Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 02h26
 

Société

« Fitsaram-bahoaka » ou vindicte populaire

La nouvelle logique ?

mercredi 25 mai | Yvan Andriamanga

Pour une population fatiguée, affamée, désespérée, il n’est plus étonnant que le rationnel en soi n’existe plus. En effet, dans un pays où l’ordre ne règne pas, une toute autre sorte de « logique » prend place dans l’esprit des gens : les trottoirs sont faits pour stationner ou faire du commerce, les chaussées sont faites pour la vente, les clients sont des quémandeurs non des rois et la population est là pour établir sa propre justice.

En fait, ces temps-ci, c’est surtout ce dernier point qui fait le plus peur dans la Grande Île : les expressions « Brûlons ses biens ! » ou aussi « Laissons-le faire, on va bientôt le brûler vivant, lui et ses effets personnels ! » sont devenus courants chaque fois qu’il y a contrariété. C’est la logique qui fait le plus peur dans toute cette histoire ! Depuis quand est-ce qu’à chaque fois que l’on n’apprécie pas des gens, on pense à les brûler vifs ? Le samedi 21 mai par exemple, un habitant d’un des buildings d’Ambodin’Isotry est sorti avec sa voiture et a roulé en direction du Parking 67ha, aux environs de 8h du matin a été menacé de la sorte. Le problème pour les vrais habitants de ces quartiers c’est que pendant les « jours du marché », vous ne pouvez pas sortir tranquillement de chez-vous car les chaussées et les trottoirs disparaissent sous les gens et les marchandises. Donc, ce monsieur a roulé doucement et les marchands ont dégagé leurs affaires de la chaussée, une des commerçantes s’est alors remontée et a hurlée sur le conducteur : « Vous savez déjà que c’est un jour de marché, vous emmenez encore votre voiture ! Ne soyez pas étonné si vous serez victime de la vindicte populaire ! ».

Comme les jeunes le disent : « Dia gaga elah ! »

11 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mai à 09:59 | toky (#8231)

    Il est plus que urgent la restauration pure et dure de l’Etat de droit où chaque acteur prenne sa responsabilité dont un système judiciaire propre : nettoyage de fond à comble de tous les corrompus en leur infligeant des punitions exemplaires ; il suffit de de les châtier au max ça va changer définitivement la donne ! Sinon c’est eux-mêmes qui seront victimes de cette histoire Fitsarambahoaka.
    Chaque justiciable a droit à la justice, à la considération, et au respect, mais jamais l’épaisseur de son portefeuille !

    • 25 mai à 11:01 | Saint-Jo (#8511) répond à toky

      « Nettoyage à fond » , vous dîtes !
      Ah ! Bon ?
      Mais alors, commencez par « nettoyer à fond » la tête de votre état, la tête de vos armées et la tête de votre administration d’abord.
      Car l’état , les armées et l’administration sont tous à vous, n’est-ce pas toky ?

      Alors, on verra la suite, après ces premiers « nettoyages à fond » .

    • 25 mai à 11:17 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      Il suffit d’ en griller quelques uns à titre d’ exemple, et les prétendants se montreront plus coopératifs et surtout moins nombreux .
      Le gouvernement Malgache est une pyramide de ponzi, qu’ il faut anéantir, éradiquer, monsantoiser, sariniser.

    • 25 mai à 11:20 | rakoto-neutre (#8588) répond à toky

      Etat de droit vous dites, c’est plutôt l’anarchie, chacun fait ce qu’il lui semble bon.

      A MADAGASCAR l’argent est tabou, la justice c’est pour les voleurs de poule.

