::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 08h27  :  12°C  :  Très nuageux
lundi 28 juillet 2014
 

 > Opinions

La logique de déstabilisation

lundi 21 septembre 2009, par rota rakotomalala

La campagne de déstabilisation menée de main de maître avec l’aide de la France à l’époque et maintenant avec l’aide des Nations Unies continue…C’est mon opinion.

« L’opinion n’est ainsi pas forcément publique, elle représente avant tout un groupe de personnes qui se sent concerné par un projet, une demande, un ordre, un fait quelconque et qui se fait un avis à ce sujet. »

La médiatisation des hommes politiques, si tant est qu’on peut considérer TGV comme étant un homme politique, témoigne de l’évolution médiatique de la communication politique.

Mais où va Andry Rajoelina ?

Je cite Ndimby A. dans son édito sur Madagascar Tribune : « Un TGV à New York »

[…] On peut imaginer la joie indicible qui doit animer ce Monsieur qui aime qu’on l’appelle Président, et pour qui cette invitation à se faire nommer comme tel au siège de l’ONU est la consécration ultime. D’ailleurs, son porte-parole Annick Rajaona ne s’est pas privée d’enclencher la machine à propagande et dire au micro de Reuters que la reconnaissance internationale était en marche […].

Je dois reconnaître que AR est vraiment un As de la Com’ comme il a été dit dans un article de lexpress.fr « Madagascar : où fonce Andry-TGV ? »

Par ailleurs, j’avais dit dans un commentaire que les Nations Unies ne feraient que sanctionner et n’interviendront jamais car LA SITUATION A MADAGASCAR NE RISQUE PAS DE PORTER ATTEINTE A LA PAIX INTERNATIONALE, QU’ON SE LE DISE !

« Dans leur communiqué, les Nations Unies [...] ont pris soin de souligner que cette invitation ne devait en rien être interprétée comme une reconnaissance internationale du pouvoir de Transition. » Ce communiqué est donc CARREMENT hypocrite et pas seulement « un tantinet » comme le dit Ndimby !

Diabolisation des erreurs de Ravalomanana

Ces « méfaits » ont été dénoncés par Michel Collon comme étant des mensonges médiatisés dans son article « Les Médiamensonges de Madagascar ».

MEDIAMENSONGE : LES « CAUSES OFFICIELLES » DE LA CRISE

Depuis le début de la crise, les reproches adressés par Andry Rajoelina sont présentés comme autant de vérités que les médias s’abstiennent de chercher à vérifier. Présentée comme un fait avéré, la nouvelle du prétendu « don » de 1.3 million d’hectares de terrain agraire à la société Daewoo a fait le tour du monde en quelques jours (4). Des démentis ont été publiés dès le lendemain par la Présidence et par la société Daewoo (5) mais ils n’ont pas eu le même écho. Cette affaire a été utilisée par Andry Rajoelina pour justifier son mouvement. L’achat d’un avion présidentiel de 60 millions de dollars a également fait grincer des dents. Ce qu’on oublie de dire, c’est que de nombreux pays possèdent de tels avions et que cela est d’autant plus utile à Madagascar qu’il y a très peu de routes et encore moins de voies aériennes internationales. Un avion est le seul moyen pour le Président de s’affranchir de la dépendance aux bailleurs de fonds ou à la France. Ce qu’on a oublié de dire également, c’est que l’avion précédent a été cédé à la compagnie aérienne nationale qui en avait un besoin urgent (6).

Toujours sur ce site d’anarkismo, l’auteur de l’article sus mentionné a dressé son Petit inventaire de la désinformation : 10 guerres, 10 médiamensonges et j’avais posté un commentaire sur Madagascar Tribune à ce propos :


- CE QU’ON APPRENDRA PLUS TARD
- VERITABLE OBJECTIF
- CONSEQUENCES

Bien malin celui ou celle qui le sait dès maintenant. Alors, laissons le sieur Michel COLLON le faire plus tard sur son Petit inventaire de la désinformation puisque nous sommes encore en plein dans la crise !!!

