Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 09h37
 

Politique

Réconciliation

La révision de la Constitution se précise

samedi 2 mai 2015 | Léa Ratsiazo

Les assises nationales entrant dans le cadre du processus de réconciliation nationale dirigé par le FFKM ferment leurs portes aujourd’hui. La synthèse des résolutions prises au cours de ces assises sera présentée ce jour et transmise officiellement aux autorités compétentes c’est-à-dire au régime, plus exactement au président de la République qui dispose de la force exécutoire.

Pêle-mêle, les résolutions portent entre autres sur la révision de la Constitution, l’amnistie, l’ouverture de toutes les entreprises fermées depuis la crise, l’ouverture de l’audiovisuel public à tous, y compris à ceux qui ne sont pas au pouvoir, la demande de report des élections communales….

Il est donc fort probable, sauf coup de théâtre à la dernière minute, que la révision de la Constitution et l’amnistie soient parmi les grandes décisions qui ressortent de ces assises nationales.

Les opposants membres de l’alliance ARMADA crient au scandale face à cette éventualité. Pour eux, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un coup d’Etat ; l’actuel président de la République a prêté serment sur cette Constitution, donc en cas de révision ou de changement de la loi fondamentale, il devrait remettre en cause aussi son mandat car le contrat avec les électeurs est rompu. En plus, selon les opposants, le FFKM n’est pas habilité à diriger le processus qui doit revenir à une structure laïque et officielle comme le FFM.

Les partisans de la révision de la Constitution ont reçu un soutien inattendu en la personne du chef de la Délégation de l’Union européenne à Madagascar, Antonio Sanchez-Benedito, qui a affirmé que toutes les Constitutions du monde entier peuvent être révisées et les conditions sont toujours prévues dans la Constitution elle-même, ce qui est vrai.

L’actuelle Constitution de la 4ème République dans son « TITRE VI » prévoit la révision de la Constitution. L’article 161 stipule que « aucune révision de la Constitution ne peut être initiée, sauf en cas de nécessité jugée impérieuse ». Suivie de l’article 162 qui indique que « l’initiative de la révision, en cas de nécessité jugée impérieuse, appartient soit au Président de la République qui statue en Conseil des ministres, soit aux assemblées parlementaires statuant par un vote séparé à la majorité des deux tiers des membres.
Le projet ou proposition de révision doit être approuvé(e) par les trois quarts des membres de l’Assemblée nationale et du Sénat.
Le projet ou la proposition de révision ainsi approuvé(e) est soumis à referendum. »

Et l’article 163 note que « la forme républicaine de l’État, le principe de l’intégrité du territoire national, le principe de la séparation des pouvoirs, le principe d’autonomie des collectivités territoriales décentralisées, la durée et le nombre du mandat du Président de la République, ne peuvent faire l’objet de révision.
Les pouvoirs exceptionnels détenus par le Président de la République dans les circonstances exceptionnelles ou de trouble politique ne lui confèrent pas le droit de recourir à une révision constitutionnelle. »

Comme le « cas de nécessité jugée impérieuse » n’est pas précisé ici, cela peut être tout et n’importe quoi, peut-être dans le cas présent à la suite de la résolution des assises du processus de réconciliation nationale. Et comme le Sénat n’est pas encore mis en place, cette révision devrait attendre la suite des élections communales pour être soumise à un referendum selon les textes en vigueur.

Rappelons que cette Constitution avait été adoptée au forceps par Andry Rajoelina et son équipe en 2010 et avait été contestée depuis le début par un bon nombre de formations politiques et autres entités, y compris la communauté internationale. Mais cela n’a pas empêché cette dernière d’avoir « insisté » pour faire tenir des élections dont les présidentielles sur la base de cette loi fondamentale. D’ailleurs Andry Rajoelina, l’initiateur de cette Constitution fabriquée à sa mesure en fut la première victime. Mais la véritable victime reste quand même la population qui peine à survivre tous les jours tandis que les loups se mangent entre eux !

172 commentaires

Vos commentaires

  • 2 mai 2015 à 08:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « L’ouverture de la deuxième session ordinaire des »Parlementaires« de la Chambre Basse de Tsimbazaza,pour cette année 2015,==prévue normalement==le deuxième MARDI du mois de Mai,de fera ce »MARDI" 05 Mai 2015.
    LA CONVOCATION DES DEPUTES A ETE ENVOYEE LE 1er MAI 2015.

    Pour ma part,il y aura une « REVISION CONSTITUTIONNELLE » en l’air.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 08:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Article 161
      - de la Constitution de la quatrième République Malgache.
      Aucune révision de la Constitution ne peut être initiée,sauf en cas de « nécessité jugée impérieuse ».

      Article 162
      - de la même Constitution de la République Malgache.
      L’initiative de la révision,en cas de nécessité jugée impérieuse,appartient :
      - soit au "Président de la République qui statue en Conseil des Ministres ;
      - soit « aux Assemblées Parlementaires » statuant par un vote séparé,à la majorité de deux tiers des membres.
      Le projet ou proposition de révision doit être approuvé (-ée-) par les trois quarts des Membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat .
      Le projet ou la proposition de révision ainsi approuvé (-ée-) est soumis au « REFERENDUM ».

    • 2 mai 2015 à 10:57 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      (é-e ) FAUX !
      le masculin l’ emporte / le féminin !
      Par contre : S puisqu’ ils sont 2 !

    • 3 mai 2015 à 06:07 | revysaditra (#8500) répond à Jipo

      comme d’hab... ...une chanson !!!

      https://youtu.be/0ZZkLV-pkIU

      Bon dimanche à tous, n’oubliez pas la messe !

      Notre père qui êtes si vieux
      As-tu vraiment fais de ton mieux
      Car sur la terre et dans les cieux
      Tes anges n’aiment pas devenir vieux

    • 4 mai 2015 à 10:46 | rttr (#8865) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ce sera un bonne nouvelle, si on supprime ce maudit article 54 qui accroit le degré de corruption des dépités, Imaginez rossy et zana kis choisir un PM ! du n’importe quoi !

  • 2 mai 2015 à 09:10 | revysaditra (#8500)

    vous me prenez pour mon pseudo ;))) hahahaha

    Demandez-vous pourquoi Tribune Madagascar est le site sur lequel j’écris le plus ?

    hahahaha

    Ha oui c’est vrai par solidarité hahahaha

    Chez les « journalistes », ça coure pas les rues.

    Ils sont dans une bulle, mais ils ne le savent pas !

    ๑۞๑,¸¸۩ l’objectif est de lever les obstacles۩ ,¸¸,๑۞๑

    Le Puissant Clergé malgache mécontent, ne se laisse pas faire...

    ... et fait entendre sa voix....

    Il n’y a pas d’opposition ? ...le clergé c’est le contre-pouvoir...

    ... contre le pouvoir monarchique...

    ...avec le peuple souverain !

    ║█║▌║█║▌│║▌║▌█║

    Les bailleurs de fonds qui font de la résistance...

    ...refusent d’avancer des fonds...

    ...ils ont compris que les élections municipales...

    ... seront encore de l’argent jeté par la fenêtre.

    ☭ ✯ ☪ ☫ ✡ ☮

    Les opérateurs économiques Karana...

    ...et des Régions Sud ne veulent en aucune façon que Ra8 revienne aux affaires.

    ♠ ♣ ♥ ♦

    Les tonnes d’ordures à Tana.

    ♤ ♧ ♡ ♢

    izao fotsiny e !

    misy «  accro » manao hoe :

    - za manala azy fotsiny eto @ internet

    - ny sasany indray mampiresaka fotsiny izy...

    ...de lasa ny eritreritro hoe :

    mitovy ve ireo sa tsia ?

    vous me prenez pour mon pseudo ;))) hahahaha

  • 2 mai 2015 à 09:29 | elena (#3066)

    Finalement les Dijistes devraient être d’accord avec les résolutions de ces assises :

    - il faut réviser leur montage constitutionnel, qui s’est retourné contre eux

    - l’amnistie des faits va profiter au DJ et à sa clique:ils vont échapper aux poursuites et oui, on ne va plus parler du rôle qu’ils ont joué et de leurs responsabilités dans la crise qui a terrassé les malgaches depuis le 26 janvier 2009.

    Merci DJ !!!Lui, Il peut s’en laver les mains, il habite en France et est loin de ce charivari. Il ne faudra pas oublier de lui rappeler qu’il doit remplir la condition de résidence en 2018 !

    • 2 mai 2015 à 09:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à elena

      Si DIEU le veut,je serais présent en 2018==pour soutenir==SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA pour un second mandat.
      HR/FH=Même combat
      Nous allons réussir les rendez-vous importants de :
      - 2015 pour FH,
      - 2016 pour HR
      - 2017 pour FH
      - 2018 pour HR.

      VIVE LA COOPERATION « MADAGASCAR-FRANCE ».

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 09:50 | revysaditra (#8500) répond à elena

      Un château de sable est éphémère... même en sable de Dubaï

      ***
      Flo Rida-Wild Ones(ft. Sia) [Dubaï]

      https://youtu.be/bpOR_HuHRNs

      Matte moi ça ! sur YouTube, et laisse ton commentaire !

      Dubaï... c’est trop classe !!!
      ****************

      ...efa mivaralila ny lamasinina TGV...

      ... à chacun les conséquences, entre constipation et indigestion. ☄

      Sortir, écouter, voir... que faire ce week-end ?
      ...kanefa efa mivaralila ny lamasinina TGV...

      ... à chacun les conséquences, entre constipation et indigestion.

      Sortir, écouter, voir... que faire ce week-end ?

    • 2 mai 2015 à 09:50 | Saint-Jo (#8511) répond à elena

      Ô ry elena !
      Ry zareo samy mpanao politika ary ireo miaramilam-potaka sy bodegany no miezaka mikosoka ny zava-dratsy vitany, mba hanadiovan-dry zareo samy ry zareo tena.
      Fa ny olon-tsotra kosa, fa indrindra ireo namoy tapaka sy namana, dia tsy manadino mihitsy ny mangidy nampitondraina azy.
      Iza eto ambonin’ny tany no hanadino ny ray na reny na iray tampo na vady na zanaka na havana akaiky na namana tsy foy, maty novonoin’olon-dratsy fotsiny izao ?
      Na hiafina any Andafy any aza ireny olon-dratsy ireny dia tsy maintsy ho tratran’ny valin’ny halahelom-bahoaka ihany, na ho ela, na ho haingana.
      Sabatra maranitra mitatao ambonin’ny lohan’izy ireny izany.

    • 2 mai 2015 à 09:50 | elena (#3066) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Moi, je serai heureuse de vous serrer la main et de vous souhaiter bienvenue à Madagascar !
      Quant au second mandat, c’est une autre histoire !!!!!

    • 2 mai 2015 à 10:09 | elena (#3066) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo, nous n’oublierons pas !!!!!!Tsy mety hanadinontsika mandrakizay !

    • 2 mai 2015 à 10:14 | manga (#6995) répond à Saint-Jo

      Manody ny natao saingy ny mahasamihafa azy dia toa noterena ilay raikalahy taloha fa ny anao toa nisitrika ho azy toy ny voalavo arahin-tsaka na koa enjehin’ny eritreriny.
      Tantara mitohy ary araka ny voalaza etsy ambony dia tsy fanadinony zava-nitranga ; sa hihira ho manin-te-hody rehefa nahavita ny saziny tany am-pita ?
      Mora kely ny fanamborana an’ieny : Mandat d’arrêt international de camisole de force no lamba fitafy.

    • 2 mai 2015 à 10:39 | betoko (#413) répond à elena

      Et pourquoi vous faites exprès d’éluder les abus du pouvoir de Marc Ravalomanana , Sans Andry Rajoelina et avec la majorité de la population d’Antananarivo Madagascar serait dirigé pour un président dictateur et sanguinaire , mais cela vous ne pouvez pas l’admettre , tellement vous êtes aveuglée par votre fanatisme
      Andry Rajoelina vit en France dites vous ? si vous avez envie de lui cracher votre venin il vous suffit d’aller à son bureau à la station viva à Ambodivona , il est dans son bureau et il reçoit tout ce qui a envie de le voir , il est en train de préparer l’élection communale et municipale ,Télephone je vous le donne au cas où : 034 64 277 21 . Mais m’étonnerais que vous allez l’appeler

    • 2 mai 2015 à 10:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo
      Regardez la photo :
      - Le Président Marc RAVALOMANANA et l’espèce de l’ex- capst « Charles ».
      C’EST LA HONTE !
      IL SE PREND POUR QUI ???????
      Alors que dans une autre photo :
      - grand sourire entre Manandafy et ce fameux « CHARLES » ;

      Cordialement

    • 2 mai 2015 à 10:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      bekoto s’en prend à elena.
      Povr type !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 10:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas : « LA HONTE » !

    • 2 mai 2015 à 11:03 | elena (#3066) répond à betoko

      Eluder Ra8, mais c’est pas votre rôle d’en parler à longueur de posts ? aveuglé par votre fanatisme ? Je vous laisse la main pour ça et vous fais confiance ! Et quant à votre DJ chéri, je ne dérangerai pas votre intimité.

    • 2 mai 2015 à 11:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Circulez pov cno_kon !

    • 2 mai 2015 à 11:04 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Eny e !
      Misy tokoa ny olona miray tombon-tsoa amin’ilay DJ.
      Misy amin’izy ireny no tonga miaro an’ilay DJ eto amin’ity MT.com ity.
      Sady izy ireny dia olona arovan’ny masoivoho frantsay eto antoerana koa, tahakin’ny fiarovan’io masoivoho io an’ilay DJ ihany.
      Samy olona mizaka ny zo tera-tany frantsay angamba ry zareo ireo.

      Fa iza kosa no gasy tsy mitapoka, nitondra ny mangidy indrindra tamin’ny fotoanan’ny Teteza-Mita I, ka hoe hiantso an-telefaona an’ilay DJ ?

    • 2 mai 2015 à 11:34 | betoko (#413) répond à elena

      Je ne suis pas un inconditionnel d’Andry Rajoelina je vous le redis encore pour la 100 éme fois , mais je vous ai lancé un défit , Je vois que vous n’arrivez même pas à assumer votre conviction ,Oh que c’est pathétique et Lamentable

    • 2 mai 2015 à 12:04 | elena (#3066) répond à betoko

      Chez moi, le choix d’un dirigeant passe par les urnes et non à Kho Lanta.

    • 2 mai 2015 à 13:56 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il se prend pour ce que vous vous prenez : un gros étron !

    • 2 mai 2015 à 14:22 | tsiky (#8779) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur , vous mangez dans tout les râtelier.
      La France au français
      Point barre.
      Veloma Ramose Basile

    • 2 mai 2015 à 16:09 | betoko (#413) répond à elena

      Mais Andry Rajoelina ne s’est jamais imposé comme président de la transition , Je vous rappelle que votre seigneur et maître Marc Ravalomanana a déposé sa démission et avait donné le plein pouvoir à l’armée , Plein pouvoir voulait dire avoir toutes les prérogatives et l’armée avait donné la présidence d’Andry Rajoelina à l’armée
      Voici quelques noms de malgaches qui sont arrivés au pouvoir sans passer par les urnes
      Général Gabriel Ramanantsoa
      Général Gil Andriamahazo
      Général Richard Ratsimandrava (devenu général à titre posthume)
      Didier Ratsiraka
      Lala Norbert Ratsirahoanana
      Et en ce moment Andry Rajoelina n’est plus président de la transition , et vous vous instituez encore en le dénigrant ,Attendez qu’il arrive au pouvoir et là vous serez satisfaite , en ce moment vous pourriez le dénigrer pour vous défouler 24h/24

    • 2 mai 2015 à 16:18 | iarivo (#5822) répond à elena

      Parce que Ranavalona III, Ranavalona II, Rasoherina, Radama II, ..., et consorts sont passé par les urnes ???

      Sans parler de leur premiers ministres respectifs quand il y en avait !!!

      Et pour rester dans une époque plus récente, Gabriel Ramanantsoa, Richard Ratsimandrava, Gilles Andriamahazo et même Didier Ratsiraka avant le référendum du 21/12/1975 (Adoption de la Charte de la révolution socialiste malgache, approbation de la constitution de la IIe République instituant la République Démocratique de Madagascar) sont-ils, eux aussi, passés par les urnes ???

      On aime bien flatter les traditions, les coutumes malagasy, en faire référence, souhaiter un retour aux sources, alors pourquoi parler ici de cette obligation de passer par les urnes qui n’est qu’une invention « purement » occidentale, donc étrangère, donc vazaha qui, de plus, a été imposé par le colonialiste français, comme d’ailleurs le Christianisme sous toutes ses coutures !!!

      La République, la Démocratie, la Laïcité ont des principes fondamentaux qui doivent-être intégralement respecté par ceux qui sont chargé de les appliquer !!!

      Quand ces derniers violent ces mêmes principes fondamentaux qui anime la République, la Démocratie et la Laïcité, ils doivent dégager ou être dégagé de leurs charges, de gré ou de force !!!

      Albert Zafy, Didier Ratsiraka et marc ravalomanana l’ont été successivement du fait de leurs malversations envers les principes fondamentaux de la République, de la Démocratie et de la Laïcité !!!

      Et tous les autres chefs d’état futurs qui suivront le même exemple que ces trois lascars subiront le même sort !!!

      Aussi longtemps que cela sera nécessaire !!!

      Rome ne s’était pas bâti en un seul jour, l’Etat de droit avec ses Institutions républicaines, démocratiques et laïques ne se bâtiront pas non plus en un seul jour ...

      La lutte continue ...

    • 2 mai 2015 à 16:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à tsiky

      Je suis entièrement d’accord,avec « VOUS ».

      - « La FRANCE AUX FRANCAIS,à Monsieur LE PEN..OUI aussi » !

      Pour HR/FH:même combat..Point barre !

      VIVE LA COOPERATION FRANCE-MADAGASCAR

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 16:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à revysaditra

      - « vous parlez de dubaĩ ».
      LE FMI RACONTE QU’IL Y A 02 Tonnes d’OR Malgache à dubaĩ,arrivées d’une façon illicite.

      LE FMI est-il complice ??

    • 2 mai 2015 à 16:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Relisez votre phrase,S.V.P.
      - « Plein pouvoir voulait dire:avoir toutes les prérogatives et l’armée avait donné la Présidence d’Andry RAJOELINA à l’armée ».

    • 3 mai 2015 à 03:06 | revysaditra (#8500) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ny trano be any Dubaï aloha mbola tsy vita

      ...mivezivezy mandany ny volam-bahoaka norobaina nandrintran’ny tetezamita...

      ...que demande le peuple ?????

      LA VIE EST BELLE

      qu’il s’en aille au D... Dubaï !

      on ne veut plus de lui !

      marary zay dimy taona nijaliana zay...

      ... hatramizao tsy misy fiainana milamina !

    • 3 mai 2015 à 14:28 | Isandra (#7070) répond à revysaditra

      Maintenant, après cette soit disant réconciliation,...Hery est pris en étau entre son engagement d’appliquer toutes les résolutions, et son projet de gouverner sans partage et rester plus long temps possible au pouvoir,...« hadroso maty renibe, hihemotra maty raibe ».

      En effet, ce régime de naïfs ne voulait que juste simple amendement de cette constitution sans aller loin,...alors que les congressistes ont demandé la refondation totale,...la dissolution de toutes les institutions,...

      Il voulait appliquer des amnisties conditionnés par l’abandon de la politique,...pourtant, les congressistes exigent une liberté totale pour tout le monde y compris tous les anciens chefs d’état...Le cailloux Ra8 deviendrait un danger pour leur pouvoir,...à cause de leur naïveté,....

    • 3 mai 2015 à 15:47 | vatomena (#7547) répond à iarivo

      Il est vrai qu’en partant le colon nous a laissé la république ,le vote ,la démocratie .Si chez lui ,ce système marche ,de jour en jour ,il apparait que ce système nous dépasse .Il apparait incompatible avec nos mœurs /Il a chez nous des effets contraires . Ce qui est bon pour le Vazaha ne l’est pas forcément chez nous . Cela doit donner à réfléchir .

    • 4 mai 2015 à 10:48 | rttr (#8865) répond à elena

      Bravo elena ,excellente remarque ! merci

  • 2 mai 2015 à 09:32 | Saint-Jo (#8511)

    Certaines motions qui sortent des différentes commissions à Ivato semblent aller à l’encontre des intérêts politiques du DJ et de son entourage.
    Mais ce n’est pas une surprise.

    L’idée qui me semble la plus intéressante est cette motion faisant allusion à un système fédéral pour gouverner et administrer notre île.
    Je vois de nombreux avantages au fédéralisme.

