Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2016
Antananarivo | 07h16
 

Société

Affaire Soamahamanina

La SIF contredit Jiuxing Mines

jeudi 20 octobre | Bill

La Solidarité des Intervenants dans le Foncier (SIF) contredit les déclarations de Stella Andriamamonjy, responsable de la communication de l’entreprise chinoise Jiuxing Mines. La SIF soutient que l’entreprise chinoise n’a pas honoré ses obligations ni satisfait les dispositions juridiques en vigueur relatives au respect des droits de propriété foncière individuelle se trouvant dans son périmètre. L’exploitation aurait dû être interrompue dès le début selon la SIF qui apporte ses preuves dans un nouveau communiqué diffusé le 18 octobre (voir fichier attaché en langue française et chinoise).

La veille, trois représentants de la société chinoise ont été invités par la radio Antsiva, et ont expliqué que l’entreprise est tout à fait dans la légalité et qu’elle a observé en long et en large toutes les procédures conformément aux dispositions règlementaires.

Contrairement aux affirmations des communicateurs de la société minière selon lesquelles il n’y a pas encore eu d’extraction d’or, la SIF déclare qu’en juin 2016, la société a débuté les travaux d’extraction d’or, et ce « avant même de négocier et d’obtenir les autorisations des propriétaires des terrains ». Or les techniciens de Jiuxing Mines ont affirmé qu’en raison des perturbations lors de la première consultation populaire à Soamahamanina, précédée de rencontres menées par des représentants de la société minière auprès des fokontany, une autre consultation s’est déroulée à Miarinarivo.

L’affaire Soamahamanina n’est pas prête de s’estomper et fait penser à un jeu à plusieurs manches dans lequel les acteurs disposent entre leurs mains plusieurs cartes. La compagnie minière se dit dans l’entière légalité et s’appuie sur les autorisations et permis qu’elle a entre ses mains. Les manifestants de Soamahamanina de leur côté sont appuyés par une partie de la société politique et de la société civile et religieuse ; mais en plus bénéficient des réseaux d’activistes de défense des droits de l’homme ou encore du patrimoine.

La communication de l’entreprise chinoise a tendu la perche du dialogue en annonçant qu’elle envisage de tenir une « séance de porte ouverte » à Soamahamanina pour rétablir la confiance et la bonne entente entre les habitants de Soamahamanina entre eux et avec la compagnie chinoise. Elle a aussi exprimé une certaine compassion à l’égard des cinq (5) militants détenus à Antanimora dans le cadre de cette affaire et déclaré qu’elle n’est pas contre leur libération si jamais cela peut mettre un terme à la discorde. De toutes les façons la compagnie minière n’a pas porté plainte contre ces individus, mais c’est pour le bon voisinage a-t-on compris.

Au regard et à la lecture des communiqués de la SIF et d’autres associations de la société civile, on remarquera une certaine tournure qui tend vers le rapprochement sinon vers le dialogue elle aussi. Car finalement, la question soulevée par la SIF est d’ordre plus général et concerne le problème foncier entier ou le concept de propriété foncière : le sol, le sous-sol, le « tanindrazana » (ou le « tanin-taranaka ? »). Le sol peut être la propriété d’un particulier, de même que ce qu’il y a dessus ; mais ce qu’il y a en dessous, dans le sous-sol, demeure la propriété de l’Etat. C’est donc le code minier, et la politique foncière, voire la Constitution qui sont maintenant davantage en cause.

Toujours est-il que le dernier mot dans le cas de la détention des cinq de Soamahamanina revient au tribunal, à la justice. D’après Odette Balisama Razafimielisoa, procureure du tribunal d’Anosy, c’est au tribunal de prendre des décisions aussi bien sur la demande de liberté provisoire que sur l’issue de la procédure FAME ou enquêtes d’urgence dans le cadre de laquelle ces cinq individus sont détenus. Cette procédure FAME peut durer trois (3) mois et prorogé de deux (2) mois si besoin. D’après la procureure, cinq (5) charges pèsent pour l’instant sur ces détenus provisoires, dont pour certains des coups et blessures, vol, incitations aux troubles ou encore atteintes à la liberté de circulation. En fait, aucun crime sauf peut-être d’être des militants de la cause des habitants qui se sentent lésés par l’installation de la compagnie chinoise.