En toute honnêteté intellectuelle

J’ai répondu à un commentaire de Radagil qui m’interpellait sur mon honnêteté intellectuelle en lui disant que je n’ignorais rien de ce qu’a fait Ravalomanana pour et contre le pays. Et que je n’avais pas besoin d’aller sur Madagate pour avoir des informations fiables à ce sujet.

Extrait de mon alerte « L’île sabordée » jointe à la pétition du Réseau de Citoyens Malgaches Alerte rédigée par Rota le 1er mai 2009 Annexée à l’appel à la solidarité internationale lancé le 12 mai 2009

Pour ceux qui connaissent comment l’Afrique francophone est gérée, il est clair que depuis le début (2001), le Président actuel Marc Ravalomanana est un empêcheur de tourner en rond au sein de la famille francophone africaine. En effet, contrairement à l’amiral Ratsiraka, son prédécesseur, il n’est pas un « initié » de la françafrique et apparemment, il ne cherche pas à le devenir non plus. Nous savons tous que Ravalomanana a fait beaucoup d’erreurs et qu’il a des défauts qui ont conduit à son isolement et à cette grave crise politique. Mais nous ne retenons qu’une chose :

IL EST LE SEUL A ETRE CAPABLE DE FAIRE DU BIEN AU PAYS, IL A BEAUCOUP FAIT EN SI PEU DE TEMPS ET A APPORTE DES CHANGEMENTS EN MIEUX.

ET C’EST DE CELA SURTOUT QUE SES DETRACTEURS ET ADVERSAIRES ONT PEUR EN METTANT AU GRAND JOUR SES ERREURS ET SES DEFAUTS - ET EN EXACERBANT LE MECONTENTEMENT DE LA POPULATION.

Il se trouve que justement, on parle de plus en plus de la Françafrique actuellement. Entre autres, ces articles :

Interview de Robert Bourgi confirmant que c’était bien le Président défunt Omar Bongo qui a fait obtenir la tête du secrétaire d’Etat à la Coopération, Jean-Marie Bockel, pour avoir réclamé la mort de la Françafrique.

M. Françafrique

Françafrique : l’étrange « rupture » de Nicolas Sarkozy

L’ombre de la Françafrique à Madagascar, au Gabon, en Mauritanie

Basile m’a rétorqué de ne pas me masturber intellectuellement sur la Françafrique, mais je ne vois pas pourquoi je n’en parlerai pas ! Je ne l’ai pas inventée, elle existe depuis plus longtemps par rapport à mon âge (lol !)

La réalité du pays et les enjeux

J’ai vécu la réalité du pays (pendant 1 mois et demi cet été) et complètement saisi l’enjeu. Dans mon article, j’ai dit : “Là bas, y en a qui disent laissons le faire et voyons voir et d’autres au contraire, il n’en est pas question, je suis allée suffisamment au Magro pour céder aussi facilement !” Vous l’avez compris, ou peut être pas, ce sont mes proches qui l’ont dit !!!

Et pour votre gouverne, je l’ai dit déjà dans un post sur MT il y a bien longtemps, je vais régulièrement à Madagascar depuis 2001 et j’ai même été à la dernière ligne droite de la campagne de Marc Ravalomanana en 2002 qui s’est déroulée à Mahamasina. J’avais la chair de poule car l’espoir des Malgaches en Ravalomanana était palpable et j’ai même dit à mes proches, “enga anie ka handeha amin’ity indray mitoraka ity fa manaraka ny filoha ny vahoaka”…kanjo indrisy ,7 taona taty aoriana, rava tanteraka ny fanantenàko.

Je fais partie de ceux qui ont été PROFONDEMENT DECUS mais ce n’est pas pour autant que j’ai retourné ma veste…je viens de dire sur mon blog que je n’appellerai plus jamais Andry Rajoelina Monsieur le Président…je l’ai dit deux fois mais il n’y aura pas une troisième fois, c’est définitivement RHEDIBITOIRE !

Précision : j’ai dit que j’appellerais Andry Rajoelina Monsieur le Président la première fois s’il prenait ses responsabilités après Maputo I je crois et la deuxième fois à la lecture de la lettre ouverte de Monsieur Joel ANDRIANTSIMBAZOVINA.

J’ai dit également que j’étais prête à renoncer au retour de Ravalomanana au pouvoir si ça peut apporter la paix au pays.

