Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 9 décembre 2016
Antananarivo | 14h32
 

Société

Jirama

La galère s’intensifie

jeudi 13 octobre | Yvan Andriamanga

Maintenant, tout le monde comprend la signification de la déclaration du ministre des Finances Gervais Rakotoarimanana au début de ce mois d’octobre sur les pertes inexpliquées de 20 milliards d’ariary de la Jirama et son refus d’octroyer de nouvelles subventions à la Jirama pour cette raison. Résultats : délestage matin, midi et soir associé à une hausse de la facture. Le soir en rentrant, l’électricité ne marche pas et le matin en se réveillant il n’y en a plus. L’électricité marche donc pour beaucoup du monde entre 22 heures du soir et 4 heures du matin et accessoirement dans la journée quand tout le monde est dehors. Ceci sans oublier que l’eau aussi est coupée dans bon nombre de quartiers. Donc ni eau ni électricité. A quoi sert la Jirama dans ce cas ?

Parce qu’en parallèle, la facture s’envole. Dans les bornes fontaines publiques, le coût de l’eau a doublé. Bon nombre de ceux qui habitent dans les périphéries de la capitale qui disposent de puits ont renoncé à l’eau potable et préfèrent l’eau des puits. Ceux qui n’ont pas de choix diminuent la consommation d’eau potable avec toutes ses conséquences.

Pourtant malgré tout cela, aucun mot, aucune phrase sur ces « catastrophes nationales » dans les conseils du gouvernement et des ministres. Il n’y a que des communications verbales sur les voyages à l’étranger de tous les ministres pour toutes les conférences et ateliers du monde entier. La population sans eau et sans électricité, cela ne concerne aucun ministre, ni le Premier ministre ni le président de la République. Ils font comme si de rien n’était. Et continueront ainsi au moins jusqu’à 2018.

17 commentaires

Vos commentaires

  • 13 octobre à 11:03 | I MATORIANDRO (#6033)

    Nohon’ny tolo-kevitra izay omen’ilay demony lava rambo misora-tena ho mpanolotsainan’ny mpitondra dia atao mahita faisana mihintsy Antananarivo @zay tsy afaka mikopoka @zay hetsika fanoherana mety atao !!!

    Tohizo fa mety ary tena mahomby ilay hetsika mamoafady !!

    Fa mbola mamerina ihany aho hoe raha vao afaka mitraka kely eo ny lohan’reo vahoaka reo de tena ho betsaka ndray ny hitady lalana isitrihana sy handosirana an !!!

    Samia velon’aina !

  • 13 octobre à 11:41 | Behantra (#9165)

    Pertes inexpliquées de 20 milliards ariary !!!!!!

    Un expert comptable qui est incapable de trouver des justifications de ce ces soit disant pertes ..

    Mais ... j’allais oublier Rambobetaim-bavaplusde16/20enmaths qui va certainement nous sortir un discours doctoral

    • 13 octobre à 15:05 | RAMBO (#7290) répond à Behantra

      Un nouveau sport national : beaucoup de gens ne paient pas leur facture d’électricité parce qu’ils « traficotent » leur compteur apparemment sur conseil des agents techniques de Jirama en échange de quelques milliers d’ariary. Des enquête sont en cours parce qu’ il existe des abonnés qui ne figure même pas dans la liste des clients Jirama alors qu’il utilisent comme tous les autres le service de Jirama.
      Selon les dires certains foyers qui se trouvent dans ce délit distribuent même ou revend ( à bas prix) le courant électrique à leur voisinage en branchant plusieurs mètres de fils dans leur quartier.
      Si ce trafic existe rééllement...c’est vraiment lamentable et ne nous étonnons pas du déficit de Jirama...et qui ose dire encore que c’est la fôte à DADA JAO ?

