Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 septembre 2016
Antananarivo | 00h38
 

Politique

La communauté internationale appelle les protagonistes à dialoguer

mardi 16 juin 2015 | Léa Ratsiazo

L’ambassadeur des États-Unis comme le groupe international de soutien à Madagascar ou l’Organisation internationale de la Francophonie appellent les deux institutions en conflit à respecter le verdict de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) et à dialoguer. D’ailleurs la HCC recommande aux protagonistes de trouver un consensus pour pouvoir travailler ensemble. Dans sa décision n°24-HCC/D3 du 12 juin 2015, dans son article 5, la HCC stipule que « les institutions de la République œuvrent en faveur d’un pacte de responsabilité, garant du bon fonctionnement de l’État, dans le cadre de la Constitution en vigueur ».

Les députés auteurs de la motion de destitution du chef de l’État se sont réunis hier 15 juin et ont annoncé qu’ils vont faire une déclaration après une rencontre avec leurs avocats quant à la suite de cette affaire. Il y aura donc « une suite » qu’ils devraient faire connaître au public au courant de cette semaine. Reste à savoir si la suite en question apportera un apaisement ou une autre crise. Le changement de gouvernement en faveur des députés frondeurs pourrait être la suite de ce conflit !

42 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juin 2015 à 09:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    PARIS,
    appelle toutes les « PARTIES »==partis politiques,société civile et cetera==à respecter la décision rendue par la Haute Cour Constitutionnelle (-HCC-) sur la situation du Président de la République Malgache,dixit le « porte- parole » du Ministère des Affaires Etrangères de la France.

    • 16 juin 2015 à 09:58 | hrrys (#5836) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Qd est ce qu’ on va dire que la CI ne doive pas s’ingérer ds notre affaire intérieur ,et qd est ce qu’ on doive dire que la CI puisse de mêler de notre vie économique , politique , sociale ?????????

    • 16 juin 2015 à 11:09 | galasam (#7274) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      eh ! bazilou le petit poisson rouge, Goldblatt déjà oublié ?
      que ce soit UE, UA, USA..., qu’ils disent OUI ou NON, la CI ne doit plus jamais se mêler dans nos politox. Madagascar appartient aux malgaches, même corrompus et/ou antipatriotique
      et met bien dans ta tête vide que la HCC sortait du cadre juridique
      p’ti qu’on !

    • 16 juin 2015 à 12:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à galasam

      Il n’y a —JAMAIS== eu de « G » persona non grata !
      C’était de l’intox !Point barre.
      Comme cette histoire de piratage du site présidentiel pour la question de .....

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 juin 2015 à 14:59 | missile (#8938) répond à hrrys

      Tant que Madagascar est receveur de l’aide, sous la forme qu’elle soit, de cette communauté internationale, elle aura ses mot à dire. Toutefois : elle se range bien derrière la décision de la HCC non !? Donc : épargnez-nous de votre pseudo-nationalisme de frustrés !!

    • 16 juin 2015 à 15:29 | rttr (#8865) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il ne faut surtout pas que le PRM TOMBE DANS LE PIÈGE DE COLLABORER AVEC LES DÉPITÉS. Ce serait la CATASTROPHE .AU contraire il faut jeter dehors les foza qui sont dans le gvt actuel , dissoudre l’assemblée, enlever de la constitution cet article 54

    • 16 juin 2015 à 17:08 | Isandra (#7070) répond à rttr

      Il n’a pas beaucoup de marge de manoeuvre,...en voyant sa situation actuelle,...l’article 5 de la décision de la HCC, ainsi que la préconisation de la CI,...« Handroso maty raibe, hihemotra maty renibe »,...

      Quoiqu’il fasse, HVM n’aura pas la majorité à l’assemblée,...

      La seule solution pour lui, c’est de se plier à respecter la constitution,...