J’ai dit également que dans 15 mois je reviendrai faire mon mea culpa sur le forum de MT s’il s’avérait que je me trompâsse sur AR mais au vu de ce qui se passe là, ça ne risque pas de se faire !

Misaotra Tompoko

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 16 réactions Lire les commentaires
  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 08:32, par rayyol (#110)

    Vous savez quand on est tres pret ou tres loin du probleme on ne le voit plus donc des yeux totalement independant peuvent aider a voir les vrais enjeux, je vit a Tana je suis etranger independant de fortune et n ai qu un interet aider du mieux que je peux et je ne suis pas le seul et c est gens sont des gens qui aiment vraiment leur prochain sa l existe reellement cette sorte de gens donc il faut faire confiance ,le point principal comme vous le dite revient toujours a l aide exterieure ce qui veut dire dependance, un pays ne sera jamais independant tant qu il va recourir a ces aides car ces organismes qui pretent sont interresses et n ont aucun sentiment donc alors oublier l independance sa devient un vain mot mais si on veut reellement l independance il faut considerer d autres solutions la premiere cvhose a developper avant de faire du commerce exterieur c est le pays sinon ce sera toujours les memes qui en profiteront et non le pays en entier c est la roue qui tourne toujours dans le meme sens et qui nous ramene toujours au point de depart il faut briser ce cercle vicieux aux grand maux les grands remedes la dessus je suis sur que les economistes ont plein d idees ce qu il ne peuvent faire c est decider c est donc aux malgaches a le faire 95% de la population ne peuvent comprendre les enjeux donc il faut que quelqu un decide pour eux et ce ne sont surement pas les gens interresses qui vont le faire et qui sont ces gens interresses ce sont les 4.9% qui restent donc nous n avons plus que .5% pour prendre les decisions point besoin de revenir en arriere un voleur restera toujours un voleur peut importe la somme qu il prend donc il s exclut automatiquement de la prise de decision cest comme cela en amerique ou en europe si tu est prit tu degage et la presomption suffit pas de place a la tete pour les malhonnetes donc on exclut encore un autre bon % que reste t il la est le probleme car parmi ceux qui restent tres peu sont interresses a se mouiller donc si on ne peut dire totalement non aux etrangers du moins il faut les controller avec tout les moyens dont nous disposons aujourd hui c est possible je peux dire que l exercice de la democratie est commence a mada car les gens parlent maintenant librement et c est cela la democratie denoncer et forcer les gouvernants a agir et a donner des resultats c est la que le peuple devient important en faisant sa propre police peu importe qui vous dirige que ce soit un dg un acteur de cinema un vendeur d arachides la n est pas l important ce n est qu un homme un homme seul ne fait pas la pays c est a vous de l encadrer et de le forcer a agir pour le bien de la majorite ,cela veut dire qu il faut voir diminuer le nombre de 4x4 present a Mada qui endisent tres long sur l actuel de la mentalitee de nos dirigeants il y en a tellement a dire que les mots se bousculent et si l on n y prend garde nous etouffent donc point necessaire d essayer de tout regler d un seul coup mais commencons a nous attaquer a la montagne grugons la petit a petit et la premiere chose que vous aller realiser c est que son volume a beaucoup diminuer

    • La logique de déstabilisation
      21 septembre 2009 09:29, Noue (#2427) répond à rayyol (#110)

      Merci « rota rakotomalala »

      VIVE LA LIBERTE D’EXPRESSION !

    • La logique de déstabilisation
      21 septembre 2009 09:41, zananas (#1911) répond à rayyol (#110)

