaza fa ny VAHOAKA no « nanohana » azy, nefa matahotra ny safidiny ara fifidianana MAZAVA !
    Quand un francais. Ambassadeur ou Pas, dit « ca marche malgré nous », cela veut toujours dire,depuis Flacourt, Galliéni et leurs successeurs : à (Francee) son avantage et au dépens d’autrui, devinez lequel ?
    Tout autre interpretation n’est que, « du tape-à-l’œi », dixit, le général D. Ph. Ramakavelo.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 382  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360