    • 13 octobre à 15:27 | Belakana (#7721) répond à Behantra

      @ Rambo,

      Le problème ne se trouve pas dans le traficotage comme vous dites. Il se trouve dans ces délestages qui deviennent une habitude pour la JIRAMA. Votre président n’a-t-il pas promis qu’il allait résoudre ce problème en trois mois ? Vrai ou faux Rambo ? Or qu’en est-il au bout de trois ans !?

      Autre problème Rambo : chez les abonnés, moins il y a d’électricité plus la facture augmente ; pourriez-vous m’expliquer cette nouvelle loi économique ?

      Où sont passés les 20 milliards d’ariary ??

      Rambo, tout cela est-il la faute des Andafy ?

      Et enfin, dernière question Rambo : dans les quartiers où vivent tous ces ngetroka, connaissent-ils le délestage ? ou tout simplement, ont-ils « investi » dans des groupes électrogènes aux frais de la princesse ?

    • 13 octobre à 15:49 | Eloim (#8244) répond à Behantra

      Rambo,
      20 milliards de pertes pour la jirama ne se cachent pas si facilement comme si tout fonctionne à merveille. Une fois constatée l’existence de cette perte, les enquêtes devront battre en courant jusqu’à ce qu’on attrape les COUPABLES. Selon les enquêtes internes de la jirama, cette perte n’est pas due à ce que vous évoquez tout à l’heure mais par « perte de carburant » qui se traduit indubitablement comme il y a des délits de trafic par voie « sous-terrain » quelque part ? C’est comme si on peut dissimuler facilement les quantités trafiquées (allusion au BDR) coûtant des dizaines de milliards d’Ar ? Amusant, non ?
      Cette histoire, cher Rambo, est similaire au recensement des fonctionnaires dont le chiffre éloquent de 50000 fantômes ont été évoqués mais continuent à percevoir leur dû mensuel jusqu’à présent. Pourquoi ne pas placarder les noms de ces faux-bénéficiaires de la « bonté » de l’Etat afin que tout le monde puisse les connaître qu’ils constituent les bonnes figures du pays qui se classe parmi les cinq derniers pays les plus pauvres au monde ?
      Avouez le, cher Rambo, que le PM a émis des propos déplacés lors de la célébration du 20ème anniversaire de l’ENMG en disant que la corruption touche la justice avec les dirigeants du pays. Je suis d’accord avec lui quant à ce méa culpa, mais n’oubliez pas que cette institution est la plus pourrie à Dago. C’est pourquoi, rien ne marche au pays car aucune balise quant à la conduite morale n’est plus assurée sans la justice forte et indépendante et digne d’être appelée comme telle.

    • 15 octobre à 15:36 | Albatros (#234) répond à Behantra

      @ Rambo !.

      « Si ce trafic existe réellement » !!!.
      Parce que, Rambo, vous n’êtes même pas sûr que ce trafic existe ?!.
      Votre Dada Jao, n’a-til-pas les moyens et l’autorité nécessaire pour contrôler vos dires ?.
      N’a-t-il pas les moyens de détacher quelques uns des nombreux généraux malgaches (dont entre parenthèse j’attend toujours votre « balance » des nominations depuis 2019 !), pour vérifier vos dires et rétablir le courant ?!.

  • 13 octobre à 12:12 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et ainsi de suite et de pire borné que celui qui ne comprend rien en appliquant des politiques économiques à l’emporte-pièce :

    Quid de la hausse des prix du carburant en abaissant l’essence et en augmentant le gasoil (l’intrant principal utilisé par la Jirama pour produire de l’énergie) ?
    Quid des arriérés de paiement de l’administration notamment les ministères dans les livres de la Jirama ?

    Quid de l’utilisation des huiles lourdes de Tsimiroro par la Jirama car avec celles-ci point de détournement de carburant ?

    Donc la population veut des actions concrètes de la part des gouvernants mais pas des affirmations gratuites d’un irresponsable et ils n’ont qu’à déposer collectivement leur démissions s’ils ne peuvent plus solutionner les problèmes du pays en général et énergétiques en particulier.

