Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 4 décembre 2016
Antananarivo | 22h55
 

Environnement

COP21 : Accord de Paris

La nouvelle ébauche ne convient pas encore à la population malgache

jeudi 10 décembre 2015 | Domoina Ratovozanany

La COP21, qui devrait aboutir à la signature d’un accord climatique universel, se termine demain. Suite à la réunion de haut niveau des Ministres des 196 parties de la Convention des Nations Unies sur le changement climatique depuis le 7 décembre, une nouvelle ébauche de l’accord de Paris a été publiée en fin d’après-midi. Le texte ne protège pas du tout la population malgache contre les effets du changement climatique.

D’abord, la référence au mécanisme REDD+ et à la restauration des sols a été enlevée du préambule du texte. À l’article 3 bis relatif à l’atténuation des effets du changement climatique par le mécanisme REDD+, les parties sont juste encouragées à implémenter le mécanisme.

Or, l’intégration effective du mécanisme REDD+ est une priorité pour Madagascar dans la Contribution prévue déterminée nationale (CPDN) qu’elle a soumise en septembre dernier du fait que la Grande ile est parmi les 25 hotspots de biodiversité mondiaux et qu’elle ambitionne d’augmenter de 32% son stock de carbone d’ici 2030. En outre, la population malgache vit majoritaitement de l’agriculture. Plusieurs actions relatives à l’agriculture figurent dans la CPDN de Madagascar, aussi bien en matière d’atténuation que d’adaptation.

Point sur la vulnérabilité

La réduction de la température mondiale à 1,5°C, un besoin urgent pour les pays vulnérables aux effets du changement climatique, dont Madagascar, pour survivre n’est pas encore établie dans l’ébauche de l’accord de Paris. La réduction à 2°C reste la première option.

Ensuite, la répartition entre l’atténuation et l’adaptation des supports d’implémentation (financement, transfert de technologies, renforcement de capacité) de la Convention n’est pas encore précisée, même s’il est mentionné que le financement pour l’adaptation va être augmenté et qu’il est reconnu dans le préambule que les pays les moins avancés sont parmi les plus vulnérables, ce qui suppose une priorité dans l’accès aux moyens d’implémentation. Il n’est pas encore précisé non plus sous quelle forme le financement sera fournie (dons pu prêts).

Enfin, il n’y a aucun détail ni précision sur la mise en oeuvre du mécanisme international de Varsovie relatif aux pertes et préjudices. L’option d’intégration du financement y afférent dans le financement pour l’adaptation subsiste encore.

Domoina Ratovozanany
Climate Tracker COP 21 Fellow du projet Adopt A Negotiator

5 commentaires

Vos commentaires

  • 10 décembre 2015 à 11:24 | Gérard (#7761)

    Laissez nous rire

    on brule tout ce qu’on peut

    on coupe les bois précieux des réserves

    on bouffe les tortues « endémiques » d’autres réserves

    il n y aura bientôt guére plus de diversité dans les biotopes de cette ile qu’il n’y en a dans les cervelles des « élites » locales

    et cette jeune Domoina est prête à assurer la relève !

    des sous, trouver des sous, des compensations, subventions, réparations, peu importe le prétexte, du moment que le systéme perdure

    et arrêter de déboiser ? on commence quand ?

    • 11 décembre 2015 à 16:07 | Noue (#2427) répond à Gérard

      il n’y a pas que ça !

      « La nouvelle ébauche ne convient pas encore à la population malgache »

      rien ne va pour la population malgache (hic , population ? ) pour ceux qui assistent à la COP21 puisque ceux qu’ils veulent , c’est de ne surtout rien faire mais attendre des aides .

  • 10 décembre 2015 à 12:31 | Isambilo (#4541)

    Madame Ratovozananay peut-elle expliquer ce qu’est le REDD+ en ce qui concerne Dago ?
    Cela m’ôtera l’impression de lire une récitation dictée par d’autres.
    Restaurer les sols où exactement ? Par quelle technique, par qui et avec quel financement. Et restaurer pour qui ?
    Je rappelle que la technique du brûlis ne restaure pas mais dégrade en savoka.

    • 11 décembre 2015 à 10:35 | Stomato (#3476) répond à Isambilo

      Requête oh combien pertinente...

      Mais espérez vous réellement une réponse ?

      Je pense, hélas, que cette COP21 va être un raté de plus dans cette guerre moderne des égos mal dimensionnés autant des pays « développés » que de ceux dits « en développement ».
      Les uns reprochent aux autres leurs pollutions passées, et les autres reprochent aux uns leurs pollutions actuelles et futures.

      Avec au milieu les ceusses qui vivent des énergies d’hier qui leurs permettent de vivre dans des tentes en plein soleil climatisées à 18°C pour pouvoir porter des manteaux de fourrure achetés sur les Champs Élysées...

      Encore une tentative ratée de flamby de faire quelque chose de positif...

    • 11 décembre 2015 à 13:40 | Gérard (#7761) répond à Isambilo

      juste pour isambilo

      Redd c’est réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts, un des rares domaines ou « notre » ile est championne du monde

      https://www.iisd.org/climate/land_use/redd/about_fr.aspx

      et pour domoina , en français, sauf en informatique (et encore ?) on « n’implémente » pas, on développe, on conçoit

      bonne journée

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 165