      Tu as raison : un voleur reste un voleur quelque soit la somme qu’il a volé.
      Mise à part cette vérité la question qu’il faut se poser : comment sortir Madagascar de la dépendences économiques des grandes puissances ?
      Comme tout le monde sait, il y a beaucoup d’investisseur étrangers qui veulent s’installer à Madagascar mais pour cela il faut donner des dessous de tables.
      Les formalités de constitutions d’une entreprises sont décourageantes et longues et là aussi il faut graisser les pattes pour celà aille plus vite pour un résultat non garanti car rien ni dit que les papiers obtenus sont vrais.Si vous êtes un petit investisseur qui va créer 5 ou dix emplois vous n’êtes pas le bienvenu eh oui car il n’y a pas gros à gagner pour les décideurs.
      Un petit pays comme Maurice qui n’a comme richesse que la canne à sucre se débrouille mieux que Madagascar, elle n’a pas de richesse de sous sol et pourtant elle réussit.Madagascar a tout mais vraiment tout et elle de reussi pas.Madagascar qui était le grenier des pays voisins auquels elle fournissait tout : Riz, volailles, ovins,caprins, fruits, légumes, grains etc
      (d’avant les années 60) est obligé aujoud’hui d’importer son aliment vital qu’est le riz et cette denrée est source de clientèle électorale.Quand vous faite un emprunt à la Banque il y a des contres parties : Les interêts, quand vous solliciter de l’aide à la communauté internationale il y a aussi des contres parties, c’est pourquoi il faut des hommes intègres au pouvoir avec des commissions de contrôle car la chair est faible afin de propulser le pays vers la prospérité et ne plus dependre entièrement de la mendicité onéreuse.

    • La logique de déstabilisation
      21 septembre 2009 10:46, Imaitso (#773) répond à rayyol (#110)

      Monsieur rayyol,

      merci pour votre soutien et encouragement pour le changement à Madagascar.

      Oui, nous avons besoin de personnes de bonne volonté, même si elles sont minoritaire mais qui veulent un réel changement et pour le bien de tous. Cela demande un énorme sacrifice car d’abord il faut abandonner l’avidité aux intérêts personnels.

      De l’autre côté, ceux qui font obstacles, ce sont quelques franges de la population mais ils voudraient maintenir leurs intérêts coûte que coûte.

      La bataille c’est d’arriver à basculer la force du côté de désinteressés. Et comme vous dites d’une autre manière, ils restent parasites de la Nation, il ne faut pas ésperer le changement de mentalité pour eux. Le principe c’est de l’écarter du pouvoir.

      Merci

  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 09:34, par meloky (#637)

    Jamais dans l’histoire de ces recents Republiques d’avoir cette opportunite de liberte de presse comme cette periode de transition !!!!

    Donc, Je vous encourage de parler encore plus !!!!!

    Quelle liberte de presse : Merci a l’existence de la HAT !!!!

    Je suis un peu sceptic envers des journalistes qui veulent et choississent comme des instigateurs des troubles vis-a-vis à notre fragile situation qu’on peut qualifier non stable ! Et ils ont tenté de comparer les anciens Presidents qui ont promis bcp mais delivrés aucun dévelopment à nos pays ! Ce genre de jugement est particulierement vide et irresponsable, car la HAT (à son état actuel) ne fait que nous assumons ses roles d’assurer à promouvoir le bon point de départ pour la veritable democratie et à initier toutes qualités qui méritent à crèer pour notre future stabilité politique et économique.

    Vis-à-vis à ces efforts, bcp de gens ne sont pas content !!!!!!!!

  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 12:17, par poiuyt (#584)

    Vous êtes admirable dans votre courage à parler de l’ombre.

    Je ne sais pas pour quelle raison, mais les gens ne vous suivent pas quand vous parlez de la participation de la France dans ce qui nous subissons aujourd’hui. Là encore, on vous répond à côté, même ce qui sont anti-hat n’en parlent pas volontiers.

    On met tout sur des soi-disant qualités de tgv, qualités essentiellement composées atermoiements dus à son ignorance, et à son état de vassal non-décisionnaire, mais exécuteur. La machine qui a installé en un rien de temps un pouvoir de fait est nécessairement très sensée et très puissante, de par sa réactivité tous azimuts ; elle ne peut être qu’une grande puissance et étrangère. Les faits se sont déroulés les uns à la suite d’autres dans une suite logique (dé-)constructive, qui a mené à cet état de non-état, et à une popérisation chronique.