    Par exemple :
    Si la capitale fait encore un coup d’état, comme en 2009.
    Alors, seule la région de la capitale, membre de la fédération, en subirait de plein fouet les désastreuses conséquences.
    Les autres membres de la fédération en pâtiraient aussi, certes ! Mais leurs dommages seraient bien moindres que ceux subis depuis 2009.

    • 2 mai 2015 à 09:45 | revysaditra (#8500) répond à Saint-Jo

      En somme, tout ce que le FFKM a entrepris jusqu’ à maintenant est insignifiant.

      Alors qui profite ???

      L’habit ne fait pas le moine.

      Essayons quand même de positiver la réconciliation. +

      Hatreto aloha...
      ...dia tsy mbola hita soritra mazava ny tena hoe :

      fivoahana amin’ny krizy

      C’est toujours la même chose... depuis 2009

    • 2 mai 2015 à 09:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo
      Bonjour,
      Même le fédéralisme l’emporte,il y aurait toujours un « POUVOIR CENTRAL » pour sauvegarder la souveraineté nationale et l’UNITE de MADAGASCAR.
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».
      +« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE » +

      VIVE MADAGASCAR !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 10:10 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basilou !
      Certes, vous avez totalement raison : dans un système fédéral il y a un gouvernement central.
      Mais ce gouvernement central est en charge uniquement des pouvoirs régaliens. Comme, par exemple, Défense Nationale, Affaires Etrangères, Monnaie ...
      Mais même la préservation de la Constitution échappe au pouvoir exécutif fédéral, à l’exemple de la Cour Suprême aux USA.
      Le reste du pouvoir est exercé par les gouvernements locaux.

      Tout cela est un sérieux facteur de stabilité politique et administrative.
      Et c’est ce qui nous manque le plus.

    • 2 mai 2015 à 10:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      - "Nous partageons certain point de vue.

      VIVE MADAGASCAR.

      Cordialement,

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 10:47 | Saint-Jo (#8511) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Evidemment, Basilou.
      En tant que patriotes sincères, tout en respectant tout ce qui est humain, vous et moi ne pouvons avoir de grandes divergences dans nos idées.
      Il est rare que j’écris en français.
      Mais vous avez sans doute deviné que, cette fois, je l’ai fait uniquement dans le but de faciliter la lecture du texte exposant succinctement mon point de vue sur le fédéralisme.
      Vous êtes quelqu’un de courageux, Basilou.
      On continue à se lire sur ce forum.
      Bonne continuation.

    • 2 mai 2015 à 10:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Reçu 5/5
      Merci

      Bonne journée !

    • 2 mai 2015 à 10:59 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Pourquoi vous vous focalisez sur un éventuel coup d’état ? Ouvrez un peu votre horizon , A supposez qu’un assassin ou un voleur a été mis en prison à Tana , il arrive à s’évader en province , ils vont vous dire ? attention je ne suis plus dans votre juridiction et il est devenu intouchable
      2 éme possibilité , chaque province aura ses députés et sénateurs et ils vont voter des lois propre à eux , du genre , si les marina ou autre ethnie viennent chez nous il faut avoir un passe port et payer un droit d’entrée
      Prenons le cas de Tana , les bétsimisaraka vont fermer le port de Tamatave pour une raison X , Tana ne sera plus approvisionner ou bien les betsimisaraka vont voter une loi , telle que , à partir de maintenant , nous vendons à Tana le litre d’essence deux ou trois fois son prix normal , ça va être une guerre tribale . Ce n’est pas pour les chiens si dans la constitution de la première république il était écrit Article premier Madagascar est une et indivisible , Pourquoi ? car une fois devenu République fédérale , il va y avoir une guerre tribale , et ceux qui sont en province , ils vont recevoir des armes venant d’une puissance étrangère les quelles ne cherchent qu’ à attiser la haine entre nous dans le but d’avoir nos richesses Cela s’est déjà produit au Zaïre et en Angola
      Alors avant de mettre en place une république fédérale , réfléchissez mille fois

    • 2 mai 2015 à 11:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Vous êtes loin de comprendre le »FEDERALISME".
      Alors,ne poussons pas loin les discussions.Point barre !

    • 2 mai 2015 à 11:25 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Mampalahelo ity toetra minia manohitra ny zava-marina ity !

      Maro dia maro ny federal governments eto antany.
      Dia toy ireo nosoratan’ity betoko ity daholo ve izy ireny ???

      Ndeha hoe alahatra arakarakin’ny herin’ny toe-kareny ny firenena faran’izay matanjaka indrindra eto antany.
      1) USA , federal
      2) China, federal
      3) Japan, tsy fantatra mazava
      4) Deustchland, federal
      5) UK, United Kingdom izany dia midika fa federal
      6) France, tsy federal somary sahirana
      7) Brazil, federal
      ....
      Canada sy Swiss, ohatra, dia mbola manginy fotsiny.

      Ka arak’zany ary, dia ianao mpamaky ve dia mahita fa mitombina ireo nosoratan’ity betoko ity momba ny federalism ?

      Izany no anton’ny amerimberananay eto hoe : tandremo be mpamahan-dalitra eto !

    • 2 mai 2015 à 11:56 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Il ne faut pas comparer Madagascar avec des pays super développé ,Qui vous dit que la Chine et l’UK sont et qui sont les pays qui composent l’UK ? je vous rappelle que jeudi prochain L’UK va voter ses députés et ils n’ont pas des députés ou de sénateurs dans chaque province . Les Etats Unis ont des états fédéraux depuis 1780 et ils ont des gros problèmes justement à cause de cela . Un seul exemple, il y a des états qui sont pour et contre la peine de mort et la cour suprême ne peut pas trancher . La France ne va pas bien économiquement je suis d’accord , mais pas institutionnellement depuis 1958 , la constitution française n’a pas changé et personne jusqu’ à ce jour ne l’avait réclamé . Depuis quand La Chine est un pays fédéral , c’est nouveau ça Dans quel livre d’histoire vous avez vu ça .
      Ni L’Irlande, ni l’Espagne , Portugal , L’Italie , La Gréce , La Roumanie, La Pologne , Le Luxembourg , ni La Suède, La Norvège n’ont pas un régime fédéral et ils se portent très bien
      Je vous lance une mise en garde, si Madagascar adopte ce projet d’état fédéral , attention aux dérives , car cela pourrait déboucher sur le tribalisme . Ouvrez votre boite de Pandore ,mais surtout trouvez le moyen pour la refermer

    • 2 mai 2015 à 13:50 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à betoko

      Marina ... nouvelle ethnie betokienne !!!!!

      Aza miteniteny faona ry betoko a !!!

      Ity betoko ity aloa dia dadany mihintsiny raha i revy e !

      Azanony amin’izay ny daina ry bé a !!!

      Sa mbola tsy ampy ilay Vendredi magnifika ???

    • 2 mai 2015 à 15:21 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint Jo ,
      - Votre point de vue sur le fédéralisme respectable du moins qu’on puisse dire ne pourra pas encore fonctionner à Madagascar voire 30 ans ,sans que les politicards ne parviennent à résoudre les bases fondamentales .
      - Le fédéralisme ,par sa définition même doit se baser à la décentralisation du système en place ne serait-ce que financièrement pour avoir une autonomie de fonctionnement.
      - Un processus très long à mettre en place tant que les moyens budgétaires alloués au fonctionnement de chaque région ,chaque province ne soit mis en place .
      - L’histoire ne doit se focaliser uniquement sur d’éventuel coup d’état récurrent mais plutôt au niveau du changement de mentalité ,d’unicité au niveau national .
      - Pour ce faire ,une sorte de valeur commune pour des intérêts communs devrait naître .
      - La population malgache est malléable.Tant que le pays n’accepte de faire un changement radical ,une guerre civile ,voire une guerre frontalière n’est à exclure .
      - Pour arriver au fédéralisme ,je vous ai déjà évoquer un point de vue de ce côté là ,sans dire p.éter plus haut que son cul ,il devrait avoir des démarches fondamentales basiques à suivre .
      - Si on regarde l’Allemagne ,la Suisse ,les USA(la guerre de sécession ) ,etc.... les états fédéraux ,ils ont déjà depuis 2 ou 3 siècles la guerre que les politiciens malgaches entreprennent quotidiennement voire entre les forumistes pro-Rakoto contre Rabe .
      - Déjà en commençant avec une constitution non bafouée par les entités politiques (le pouvoir exécutif ; parlementaire ;judiciaire ) ,créant des institutions fortes ,pouvoir civil fort nous permettra de se projeter vers l’avant par le biais de la décentralisation et déconcentration du pouvoir central en commençant par les étapes préliminaires avant de se projeter à l’avant.
      - Création de richesses humaines comme matérielles ,harmonisation solide entre les provinces ,les 22 régions avec compétitivité nationale comme internationale .
      Conclusion :un système fédéraliste surtout à Madagascar ne pourra voir le jour sans mettre en place un vrai état gouvernable en commençant par la sécurité sociale ,une vraie politique ambitieuse dépassant les vraies gouvernances successives depuis l’indépendance comme sources d’ingérence ,d’indépendance sous dépendance .Il faut que la démocratie du peuple ,la souveraineté nationale s’instaure d’abord afin que les malgaches prennent enfin leur destin mais non pas la communauté nationale sans se rejeter en permanence les fautes ,le laxisme et les gabegies ,..

    • 2 mai 2015 à 15:21 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :voire dans 30 ans...

    • 2 mai 2015 à 15:24 | Turping (#1235) répond à Turping

      - Je vous ai déjà évoqué ce point de vue ,...il y a quelques mois .

    • 2 mai 2015 à 16:14 | betoko (#413) répond à Turping

      Merci beaucoup Turping , J’espère que tous les fédéralistes ici vous (nous)ont compris

    • 2 mai 2015 à 18:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping..
      Sans arrière-pensée,c’est TANA qui fait la pluie et le beau temps,à Madagascar.
      IL FAUT EN FINIR AVEC CETTE SITUATION DE LA SUPERIORITE TANANARIVIENNE !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 18:37 | Turping (#1235) répond à betoko

      Betoko ,
      - Je partage l’avis de Betoko sur le fédéralisme .Par conséquent ,je ne suis ni Rajoelista ,ni zanak’i Dada Ravalomananoiste ,ni Ratsirakiste ni Zafiste ,....j’opte une vision réformiste en constatant les lacunes cumulées plaçant Madagascar parmi le PMA (pays le moins avancé ) et parmi les plus pauvres.
      - Je constate que depuis l’indépendance qui que ce soit au pouvoir ,même si y en a qui ont fait un peu mieux que les autres ,le constat reste le même dans l’ensemble ,Madagascar n’est pas encore sorti du bourbier .
      - Le mot « tribalisme » n’exista pas avant la colonisation .Ce terme a été utilisé ,inventé après .
      - Il y a 18 ethnies à Madagascar .Une fois n’est pas coutume Betoko ,je partage votre avis sur l’histoire de tribalisme cette fois -ci .
      Lisez le lien suivant :https://www.contrepoints.org/2014/03/02/158290-afrique-tribalisme-regionalisme-et-developpement.

      - Je réitère ,le « fédéralisme » ne peut marcher dans l’état actuel des choses à Madgascar car déjà le tribalisme politique ,les gabegies cumulées sont nombreuses depuis 40ans en créant 92 % des affamés .Faut-il encore le rajouter ?
      - La solution c’est d’opter vers le changement radical ,de mentalité ,....la décentralisation effective financière ,déconcentration du système .Le reste va de soi après . Chaque chose en soi temps .Les malgaches ont besoin de se solidariser ,de s’unifier autour des vrais leaders mais non pas s’entre tuer .L’union fait la force !
      - Quand le ventre sera rempli ,les misères seront vaincues ,....on aura une politique d’unité nationale .A ce moment ,on pourra parler du « fédéralisme » . La réconciliation nationale devrait d’abord aller dans ce sens !

    • 2 mai 2015 à 18:54 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ah Basile s’est démasqué avec son PADESM et ses héritiers !
      - Je vous réponds ,vive le roi ,le « rey » .
      - Mettez vous dans l’esprit que les PADESM (parti déshérité de Madagascar ) sont les instigateurs de la politique coloniale ,néocoloniale , de la division ,« diviser pour régner ».Cela ne m’étonne de vous avec votre manque de culture en générale que vous agissez ainsi.
      - Si Madagascar avait opté une autre politique ,compte tenu de la situation actuelle ,l’héritage du PADESM et ses héritiers ,que les autres ont suivi naivement on aurait pu admettre que Madagascar aurait pu avoir un sort beaucoup meilleur que ce qu’il a connu actuellement comme le MAROC par exemple .
      Je vous réponds : le MDRM et ses héritiers ,les zanadralambo ,Andriamasinavalona ,etc ,....les zanak’Andriana côtiers comme Merina .
      - Tous ensembles pour relever ce pays !
      - Un roi ,une reine au pouvoir ,le retour au régime monarchique n’était pas non plus catastrophique Basile ,si le PADESM n’a pas été introduit par le pouvoir colonial pour rivaliser le MDRM à la veille de la décolonisation ).

    • 3 mai 2015 à 08:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      - « J’ai reçu votre message mais je suis loin de le partager ».
      OUI ! pour « le fédéralisme »,si les « POPULATIONS » de Madagascar le désirent.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 4 mai 2015 à 10:54 | rttr (#8865) répond à Saint-Jo

      Mety @ toe-tsain’ny babakoto toan’ i tsisy voninahitra ve ny fédéralisme ? tsy angamba tonga dia hanagana barrage no hahamaika an’ireny tsy manjary ireny ?

    • 4 mai 2015 à 10:56 | rttr (#8865) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      vous êtes très décevant basile , quelle supériorité tananarivienne ? êtes vous au courant que c’est à tana qu’on trouve la majorité des plus pauvres ?

  • 2 mai 2015 à 09:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    L’initiative de la révision de la Constitution.
    - « Elle appartient == »concurremment« ==au Président de la République sur proposition du Premier Ministre et aux Membres du Parlement ».*

    - « Initiative partagée entre les Parlementaires et l’Exécutif,mais surtout au sein de l’Exécutif ».
    NI le Président de la République,NI le Premier Ministre ne peuvent engager « SEUL » une procédure de révision :
    - le Président doit attendre ou solliciter la proposition du Premier Ministre et ==en retour==,le Premier Ministre doit attendre ou provoquer==la réponse==du Président de la République à sa proposition.
    Quand la proposition de la révision vient de l’Exécutif,l’accord du Président de la République et de son Premier Ministre ==est ainsi==nécessaire.
    (-Exigence relativement facile à satisfaire si le Président de la République et le Premier Ministre appartiennent à la même Famille Politique-).

    L’adoption du projet.
    - Que le projet vienne de l’Exécutif,le texte doit être voté par l’Assemblée Nationale ou par chacune des deux Assemblées==« en termes identiques »==.

    La ratification.
    Deux situations doivent être distinguées :
    - ou les Parlementaires sont à l’origine de la révision ,et la ratification se fait obligatoirement par « REFERENDUM ».
    - ou l’Exécutif est à l’origine,et le Président de la république a le choix entre la ratification par Référendum ou la ratification par le Congrès (-AN+ Sénat-).

    LA MISE HORS JEU DU PARLEMENT.
    Le projet de révision constitutionnelle==présenté==par le Président de la République Malgache ==sur proposition==du Premier Ministre du Gouvernement est==DIRECTEMENT SOUMIS==au vote du PEUPLE par Référendum.
    - "LA SEULE OBLIGATION POUR LE GOUVERNEMENT EST DE FAIRE SA PROPOSITION DE REVISION CONSITUTIONNELLE==PENDANT==LA DUREE DE LA SESSION ou DES SESSIONS ORDINAIRES PARLEMENTAIRES et DE L’ACCOMPAGNER ==D’UNE DECLARATION==SUIVIE D’UN DEBAT DANS L’ASSEMBLEE NATIONALE.

    - « Aucun travail,ni aucun vote du Parlement sur le projet lui-même ne sont priés ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 mai 2015 à 07:42 | Gérard (#5118) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et bla bla bla le Basile a vraiment bien étudié la langue de bois. Rien de concret ne sort de ses phrases mal construites et incompréhensibles...

    • 3 mai 2015 à 18:50 | iarivo (#5822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Extrait de la loi fondamentale du 17 novembre 2010 concernant la révision de la Constitution :

      ...

      TITRE VI
      DE LA REVISION DE LA CONSTITUTION

      Article 161
      .- Aucune révision de la Constitution ne peut être initiée, sauf en cas de nécessité Jugée impérieuse.

      Article 162
      .- L’initiative de la révision, en cas de nécessité jugée impérieuse, appartient soit au Président de la République qui statue en Conseil des Ministres, soit aux Assemblées parlementaires statuant par un vote séparé à la majorité des deux tiers des membres.
      Le projet ou la proposition de révision n’est adopté qu’à la majorité des trois quarts des membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat.
      Le projet ou la proposition de révision ainsi approuvé(e) est soumis à referendum.

      Article 163
      . - La forme républicaine de l’Etat, le principe de l’intégrité du territoire national, le principe de la séparation des pouvoirs, le principe d’autonomie des Collectivités Territoriales Décentralisées, la durée et le nombre du mandat du Président de la République, ne peuvent faire l’objet de révision.

      Les pouvoirs exceptionnels détenus par le Président de la République dans les circonstances exceptionnelles ou de trouble politique ne lui confèrent pas le droit de recourir à une révision constitutionnelle.

      ...

      Contrairement à ce que vous voulez insinuer, QUE l’initiative de la révision de la Constitution provient du Président de la République OU de celui de l’Assemblée nationale, elle doit être OBLIGATOIREMENT et PREALABLEMENT adoptée par au moins les trois quarts des membres de l’Assemblée Nationale ET du Sénat, dans l’un ET l’autre cas !!!

      Et cela avant d’être soumis à un référendum, dans l’un ET l’autre cas !!!

      En plus, dans le dernier paragraphe, il est bien précisé, noir sur blanc, qu’il est interdit au Président de la République de recourir à une révision constitutionnelle si le pays se trouve dans une situation de trouble politique ou des circonstances exceptionnelles !!!

      Madagascar se trouve actuellement dans une situation de trouble politique (crise politique et institutionnelle) provoqué par le Président de la République lui-même !!!

      Ces conditions imposées par la Constitution à ce que le projet OU la proposition de révision constitutionnelle soit OBLIGATOIREMENT et PREALABLEMENt adopté par les deux chambres, et cela au trois quarts de ses membres, ainsi que l’interdiction au Président de la République de réviser la Constitution à tout bout de champs étaient rendu nécessaire pour éviter les abus que les trois précédents Présidents de la République élus au suffrage universel direct s’étaient rendus coupables !!!

      Si les termes de la présente Constitution ne sont pas respectés par le Président de la République ou par une quelconque autres Institutions de l’Etat malagasy (la HCC en particulier), alors nous pourrons dorénavant considérer la Constitution comme un simple papier Q que quiconque pourra s’essuyer le postérieur avec lorsque celle-ci ne lui conviendrait pas !!!

    • 3 mai 2015 à 19:01 | iarivo (#5822) répond à iarivo

      Et c’est bien l’Assemblée nationale qui a le dernier mot parce qu’elle peut proposer et adopter une révision constitutionnelle avant de la soumettre à référendum SANS avoir à demander l’avis, et encore moins l’accord, du Président de la République, du Premier ministre ou de son Gouvernement !!!

      Par contre, le Président de la République doit OBLIGATOIREMENT demander PREALABLEMENT au Parlement (les deux Chambres séparément) d’adopter son projet de révision constitutionnelle avant de le soumettre à référendum !!!

      Le Président de la République, le Premier ministre et son gouvernement, la HCC ou le FFKM passeront-ils outre et ne respecteront-ils pas les termes de la Constitution ???

    • 3 mai 2015 à 21:17 | Isandra (#7070) répond à iarivo

      Tout cela devrait être l’interprétation de ces textes si l’on n’avait pas d’arrières pensées,...cependant, malheureusement celles de HCC sous présidence d’Éric R , laquelle n’a plus aucune crédibilité, aura une autre en faveur du Président élu du peuple,...

    • 3 mai 2015 à 21:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ...malheureusement,la HCC,....

    • 3 mai 2015 à 21:54 | iarivo (#5822) répond à Isandra

      Pour cause de cela, faut-il alors baisser les bras et laisser faire ???

      NON, NON et NON !!!

      C’est justement là l’opportunité pour la société civile et toutes les organisations citoyennes, patriotes et autres mouvements républicains de se mobiliser et d’exiger que la Constitution soit respecté !!!

