Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 07h47
 

Environnement

Lutte contre le changement climatique

La jeunesse malgache, parmi les plus engagés

vendredi 4 décembre 2015 | Domoina Ratovozanany

Outre les sessions de négociations et les événements parallèles, la conférence COP21 se démarque également par quelques journées thématiques. C’était hier la Journée de la jeunesse et des générations futures, autrement dit la célébration continue du pouvoir des jeunes et de leur participation aux conférences des Nations Unies.

Outre un nombre important d’événements parallèles qui mettent en avant les rôles des jeunes dans la lutte contre le changement climatique, plusieurs présentations, projections et témoignages sur des projets initiés par des jeunes dans le monde entier se sont tenus au Studio changements climatiques depuis le 2 décembre.

Un des projets les plus innovants qui a été présenté est le projet « Cartographie numérique par les jeunes et pour les jeunes » initié par l’Unicef entre 2011 et 2014, qui consiste à explorer des outils pour aider les jeunes à bâtir des cartes numériques de communication percutant en temps réel, en utilisant des technologies web et mobiles, à travers des photos et des vidéos géo-localisé, organisé en cartes thématiques.

« Les cartes que les jeunes élaborent sont des cartes nationales thématiques qui mettent en avant les impacts du changement climatique sur différents secteurs et qui les permettent de proposer des solutions, d’échanger sur les meilleures pratiques », explique Zayn Abaakil, Responsable du Programme Voices of Youth à l’Unicef. « Pour Madagascar, une centaine de jeunes a participé au projet. Plusieurs secteurs ont été analysés dans trois régions, entre autres l’accès à l’éducation et à la santé, la parité garçon-fille, la sécurité alimentaire ».

Madagascar a été un des pays pilotes avec l’Argentine, le Brésil et l’Haïti. Une centaine de jeunes malgaches a participé à l’élaboration des cartographies nationales, 500 jeunes de 65 pays ont collaboré à l’élaboration de la cartographie au niveau mondial.

Les jeunes malgaches à la COP21

Quatre jeunes malgaches participent à la COP 21 grâce à des programmes internationaux où ils ont brillé parmi des milliers de candidats. Citons entre autres Marie Christina Kolo qui est parmi les bénéficiaires du Global South Scholarships de YOUNGO et Domoina Ratovozonany qui est parmi les Climate Trackers COP 21 Fellows du réseau mondial Global Call for Climate Action (GCCA) dans le cadre du projet Adopt A Negotiator.

Domoina R.
Climate Tracker COP 21 Fellow du projet Adopt A Negotiator

15 commentaires

Vos commentaires

  • 4 décembre 2015 à 10:06 | Isambilo (#4541)

    M pour le compte rendu qui manifestement n’attire pas grand monde parmi les forumistes. Hélas. Continuez et persévérez.

  • 4 décembre 2015 à 10:12 | Dadabe (#9116)

    Mes félicitations à la jeunesse du monde et à ces jeunes Malgaches en particulier. L’avenir de leur pays dépend d’eux. Je le dis et le répète depuis des mois : que la jeunesse se réveille et prenne pacifiquement le pouvoir (on ne peut rien faire contre un raz-de-marée de plusieurs millions de 15-25 ans qui réclament leurs droits et exigent un avenir) ! Leurs parents ont été laminés par les régimes politiques les plus débiles de la planète depuis l’Indépendance (il y a eu quelques embellies économiques mais aucun progrès politique). Leurs parents ne savent pas penser librement ni de manière critique. Leurs parents sont certes des victimes, mais un avenir ne se fonde pas sur les effets d’une victimisation. C’est triste mais c’est ainsi.

    • 4 décembre 2015 à 11:50 | Stomato (#3476) répond à Dadabe

      Il faudrait que l’on puisse dialoguer ensemble autrement que sur ce forum.
      Mais qui ne permet pas de messages privés...
      Mais l’on dit bien que seules les montagnes ne se rencontrent jamais.

    • 4 décembre 2015 à 12:13 | Dadabe (#9116) répond à Stomato

      Cela serait sans doute souhaitable mais il me faut protéger, a minima, mon anonymat pour protéger mes enfants malgaches (j’ai connu la police politique de Ratsiraka et je n’ai qu’une confiance limitée dans l’avenir qui se prépare au plan des libertés individuelles et de la liberté d’expression).
      Pourtant, cher Stomato, je ne suis pas une « montagne », tout juste un « petit caillou », une sorte de « scrupule » bien gênant dans une chaussure pour cheminer tranquillement...

    • 4 décembre 2015 à 18:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Dadabe

      Ah la partialité de DADABE qui voit RA8 plus jeune que ANR sur ce forum à moins que votre définition de la jeunesse ne tient pas compte de l’âge de la personne félicitée/vénérée mais se base sur des critères plus subjectifs.

    • 4 décembre 2015 à 20:19 | Dadabe (#9116) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ma subjectivité me fait dire que tu es décidément plus con que la moyenne. Entre un quinqua et un quadra, mon coeur ne balance pas... Je m’en fous. Entre un ancien président élu au suffrage universel et une petite marionnette issue d’un coup d’Etat, mon coeur ne balance pas, non plus. Je préfère le premier.
      Mais à vrai dire, je parle ici de la vraie jeunesse (les 15-25 ans), je parle de sang neuf. De cette candeur qui ravive la haine chez les vieux (enfin pas tous les vieux, mais les vieux cons, oui). Je suis partial ? Un peu mon neveu ! Je revendique. A chacun de choisir son camp. Et une chose est certaine : ces jeunes seront au pouvoir un jour et, nous, nous serons enterrés ou partis en fumée. C’est ça qui t’ennuie ? T’as peur que les soixante vierges promises par ton pote Allah ne t’aient pas attendu ?

