Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 octobre 2017
Antananarivo | 12h30
 

Santé

Peste

La situation loin d’être maitrisée

samedi 30 septembre | Ny Aina Rahaga

La ville de Toamasina aurait été déclaré zone rouge en terme de peste, c’est en tout cas ce qu’ont affirmé les autorités locales dans l’après-midi d’hier 29 septembre 2017. Une information qui n’a toutefois pas encore été confirmé par le ministère de la Santé publique. Actuellement donc, la capitale de l’Est se trouve en situation d’urgence et ce malgré les déclarations des responsables selon lesquels la situation aurait été maitrisé. D’ailleurs, le ministère de la Santé publique avait décidé de tenir un atelier technique sur la peste le 28 septembre dernier. Afin d’informer les médias et la population de l’état actuel des choses ainsi que des mesures à prendre pour éviter la propagation de l’épidémie. Et à ce propos, 18 districts seraient déjà touchés par celle-ci, avec un peu moins d’une vingtaine de décès et encore 13 cas confirmés sur 104 suspicions. Le fait est que le problème perdure et commence à empirer. D’autant que des responsables démontrent clairement qu’ils n’ont aucun contrôle de la situation. Le simple fait que 18 districts soient déjà affectés sans qu’aucune mesure pour éviter plus de propagation et plus de victimes ne soit prise en dit long sur les responsables. Dans la capitale Antananarivo, le Bureau d’hygiène municipale (BMH) est en train d’épandre dans les districts des pesticides pour prévenir d’éventuelles survenances de cette maladie ; la mesure qui a été mise en œuvre après enquêtes, est accompagnée d’autres directives dont le contrôle des convois funèbres qui transitent par la capitale.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 30 septembre à 10:12 | olivier2 (#9829)

    Proposition « candide » du jour :

    Et si l’argent ( 40 milliards AR qu’il a dit le Chef bé de la CENi ?) du Referendum gagné d’avance était alloué à la lutte contre la peste ?

    A moins que les tas d’ordures qui fleurissent un peu partout dans toutes les villes (et villages) ..avec leurs cohortes de rats ne représentent un enjeu MOINDRE que la révision constitutionnelle ?

    NON ?

     :)

    • 30 septembre à 11:32 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Ra-Olivier faharoa,...

      Croyez seulement Ra-Olivier, Tana-Ville n’a pas besoin de l’argent de Hery,...les bailleurs n’attendent que le siffle de Dada Ravalo, pour se bousculer pour financer son projet, en premier liste les Allemands,....dont il a montré lors de passation les spécimens,...

    • 30 septembre à 11:45 | Isandra (#7070) répond à olivier2

      Le sifflement au lieu de siffle,...

    • 30 septembre à 11:56 | kartell (#8302) répond à olivier2

      Votre ton persifleur , c’est un peu « le bon sens prêt de chez vous ! » mais visiblement pas celui de nos autorités, préoccupées, ailleurs, et qui préfèrent attendre que la communauté internationale s’inquiète et crache au bassinet des aides et du vola !….
      Le scénario demeure toujours le même, nos autorités n’ont qu’à faire preuve d’attentisme ( leur must) pour voir venir se précipiter, les autres ! ….
      En fait, on subit les conséquences d’un quotidien ordurier, terreau de tout un tas de contaminations plus au moins sévères avec la peste en tête de gondole !….
      La peste, c’est le stade supérieur de celui des feux rouges allumés depuis de nombreuses années par des incompétences du pouvoir qui préfèrent se pencher sur ses petits intérêts qui deviendront grands !….
      Le pouvoir, lui, préfère enrager pour un dynamitage de la constitution, à chacun, ses préoccupations dans la continuité !….

    • 1er octobre à 07:15 | Bena (#494) répond à olivier2

      Quand des voix demandaient à Radidy en 1991 la révision de la Constitution, il s’est demandé « si la révision de la Constitution peut faire remonter le cours du café ? ». Actuellement, on va voir si la révision de la Constitution va rayer l’épidémie de peste.
      A part l’insécurité, la peste, la rage il y a aussi une autre maladie grave le herium vivirius madagascariensis.

    • 1er octobre à 22:38 | Bena (#494) répond à olivier2

      Pour certains qui ne connaissent pas, l’aide que l’Etat centrale doit aux communes que l’on appelle faussement ’subvention’ est en fait un quote-part de répartition des impôts aux collectivités. Donc, c’est un droit, pas nécessaire de se plier en quatre pour l’avoir. Si HVM pense que le nettoyage est seulement l’affaire des communes, il faut qu’il dépense moins et donne leurs droits aux communes.

    • 3 octobre à 16:35 | chiron (#10041) répond à olivier2

      La peau excédentaire se forme, si après une augmentation de poids forte, une Diète stricte, avec le tissu de matière grasse qui rétrécit surtout après le fait de maigrir. Les cellules de peau dans leur structure peuvent être détruites par l’effet chimique du produit liquéfiant qui est introduit par les aiguilles de la graisse de sorte que la peau ne peut plus présenter des dépôts de matière grasse localisés. La peau molle peut naître au niveau du tissu conjonctif suite au vieillissement des tissus. On trouve fréquemment des places au ventre, dans l’intérieur des cuisses ou aux parties supérieures des bras. La poitrine peut également ralentir après des grossesses ou au cours du temps.
      Des femmes souffrent de la peau ralentie qui disparait à peine par une adaptation d’alimentation et un sport. Surtout aux cuisses, sous forme de culotte de cheval, aux hanches ou au séant et dans les zones de problème typiques.
      Toutefois des hommes qui s’entraînent beaucoup le matin et appliquent des sports plus ou moins pénibles , n’atteignent pas l’objectif souhaité en ce qui concerne la forme de corps, là certains secteurs ne peuvent pas répondre ni à l’activité sportive ni à la diète contrôlée et des tampons de matière grasse ne sont éliminées que par des opérations esthétiques de liposuccion Tunisie .

  • 30 septembre à 11:34 | Jipo (#4988)

    Quand notre émérite ministre du tourisme RR vise à concurrencer l’ ile soeur en matière de tourisme, assainir la situation, semblerait prioritaire, entre ministère un peu de coopération serait bien venue ?
    Il serait judicieux d’ imposer à tous ces acteurs un devoir de résultat en gage de leur reconduction, avec licenciement dans le cas contraire : La meilleure solution pour des indécrottables indisciplinés : sanction / promotion .

  • 1er octobre à 15:30 | betoko (#413)

    Depuis samedi, toutes les réunions publiques et rassemblements sont interdits dans la capitale malgache, Antananarivo, afin de lutter contre la propagation de la peste, rapporte RFI, alors que le nouveau bilan du ministère de la Santé fait état de 24 morts en un mois.
    Une déclaration en apporte pièce . Donc , on doit fermer tous les marchés de Tana et aussi toutes les églises et les temples , les salles de cinéma où se réunissent les fidèles de la secte Shine , les manifestations à Coliséum et à Antsahamanitra
    Je me souviens encore de la déclaration de KOLO Roger qui minimise le problème de la peste en disant , même en Europe la peste sévit encore , De quel pays d’Europe il voulait mettre en cause ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 554