  • 16 juin 2015 à 09:12 | Sandry (#7931)

    Pas besoin de la Communauté Internationale pour comprendre que c’est la seule voie pour sortir de cette impasse. Le PRM retrouve ses esprits en tenant en compte de la majorité à l’AN (pas celle montée de toute pièce par ses apprentis sorciers, mais celle sortie des urnes). Le Gouvernement remet se démission. La HCC rétablit le mandat impératif (esprit de l’article 72 de la Constitution). Les députés s’engagent à ne plus déstabiliser l’Exécutif.

    • 16 juin 2015 à 09:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Sandry

      - « Après les élections municipales et communales,il faut dissoudre la Chambre basse ».
      En finir==avec== :
      - les miaraka amin’i..
      - zanak’i...
      et
      - les indépendantistes.

      IL FAUT ELIRE DES VRAIS REPRESENTANTS DU PEUPLE,issus du « PEUPLE DE FOKONOLONA ».Point barre !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 juin 2015 à 09:49 | Eloim (#8244) répond à Sandry

      La Décision de la HCC est politique, et cette institution joue pleinement son rôle et sa fonction de régler les conflits inter-institutionnels, en particulier la Présidence et l’Assemblée Nationale.
      Les Deux institutions ont commis des Délits graves, constitutionnels ou pas, et comme conséquence immédiate cette discordance qui affecte sur la vie de toute une Nation.
      A peine sortie de la crise, tout le monde attend des miracles que la condition de vie de chacun s’améliore et que la paix règne dans son quotidien.
      Pourtant, on est loin d’un avenir meilleur qui se retrace quelque part et voilà, nos politiciens projetaient de nous re-faire plonger dans l’ombre d’une autre crise beaucoup plus dure que celle précédente.
      La HCC a fait son boulot et sa décision est IRREVOCABLE.
      Les deux parties en conflits sont condamnées à respecter cette décision quoi qu’on dise sur l’interprétation « RELATIVE » de telle décision, tout en visant l’intérêt supérieur de la Nation - en particulier le bien-être de toute la population.
      La Communauté Internationale ne fait que nous raccompagner dans cette démarche de la recherche d’une bonne cohabitation vivable tout en préservant la séparation du pouvoir, donc le terme déstabilisation ne devra plus avoir sa place dans la gestion de l’Etat. Pourtant le fait de contrôler l’Exécutif dans le sens de bon fonctionnement institutionnel de l’Assemblée Nationale n’est pas à écarter car c’est son essence même de telle entité étatique.

    • 16 juin 2015 à 09:57 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme les avocats de la Chambre basse essaie de trouver d’autres issus pour tacler le PRM, laissons les se ridiculiser jusqu’à ce qu’ils épuisent complètement ce qu’ils ont eu derrière la tête.
      Si cette discordance continue à alimenter la chronique de notre quotidien, le FFM devra pleinement jouer son rôle primordial, puis la HCC de leur rappeler à l’ordre afin d’éviter de prendre à la hâte une décision plutôt « fatale » - provocatrice d’un catastrophe incommensurable au pays.
      Dons, enterrez l’idée de cette dissolution de l’Assemblée Nationale.

    • 16 juin 2015 à 10:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      - "Je propose ==même==le Président du FFM==Charles Sylvain RABOTOARISON== comme :
      - PREMIER MINISTRE-Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation.
      - « CE QU’ON AURAIT DÛ FAIRE DEPUIS LA TRANSITION ,d’Andry Nirina RAJOELINA ».
      - « Que de temps perdu » !

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 juin 2015 à 10:34 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Comme ça vous attendez à ce qu’il y a changement au niveau du gouvernement ? La logique d’après cette décision de la HCC pousse les Députés à proposer un nom de PM si les signataires de la déchéance se bascule vers l’opposition. Donc, un grand changement est tant attendu dans cette Institution : le Bureau Permanent, ... la naissance d’un groupe parlementaire d’opposants (les signataires, sauf retournement des vestes). Mais nous préférons attendre l’élection municipale qui pourrait nous donner une autre image de la tendance politique actuelle, au lieu de se baser sur le cliché ancien des Députés en exercice.

