Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 19h26
 

Société

Insécurité

La justice populaire gagne du terrain, l’autorité reste impuissante

jeudi 18 décembre 2014 | Léa Ratsiazo
JPEG - 65.1 ko

Il ne se passe pas une semaine sans qu’on entende parler de cas de justice populaire à Madagascar, du moins ceux dont l’écho arrive jusqu’à Antananarivo. Le dernier en date est celui qui s’est passé dans la région de Sofia il y a quelques jours et qui a failli dégénérer en émeute. Le fokonolona d’une localité de Port Bergé a exécuté trois personnes soupçonnées d’avoir volé des bovidés mais après-coup il s’est avéré que l’une d’elle n’avait rien à voir avec l’infraction. La gendarmerie locale a enquêté et arrêté ceux qui ont commis les meurtres. Le fokonolona s’est révolté pour exiger la libération des personnes arrêtées, les forces de l’ordre ont dispersé la foule à coup de gaz lacrymogènes. Les membres du fokonolona s’estiment dans leur bon droit en vertu de leur « dina tsimandefitra » pour justifier leurs actes.

À mi-novembre, un jeune homme de 38 ans soupçonné d’être un mpangala-jaza a été brûlé vif par les fokonolona dans la région de Mahabo-Morondava. D’après la famille de la victime, le jeune homme, un maçon qui s’était disputé avec son chef a quitté son chantier avec son frère, dans la nuit pour aller rejoindre à pied Mahabo (à 40 km) et ils sont simplement passés à la périphérie d’un village au petit matin. Or, au moment de leur passage, ils ont rencontré deux jeunes enfants qui faisaient leurs besoins en dehors du village. Ces enfants, en voyant des étrangers ont pris peur et se sont enfui en alertant les adultes qu’il y a des mpangala-jaza. L’un des frères a pu s’enfuir mais l’autre a été rattrapé par le fokonolona et a été brûlé vif. La famille a dû payer 300 000 ariary au fokonolona et à la gendarmerie pour pouvoir récupérer le corps deux semaines après.

On peut citer les cas à l’infini mais une chose est sûre, la justice populaire fait partie du paysage social à Madagascar. L’explosion de l’insécurité dont les attaques sont de plus en plus violentes, la corruption qui gangrène toute la chaîne du système judiciaire, expliquent la justice populaire qui prend de plus en d’ampleur aussi. D’ailleurs les membres des fokonolona qui s’adonnent aux vindictes populaires ne s’en cachent pas, car ils considèrent qu’ils ont agi pour la bonne cause en nettoyant ainsi la société. Or, il suffit d’une rumeur pas forcément fondée, d’une jalousie ou d’une mauvaise circonstance pour mettre à mort sans enquête et sans préalable quelqu’un d’innocent. D’un autre côté, les autorités sont dépassées et parfois laxistes. Et ces histoires de dahalo miova fo n’arrangeront rien. Car la population non seulement se sent sans protection mais en plus le fanjakana censé être payé pour la protéger « récompense » les dahalo. Cette forme flagrante d’injustice pousse le fokonolona à assurer sa propre défense, parfois en dehors de la loi.

63 commentaires

Vos commentaires

  • 18 décembre 2014 à 08:45 | solo_bakaka (#6949)

    Peste, insecurite, justice populaire, traffic en tout genre..........

    Les anciens chefs d etat , qui se sont etripes, sont en voie de former une alliance contre nature pour soit disant « LA RECONCILIATION NATIONALE »....

    VIVE MADAGASCAR TSY MANDOHALIKA !!!!!!

    Pauvre Madagascar, pourquoi es tu tombe si bas,otagede ces BABAKOTOS ??????

    • 18 décembre 2014 à 08:58 | Bena (#2721) répond à solo_bakaka

      est-ce que certains renouent seulement avec leur nature ? (vindicte, vandalisme, pillage, trahison).

      pour l’Etat (ou le tas) la priorité c’est le maintien au pouvoir d’abord (statut de tana pour avoir des sièges aux communales, manipulation de la constitution qui est déjà bancale par elle-même, poudre aux yeux avec tant de promesses). le reste, tant pis.

    • 18 décembre 2014 à 09:59 | Gérard (#5118) répond à solo_bakaka

      Décidément, Madagascar est dans l’impossibilité de vivre dans son époque et se retrouve plongé dans les abîmes moyenâgeux et pour longtemps alors qu’on veut faire croire à une réconciliation imaginaire. Comme si on pouvait réconcilier les volontés de chaque citoyens. C’est du bla bla pour remplir les pages des journaux alors que le peuple souffre de l’injustice, de l’indifférence des gouvernants qui ne brassent que du vent alors que le pays est en déroute complète. Plus que quelques heures de courant par jour ou par nuit quand personne n’en a besoin. Bientôt plus que quelques minutes de courant par jour pour justifier un abonnement à la Jirama. Il faudrait refuser de payer cet abonnement car la Jirama n’a pas le droit de demander un abonnement alors qu’elle n’est pas en mesure de remplir les conditions liés à ces abonnements.
      Quand le vazaha quitteront le navire Madagascar les malgaches redeviendront tous des mikéa...

