Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 04h42
 

Economie

La dépréciation de l’Ariary continue

samedi 15 novembre 2014 | Léa Ratsiazo
JPEG - 159.9 ko
Le PRM et le nouveau Gouverneur de la banque centrale, Alain Hervé Rasolofondraibe.

Le nouveau gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar Alain Rasolofondraibe a prêté serment ce 14 novembre 2014. Une occasion pour le nouveau gouverneur de donner des informations sur l’état de la monnaie nationale. L’Ariary continue sa chute, selon la constatation du nouveau gouverneur, la dépréciation rien que depuis le début de l’année s’élève à 15%. Depuis 2012, l’Ariary a perdu pas moins du quart de sa valeur face à l’euro.

La Banque centrale rassure quand même qu’elle dispose encore de deux mois de réserve en devises pour les importations, car la loi exige une réserve entre 4 et 2 mois au minimum. Néanmoins, des apports en devises s’avèrent indispensables au niveau de la Banque centrale. Les aides budgétaires et autres recettes en devises sont nécessaires à court terme selon le responsable.

Afin d’enrayer la chute de l’Ariary face à l’euro, il faudra en premier lieu équilibrer autant que possible la balance commerciale. La meilleure solution consiste à inciter les exportations, de l’ordre de 30% au moins. L’État envisage ainsi de proposer de nouvelles dispositions pour l’exportation des produits de rente : vanille, litchis, girofle, café… Il faut également maîtriser l’écart de l’inflations dans la Grande Ile avec celles de l’extérieur. L’inflation de Madagascar avoisine les 7% contre 2 à 3% à l’extérieur, notamment dans la zone euro. En même temps, les autorités malgaches devront convaincre les opérateurs étrangers de venir investir et apporter des devises par la même occasion, ajoute le nouveau gouverneur.

37 commentaires

Vos commentaires

  • 15 novembre 2014 à 08:53 | Noue (#2427)

    Maninona nefa raha tsorina fotsiny hoe te hiverina @ franc ? hita fa efa io no mahamay

    • 15 novembre 2014 à 08:54 | Noue (#2427) répond à Noue

      et pourquoi pas en euro ? ;)

  • 15 novembre 2014 à 10:11 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    1 Euro = 3 234,73 MGA (-0,24 %)
    1 USD = 2 601,70 MGA (-0,50 %)

    • 15 novembre 2014 à 11:33 | Isambilo (#4541) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      L’article dit que l’ariary a perdu le quart (25%) de sa valeur par rapport à l’€ et vous marquez -0,24%. Il y en a un qui s’est planté

    • 15 novembre 2014 à 11:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Isambilo

      Pour MOI,par rapport à la cote de la veille.Point barre !

    • 15 novembre 2014 à 12:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La constatation d’une dépréciation est soumise à des règles relatives au calcul de la perte de valeur et elle doit respecter les principes comptables.
      Cependant,notamment du fait==du caractère incertain==du montant de la « dépréciation »,il est possible dans une certaine mesure de l’utiliser pour corriger les documents de « SYNTHESE » afin de les présenter sous un jour favorable aux intérêts de l’Entreprise.

      Dans la « Comptabilité Nationale ».
      En macroéconomique,la dépréciation des biens ou des facteurs de production fait partie de la « PERTE de VALEUR » du stock du Capital.

      Elle est alors déduite de l’investissement brut pour former l’investissement net qui permet l’accumulation du Capital ;

    • 15 novembre 2014 à 13:10 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour MOI cela devrait être calculé par rapport à l’avant veille...

      Barres-toi.

    • 17 novembre 2014 à 06:11 | Gérard (#5118) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      L’Ariary flirte avec 3400 Ar pour un €. La dépréciation de cette monnaie est flagrante depuis le début de cette année voir ci-dessous le graphique.
      Et on ne peut pas compter renverser la vapeur car ce serait se bercer d’illusions.
      Donc il est certain d’être obligé de compter sur une paupérisation car Madagascar ne produit que très peu de richesse et les seules richesses de Madagascar sont sa nature endémique que CHAQUE malgache détruit de jour en jour, ne serait-ce qu’avec la cuisson avec du charbon de bois qui détruit de plus en plus d’espaces vierges. Au lieu de replanter ce qui serait tellement facile car même le bois de rose pourrait facilement être bouturé et produire une richesse égale à l’or pour peu que chaque malgache fasse une seule bouture de bois de rose dans sa vie en se chargeant de veiller sur cet arbre dont il serait le parrain. Mais tout le monde ne pense qu’à une chose : l’argent facile et tout de suite. Il tellement facile de tendre la main et de dire : Donnes-moi l’argent.... C’est vraiment malheureux d’en être réduit à mendier alors qu’on est trop paresseux pour se prendre en main.

