Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 14h45
 

Agriculture

Filière café

La situation empire

vendredi 29 mai 2015 | Randria M.
JPEG - 51.1 ko

Selon les statistiques, la filière café de Madagascar régresse depuis le début de cette année 2015. Malgré les projets du Ministère et des centres de recherche œuvrant dans le domaine de l’agriculture, cette filière connaît une baisse importante au niveau du marché international.

Le café est le deuxième produit qui suscite d’énormes intérêts au niveau mondial. A Madagascar, il fait également partie des principaux produits d’exportation comme la vanille et le girofle. Depuis 1960, le pays n’a cessé d’exploiter cette ressource, ce qui l’a placé parmi les premiers pays à produire du café.

Pourtant, la régression de cette filière a été constatée durant les dernières années, notamment en termes d’exportation. En 1998, Madagascar a produit 47 767 tonnes ; si en 2007 il produisait aux environs de 45 000 tonnes en exportant 10 000 tonnes de café, l’exportation a diminué de 83% en janvier 2015 et de 86% en février 2015. Cette régression est due à la détérioration de la qualité du café de Madagascar, à cause de la vieillesse des plantes, des maladies mais aussi des différentes catastrophes naturelles qui ont frappé l’île. En effet, les cyclones et les pluies perpétuelles ont ravagé une partie des cultures.

Rappelons que Madagascar possède deux types de café, le Robusta, occupant 95% de la production du pays, et l’Arabica occupant 5%. Le Robusta est plus cultivé dans la région de Vatovavy Fitovinany, il est connu pour sa teneur élevée en caféine. L’Arabica est plus apprécié sur le marché international, mais il n’est pas vraiment adapté au climat de Madagascar, ce qui explique sa faible production. Pourtant les clients internationaux, qui jugent les produits par leur qualité, revendiquent l’Arabica qui est plus raffiné. Cela a poussé les chercheurs du FOFIFA ou centre national de recherches appliquées en développement rural, à créer de nouvelles variétés de café comme solution à ce dépérissement, en avril 2015. En attendant le résultat de cette expérience, les agriculteurs, les collecteurs, les commerçants ainsi que d’autres parties rattachées au système, devront endurer cette instabilité.
Jadis célèbre en tant que pays exportateur de café, Madagascar est aujourd’hui dépassé par plusieurs pays comme le Brésil, l’Indonésie ou la Côte d’Ivoire.

30 commentaires

Vos commentaires

  • 29 mai 2015 à 10:08 | Paulo Il leone (#6618)

    Tout le monde redescend sur terre SVP !

    Le café malgache est du bas de gamme ! Point-barre ! ...comme dirait basilou-la-menace.

    Comparé au café Ethiopien, le meilleur café du monde mon avis, ou même aux arabicas sudémaricians ou Kenyans, le « café » malgache est comme le « vin » (plutôt le vinaigre) d’Antsirabe comparé au grands rouges bordelais ou de Bourgogne : c’est à dire à peine buvable !

    Alors ce serait peine perdue d’essayer de promouvoir la « filière » café !

    Restez sur vos fondamentaux : la vanille, le girofle et .... les « coups d’état en-veux-tu-en-voilà » et bien sûr, le fiahavanana pur porc (MDR !)

    • 29 mai 2015 à 10:22 | vatomena (#7547) répond à Paulo Il leone

      Ce sont les créoles de la Réunion qui ont introduit l’Arabica à Madagascar . Il apparait maintenant que l’arabica ne convient pas tout à fait au climat et à la terre de Madagascar .Ce cadeau de la Réunion apparait maintenant comme étant pernicieux .Heureusement la vanille et le girofle que nous devons encore aux créoles reste une richesse de l’ile !

    • 29 mai 2015 à 10:28 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Salut ami colon
      LOL

      Comme tout produit agricole, le café doit :
      - être cueilli mûr ( et c’est de moins en moins le cas)
      - être séché dans des conditions correctes ( hum hum)

      il en va de même actuellement pour le girofle et la vanille, cueillis avant terme..faisant l’objet de trafics et autres blanchiments d’argent du bois de rose..

      Pour ce qui est du vin (horrible de Fianarantsoa), il faut reconnaître que la faute incombe au climat, empêchant les grains d’arriver à maturité ( pas de sucre = pas assez d’alcool)

      vala vala

       :)

    • 29 mai 2015 à 10:43 | Paulo Il leone (#6618) répond à vatomena

      Donc le café dégueu, célafôte aux Réunionnais, plus précisément aux créoles, (ces « demi-vazahas mal blanchis » si j’ai bien compris votre argumentaire), et la vanille et le girofle « que-du-beau-que-du-bon », c’est le fruit du légendaire savoir-faire des Malgaches dépositaires du fiahavanana ?