    • 18 décembre 2014 à 10:20 | revysaditra (#8500) répond à Gérard

      Nous ne savons pas nous DÉFAIRE du PASSÉ...
      — -
      ...inona no mahatonga an’izany... le rapport avec le PASSÉ...
      — -
      2 mécanisme de frustration :
      — -
      — -
      1) la comparaison aux autres : VAZAHA, karana, kely maso
      — -
      2) le rapport au PASSÉ
      — -
      — -
      ...nous ne savons pas nous défaire du passé
      — -
      ...pourtant, nous avons tous les ingrédients pour RÉUSSIR !!!
      — -
      ...chez les lémuriens, on note actuellement environ 80 espèces...
      — -
      ...chez les oiseaux 284 espèces dont 6 qui ont été introduites par l’homme...
      107 qui sont endémiques et 209 qui se sont reproduits à Mada...
      — -
      ...chez les tortues....
      http://youtu.be/AhS8ehjOK-M
      — -
      ...chez les femmes et les hommes. ...une île à fortes potentialités économiques...
      ...sociales et culturelles...
      ... avec une main-d’œuvre familiale...
      .... main-d’œuvre communautaire abondante et bon marché...
      — -
      ...sous les Îles Éparse... une richesses naturelles cachées...
      — -
      ...notre immenses forêts...
      ... où évolue une faune et une flore toutes endémiques...
      — -
      ... NA HO ANY... NA TSY HO ANY...
      nous avons tous les ingrédients pour RÉUSSIR.
      — -
      si ça marche tant mieux...
      si ça ne marche pas...
      ...on passe à autre chose !!!
      — -
      Ianao no Tompon’ LA CLÉ
      http://youtu.be/IScUZrv6vrU

    • 18 décembre 2014 à 13:11 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Gérard

      Iza koa ity Gérard bé taim-bava ity ??

      Tsotsoka ve i takaka ??

    • 18 décembre 2014 à 13:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à revysaditra

      - "Arrêtez vos délires.
      Merci !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 18 décembre 2014 à 13:42 | Isandra (#7070) répond à solo_bakaka

      Tout ça est dû à la perte de confiance de la population envers les autorités lesquelles sont énormément affaiblie depuis l’arrivée de Hery au pouvoir avec son équipe des apprentis,...pour preuve, le retour en Tsokosoko de Ra8, lequel aurait été impossible à l’époque de Rajoelina,...dont ces autorités se préparent la libération d’inculpé principal,...lequel a sous son dos pas mal des éléments à charge contre lui,...

      Comment peut avoir de confiance ce genre d’autorité,...?

    • 18 décembre 2014 à 13:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      En fait,... c’est l’effet boomerang de toutes ces amnisties pour les dahalos et leur chef principal,...

    • 18 décembre 2014 à 14:14 | ramaso (#7441) répond à Gérard

      Oui c´est vrai Mr GERARD,MADAGASCAR est perdu a cause de la politique du regime qui est en face de faux problemes comme celui provoque par le cas de RA8 et JMK,alors qu´il ya bcp plus de problemes a regler que de parler de RA8 tous les jours,vous dites que quand les VAZAHAS quitteront le navire MADAGASCAR les Malgaches deviendront des MIKEAS,j´ai pas saisi le sens du mot MIKEAS,sinon les MALGACHES sont devenus des SAUVAGES-DES BARBARES-DES BABAKOTO,c´est la verite il faut le dire,MADAGASCAR est le pays oü tout est possible:CRIME-VOL-VIOL-CORRUPTION,MADA est le pays de L´IMPUNITE a partir du moment oü vous payez n´importe quel responsable pour votre interet.

    • 18 décembre 2014 à 16:43 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Vous avez bien dit que la population malgache n’a plus confiance aux autorités que j’ajoute élues et non élues. Elues, car eux ils ne font que promettre ciel et terre à la population surtout pendant les campagnes électorales, pourtant ils n’ont réalisé aucunes de ces promesses. Non élues, car ils ont été au pouvoir par le fait du HASARD soit par la force (aidés par l’armée) ou après avoir étendu des pièges pour occulter une sorte de diabolisation rendant la vie impossible le régime en place en instituant des actes barbares inadmissibles pour le tenant du pouvoir aux yeux du peuple et de la Communauté Internationale. Donc, le peuple ne fait que traduire ces agissements par manque de respect mutuel.
      D’un autre angle, on peut dire que le tenant du pouvoir a peur des REACTIONS du peuple, surtout ses mécontentements qui peuvent surgir à tout moment et qui constituent ces foyers de tension par ci par là ??
      Comme l’Etat est là pour veiller sur le peuple et assure son bien être - normalement et théoriquement, sinon, c’est le concept des Etat faible qui devra prendre place et vive l’anarchie. Le PRM devra y réfléchir mûrement.

    • 18 décembre 2014 à 17:08 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Nous ne pourrons pas espérer grande chose de ce régime,...à peine installé ne calcule que se maintenir au pouvoir, le met en priorité...,tout est focalisé là-dessus,...la réconciliation nationale,...la réforme territoriale,...HCJ,...pire les insécurités,...etc... Quant aux problèmes lesquels sévissent la population,...ils ne proposent que TIP TOP,...et les baratins quotidiens pour endormir les crédules,...on dirait qu’il n’y a pas des dirigeants dans ce pays, encore moyen un gouvernement,...

    • 18 décembre 2014 à 20:50 | caro (#7940) répond à revysaditra

      « Nous ne savons pas nous DÉFAIRE du PASSÉ... »

      En effet, la societe malgache a un rapport tres ancré dans le passé, et s’y accroche encore fortement en s’imaginant faire face au monde moderne avec un regard permanent dans le retroviseur.

      J’ai eu un echange avec un forumiste sur cette plate-forme qui me faisait comprendre que la societé malgache ayant toute sa « splendeur » par le passé a interet a se maintenir comme elle l’etait, et a condamné les regards tournés vers la modernisation en comparant un 4x4 avec une charrette ! Avec des manieres de voir pareilles, il est evident qu’au lieu de confier la sanction a une autorite judiciaire, la preference reviendrait au jugement d’une instance qui ignore les regles de droit moderne.