  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 13:13, par rakoto09 (#1735)

    Tout d’abord, vous devez vous en rejouir Rota Rakotomalala que la liberté d’expression est belle et bien revenue à Madagascar. A l’époque de votre mentor Ravalomanana on ne pouvait sortir un article comme le votre, on irait directement à Tsiafa, surtout sur la liberté de l’appellation de « Président ». Vous restez toujours dans votre unilatéralisme et dans vos préjugements sur l’échec de ce gouvernement de transition alors ce n’est que transition, les différentes consultations nationales vont suivre et en temps qu’opposant vous devez vous réjouir en misant sur l’usure du pouvoir et la fin de l’état de grâce surtout avec les disponibilités financières énormes de Ra8. Enfin si vous jugez que les seules vérités et la seule parole du peuple résident chez Magro, dans les dires de votre famille, passer 1 mois et demi à Antananarivo et vous connaissez tout de Madagascar, vous êtes encore libre. Mais n’oubliez pas qu’à travers ses différentes provinces ce pays a ses diversités et ses propres réalités. Et bien évidemment les différentes colloques de l’UNIR(Union nationale des intellectuells pour le renouveau) sont pour vous ZERO bien évidemment. Merci

  • en réponse à vos commentaires
    21 septembre 2009 14:37, par rota rakotomalala (#2628)

    j’attendrai la fin de la journée dans le souci de préserver l’éthique du journal.

    merci de votre compréhension

  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 16:13, par rota rakotomalala (#2628)

    Bonjour à tous,

    La logique de déstabilisation existe, ce n’est pas moi qui l’ai inventée. C’est une méthode utilisée par les médias dans la guerre de l’information.

    J’aurais dû commencer par cela. Désolée…

    L’histoire aurait été trop longue pour relater les faits et j’ai donc mis en exergue dans mon article les faits les plus récents pouvant corroborer cette logique de destabilisation.

    La campagne de déstabilisation commence toujours de l’extérieur. Personnellement, j’ai reçu au mois de novembre dernier un mail d’une soi-disant amie Malgache qui m’a demandé de forwarder des articles tels que « Pays à vendre », « le scandale de Daewoo », « la course aux terres agricoles », etc. Je m’en suis prise violemment par mail à cette Malgache, j’ai honte pour elle, en lui disant que je ne serai sûrement pas son « porte mail » pour des calomnies pareilles. J’ai supprimé son nom de mon répertoire électronique. Elle a eu la décence de ne plus m’écrire sinon je l’aurai « spammé ».

    En décembre dernier, j’étais également à Madagascar et à la télé, je vois lors d’une interview Alain Ramaroson montrer le fameux journal avec le gros titre « Pays à vendre » en disant que c’était quand même un journal de référence « Le Nouvel Observateur ». J’ai éclaté de rire !!!

    J’étais au courant de l’ultimatum lancé par AR mais personne ne me semblait réagir, alors je n’ai pas réagi non plus.

    Je reviens en France le 16 janvier exactement, le lendemain, j’ai appris que des Malgaches ont manifesté contre Ravalomanana devant l’ambassade de Madagascar à Paris.

    Et le lundi suivant, ça a éclaté à Tana ! Et vous connaissez comme moi la suite des évènements. L’Express a même fait un dossier sur la crise malgache.

    D’autres journaux en ligne ont publié des articles, tous dans le but de diaboliser les erreurs de Ravalomanana.

    Les médiamensonges de Madagascar, je l’ai lu en Mars ou Avril mais je n’ai rien dit. Sauf que petit à petit sont apparus d’autres articles allant dans le sens de ce qu’a dit Michel Collon. Ce que je vous ai mis en lien dans mon article.

    IL EST TEMPS DE REAGIR MAINTENANT, C’EST CE QUE J’AI FAIT, ENCORE UNE FOIS C’EST MON OPINION, J’AI SOUHAITE VOUS LA FAIRE CONNAITRE.

    Quant à vous Rakoto09,

    J’ai déjà dit dans un commentaire qu’après tout ce n’est qu’une transition, il faut avancer.

    LE SPORT FAVORI DE CERTAINS EST APPAREMMENT L’ATTAQUE SUR LA PERSONNE PLUTOT QUE CE QU’ELLE DIT. CA AUSSI FAIT PARTIE DE LA LOGIQUE DE DESTABILISATION.

