Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 15 décembre 2017
Antananarivo | 15h18
 

Education

Enseignement Supérieur

La grogne des enseignants et des étudiants s’amplifie

mardi 23 mai | Bill

Après les mouvements de la semaine dernière des étudiants de l’université d’Ankatso qui ont tenté de descendre dans la rue et occasionné la confrontation avec les forces de l’ordre, c’est au tour des étudiants de la Polytechnique de Vontovorona de manifester eux aussi. Entre temps les enseignants regroupés dans le Syndicat SECES et les chercheurs enseignants de réclamer ce qui reste de ce qui leur a été accordé par décret depuis 2015 (indemnité de logement entre autres) ; et ils ont imposé un ultimatum de 72 heures qui a expiré ce jour. Malgré une intervention du ministère de l’Enseignement supérieur et un consensus avec les membres du bureau du SECES section Antananarivo, la suite du mouvement des enseignants dépend des décisions de l’Assemblée générale de cette section SECES de ce jour.

Les étudiants de Vontovorona ont érigé hier des barrages de pierres et incendié des pneus sur la route qui conduit au campus. Parmi leurs revendications, ils ont insisté sur l’augmentation à 100% des allocations pour équipements demeurées depuis 10 ans à 66 000 Ariary. Ils ont exigé aussi la révision à la baisse des droits d’inscription qui sont respectivement de 125 000 Ariary pour le Master et de 100 000 Ariary pour la Licence.

D’après la ministre de l’Enseignement supérieur, Monique Rasoazananera, le dialogue engagé avec les représentants des étudiants, de représentants du chef d’établissement de Vontovorona, de la Présidence de l’université d’Antananarivo et des responsables du ministère de tutelle que des autres ministères (dont celui des Finances et du Budget apparemment), un consensus a été trouvé. Monique Rasoazananera assure que la question de prolongation du délai d’inscription a été convenu et qu’un comité de suivi des termes de la convention sera institué pour la concrétisation des décisions et le dialogue.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 23 mai à 10:08 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Omeo menaka kely sy vary telo kapoaka amin’ny sachet kely ndray ny Mpianatra Prezeda aa !
    Hihihi
    BB

    • 23 mai à 10:24 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      Na saosisy kely fingotra ny sabnam dia vita...Hay moa mi-grève ny omby,...

  • 23 mai à 11:02 | Ibalitakely (#9342)

    On vous le dit & on vous le répète 36 000 fois s’il le faut qu’il n’y eut jamais SORTIE DE CRISE mais plutôt une de SORTIE DE TRANSIT°, & qu’en plus un foza est un foza avec ou sans trampoline. La preuve depuis & pendant quelle période à Madagasikara les revendicat° & grèves sont-elles les plus nombreuses & les plus intenses ??? Sûr & certain qu’une célèbre « fozette » aurait, du tac au tac, voulu répondre que puis qu’untel a pissé dans sa culotte, alors qu’y a-t-il de mal à cela si nous foza depuis 2009 à ce jour, nous chions dans nos pantalons. Da mamerovero an’izany rey olona !!!

  • 23 mai à 17:07 | Babah (#9347)

    Nota bene :

    Le prm Rajao est un ex-enseignant-chercheur lui-même, spécialité es comptabilité ! Ça en dit long sur la « crédibilité » des membres du syndicat du supérieur, non ?

    Alors, les SECES, faites ouvertement de la politique, portez-vous candidat dans une quelconque élection ou fomentez un putsch mais ne perdez pas du temps à revendiquer des indemnités=prix de votre passivité (complicité ?) en 2009, un deal avec Domelina .

    • 23 mai à 17:27 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Babah

      Babah,
      Vous n’avez rien compris commedhab , c’est le Ministre de Finance de Rajoelina de l’époque ( Votre divine expert_ enseignant-chercheur_comptable) qui a fait la conception de la politique de financement des indemnités des Enseignant- chercheurs !Ces copains ne font que lui rappeler LEUR DEAL !

      Arrêter de toujours lui « effacer le lelo »ou de remonter son bretelle qu’il ASSUME d’être prézeda le pooovre, c’est SON CHOIX avant tout !

      Mais le fait de voir RAJOELINA à chaque COIN DE RUE à TANA même s’il se trouve silencieux à 15 000 km n’est pas anodin quand à la GRANDEUR de l’Homme !
      BB

    • 23 mai à 22:31 | Mihaino (#1437) répond à Babah

      Je tiens juste à rappeler que certains hauts responsables (PM , Ministres , SG ...) , enseignant- chercheur ou chercheur- enseignant( il y a une nuance) étaient membres du SECES et faisaient des revendications auprès du Minesup dont le Ministre appartenait aussi à leur corps .Mais dès qu’ils sont nommés à un poste de haute responsabilité , ils oublient que leurs anciens collègues continuent sans cesse la lutte qu’ils ont commencée depuis des années : Reconnaissance du vrai statut d’un Professeur d’Université digne de ce nom , Revalorisation de leurs diverses indemnités , de leurs émoluments etc, etc....Juste un petit rappel : Dans les années 70 , nos Professeurs étaient tous véhiculés et emmenaient parfois des étudiants qui ont raté leur bus pour Ankatso . Ils étaient respectueux , respectés et respectables . Depuis quelques années , les Professeurs se bousculent avec les étudiants pour entrer dans les bus qui vont à Ankatso ! Leur pouvoir d’achat comme tout fonctionnaire d’état reste mince et la fin du mois difficile . D’où leurs interventions dans les Instituts ou Universités privés qui les sollicitent comme de vrais mercenaires de la profession !! Il n’y a rien de mal dans cette pratique à mon avis mais ces Instituts supérieurs , employeurs recruteurs osent mettre en relief dans leur PUB & PROMO à la télé , radio , presse qu’ils ont en leur sein des Profs d’Université connus et reconnus par leurs pairs du monde entier ! Inutile de dire que les frais de scolarité dans ces Universités privées dans nos régions sont faramineux ! Les étudiants des familles aisées y sont inscrits et quid des étudiants dont les parents manquent de moyens financiers pour la poursuite des études de leurs enfants . C’est mon constat et mea culpa si je me trompe !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 314