      Même si pour cela ils/elles doivent envisager une descente pacifique dans la rue si nécessité l’exige !!!

      C’est là l’occasion idéale pour l’association « Wake Up » de démontrer qu’elle est effectivement un mouvement citoyen et patriote qui a pour principale préoccupation à ce que la Constitution, les règlements législatifs et par delà l’Etat de droit soient respectés par tous, et tout particulièrement par ceux et celles qui doivent l’appliquer ...

      ... et non pas un mouvement partisan au service des Zanak’i Dada !!!

      Ce ne sera qu’à ce prix là que l’Etat de droit et ses Institutions républicaines, démocratiques et laïques seront appliqués et respectés par tous !!!

      A défaut d’une telle mobilisation des organisations civiles, patriotes et citoyennes, ce sera au MAPAR de le faire !!!

  • 2 mai 2015 à 09:37 | valoha (#7124)

    Raha hanisy fanitsiana na fanamboarana ao @ ny Lalampanorenana dia ny manala ny fahefana vitsy avy @ ny filoha « voafidy » mitondra ny firenena Malagasy no voalohalaharana, izany hoe tsy ho olona iray toa ny filoha no manapaka farany ny raharaha mahakasika ny sisintany Malagasy, ny harem-pirenena rehetra, ny Tafika /Polisy / Zandary, Ny Banky Foibe, sy ny hafa tsy ho voatanisa.
    Ho hiaraha-manapaka avokoa ireo(Faritra 22, ny fivondronan’ny Olobe Malagasy, ny Teknokraty voafidy vaovao avy @ ny Faritra) ny raharaha vaventy toa ireo etsy ambony. Ireo no tokony ho organa faram-tampony(tsy ho toa ny CSR fahiny velively akory, fa olona voafidin’ny fokonolona)
    Manova ny Lalana mahakasika ny fananan-tany avy hatrany mba homena ny vahoaka mpamboly - Tantsaha ny tany hahafahan’izy ireo marina mampandroso ny fambolena sy fiompiana.
    Lalampanorenana manome fahefana feno ny ambany indrindra no miakatra, hahafahana mandidiny sy manapaka miaraka ny raharaha manahirana rehetra miala any amin’ny Fokontany isany manerana ny Nosy !
    Lalana vaovao tsy mankasitraka ny fahefana mivangongo aty ambony(filoha, PM) ! Manamparitaka ny fahefana any @ ny vondrona samihafa avy hatrany(ara-toekarena, politika, sosialy).
    Lalana mijery akaiky ireto vahiny monina eto aman-taonany, tsy miteny Malagasy, tsy manoratra Malagasy kanefa dia mahazo zo-pirenena Malagasy ! Vahiny(karana, sinoa, koma) manimbazimba ny maha-Malagasy, mpanjakan’ny kolikoly sy risoriso, lohan’ny trafika isan-karazany mamofady,
    vahiny tsy fanao « ianao ». Jerena akaiky raha nisy vola vahiny nentin-dreo niaraka niditra mazava taminy eto mba hanaovanay ny bizna isan-karazany. Manamporofo ireo raharaha sahanin’izy ireo avy eto.
    Tokony mipetraka sy miditra eto amin’ny lalana sy taratasy fahazoan-dalana(visa) avokoa ireo vahiny ireo. Be ny Malagasy no mahay mivaro-damba, manangom-bokatra, sns...tsy dia misy hilana vahiny toa ireo. Vahiny teknisiana no hilana eto hampandroso ny fambolena , fiompiana, jono, fampianarana sy ny fahaiza-manao tao-zavatra.
    Enga anie ny fitondrana ankehitriny ka tsy hanova ny Lalampanorenana be fahatany toa ny teo aloha rehetra mba hahafany manjaka fotsiny ihany sy mivalapatra eo @ ny fitondrana, fa mba hanova ny Lalampanorenanana hitsinjo ny ho avin’ity Tany sy ny Vahoakany !

    • 2 mai 2015 à 10:20 | Saint-Jo (#8511) répond à valoha

      Asa raha mba hisy hitatitra any ampoto-tsofin’ny mpitondra mahefa eto amin’ny nosy ireo nosoratanao ireo.

      Ireo mpitondra mahefa ireo koa anie matetika dia matetika mihitsy no marenina e.
      Na dia efa fantatra hatramin’ny ela aza fa jamba ihany koa ry zareo ireo.

      Ka io no olana.

    • 2 mai 2015 à 13:58 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Saint-Jo

      Sady jamba no marenina !!! ...

      Dia mbola misy mivaky loha faona ’mikapoka clavier’ eto é !!!

      Angamba ampiasaina indray izany atao hoe ’transmission de pensée’ ... kefa samy i revy ihany kale !!!

  • 2 mai 2015 à 10:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
    - Président de la République Malgache,
    - Chef d’Etat de Madagascar
    - et Chef Suprême des Institutions ou de l’Institution
    a affiché ==sa détermination== à aller jusqu’au bout du Processus de la Réconciliation Nationale.
    - « Il prône des mesures d’apaisement politiques concrètes au bout du processus en cours ».
    - "Il a mis l’accent sur quatre points sur les quels ==le processus de Réconciliation Nationale==devrait déboucher :
    - amnistie,
    - renforcement de l’Etat Républicain,*
    - impunité
    - et réparations des « VICTIMES » des crises politiques,à Madagascar.

    Il y a des prisonniers politiques ou des gens qui ont fait l’objet ==de condamnation judiciaire==sur des dossiers politiques qui ont déjà recouvré ==leur liberté==suite aux mesures de grâce présidentielles,==mais==qui ont besoin d’AMNISTIE pour être complètement « blanchis ».
    SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA,
    a mis l’accent sur la nécessité de « la Réconciliation Nationale » qui doit être basée ==sur au moins==deux choses :
    - la repentance
    - et le « PARDON »=(-le grand pardon-).
    A-t-il fait allusion à un « éventuel partage consensuel » du Pouvoir,après la Réconciliation Nationale ??

    ==« LE FEDERALISME » ==par exemple.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 11:12 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ouais ce sont remenabila et le rat zoelina qui vont etre kontent !
      Cette révision a pour unique but de faire passer le suppositoire , pardonner aux criminels afin qu’ ils ne soient pas jugés, à commencer par les trafiquants que ce soit de BDR, d’ Or ou de pierres, ensuite tous les détournements polymorphes, rien d’ autre , le reste est de la poudre aux yeux pour aveugler le chaland , ce qui marche déjà au regard de réactions comme celle de notre trisomique 1921, apres la sodomie pour tous, la copulation pour tous : c ’est maintenant , que du coit en perspective : on recommence quand , pardon continue ?

    • 2 mai 2015 à 11:29 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Salut Jipo,

      Bien reçu votre envoie sur l’article d’hier, je vous ai répondu.

      Mais c’est bien délicate comme situation..

      Bonne Journée.

    • 2 mai 2015 à 14:03 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      En effet pour la souveraineté du Peuple, comme pour un miracle , il faudra prévoir un délai certain, quant à la démocratie, comme la religion aux noms desquelles : que ne commet-on pas comme crimes ...
      Le droit des plus élémentaire à chaque etre humain : celui du referendum Populaire, usurpé par tous les dirigeants, les pseudo-démocrates, loin d’ etre en reste !
      Bon week-end.

    • 2 mai 2015 à 14:55 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      En effet ils ne servent à rien , ce que Chouard dénonce et à quoi il veut remédier .

  • 2 mai 2015 à 10:53 | MAHITSITENY (#8793)

    Salama ;

    Na ovaina in-jato ; in-arivo eo aza io « CONSTITUTION » io ;

    REHEFA MBOLA « C..ON » NY OLONA MAMPIHATRA AZY DIA « C..ON » DAHOLO NY « INSTITUTION » VOALAZANY !!!!

    ARY TSISY NY VOKATRA ANTENAINA !!!!

    Iezahantsika adinoina foana fa :

    - « NY OLONA NO HERIN’NY REFI-PANJAKANA ( »institution« ) FA TSY NY RAFI-PANJAKANA NO HERIN’NY OLONA » !!!

    Diniho fotsiny e :

    - Ny Lalànan-tsika entina iadiana @Kolikoly no isan’ny tsara indrindra eran-tany !

    SAINGY KELY DIA KELY NY VOKATRA SATRIA :

    - « MAFFIOSIS » DAHOLO NY MPAMPIHATRA AZY ;

    ARY

    « COSA NOSTRAS » NY MPITSARA !!!! (Jereo Florent RAKOTOARISOA, Christine RAZANAMAHASOA !!!!)

    Koa aoka aloha tsy hanao politika ny alika (Politi-chiens) ;

    @izay vao mba hisy ny antenaina !

    Misaotra !

    • 2 mai 2015 à 11:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à MAHITSITENY

      - « Si vous commencez par un certain »RESPECT MUTUEL",c’est déjà une avancée pour MADAGASCAR.
      Nous sommes capables de développer notre Pays mais il faut :
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
      =+« MADAGASCAR AUX MALGACHES,Une et Indivisible »+ =

    • 2 mai 2015 à 16:06 | MAHITSITENY (#8793) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ialana tsiny raha masiaka ny fomba fitenenako azy !

      NY TSY MANAJA OLONA ?

      IREO MPANAO PÔLITIKA IREO NO TSY MANAJA OLONA SATRIA :

      - TIA TENA

      - MAMITAPITAKA

      - MANDAINGA

      - MISEHO HO ZAVATRA KANEFA......ALIKA DAHOLO

      Ireo Mpanao Pôlitika rehetra ireo TSISY ANAVAHANA no tena FOSITRA nahatonga an’i MADAGASIKARA @ izao toerana tena fara-idiny sy fadiranovana misy azy izao.

      Natoky azireo ny vahoaka tsy ankanavaka ;

      Toy ny fahatokisana ray aman-dreny !!!!

      Indrisy anefa !!!!

      Rizareo no velombelona ery miaina sy migalabona tanteraka toy ireny « Pachas » ireny daholo !!!!

      Ny vahoaka etsy andanin’izany ????

      TENA MIHINAN’NY TADINY ARA-BAKITENY !!!!!

      Any an-Dafy ianao ka tsy omena tsiny satria mety tsy mahita maso ny tena zava-misy marina aty an-toerana !

      Ary afaka misaotra an’Andriamanitra Telo izay Iray aza ianao tsy miaina ny tena misy eto !

      Izao indray ka ny manova ny « CON-STITUTION » no mahamaika azireo !!!!!

      Inona akory anefa no izany eo ????!!!!

      OVAINA NY CON-STITUTION MBA AHAFAHAN’IREO « POLITI-CHIENS » IREO MIHINANA NY FANANANA SY NY HAREM-PIRENENA MISIMISY KOKOA !!!!

      NANINONA RAHA TSY T@ NANAO AN’IO CON-STITUTION IZAO DIA IZAY TENA IZY SY MAHASOA ARY MAHARITRA AN-JATONY TAONA MARO NO NATAO ?????

      Ny antony ???

      Satria NISY NY « POLITI-CHIEN » NIERITRERITRA NY HI-« SE LA JOUER VLADIMIR POUTINE-DIMITRI MEDVEDEV » !!!!

      Izao indray ; Iza koa anefa no mihevitra fa ho tsara ny fanovàna izay hatao eo ????

      Mandritra izany fotoana izany ;

      NY BESINIMARO IHANY NO MIHINAN’NY ...... TADINY !!!

      Saingy izao anefa no aza adino :

      - Fandalovana ny eto an-tany fa tsy nisy nitoetra teto mandrakizay !

      - Niditra teto an-tany dia tsy nisy nitondra na dia tapa-panjaitra aza fa samy niboridana daholo !

      - Mivoaka eto an-tany koa tsy misy mahatondra na inona na inona fa mody vovoka ao am-pasana daholo !!!

      Koa......

      ANDRIAMANITRA TSY ANDRIN’IREO MPANAO PÔLITIKA ALIKA IREO SY NY MPANASA VILIAN’IZIREO ; ANDRINAY IHANY !!!!

  • 2 mai 2015 à 11:17 | betoko (#413)

    Un projet de vouloir changer ou modifier la constitution / Pour quoi on ne reprend pas la constitution de la première république , Je trouve que cette constitution presque copiée avec celle de La France de 1958 nous conviennent à quelques articles prés qu’il faudrait changer . Cette ancienne constitution n’a pas été faite pour Tsiranana ni pour ceux qui vont le remplacer mais pour la stabilité politique de Madagascar avec un régime présidentiel fort . Comme disait Obama , l’Afrique n’a pas besoin d’un président fort , mais d’une institution forte
    La preuve le Sénégal a aussi copié la constitution française de 1958 et à aucun moment il y a eu des troubles chez eux . Mais il y a une chose qu’il ne faut pas négligé , que notre président de la république respecte scrupuleusement la constitution , On pourrait ajouter un article , de genre , Que le président de la république lors de son investiture prête serment avec la bible (ou le coran s’il est musulman) et au cas où il ne respecte pas son serment , on peut l’accuser de parjure et sera destitué d’office, idem en ce qui concerne tous les membres de la HCC ou président de l’assemblée nationale et du président du sénat , pourquoi pas les magistrats et les hauts fonctionnaires de l’état

    • 2 mai 2015 à 11:34 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      1ère République ?
      Mbola mijoro foana angaha ny Communauté Française izay nanefena an’iny Lalam-Panorenana iny ?

      Ilaina ihany ny mitodika amin’ny Tantara sy mandinika azy io !

    • 2 mai 2015 à 11:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Je n’ai rien à dire sur la « CONSTITUTION » de la Première République.
      Malheureusement ,elle est périmée à cause de vote à 99,90 % pour l’élection présidentielle en Afrique !
      Cordialement,

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 12:03 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais pas du tout , au contraire , selon notre constitution de la première république, le président de la république est élu au suffrage universelle , et c’est partout en Afrique francophone , même si les élections sont truquées , et si c’état un état fédéral se serait pire

    • 2 mai 2015 à 12:13 | betoko (#413) répond à Saint-Jo

      Je vais encore vous donner un exemple , dont la portée serait très très dangereuse si par malheur Madagascar devienne un état fédéral . Comme vous le savez la majorité des gens de Diégo et de Majunga sont de religion musulmane, et le jour où ces deux provinces deviennent un état fédéral , ils vont nous dire, Maintenant puisque nous sommes de confession musulmane, nous allons appliquer la charia et nous serions un état islamique , Imaginez LES CONSÉQUENCES . Les Boko-Haram , Les Daech , Les Islamistes voir venir et nous voilà devenus les esclaves , et plus de république laïc , mais se sera une république islamique de Madagascar , Désolé , mais je ne suis pas d’accord et certainement beaucoup de malgaches aussi , surtout les FJKM les sectes de toute sorte
      Je pense que cela va vous invite à réfléchir ATTENTION un état fédéraliste à Madagascar est très dangereux pour tout le monde

    • 2 mai 2015 à 12:21 | akam (#7944) répond à betoko

      - Mon povre vieux, tu es un passeiste pourri qui ne connait que le passe et faire ressortir des habits et des dossiers puant la naphtaline-on est en 2015, cad 55 annees qu’on vit dans l’independance-malheureusement ce pays n’a connu que coup sur coup.
      - Il est clair que ce pouvoir elu democratiquement, oui quoiqu’on dise de elections de 2013...est un pouvoir reconnu par les autorites democratiques mondiales-Encore une fois HR a bien ete recu par Hollande et B Obama. Ce ne sont pas des zinzins. HR a le pilotage de la reconciliation-je dis bien lui-les autres (oui : FFM avec ou sans un K) ne sont que des corprs consultatifs. la mise en oeuvre des « dites »resolutions n’appartient qu a lui.
      - Endosser le costume de PRM exige une prise de decision politique et surtout pas affective. La demarche evidente serait de creer un ministere de la reconciliation qui serait dote d’un budget consequent (avalise bien sur par la CI), compilerait et ventilerait les diffrents dossiers afin de concretiser l’apaisement politique souhaite par la CI.
      - En consequence, l’executif aura abouti a cette mission premiere que les autres regimes qui se somt succedes apres 1972 ont purement et simplement zappe.
      - D’ici a 2018 il a largement le temps de mettre en place une nouvelle constutution. les elus actuels (de l’AN ou du future Senat) doivent faire leur boulot respectif et cesser de larmoyer pour leurs 4WD. Que HR soit reconduit ou pas en 2018, il aura laisse une empreinte digne de ce nom comme Tsiranana qui reste a jamais notre pere de l’independance.

    • 2 mai 2015 à 12:24 | kartell (#8302) répond à betoko

      Ce n’est pas en changeant le thermomètre qu’on fera baisser la fièvre et cette tentative de changement de la constitution y ressemble beaucoup....
      Mais pourquoi, cette volonté soudaine de changer les règles du jeu constitutionnel dans une cacophonie évidente et précipitée ?
      Malheureusement, les hommes sont plus en cause que l’esprit de cette constitution devenue subitement une urgence comme pour masquer beaucoup d’insuffisances et pour déplacer habilement la réalité d’un quotidien dont le pouvoir ne trouve aucune porte de sortie....
      En dehors du microcosme de la capitale et du monde politique, cette nouvelle actualité présentée comme essentielle est loin d’être le premier soucis du public...
      Nous entrons à nouveau dans la spirale infernale de l’amnistie qui est une des clés incitatrices à cette volonté de réécrire ce qui ne convient plus à ceux qui ont un lourd passé....
      En d’autres termes, nous allons assister à une modification des règles par une grande partie de ceux qui les ont bafouées et qui chercheront à les modeler à leurs avantages soit des acteurs d’une nouvelle constitution étant à la fois juges et parties !...
      Toute cette agitation montre à quel degré, l’état démocratique est en mauvais état en préférant le bidouillage politicien aux vraies réformes , non pas celles décidées entre coquins de ce petit monde politico-religieux mais celles bien plus difficiles qui nécessiteraient la participation active de toute la société qui assistera, cette fois encore, à cette mascarade démocratique en tant que simple témoin....

    • 2 mai 2015 à 13:08 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Io federalism io no hany lalana mety ho azo amoahana ny nosy hiala an’ity fahantràna ity . Satria, akaotrin’ny zava-tsoa hafa ho entiny, dia io no ahafahana manome fitondràna mahefa mitsinjara any amin’ny faritra mba hapandroso ny mponina any.

      Maromaro ihany ny olona matahotra an’io federalism io.
      Tahakin’ny taho-drano mahazo ny olona tsy mety mahay milomano ihany io satria ... mataho-drano ilay olona.
      Misy koa ny olona tsy mety mandeha fiara-manidina noho ny tahony sao mianjera.
      Ao koa ny olona tsy mety mandeha sambo, fa matahotra koa sao milentika ilay sambo.
      Misy koa ny tsy mahay mitaingina bike fa matahotra sao potraka eo ka ferena ny lohalika.

      Efa taona maromaro ihany izay no efa nisy olona nilaza mazava fa ny federalism no metimety kokoa ho an’ity nosy ity.
      Miha-mitombo isa ihany ny olona mihevitra azy io ho metimety kokoa.
      Asa anefa amin’izao fotoana izao na efa mahatratra antsa-manilan’ny mpifidy izy io, na mbola tsia.
      Fa ny efa hitan’ny maso sy azon’ny tanana tsapaina aloha hatramin’izay ka hatramin’izao, dia tsy mapandroso ny nosy velively ity rafitra ampiasaina amin’izao fotoana izao ity. Fa vao maika aza miha-haingana dia haingana ny fitotonganan’ny nosy.

      Rehefa hitabe izao fa tsy mahomby mihitsy ny fomba fiasa anankiray, dia hadisoanabe ny tsy manova an’io fomba fiasa io.
      Fa raha izay konetakin’ny saro-tahotra no ho hainoina lava izao, dia tsy hisy zava-banona, tahak’izao efa iainantsika izao, akory eto amin’ity nosy ity.

    • 2 mai 2015 à 13:14 | vatomena (#7547) répond à kartell

      Pour 90% des malgaches ,le mot Constitution ne doit pas avoir de sens .Les caïmans peuvent à loisir se moquer du peuple des illétrés ,des campagnes et des pauvres gens . Survivre est leur seul souci .Les caïmans ont le beau jeu ;

      Mais ,en Afrique ,la conscience publique est plus avancée.Le peuple se révolte à l’encontre de chaque président qui veut gouverner plus longtemps que son mandat. Et quand le grand élu a été chassé ,il ne revient pas .Il ne revient pas .