    Monsieur Andriantsimbazovina concernant les débats stériles sur l’unilatéralité a exprimé ses opinions « En tant que juriste spécialiste de droit public et d’institutions politiques et en tant que patriote et citoyen malagasy, j’ai eu l’honneur d’appeler toutes les parties Malagasy et la Communauté internationale à ne pas faire durer davantage la souffrance du peuple Malagasy, à faire prévaloir la raison sur la passion, à faire prévaloir l’intérêt de la Nation sur les intérêts particuliers de chacun d’entre vous. ». Et il s’est fait « descendre » excusez-moi du terme, cela m’a choquée.

    Dans mon article « Organiser la vérité des urnes, œuvre de salut publique urgente », j’avais dit :
    « Ceci dit, je suis sûre qu’à Madagascar, il y a des Malgaches qui voudraient exprimer leur avis comme Monsieur Joël Andriantsimbazovina, seulement ils savent qu’ils vont être mal perçus, alors ils se taisent. Je trouve ça bien dommage… ».

    Alors désolée, si je ne veux pas débattre avec vous Rakoto09.

    PS : J’ai rassemblé dans ce post ma réponse à vos commentaires actuels et à venir.

    Misaotra Tompoko

    • La logique de déstabilisation
      21 septembre 2009 23:19, Manantena (#1345) répond à rota rakotomalala (#2628)

      Merci, Rota.

      En vous lisant je crois me relire. Quand le scandale médiamensonges de Kouchner vs M. Collon a éclaté en France, j’avais cru que ça ferait effet à Madagascar et que tout le monde verrait la main de la France dans ces manifs TGV. Hélas, j’ai mis du temps pour comprendre les inconvénients de notre insularité.

      Que de videos youtube, daylymotion et autres peuvent nous servir à démontrer que la Françafrique n’est pas un mythe, mais comment le faire passer quand, semble-t-il, nos journalistes, si patriotes soient-ils, sont sous la coupe de certaines subventions françaises ; du moins c’est la réponse que j’ai eue à la question : « Ce n’est pas possible qu’aucun de nos journaux, dans cette crise, ne parlent ni de la Françafrique, ni du scandale Kouschner/ M. Collon, et encore moins des MBA (biens mal acquis), pourquoi ? »

      Vous avez dit l’essentiel, mais je vous demanderais d’ajouter à la liste des videos ici, celle de chez Bakchich info : « Bourgi raconte Sellier » dans lequel Bourgi, le françafricain de Guéant, étale nettement comment, déjà, un maffiosi français de la « Communication et Stratégie » dispute avec lui Madagascar de Rajoelina. Il y explique comment il était reçu à Ivato et Iavoloha. Peut-être, qu’alors, certains commenceront à se poser des questions ???

      Encore une fois, MERCI !

      • La logique de déstabilisation
        23 septembre 2009 04:13, rota rakotomalala (#2628) répond à Manantena (#1345)

        Je viens de recevoir ce message transféré par une autre personne :

        "Bonsoir,

        J’ai eu l’impression de me lire me lire moi-même en parcourant cet article de Rota Rakotomalala dans Tribune.com.
        Nous avons totalement les mêmes vues sur Rajoelina et j’ai moi aussi enregistré toutes ces videos qu’elle cite. Je n’ai pas pu, cette fois, résister à lui répondre, car d’habitude mes points de vue sont déjà exprimés par d’autres.« Et j’ai répondu à cette personne en lui demandant de transférer mais je remets ici le contenu de nos échanges. »bonsoir,

        je ne comprends pas ce que la personne veut dire ? « car d’habitude mes points de vue sont déjà exprimés par d’autres »

        les liens que j’ai mis sont sur le Net, je ne les ai piqués à personne : afrik.com, liberation.fr, survie.org et il s’agit de sites que je consulte régulièrement !!!

        il resterait probablement la mention de « L’ombre de la Françafrique à Madagascar, au Gabon, en Mauritanie » contenant les vidéos dont elle parle qui effectivement proviennent d’un mail que j’ai reçu. si c’est ça qui chagrine cette personne, je vais m’en excuser immédiatement. vous voudrez bien lui transférer ce mail ?