      Si la societé traditionnelle avait son role a jouer dans la societé de l’epoque, tout rejet de modernisation en s’accrochant a des valeurs ancestrales devenues galvaudées ne conduit qu’a cette hesitation entre une societe « archaique et moyennageuse » face a l’universalité du droit qui, elle, privilegie des instances specifiques pour juger et condamner en cas de violation d’une regle qui regit la societe, et ou toute idée de justice populaire s’en trouve des lors ecartée.

      Mais revenons a nos realités, les vindictes popupaires devenues frequentes ces derniers temps ont des racines plus profondes que l’on imagine. C’est avec beaucoup de raccourcies, comme l’avancent certains forumistes, de considerer que ces evenements decoulent seulement de la maladresse des gouvernants actuels.

      Une importante mutation s’est operée dans la societe malgache depuis 1972 avec la prise de conscience dans le pays que l’on pouvait disposer davantage de liberté pour s’exprimer mettant ainsi a mal les autorités des anciens et le traditionnel droit des ainés a l’egard des autres. C’etait une nouvelle forme d’hesitation entre une societe qui veut se conformer aux nouvelles donnes et l’ancrage dans les traditions. Et malheureusement, l’avenement du socialisme en 1975 n’a pas arrangé les choses. Car l’orientation vers les pays de l’est a une nouvelle fois apporté son nouveau lot de perturbation dans la societe.

      Les mentalités n’ont pas eu le temps de s’adapter au fil du temps et les corruptions a tous les etages qui regnaient a cette epoque n’ont fait que l’homme malgache ne se trouve nulle part : « tsy an-tany tsy am-parafara » : completement egaré. Il en est resulté que petit a petit, le subconscient a assimilé tout ce bouillon avec la mefiance a l’encontre des autorités. D’ou le pourrissement general qui a conduit aux comportements actuels de nos politiciens qui ne cherchent qu’un fauteuil, de nos deputés qui sont plus preoccupés a leurs petits avantages personnels (passeport diplomatique pour la famille, exemption de fouille a l’aeroport, reticence a faire des declarations de patrimoine, surencheres au mieux payants pour voter a l’assemblee,...), des gouvernants qui tentent tant bien que mal de justifier le decoupage de la Capitale au lieu de proceder aux Municipales directement, alors que ces elections devaient deja avoir lieu depuis longtemps.

      En voyant tout cela, il n’y pas de quoi s’etonner que la confiance de la population s’est evanouie pour prendre personnelllement en main ce qu’elle considere comme justice.

    • 19 décembre 2014 à 04:29 | revysaditra (#8500) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pleure ô mon pays bien aimé...
      ...la SOMALISATION frappe à ta porte.
      — -
      http://youtu.be/VbxoH5aWW5c

    • 19 décembre 2014 à 09:28 | Bena (#2721) répond à Bena

      pour le gugusse qui écrit en bas : « Quand le vazaha quitteront le navire Madagascar les malgaches redeviendront tous des mikéa... »

      nous espérons seulement que tous ces rats quitteront notre bon navire de leur plein gré. personne, vraiment personne n’a jamais demandé leur présence.

    • 19 décembre 2014 à 09:33 | Bena (#2721) répond à ramaso

      ce gerrard et ce ramaso font partie des rats blancs, noirs ou marrons qui doivent quitter le navire. allez ouste, deux zommes à la mer. bon débarras. que les somaliens s’en occupent.

    • 19 décembre 2014 à 13:22 | jeanlinna (#8629) répond à Isandra

      Étais-tu sur place en 2009 ???
      Crois-tu que la révolution colorée soit spontanée, ou le fruit véreux d’une manipulation extérieure ???
      Le tord pour Ravalomanana, c’est d’avoir ouvert le pays à d’autres investisseurs .Reny malala très fâchée.... Punir fort le pays jusqu’à ce que le peuple pleure et demande pardon...Et ça marche !

    • 20 décembre 2014 à 07:18 | Gérard (#5118) répond à solo_bakaka

      Mais les gens ont-ils la capacité de passer outre les diabolisations faciles de la classe politico-médiatique ? Il faudra pourtant bien que les gens se posent les bonnes questions ! Il n’y a pas d’échappatoire. Comme dit quelqu’un si vous ne faites la politique, elle vous fera. Ou comme l’a dit Paul Valery : « La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. ». Alors certains sont prompts à croire la classe politico-médiatique quand celle-ci traite les curieux de conspirationnisme.
      Diviser pour régner est d’actualité et au lieu de régler le problèmes des forces de l’ordre qui sont plantés à longueur d’année à l’abord des villes pour rançonner les taxi-brousse et forcer les gens à payer des koli koli pire que des dahalo.

  • 18 décembre 2014 à 08:56 | Solofo Rasamiharimanana (#8655)

    Il y a 3 points que je demande aux partisans de la justice (ou plutôt du vindicte) populaire d’expliquer :
    1) pourquoi le verdicte est toujours la mise à mort du coupable de la manière la plus atroce, quel que soit le dégré de son crime (allant du simple pick-pocket, passant par le vol de poulet, jusqu’au viol, trafic d’organe...).
    2) pourquoi on passe tout de suite à l’application de la sentence sans passer par une audience ? dans la plupart des cas on accuse quelqu’un par une simple rumeur, sans témoin ni preuve
    3) on dit que la justice populaire est justifiée par l’inaction des autorités judiciaires gangrénées par la corruption. alors pourquoi on n’applique pas la justice populaire plutôt à l’autorité judiciaire qu’aux simples voleurs ?