PDF - 2 Mo
Communiqué SIF

24 commentaires

Vos commentaires

  • 20 octobre à 10:33 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Attention ! Le mensonge est partout dans ce pays !
    Ces mensonges sont répétés sans relâche dans les discours des foza et diffusés dans tous les médias .
    A force de répétition , ces mensonges risquent de ne plus susciter notre indignation .
    Car nos oreilles inattentives sont habituées à les entendre et nos yeux routiniers à les parcourir en diagonale.
    Ce forum de MT.com est assidument fréquenté par deux foza-orana , le mâle RAMBO et la femelle isandra , qui y écrivent tous les jours leurs mensonges coutumiers .

    Hier , mercredi , le foza mâle RAMBO a écrit , à l’adresse du forumiste Titoy , l’habituel mais néanmoins édifiant mensonge suivant :
    a)
    « 19 octobre à 17:36 | RAMBO (#7290) »
    « J’aime mon pays »

    Commentaire :
    Cet amour déclaré par le foza mâle RAMBO est totalement inexistant.
    Et çà , le menteur RAMBO lui-même le sent bien et le sait bien aussi !
    Une personne qui aime sincèrement et pour de vrai ce pays ne cherche pas de justification à ces massacres de populations qui ont eu lieu dans notre Grand Sud !
    Car , partout sur cette planète , tout massacre de population est injustifiable ! In-jus-ti-fia-ble !
    Alors , que penser d’un natif qui justifie des massacres de populations dans son propre pays ?
    Et surtout , pourquoi les foza-orana et les membres de leurs forces de répression déclarent-ils tous tout le temps leur flamme à ce pays dont ils massacrent des populations ?
    Une première réponse à cette question a déjà été donnée par le foza mâle RAMBO lui-même ce forum . Il a osé écrire : parce que « qui aime bien châtie bien ! » .
    Je n’en croyais pas mes yeux à la lecture de cette énormité !
    Les foza ont ordonné les massacres de populations parce qu’ils aiment leur pays . Hallucinant !
    Et une deuxième réponse à la question est aussi donnée par le même foza mâle RAMBO , dans la suite immédiate de sa déclaration citée ci-dessus .

    b)
    Il poursuit :
    « et je suis convaincu que vu la potentialité et les ressources naturelles que possède Madagascar »
    Commentaire :
    C’est clair !
    ‘ En vérité , en vérité , il nous le dit ’ : c’est à cause de ce qu’il appelle « les ressources naturelles » du pays que le foza-orana mâle RAMBO déclare aimer son pays !
    Il me semble que ce genre d’amour s’appelle un amour intéressé , si je ne me trompe.
    Ce couillon vendrait-il père et mère pour gagner plus de sous ? Hum !
    Juste une dernière question : et si le foza mâle RAMBO n’était pas convaincu de l’existence de ressources naturelles dans son pays , ce foza mâle aimerait-il toujours son pays ?
    La question se pose car , un jour ou l’autre , ces « ressources naturelles » seront totalement épuisées . Hé ! Oui !

  • 20 octobre à 11:04 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    La dame responsable de la communication ne fait que son devoir pour défendre les intérêts de la société chinoise, et par la même occasion son boulot et gagne pain, bien qu’elle n’arrive pas à convaincre personne ; le mieux qu’elle puisse faire dorénavant, c’est de convaincre les chinois d’abandonner définitivement ce projet et afin de rétablir la confiance et l’entente cordiale avec la population autochtone, c’est de l’aider à faire la revégétalisation des sites déjà touchés.

    Mais vu le contexte du moment, qu’est ce qui empêche la société de faire une demande formelle pour la libération de ces cinq détenus même si elle n’avait pas porté plaintes contre eux, à ce que je sache, ils n’ont volé ni camions porte char ni engins…

    • 20 octobre à 11:38 | Babah (#9347) répond à Vohitra

      En toute chose, garder une certaine distance. Il ne s’agit pas de supporter des équipes sportives mais d’analyser les arguments de part et d’autres.
      Pourquoi et en vertu de quels faits exactement les Chinois sont-ils indésirables à Soamahamanina ? Parce qu’ils sont identifiés par « l’opinion publique » vehiculée dans les medias et les communautés foza (= rumeur de foule et superstition religieuse ) au régime hvm. C’est tout.