        Merci d’avance
        Cordialement

        Ma réponse à transférer
        Chère Madame, cher Monsieur,

        Je suis désolée si je vous ai froissé(e) mais sincèrement, je ne pense pas avoir usurpé vos informations, à l’exception probablement du lien « L’ombre de la Françafrique à Madagascar, au Gabon, en Mauritanie » contenant les vidéos que j’ai effectivement reçues par mail. J’en suis
        désolée vraiment !

        Pour le reste, il s’agit de sites que je consulte régulièrement : afrik.com, liberation.fr, lexpress.fr, survie.org.

        Si on parle d’une vidéo en particulier, sur pop’com ou le grand journal de canal plus, que je regarde, ex l’interview de Bourgi et aujourd’hui la vidéo de Obama "j’étais Noir avant d’être Président », je
        vais tout de suite sur youtube pour trouver la vidéo.

        Quant à l’article en lui-même, je l’ai rédigé à partir d’un article concernant l’analyse de l’info. Et j’ai mis en italique et entre guillemets ce que j’ai repris de cet article. Je pense avoir le droit de faire cela.

        bien cordialement
        rota rakotomalala

        • La logique de déstabilisation
          23 septembre 2009 04:20, rota rakotomalala (#2628) répond à rota rakotomalala (#2628)

          Mea culpa puissance je ne sais combien de fois chère Madame, cher Monsieur

          c’est un malentendu qui m’a été clarifié par mail qui précédait celui-ci et que je n’ai pas vu tout de suite.

          avec toutes mes plates excuses...
          rota rakotomalala

  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 18:57, par georges Rabehevitra (#3099)

    Bien sûr que la Françafrique existe. Bien sûr que la France n’a certainement pas porté dans son coeur Ravalomanana (refus de l’Ambassadeur pour des raisons loufoques). Mais c’est comme en physique, il est plus facile de déstabiliser ce qui n’est pas stable !

    J’ai récemment dit dans ces rubriques que si Ravalomanana n’avait pas touché à ses intérêts, Rajoelina serait un homme d’’affaire comme un autre et qui s’en foutrait de la politique comme de sa première chemise. Cela a commencé par des vulgaires panneaux publicitaires du côté d’Antanimena.

    Après cette épisode, l’équipe à Ravalomanana a multiplié les bévues et brimades envers lui. Après, que tout le monde s’est servi du pion Rajoelina pour aller le dégommer, c’est sûr que cela ne s’est pas fait tout seul.

    Je veux bien que l’on trouve des boucs émissaires à ses propres turpitudes mais, acheter avec des fonds propres des sociétés d’Etat, un avion dont l’utilité aurait pu être dábattu sereinement, est une erreur de plus. Surtout au moment où les bailleurs commençaient à se poser des questions sur la bonne marche des affaires chez nous.

    Anecdote : J’ai déjeuné avec le couple Rajoelina quelques mois avant sa candidature à la Mairie de Tana. Il m’a demandé de faire partie de son équipe. J’ai refusé poliment en lui disant que la politique ne m’intéresse pas car je suis plus un homme de réflexion que de pouvoir. Dans le même temps, comme je connaisais toute l’équipe de Ravalomanana, celle-ci m’a demandé de ’’fouiner’’ pour voir si la France n’était pas derière Rajoelina. J’ai dit à cette équipe quelques jours plus tard que la France n’était pas derrière, au contraire, Rajoelina avait derrière lui des malgaches de haut niveau qui en avait marre dont la façon dont le pays était dirigé. Evidement cette équipe ne m’a jamais cru !

    • La logique de déstabilisation
      22 septembre 2009 02:30, Manantena (#1345) répond à georges Rabehevitra (#3099)

      « Rajoelina avait derrière lui des Malgaches de haut niveau... » cela me rappelle « le chienlit » qui qualifiait le KMR de 2002.
      Parlez-vous de certains membres de SEFAFI et des traîtres qui entouraient Ravalomanana ?

      C’est dur pour un « avara-pi » de travailler pour quelqu’un qui n’a pas le même cursus, n’est-ce-pas ? Et ces personnes de « haut niveau » qui poussent un DJ en avant, sont-ils si « hauts » que ça ?
      Je ne trouve que des mots opposés à hauteur pour qualifier ces personnes qui ont sûrement des cartons, je n’en disconviens pas, mais quelles sont leurs VALEURS ?