    Puis je demande à ceux qui sont chargés de porter le coup fatal (en bref les bourreaux) de prendre conscience d’eux-mêmes. Etes-vous certains que vous n’avez jamais commis de délit ? car si non, vous devez passez aussi par la justice populaire.

    • 18 décembre 2014 à 09:02 | Bena (#2721) répond à Solofo Rasamiharimanana

      solofo, avec votre logique et rationalité, va discuter avec al qaeda, aqmi ou daesh.

    • 18 décembre 2014 à 09:09 | Solofo Rasamiharimanana (#8655) répond à Bena

      Oui. Je vois !

    • 18 décembre 2014 à 16:29 | zaho (#699) répond à Bena

      Solofo a raison. Vous Bena, vous n’avez rien compris car cela peut vous arriver aussi. Faites attention à ce que vous écrivez car des innocents ont été tués à cause des raisonnements que vous tenez. Pauvre de nous, et ce qui est triste, même si la personne a volé, est ce qu’on a le droit de BRULER VIF un être humain ? Je vous laisse réfléchir.

    • 18 décembre 2014 à 21:12 | caro (#7940) répond à Solofo Rasamiharimanana

      Sans aucunement vouloir vous manquer de respect ni defendre ceux qui pratiquent la justice populaire, il faut tenir compte du fait que ces gens :

      -  ne mesurent pas de proportion entre l’acte reprehensible et la sanction comme vous l’apprecierez ;
      -  agissent sous le coup de la colere et de l’emportement ;
      -  pensent agir a la place des autorites en qui ils n’ont plus interet a faire confiance ;
      -  sont l’image de l’echec de l’exercice de l’autorite par les gouvernants.

      La mediatete de la sanction evite que le « delinquant » ne puisse y echapper grace a des manoeuvres, corruptions entre autres, qui auraient lieu pendant l’instruction.

      Voila quelques unes des raisons de ces justices populaires. C’est totalement illegales, mais pour y remedier, il faut au moins deuc choses :

      -  la confiance doit etre retablie entre la population et les autorites ;
      -  les autorites doivent etre capables de manifester de la fermete avec des mesures jugees justes.

    • 19 décembre 2014 à 09:52 | Bena (#2721) répond à zaho

      je ne prétend défendre qui que ce soit ou quoi que ce soit. je dis seulement qu’on ne peut pas raisonner les taliban, l’EI, beaucoup harem, et les dahalo. car dans notre société, les hommes réduits à une pauvreté extrême sont tous des dahalo potentiels. c’est malheureux, mais c’est la réalité. comme le prêtre a dis : « aza voany ihany ry zanako ». ne pas être au mauvais endroit au mauvais moment.

      je vous demande d’aller en discuter avec kolo, il en sait davantage car il a mis en branle une stratégie de non droit qu’il espère lui en profiter ...politiquement. et kolo est un européen (de papier et de souche également), donc rationnel, logique et normalement cartésien. amen

    • 20 décembre 2014 à 07:26 | Gérard (#5118) répond à caro

      Comment faire face à l’inactivité des forces de l’ordre quand la population n’a plus aucune confiance en eux.?
      En effet les gens ont peur des forces de l’ordre car ils savent pertinemment qu’ils doivent « passer à la caisse » rien que pour être écouté d’une oreille distraite et que le résultat est TOUJOURS négatif. Donc je comprend la vindicte populaire qui ne sait plus à qui faire confiance.
      Bien entendu il faudrait avant de tomber dans l’irréparable constituer un conseil des sages dans chaque agglomération qui jugerait des faits et pourrait sereinement prendre des décisions humaines car incinérer une personne humaine est vraiment diabolique.

  • 18 décembre 2014 à 09:04 | betoko (#413)

    A écouter ou à réécouter l’interview de Monsieur Alain Rakotondrazafy effectué par Lalatiana Rakotondrazafy sur Free FM le 16 décembre 2014 sur www.madagate.com , Alain Ramaroson nous fait beaucoup de confidence sut tous les sujets , y compris la main mise des Karana et des Chinois chez nous Cet interview dure 58 minutes et 42 secondes
    A ECOUTER ABSOLUMENT

    • 18 décembre 2014 à 09:09 | betoko (#413) répond à betoko

      Erratum ,j’ai commis un lapsus il s’agit d’Alain Ramaroson , mais pas d’Alain Rakotondrazafy , merci de m’avoir lu

    • 18 décembre 2014 à 15:04 | claude (#3141) répond à betoko

      S’agit-il du meme Mr qui a securisee les sacs de ciments du president Ravalomanana a Ampasampito ?

    • 18 décembre 2014 à 15:50 | betoko (#413) répond à claude

      Je ne sais pas du tout Claude , et de plus je ne suis pas au courant de cette affaire . Possible car il disait qu’il avait beaucoup d’aider Marc Ravalomanana pour son ascension . En tout cas je vous invite à bien écouter son interview et j’en suis sûr et certain que vous ne perdez pas votre temps

    • 18 décembre 2014 à 22:33 | Mihaino (#1437) répond à betoko

      - Le peu que je connais sur Alain Ramaroson , c’est qu’il est patriote et qu’il défend becs et ongles les intérêts de notre PAYS face aux Karanas (Indo-pakistanais & chinois ....) A titre d’exemple : SIB de Majunga , le principal concurrent de la Savonnerie tropicale appartient à Barday & Cie et ils ne font que copier les savons barres (dans les années 80) prisés par les ménagères car on peut les découper à sa guise ....