      Donc, on n’écoute rien, on n’argumente plus que par rapport à la chasse aux Chinois à défaut de pouvoir chasser Rajao. Ah, la stratégie gasy...

      Concernant les 5 abrutis emprisonnés, ce court séjour à Antanimora leur fera des leçons de reflexion, inch allah : nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. Ne jamais réagir comme une bête pour éviter d’être traité comme un animal et enfermé dans un cage !

    • 20 octobre à 12:15 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Vohitra

      Bonjour,

      @Babah,

      - Avez-vous lu les arguments du SIF ?
      - Vos « âneries » pseudo éclairées ont-ils des limites ?

      Voici quelques éclairés :

      ...L’État aurait dû suspendre l’exécution du permis minier et retirer le permis environnemental de la société JIUXING MINES SARL au début même de l’opération d’exploitation minière

      ...L’on peut qualifier de « faute grave » les agissements qui ne respectent pas le droit de propriété individuelle protégée par les Conventions internationales ratifiées par Madagasikara et par la Constitution. Le Tribunal Pénal International de La Haye n’a-t-il pas eu raison de déclarer tout récemment que « l’accaparement de terre est qualifié comme
      crime contre l’humanité » ?

      … le manquement de la société JIUXING MINES SARL à ses obligations de mettre en effectivité l’article 28 du CGE, son permis environnemental aurait dû être suspendu puis retiré au début même de son exploitation
      minière…

      HO AN’NY TANINDRAZANA …

      -  Qui mériterait d’être sanctionnée car elle n’a pas respecté sincèrement ses obligations selon la loi, au lieu des Malagasys qui défendent leurs terres qui son
      t l’outil fondamental assurant leur survie, le seul bien qu’ils possèdent ? ...

      NOUS DEMANDONS A CE QUE LES PERSONNES VENANT DE SOAMAHAMANINA
      EMPRISONNEES A ANTANIMORA EN RAISON DE LA DEFENSE DE LEURS DROITS

    • 20 octobre à 12:17 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Vohitra

      - Vos « âneries » pseudo éclairées ont-elles des limites ? ;)

    • 20 octobre à 12:19 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Vohitra

      ...NOUS DEMANDONS A CE QUE LES PERSONNES VENANT DE SOAMAHAMANINA
      EMPRISONNEES A ANTANIMORA EN RAISON DE LA DEFENSE DE LEURS DROITS
      FONCIERS, SOIENT LIBEREES

    • 20 octobre à 13:49 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Dis Babah,

      Pourquoi est-ce que la délivrance du permis environnemental dans ce projet entrepris par cette société chinoise a-t-elle eu lieu après le démarrage de l’exploitation proprement dite ? Et pourquoi la consultation publique exigée en la matière par les procédures en vigueur s’était passé à Miarinarivo mais non pas au niveau de la Commune proprement dite ?

      A moins que vous aussi, vous faites partie de ces prestataires de service gasigasy…

    • 20 octobre à 14:38 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Babah,

      « Concernant les 5 abrutis emprisonnés, ce court séjour à Antanimora leur fera des leçons de reflexion, inch allah : nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes. Ne jamais réagir comme une bête pour éviter d’être traité comme un animal et enfermé dans un cage ! »

      On dirait une parole de haut dignitaire de la Corée du nord,...vous vous exprimez publiquement donc vous méritez être jeté vivant en pâture à des chiens affamés...,cela pourra faire des leçons pour les autres,...

  • 20 octobre à 12:33 | Takebo Ramasy (#9258)

    DISPOSESSED PEOPLE Gasy ! VERY VERY SERIOUS MISMANAGEMENT deliberately ORGANIZED FOR YOU !

  • 20 octobre à 12:35 | Takebo Ramasy (#9258)

    RY MALAGASY voaendaka FANANANA ! TANDREMO fa efa NOMANINA HO ANAO IO !