    • 16 juin 2015 à 12:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Eloim !
      Content de vous lire depuis les commentaires de MIDI MADA.
      - « Nous sommes sur la même longueur d’onde » !
      - « LAISSONS PASSER LES ELECTIONS MUNICIPALES et COMMUNALES ».
      Nous étudions ==scrupuleusement== les résultats ==AVANT==de dégoupiller la « DISSOLUTION DE L’ASSEMBLEE NATIONALE ».
      C’est un mal nécessaire !
      Pour le salut de la NATION,du PEUPLE MALAGASY !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 juin 2015 à 15:07 | ramaso (#7441) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous n´etes pas le seul a proposer la dissolution de cette AN Mr BASILE moi-meme je suis d´accord avec vous,mais je pense que qu´il faut aller au fond des choses a savoir:REVISER LA CONSTITUTION je dis bien reviser mais pas changer,pour rayer CE FAMEUX ART.54 qui est la cause de toutes les crises qui rongent MADAGASCAR,ces deputes n´ont rien d´autre a foutre que reclamer la tete du PRM HERY et du PM,mais pourquoi pas faire le contraire:SOUTENIR CE PRESIDENT et COLLABORER avec lui pour le bien du pays que de perdre du temps a chercher comment deboulonner CE PRM ET LE PM,c´est peine perdue la HCC est tjrs de leur cöte et que bientöt il y aura des represailles contre ces deputes fauteurs de crises de la part de l´executif avec l´appui de la HCC,ca va arriver le PRM HERY et le PM savent tres bien que ces deputes n´ont pas digere la decision de la HCC et vont relancer d´autres tirs cette fois « LA MEILLEURE DEFENSE POUR LE PRM HERY C´EST L´ATTAQUE »

  • 16 juin 2015 à 10:10 | Roland (#8808)

    Comme dans tous les pays d’Afrique, ils refusent tous voir la démocratie et l’alternance s’implanter dans leurs pays, ils s’emprennent toujours aux partisans du nouvel élu comme étant un ennemi perpetuel à l’empecher de poursuivre programme, ils sont tous là à préserver leurs interets et avantages personnels et ridicules comme ces députés malgaches qui réclament la possession d’un véhicule 4x4 et rares sont ceux et celles qui ont un vrai Coeur bien patriotique envers son pays et oeuvrer pour le bien de son pays, je rêve de voir un Martin Luther King GASY pour lever ce pays qui n’arrête de s’engouffrer dans la pauvreté d’années en années à cause de la corruption et des pillages collectifs de ses dirigeants qui a toujours rongé ce pays depuis toujours ...

    • 16 juin 2015 à 10:22 | Paulo Il leone (#6618) répond à Roland

      « ....Un Martin Luther King Gasy... » Ben voyons !

      Au fait, le scoop du mois pour « Roland » : Martin Luther King n’a jamais dirigé aucun pays ! .... Sauf peut-être dans l’univers parallèle d’où vous venez ?

    • 16 juin 2015 à 10:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Roland

      - « Nous ne sommes pas africains mais ==malheureusement==notre mentalité est »BATARDISEE".
      Qui sommes-nous « maintenant » ?
      Malagasy quand ça va mal !
      Français ou « ETRANGER » quand tout va bien !

      VIVE MADAGASCAR !
      - « Réconciliation Nationale=Grand Pardon=Amnistie Générale ».

      Remettons notre pendule à l’heure !

      - « MADAGASCAR AUX MALGACHES »,UNE et INDIVISIBLE.

      - "TOUS derrière le Président élu :
      - SEM Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA
      Président de la République Malgache,
      Chef d’Etat de Madagascar
      Chef suprême de l’Institutiojn ou des Institutions.
      =« TOUS ENSEMBLE »=Nous relèverons ce beau Pays,Madagascar.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 juin 2015 à 11:21 | Saint-Jo (#8511) répond à Paulo Il leone

      « 16 juin 10:22, Paulo Il leone (#6618) répond à Roland (#8808) » Martin Luther King n’a jamais dirigé aucun pays !"

      Wow ! Where have you learned to speak that kind of French language ?
      I easily guess you don’t understand Malagasy language no more too.
      You come here because you’ve no other place to go on.
      I bet your mother tongue should be a native regional dialect of the Indian subcontinent.