    • 6 décembre 2015 à 10:07 | Stomato (#3476) répond à Dadabe

      PQMD ignore pas mal de choses...
      Entre autres qu’un vieux con d’aujourd’hui a été un jeune con.
      Mais lui le jeune con d’aujourd’hui est-il certain de devenir un vieux con ?

  • 4 décembre 2015 à 20:11 | diego (#531)

    Bonjour,

    Bon courage à Domoina R. et ses camarades.

    • 4 décembre 2015 à 20:26 | Dadabe (#9116) répond à diego

      Domoina R. ? Kézaco ? Google hésite entre une pimbèche « journalistique » et une jeune comtesse de la jet set. J’avoue mon ignorance... Diego, ne faites pas comme Betoko, dites-moi la vérité ! Serait-ce la mère du « papa colonel français du petit con » que tout le monde connaît sauf cet imbécile de Dadabe qui vieillit mal ? Je n’ose y croire.

    • 4 décembre 2015 à 21:21 | diego (#531) répond à Dadabe

      Radadabe,

      Pauvre Madagascar, devrais-je écrire ?

      Quatre jeunes gens pour 21ou 22millions d’âmes ?

      Je dis bonne chance, on apprend enfin qu’il y a des Gasy dans cette réunion de Paris !!!!!

      La vérité Dadabe, et là je prends mon air très sérieux :

      - Madagascar est en difficulté...très en difficulté.

      C’est un pays qui n’est plus du tout gouverné. Il est dirigé par des groupes des gens dont les intérêts s’opposent aux intérêts du pays et de son peuple.

    • 4 décembre 2015 à 21:32 | Dadabe (#9116) répond à diego

      Je suis bien d’accord, il y a urgence. C’est Domoina R. qui m’intrigue... Peu importe. Je ne peux pas tout comprendre (sans doute est-ce le nom de l’un des quatre participants ?). Bien sûr qu’ils n’étaient que quatre et, qui plus est, triés sur le volet et certainement pas plongés au quotidien dans la merde que vivent les Malgaches, à Madagascar. Mais ce sont des têtes bien faites, selon toute vraisemblance. J’’espère, qu’avec d’autres jeunes (des dizaines, des centaines de milliers) ils sauront un jour être debout, au pays, et prendre leur avenir en main.

    • 4 décembre 2015 à 21:35 | Dadabe (#9116) répond à Dadabe

      Non, je rigole. Sorry, Domoina, auteur de l’article (en fait, je voulais me moquer de Betoko - un type sans importance - J’adore me moquer de lui.).

    • 5 décembre 2015 à 00:02 | diego (#531) répond à Dadabe

      Re,

      M. R. Hery devrait ramasser 100 jeunes malgaches, 50 jeunes filles et 50 jeunes garçons dans chaque province :

      - et les envoyer étudier en France, au pays de Victor Hugo.

      Cela ferait 600 ingénieurs etc.....pour le pays d’ici six ans :

      - durée d’une Transition idiote, par exemple.

      Si on veut vraiment développer son pays, on trouve mille et une manière comment faire.

      Mr R. Hery regarde le passé de son pays au moment où il faut qu’il pense à l’avenir.....

    • 5 décembre 2015 à 00:45 | diego (#531) répond à diego

      Et je vais redire encore ce que j’ai dit il y a quelques jours. Pour abaisser le réchauffement climatique, il faut privilégier les initiatives locales.

      En ce qui concerne Madagascar, on connait ce qu’il faut faire :

      - électrifier assez rapidement le pays ;

      - et dans le même temps, mener une campagne de reboisement dans toute l’ile.

      On a fait l’expérience au Vietnam et on a vu des résultats intéressants au bout seulement de deux années.

      Et dans le même temps, il faut s’attaquer à l’autosuffisance. Cela suppose une mécanisation assez rapidement de l’agriculture du pays et de la modernisation de l’élevage.

      Bref, l’économie verte à Madascar c’est possible, et ce serait rentable. C’est un pays qui peut encore prétendre offrir une agriculture propre parce que nous avons beaucoup d’espace.

      Nous sommes assis sur des mines d’or, mais Mr R. Hery et ses amis et les politiciens GASY ne vont surtout pas nous le dire...

      Il y a 80% de chance que tout ce qu’il va sortir de la COP 21 serait des décisions abstraites, ne tiendrait pas compte de l’urgence de la situation et surtout de l’économie locale en Afrique et à Madagascar.

      Une grande ville comme Tana produit trop saleté par exemple. Comment y remédier ? Cela a besoin des financements et surtout des projets solides, automatiquement une stabilité politique par conséquent :

      - un pouvoir solide. Une stabilité politique. Trop important pour Madagascar, mais la COP 21 ne s’occupe pas de la stabilité politique en Afrique.

      La Chine et l’Inde sont parmi les pays les plus pollueurs de la planète, ils veulent venir en Afrique....le plus corrompu aussi.....au secourrrr......

      On attend Domoina R. et ses camarades sur ces sujets de leur retour au pays.

    • 5 décembre 2015 à 05:51 | sanois (#8546) répond à diego

      Je suis en admiration devant les capacites des malgaches

      A

      Faire baisser la temperature de la terre !!!!

      N allez pas trop loin dans l abaissement car il va falloir prevoir des teleskis pour monter au rova et aussi des pull pour la population.
      et comme dab rien ne sra prevu

      En attendant combien pour le refroidissement ? et a qui ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 208