  • 20 octobre à 12:41 | Jipo (#4988)

    On est loin de l’ exploitation et par dessus tout : rentabilisation des terres louées à Daewoo ...
    Si tu ne t’ occupes pas de ta femme, quelqu’ un d’ autre va s’ en charger, que faire de tes protestations !

    • 20 octobre à 13:28 | manga (#6995) répond à Jipo

      Clair comme l’eau de roche, et pour en rajouter et contrairement a l’angle de vision de notre cher et fidèle contributeur, ce dossier relève de la responsabilité de la présidence et non de la Procureur de rano maloton’Anosy. Qui peut croire qu’il existe encore un tribunal digne de ce nom sur tout le territoire a part ceux qui veulent corrompre le personnel de cette administration. Et le président en est un si ce n’est pas par pression.
      Vive l’indépendance de la justice ; je laisse aux soins d’O la la le sort réservé à cette rubrique.

  • 20 octobre à 15:03 | Albatros (#234)

    @ Babah !.
    Je ne vois pas en quoi des manifestants contre un projet mal ficelé, doivent être classés dans la case des « abrutis » !.

  • 20 octobre à 15:16 | olivier (#7062)

    @ Albatros

    Car à Madagascar, il y a souvent ( trop ) souvent des meneurs de grèves dont c’est le métier, et qui se cachent derrières de faux arguments pour « casser »..puis voler..puis « putsher »..pour le compte de leurs amis politiciens véreux ( pléonasme)..

    C’est le contraire de ce que Babah décrit qui serait surprenant..à savoir des meneurs de graves « saints » portant de vraies valeurs...

    Quant à cette histoire de projet mal ficelé : l’état ne cesse de clamer que cette société est en règle..

    Bref, je suis d’accord avec BABAH, car la probabilité pour que ce mouvement soit « noble » est proche de 0...

     :)

  • 20 octobre à 15:29 | betoko (#413)

    Je ne sais pas si vous tous qui êtes sur ce forum ont vu et entendu la déclaration dans toutes les télé privées hier soir d’une dame de Soamahamanina ? Elle disait , une personne proche du pouvoir nous avait fait une proposition selon la quelle , si nous leur livrons Augustin Andriamananoro nous libérons vos amis . Donc , ces 5 personnes ne sont pas coupables de quoi que se soit , mais ils sont devenus un instrument de chantage ignoble . Et qui nous dit qu’Augustin Andriamananoro est toujours à Madagascar et qu’il serait déjà en France depuis longtemps car possédant un passe port français , il a pu quitter notre pays tranquillement . A l’absence de cet homme du MAPAR est ce que la mafia va emprisonne une de sa famille , son père , sa mère, ses frères , soeurs , cousins , cousines etc ... Je donne entièrement raison à LE VEILLEUR . Dire que qu’un terrain , une rizière vous appartient , mais pas son sous sol , nul part dans le monde existe une loi aussi débile et scélérate . En Seine et Marne pa exemple ( oui c’est en France , mais pas à Madagascar je sais ) des privés ont pu exploiter du pétrole qui se trouve dans leur jardin et l’état n’a pas son mot à dire sauf leur demander de payer des taxes

    • 20 octobre à 17:52 | Behantra (#9165) répond à betoko

      Tsy any Frantsa izy betoko a

      Na iza izy na iza ra vao mihala eto Madagasikara ianao ka ho any Frantsa dia ny Ambasady malagasy
      no voalohany mahazo avy any amin’i ministera ny ati-tany sy raharaha-mbahiny frantsay ny anarany ny malagasy mihidina eny Roissy na Orly

      Na ’double nationalité’ izy na tsia

    • 20 octobre à 18:01 | kartell (#8302) répond à betoko

      @ betoko

      J’ai peur que votre exemple de Seine et Marne, ne tienne pas la route…
      Voici le lien qui en dit plus :

      http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2007-01-24/a-qui-appartient-le-sous-sol/920/0/84247

    • 20 octobre à 18:45 | Saint-Jo (#8511) répond à betoko

      Bonjour , kartell !
      betoko écrit beaucoup de bêtises !
      Il vaut mieux ne pas prendre au sérieux ce que betoko écrit !
      Mais betoko est hors de lui quand on lui fait remarquer qu’il raconte des choses inexactes !