    • 2 mai 2015 à 14:53 | kartell (#8302) répond à vatomena

      La constitution est taillée sur mesure par les politiques mais hélas élaborée par leurs propres soins très attentifs et complaisants !...
      Elle est aussi la vitrine leur permettant de montrer aux bailleurs leurs bonnes intentions qui ne resteront, hélas, qu’à ce stade préliminaire parce que leurs mises en pratique nécessiteraient efforts et remises en cause que personne ne souhaite vraiment....
      Une constitution même bien ficelée voir rafistolée comme c’est l’intention du moment n’a jamais fait une bonne gouvernance sinon cela se saurait !
      Mais qu’importe puisque cela occupera toute l’intelligentsia du pays tandis que le petit peuple s’attachera à survivre du mieux qu’il pourra, car pour lui, il n’y aura point de changement à l’horizon !....

    • 2 mai 2015 à 15:04 | vatomena (#7547) répond à vatomena

      Les milliers de dahalo qui font la loi dans le sud n’ont que faire de la constitution ou de la révision .Les pauvres gens ne pensent qu’a leur survie . La Constitution ,c’est une affaire de caïmans .Il convient de se partager le pouvoir et les ressources du pays. et surtout de se mettre à l’abri de toutes poursuites judiciaires .Si le fihavana survit ,c’est chez les caïmans de la politique .Et on se pardonne et on se réconcilie et on enterre les vilaines affaires .c’est le Madagascar de l’indépendance .

    • 2 mai 2015 à 16:14 | MAHITSITENY (#8793) répond à vatomena

      TENA MARINA NY VOALAZANAO KA ANKASITRAHANA !!!

      Rehefa MIOVA VE NY CON-STITUTION DI HO FOANA NY :

      - embouteillage ?

      - délestage ?

      - insécurité ?

      - fako be miavosa ?

      chômage chronique ?

      Misaotra

    • 2 mai 2015 à 16:17 | Jacques (#434) répond à betoko

      « Comme vous le savez la majorité des gens de Diégo et de Majunga sont de religion musulmane, et le jour où ces deux provinces deviennent un état fédéral , ils vont nous dire, Maintenant puisque nous sommes de confession musulmane, nous allons appliquer la charia et nous serions un état islamique »

      Je vous arrête, Monsieur Rabetokotany, ne racontez pas de conneries. Où êtes-vous allé chercher majorité musulmane dans ces 2 villes ? Moi, je suis originaire de Diego et ce que vous cancanez relève de votre imagination. Ne prétendez pas ce que vous ne pouvez affirmer, taisez-vous ou allez plutôt servir l’ambassade de France au lieu de clabauder à longueur de temps ici.

    • 2 mai 2015 à 16:29 | betoko (#413) répond à akam

      Je suis désolé mais ni François Hollande ni Obama n’avaient invité Hery Rajaonarimapianina en visite officiel ni à Washington , ni à Paris et si la Communauté internationale se mêle de nos affaires internes c’est comme si nous ne sommes plus un pays indépendant
      Je ne suis pas du tout passéiste , mais est ce que vous pouvez me prouver que si on revient avec l’ancienne constituion cela va créer des problèmes . Par 4 fois nous avions changé la constitution aucune n’a jamais marché , A chaque fois qu’on change de président de la république ( la transition était une exception) on change la constitution pour le président nouvellement élu et qu’elle soit à sa mesure, C’est ce qu’on a fait avec la constitution de la 4 éme république car les proches d’Andry Rajoelina étaient sûr que ce dernier sera le prochain président de la république
      J’ai eu l’occasion de discuter à ce sujet avec Patrick Rajoelina ( aucun lien de parenté avec Andry Rajoelina ) il a reconnu que ce fut mal rédigé , mais on pourrait l’amender

    • 2 mai 2015 à 17:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - Maintenant,on limite à deux mandats de cinq ans,soit 10 ans de « POUVOIR ».
      pour Moi,ce n’est pas suffisant pour faire de la progression pour rendre un « PEUPLE » heureux ;

    • 2 mai 2015 à 17:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Une visite officielle ne fait pas comme ça !
      OUI,elle est pressée quand l’intérêt est vital pour le « PAYS » invitant.
      Pour Madagascar,nous n’avons pas encore d’Ambassadeur,à Paris.

    • 2 mai 2015 à 18:01 | kozobe (#7754) répond à betoko

      Bonsoir M. Betoko

      Je me suis promis de ne plus donné suite à vos Insanités (remarquez bien le « I » majuscules svp) et élucubrations habituelles, mais, comme on dit, il y a toujours une limite à tout. D’autant plus que « là » anao nikasiky lakoro nakahy. Tahia moanh nahitanao « études » nagnaboaka « statistique » nahitagna fa « la majorité des gens (même pas de la population... à savoir si vous arrivez à saisir la nuance) de Diégo et Majunga sont de religion musulmane ? Pour votre gouverne, la majorité des Malagasy, qu’ils se proclament de confessions chrétienne, musulmane, hindou, bouddhiste, judaïque... croient et pratiquent le »Fômban-Drazagna", qui a phagocyté les religions introduites de l’extérieur. Le plus simple bon sens permet de le constater quotidiennement.

      Par ailleurs, je peux comprendre que vous êtes opposé à l’avènement d’un Etat Fédéral à Madagascar. C’est un point de vue qui se défend. Mais à voir les arguments (encore que il faut vraiment creuser profond pour trouver que ce que vous avancez là sont des « arguments ») que vous citez là pour manifester votre opposition à ce type de gouvernement, je ne peux pas m’empêcher de me demander comment se réalisent les rapprochements synaptiques de vos neurones. Il faut vraiment avoir l’esprit tordu à mort et un océan de mauvaises fois pour avancer de telles inepties. Je me demande aussi si cela vaut la peine de vous rappeler que ce sont justement des Etats dont les populations sont à dominance musulmane qui souffrent le plus des agissements de ces assassins et qui mènent une lutte sans merci pour éradiquer ces fléaux d’une autre époque que vous agitez là.

    • 2 mai 2015 à 19:07 | kartell (#8302) répond à vatomena

      Bonsoir vatomena,

      La réalité, celle que vous dénoncez, est implacable, en ne laissant que peu d’espoir aux provinciaux pour ne pas en dire plus....
      Cette affaire avait ainsi débuté par des essais infructueux et répétés de réconciliation nationale imposée par l’extérieur mais il fallait faire avec malgré les nombreuses susceptibilités puisque les aides en dépendront...
      Devant l’impossibilité d’une entente cordiale, Hery sort le plan b, celui d’une nouvelle constitution comme si le consensus allait être trouvé plus rapidement et facilement en faisant oublier le premier échec....
      Cette manière de voir les choses restera très contestable car chacun doit savoir que d’un pouvoir affaibli , il ne sortira rien de durable parce qu’une vraie réforme ne peut émerger que d’un pouvoir stable dans un climat social apaisé....
      Aujourd’hui, on est loin de ce constat et croire qu’il suffit d’inscrire de nouveaux textes dans une constitution pour que tout revienne à la normale, est un leurre, un de plus.....

    • 2 mai 2015 à 19:20 | betoko (#413) répond à kozobe

      Insanité vous dites ? c’est votre droit , mais j’espère me tromper . Je ne possède pas de statistique, mais en posant des questions à certains bouchés de Tana concernant la vente de la viande Allal ils m’on répondu que vu l’augmentation de nombres de clients de confession musulmane, leur chiffre d’affaire a augmenté en vendant ce genre de viande
      Pas plus tard que la semaine dernière Madagascar Tribune avait publié une annonce disant Comment se convertir à l’islam , Quand j’ai vu cette publicité j’ai tout de suite appelé toute la presse , et dés le lendemain , Madagascar-Tribune a retiré la publicité
      Libre à vous de me croire ou non , mais je vous mets en garde,

    • 3 mai 2015 à 07:59 | akam (#7944) répond à betoko

      - Si tu t’interroges sur la reception de HR respectivement par Hollande et B Obama- moi non, car tt le monde sait que cela s’est reellement produit l’an dernier- tu peux les contester en nuancant, effectivement pas par le biais d’ une visite officielle ! que je n’ai jamais prononce mais cependant immortalisee aussi bien a la maison blanche et qu’a l’Elysee. Dago a besoin de s’ouvrir et tu le sais bien que la CI veille de pres.
      - Mon povre, si tu tiens a nuancer les choses, relis avec « une loupe »aussi bien mon post que le tien que l’elimination ou la creation d’un nouveau ministere quelconque (en l’occurence celui de la reconcilition par exemple) n’affecte en aucun cas la presente constitution. Ce n’est qu une mesure politique corrective comme une autre qu’un PRM elu democratiquement peut faire.
      - Comme indique plus haut, remets a nouveau la loupe pour verifier que je n’ai jamais evoque de remettre une constitution quelconque qui a ete modifiee. En revanche HR est libre d’initier un changement de constitution afin d’asseoir sa politique. (inclusive ou exclusive ...sois patient !)
      - HR est l’elu executif supreme, je me fous totalement de tes interrogations (ou de celles des Rajoelina) portees a son egard ou de la presente constitution car c’est le probleme de HR. S’il veut modifier la presente constitution, il peut faire cela avec quietude car il est la jusqu’en 2018 !

    • 3 mai 2015 à 12:22 | kozobe (#7754) répond à betoko

      Re-bonjour M. Betoko,

      Donc il vous suffit de questionner quelques bouchers de Tana, même pas des deux villes que vous avez mentionnées, pour tirer des conclusions concernant les villes sus citées ? Drôle de démarche intellectuelle. Quant à moi, je n’arrive tout simplement pas à la qualifier.

      En outre, vous avez décrété que, grâce à votre immense sagesse et votre insondable clairvoyance, tout nouveau ou ancien converti à la religion musulmane est partisan de daech, boko haram, al-quaïda, shébab aqmi..Et j’en passe. Pourtant, vous n’êtes pas sans savoir que ce sont surtout des musulmans qui paient le prix le plus élevé dans les actions menées par ces assassins psychopathes.

      « ... Quand j’ai vu cette publicité... » Ah bon ! Il n’y a pas si longtemps « vous étiez Charlie ». Etre « Charlie » pour vous se limite tout simplement à exprimer son islamophobie à tout va. Et la liberté d’expression, de penser...de croire ou de ne pas croire, qu’Est-ce-que vous en faites ?

      A propos de viande « halal », « kasher » ..., avez-vous jamais cherché à savoir qu’est-ce-que cela veut dire, et quelle en est l’essence et le sens ? Tout grand patriote et nationaliste convaincu que vous êtes, savez-vous que chez les malagasy cette pratique existe aussi ? Je vous explique, les malagasy croient que l’univers est harmonie ou toute chose (faunes et flores confondues) a sa place. Quand l’homme s’en prend à l’un de ces éléments, il détruit l’équilibre. Pour éviter cela, il y a des rituels plus ou moins compliqués, selon les circonstances, à suivre. C’est ainsi que quand le malagasy tue un zébu, il invoque Zagnahary et s’excuse pour l’acte qu’il va commettre. Chez les Sakalava, il existe un clan qu’on appelle les « Magnoro agnomby » dont les membres sont affectés à opérer dans ce genre de situation. De même, le malagasy, quand il va couper un arbre, défricher une parcelle dans la forêt, il choisit d’abord un jour faste, puis il vient avec un peu d’alcool, du miel et adresse une petite prière au même Zagnahary et autres génies de la terre.

      Mais la mode consiste actuellement à sortir ces pratiques de leur contexte pour en tirer des conclusions hâtives et autres accusations aussi abracadabrantes les unes que les autres.

      Enfin, je tiens quand même à vous dire que je partage votre réticence à l’établissement d’un Etat Fédéral à Madagascar en l’état actuel des choses. Mais, ce n’est sûrement pas pour les mêmes raisons que vous.

      Bon dimanche à vous.

    • 4 mai 2015 à 11:09 | rttr (#8865) répond à Jacques

      de quelle majorité veut-il parler ce...? majorité musulmane des karana et des comoriens ? du n’importe quoi ! il suffit de comparer le nombre d’Églises Chrétiennes érigées ,au nombre de mosquée ! à Diégo et majunga

    • 4 mai 2015 à 11:14 | rttr (#8865) répond à MAHITSITENY

      mbola tsy fantatra izany , fa ny sur dia hihena ny fivovo an’ny ......ao tsimbazaza sy ao am- body- vona sady maimbo vava be ireo raha vao misokatra fotsiny ny vavany !

  • 2 mai 2015 à 12:12 | FINENGO (#7901)

    Révision de la constitution et Amnistie.
    C’est tout ce qui a pu sortir de cette Grande Réconciliation.

    Amnistie :Pour l’impunité des Spoliateurs des biens du Pays.

    Révision de la Constitution : Pour leur offrir plus de possibilités à pouvoir récidiver et ne plus être inquiété.

    Ca ressemble plus à une fumisterie, qu’à autre chose.
    Quand au Projet d’un Etat Fédéral, c’est de vouloir créer d’autres problèmes qui serait très préjudiciable au Pays. A croire de le Pays tient lieu d’un Laboratoire de Test et que le Peuple en serait le Cobaye.

    Même si ce système fonctionne pas trop mal aux Etats Unis, est-ce que les Malgaches ont les mêmes visions que les Américains, les mêmes ressentis, et le même fonctionnement d’esprit Populaire et j’en passe. A mon avis sur tous ces points, ils n’y aura aucune similitude possible.

    Mais certainement le temps nous le dira.

  • 2 mai 2015 à 12:17 | diego (#531)

    Bonjour,

    La IVe République a été mis en place par une transition illégale qui, elle-même issu d’un putsch. Même un représentant de l’Union européenne finit par se perdre dans le labyrinthe de miroirs que Madagascar est devenu.

    Depuis 2002 les affaires politiques à Madagascar ne tournent plus normalement. Tout est devenu ordinaire dans le pays. Tout et sur tout ,allant même jusqu’à la tête de l’État et dans toutes les Institutions.

    En 2009, le président est parti exiler en Afrique du Sud, une première. Le gouvernement, l’Assemblée, le Sénat, l’Armée et la Justice..etc.....bref toutes les instituions régaliennes de l’État Malgache ont été balayées par la rue Tananarivienne :

    - sous les yeux de la classe politique, de l’Armée et ses 100e généraux, des responsables de la Société civile et des grands fonctionnaires du pays.

    Cela veut dire que nos problèmes sont plus graves et plus complexes que nous voulons bien l’admettre, pourquoi :

    - parce que nous, collectivement, nous ne respectons plus rien. Et nous n’avons pas, plus, envie de respecter nos lois.

    Héritage de 2002 !!!!

    Ravalomanana et ses hommes, ses alliés et ses élites ont clairement dit qu’ils allaient être désaventagés par le pouvoir en place. Et pour esquiver les coups dont ils seraient victimes :

    - le camp Ravalomanana a commencé par rejeter les résultats des Urnes, qui a clairement indiqué la tenue d’une 2e tours, pour justifier les mensonges et l’énorme dommage infligés à toutes les institutions de la République.

    2002 est crise qui a tiré le pays vers le bas. Une crise couronnée des mensonges politiques et qui a causé des préjudice morale, matériels et a entraîné le pays dans un endroit qui lui a été inconnu jusque là :

    - bizarrement, Mr Ravalomanana est plus que jamais tout seul aujourd’hui. Il ne parle presque jamais de 2002. Et d’ailleurs, on peut attendre des voix, au loin, qui suggèrent que si la réconciliation est en panne c’est à cause de Rajoelina, c’est parce que les différends entre les acteurs de crise de 2009 seraient insurmontables.....on se moque bien de nous !

    Pour revenir à la réconciliation, au risque de me répéter, l’FFKM est un organe facilitateur et doit le rester.

    Et le président doit être un leader, celui qui serait capable de faire la synthèse afin de mettre en place un gouvernement en état de marche et surtout rémettre en place des processus qui renforceraient l’État et les institutions du pays.

    Nous devons avoir un État fort et des Institutions solides pour espérer sortir de la crise et d’être capable de faire face à d’autres problèmes....et surtout pour développer le pays de facto :

    - solidifier notre INDÉPENDANCE quelque peu chahuté, malmené depuis 2002 !

    La crise de 2002 ne peut être, en aucun cas, justifiée celle de 2009. Et ces deux crises ne pouvaient pas justifier l’ingérence de la CI dans les affaires de pays, en lui imposant des élections qui ont contribué à affaiblir davantage l’État et marginalisent et les élus et les institutions du pays.

    Il est urgent d’avoir un gouvernement d’Union national qui travaillerait avec le président pour instaurer la légitimité de toutes les institutions du pays. La stabilité et la confiance des Bailleurs des Fonds de facto l’arrivé des aides sont étroitement liés à la confiance que les institutions internationales accordent au président et ses capacités de LEADER.......

    • 2 mai 2015 à 13:48 | akam (#7944) répond à diego

      - Le PRM est l’executif elu devant la CI-il n’a aucune raison de se coucher devant une insitution consultative (FFM avec ou sans K). Lui seul represente la personnalite suprême de la structure republicaine actuelle. - Il peut ameliorer son mode de gouvernance tt en etant inclusif par la creation d’un minsitere de la reconciliation pour mettre en execution les resolutions mais pas de monter un gouvernement de transition qui symbolise en d’autres termes, la resultante d’ un nouveau « coup » a la sauce soft.
      - Que HR aie des cozones a defendre son etiquette, son regime. Il n’a aucun probleme de reconnaissance- c’est l’instauration d’un apaisement politique que la CI lui reclame. Tant qu il ne vise pas la perennite de cette democratie republicaine qui est , toute jeune, supervisée au quotidien par la CI. Et bien les aides exterieures n’afflueront pas.
      - Cesse de pleurnicher pour les regimes putchistes qui ont pourri ce pays car cela n’apporte rien en 2015. Le passe (recent ou lointain) pue la naphtaline. C’est le deuxieme regime democratique elu apres celui de Papa Tsiranana, le pere de l’independence.

    • 2 mai 2015 à 15:20 | diego (#531) répond à akam

      Bonjour,

      Je ne vois pas comment Mr R. Hery puisse gouverner et sortir le pays de la crise institutionnelle qui continue à empoisonner la vie politique du pays :

      - n’ayant pas une Assemblée qui veut travailler avec lui ;

      - et un gouvernement qui soit en état d’imposer la politique du président.

      Continuer comme il a fait depuis un an, le président ne va nul part. À moins d’imposer UN RÉGIME POLITIQUE DICTATORIAL, mais est- ce que le pays y est prêt et la CI va fermer les yeux ? Sans dire qu’économiquement le pays va continuer à s’appauvrir.

      Vous savez, Madagascar aujourd’hui me fait penser au Népal et Haïti d’hier et aujourd’hui :

      - les peuples de ces deux pays se sont aperçu seulement c’est que veut dire, ÉTAT et INSITUTIONS quand leurs pays ont été dévastés par une catastrophe naturelle. Ils voient les autres pays venir en aides de leurs citoyens, eux, leurs États et les Institutions de leurs pays sont inexistants, des fantômes.....attendent les autres....MANGATAKA....

      Nous avons le temps de mettre tout cela en état...il faut le faire et vite...

    • 2 mai 2015 à 15:36 | iarivo (#5822) répond à akam

      Comment peut-on parler ici d’une Démocratie Républicaine lorsque le Président de la République lui-même tente de diriger, de contrôler le pays alors qu’il ne possède aucune majorité parlementaire ?

      C’est vrai qu’à Madagascar cela ne doit pas choquer grand monde puisque l’écrasante majorité de nos concitoyens sont encore « pollué », « englué », « embobiné » par plus de 10 000 ans de culture féodale et de soumission !

      Président de la République = « Mpanjaka » = Possède le droit de vie et de mort sur ces sujets, se place au-dessus des lois pour se permettre de faire tout ce qui lui plait.

      Par ces assises sur une soi-disant réconciliation nationale, il y a bien une tentative de hold-up constitutionnel, c’est-à-dire rendre possible ce qui est légalement, constitutionnellement impossible !

      Ce n’est pas une nouveauté puisque cela c’était déjà produit en 09/1995 (Albert Zafy), en 03/1998 (Didier Ratsiraka) puis en 04/2007 (marc ravalomanana) !

      => Les mêmes causes provoqueront toujours les mêmes effets ...

      Pourtant le 19/08/1992 le peuple malagasy avait choisi avec plus de 72% des suffrages exprimés (plus de 65% de taux de participation) la mise en place de la IIIe République avec comme caractéristique forte la présence d’une Assemblée nationale « souveraine » face à un président élu au suffrage universel !

      Chacun des présidents élus de cette IIIe République ont voulu, chacun à leur tour sans exception et successivement, jouer avec la Constitution pour remettre en question les principes fondamentaux de cette IIIe République afin de le détourner à leurs avantages respectifs !