    • 16 juin 2015 à 11:37 | Mizana (#9026) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Si les malgaches ne sont pas africains ? Qui sont-ils alors ? Soyons fièrs de qui sommes nous ! Nous sommes plus au moyen âge. Quoiqu’il arrive dans notre pays, on restera malgaches. Faut travailler main dans la main comme a dit le PRM. 

    • 16 juin 2015 à 11:56 | iarivo (#5822) répond à Saint-Jo

      « mother tongue » ???

    • 16 juin 2015 à 12:07 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      Mais qu’est ce que tu racontes gros plouc ?
      Ton post est complètement incohérent, comme d’hab’ !

      Moi y en a pas compris koike toi y en a écrit, st-jo !

      st-jo c’est Tintin à mada !

    • 16 juin 2015 à 14:23 | Saint-Jo (#8511) répond à iarivo

      Tsy mahavoa teny English angaha iarivo ?

    • 16 juin 2015 à 14:27 | Saint-Jo (#8511) répond à Paulo Il leone

      Tsy mahagaga raha tsy misy azon’ity P-II-L ity izay voasoratra eto.
      Teny gasy aloha dia efa tsy misy zavatra hainy.
      Ny teny frantsainy koa dia sahala amin’ny tenin’ny labonne. Français approximatif e .
      Ny teny anglisy aloha dia maizina aminy.

      Olona tsy manan-tanindrazana ka hoe misy tenim-pirenena nampianarin’ny ray sy reniny itony P-II-L itony.

  • 16 juin 2015 à 10:27 | Paulo Il leone (#6618)

    Madagascar « dernier de la classe un jour...dernier de la classe toujours ! »

    Dialoguer n’est pas un concept Malgache ! Palabrer et gémir OUI ! mais dialoguer ? ...dans tes rêves rakoto !

    • 16 juin 2015 à 11:25 | Saint-Jo (#8511) répond à Paulo Il leone

      Why don’t you attend people you’d think more clever than us, Malagasy people ?
      Other people don’t want you, do they ?

    • 16 juin 2015 à 12:08 | Paulo Il leone (#6618) répond à Saint-Jo

      prout ! et....god saves ze gouine !

    • 16 juin 2015 à 14:31 | Saint-Jo (#8511) répond à Paulo Il leone

      Do you have either your own country or your own people ?
      I bet you’re a stateless !

  • 16 juin 2015 à 11:07 | iarivo (#5822)

    La présente crise institutionnelle a été engendré volontairement par la Présidence de la République par sa décision de outrepasser l’article 72 de la Constitution (et bien d’autres articles).

    Cette violation de la Constitution s’était faite à plusieurs reprises avec l’approbation tacite de la HCC (qui a fermé les yeux devant de tels abus).

    Cette crise institutionnelle ne pouvait donc qu’aboutir à cette confrontation directe entre ces deux Institutions puisqu’aucune solution légale n’était rendu possible du fait du partie pris de la HCC.

    Si, dans un soi-disant souci d’apaisement ou pour satisfaire la CI, les causes et origines de cette crise institutionnelle sont ignorées, passées outre, alors l’avenir des Institutions à Madagascar sera durablement plombé et fragilité, et cela dans le court, moyen et long terme !

    Ce n’est pas d’apaisement ou de stabilité que nous avons besoin, mais de transparence, d’explication, d’investigation et de sanction le cas échéant !

    La Constitution de la République doit être respecté par tous et ceux qui l’a violé doivent être purement et simplement sanctionné, et cela sans aucun état d’âme !

    C’est de l’avenir de la vie politique, civique et citoyenne malagasy qu’il est question ici !