      http://www.freecurrencyrates.com/fr/exchange-rate-history/EUR-MGA/2014

  • 15 novembre 2014 à 12:05 | Jipo (#4988)

    L’ ancien ministre de l’ économie avec le nouveau gouverneur, quelle paire, et s’ ils nous parlaient de leur bilan, de l’ état des caisses et des finances , de budgets, ce qui est soit disant leur domaine et spécialité , Hein ?
    qu’ en pensez- vous messieurs les spécialistes ?
    Faute de répondre aux journalistes, une poignée de main devant les photographes est plus à leur niveau qu’ autre chose, irresponsables donc pas coupables : de la figuration, ah qu’ on aime !

  • 15 novembre 2014 à 12:19 | betoko (#413)

    Au mois de septembre 2013 , 2 million de fmg= 150 Euros , et hier , 2 million de fmg = 125 Euros
    Cette dépréciation de l’Ariary datait de 2008 quand un certain illuminé Marc Ravalomana avait détaxé tous les produits importés , même les voitures 4X4 et voilà où nous en sommes

    • 15 novembre 2014 à 12:44 | Jipo (#4988) répond à betoko

      La mauvaise foi personnalisée .
      ça n’ a absolument rien à voir, entre détaxer des produits d’ importation et une dévaluation, de toutes façons , vous échangez une monnaie de singe contre une monnaie forte, qu’ esperez-vous que la vanille et les letchis vont remplacer le BDR ???
      De toutes façons même dévalué, qui veut de l’ ariary , qui change de l’ ariary ? à part les karana .
      Meme vos présidents n’ en veulent pas , alors réévalué ou dévalué est-ce vraiment le problème prioritaire, sans oublier que vous avez un Président professeur en économie, et spécialiste en la matière, ce serait à lui à en parler et faire le point, mais que voulez-vous les inaugurations sont bien plus gratifiantes que parler de son bilan & l’ état des caisses qu’ il a laissées ...

    • 15 novembre 2014 à 13:14 | ratiarivelo (#131) répond à betoko

      Mba vakio sy diniho @ny fisain’ny olona manana karan-doha fa tsy manao fijerin’ny MPIANIN-KAZO****** aloha ireo voalazan’i JIPO ireo !! diovy ny fisainana nama a ***** sans rancune.

    • 15 novembre 2014 à 13:25 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Circulez,S.V.P, povr jupe !
      Et fermez votre « G ».

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 15 novembre 2014 à 13:46 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Oh que ça sent mauvais !

    • 15 novembre 2014 à 20:45 | betoko (#413) répond à Jipo

      Au contraire , la dépréciation de l’ariary venait de là Autant le FMI que la Banque Mondiale étaient estomaqués . Posez la question à tous les chefs d’entreprise et aussi à des économistes malgaches

  • 15 novembre 2014 à 12:25 | Turping (#1235)

    A qui profite cette dépréciation de l’Ariary ?
    - Sûrement pas chez malgaches autochtones où les salaires n’augmentent contrairement à la cherté de la vie ,la flambée du prix de pétrole .
    - Vu que Madagascar n’a pas d’industries stratégiques pouvant produire les boins des gasy ,l’importation des produits (bas ;moyen ;haut de gamme ) chinois ,étrangers ont de beau jours encore .
    - La dépréciation de l’Ariary profite les businesman ou busineswoman ,ceux qui ont l’euro .Cela pourrait aussi profiter la communauté diaspora qui ont le projet à Madagascar plus tard et ceux qui détiennent le compte bancaire là-bas quand on envoie de l’argent depuis l’étranger malgré les frais bancaires.

    • 15 novembre 2014 à 12:40 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....les besoins.....

    • 15 novembre 2014 à 13:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping,
      - « Dépréciation monétaire » et « HAUSSE des PRIX » vont de ==PAIR==étant l’une par rapport à l’autre,à la fois cause et effet.