      - Là où je suis complètement en désaccord avec Alain Ramaroson , c’est qu’il prétend être le maître de la destinée de notre Pays ! Son parti Master n’arrive pas à obtenir les voix escomptés ! « c’est moi qui fais et c’est moi qui défais notre Dirigeant » ,disait-il . Je m’excuse car je n’arrive pas à traduire fidèlement son discours mais l’esprit est là !

      - Alain Ramaroson a gardé la voiture présidentielle de RA8 au parking de la Savonnerie Tropicale , paraît-il, après le coup d’état de 2009 ?!

    • 19 décembre 2014 à 06:31 | Radepy (#7163) répond à Mihaino

      Monsieur Mihaino, je tiens à vous informer que Barday (SIB) est un des premiers savonnier du pays et qui fabriquait du savon barre bien avant la Savonnerie Tropicale ! La famille Barday, de l’Inde et de Madagascar est une famille très riche. Elle a apporté des capitaux pour investir dans l’industrie pendant la colonie française.

      C’est comme la première cimenterie de Madagascar (D’Amboanio) qui appartenait aussi à un karana mais qui a quitté le pays au premier jour de notre indépendance. Ceux-là comme beaucoup d’autres étaient déjà riches dans leur pays d’origine et sont toujours riches mais alors très riches dans d’autres pays du monde !

      A titre d’information, la famille la plus riche chez nos voisins mauriciens est l’ancien propriétaire de la cimenterie d’Amboanio.
      Un ancien de Mada est la 51ème fortune de France, d’autres sont au Canada, aux Etats-Unis, ... Ils ne s’en plaignent pas !

      Aussi, le premier propriétaire de l’industrie textile dans le pays était un chinois qui est lui aussi parti à l’aube de notre indépendance.

  • 18 décembre 2014 à 09:04 | Mba misaina (#7232)

    Ces actes justifient le mécontement du peuple en e qui concerne les « dahalo niova fo ». C’est une forme de révolte du peuple face à la situation dans le pays.
    Les policiers, gendarmes, juges ne sont plus fiables et ces gens ont recours à ces actes.
    Corruption partout !
    Les autorités continuent des « sucer » les gens pauvres dans tous les domaines (policiers, gendarmes, juges, fonctionnaires, etc)
    Il faut trouver des solutions adéquates !

    • 18 décembre 2014 à 17:29 | Isandra (#7070) répond à Mba misaina

      « Les solutions adéquates !... » dites-vous,...? Soyez quand même indulgent,..ce n’est pas trop demandé,...?

      Comme Ils n’ont rien à proposer cette bande d’apprentis,...ils continuent leur apprentissages, en organisant des ateliers contre ateliers,...pour les trouver,...mais là encore ce n’est pas sûr, vus les participants,...

  • 18 décembre 2014 à 09:42 | meloky (#637)

    Une bonne question pour le President de la Republique et ses sbirs :

    Ou sont les promesses electorales ! les consequences sont tangibles, les peuples ne sont pas satisfaits ! AU lieu de resoudre le fond, les temps sont pour playder les causes des vauriens et les vautures perdants et egoistes !!!

    Tout au moins resoudre la pauvrete accrue des masses, puis l’insecurite rependue dans tous les coins du pays !!!!>........

  • 18 décembre 2014 à 09:57 | Eloim (#8244)

    Ni la justice malagasy ni les Forces de l’Ordre n’inspirent plus CONFIANCE. D’où, cette acte de BARBARIE qui ÔTE une VIE HUMAINE, alors que ça appartient au TOUT PUISSANT DIEU.
    Oh les héritiers et fils de CAËN, le vindicte populaire n’entre pas dans le cadre de la légitime défense, donc puni par la loi.
    Dans le Sud de Madagascar, plus 6000 dahalo niova fo ne sont pas passés devant la barre, libres et en plus ils ont eu l’aval des hauts responsables de la sécurité de régulariser leur situation quant à leur possession d’autorisation de port d’arme (arme à feu, bien sûr). Dans notre contexte actuel, article commenté, des fokonolona se sont arrêtés pour avoir commis de lynchage et ont été amenés et vont être emprisonnés. Parce qu’ils ne sont pas des dahalo mais des fokonolona tsy « NIOVA FO » ? Excusez-moi de mes jeux de mot un peu distraits !

    • 18 décembre 2014 à 10:39 | manga (#6995) répond à Eloim

      Notre pays s’est vraiment englouti dans un impasse où tout est paralysé. Je vous dirai tout simplement que personne n’a confiance en elle-même. Quant au vindicte, le cas d’Antsirabe en est une preuve incontestable. Et je ne vois aucune motte de terre où la zone rouge n’est pas applicable sur toute l’étendue et surtout quand un incendie se déclare dans l’enceinte même d’Ambohitsirohitra. Donc si quelqu’un ose s’aventurer en dehors de son fief : à ses risques et périls (mes condoléances aux proches de la victime). Tendu comme tout le monde est en ce moment précis, une mouche qui passe peut être interpretée comme à l’origine de l’ébola.

    • 18 décembre 2014 à 14:22 | Eloim (#8244) répond à manga

      Une fois de plus, je réitère que tout ce qui se passe jusqu’à maintenant constitue des SIGNES qui confirment que l’on est dans le CONCEPT DES ETAT FABLES. En une seule phrase, l’Etat n’assure plus le BIEN ÊTRE DE SA POPULATION (Sécurité, santé, éducation, justice fiable, ...).