    • 16 juin 2015 à 12:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      - « Avant de dire n’importe quoi,faîtes un effort de lire le »PREAMBULE" de la Constitution.
      Merci d’avance !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 16 juin 2015 à 14:43 | Eloim (#8244) répond à iarivo

      Vous vous contentez tout simplement à jeter des pierres à l’endroit du PRM tout en défendant bec et ongle les Députés, en particulier ceux d’obédience MAPAR.
      Je répète encore une fois, toutes les deux parties ont commis des délits graves quant à la gestion des affaires d’Etat (violation ou non de la Constitution, courses et conquêtes des intérêts personnels, trafics en tout genre, abus de pouvoir, ...) sans qu’on comptabilise aucuns résultats palpables à partager au peuple malgache.
      Les politiciens de ce genre ne font que marchander quoi que ce soit au détriment de toute sa population, son bien-être.
      Qu’attend le peuple malgache de nos gouvernants : le ventre plein, la sécurité, le travail et en fin « LA PAIX ».
      Quant à la guéguerre politique vaine, le peuple s’en fout complètement et rejette toute idée encourue, c’est pourquoi, la plupart de nos concitoyens tournent le dos à la politique et aux politiciens.
      Toute décision politique tend à mettre en oeuvre une mesure d’apaisement qui induit la stabilité politique d’un pays. Qu’y a-t-il de mal à cela, sauf ceux qui sont partisans des SAKOROKA comme en 2009.

    • 16 juin 2015 à 15:07 | missile (#8938) répond à iarivo

      « La présente crise institutionnelle a été engendré volontairement par la Présidence de la République » : ???

      C’est l’ânerie du mois sur tribune.com

    • 18 juin 2015 à 15:30 | njakafaly (#8992) répond à iarivo

      Cette crise institutionnelle, c’est plutôt les députés avides de pouvoirs qui l’ont créée ! Maintenant, ils ne peuvent que s’en prendre à eux-même s’ils veulent un souffre-douleur. Le problème à présent est que c’est le Président de la HCC qui a été désigné, puisqu’ils ne peuvent plus s’attaquer au PRM Rajaonarimampianina. A tout prix, les députés veulent tout faire pour déstabiliser ce pays « fragilisé » suite à la dernière crise. Le bien-être de la Nation doit être toujours priorisé, quoi qu’il arrive. L’affirmation ne devrait pas être « Si, dans un soi-disant souci d’apaisement ou pour satisfaire la CI... » mais plutôt, grâce au verdict de la HCC sur la motion, on attend à présent la CI pour revigorer Madagascar.

  • 16 juin 2015 à 11:33 | nono (#8950)

    Pas besoin de la CI pour savoir que le dialogue est primordial, et que la source de la crise institutionnelle est que ce dialogue n’existe pas entre le pouvoir et l’opposition, entre le Législatif et l’Exécutif. Les objectifs ne sont pas les mêmes : le bien du peuple et le développement du pays pour les uns, les profits personnels et la ruine de Madagascar pour les autres. C’est donc normal que l’entente ne soit pas au beau fixe. C’est ce qu’il faut remédier.

    • 16 juin 2015 à 15:49 | Eloim (#8244) répond à nono

      Il ne doit pas y avoir de dialogue entre l’Exécutif et le législatif. Sinon, il n’y aura pas une vraie séparation de pouvoir.
      Le récent problème vécu par ces deux institutions, c’est l’effectivité de cette séparation du pouvoir qui n’existe pas. Manque de respect mutuel !
      D’où, la corruption naissante pour déjouer les représailles de l’Exécutif à l’endroit des députés.
      Une autre voix très vexante, le non respect et/ou le refus d’audience clamée par les élus ; pourtant dans le rang protocolaire, ce sont les députés qui doivent passer avant (voie hiérarchique) les membres du gouvernement à part le PM. 

  • 16 juin 2015 à 11:55 | Saint-Jo (#8511)

    Raha toa tsy mandao tanteraka ity fahazaran-dratsy mikendry lava izao ny marimaritra iraisana ity isika gasy, dia tsy hahavanon-javatra mihitsy akory isika.

    Amin’ny fomba ahoana no hety hifanaraka tsara ny tombon-tsoan’ny government sy ny tombon-tsoan’ny depiote ary ny tombon-tsoan’ny olon-tsotra monina lavitrabe ny tanan-dehibe ?