    • 29 mai 2015 à 11:03 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Colon, moi ? Mais NAN !

      Nous sommes tous des colonisés/des Roms/des Juifs/des « charlie »/etc...etc....

      Pour la route, cet extrait d’un vieux cours colonial reproduit dans le manuel d’histoire de ma fille quand elle était en 4ème. Vous allez voir que ça vaut son pesant de bananes farcies aux cacahuètes !

      "Leçons d’histoire et de civilisation à l’usage des CE des écoles indigènes et CP des écoles françaises de l’Algérie et de l’Orient, 1983 :
      La France est le plus beau pays du monde ! Les Romains attaquèrent les Gaulois qui, mais les Romains, étant plus civilisés, furent les plus fort et prirent la Gaule (bigre ! limite porno le cours de CE !). Les Gaulois,les Romains et les Francs étaient intelligents, travailleurs et courageux. Si les Kabyles et les Arabes écoutent les Français, ils seront heureux (eh ben voilà c’est pas compliqué !) Ils seront meilleurs et seront regardés comme les enfants de la Grande Nation Française."

      XXMDR !

      Conclusion : se pourrait-il que le problème de Madagascar vient du fait que les petits Malgaches n’ont pas bénéficié comme leurs petits camarades Arabes et Kabyles de ce cours d’histoire lumineux au moment où la France les a colonisés ??
      Franchement y a matière à réflexion, vous trouvez pas !?

    • 29 mai 2015 à 11:10 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Le café arabica doit être cultivé (dans les règles de l’art...mais cela est une autre histoire...suivez mon regard...CA RIME !!) au dessus de 800 m d’altitude.

      Le fond du problème est ailleurs..

      Il est clair que tous les produits de rente actuels furent introduits par les colons...( vanille - café - girofle - cannelle - poivre...)...

      Ils sont partis, la queue entre les jambes, léguant leurs concessions et autres savoir-faires à des colons malagasy, devenus aujourd’hui politiciens ( ou descendants de politiciens)...et dans certains cas, à de simples squatters paysans, qui ont laissé les choses péricliter..

      Le Lamartine du Marais d’en haut ( en haut, c’est plus noble) nous rappellera sous peu « oui MAIS nous n’avions rien demandé »...

      J’en suis fort aise !
      Quoique la roue et le fil à couper le beurre vous furent d’une grande utilité..

      Force est de constater que ce qui reste est en friche...voire pire..

      Nulle doute que la poésie à rimes pauvres, appuyée par de vieux réflexes médiévaux sauront expliquer cela mieux que moi..

      Laissez moi deviner ?

      Et si les Hôtes...
      çépadeleurfôte...

      Mais réjouissons nous car « grand mère sait faire un bon café »

       :)

    • 29 mai 2015 à 11:41 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Le français est suffisamment kon et révolté pour comprendre que l’indépendance d’un pays est quelque chose d’inéluctable..

      Tu veux te battre pour te libérer d’une oppression ?

      Et bien d’accord, tu as raison...je ferais de même..

      Sauf qu’après 55 ans, il faudrait quand même dresser les vrais bilans, et non continuer de se voiler la face, de travestir la vérité ...

      Et c’est là qu’intervient le facteur « culturel »...

      ce facteur « c » qui s’étale à la une des journaux...depuis ??? :
      - trahisons
      - mensonges
      - manigances
      - calculs sur le dos d’un peuple affamé, mais qui n’intéresse personne
      - retournements de veste
      - arnaques
      - arranzzzzzzements
      - çépamafotisme aigue ( l’art de TOUJOURS rejeter la faute de ce désastre sur un ennemi théorique et invisible...)
      - arrogance déplacée d’une élite qui se considère comme tel, sans avoir de bilan crédible à proposer ( même pas la peau aise y )
      - mauvaise fois portée à son paroxysme..
      - état en faillite
      - connivence des autorités dans tous les trafics
      ..............

      Bref..çà commence à trop se voir Messieurs les grands z’hommes...

      vala vala

      Sinon ca va ?

      LOL

    • 29 mai 2015 à 11:46 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      D’accord sur toute la ligne, patron !