    • 18 décembre 2014 à 16:13 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      CONCEPT DES ETATS FAIBLES. Etat paralysé dans tous les domaines.

  • 18 décembre 2014 à 11:14 | jean23 (#8679)

    Bref, un pays qui ne cesse de reculer en tout cas. Le cas va s’avérer plus grave si on aligne les faits avec les analyses de Ratalata Jn Ba de Lakroa sur Samy manana raha izay ambany tanàna foana e ! http://www.lakroa.mg/item-396_chronique_chronique_11.html
    Courage les amis !

  • 18 décembre 2014 à 12:04 | lanja (#4980)

    Nisy mihitsy ny insécurité teto hatr@ izay, fa na iza hanao DELIRE hiaro fahatany ny olona tohanany na iza , TSY AZO AFENINA ny INSECURITE avy t@ REVOLUTION ORANGE, TAFAHOTRA LOTRA ... vono olona @ Kalach , tsy maintsy maheno isan andro ... tsy misy izay tsy mihorohoro ISAN andro ... misy manafika hatr@ trano na manamboninahitra ! NY JUSTICE POPULAIRE dia porofo ny FANJAKANA tsy mahavita ny andraikiny .

  • 18 décembre 2014 à 12:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il n’y a pas lieu de parler de « justice » quant on sait pertinemment qu’il s’agit plus de règlement de compte, de colère et de vengeance populaire.

    • 18 décembre 2014 à 14:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Parlons également de vindicte et de lynchage populaire car avec le mot « justice » se rapporte au respect de la loi/de la légalité.

    • 18 décembre 2014 à 14:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      lire ...car le mot...

  • 18 décembre 2014 à 13:42 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Voilà donc la réponse du berger à la bergère hery, et son altruisme bien gratos, qui + est insultant .
    Incapable de rendre la justice, la population s’ en charge, comme elle l’ a toujours fait quand les zotorités sont défaillantes, ce qui est édifiant actuellement .
    Plus facile de tirer / la foule, qu’ attraper Remenabila, plus facile de donner des 4#4 aux incapables que courir après les voleurs .
    Plus facile de s’ acharner sur un seul homme, qu’ imposer discipline, transparence et raison aux dépités .
    Plus facile de gracier les bandits, les trafiquants polymorphes, qu’ avoir les 1+1 de les foutre en tôle à casser des cailloux pour les routes.
    Plus facile de pavaner ciseaux en main aux inaugurations tant nationales : qu’ internationales que s’ attaquer aux problèmes qui sautent aux yeux de ces bigleux à vue basse, qui ont les moyens de se payer des binocles pour se cacher derrière et ne rien voir !

  • 18 décembre 2014 à 13:48 | DIPLOMAT (#846)

    La vérité ?
    Le peuple Malgache ne croit aux Politiques, donc n’ont aucune confiance vis à vis de ceux qui tiennent le pouvoir depuis 6 années.
    Pourquoi ?
    1/ Rajoelina a pris le pouvoir illégalement .
    2/ Il a été incapable de diriger le pays, et une des conséquences est l’appauvrissement du peuple
    3/ Hery R a pris le pouvoir suite à des elections truqués. Donc le peuple ne croit plus aux urnes puisque cela n’est qu’une mascarade. Consèquence, pourquoi s’adresser aux représentant de l’état, quand ce dernier est là par fourberie ?

    Tout se paye un jour, et nous devons pas faire semblant d’être surpris de découvrir les conséquences d’actons répétées d’irresponsables politiques.

    Je n’ai aucune confiance vis à vis de l’armée Malgache, le peuple non plus ; Je n’ai aucune confiance en la police et la gendarmerie, et curieusement le peuple non plus, je n’ai AUCUNE CONFIANCE en la JUSTICE Malgache, et naturellement le peuple non plus ....

    • 18 décembre 2014 à 16:08 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      Vous êtes un faux diplomate , Andry Rajealina n"a jamais pris le pourvoir, s’il l’avait pris pourquoi il n’était pas resté ?
      2° Dites nous pourquoi l’élection de Hery Rajaonarimampianina a été truqué et qui l’avait truqué
      Normale si la justice populaire gagne du terrain , c’est à cause de l’appareil judiciaire laxiste et pourris , Alin Ramaroson disait qu’on a la preuve comme quoi Laisoa Jean Pierre , un certain Eddy et un certain Than sont des trafiquant de bois de rose et on les laisse tranquille , idem avec le trafic d’or des Karana etc ... sans parler des magouille d’Abdoul Rasoulou de Filarex , un grand ami de Henry Rabary-Njaka et de Hery Rajaonarimampianina ( Henry Rabary-Njaka était logé au domicile d’Abdoul Rasoulou )

    • 18 décembre 2014 à 16:09 | ramaso (#7441) répond à DIPLOMAT

      Vous avez tout dit Mr DIPLOMAT en disant que vous n´avez pas confiance a toutes ces institutions judiciaires,bien sür vous n´etes pas le seul a ne pas avoir confiance en ces autorites corrompues,c´est pour ca que ce peuple prend la justice en main,RAJOELINA doit disparaitre de la vie politique malgache,il a fait son mandat avec 5 ans de pouvoir de traffic de BDR-D´OR-et autres qui continuent avec HERY.