    • 25 mai à 12:30 | toky (#8231) répond à Saint-Jo

      Désolé, pourquoi vous dites que l’armée, la justice ... est à moi où « nous » ? Erreur de lecture et d’appréciation ! Car pour vous : quiconque osent dénoncer les méfaits de ravalo sont tous de tgv et hvm ??? MDR .
      - Je dis et le redis que j’ai rien à voir avec ce régime, je suis comme tout le monde je subis et ne supporte plus la pauvreté de ragasy ! Et je peux vous confirmer que l’appareil judiciaire a une grande responsabilité de cette misère dont le peuple est victime innocent.
      - C’est l’appareil judiciaire qui fait régner l’impunité : même si un ordre vient d’en haut c’est toujours le juge qui détient le dernier mot et son verdict est souverain.
      - Si nous avions, ne serait ce que 20 juges honnêtes et prêts à changer et faire régner l’Etat de droit, vous allez voir même le président de la république deviendra correcte ! Pas besoin de descendre dans la rue pour remettre en ordre à Madagsacar, il suffit tout simplement un poignée des juges honnêtes pour sauver notre patrie ;
      Tout le monde est justiciable, sauf ce qui se croit au-dessus de la loi et ce type d’individu mérite la vindicte populaire !

    • 25 mai à 20:54 | andriaharimanana (#9331) répond à toky

      c’est de l’utopie pure et simple ! qui va donc châtier ceux qui sont en haut de la pyramide qui magouillent à tout-va ! dieu le père peut-être ? mais ça, c’est une autre histoire !

    • 25 mai à 22:43 | andriaharimanana (#9331) répond à Saint-Jo

      je pense que toky est un grand rêveur ! tout le monde, il est beau, tout le monde est gentil et en 2 ou 3 cuillères à pot, il peut changer le monde, enfin gasikara !

    • 25 mai à 22:49 | andriaharimanana (#9331) répond à Jipo

      en griller quelques uns pour l’exemple ! mais comment faire alors ? ce ne sont pas des mecs lambda qui se déplacent en taxibe ! ils vivent dans des fortins, se déplacent en voitures blindées et je parle même pas des gardes de corps payés par les deniers de l’état !

    • 25 mai à 23:10 | andriaharimanana (#9331) répond à rakoto-neutre

      comme c’est bien vrai ! 2 poids, 2 mesures ! les gros poissons passent toujours à travers, si justice il y a ! il n’y a que les petites frappes qui morflent !

  • 25 mai à 12:04 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Face à des dirigeants égoïstes, une justice et un système judiciaire défaillants, des forces de l’ordre qui ne font que s’acharner sans ménagements sur ceux qui veulent dénoncer les incompétences multiples du régime et toujours occupées à défendre corps et âmes sa majesté et sa bandes de pilleurs, que peuvent faire les innombrables désœuvrées, écartés du système éducatif, des éternels désespérés las des promesses sans lendemain proférés partout et de tout temps ?

    est-ce qu’il y a un minimum de dialogue social dans ce pays ? est-ce qu’il y a un espace de concertation permettant de restaurer le concorde social et les ententes entres gouvernants et gouvernés dans ce pays ?

    De deux côtés, il n’y a que la violence et le langage de la force qui prévalent, les voyous de la République s’expriment respectivement à leur manière !

  • 26 mai à 08:52 | barinarivo (#9581)

    Ny zavatra hitako sy tsapako dia tia tena loatra isika génération ankehitriny. Tsy ao amintsika intsony ilay fanahy maha Malagasy izay namafisin ny maha Kristianina dia ilay fanahy mifampitsinjo sy mifamelona ary mifanampy sy mifanasoa. Samy mitady izay tombontsoany manokana koa raha misy manelingelina izany tombontsoa izany dia tadiavina amin ny fomba rehetra ny hamelezana azy. Na ny mpitondra na ny vahoaka samy tia tena. Ny mpitondra manao ny tsy marina, ny vahoaka manararaotra manao izany koa amin’ny sehatra misy azy.
    Ny ataon ny mpitondra sy ny vahoaka dia mifanilika andraikitra avy eo. Raha toa anie ka manao ny tsy marina ny mpitondra fa miezaka ho marina ny vahoaka, mety mba ahatonga saina ny mpitondra izany e. Fa fantatry ny mpitondra fa tsy marina ny vahoaka dia izany no isan ny mahatonga azy ireo tsy matahotra vahoaka e. Fa raha marina ny vahoaka amin’ny ataony rehetra, manomboka matahotra ireo. Mino izany aho.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

 

Visiteurs connectés : 97