    Amin’ny fomba ahoana no hahafahan’i Rajao sy ny INVINCIBLE ARMADA hiara-miaina tsy misy raorao no sady hifanaraka amin’ny saina madio ?
    Aza nanonofy !

    Tsy vitan’izay fa mbola izay toro marika omen’ny any Ivelany foana koa no arahin’ireo mpanao politika ireo.
    Hatramin’ny oviana no ny any Ivelany indray no mahalala bebe kokoa ny toe-tsaina sy ny fomba ary ny kolon’ny gasy rehetra manerana ny nosy !
    Ny gasy nomanin-dry zareo Vahiny sy niofana tany amin-dry zareo tany Ivelany miampy ny gasy sasany monina antan-dehibe no mba fantatr’ireo any Ivelany ireo, fa tsy ny gasy miisa mahery ny 80% ny mponina eto amin’ny nosy akory.

    Ireo gasy tsy mahalala akory izay fiainan’ny 80% ny mponina no mitantana ny nosy, ka aiza no hisiana zava-banona amin’izany ?

    Tsy mbola tafavoaka ny kizo politika isika olon-tsotra izao. Fa ry Rajao sy ny depiote aloha izao no samy naha-avotra ny sezany avy.

    Dia samy miandry izay fotoana hipoahan’ny kizo manaraka indray ary izany isika izao.
    Fa andeha aloha samy hitady izay ho hanina anio, satria ny kibo tsy mba lamosina hoy ny razantsika !

    • 16 juin 2015 à 12:59 | zrasolo (#8951) répond à Saint-Jo

      Sarotra be ny ahazoana marimaritra iraisana izany, satria tsy hifandray mihitsy ny antoko politika efa ho zato. Izany no mampiseho hoe « instabilité politique » no tena olana eto amin’ny firenena. Tokony asiana maso io resaka antoko politika be loatra io. sady mahamenatra koa hoe tsy misy mifanara-tsaina eto fa samy manao izay tiany sy mahasoasoa azy e !

  • 16 juin 2015 à 12:47 | momoa (#8952)

    Une chose est sûre, les députés ne vont pas en rester là. Encore loin les MAPAR. L’ARMADA est juste l’association de forces stériles et faibles qui n’ont pas été favorisées durant les élections. Pourquoi ne pas laisser la place à ceux qui veulent travailler et non aux oisifs qui passent leur temps à se réunir inutilement, comme pour prouver qu’ils ont des choses à dire... mais qui jamais ne font quoique ce soit !Suffit ! Le temps c’est de l’argent et le peuple en manque terriblement !

  • 16 juin 2015 à 13:57 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut connaître qui sont les protagonistes ! Tout le monde les connaît !

    Le problème ou le challenge que le pays doit faire face :

    - c’est la l’Avillessement de la classe politique, pour ne pas dire la prostitution qui sévit, qui qui est en train de décimer les politiciens dans le payer.

    Et à terme la disparition programmé de Madagascar et son peuple, les GASY.

  • 16 juin 2015 à 14:01 | Roland (#8808)

    LE JOUR viendra lorsque le peuple malgache aura compris ce que veut dire LA DEMOCRATIE et Le PATRIOTISME d’intérêt NATIONAL, le pays et son peuple en seront PLUS RIHES certainement et je ne sais pas si mon rêve devient Réalité un jour de mon vivant....

  • 16 juin 2015 à 15:37 | ramaso (#7441)

    Quand MADAGASCAR sera vraiment INDEPENDANT ?il faut tjrs que LA CI-LA SADEC-L´UA-L´UE viennent nous donner des lecons pour regler nos crises interminables,ce GVNT a demande a la FRANCE de rappeler son ambassadeur FRANCOIS GOLBLATT pour ingerance dans la politique interieure de MADAGASCAR,maintenant l´ambassadeur des USA rentre aussi dans les affaires politiques malgaches comme GOLBLATT,ce GVNT osera t´il faire rappeler cet ambassadeur par les AMERICAINS ?

  • 17 juin 2015 à 19:07 | Ratsimilaho (#6905)

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 94