    • 18 décembre 2014 à 16:36 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      D’abord , je ne suis JAMAIS fait passé pour un fonctionnaire avec le titre Diplomate.
      2/ Le coup d’etat est avéré, sinon pourquoi selon vous la CI a mis M/car sous des sanctions ? Merci de répondre à cette question .
      3/ Les elections étaient truquées. Et pour préparer l’opinion publique à la nomination de Hery R. avec une impossibilité de contrôle, le parti de Hery R a mis pour les premiers tours une Trentaine de candidats qui lui sont favorables, et à qui on a donné des scores insignifiants, mais pour lesquels lorsqu’on additionne les voix, cela lui donnait une majorité. Hors, cher Monsieur, dans une VRAI démocratie, les reports de voix ne sont JAMAIS automatiques, surtout dans un pays comme M/car ou l’information fonctionne plutôt très mal. Une anomalie de fraude avait été très clairement établit, mais curieusement, alors que dans n’importe quel autre pays, cela aurait entraîné une disqualification, à Madagascar, ce ne fut pas le cas....

      Je ne suis pas un Diplomate, cependant, j’ai un regard de celui qui vit la réalité du pays, et non pas comme vous, qui se contente de certitude vécu à 10 000 km ... voilà toute la différence entre vous et moi !

    • 18 décembre 2014 à 16:40 | betoko (#413) répond à ramaso

      Je vais essayer d’être objectif Ramaso au sujet d’Andry Rajoelina . Si vraiment il est trempé pour des trafic d’or et de bois de rose , comment se fait il que sa station de radio et de télévision ne sont pas aussi bien équipé comme les autres stations . Ses journalistes travaillent avec du matos obsolète et ils ne sont pas bien payés ,leur locale est vraiment dérisoire . pas assez d’animateurs , les programmes , vraiment nul .
      Je veux bien vous croire , mais apportez nous des preuves

    • 18 décembre 2014 à 17:21 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      Analyse simpliste . Pourquoi le FMI et la Banque Mondiale ont suspendu leur aide depuis 2008 , car Marc Ravalomanana a fait un coup d’état ?
      Rappelez vous depuis son exile en Afrique du Sud , Marc Ravalomanana disait à toute la communauté internationale de ne plus AIDER MADAGASCAR et tout le monde croyait que c’était un coup d’état , mais après s’être renseigné ce n’était pas vrai . S’il y avait un coup d’état comme vous dites , pourquoi toute la communauté internationale avait accepté qu’Andry Rajoelina soit le président de la transition ?
      Au sujet de l’élction de Hery Rajaonarimampianina , on a voté avec un bulletin unique il me semble , et tout a été contrôlé par des observateurs étrangers . Si vous maintenez cette thèse pourquoi il n’avait eu que très peu de voix mais il a battu Jean Louis Robinson . S’il a triché ou était soutenu par je ne sais pas quelle grande puissance pourquoi il n’avait pas eu au moins 60% de vois ? Ça ne tient pas la route votre démonstration . Dans ce cas pourquoi Jean Louis Robinson a été battu , car on a bourré les urnes de Hery Rajaonarimampianaina ? Cétait grâce au soutient d’Andry Rajoelina et les appareils d’état que Hery avait gagné , mais avec très peu de voix
      Ce qui s’est passé à Madagascar en 2009 , c’est exactement ce qui se passe au Burkina fasso actuellement . Blaise Comparoré voulait rester au pouvoir et la population s’est révoltée et il s’est enfui , et un gouvernement de transition s’est mis en place , et toute la communauté internationale est d’accord , Pourquoi deux poids , deux mesures ?

    • 18 décembre 2014 à 19:59 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Analyse Simpliste ?

      Allons Betoko, donnez vous la peine de revenir un peu en arrière et vous découvrirez les « incidents » qui ont soudainement émaillés les 6 derniers mois de pouvoirs de Rav8. L’histoire inventé de toute piece ou les « simplistes » de votre acabit ont raconté de Rav8 avait vendu le pays au Coréens du Sud « Daawoe ». l’affaire de l’ambassadeur de France ; leloup, du jésuite Urfer....
      Rav8 devenait l’ennemi d’une grande puissance . POINT. Des marchés venaient d’être refusé à cette grande puissance, la conséquence est le coup d’état, la fuite de ton protégé dans la résidence de cette grande puissance...
      Et le retournement de situation par les sous off....

  • 18 décembre 2014 à 14:34 | ramaso (#7441)

    C´est normal Mme LEA que la justice populaire gagne du terrain,l´autorite reste impuissante, L´AUTORITE ne veut rien faire simplement,Jamais les forces de l´ordre n´interviennent quand il y a des attaques des JIOLAHY,ils arrivent tjrs apres 2 heures ou plus quand les JIOLAHYS ont pris le large depuis longtemps,comment voulez vous que la population reste les bras croises,justice doit etre faite.

  • 18 décembre 2014 à 16:00 | jules (#2904)

    mada pays de non droit, ou l’ame soit disant « douce » des malgaches n’est qu’un mythe. La réalité c’est que la barbarie des populations incultes est immense.
    Un grand merci au DJ pour la déscolarisation en masse qui va entretenir tout ces phénomène liés à l’ignorance.
    C’était quand la journée des droits de l’homme ??