      Chacun de ces présidents élus de cette IIIe République ont été par la suite rapidement « balayé » par/avec les moyens légaux, législatifs et constitutionnels dont disposaient encore en ces moments là les Forces Patriotiques, Républicaines, Démocratiques et Laïques malagasy !

      La IVe République n’est qu’une copie de celle de la IIIe République à laquelle nous y avons apporté des modifications, des améliorations et des renforcement afin de palier et de combler les failles et les défaillances qui préexistaient dans la précédente Constitution, cela apparemment n’a pas été suffisante !

    • 3 mai 2015 à 08:24 | akam (#7944) répond à iarivo

      - Pour commencer revois tes blagues car l’histoire de ce pays n’a revele aucun roi ayant impose une soumission quelconque datant de 10000ans.
      - Si t’es encore a t’interroger des resultats des elections presidentielles de 2013 et notamment leurs qualifications...reste demeure a ton seuil ! pleure comme les crocodiles affames. Mais sache le que nous sommes en republique. Si tu contestes HR, comme etant l’elu democratique, reviens plutot a la reunion d’Ivato pour reapprendre que le chef supreme d’une republique n’est pas un roi mais un PRM.
      - Tu peux approuver les tenants des II ou III republiques...soit ! et vis ton passe opulent ! mais la CI ne les reconnait pas c’est pourquoi les observateurs etrangers sont venus superviser les elections presidentielles de 2013
      - Il y a un elu executif supreme de la presente constitution c’est bien HR. Il est evident qu’il est le PRM jusqu’en 2018.
      - S’il veut mettre a jour les perspectives de developpement de sa politique et qu’il envisage de changer de constitution. C’est son droit, il a largement le temps d’aborder cela en toute quietude afin d’asseoir rationnellement sa demarche vis-à-vis de l’aide internationale et des investissements étrangers.

    • 3 mai 2015 à 12:12 | iarivo (#5822) répond à akam

      Dans une République digne de ce nom, le chef de l’état ne peut et ne pourra gouverner que s’il possède une majorité parlementaire !

      Si ce chef de l’état n’a pas de majorité ABSOLUE (s’il a une majorité RELATIVE, il tentera de se constituer une coalition ou une alliance avec d’autres partis ou groupes de partis politiques) à l’Assemblée nationale, c’est-à-dire qu’il n’obtiens pas le soutien de la majorité des parlementaires, alors il ne lui restera que 3 possibilités LEGALES et CONSTITUTIONNELLES pour débloquer la situation :

      1/ - Il démissionne pour provoquer une nouvelle élection présidentielle et confirmer ainsi que le peuple, dans sa majorité, le soutien ou non.

      2/ - Il dissous l’Assemblée nationale et organise une nouvelle élection législative dans l’espoir d’obtenir cette fois-ci une majorité parlementaire.

      3/ - Il s’installe dans la cohabitation et nomme comme Premier ministre le représentant du parti politique ou du groupe de partis politiques majoritaire à l’Assemblée nationale.

      Encore une nouvelle fois, dans une République digne de ce nom et dans une Démocratie qui se respecte, ce sont les seuls ET uniques possibilités LEGALES et CONSTITUTIONNELLES qui s’offrent au Président de la République qui se retrouve minoritaire à l’Assemblée nationale !

      Votre Hery Rajaonarimampianina a choisi une quatrième voie ILLEGALE et ANTICONSTITUTIONNELLE, celle de se constituer une majorité fantôme en corrompant les députés de différentes manières et par diverses pressions, et cela avec le soutien tacite de la HCC qui cherche éperdument à justifier et à se justifier à chaque fois.

      Il me semblait pourtant que, jusqu’à présent, nous cherchions TOUS à instaurer à Madagascar un véritable « Etat de droit » avec tout ce que cela implique comme respect de la Constitution et des règles législatives (une lutte de plus de 50 années !) !

      Pourtant voilà que certains d’entre nous veulent, encore une nouvelle fois, fermer les yeux sur ces actes ILLEGAUX et ANTICONSTITUTIONNELS et aller jusqu’à accepter de réviser (ILLEGALEMENT et ANTICONSTITUTIONNELLEMENT) la Constitution pour rendre ainsi LEGAUX et CONSTITUTIONNELS des actes qui sont actuellement ILLEGAUX et ANTICONSTITUTIONNELS !

    • 3 mai 2015 à 13:08 | iarivo (#5822) répond à akam

      Une chose est sûre et certaine :

      - Tant que Hery Rajaonarimampianina n’aura pas une VRAIE majorité parlementaire, stable et cohérente, il ne pourra JAMAIS gouverner et diriger les affaires et les actions de l’Etat de manière efficace et productive !

      Et quelques soit le choix LEGAL et CONSTITUTIONNEL (détaillé dans le commentaire précédent) qu’il aura pris, il sera TOUJOURS perdant !

      - Si Hery Rajaonarimampianina décide de démissionner et de provoquer ainsi une nouvelle élection présidentielle, il aura quasiment aucun espoir de se faire réélire, lui ou l’un de ses copains (sauf si fraude à grande échelle, bien sûr !) !

      - Si Hery Rajaonarimampianina décide de dissoudre l’Assemblée nationale, le HVM n’aura quasiment aucun espoir d’obtenir la majorité absolue, ni même la majorité relative. Il se pourrait même que le HVM n’aura aucun député élu sous ses propres couleurs (sauf si fraude à grande échelle, bien sûr !) !

      - Si Hery Rajaonarimampianina décide de se plier à la cohabitation, il est très douteux que le Premier-ministre de la cohabitation sera tendre avec lui !

      Même si révision de la Constitution il y aura, Hery Rajaonarimampianina se retrouvera toujours dans la même situation, sauf si cette éventuelle révision constitutionnelle supprime les pouvoirs et les compétence de l’Assemblée nationale pour n’en faire qu’un simple bureau d’enregistrement au service total du pouvoir en place (comme sous la IIe République) !!!

      Hery Rajaonarimampianina est donc perdant sur tout les plans, quelque soit les décisions futures qu’il prendra !!!

      C’est bien pour cela qu’il continue, et continuera, a s’obstiner sur des actions illégales et anticonstitutionnelles pour se maintenir en place, lui et ses copains, tout en cherchant à se justifier ou justifier chacun de ses actes !

      Populairement, donc électivement, Hery Rajaonarimampianina ne fait pas, et ne fera JAMAIS le poids à côté des personnages comme Andry Nirina Rajoelina, marc ravalomanana, Hajo Andrianainarivelo, Didier Ratsiraka, ... ni même Lalao Ravalomanana !!!

      Le HVM est totalement inexistant dans la conscience populaire et il aura encore besoin de beaucoup de temps (probablement plusieurs années) pour se faire connaitre à grande échelle. Il ne pourra pas se mesurer à des partis comme le MAPAR, le TIM et même l’AREMA !!!

      Une alliance avec le TIM (marc ravalomanana), l’AREMA (Didier Ratsiraka) ou le MAPAR (Andry Nirina Rajoelina) ne pourra qu’être fatale pour Hery Rajaonarimampianina et ses copains, ainsi que pour le HVM qui se verront alors balayé de la scène politique malagasy !!!

      Même ces élections municipales et communales peuvent être la future tombe de Hery Rajaonarimampianina, de ses copains et du HVM, et c’est bien pour cela que tous les manigances possibles et imaginaires, mais ILLEGALES et ANTICONSTITUTIONNELLES, sont prises par le pouvoir en place pour éliminer le maximum d’opposants et d’adversaires avant même le commencement de la compétition !!!

    • 3 mai 2015 à 14:58 | akam (#7944) répond à iarivo

      - Woh ! tes « chansons lyriques » produisent une confusion temporelle dans tes analyses car, en 2015, tu ne sais toujours pas distinguer ce que sont un executif elu democratiquement et un putschiste ? Evidemment tt est « noir » pour toi car tu ne peux imaginer qu’on puisse etre defenseur de la republique.
      - Oui change de mentalite car la defense d’ une institution democratique republicaine est imperative pour s’opposer de facto avec la tienne qui constitue ici un aveu arrogant qui enumere ici les vieilles methodes que la CI ne veuille plus resurgir.
      - On est las de faire vivre cette atmosphere d’oeuf pourri dans ce pays transforme en une mare de pauvres citoyens (92%) devores par des crocodiles corrompus (8%). Je n’ai aucune difficulte a lire tes considerations ambigues du role du PRM actuel. Mais ancre le dans ta tete que HR est le PRM actuel au pouvoir.
      - Il est libre de ses options politiques. Quel que soit le registre qu’il impose, cela ne peut etre soutenu par la CI que s’il procede de facon legale. Surtout ne le confonds pas avec les precedents occupants de poste qui ont ete amenes a cette posture par la rue. La CI ne veut plus cela.
      - La seule convergence que j’ai avec toi concerne le pilotage de reconciliation : il est le seul decisionnaire de ces resolutions d’Ivato. En revanche, il a le temps de digerer cela jusqu’en 2018. T’excite pas trop les « precipitations » n’apportent que des debordements stupides.
      - Ce que tu n’acceptes pas est qu’il aura deja imprime ses empreintes l’instauration d’un etat republicain, s’il parvient au bout de 5 ans a bien ancrer les bases d’un vrai etat de droit.
      - Qu’on cesse de vouloir conserver ce pays comme une bananeraie.

    • 3 mai 2015 à 17:32 | iarivo (#5822) répond à diego

      « En 2009, le président est parti exiler en Afrique du Sud, une première. Le gouvernement, l’Assemblée, le Sénat, l’Armée et la Justice..etc.....bref toutes les instituions régaliennes de l’État Malgache ont été balayées par la rue Tananarivienne : »

      - Mais vous nous démontrez là que vous avez un énorme trou de mémoire volontaire puisque vous vous abstenez de préciser qu’en 2002 le président de la République légitime était, lui aussi, poussé à l’exil !!!

      Faites-vous cet oubli volontaire parce celui qui a été poussé à l’exil en 2002 n’est pas un merina-protestant-FJKM comme celui de 2009 ???

      - Si la population malagasy, pas seulement celle d’Antananarivo, était resté dans l’expectative en 2009 et durant les années qui l’ont suivies, c’est bien parce que cette même population était entièrement d’accord (en accord) avec les actions du mouvement Orange, c’est-à-dire celui de neutraliser et de mettre hors d’état de nuire un président de la République qui abusait illégalement et anticonstitutionnellement de ses fonctions de chef de l’état !!!

      Malheureusement, cette population attendait des résultats immédiats et visibles, ce que le mouvement Orange n’avait pas pu honorer puisque piégé par les multiples négociations de MAPUTO et autres Addis-Abeba qui n’a fait QUE retarder une sortie rapide de la crise !!!

      Le fait que ces négociations ont ainsi trainées en long et en large à permis aux fanatiques ravalomanistes (Zanak’i Dada, GTT, etc.) de développer une communication auprès des masse populaire et de la CI, celle du complot, du putsch, du coup d’état !!!

      Comment peut-il y avoir un coup d’état militaire (ou militaro-civil) si 99.999% des forces armées, tous corps confondus (Armée nationale, Gendarmerie nationale, Police nationale), sont resté respectivement dans leurs casernes ???

      Cet argument fantaisiste de « coup d’état militaire » a bien utile pour servir les intérêts des fanatiques ravalomananistes afin de discréditer la Révolution Orange et ses acteurs !!!

    • 3 mai 2015 à 19:45 | iarivo (#5822) répond à akam

      Ce sont bien les Forces Patriotiques, Républicaines, Démocratiques et Laïques Malagasy qui tentent depuis près de 25 années à imprimer les empreintes de l’instauration d’un Etat de Droit et de ses Institutions républicaines, démocratiques et laïques à Madagascar !!!

      En 1991, en 1996 (empêchement d’Albert Zafy), en 2002 et en 2009 !!!

      Malheureusement, à chaque fois il y eu des fanatiques et des écervelés illuminé qui, pour protéger leur gourou respectif (Didier Ratsiraka et marc ravalomanana) ont cherché par la suite à saboter l’évolution de Madagascar vers cet Etat de droit et ses Institutions républicaines, démocratiques et laïques, tout particulièrement en 2002 et en 2009 !!!

      Hery Rajaonarimampianina ne terminera son mandat jusqu’en 2018 que SI et seulement SI il respecte la Constitution et les règles législatives qui vont avec (Code électoral, loi sur les partis, ...)

      Dans le cas contraire, les articles 48 à 51 de la Constitution permet la destitution (empêchement temporaire ou définitif) de ses fonctions du Président de la République s’il a commis, entre autre, des violations continues de la Constitution !!!

      Avec les articles 131 à 133 de cette même constitution, les Présidents des Assemblées parlementaires, le Premier Ministre, les autres membres
      du Gouvernement et le Président de la Haute Cour Constitutionnelle sont pénalement responsables devant la Haute Cour de Justice, et peuvent être mis en accusation par l’Assemblée nationale statuant au scrutin public à la majorité absolue (la moitié des députés +1) de ses membres.

      L’ARMADA continuera à poursuivre la purge en son sein pour retrouver, reconstituer et renforcer sa majorité absolue au sein de l’Assemblée nationale, une majorité absolue qu’il a toujours eu depuis le début de la présente législature mais que ses adversaires lui ont volé par diverses manigances et autres violations de la Constitution !!!

    • 4 mai 2015 à 00:06 | akam (#7944) répond à iarivo

      - Revois tes notions de valeur absolue car tu ne m’apprends pas la difference entre majorite absolue et relative.
      - Qu’attends-tu pour lancer ton armada ?
      - plus les jours passent, malheureusement ton chien aboie toujours sans pouvoir arreter la caravane qui passe.
      - Un home elu democratiquement est fortement defendu par les democrates du monde entier.
      - Grave le bien dans ton crane : fini les putschs de rue ! t’as bien vu la place du 13 mai, elle n’existe plus.

    • 4 mai 2015 à 11:19 | rttr (#8865) répond à diego

      avant de débiter des âneries pareilles, pensez à voir un bon professeur de français ou alors faites vos commentaires en Malagasy, en tous cas ce n’est pas rat jo Hell qui sera pour vous un bon professeur !

  • 2 mai 2015 à 13:29 | walesa (#5863)

    Bonjour,
    Pour pimenter ce Forum : Puisque rien dans ce Pays de lemuriens ne marche pas, le fihavanana reste un mot vain et que tous les vieux coch-ons se battent interminablement la meilleur place dans l’abreuvoir de l’Etat, il est souhaitable de proposer une solution radicale : declarer un faillit imminent et indiscutable de Madagascar. Le faillit est déja bien réel, visible à l’oeil nu, donc pas forcement une chose nouvelle...
    Cela permettra au Pays de se priver une fois pour tout de toute la vieille pourriture, qui gangrène Madagascar depuis une belle lurette. Cela constituera un nouveau depart pour le Pays sur les nouvelles bases, qui pourront etre etablis par la cooperation de toutes les forces vives présents au Pays. Sinon, il reste encore allouer le Pays aux gens charitables comme Bill Gates (ha ha ha ha !). Sans blague,mes amis, il ne sera pas plus mauvais que nos (moins que) nuls ! Mais le problème est, que nous ne savons pas s’il pourra etre d’accord ou non. Si oui, je pourrai envisager meme la possibillité de l’elire comme un nouveau Roi de Madagascar !

    • 2 mai 2015 à 14:42 | Jipo (#4988) répond à walesa

      C ’est bien ce que propose Turping .

    • 2 mai 2015 à 18:17 | walesa (#5863) répond à Jipo

      Merci Turping. Nous ne sommes pas seuls...Malheureusement il n y a qu’un cataclysme qui pourra ouvrir les yeux de certains et reagir dans un bon sens. Bonne soirée en tout cas

    • 2 mai 2015 à 19:19 | walesa (#5863) répond à walesa

      Jipo, bonjour. Mon remerciement a été adressé à vous evidemment, mais peu de tps, que je dispose conduit à l’erreur. Cependent essentiel est de lutter ensemble contre le mal. Et Turping fait part de notre coté. Sincerement à vous

  • 2 mai 2015 à 14:17 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Qui a vu le film ’Ady Gasy’ ???

    Car ce film répond aux questions récurrentes sur ce forum , telle que : et la population malagasy ???

    Que ceux qui n’ont pas encore vu ce film aillent le voir ce week end !!!

    Pour la région parisienne : a l’espace St Michel (7 place St Michel) à Paris

    La séance commence à 18h30

    Je vous recommande d’y ètre une heure à l’avance si vous voulez ètre parmi les premiers servis

    A chaque séance : la salle est toujours archipleine et le film toujours applaudi

    • 2 mai 2015 à 14:57 | akam (#7944) répond à Rakotoasitera Fidy

      - Quel est le montant des sous attribues aux principaux acteurs de ces images ?
      - A-t-on profite encore une fois a vendre les prouesses des 92% de la population ?
      - ta pub n’a rien a voir avec le sujet de ce forum

    • 2 mai 2015 à 18:03 | elena (#3066) répond à Rakotoasitera Fidy

      Un très beau film « documentaire » : belles images, belle musique. On en sort le coeur un peu serré mais en même temps joyeux. C’est une création artistique, cinématographique, il est bien évident que ce ne peut être le reflet de toute la société malgache.

      C’est la vision d’un malgache à un moment donné, en un lieu donné.Il est certain que c’est une vision politiquement correcte non misérabiliste, mais qui fait réfléchir bien sûr, rythmée par les paroles du mpikabary. Dans la salle, les gens ont applaudi sur certains passages du kabary. Et à la fin du film.

      Pour répondre à ramaso suite à un post précédent, quand je disais qu’il y avait de l’espoir, c’était par rapport à la création artistique, les malgaches continuent à créer que ce soit dans la musique, la peinture, le kabary ; même les films, dits populaires, comme Malok’ila- on en est à la saison 14 (carats)-marchent bien. Il y a une production artistique donc culturelle.
      Dans le film, on voit la troupe de Vahombey se déplacer dans d’autres villes de la province et donner des spectacles de Hira Gasy. Et les paroles sont parfois hautement politiques. N’oublions pas que Vahombey est un ex-candidat !

      Une petite pensée au passage pour la troupe Landy Volafotsy et son théâtre populaire itinérant.

      Là où il y a de l’espoir c’est la résilience du peuple malgache, le système D ,le midébrouille, le midemerde avec presque rien !
      Ce film s’adresse aussi aux dirigeants et aux politiciens et dit : le peuple n’est pas dupe.

  • 2 mai 2015 à 15:01 | diego (#531)

    Bonjour,

    Jipo, je vous réponds ici.

    Madagascar a des élites. Je ne pense pas qu’elles soient exceptionnellement peu compétentes que les autres. Par contre, il est plus qu’évident que ces élites souffrent d’une intelligence collective.

    Personnellement, je n’arrive pas à comprendre que les élites et la classe politique d’un pays soient divisées face à une interprétation assez simple de la CONSTITUTION et des INSTITUTIONS de leurs pays face à une crise, quelque soit ses natures et ses origines. Une interprétation qui, j’imagine, que les hommes qui rêvent et ont l’ambition d’occuper des places importantes à la tête du pays s’entraînent à faire et répéter encore et encore....

    Regardons ce qui s’est passé en 2002, 2009 :

    - les élites et la classe politique malgache donnent l’impression qu’il y a plusieurs et des différentes interprétations de la CONSTITUTION et les INSTITUTIONS de leurs pays !

    Si bien que des groupes des gens que le peuple n’a pas élu puisse rester à la tête de l’État et gouverner illégalement le pays durant cinq ans. Et c’est du ventre de cette transition illégale qu’un homme est sorti pour devenir président légitime du pays :

    - comment donc les constitutionalistes du pays vont enseigner cela dans les Universités du pays ?

    On voit par exemple depuis un an alors que le pays vient d’élire un président. Mais on constate une réticence bien affichée de l’homme fort du pays à tacler toutes les origines des crises qui ont laminé l’économie malgache et qui ont toujours été sources des discordes, méfiance entraînant division des partis politiques et politiciens. Avec une désastre conséquence :

    - les élites et la classe politique et les élus du pays sont incapable de gouverner le pays....en état actuel du pays, ils sont définitivement plus en état de gouverner le pays, et depuis six ans et plus....

    Pendant tout ce temps, on peut observer que les étrangers et leurs avoirs sont miraculaisement épargné quelque soit la nature de crise à Madagascar. Ce qui veut dire que l’État malgache est encore là, c’est rassurant. Mais les malgaches ont le droit de se poser des questions, pouquoi ce même état serait alors incapable de défendre les intérêts du pays et de son peuple. Que les crises puissent durer, des non élus puissent rester plusieurs années illégalement à la tête du pays etc....

    On peut continuer.....

