Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 26 août 2016
Antananarivo | 20h18
 

Politique

Fatma Samoura

« La publication de la liste des amnistiés est primordiale »

vendredi 1er mars 2013 | Bill

Selon Fatma Samoura, la forme et la taille du bulletin unique dépendent du nombre de candidat aux présidentielles car il faut un carnet si le nombre de candidat s’élève à trente (30) si une page peut suffire si ce nombre de candidat n’était que de dix (10) ; pourtant l’effectif des candidats dépend de la publication de la liste des individus amnistiés.

Le patron du Système des Nations unies à Madagascar confirme les propos du président de la CENI-T, Béatrice Atallah, qui a fait comprendre que le côté technique de la tenue des élections, dont la confection de la liste électorale, est prêt ; il reste cependant un gros morceau constitué par les textes sur la convocation des électeurs et le dépôt des dossiers des candidatures. Fatma Samoura s’inquiète autant que Béatrice Atallah car pour pouvoir confectionner le bulletin unique, il faut déjà avoir la liste définitive des candidats aux élections dont certains n’attendent que cette publication de textes pour déposer leurs dossiers de candidature. Donc d’après Fatma Samoura, plus on tarde dans la convocation des électeurs, et dans la publication de cette liste des candidats aux élections, plus la confection du bulletin unique pose problème ; et c’est aujourd’hui soutient-elle, un gros souci si on va imprimer un bulletin pour 30 candidats ou pour 5 candidats.

En tout cas, la CENI-T demande la publication de la convocation des électeurs 120 jours avant la tenue des élections plutôt que 90 jours car il faut encore bien informer et bien éduquer les citoyens sur l’utilisation du bulletin unique, soit avant le 26 mars 2013. Béatrice Atallah ajoute que la balle est dans le camp des signataires de la feuille de route, des gouvernants et de la communauté internationale car tout dépend aujourd’hui de cette liste des amnistiés.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 1er mars 2013 à 09:43 | manga (#6995)

    Les tâches auraient été beaucoup plus efficaces à la CENI-T qu’aux organismes dépendants, privés et/ou publics, de près ou de loin, dans l’accomplissement des tâches.
    Ma chère Béatrice, le chemin que vous parcourrez est bourré de mines :
    - les véreux prétendant être amnistiables vous guettent et,
    - le mal intentionné s’est enrichi avec le bourrage de la liste électorale.
    N’était-il pas mieux de ne procéder à la réconciliation nationale aboutissant à l’amnistie qu’après la présidentielle ?
    N’empêche que vous êtes sur le point de franchir la ligne d’arrivée et je ne peux que vous, ainsi qu’à votre staff, souhaiter bon courage ainsi que mes meilleurs voeux de réussite.

  • 1er mars 2013 à 11:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    On commence à comprendre actuellement le souci du PHAT sur la nécessité d’activer toutes les procédures concernant les élections devant un PM JOB qui remet tout à demain ce qu’il peut faire aujourd’hui alors que demain apportera toujours son lot d’urgence et d’imprévu surtout en cette période cyclonique.
    En fin de compte on verra bien qui a raison et qui a tort et après il serait trop tard pour s’en rendre compte et effectuer les améliorations indispensables.

  • 1er mars 2013 à 14:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Amnistie devrait être assimilée à « UN PARDON GENERAL ».
    Pour quoi tout ce système à étages ???
    Pour l’AVENIR....
    Pour éviter tout récidivisme (-tentative de récidiver-),il faut appliquer la peine de mort.
    - « NOUS COMPLIQUONS LA VIE POUR ETRE A LA MERCI DES ETRANGERS »,de la COMMUNAUTE INTERNATIONALE.
    Ni..NI..,la honte et l’humiliation de la NATION MALGACHE, ne nous suffit-il pas ????
    Madagascar a besoin de tous ses enfants.
    Madagascar aux Malgaches.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisdoa gmail.com

    • 1er mars 2013 à 21:34 | LAZALAZAO (#7189) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Amenstie pour des politicards qui ont détruit la vie de la nation..NON. En plus les vrais politiciens emprisonnés depuis 2009 sont exclus. Pourtant, c’est eux qui méritent cela car ils ont dit NON aux putschistes.

  • 2 mars 2013 à 00:46 | Radepy (#7163)

    Un bulletin unique dans un pays où 80% des électeurs ne savent ni lire ni écrire. 5% autres sont myopes (un fléau sur tout le territoire). Mais qui donc a eu cette stupide idée, tout en sachant que chaque candidat a son délégué de vôte dans chacun des bureaux de vôte sur tout le territoire ?
    Ce bulletin unique est une forme intelligente de fraude électorale qui ... je n’en dirai pas plus. Tanpis pour notre Démocratie !

    • 2 mars 2013 à 02:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Radepy

      C’est un peu « rigolo » :
      - « L’électeur n’a juste qu’à cocher la case correspondante à son candidat/liste pour »VOTER".

    • 2 mars 2013 à 08:10 | jack-no (#1477) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile, ne fais pas l’âne pour avoir du son. Tu sais très bien que le malgache cochera la première case dans la liste. La question est de savoir qui définira l’ordre chronologique et sur quels critères sera établi le bulletin unique.

      > Combien de bulletins seront émis officiellement ?
      > seront-ils adressés aux électeurs ou disponibles uniquement dans les bureaux de vote ?
      > Les candidats pourront-ils faire imprimer des bulletins pré-cochés et remis avec les cadeaux d’usage ?

      Une belle foire en perspective.

      jacques

    • 2 mars 2013 à 17:22 | Radepy (#7163) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En effet, assez rigolo pour faire cocher la case correspondante à nos analphabètes qui ne savent même pas tenir un stylo ! Et encore faudra-t-il qu’ils retrouvent la case correspondante à leur candidat. En général, l’analphabète se panique devant une telle situation ... (Basile, vivant en France depuis notre Indépendance ne peut connaître ...). Il devrait s’occuper de ses oignons ... !

      Aussi, la fraude est surtout dans l’insuffisance des bulletins dans plusieurs bureaux de vote où un candidat de l’opposition a plus de chance de gagner (le Chef District faisant la manipulation ...). Il sera alors beaucoup plus difficile de combler le déficit des bulletins unique dans ces bureaux en sachant qu’un délégué de vote n’aura pas le droit d’en tenir un réserve ...

  • 3 mars 2013 à 13:19 | bbernard (#6880)

    On ne peut parler d’amnistie que pour des personnes qui ont été condamnées. Les personnes faisant l’objet de condamnations les privant de droit électoral au niveau présidentiel n’ont pas à être amnistiées, ce serait un camouflet pour la justice. Les personnes qui n’ont pas été condamnées et qui sont suspectées d’avoir commis des actes justifiant une comparution et un empêchement à l’élection présidentielle, peuvent encore faire l’objet d’une inculpation qui bloquera leur candidature. Elles ne pourront alors prétendre se porter candidates que pour les élections suivantes, à condition de ne pas avoir été condamnées entre temps. C’est à la police et à la justice de faire leur travail pour engager de suite des informations et poursuites judiciaires contre ceux qui se présentent et sont suspectés de malversations en tous genres (ils sont connus de tous).

  • 3 mars 2013 à 15:50 | nahrindra (#7234)

    Dites moi combien de candidats ont actuellement vraiment dits vouloir se présenter aux présidentielles ? Et combien d’entre eux ont un programme bien défini pour les cinq prochaines années ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 272