    • 18 décembre 2014 à 16:15 | betoko (#413) répond à jules

      Ils ne sont pas des barbares , mais quand on libère des dahalo ou des voleurs et même des assassins , normal si la population est excédée
      Est ce qu’Andry Rajoelina avait dit aux enfants de ne plus aller à l’école ?
      Lors de sa prise de fonction , Hery Rajaonarimampianina disait que dorénavant l’école sera gratuite , Andry Rajoelina n’est plus au commande et pourtant les parents d’élèves payent toujours les frais de scolarités de leurs enfants
      Le journée des droits de l’homme , c’était le 10 décembre dernier et des gendarmes ont assassiné des innocents à Morondava

    • 18 décembre 2014 à 16:51 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Non, Andry n’ a pas dit aux enfants d’aller à l’ecole, mais il n’en avait rien à foutre de l’enseignement. Ce qu’il lui importait était d’acheter l’armée en nommant 600 généraux pendant sont mandant soit plus de 100 / an !!!!!
      Je vous laisse observer le tableau des stat du PIB des Malgaches entre 2009 (periode de Rav8) et ceux d’après cette date, et vous constaterez que pendant le pouvoir du « sauveur » de la revolution orange, puis pendant la prise de fonction de Hery, le pays n’ a jamais été aussi pauvre sur les 15 dernières années....

      http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=MDG&codeTheme=2&codeStat=NY.GDP.MKTP.KD.ZG

    • 18 décembre 2014 à 17:30 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      S’il y avait de l’argent dans la caisse , sûr et certain qu’il l’aurait fait , Je ne suis pas au courant soit disant qu’il a arrosé des généraux , Je ne dis aps que c’est faux , mais c’est fort possible . De toute façon il était là que pour la transition qui aurait dû durer que pour deux ans , et ce n’est pas de sa faute , Marc Ravalomanana a tout fait pour tout saboter . De toute façon , nous ne sommes plus là , nous sonnes avec Hery Rajaonarimampianina et ne dites pas que c’est encore à cause d’Andry Rajoelina que ce nouveau président d’arrive pas à nous sortir de cette mer .... .

    • 18 décembre 2014 à 20:00 | ramaso (#7441) répond à DIPLOMAT

      Puis dans tout ca les DAHALOS font des ravages et ces GENERAUX ronflent dans leurs uniformes mal acquises !RAJOELINA a cree une armee de GENERAUX plus nombreux que les soldats qui n´ont qu´a roupiller aussi dans leurs casernes,c´est l´heritage que RAJOELNA a laisse dans l´armee,les etoiles etaient distribuees comme des petits pains,si RAJOELINA etait encore la nous aurions eu DES MARECHAUX a gogo que meme la FRANCE aurait ete jalouse !

  • 18 décembre 2014 à 17:35 | Turping (#1235)

    - La justice populaire gagne du terrain ,ce qui est compréhensible et condamnable en temps si la justice étatique et l’autorité ne reste impuissante.
    - Trop d’armes comme des forces de l’ordre ripoux prolifèrent dans ce pays .
    - On peut comprendre la lassitude et désespoir du peuple face à ce fléau car il ne se passe pas un jour à Madagascar sans entendre ,parler de braquage ,d’attaques ,de vols à mains armées perpétrés par des bandits .
    - Ce fait similaire démontre au quotidien les anarchismes et l’absence des états de droit ,l’impunité de tout genre ,hélas !

    • 18 décembre 2014 à 17:56 | betoko (#413) répond à Turping

      L’exemple venait d’en haut , Exemple Dahalo miaova Fo , Trafiquant de bois de rose en liberté , Karana qui magouillent avec le pouvoir , Chinois qu’on laisse tout faire . Des Karana condamnés à Tsiafaha qu’on libère juste 3 heures après son incarcération . Les exemples ne manquent pas

  • 18 décembre 2014 à 18:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Le PHAT ANR est le mieux placé pour sortir le pays de sa situation actuelle compte-tenu des raisons suivantes :
    - Il est jeune.
    - Il a déjà dirigé le pays avec brio (Cf Tableau de bord de l’économie de Madagascar n°17 de 2008 à 2013 : source Instat).
    - Il n’a pas encore des fils et des filles à Papa qui alimentent les chroniques.
    - Il est pour la limitation des mandats du PRM.
    - Il est champion toute catégorie de l’alternance démocratique (élection haut la main à la Mairie de Tana et sortie par la grande porte de la présidence de la transition.
    - Il ne réclame pas de siège mais c’est le siège et la population qui le sollicitent.

    • 18 décembre 2014 à 18:45 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Retournez voir allah afin qu’ il vous zéclair mieux, pour ne pas dire : faute d’ enlever votre cécité, vous rende la vue ...

  • 18 décembre 2014 à 18:41 | diego (#531)

    Bonjour,

    Quand la justice populaire s’installe dans un pays, c’est que les institutions régaliennes se sont dangereusement affaiblies, pire inéxistantes.

    Le régime met presque une année pour commencer timidement une réconciliation alors même que les acteurs des crises successives dans le pays étaient présents. Ce même régime dit qu’il est capable de mettre en place des facteurs producteurs qu’il n’a jusqu’ici pas été capable de réunir pour espérer une croissance économique fiable et viable dans les mois à venir ?

    Tant et aussi longtemps que la stabilité politique n’est pas acquise pour un pays, point de croissance économique soutenable pour espérer stopper l’aggravation de chômage.

    On fait tout en l’envers à Madagascar, on exige une justice alors que cette institution est victime de la corruption par exemple.

    On exige une stabilité politique et croissance économique, mais tout le monde trouve normal et accepte un processus politique qu’on sait peu viable car il priverait les gouvernants de gouverner le pays.

    On veut le développement du pays, on veut enclencher la lutte contre la pauvreté, au beau milieu d’une crise institutionnelle, c’est étrange !

    • 18 décembre 2014 à 18:47 | Jipo (#4988) répond à diego

      & de conclure : finalement on veut que rien ne change ...

  • 18 décembre 2014 à 21:28 | elena (#3066)

    Jean Marc Koumba LIBERE !!!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 287