    Il faut revenir à l’essentiel :

    - mettre de l’ordre dans la vie politique du pays. Et par la suite, les autorités doivent renforcer les lois de la République. Cela révient à renforcer rapidement l’État et les Institutions du pays et surtout donner assez du pouvoir aux élus.

    Je vous ai dit hier, il faut que les gouvernants connaissent bien leur pays, aient une bonne connaissance de l’économie et des rélations internationales :

    - si tel était le cas à Madagascar, le pays ne serait pas là où il est aujourd’hui.

    Bref, il faut traiter les problèmes, pas les SYMPTÔMES. Mais est-ce que le président va oser aborder et soigner les véritables problèmes du pays :

    - que va faire le président ?

    Une réconciliation ne doit en aucun cas toucher la CONSTITUTION du pays. Ce n’est pas un référendum et les participants de la réconciliations ne sont pas des élus de la République pour s’arroser le droit de tripatouiller les lois, les institutions et la CONSTITUTION du pays. Par contre une fois que la réconciliation soit entrée en vigueur, les élus et le gouvernement ont le devoir et l’obligation de la rendre effective.

    On attend la suite....

    • 2 mai 2015 à 17:23 | Jipo (#4988) répond à diego

      Merci pour votre réponse.
      Ce que je vois c ’est que Ravalomanana avance doucement ses pions et qu’ hery protège les siens .
      Manifestement le second n’ a pas l’ intention de ceder la place facilement, du moins sans contre partie, le premier semble l’ avoir bien compris, et le spectateur d’ observer qu’" il va falloir compter avec ces deux là .
      Je suis d’ accord avec vous qu’ ils n’ ont pas à bidouiller la constitution, comme ils se complaisent tous à le faire car aucun justificatif ne l’ autorise, bien qu’ ils en trouveront bien un, ne serait-ce que pour les arranger ...
      Le spectacle continue, suite à la prochaine « escale » .

    • 2 mai 2015 à 19:00 | walesa (#5863) répond à diego

      Bonjour Diego. A mon avis, le problème de nos elites est un manque cruel d’un seul politicien valable, respectable et respecté de tous sans aucune exception, d’une autorité morale et d’un conduit irreprochable, un PIVOT autour lequel toute la vie socio-politico-economique pourra tourner. Nous n’avons pas un tel homme. Mais espèrons-le, un jour il viendra de nul part... Car olo-manga misy ihany aty amintsika...

  • 2 mai 2015 à 15:41 | Turping (#1235)

    La révision de la Constitution se précise,.....
    - Pour quelle constitution ? une constitution copier /coller à la France sous le code de Napoléon ,un acabit ?
    - Pour assouvir le pouvoir de l’absolutisme ,le despotisme ,la constitution malgache depuis la première République n’a jamais fait l’objet d’une constitution respectée par les tenants successifs du pouvoir .Une constitution à géométrie variable ,tripatouillé par celui qui tient la rêne à sa convenance .
    - Le pire ,c’est qu’après un coup d’état ,une révolution qui appauvrit davantage encore la population ,la constitution n’arrange que ceux qui tirent la ficelle .
    - On doit se poser tout simplement la question si la constitution mise en place pourra résoudre toutes les crises récurrentes qui vont faire 95 % de pauvres au lieu de 92% .Bientôt les 99 % seront franchis si rien de sérieux avec de vraies reformes ne sera pas mis en place .
    - Dès règles strictes doivent être acceptées à la lettre avec une politique de rigueur ,d’austérité ,...avec la lutte contre la corruption en favorisant la politique productive ,de compétitivité nationale comme internationale .Les fainéants et les blablateurs au boulot ,... les autres pays avancent concrètement.Il n’ y a que les résultats qui comptent.

    • 2 mai 2015 à 16:28 | MAHITSITENY (#8793) répond à Turping

      Salama ;

      Tsy ny « con-stitution » no olana fa ny OLONA hampihatra azy.

      NA INONA NA INONA LALàNA ATAO EO ;

      REHEFA MBOLA RY « AL CAPONE » sy ry « BUGSY SIEGEL » ary ry « TÔTÔ RIINA » SY « PABLO ESCOBAR » SY FIANAKAVIAN’IZIREO FOANA NO EO @ FITONDRANA DIA .......

      TSISY ZAVATRA HIOVA EO !!!!

      Jereo tsara anie fa teto amintsika dia :

      - PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE IRAY = CON-STITUTION IRAY !!!!

      Misaotra

    • 2 mai 2015 à 18:02 | Turping (#1235) répond à MAHITSITENY

      Mahitsiteny ,
      aàTsia ! Ny constitution anisan’ny olana satria ,sady tsy mifanaraka @ fomba fianan’ny gasy , sy ny fanatanterahana azy an-tsakany sy andavany fa nadika t@ « constitution » frantsay .
      Raha araky ny namabarako teo ambony raha mamaky tsara ny zavatra voalazako ianao :
      « Une constitution à géométrie variable ,tripatouillé par celui qui tient la rêne à sa convenance ». Efa mazava be anie fa mamaly ny zavatra voalazanao daholo ireo : Tafiditra ao dahaolo na Tsiranana ,na Ratsiraka ,na Zafy ,na Rajoelina ; na Ravalomanana ;na Rajaobarimapianina ,....
      - Matoa misy ny fanoganam-panjakana sy ny nahongana ny teo @ fanjakana dia ny tsy fanajana ny « constitution » no mahatonga izany ,indrindra ,ny fanovanovana ny lalàna sy ny fampiharana azy .

      - Ilay constitution iray tsy midika fa Repoblika iray ihany satria inona ny antony ? ny fampiharana ny lalàna ,sns....tsy misy mandeha @ izay izy sy laonina .
      - Manaiky anie izaho fa Repoblika akondro no nisy foana na dia hoe nisy aza mba mpitondra nanao metimety noho ny sasany .Ny .tsy hany no mipetraka fa ao @ « fampiharana ilay resaka »constitution " voahitsakitsaka foana sy ny tsy fanajana azy . Eo ny blème raha manao fandalinana ianao .
      - Mazava be anie fa raha tena mihatra ny demokrasia ,tany tan-dalàna mipetraka eo @ constitution ,ny fanajana ,sy ny tanjon’ny mpitondra izay tena mampivoatra ny farim-pianan’ny gasy tonga eo @ fitondrana .Izay no mbola tsy mahatafoavaka antsika moa ny gasy koa ory hava-manana.Moa ny vahiny koa no mbola manjakazaka ,ny gasy koa mbola betsaka ny kamo be tenda satria izay tonga eo dia henjehina daholo,ny fiarovana ny tombotsoany avy dia tsy mijery lavitra .Mila fanovana toe-tsaina goavana be .
      Ny mpitondra ,tsy Andriamnitra na Mesia ,donc tsy misy dikany daholo raha tsy tena manao zavatra tsara mivaingana ho an’ny firenena satria olona mitovy @ rehetra daholo . Ny politika manadalo ihany sy ny fitondrana ,fa ny tena harena tadiavin’ny tsirairay ,ho an’ny tena ,ny zanaka aman-jafy ,lova mifindra daholo.

    • 2 mai 2015 à 18:52 | valoha (#7124) répond à Turping

      Fanamafisana ny voalazanao, ra namana Turping ! Ny Lalampanorenana @ izao dia tsy mety velively amintsika satria mpanjanaka no nivolavola sy nametraka azy io. Isika dia natao hanatanteraka fotsiny ihany.
      Noho izany - mba ho Lalampanorenana miorona avy @ ny Malagasy marina dia tsara sy tokony miova manaraka ny zava-misy sy ny rafitra, fomba, fiainana Malagasy ny Lalampanorenana tonga eo, na ny avaozina izany na ny ovaina !
      Lalampanorenana miala sy mifototra @ ny maha-Malagasy antsika, miara-mitantana, miara-mizara, miara-mitondra, miara-mampandroso ny firenena.
      Raha tsy izany dia toa ho lany fotoana hanitsy lalana ao foana mba hahalava ny fitondra angaha sy hanao didy kofehy lehibe, izay manimba antsika rehetra tanteraka sy miteraka fahantrana lalina hatrany !!!

    • 3 mai 2015 à 07:14 | MAHITSITENY (#8793) répond à Turping

      Ka ny zava-misy anie dia izao e :

      NY CONSTITUTION IZAY ATAO DIA TSY HO AN’NY FIRENENA ; IZANY HOE HIFANDOVAN’NY TARANAKA MIFANDIMBY ;

      FA CONSTITUTION HO AHY IZAY MPITONDRA !!!!

      Iaraha-mahalala fa Lalàna fototra ny constitution.

      Na tiana na tsy tiana ; ny fanovàna constitution dia midika fa :

      TSY TAN-DALàNA ILAY MPITONDRA !

      Izany hoe ;

      TSY TE-HAHALALA AFA-TSY NY LALANANY IZY !

      Izay ilay antsoin’ny tanora hoe :

      « IZAHO ALOHA NO ETO KA IZAY TIAKO IHANY IO !!! »

      Ary ny olona toy izany ; izany hoe TSY TAN-DALANA SY TSY MANAIKY FEHEZINA ; DIA TSY DEMOKRATY VELIVELY !!!!

      Ny tena loza dia izao :

      - masquer-na ao anati-na lalàna ny tsy ara-dalàna !!!

      Izany hoe, manao lalàna sarintsariny fotsiny (motifs fallacieux)

      Toy izany daholo ireo « Politi-chiens » ireo !

      Fehiny :

      MANANKARENA OLOM-PAHEFANA (homme du pouvoir) I MADAGASIKARA

      FA

      TSY MANANA OLOM-PANJAKANA(Homme d’Etat) NA DIA IRAY AZA !

      misaotra

    • 3 mai 2015 à 21:03 | Turping (#1235) répond à MAHITSITENY

      Mahitsiteny ,
      Salama ? izay vao afaka namaly anao fa ialan-tsiny . Momba ny zavatra lazainao anie e fa ny fomba filazana azy fotsiny no somary samy manana ny fanehoany azy .
      - Ka izay ,samy manao izay danin’ny kibony daholo ,arak’izay mampety azy rehefa mahazo ny pouvoir .
      - Ny tena olana koa anie arak’ilay voalza ireo ,betsaka ireo mpitondra tsy nandalo t@ ambaratongany maro isan-karazany ,.....sady koa tsy niomana ny hitondra fa tonga eo vao mi s’improviser dia moa izay manana hevitra na mpanohitra dia hitsahina (izay anie ilay atao hoe pouvoir de l’absolutisme ),nefa tokony mifanome hevitra ,mametraka ny rafitra izay tena mety @ vahoka fa tsy ny ady @ famenoana paosy .
      Misaotra.

  • 2 mai 2015 à 16:28 | FINENGO (#7901)

    Ceci n’a pas un rapport direct avec l’article, mais c’est un sujet qui m’a toujours taraudé l’esprit.
    J’entends ici tous les jours pour ainsi dire, des mots qui ont de l’importance pour tout les Malgaches. Fihavanana, Fandeferana, fifonana, Fanajana, ny Fady.

    Mais dans l’absolu, il me semble, mis à part le fait de le dire pour embellir une expression, ou pour défendre une idée que l’on veut soumettre, on use de ces mots pour se faire voir et écouter par son interlocuteur.
    Mais l’application réelle de ces mots qui font parti intégrante de la culture Malgache, qu’il soit du centre, du nord, du sud, de l’est ou de l’ouest, n’est plus que l’ombre de lui même, et ceci ne date pas d’aujourd’hui.

    Je vais revenir 43 ans en arrière.
    Le Premier coup d’Etat de 1972, le Prémisse de ce coup d’ Etat, a pris son départ l’or du défilé Militaire du 26 Juin de cette année là. A la Tribune officielle, certaines personnes dont on n’a jamais su le ou les noms, avait mandaté un jeune Garçon pour Uriner sur la Tête de Mr TSIRANANA. Ce fut chose faite. Le nom du Garçon n’a jamais était connu officiellement non plus.

    Nous savons très bien qu’au pays une offense doit-être suivie d’une demande de Pardon. ( Nanao Fady dia Mifona.)

    Qui du Peuple Malgache, Population ou Dirigeants, auraient eu la présence d’esprit de demander Pardon à ce Mr TSIRANANA. A sa Mort les Malgaches ne se sont pas empressés pour lui rendre Hommage, ni l’Etat non plus d’ailleurs. Que l’on a aimé ce Monsieur ou que l’on a détesté, une chose est sure, c’était le Père de la Nation et il est le seul à pouvoir le revendiquer, car il était le Président la Naissance de la République.

    Et pour conclure, ne soyons pas trop surpris, pour ce qui nous arrive au Pays depuis 43 ans car si Fihavanana, Fandeferana, fifonana, Fanajana, ny Fady. est dans notre culture,qui en est quelque part une croyance et que l’on faille de l’appliquer, il ne faudrait pas chercher ailleurs, la solution est sous nos Yeux. Mais la modernité fait tout perdre, même la raison et ses racines. Voulant être comme d’autres, on n’est plus soi même.

    • 2 mai 2015 à 17:03 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Vous ne trouvez pas que les soit disant Fiavanana, Fandeferana c’est de l’hypocrisie ? Je suis désolé de vous dire que Philbert Tsiranana n« a jmais été le père de notre indépendance , avant 1895 , Madagascar était indépendant C’était l’ONU qui avait demandé à La France , L’Angleterre et aussi à La Belgique de donner l’indépendance à ces pays ,et qui a mis De Gaulle en colère en disant je le cite » C’est quoi ce machin" en parlant de l’ONU ? C’était Zafimahova père que la France voulait qu’il devienne président de la république , mais le jour où De Gaulle l’avait convoqué il a disparu dans la nature. Il habitait Paris à cette époque , et il croyait qu’il est recherché par la police pour une petite bêtise, je ne sais pas la quelle
      Vous pouvez posé la question à son fils Serges Zafimahova

    • 2 mai 2015 à 17:13 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à FINENGO

      FINENGO
      - « FFFF » ont existé à Madagascar ,dans les années 60.
      C’est dommage qu’on n’arrive plus à se respecter mutuellement !

    • 2 mai 2015 à 17:32 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      On en a rien à, cirer de votre pardon et respect./
      quand on se respecte, c ’est mutuel, si non il n’ y a pas de respect, il est donc inutile de rajouter mutuellement !
      Toute une éducation à faire : sans « re »...

    • 2 mai 2015 à 17:51 | FINENGO (#7901) répond à betoko

      Betoko,

      Je suis désolé de vous le dire, mais sans aucune comparaison, vous êtes pire que certains. J’aimerais bien que vous me donniez la définition exacte du Père de la Nation. Et de me donner le Père de la Nation Malgache, car chaque pays à le sien. Si ce n’est Tsiranana ça doit bien être quelqu’un d’autre. Vous êtes prié de nous donner le NOM.
      Vous qui vous disiez Malgache, vous avez perdu toutes notions qui pourrait vous affilier aux Malgaches.
      Et à commencer par vous, Fihavanana, Fandeferana, fifonana, Fanajana, ny Fady ces mots là ne font pas parti de votre culture.

      Vous êtes comme beaucoup, le fait d’avoir soit disant vécu à l’étranger, vous fait perdre votre vrai identité. Pour vous rassurer vous n’êtes pas le seul, mais fort heureusement il y en a d’autres qui pense autrement.

      Vous êtes devenu donneur de leçon,sans vraiment maitriser ce que vous avancez, se croit trop intelligent des fois, peut vous faire passer pour l’idiot du village, et c’est bien le cas.

    • 2 mai 2015 à 17:55 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Erratum : se croire trop intelligent ....

    • 2 mai 2015 à 18:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - « Le père de Serge ZAFIMAHOVA n’a jamais fait de la POLITIQUE ».
      Vous voulez savoir==un peu plus==,le premier Président de la République Malgache (-Docteur Albert SYLLA".Point bare-)

    • 2 mai 2015 à 21:31 | betoko (#413) répond à FINENGO

      Je persiste et signe ; Dire que Tsiranana fut le père de l’indépendance c’est de la com , soigner sa culte de personnalité ,et cela vient d’un de ses conseillers français qui s’appelait Mirouze un ex de la DGSE que j’avais connu grâce à un fils d’un des ministres de Tsiranana
      QUi est le père de la nation du Sénégal , de la Tunisie de La France, L’Angleterre, de La Chine, de l’île Maurice, etc ... Est ce que Andrianapoinimerina était le père de la nation malgache ou bien c’était Radama 1 ? Tsiranana était le premier président de la république malgaches , là il n’y pas de contestation

  • 2 mai 2015 à 17:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Source :
    - orange.mg du 02 mai 2015.

    - « Dans la matinée,les anciens Présidents élus Didier RATSIRAKA et Marc RAVALOMANANA,ainsi que l’actuel Président de la République Malgache,SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA,ont réitéré leur soutien au »PROCESSUS« de la Réconciliation Nationale ».
    - « une occasion »==pour== l’ancien Président de la République Malgache élu ,Marc RAVALOMANANA de faire==« un MEA-CULPA »==en adressant des excuses à la Population Malagasy.

    • 2 mai 2015 à 17:35 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      & puis quoi encore , vous kon-tinuez à prendre vos rêves pour réalité , méa culpa de koi !
      le votre c ’est pour quand ???

    • 2 mai 2015 à 18:00 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Des excuses ne suffisent pas, qu’il nous informe sur tous ces abus, Violation de la constitution , vol des et spoliations d’autrui assassinat en tentative d’assassinat , détournement de fond public , Jamais un chef d’état malgache n’avait abuser du pouvoir comme lui . Assez de l’impunité , qu’il paye d’abord ses fautes à la société . Est ce qu’il va rembourser tout ce qu’il a pris , est ce qu’il va voir toutes les familles des victimes du 7 févirer 2009 , est ce qu’il va rendre les bien d’autrui qu’il avait spolié , tout tout simplement il a dit pardon et c’est fini ?

    • 2 mai 2015 à 18:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Vous étiez,en France,comme MOI.,du temps du Président Marc RAVALOMANANA et Jacques SYLLA
      Vraiment !
      - "De quoi vous plaignez-vous, exactement ?

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 2 mai 2015 à 21:43 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pov kon , mais vraiment un sale kon , Parce que j’ai été en France que je n’ai aucune compassion envers les victimes de Didier Ratsiraka et de Marc Ravalomanana ? Tout à l’heure lors de son discours Didier Ratsiraka avait rappelé à Marc Ravalomanana ce qu’il et ses amis et sa famille ont subi en 2002 . En revanche il n’a rien dit concernant sa responsabilité sur le massacre du mois d’août 1991

    • 3 mai 2015 à 12:14 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Ceci est intéressant à savoir, pour ceux qui le Soutiennent.
      http://rlm.ralama.com/Php/Ratsiraka.php?p_reffer=http%3A%2F%2Frlm.ralama.com%2FPhp%2FLaunch.php%3FIR

      Sous Google, cliquer sur j’ai de la chance pour la recherche.

      Bon Dimanche !!!!

    • 3 mai 2015 à 12:53 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - « SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA a abrogé la résidence protégée de Marc RAVALOMANANA ».
      Qu’il dém.....erde== maintenant== pour sesz protections rapprochées =très rapprochées== ?.
      Un clin d’oeil sur l’attitude de « CHARLES »,voir foto....ci-dessus

    • 3 mai 2015 à 14:20 | Jipo (#4988) répond à FINENGO

      Merci infiniment pour ce lien que je transfère à son fervent admirateur : notre Ami Dieg☺ .
      Bon dimanche à vous également .

    • 3 mai 2015 à 18:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à FINENGO

      - « Avez-vous remarqué qu’il s’agit d’une page’==adaptée==par RASOLOARIJAO Lala/mars 2002. ».
      Donc :
      - "SOURCES INVERIFIABLES-NON VERIFIEES..

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 mai 2015 à 19:00 | FINENGO (#7901) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Certes, mais il est vivant et il est bien crédule celui qui pense que ce Monsieur n’a pas eu connaissance des faits qui lui concerne et ses acolytes.
      Mais ce Monsieur se croit intouchable,idem ses acolytes et faire un démenti ne serait ce que pour la Forme ne les intéresse pas et ils ont aussi la possibilité de porter plainte pour diffamation, mais là encore rien.
      Trop de cumule d’incohérences, qui ne peut que renforcer la thèse de vérité.

      Mais viendra le jour où justice se fera.
      J’y crois comme, un + un = Deux.
      Rien ne peut rester impuni.