  • 13 octobre à 12:46 | Gérard (#7761)

    concernant l’electricité, n’importe quel technicien peut calculer , à partir de la consommation spécifique des groupes,(+-120g/kw/h) et de la production, le besoin en carburant.....

    au delà, c’est qu’il y a des fuites !!

  • 13 octobre à 14:55 | Eloim (#8244)

    Pourquoi vous, nos concitoyens, continuez à vous plaindre du délestage, alors que le règne du PRM actuel dure déjà moins de trois maintenant ? C’est comme si le délestage fait déjà partie du quotidien de la population malgache, donc rien d’étonnant car la vie continue, des difficultés en difficultés pour la masse populaire et les galettes et friandises pour ceux qui détiennent les cornes de l’Etat. Cessez de vous lamentez et trouvez des moyens pour faire de la lumière chez vous. N’est-ce pas cela que se traduit ce que le Ministre des Finances a voulu insinuer que l’Etat n’arrive plus à subvenir incessamment la jirama ????

  • 13 octobre à 17:28 | Behantra (#9165)

    Dondropé mahintsiny anie ialahy ity ry Rambo e !!!

    Je me demande si t’es vraiment LE conseiller de Rajao ?

    Car a chaque fois que tu l’ouvres , c’est pour annoner des c.onneries

  • 13 octobre à 17:29 | Behantra (#9165)

    Vao dokafana kely dia manitsatay

  • 13 octobre à 18:03 | betoko (#413)

    Autre que cette histoire de 20 milliards d’Ar , il y a autre chose que la population n’a pas le droit de savoir .Cela concerne le contrat que l’état avait signé avec la société Fraise et les Karana selon des indiscrétions pendant la transition . Il y aurait des contentieux graves en défaveur de l’état malgache , mais personne n’ose porter plainte contre ces fournisseurs de gaz oil . On se demande pour quoi ?

  • 13 octobre à 18:56 | FANTOMAS (#7269)

    En province (AMBANJA) c’est la même chose :

    délestage de 11H à 18H
    et de 3H00 à 9H00
    C’est une honte !!
    C’est malheureux, mais je pense qu’il faut privatiser le JIRAMA et qu’il soit gérer par des Vazahas.
    L’autre solution consisterai a produire sa propre électricité, possible et pas cher si l’on a dans son logement que des ampoules 7W......

    • 13 octobre à 20:16 | Jipo (#4988) répond à FANTOMAS

      Ce n’ est pas que ce soit géré par des vazaha, qui est : « MALHEUREUX » !!!
      C’est que ce soit géré par des gasy particulièrement vita gasy !!!
      vous avez une approche de la réalité complètement irréaliste, comment voulez-vous gérer quoi que ce soit avec des analyses pareilles ???
      Ce qui est MALHEUREUX c ’est : votre appréciation, votre autosuffisance, votre laxisme & désinvolture , votre incompétence ./

    • 14 octobre à 09:42 | Stomato (#3476) répond à FANTOMAS

      Mais qui vous empêche de produire votre électricité vous même ?
      Et vous serez bienheureux avec vos ampoules de 7W, sans frigo ni congélateur, sans télé ni ordinateur, sans accès internet ni téléphone portable.
      Et que ferez vous en l’absence de carburant ou si la hausse est trop forte ? Vous vous imposerez vous même des délestages ?
      Avez vous une idée précise de la fiabilité des générateurs « chinois » ?
      Et cela ne vous déplaira pas de devoir utiliser des machines fabriquées par ces ù*%^$£$ de sinoas ?

  • 15 octobre à 15:44 | Albatros (#234)

    Je ne comprends pas qu’avec toutes les « lumières » qui gouvernent Madagascar, que le Peuple ait besoin de la Jirama pour être éclairé !.

    • 16 octobre à 07:10 | mandrozeza (#5123) répond à Albatros

      Tout aussi simple que le « boky mena » de Ratsiraka pour guider le peuple : le retour à la bougie « vita gasy ».

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 333