      A propos du café « Grand-mère » , je me souviens de cette pUB délirante quand j’étais d’jeune dans laquelle un colonne d’explorateurs, 2 ou 3 colons en short et casque colonial accompagnés d’une cohorte de porteurs noirs dégoulinant de sueur, se frayaient un chemin à travers la jungle africaine et où on entendait un tam-tam envoyer un message pour avertir les indigènes (forcément cannibales) non pas qu’un bon repas approchait en la personne d’un ou deux hommes blancs, mais que .....« Grandmère sait faire du bon café » !

      Un véritable monument d’humour au 2ème degré comme on n’oserait plus en faire sous peine d’avoir les ayatollahs du CRAN et de SOS racisme qui te tombent sur le dos à bras raccourcis (et non moins basanés) !

    • 29 mai 2015 à 11:51 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      y’avait aussi « el Gringo de jacques Bave »..

      Par les Nuls..

      il est bon le café cette année ????

      LOL

    • 29 mai 2015 à 12:36 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      ça roule !

      Nan, mais je rigole qd je reproduis les trucs dont on gavait les indigènes ! C’est du « y a bon banania » culturel !

      Cela dit, certaines anciennes colonies s’en sont relativement bien sorties n’en déplaisent aux rosbif-lovers (anglophiles) qui croient qu’ils ont été les grands perdants de l’Histoire au jeu du monopoly des colonies, genre saint-Jo 2mé2 et autres !

      Le vrai défi titanesque aujourd’hui c’est celui-ci : qui pourrait gouverner ce pays et comment le transformer pour le sortir du cloaque dans lequel il est embourbé et dans lequel il s’enfonce de + en + ?

      Aller j’vais m’envoyer un p’tit ricard pour évacuer le blues

      à ciao à+

    • 29 mai 2015 à 13:00 | olivier (#7062) répond à Paulo Il leone

      Titanesque... voire pire en fait..

      J’ai du respect pour ces gens , et ils sont minoritaires, qui cherchent la lumière..

      Mais au fond de moi, je ne connais que trop bien tous ces phénomènes « tropicaux » qui mènent à l’échec...

      Cette arrogance non déterminée..qui mène à un échec perpétuel..

      enfin bon..

       :)

    • 29 mai 2015 à 13:01 | vatomena (#7547) répond à Paulo Il leone

      Il a fallu plusieurs siècles d’occupation pour créer une civilisation gallo romaine .A force les gaulois finirent par apprendre à tracer des routes ,construire des ponts ,batir édifices et monuments ,obéir à des lois .
      La leçon coloniale fut peut etre trop courte pour l’Afrique et Madagascar .Au bout de 10 ans Galliéni avait achevé le Tananarive - cote est .Apres 10 ans d’indépendance ,la ligne était déjà hors d’usage . Comment expliquer cette faillite ? Peut on encore accuser les zétrangers ?

    • 29 mai 2015 à 13:11 | Isambilo (#4541) répond à Paulo Il leone

      Les 2 variétés de café de la côte Est sont bonnes. Ce sont les petits colons français et mauriciens qui les ont introduits.
      Mais un plant de café n’est pas un plan d’olivier, ça se renouvelle. Pendant la période coloniale, l’administrateur était là au cas où le colon l’aurait oublié.
      Le colon était le propriétaire et l’exploitant. Il était assisté par des contremaîtres malgaches. Les colons sont partis, les contremaîtres sont partis puisque plus personne ne peut leur assurer le salaire. Restaient les ouvriers agricoles qui se sont abstenus de réfléchir pourquoi la production baissait et pourquoi il faut trouver d’autres débouchés ou reconvertir l’exploitation.
      Fremigacci a réédité ses études sur les colons de la côte Est. Des petits blancs, racistes, pleurnichards, des tas de défauts. Mais ils produisaient avec leurs salariés.
      Bref, les Malgaches de la côte ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes.

    • 29 mai 2015 à 13:19 | Isambilo (#4541) répond à vatomena

      Les chemins de fer n’étaient pas faits pour les Malgaches mais pour l’économie du pays (indépendamment de la nationalité).
      Un occupation coloniale a rarement été positive mais jamais totalement négative non plus. Il ne s’agit pas de faire le procès du colonisateur ou du colonisé. Il s’agit de savoir s’il y avait des personnes responsables au pouvoir après le départ de l’administrateur colonial.
      Malheureusement c’est le PADESM que la SFIO a mis en place.Le PADESM avait en face de lui un minus du nom d’Andriamanjato.

    • 29 mai 2015 à 13:21 | olivier (#7062) répond à vatomena

      N’en jetez plus Vatomena..