  • 2 mai 2015 à 18:05 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pour changer un peu....
    - « Les réunions de Printemps du groupe de la Banque mondiale (-B.M-) et du Fonds Monétaire International (-FMI-) n’auront pas été sans écho pour Madagascar ».
    La délégation malgache,conduite par :
    - le Ministre des finances et du Budget Gervais RAKOTOARIMANANA
    et par
    - le Ministre de l’Economie et Planification Herilanto RAVELOHARISON,
    a présenté au FMI,le « Plan National de Développement » (-PND-),l’outil de base pour remettre le Pays,Madagascar,sur les rails,après la crise.
    Au niveau de la Banque Mondiale,
    Madagascar a obtenu :
    - un appui budgétaire de:45 Millions d’USD pour l’exercice 2015-2016,
    - un appui de 12 Millions d’USD à titre de protection sociale
    - et 50 Millions d’USD pour les Infrastructures.

    Selon le communiqué du Conseil du Gouvernement du 28 avril 2015,le déblocage des « FONDS » sera ==après==le passage du dossier auprès du Conseil d’Administration ;

    La BANQUE MONDIALE soutient la « CULTURE DU RESULTAT » car un tiers du crédit alloué se fera sur la base du « programme de résultats » :
    - le déblocage de fonds en rapport avec l’atteinte d’un résultat donné.

    Un autre tiers de crédit,par contre,sera attribué ==sous forme==d’aide budgétaire.

    Un diagnostic Pays est également ,en vue de l’élaboration de « DOCUMENT STRATEGIE PAYS ».

    Source :
    - APOI.

    • 2 mai 2015 à 20:22 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Credits sous conditions qui ne seront JAMAIS remplies, vous et la bande que vous soutenez, faute de courir, pouvez encore attendre longtemps, dommage que son prédécesseur ait vendu ce qui restait de BDR : pour sa gueule ...
      ya + de fric roséfarisaoul et avec vos richesses, vous attendez quoi encore ?
      Et vous le négociez à combien % : le CREDIT ???
      démède à zot oté !

  • 2 mai 2015 à 18:43 | Saint-Jo (#8511)

    Izao e !
    Izy ity akory tsy azo atao hoe : sarotr’ialàna ny kizo mahazo ny firenena, sy hoe : saro-bahana ny geja iainan’ny vahoaka, ka dia aleo ho avela fotsiny amin’izao e.

    Firenentsika io !
    Vahoakantsika iray rà amintsika ireo mitondra ny mangidy ireo !
    Tsy azontsika avela fotsiny amin’izao ireo.

    Misy amin’ireo mpiray tanindrazana amintsika no efa nanambara mazava, sady mamerimberina, fa ny Vahiny hono no antenain-dry zareo hiara-hamaha olana amin-dry zareo. Ka ny Vazaha sy ny Karana hono no hiara-misikina no sady hiara-mizara ny soa azo amin’izany amin-dry zareo.

    Izahay indray kosa anefa dia resy lahatra amin’ny hoe : misy takalony ny fiarahana amin’ny Vahiny, fa tsy maimai-poana akory.
    Hitan’ny masonay tsara ireo harembe voarembin’ny Vahiny eto amintsika, satria tsy jamba akory izahay na mody mijery any ankafa mba tsy hahita ny ambanin’ny maso. Misy amin’ireny harembe ireny no efa voaliky ry zareo any Ivelan’ny nosy any. Any France sy any Swiss, ohatra.

    Izahay koa dia isan’ireo olon-tsotra mahalala izay hahasoa ny tanàna kely sy ny mpiara-monina aminay aty Trifouillis-les-Fontaines aty Gasikara. Ohatra hoe ahoana ny fikojakojàna ny fefiloha miambina ny lakan-drano iraisana sy ny mapisaratsaraka ny tanimbary, ahoana ny fomba fanesorana ireo fasika manetsina ny rano mivoaka avy ao Andoharanomanga ...
    Fa kosa ny teny midina avy any amin’ireo manam-pahefana any ambony any dia tsy dia mahavatana anay loatra. Satria matetika loatra dia tsy hitanay izay fiatraikan’ireny amin’ny fiainanay. Ka rehefa mandalo aty aminay aty ny irakin’ny manam-pahefana any ambony any, dia raisinay tsara, hainoinay izay lazainy, raha mijanona kely miara-miasa aminay eto izy dia iarahanay miasa tokoa. Fa raha vao lasa izy, dia izay fomba efa nahavelona anay hatramin’izay ihany no iverenanay atao, fa ny asa niarahana tamin’ilay vahiny dia sahala amin’ny hoe adino teo.

    Tamin’ilay fotoana andro voalohany naha filoha an’i Ratsiraka (ilay voalohany fa tsy ilay faharoa akory) dia nivaky vava izy tamin’ny kabariny iray izay nanao hoe : tsy nandeha arakin’ny tetika nalahatr’ireo avara-pianarana miara-miasa aminy hono ny vokatra azo ; dia izao hono dia manontany tena ny vahoaka manao hoe : « Inona indray ary izao ny ho ataon’i Ratsiraka hanarenana an’ity ? » Dia nitaraina izy fa hoe miandry izay ho ataony fotsiny hono ny olona.
    Ka izay indrindra anie e ! Izay iainany andavan’andro ihany no fantatrin’ny olon-tsotra, ka raha misy olana ny amin’izany dia itadiavany vahany.
    Fa raha io baiko midina io kosa dia ny irakin’ny fanjakana fotsiny no heverin’ny olona ho miantoka ny fanatanterahana azy.

    Raha manana fahefana mahefa mitsinjara anefa ny mponina any amin’ny faritra isan’isany, dia mety hiova ka ho tsaratsara kokoa ny fandehan-javatra.
    Ka izao ary :
    tsy tsikeraina ve fa avela hitohy foana amin’izao ity fitondrana mahefan’ny foibe ity ?
    Sa mba tokony ho dinihana kosa ny federalism, sao mba misy mahametimety azy io kokoa ?

  • 2 mai 2015 à 21:25 | Saint-Jo (#8511)

    Miarahaba an’i Turping !

    Aleo eto amin’ny malalaka eto no hamaliako ny valin-teny nomenao ahy ery ambony ery.
    Dieny mialoha aloha dia aleo akifika ny olona tahaka an’i betoko (ialàna tsiny indrindra aminy sy amin’ny mpamaky !) satria efa tsapa hatramin’izao fa sady tsy afaka mandinika lalina sy misaina mazava izy ireny no jambena amin’ny endri-javatra tokana manoloana toe-javatra maro endrika samihafa koa.

    Ny zavatra voalohany tiako ampitaina amin’ny mpamaky aloha dia ny hoe : tsy misy zavatra mora ovaina amin’ny efa fahazaran’ny olona iray na vondron’olona iray na indrindra moa fa hoe firenena iray.
    Izany tsy fahamoran-javatra izany anefa no tsy maha-lanitra ny eto antany.

    Ny zavatra tsapa ka tsy azo lavina intsony mihitsy, satria iainantsika andavan’andro, dia ity tsy fahombiazan’ity fomba fitondràna foibe izay apiharina eto amintsika hatramin’izay ity.
    Rehefa tsapa be izao fa tsy mahomby mihitsy ny fomba fiasa iray, izay napiharina efa hatramin’ny ela, dia fahadisoana ny tsy fitadiavana fomba hafa hanoloana azy io.

    Matoa aho mandroso ny hevitra federalism, dia satria maromaro ihany ny zavatra efa hitako sy niainako tamin’ny toerana samihafa eto anivon’ny nosy. Ka any amin’ireny faritra fantatro ireny dia azo heverina fa mety hapihena ny fahasarotan’ny ezaka fapandrosoana ny federalism.
    Iny faritra Avaratrin’ny nosy iny ihany no toerana tsy niasàko. Kanefa voalaza fa iny faritra iny no isan’ny tena manan-karena eto amin’ny nosy. Isan’ny ambony kokoa koa, raha oharina amin’ny faritra hafa sasany, ny tahan’ny olona nahita fianarana ka mahay teny frantsay amin’iny faritra Avaratra iny. Noho izany ary dia heveriko fa, raha oharina amin’ny faritra hafa, dia tsy ho sahirana kokoa ny mponina any amin’iny faritra iny raha hajoro ny federalism.

    Miteny momba ny tsy fahavonan’ny olona sasany sy ny fahasarotana ary fotoana lava ilaina vao hahatafajoro ny federalism i Turping.
    Ny tsy fahavonan’ny olona sasany aloha dia azo lazaina amin’ny fomba hafa manao hoe : ny efa fahavonan’ny olona sasany. Miankina amin’ny fomba fijery ihany ny amin’io.
    Ny fahasarotana dia efa nasiako teny tery ambony ery, ka tsy iveranako intsony.
    Ny halavan’ny fotoana ilaina vao hahatafajoro ny federalism. Ka izay fotoana lava ilaina izay indrindra no anton’ny tokony hanombohana ny fampijoroana azy io, raha vao tsy antsasa-manila intsony ny tahan’ny olona TENA MISAKANA MIVATANA azy io.
    Tandremo an ! Avahako tsara ny hoe « ny olona tsy tia azy io », sy ny hoe « ny olona tena misakana mivatana azy io ».
    Misy mantsy « olona tsy tia azy io » kanefa manarak’efa eny ihany : izany hoe tsy isan’ireo « misakana mivatana » ry zareo.
    Amin’izao fotoana izao anefa dia efa mety ho tsy antsasa-manila intsony ny tahan’ny olona « tena misakana mivatana » an’io federalism io. Ary raha toa ka tsy mbola izay kosa, dia tokony hitohy ny fampielezana an’io hevitra federalism io, ambara-paha ...

    Ilaina dia ilaina ny fahitàna hevitra hafa hitondràna an’ity nosy ity sy ny vahoakany.
    Ilaina fahasahiana ny miaiky fa tsy mahomby ny toe-javatra efa mahazatra ny olona.
    Mbola ilaina fahasahiana bebe kokoa lavitra noho izany ny fanovàna izany fahazarana efa hitabe izao fa tsy hahitam-boka-tsoa izany.
    Ilaina mihitsy ny mandresy io tahotra mamatotra ny olona io.

    • 3 mai 2015 à 07:34 | MAHITSITENY (#8793) répond à Saint-Jo

      Salama St JO ;

      Na federalisma na tsia ; izaho mahita fa tsy any velively ny olana !

      Fa ny olana dia izao :

      « TENA VONONA NY HIZARA MARINA NY FAHEFANA ANANANY VE NY MPITONDRA ANANKIRAY » ?????

      Jereo fotsiny izao ny zava-misy amina faritra 2 :

      VATOVAVY FITOVINANY SY ALAOTRA MANGORO.

      Faritra 2 ireo kanefa dia betsaka ny mponina @ireo faritra ireo no mitaky ny hizaràna azy ho 4 :
      - VATOVAVY
      - FITOVINANY
      - MANGORO
      - ALAOTRA

      Ny antony ?

      Satria misy ny tsy firaharahian’ny mpitondram-paritra ny ampahany @ireo faritra ireo !

      Dia toy izany foana hatrany hatrany !!!!

      Betsaka ny Mpandala ny federalisma no efa isan’ny Mpitondra !

      Saingy izao :

      Raha vao tonga ao dia « Bye Bye » ra-Federalisma !

      Rehefa tsy ao indray anefa dia « Federalisma e !Federalisma e ! »

      Izany hoe ; lasa « fonds de commerce politique » ilay federalisma !

      Toy izany koa ny Demokrasia !

      INONA MOA NO NI-GREVER-N’NY D.J. TEO ; TSY FANOHERANA NY FANJAKAZAKAN’OLON-TOKANA SY NY HISIAN’NY DEMOKRASIA VE ????

      NEFA REHEFA TONGA TEO IZY :

      - FIRY NY RADIO SY T.V. NAKATONY ?

      - NAVELANY NANAO MANIFESTATION MALALAKA VE IZAY NANOHITRA AZY ?

      - TSY NY TGV IRERY VE NO NITONDRA NY BAOLINA ????

      Fehiny :

      Hoy ny Vazaha :

      « Il n’y a plus pire vice que la malhonnêteté intellectuelle » !

      Ary marina izany satria izay no fototry ny olana rehetra mianjady amintsika !

      Misaotra

    • 3 mai 2015 à 08:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo
      Je vais copier/coller votre texte adressé à « TURPING ».
      Et chaque jour,je passerai quelques minutes pour le relire.C’est mon missel,pour l’AVENI".
      Cordialement.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 mai 2015 à 18:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Lire :
      - c’est mon missel pour l’avenir.

    • 3 mai 2015 à 22:04 | Turping (#1235) répond à Saint-Jo

      Saint Jo,
      - Ny vahaolana anie tsotra e ! ny fitsinjaram-pahefana @ faritra tsirairay avy manomboka @ fokontany ,izay resaka ara-bola koa tafiditra be dia be ao.
      - Io olana mipetraka io ,mbola mety hanakorontana ny drafitr’asa izay dingana lehibe mbola tokony hatrehina .
      - Misy ireo olona lehiben’ny faritra ,lehiben’ny fokontany izay sarintsariny fotsiny fa tsy manana programa mipetraka eo @ fanatontosana ny adidiny ohatra ny resaka « collectivité territoriale » ,ny resaka « budget » ,izay olana mipetraka na eo @ resaka ady @ dahalo ,ny fahandriam-phalemana,.... Eo ilay resaka « décentralisation sy déconcentration » no mipetraka satria raha ireo aza no tsy tontosa fa an-kombaka ,ilay resaka fédéralisme mbola resaka fizarazarana no teo mifototra ,izay mety mitarika adim-poko ohatran’ny zava-misy ao @ firenena afrikana maro .
      - Tsy ny fahenoana ny resaka hoe « féderalisme » no mampatahotra ,na manakana @ toe-tsaina mivoatra fa ilay zava-misy eo @ firenena ,ny tantarany sy ny krizy maro nifanesinesy ,ny resaka fitondrana ,sy ny adim-poko mety hisy satria any @ ifotony no mbola tsy milamina .
      Ohatra iray azo raisina izao ilay resaka fizarazarana ny kominina an’Antananarivo .Amiko raha resaka tena mifototra amin’ny fitsinjaram-pahefana ,sy ny enti-manana ,aiza ny olana ? Izaho anisany nankato an’iny fepetra iny ,nefa tsy izay ny fomba fisainan’ny be sy ny maro fa resaka « zarazao hanjakana » ,nefa izany aza mbola tsy mipetraka à resaka « fédéralisme » .
      Ny azo lazaina fotsiny dia mbola tsy zakan’ny gasy sy ny foto-pisainana malagasy ny atao hoe « resaka féderalisme » .Mbola betsaka ny dingana tokony diavina sy hoharana na @ resaka foto-pisainana ,fivoarana ,ny firaisan-kina ,ny fandrosoana ,vao tokony miresaka an’io zavatra voalza io satria ny tany efa tena mandroso daholo no mampiatra io fandrosoana aera politika io .

  • 2 mai 2015 à 22:44 | Saint-Jo (#8511)

    Raha ny tatitra navoakan’ny mpizaika teny Ivato io hariva io sy ny zavatra nolazain’i Rajao tamin’ny kabary famaranana no lazaina amin’ny fehezan-teny iray moja dia toy izao : nolavin’ny mpizaika izay rehetra hevitra manome rariny an’ireo nanongam-panjakana.

    Fa ity no tiako ho marihina :
    ekena tanteraka hono ny maha filoha an’i Rajao, fa ireo andrim-panjakana hafa rehetra dia tsy nisy mpanohana teny Ivato
    hisafidy aoriana ao na presidential, na parliament, na koa aza monarchy (andraisan’ny apanjanka anjara) no hisy eto amin’ny nosy.

    Tsy nisy resaka federalism ny resaka io farany io.
    Saingy ity resaka monarchy andraisan’ny apanjaka anjara ity angamba dia mety ho dingana voalohany mankany amin’ny federalism.
    Ka raha izay tokoa moa no hety hanova zavatra ka hapandroso ny nosy sy ny vahoaka, dia inona no tadiavina ankaotr’izay !

    • 3 mai 2015 à 06:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Rehefa niverenako nojerena akaiky ilay tatitra navoakan’ny fitondràna momba ny hevitra fitondram-panjakana naroson’ny mpizaika teny Ivato, dia hay misy ny safidy hoe « état fédéré » ihany ao anatiny ao.

      Ka ny fomba fitondram-panjakana hisafidianana izany dia ireto manaraka ireto (ajaiko tsara ny fomba nanoratan-dry zareo azy)
      . na tazomina ny efa misy ankehitrio fa atao « régime présidentiel fort »
      . na ovaina dia atao régime présidentiel na régime parlementaire na monarchie na fanjakam-pisorona (?) na état fédéré na faritany mizaka tena.

      Dia izay izany ny soso-kevitra naroson-dry zareo ny amin’izay fomba mety hitondràna ny nosy sy ny vahoaka.

  • 3 mai 2015 à 08:49 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Des participants aux assises nationales pour »Réconciliation« ont convenu de la mise en place==d’une assemblée constituante==,pour un mandat de deux ans,afin d’élaborer et de présenter des propositions de »Constitution".
    Pour ma part,exécuter une telle proposition,c’est remettre en cause==l’élection au suffrage universel==,en résumé :
    - « Dissoudre l’Assemblée Nationale actuelle,c’est remettre en cause,l’élection au suffrage universel direct du »Président de la République".

    OUI ,à une révision de la Constitution initiée concurremment par l’Exécutif et l’Assemblée Nationale".
    Et NON !==« au chaos »==de NOS INSTITUTIONS.

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 mai 2015 à 09:33 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Hery Rajaonarimampianina disait c’est moi qui va diriger cette réconciliation nationale , maintenant qu’il assume . Le pasteur Lala Rasendrahasina lui a remis la résolution de cette réconciliation , nous verrons la suite . Si Hery Rajaonarimampianina refuse de prendre en compte toutes les résolutions , il aura une grande responsabilité sur la frustration des uns et des autres .
      Concernant le projet de dissolution de l’assemblée nationale et de remplacer celle ci par une assemblée constituante c’est vrai que c’est un coup d’état institutionnel , mais comme ces députés sont en majorité des pourris , s’il fallait passer par là pour avoir des vrais et des bons députés qui travaillent vraiment pour le pays mais pas pour du fric , pourquoi pas ? Ce qui voulait dire donc que la majorité des malgaches désapprouvent cette assemblée nationale . Et si cette institution voulait redorer son titre de noblesse et aussi sa virginité qu’elle ne soit plus l’instrument du pouvoir .Ce qui voulait dire , que les participants à cette réconciliation ont envoyé un message fort aux députés , en leur disant sous entendu "faites attention nous sommes là pour vous surveiller ,et au moindre faux pas , nous sommes en mesure de vous chasser de votre siège
      De toute façon Hery Rajaonarimampianina mettra des mois et des mois voir même 3 ans pour donner son avis car aucun texte ne lui oblige à répondre dans un délais donné
      Conclusion ce cinéma, ce mascarade de réconciliation nationale pourrait accoucher d’une souris

    • 3 mai 2015 à 12:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Les réunions nationales ne sont qu’une étape de la « Réconciliation Nationale ».
      Leur résolution n’est qu’une proposition,le Président de République n’est pas dans l’obligation de l’exécuter .
      Relisons ensemble notre Constitution :
      - Article Premier
      Le Peuple Malagasy constitue ==une NATION==organisée en Etat souverain,unitaire,républicain.
      La démocratie et le principe de d’état de droit constituent==le fondement==de la république.
      Sa souveraineté s’exerce dans les limites de son territoire.

      - Article 2
      L’Etat affirme sa neutralité à l’égard des des différentes religions.
      La laĩcité de la République repose sur le principe de la séparation des « AFFAIRES de l’Etat » et des institutions religieuses et de leurs représentants.
      L’ETAT et les INSTITUTIONS RELIGIEUSES==s’interdisent==toute immixtion dans leurs domaines respectifs.

      - Article 5
      La souveraineté appartient au Peuple Malagasy,source de pouvoir,qui l’exerce par ses « Représentants »(-« les Députés et les élus au suffrage universel direct ou indirect-).ou par la voie de »REFERENDUM".
      - « AUCUNE FRACTION DU PEUPLE (-FJKM-) ni aucun individu -lala Rasendrahasina-ne peut s’attribuer l’exercice de la »SOUVERAINETE

      - Article 16
      Dans l’exercice des droits et libertés,reconnu par la présente Constitution ,tout individu est tenu au devoir de respect de la Constitution,des institutions,des lois et règlements de la république Malgache.

      - Article 40
      Les Institutions de l’Etat sont :
      - le Président de la République et le Gouvenement,
      - l’Assemblée Nationale et le Sénat,
      - la Haute Cour Constitutionnelle (-HCC-)
      « ( PAS QUESTIONS DE REUNIONS NATIONALES) ».