      La dépréciation monétaire.
      Baisse plus ou moins rapide de la valeur d’une unité monétaire par rapport aux services et aux biens qu’elle peut obtenir.
      Toutes les monnaies,dans tous les Pays et à toutes les époques ont subi une « DEPRECIATION » et elles finissent par disparaître pour être remplacées par ==une monnaie nouvelle==,à laquelle on donne le nom de la précédente,d’une de ses divisions (-ARIARY-) ou unité de compte pour le FMI (-par exemple-) ou bien encore une appellation nouvelle (-l’euro-).
      Le développement de la production industrielle et des échanges,les foisonnements des opérations de crédit et leurs effets multiplicateurs,les destructions provoquées==entraînent==dans le Monde entier « UNE DEPRICIATION MONETAIRE » dont le rythme est variable selon les Pays et les époques,mais qui paraît irréversible.
      - « Tout se passe comme si la monnaie,dans son rôle d’instrument des échanges,subissait ue »érosion",une usure proportionnelle à l’intensité de son usage,comme un instrument physique.
      - « DEPRECIATION MONETAIRE et HAUSSE des PRIX SONT DE PAIR,ETANT L’UNE PAR RAPPORT A L’AUTRE ,A LA FOIS CAUSE et EFFET ».

      Bonne lecture.

      Le Président Marc RAVALOMANANA n’est pour rien pour la dépréciation de la monnaie malgache (-MGA-)Point barre !
      Message à RAKOTOBE.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 15 novembre 2014 à 13:53 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      vous ne comprenez même pas ce que vous copiez/ collez, en plus des fautes.
      Quant à Ravalomanana, il est en tole protégée selon votre conception, il s’ agit du spécialiste en économie, celui dont vous adorez brouter et cirer , le bien nommé / hery .

    • 15 novembre 2014 à 14:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Povr type,de jupe !

      Je réponds à RAKOTOBE-BEKOTO.,de son allusion sur le Président Marc RAVALOMANANA qui est en « RESIDENCE PROTEGEE ».

    • 15 novembre 2014 à 15:05 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En plus vous faites de la dyslexie ...

    • 15 novembre 2014 à 17:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Professeur de mes fesses..relevez « MES FAUTES »,S.V.P.
      Je vous remercie d’avance..povr « K »

    • 15 novembre 2014 à 19:17 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,
      Ok d’accord sur votre explication concernant la « dépréciation monétaire » .
      - Seulement on ne parle pas ici de la baisse « du pouvoir d’achat » ,l’inflation liée à cet événement.
      - Si la Chine a opté la dépréciation de l’Yuan c’était dans le cadre de « compétitivité » sur le domaine de l’exportation face au dollar américain.
      - A Madagascar cette dépréciation plutôt par le problème économique , problème de dévise ,etc....

  • 15 novembre 2014 à 14:24 | Mihaino (#1437)

    Toutes mes sincères félicitations à Alain Rasolofondraibe , nommé gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar !
    Nous étions au Lycée d’Antsirabe et nous nous sommes rencontrés à Nantes dans les années 80 où il a continué brillamment ses études supérieures en Sciences éco. Intelligent, bosseur, intègre , Alain a eu un excellent parcours professionnel dès son retour à Madagascar .

    J’ai une pensée particulière à feu Guy Ratovondrahona , ancien Directeur de la Banque centrale à Toamasina puis à Antananarivo . Il était un collègue en enseignant à l’Université de Toamasina en tant que vacataire .

    Madagascar a un riche réservoir de Personnes-ressources ,mais encore faut-il que nos cadres ne soient pas pris dans l’engrenage de la corruption qui reste le principal ennemi , frein de notre développement !
    Bon courage et bonne continuation Alain !
    Wait and see ....

    • 15 novembre 2014 à 17:14 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Mihaino

      Mihaino,
      Il y a une « FEMME Française »==AMIE de MADAGASCAR==,dans les années 69/70,originaire de NANTES.
      Nous nous sommes rencontrés au Ministère de la Coopération ,rue Monsieur.Elle était très attachée avec nos « SPECIALISTES MALGACHES » des années 67/68(-gauchisante-)

      Notre dernière rencontre ,c’était le congrès des catho,à NANTES.J’ai remplacé le Père RA.....,Aumônier des Etudiants Malgaches ,en France.

      SA FAMILLE EST TRES PROCHE DES MALGACHES,à NANTES.