    • 20 octobre à 21:31 | Belakana (#7721) répond à betoko

      Betoko,

      Concernant Guista le livreur, lasa aiza hono ? Il se terre à Madagascar mais où ? Il avait fait des déclarations fracassantes après son intervention à Soamahamanina du style : « je n’ai pas peur d’aller en prison car j’aime ma patrie ! » Betoko, qu’est-ce qu’il attend pour se livrer aux autorités ?
      Betoko, vous qui êtes au courant de tout, pouvez-vous nous expliquer, sans noyer le poisson, comment votre ami Guista a pu acquérir ce château. Avec quel financement et par quel miracle ? En voilà une bonne question, Betoko, qui mérite une réponse claire et nette de votre part.
      Il y avait aussi un ministre (collègue de Guista) dans le premier gouvernement de Rajoelina dont le nom est Benja Razafimahaleo. Ce dernier était ministre des Finances (tiens, tiens comme le prézida actuel...) éphémère car il a été démissionné pour la cause suivante : dès sa prise de fonction, son objectif était de se remplir les poches dixit l’ex-CSR Savony Vava.
      Là ou je veux en venir, c’est que toutes ces personnes de la transition et celles qui sont aujourd’hui au pouvoir n’ont qu’un seul objectif : s’enrichir le plus vite possible sur le dos des bailleurs de fonds et appauvrir la population.

  • 20 octobre à 17:21 | Behantra (#9165)

    Atramin’izao zany dia tsy hita mihintsiny ny nalehan’ny ragista ??

    Na pokaty sy vongany daholo ry Florens sy ny forongony na mody fanina fotsiny eo ry naitra ?

    Iza moa ny tompon’andrakitra amin’i raharaha tahak’izao e ??

    I Mahafaly praiministra sa reo ramatoa be zesta ao amin’i birao mikarakara ny projets présidentiels ?

    • 20 octobre à 17:42 | Behantra (#9165) répond à Behantra

      Hono aho ry betoko , sao dia mba fantatrareo kosa inona marina ny mba nataon’ny gista tamininy izy ministra (tamin’i androny Rajoelina) ?

      Misy feo mandeha mantsy milaza fa ny antony zao afera zao dia tsy mba nanome na ariary akory aza i gista tamin’ireo milliards azony taminy izy ministra ?

  • 20 octobre à 17:44 | Saint-Jo (#8511)

    Même s’il faut reconnaître qu’une puante odeur de xénophobie et de racisme se dégage de toute cette histoire de mines d’or , il faut surtout reconnaître aussi le fait que ce sont les incroyables malfaisances ( maladresses , diront certains ) de Rajao-la-terreur et de ses troupes qui en sont les déclencheurs responsables .
    Et , hors les cupides et les foza qui vendraient père et mère pour se faire des bénef’ , la plupart des natifs de ce pays ( je n’ai pas dit tous ) sont réticents à l’idée de continuer sur cette voie qui a déjà abîmé considerablement notre image sur la scène internationale .
    Mais nous savons tous que , du moment où ils entrevoient des gains perso pour eux-memes au bout du compte , les foza baignent dans le « même pas honte » !
    Autrement dit : la honte est un sentiment superbement ignoré des foza , s’ils croient tirer un bénef’ perso dans une affaire , même si celle-ci est nauséabonde !

  • 20 octobre à 20:17 | punchline (#9673)

    depuis quand on enferme les héros national ? on marche sur la tête là !
    ces 5 personnes méritent les grands croix de la légion d’honneur
    ils sont en prison pour que les taranakas (desendants) de ce procureure trouveront encore de l’or dans 100 ans, dans 200ans, etc...

    vous rendez vous compte, et elle les mettent en prison,

    libérez les tout de suite bande de collabos !

    c’est ça le problèmes des gasys, les héros ils les mettent en prisons, et les collabos et les corrompus libres

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 230