      - Article 44
      La fonction exécutive est exercée par le Président de la République et le Gouvernement,

      - Article 45
      Le Président de la République est le Chef de l’Etat.
      IL EST ELU AU SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT (-comme les Députés-) pour un mandat de cinq ans,renouvelable une seule fois (-pas assez pour Moi,Basile RAMAHEFARISOA-1943 b.ramahefarisoa gmail.com-) .

      IL EST LE GARANT,PAR SON ARBITRAGE,DU FONCTIONNEMENT REGULIER et CONTINU des « POUVOIRS PUBLICS ».
      ,de l’INDEPENDANCE NATIONALE et de l’INTEGRITE TERRITORIALE.
      - « Il est le garant de l’unité nationale »-.
      Le Président de la République assure ces missions,dans le cadre des pouvoirs qui lui sont conférés par la présente Constitution.
      -Article 54
      Le Président de la République nomme le Premier Ministre présenté par le « PARTI » ou le groupe de « PARTIS » (- partis au pluriel=groupe parlementaire-) majoritaire à l’Assemblée Nationale.
      Sur proposition du premier Ministre ,il nomme les Ministres du gouvernement et met fin à leurs fonctions.

      - Article 55
      Le Président de la République :
      1°-Préside le Conseil des Ministres ,
      2°-signe les ordonnances prises en Conseil de Ministres,dans les cas et les conditions prévus par la présente Constitution,
      3°- signe les décrets délibérés en Conseil des Ministres,
      4°- procède en Conseil des Ministres,aux nominations dans les hauts emplois de l’Etat,
      5°-peut,sur toute question importante,à caractère national,décider en Conseil des Ministres,de recourir directement à l’expression de la volonté du Peuple par voie de « Référendum »,
      6°-détermine et arrête ,en Conseil des Ministres,la Politique Générale de l’Etat,
      7°-contrôle la mise en oeuvre de la Politique Générale ainsi définie et l’action du Gouvernement (-PAS l’action des réunions ou assises nationales-).
      8°-dispose des organes de contrôle de l’Administration.

      - article 60
      Le Président de la république peut,après information ==auprès==du Premier Ministre et==après==consultation des Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat -(pas encore en place-),prononcer la dissolution de l’Assemblée Nationale.
      - « IL NE PEUT ÊTRE PROCEDE A UNE NOUVELLE DISSOLUTION DANS LES DEUX ANNEES QUI SUIVENT LA NOUVELLE ELECTION LEGISLATIVE »-
      - Article 62
      Les actes du Président de la République,hors les cas prévus aux articles :
      - 54-alinéas 1 et 2,
      - 58-alinéas 1 et 21
      - et 59,60,81,94,100,114,117 et 119 sont contresignés par le Premier Ministre,le cas échéants par les Ministres concernés.

      IL RESTE :
      - A SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
      Président de la République Malgache
      Chef d’Etat de Madagascar
      Chef Suprême de l’Institution
      ==de passer la patate chaude== au FFM/CRM,pour la « FINALISATION DU PROCESSUS DE LA RECONCILIATION NATIONALE »selon la conformité constitutionnelle de la Constitution de la lV ième République Malgache.

      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »-
      =« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »=

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 mai 2015 à 16:18 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous faites encore confiance à l’application de la constitution à Madagascar depuis l’ère Didier Ratsiraka jusqu’ à ce jour ? La demande d’installer une assemblée constituantes par les participants à cette réconciliation nationale n’est pas anodine . Cela se traduit par la frustration de la majorité des malgaches , dont depuis 1975 aucune HCC ne respecte la constitution
      Leur message est très clair

    • 3 mai 2015 à 18:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Il y aura une révision de la « CONSTITUTION » initiée par l’Exécutif mais pas dans cette optique des réunions du FJKM.
      - « FFM » reprendra le processus de la « Réconciliation Nationale ».
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».
      +« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »+

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 3 mai 2015 à 22:45 | iarivo (#5822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      "-Article 54
      Le Président de la République nomme le Premier Ministre présenté par le « PARTI » ou le groupe de « PARTIS » (- partis au pluriel=groupe parlementaire-) majoritaire à l’Assemblée Nationale."

      Encore une de ces inepties de votre part !!!

      Il est pourtant bien écrit « ... PARTI ou le groupe de PARTIS ... » que vous transcrivez en plus en majuscule, et malgré tout vous voulez nous faire croire qu’il s’agit de « groupe parlementaire » ???

      SVP, revoyez la définition de « groupe parlementaire » pour mieux cerner sa nature et sa distinction d’un parti ou d’un groupe de partis (politiques) !!!

      L’article 72 de la Constitution pourrait vous aider dans cette compréhension puisqu’il y est fait mention de « parti », de « groupe de parti » et de « groupe parlementaire » dans le même article !!!

      Lors d’une législature, il se pourrait qu’aucun « groupe parlementaire » ne soit constitué (ce n’est pas une obligation), comment ferait alors le Président de la République pour nommer le Premier ministre puisqu’il n’y aurait ni « groupe parlementaire » majoritaire, ni « groupe parlementaire » minoritaire ???

      Il est donc bien question ici de « parti politique » (comme le VPM/MMM, le parti Vert, etc.) ou de « groupe de partis politiques » (comme le MAPAR, l’ARMADA, la mouvance ravalomanana, ...) !!!

      ... et non pas de groupe de PARTIS parlementaires (ridicule !) !!!

      Le premier paragraphe de ce même article 72 précise même que « durant son mandat, le député ne peut, sous peine de déchéance, changer de groupe politique pour adhérer à un nouveau groupe autre que celui au nom duquel il s’est fait élire » !!!

      A moins qu’il souhaite être un député indépendant, pour pouvoir se faire élire, se porter candidat, le futur député doit préalablement appartenir à un parti politique (comme le VPM/MMM, le parti Vert, etc.) ou un groupe de partis politiques (comme le MAPAR, l’ARMADA, la mouvance ravalomanana, ...) dont il sera le candidat, et y rester fidèle tout au long de son mandat sous peine de déchéance !!!

      C’est bien pour cela, et rien que pour cela, que le HVM s’est contenté de constituer un « groupe parlementaire » HVM pour y inclure des députés indépendants et des traites d’autres partis politiques ou de groupes de partis politiques !!!

      Si ces députés indépendants et ces traites d’autres partis politiques auraient intégré le « parti politique » HVM, alors ils auraient été déchu de leur mandat de député tel que le prévoit l’article 72 de la Constitution !!!

      => C’est de cette confusion qu’ont peur les députés-traites du MAPAR les poussant à crier qu’ils n’ont jamais trahi le MAPAR !!!

    • 4 mai 2015 à 08:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,
      désolé de vous décevoir,les groupes parlementaires sont vitaux au début de la législature car ils permettent de classer :
      - « POUR ou CONTRE » ==le Pouvoir LEGAL et LEGITIME,en place.
      Bref :
      - « Les groupes parlementaires des Députés de Madagascar »POUR" :
      - le pouvoir légal en place
      ou CONTRE= l’opposition.
      Notre CONSTITUTION donne une place légale et légitime à l’opposition.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 3 mai 2015 à 14:24 | Jipo (#4988)

    A l’ attention de ce cher DIEG☺
    http://rlm.ralama.com/Php/Ratsiraka...

  • 3 mai 2015 à 18:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DU TRAZVAIL à MADAGASCAR-mai 2015.
    Le Ministre de la Fonction Publique,du travail et des lois sociales
    - Jean De Dieu MAAHARANTE
    n’a pas oublié ==de souligner==que son Ministère veillera au respect des « Droits des travailleurs »

    Pour le secteur,pour commencer :
    - "le SMIG (-Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti-) verra une hausse (-mai 2015-),à partir de la semaine prochaine ;

    Une fourchette de :
    - 130 000 Ariary est lancée dans la « NATURE ».,par les « SYNDICATS DES SALARIES MALGACHES »...

  • 3 mai 2015 à 20:21 | diego (#531)

    Jipo et walesa bonjour,

    C’est un vœu que vous exprimez Jipo quand vous dites que Ravalomanana avance ses pions et Mr R. Hery protège les siens ! De plus, vous embellissez la crise.

    Aucun, je vous dis, aucun parti politique n’est en mesure de former une majotité pour gouverner Madagascar. Ce n’est pas une fiction, mais bien la réalité politique qui prévaut dans le pays.

    C’est avec une grande curiosité que je prends connaissance des positionnements des uns et des autres ici. À mon sens, nous apprenons vite, toutes et tous, mais la majorité d’entre nous tape dans le vide, comme la majorité des politiciens et leurs partis respectifs.

    Quels pions peut-il avancer Mr Ravalomanana ? Dans un pays ingouvernable ?

    Il était à la tête du pays, par conséquent, nous avons le droit d’espérer une analyse claire comment sortir de cette crise. Cela révient à bien connaître et bien analyser pour mieux expliquer et trouver des solutions des origines des crises, dès 2002 à 2009 et 2013-2014 et aujourd’hui :

    - il ne l’a pas encore fait depuis 2002 et jusqu’à aujourd’hui !

    Je me permets de le rappeler parce que les partisans de Mr Ravalomanana pourraient bien être déçu en chemin. Il semble que le camp Ravalomanana pense que les problèmes aujourd’hui tournent autour du président, les élus et 2009 et les putschistes. Ce qui est totalement faux :

    - 2009 et les putschistes ne sont que des symptômes.

    Les problèmes sont :

    - 2002, 2009, 2013-2014 et les putschistes de 2002-2009 et leurs têtes bien pensantes.

    Et là walesa, je vous réponds !

    Madagascar a des hommes compétants, qui ont bien les connaissances et les bagages intellectuels requis, mais aussi les expériences qu’il faut pour gouverner notre pays. Ils l’ont fait depuis 1960 à 2002.

    Et il semblerait que Mr Ravalomanana aurait bien été capable de nous proposer une ou deux réformes societales que les malgaches auraient gardées jalousement s’il ne se conduisait pas comme un vulgaire puschiste en 2002.....combien de ses proches ont consulté une divinité en 2002 pour prédire la victoire de Ratsiraka ? Qui aurait justifié un putsch parce que cette victoire aurait été forcement le fruit d’une tricherie du camp Ratsiraka ?

    Je veux dire que s’il y a blocage politique aujourd’hui, c’est parce que ceux qui ont intronisé Ravalomanana en 2002 sont completement dans le déni aujourd’hui. Au point de pousser le président à s’éloigner d’une solution facile à mettre en route, d’une part, par sa légitimité, et d’autre part, par la grande confiance dont il a pu jouir le lendemain de son élection :

    - la réconciliation immédiate et sans conditions des protagonistes des crises successifs à Madagascar depuis 2002 !

    C’est à dire, retour immédiat des exilés, des anciens présidents, libération de toutes et tous les prisonniers politiques et de ceux que de Ravalomanana et Rajoelina ont emprisonné d’une manière arbitraire.

    Les partisans de Ravalomanana, Rajoelina, Zafy et Rajoelina et peut-être ceux de Robinson, présent au 2ème tour en 2014, constituent aujourd’hui, à l’heure où nous parlons, la majorité politique absolue dans le paysage politique malgache. Et pourtant, Mr R. Hery, non seulement leur refuse cette primauté, mais en plus, le président les ignore completement dans le redressement du pays. Pire, le président fait le pari qu’il serait le grand vainqueur de la division des anciens présidents.

    Il semble qu’il préfère de facto :

    - gérer la division de la classe politique, que de gérer une unité qu’il aurait été capable d’obtenir d’une réconciliation bien conçu !

    Je ne suis donc pas d’accord avec vous.

    Le régime actuel est en panne, le président agit d’une maniere désordonnée, il n’a aucune experience de gestion des conflits en politique. Il ÉVALUE assez mal les intérêts des uns et des autres, au milieu des interets singuliers du pays qu’il dirige.

    L’incompétence de Rajoelina et de Mr R. Hery ne doit pas faire oublier que Madagascar a des hommes compétants. Nous avons des hommes de valeurs, des grands fonctionnaires, des officiers qui ont fait une école de guerre. Des femmes et des hommes qui ont été capables de gouverner le pays 1960-2002. Qui ont été capables de préserver l’État, la Constitution et les institutions que nous héritons de la Colonisation....ils ont été capables de préserver la cohésion sociale à Madagascar.

    Madagascar est perfectible. Il serait temps peut-être de faire revenir aux affaires des gens compétants, des gens d’expériences, qui sauraient justement nous faire évoluer :

    - pour commencer, c’est assez simple, que le président mette en place un gouvernement d’Unin National.

    C’est l’équilibre politique que le président doit créer et trouver. Faire entrer dans les affaires des hommes des grands envergure qui pourront aider le président de stabiliser le pays, imposer la sécurité, tacler les délestages, la peste, les désordres manifeste dans la Capitale....eh ces ORDURES, ça pue, et cela nous fait honte....reculer les élections....il faut plutot legitimé les gens qui sont à la têtes de nos provinces et nos villes pour en suite espérer organiser des élections fiables.....respectables....etc....

    Etc....

    • 3 mai 2015 à 21:01 | Jipo (#4988) répond à diego

      « que le président mette en place un gouvernement d’Unin National. »
      Vous parliez de voeux pieux ?

    • 3 mai 2015 à 21:09 | FINENGO (#7901) répond à Jipo

      Ce que Diego,n’arrive pas a mesurer, malgré sa bonne volonté louable, l’UNION NATIONALE à Madagascar ne pourra déboucher nul part car les acteurs seront les mêmes. Même Usine, Même Produit, il faut le savoir.
      C’est un B, A , BA de la vie je n’est rien inventé.....

    • 3 mai 2015 à 22:10 | FINENGO (#7901) répond à FINENGO

      Quand je dis les mêmes, des individus de la même trempe, d’un même objectif et d’une même envie que les précédents, car ceci n’ira pas plus loin que ceux qui gravitent autour du pouvoir soit ils y sont, soit ils prétendent d’y être....Un cercle infernal sans voie d’issue .... L’Union nationale ne fait parti que d’un rêve de celui qui veut à tout prix que ça change, mais ça ne restera qu’un Rêve malheureusement.
      J’espère que le temps me contredira...!!!!!!!

    • 4 mai 2015 à 07:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à FINENGO

      Pour==votre histoire" de l’Amiral Didier RATSIRAKA
      - "Il s’agit d’un texte adapté par :
      Lala RASOLOARIJAO
      Chez ZOUBIRI
      5 Square Camille Saint James
      93 110 Roisny-s-Bois
      FRANCE.

      - "Invérifiables-NON VERIFEES

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 3 mai 2015 à 23:39 | iarivo (#5822)

    - En 2004, l’éviction de la présidence de la FJKM du pasteur Edmond Razafimahefa pour être remplacé par le pasteur Lala Rasendrahasina.

    - Toujours en 2004, l’éviction de la présidence de l’OMNIS du général Randrianafidisoa, dit Fidy, celui là même qui avait permis à Marc Ravalomanana de renforcer son pouvoir en reprenant le contrôle de la province de Fianarantsoa.

    - le 9 mai 2006, le président de l’Assemblée nationale Jean Lahiniriko est destitué de sa présidence.

    - le député RPSD de Maintirano, Jean-Eugène Voninahitsy, inculpé (à tort ou à raison ?) pour trafic d’influence et de complicité d’évasion de prisonniers détenus à Antanimora (?)

    - Mandat d’arrêt envers Pety Rakotoniaina pour détournement de trois véhicules appartenant à la province avec comme seule preuve le témoignage de ses deux co-prévenus !

    ...

    Ce ne sont là qu’une partie d’une longue succession de « purges » opéré dans l’entourage de l’ancien président de la République élu au suffrage universel pour s’assurer son monopole politique et économique à Madagascar !!!

  • 4 mai 2015 à 02:42 | diego (#531)

    " Ce que Diego,n’arrive pas a mesurer, malgré sa bonne volonté louable, l’UNION NATIONALE à Madagascar ne pourra déboucher nul part car les acteurs seront les mêmes. Même Usine, Même Produit, il faut le savoir.
    C’est un B, A , BA de la vie je n’est rien inventé....."

    Bonsoir FINENGO,

    Je serais tenter de vous dire :

    - et bien il vous reste de nous trouver et nous présenter ces fameux hommes politiques qui vont sortir le pays de la crise et faire évoluer le pays pour être capable de faire face à d’autres crises qui viendraient....parce qu’il en aurait d’autres....

    J’apprécie les critiques FINENGO, pour parler de crise qui frappe Madagascar :

    - un, il faut tout de même être capable de parler et de comprendre c’est qu’une crise politique, une crise Institutionnelle....ce qui pourrait être ses origines et les conséquences....je n’ai pas dit que vous ne savez pas en parler....

    - deux, il faut connaitre c’est que l’économie....

    - et trois, il faut avoir une ample connaissance de c’est que l’État, la Constitution et les Institutions.

    Je dois partir, mais avant de quitter, je vous pose la question alors :

    - dans quelle état est Madagascar aujourd’hui, politiquement et économiquement ?

    Et qu’est-ce que je raconte ici, qu’est-ce que je propose comme solutions ?

    A demain.....

    NB :

    - depuis 70 ans, la majorité des pays occidentaux sont gouvernés par les mêmes partis politiques, de facto, des gens qui avaient reçu des formations identiques....la majorité des politiciens GASY ont été formé par l’occident.....

    L’occident évolue régulièrement, pas l’Afrique ou Madagascar, pourquoi :

    - l’État, la Constitution et les Institutions sont forts, solides et sont fiables.

    Demandez aux Népalais et aux Haïtiens ce que veut dire État et Institutions faibles ou inexistants :

    - ils vous répondront avec des phrases toutes simples.....il faut que l’État et les Institutions existent et doivent être forts......!!!

    Autrement dit, il faut des partis politiques forts, solides et fiables qui vont par la suite construire ou renforcer les rôles de l’État et faire exister des institutions fortes et fiables dans le temps......

  • 4 mai 2015 à 08:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Recommandation de mise en place==AVANT==la fin de l’ANNEE 2017.
    - "JUSTE UN AN== AVANT== LE SECOND MANDAT de :
    SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA.
    Président de la République Malgache
    Chef d’Etat de Madagascar
    Chef Suprême de l’Institution.
    ==« Sept » (-07-) Structures nouvelles.
    01-CNR (-Conseil National de la Réconciliation-)
    02-ORGANE de CONTRÔLE de RESPECT de l’ETHIQUE (-OCRE-)par les « Forces de l’Ordre ».
    03-ORGANE DE CONTRÔLE des PARTIS POLITIQUES (-OCPP-)
    04-« Troisième Chambre » ou « Chambre des Ampanjaka ».
    05-Conseil des Sages ou Présidium
    06-ORGANE INDEPENDANT en charge du contrôle des dépenses publiques.
    07-ORGANE chargé de Contrôle de l’exploitation des « RESSOURCES NATURELLES » du Pays ;

    Bien sûr,il faut occuper tout le « MONDE »,mais avec quel budget.

    - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale »..Point barre !
    ++++++« MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE »++++++

    Remettons juste,notre pendule à l’heure,cela suffit !

    - « BIEN SÛR,IL FAUT OCCUPER TOUT LE MONDE POUR PARTAGER LE GATEAU DES AIDES INTERNATIONALES ou DES PRÊTS DES BAILLEURS de FONDS POUR FAVORISER LA DOMINATION ETRANGERE ».

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 4 mai 2015 à 08:51 | diego (#531)

    Bonjour,

    Je continue la conversation FINENGO.

    La crise est institutionnelle, c’est à dire politique. Cette crise politique a detruit des PME, des emplois de facto fragiliser l’économie. Cela fait six ans que la crise dure, imaginons tous ce qu’elle a detruit dans le pays ? Et ce n’est plus seulement politique et économique.

    Nous assistons aujourd’hui à une crise qui a non seulement appauvrit le pays, mais surtout affaiblit l’État, la Constitution et les Institutions :

    - une crise societale est à l’horizon !

    La solution est politique. La solution s’appelle :

    - Mr R. Hery, Zafy, Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina et tous les partis politiques et leurs leaders respectifs.

    Ces hommes et leurs partis politiques sont et seront le centre de gravité de la politique malgache FINENGO :

    - si vous ne les aimez pas et ne les font pas confiance, alors il faut importer des autres hommes politiques....des étrangers, des hommes neufs...

    • 4 mai 2015 à 11:23 | Jipo (#4988) répond à diego

      Mr Diego.
      Vous parlez comme ramahafarisaoul ...
      Il y a d’ autre individus qui ne seront jamais pires !
      les précités ne sont indispensables, moins encore vitaux : en rien !

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 547