      Je sais très bien de quoi vous parlez..
      De ces familles assassinées sur les rives du Faraony..
      victimes de ...
      Allez disons le clairement : victimes de pauvres gens manipulés par des zélites confortablement installées dans des salons..

      Rien n’a changé..
      Les riches « nobles » continuent de faire executer les basses besognes par des pauvres ignorants qu’ils méprisent..
      « Mépriser » étant bien loin de refléter le racisme interethnique latent...
      Il parait que ce racisme n’existait pas avant Gallieni : BAH VOYONS !

      Au nom de valeurs médiévales, et/ou économiques, qui servent des intérêts ultra minoritaires..Madagascar a loupé le train du 20 eme siecle..

      Mais si le 21 eme siecle marque la fin des financements occidentaux...voyons avec HUMOUR l’impact des « aides » chinoises..

      Apres la Corée du Nord et L’urss..voyons ce que cela donnera ..

      Le girofle ne manque pas...mais que dire de l’humilité ?

      OR

      Il ne nous reste que l’humour..

      En tout cas merci pour vos posts, toujours bien sentis..

       :)

    • 29 mai 2015 à 13:26 | olivier (#7062) répond à Isambilo

      Ce que vous dites est vrai aussi.

      Cependant, j’attire votre attention sur les « familles » de politiciens locaux qui se sont appropriés les concessions ( Ravony - Evariste................)

      Qu’ont ils fait pour faire perdurer les cultures ?

      Rien...

      Se nourrir sur la bete et..la laisser mourir.

      OR

    • 29 mai 2015 à 13:29 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      J’ai pas connu les nuls je ne vivais pas en France à l’époque.

    • 29 mai 2015 à 13:38 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      Donc, célafôte aux côtiers ! Dont acte !

      Les merina ont-ils fait mieux ? Tananarive, perle de l’Océan Indien ?
      Que dis-je perle ! Emeraude...Rubis... Reine de l’univers !! Ouais !

    • 29 mai 2015 à 15:16 | Paulo Il leone (#6618) répond à vatomena

      hé oui les faits sont là et bien là !

      Mais ce n’est pas politiquement correct de rappeler les faits mieux vaut se retirer dans un monde virtuel où les civilisateurs sont toujours des gros méchants qui n’apportent rien aux colonisés (cf. le commentaire d’Isambilo retranché comme d’hab dans sa doxa d’ex colonisé nostalgique de l’âge d’or de Mada) et où les indigènes auraient inventé la roue le fil à couper le beurre, les égouts, ET l’eau chaude à tous les étages si les méchants colons n’étaient pas venus leur mettre des « bâtons dans les trous » et leur apporter leur civilisation honnie avec l’éducation pour tous, l’hygiène, la dénonciation d’une pléthore de superstitions irrationnelles et nocives à souhait, etc .etc.

      Ah que c’était mieux avant....!

      Avant quand ?

      Avant maintenant !

    • 29 mai 2015 à 15:21 | Paulo Il leone (#6618) répond à Isambilo

      Voir mon commentaire à vatomena plus bas, notamment sur votre réticence habituelle à admettre les nombreux bienfaits de l’oeuvre civilisatrice de la France à Madagascar, camarade !
      PS : vous avez raison de râler contre la SFIO, dont mitterrand le gourou de Normal 1er, fut un des dirigeants avec G Deferre le mafieux de référence du socialisme français qui a fait école au sien du PS actuel

    • 29 mai 2015 à 15:23 | Paulo Il leone (#6618) répond à olivier

      Z’avez oublié les aides Saoudiennes et Koweitis : Embauche humanitaire et formation approfondie de domestiques rendues bien dociles, etc...

    • 29 mai 2015 à 17:47 | vatomena (#7547) répond à olivier

      Dieu merci ,nous sommes encore quelques uns à vouloir rappeler aux malgaches que ce pays fut autrefois une terre élue et non une terre de désespérance .Il convient peut etre de revenir à la source . Allons nous laisser aux nouvelles générations encore plus de souffrances ,plus de renoncements ,plus de divisions ?

    • 30 mai 2015 à 06:01 | MAHITSITENY (#8793) répond à Paulo Il leone

      Cher PAULO ;

      Vous ne ratez jamais l’occasion de vous moquer de MADAGASCAR et de sa situation actuelle ; allant même jusqu’à faire l’éloge de la Colonisation(au fait, pourquoi ne pas faire l’éloge de l’Allemagne nazie qui vous a colonisé pendant que vous y êtes ?) !