      Autant que j’abrège car nous n’avons pas les mêmes valeurs, à voir toutes les bassesses dont a fait preuve cette HAT jusqu’ici, le dernier étant celui que Ndimby déplore ce jour.

      Il n’y a pas que Madagascar qui ont de grands diplômés avec une bassesse d’esprit, « avo toerana fa ambany saina » hoy Dadabenay izay !

      Machiavel, Sade et les autres avaient une intelligence bien au dessus de la moyenne, comme certains savants qui ont regretté leur découverte.

  • La logique de déstabilisation
    21 septembre 2009 23:51, par Aiza (#3179)

    On peut discuter longtemps sur ces thèmes de déstabilisation et de « théorie du complot », et même admettre et reconnaître qu’ils font partie -bien sûr- de la réalité.

    Mais ce serait encore et toujours rejeter sur les « autres », quels qu’ils soient, les différents états par lesquels nos faits politiques, sociaux, économiques et environnementaux se trouvent être dynamiquement. Non seulement ces états, mais aussi leurs origines.

    Ce qui importe, de façon ultime, est l’état dans lequel se retrouve le peuple.

    Il faut avoir fait l’effort d’aller vivre à « Ambalakida » -symbolisation d’un village au fin fond du pays, et de sa petite communauté de population- dans les années 2003-2006 pour savoir que ce peuple était exangue, totalement à bout. Il se retrouvait en train d’essayer de survivre de la cueillette et de la chasse, ce qui représente un énorme bond en arrière. Quand l’humanité vivait-elle de cueillette et de chasse ? au néolithique ? je laisse les érudits répondre.

    Un mérite à accorder au régime qui vient juste d’être retiré des affaires, est qu’aujourd’hui notre pays semble se réveiller à des problématiques de réelle indépendance -est ce une utopie ?, aux érudits encore de répondre- MOTIVEE par un REEL recentrage sur le bien-être de ce peuple qui a toujours su tout endurer de par sa culture.

    La tâche est immense, dantesque -technique, technologique, stratégique, gestionnaire, politique, économique, sociale, environnementale, à savoir maîtriser simultanément-.

    Alors avançons, laissons de côté ces discussions sur les personnes et les déstabilisateurs.

    Ne pas perdre de vue les visions, missions et objectifs que nous nous devons de construire et de développer, si ainsi que nous le savons tous, nous tenons tous au bien-être de notre pays.

    Merci à Rota de ses écrits.

    Aiza

  • La logique de déstabilisation
    22 septembre 2009 12:28, par hafatra (#1895)

    Ho an’i Rota

    Marina ny voalazanao fa efa nisy nandamina hatramin’ny ela ny tranga teto amin’ny firenena.Ary tao aza ireo firenena vahiny izay niray tsikombakomba tamin’izany....marina daholo izany .Saingy ny fanontaniana apetrako aminao : inona moa no nataon’ leravalo hiarovana ny firenena ankoatra ny fandroahana mompera sy relijiozy katolika ?
    Tgv anie ka « zaza » tao an-trano ihany fa tsy lamasininy nafarana avy any an-dafy akory ! Ary raha nilaza ny tenany ho raiaman-dreny leravalo nahoana no tsy nahay nitaiza ny ankizy ?Fitaizana demokratika ?

    Ny serasera sy fifandraisan’ny firenena rehetra eto an-tany dia mizara ho fihatsaram-belatsihy antsoina hoe diplomasia ary fifaminganana atao hoe fitadiavana na fiarovana tombon-tsoa, politika, toe-karena....tsy misy izay tsy mahalala izany ary tsy zava-baovao ny fisian’izany eto an-tany.
    Marina fa niezaka leravalo nampiseho ny firenentsika any ivelany , niezaka izy nanondrotra antsika ary nisarika ny mason’ireo vahiny hitopy aty amintsika , iderana azy tokoa iozany saingy nahoana no tsy nahay niaro ny safidim-bahoaka izy , safidy ho an’ny tena fahaleovan-tena , tsy fiankinana lava amin’ny mpamatsy vola fa fianteherana amin’ny herin’ny tena aloha toy ireo mpitolona mena lamba sy vvs taloha ?

La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 499  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360