  • 15 novembre 2014 à 17:06 | Jipo (#4988)

    Connaissant la « taille » d’ hery, et vu l’ angle de la photo, non seulement on ne peut que s’ interroger / celle du photographe,& si ce n’ est une photo prise par un enfant, à qui on a oublier de montrer le bouton du contre jour , Un grand professionnalisme, pour photographier ces deux « grands hommes » dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es ...

    • 15 novembre 2014 à 17:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Circulez SVP. si c’est pour critiquer sans cesse :
      - SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA,
      Président de la République Malgache,
      Chef d’Etat de Madagascar ;
      Merci d’avance

    • 15 novembre 2014 à 18:53 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La corruption, la médiocratie et l’ incompétence doivent etre dénoncées, et condamnées, et non comme vous le faites cautionnées, encouragées, défendues et admirées, sous couvert d’ etre nationaliste, souverain, ou patriotes, quand on ne vote pas : on la ferme . /

    • 16 novembre 2014 à 16:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      La corruption est orchestrée par des types comme « VOUS ».Point barre !

    • 16 novembre 2014 à 17:48 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En ce cas vous devriez m’ encourager comme vous le faites pour tous vos incapables corrompus !

  • 16 novembre 2014 à 05:03 | Radepy (#7163)

    En 2001, un euro nous coûtait seulement 6500 Fmg c-à-d 1300 Ar. En 2003, une dépréciation galopante du Franc Malagasy nous a obligé d’inventer une nouvelle monnaie mais sans savoir lire, jusqu’à ce jour, le chiffre après la virgule ...

  • 16 novembre 2014 à 11:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Source :
    ORANGE.mg
    Ariary (-MGA-) a connu une dépréciation de 15 % depuis le début de l’année 2014

    • 16 novembre 2014 à 17:50 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Normal vous avez un spécialiste vita gasy en économie, un comme vous les aimez : incapable à votre image .

    • 16 novembre 2014 à 19:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      Ah !
      Vous êtes toujours là !
      Circulez povr t..y..pe

    • 17 novembre 2014 à 00:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Pour le + grand plaisir de votre inhumainement démesuré EGO !

  • 17 novembre 2014 à 08:53 | Rakotomenatra (#6912)

    Cette discussion est emblématique du manque de développement ou plutôt de la dégradation permanente de ce pays :

    rien que des insultes, la recherche d’un bouc émissaire (toujours soit R8, la Banque Mondiale ou « lezétrangers ») ! et quand on manque d’argument, c’est simplement « ferme ta gueule ! » Pas de propositions constructives et intelligentes, et surtout pas d’ACTIONS !

    Comment voulez-vous que ce pays avance avec ce comportement ? C’est d’abord et avant tout la mentalité qu’il faut changer - et là, 2 générations d’éducation civique ne seront pas assez...

  • 17 novembre 2014 à 19:33 | mandrozeza (#5123)

    J’ai fait récemment un voyage à Tana ; c’était le premier depuis 23 ans.
    J’ai connu les premières dévaluations du FMG par rapport au FF, c’était vers 1984.
    Mais j’ai été très surpris de voir que le FMG n’existait plus, que les pièces n’étaient plus utilisées, un billet de 200 ariary valant à peu près 5 centimes d’euros.
    Mon hôtelier m’a indiqué que la situation actuelle rappelait un peu les années Ratsiraka (1983-1985) à une différence majeure : c’est les matériaux qui manquaient à l’époque (TV, pneus, etc), aujourd’hui, c’est les devises qui lui manquent.
    Evidemment il y a un problème pour maintenir en l’état de grands hôtels. Certains pourraient penser que 100 000 ariary (prix de la nuitée) est une somme énorme, eh bien en euros correspondants (30 à 35 euros) en Europe ils ne pourraient se loger qu’en ex-yougoslavie ou en Albanie. Ce n’est pas la chambre à proprement parler qui va coûter ce prix là mais le maintien du standing de l’hôtel dans les dix années qui viennent et donc toutes les dépenses (baignoires, eau chaude, eau propre ? climatisation etc) d’investissement qui ne peuvent plus être assurées.
    J’ai bien peur que Madagascar soit un peu à l’image de cet hôtel, sur une pente descendante programmée.
    Mais j’ai aussi confiance dans ce pays et dans les responsables qui sauront lui donner le bon régime économique

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 74