      Après tout, C’est votre droit !

      Juste une question :

      A supposer qu’il y a un autocar qui s’est renversé à cause de la maladresse de son conducteur et certains de ses occupants en dépit des avertissements extérieurs ;

      des occupants sont coincés ;

      Quelques personnes à l’extérieur, saines et sauves, disent :

      « Voila ce qui arrive quand on se prend pour SCHUMACHER et AL CAPONE ! HiHiHiHi ! Et que dire de ces occupants ??? Tous des camés quoi !!!! CELA EXPLIQUE LE FAT QU’ILS RESTENT SANS VOIX MÊME S’ILS SONT COINCES EN DESSOUS !!! HiHiHiHi ! Vaut mieux pour eux revenir à la charette ! Au moins, cela ne se renverse pas !Hihihihi ! »

      EST CE LA MEILLEURE RÉACTION ???

    • 30 mai 2015 à 09:30 | Paulo Il leone (#6618) répond à MAHITSITENY

      Tu confonds bêtement « colonisation » qui porte en général sur une période assez longue et « occupation », laquelle, pour la France en l’occurrence, n’a duré que 4 ans.
      Remarque, du moment que tu confonds pas ta casserole et ton pot de chambre ....

      Mais bon ... on sait bien que la subtilité sémantique n’est pas vraiment le fort des forumistes Malgaches !

    • 30 mai 2015 à 11:59 | Paulo Il leone (#6618) répond à MAHITSITENY

      Pour répondre à la question de responsabilité dans l’accident de l’autocar :

      Tous les occupants sont soit coupables soit complices à des degrés divers d’avoir fermé leur gu.eu.le comme en 2009 où personne n’a bougé ni levé le petit doigt pour soutenir Ravalo !
      Nan ...la solution c’est d’embaucher un chauffeur étranger qui a de l’expérience puisque les locaux sont incompétents, comme pour les équiupes de foot ! Hahaha !
      D’ailleurs le seul moment dans l’histoire récente d’Airmad où la société a été bénéficiaire c’était qd Ravalo avait nommé un DG Allemand.

      La preuve qu’il faudrait sérieusement penser à recruter un « chauffeur » de la PRM étranger !

  • 29 mai 2015 à 16:04 | takaka (#8449)

    Foutaises ! Il n’y a pas de mauvais pieds de caféiers. C’est la préparation post-cueillette qui est nase. Le fait est que les graines du café sont cueillies immatures de peur qu’on ne les vole pas.
    Mais une chose est sûre. Ces caféiers se sont adaptés aux climats et aux sols.
    Donc ici, on a un faux problème.

    • 30 mai 2015 à 03:05 | jules (#2904) répond à takaka

      Quelle surprise !!!
      Il y a des voleurs à Madagascar !!!
      Certainement des vazahas ,les malgaches sont si parfaits !!!

    • 30 mai 2015 à 06:05 | MAHITSITENY (#8793) répond à jules

      Encore un « PAULO » !

      Mais je vois qu’on se met en « bande », on dirait !!!!

      Après tout, IL EST VRAI QUE LES HYÈNES SE DÉPLACENT EN MEUTE !!!!!

    • 2 juin 2015 à 15:40 | Stomato (#3476) répond à MAHITSITENY

      Eh oui, célafote aux PAULO.

  • 2 juin 2015 à 20:12 | Ramena (#404)

    Ouaahhh !
    Fa inona no maha romotra be an’ireto ? ny volana ?
    Tsy misy olona firy mamaly azy dia mahazo aina be ery.

    Ny zavatra « tsara » vitan’ny mpanjanatany dia tsy misy mahasolo ny ain’ny olona novononin’ny gasy mpamapdika sy ny vazaha . Firifiry ny harena nalainy teo ? Lafo lavitra noho ny zavatra « tsara » vitany.
    Avy eo ny olona tsy mitovy daholo. Raha ny firesaky ny sasany eo ambony, dia mitovy daholo rehefa gasy.
    Farany, tsy eto Madagasikara irery akory ny zavatra toy izao no mitranga. Jereo ny firenena rehetra zanatany sy ireo manana harena ankibon’ny tany. Ohatry ny hoe dia efa ny gasy no faran’izay dondrona. Ary ahoana ny didin’ny be sandry ataon’ny firenena lehibe. Na iza mpitondra eo na iza mpitondra eo dia zavatra izay ihany : mihinana miaraka aminny raha tsy izay dia miala....
    izany hoe aleo tsy hiady amin’ny adala.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 324