Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 25 septembre 2017
Antananarivo | 18h06
 

Société

Lutte contre la défécation à l’air libre

La Région Boeny s’y met

samedi 13 mai | Bill

14 000 enfants par an décèdent à Madagascar suite aux maladies contractées d’une manière ou d’une autre à la défécation à l’air libre. C’est ce que révèle l’atelier de sensibilisation organisé à Mahajanga ce 11 mai 2017 à l’intention des responsables des communes du district de Marovoay. La campagne de conscientisation et de lutte conduite par la Région Boeny depuis des années fait suite à la campagne et au programme de latrinisation et elle entre dans le cadre de la mise en oeuvre du programme d’assainissement total, piloté par la communauté CLTS ou Community Lead Total Sanitation.

« Le programme CLTS n’est surtout pas un projet de latrinisation », précise le Directeur régional de l’Eau et de l’Assainissement Boeny, Tahirisoa Ranaivoson. Le CLTS est plutôt un programme axé sur le changement de comportement, explique-t-il. Changer le comportement de toute une population, une noble tâche qui s’annonce difficile, vue les us et coutumes qui sont très respectés dans ce dit district. Faut-il noter que cette pratique n’est pas le propre des populations de Marovoay ou du Boeny ; d’autres populations d’autres districts dans le sud-est sont également réputées reticentes à déféquer dans un endroit clos et couvert.

L’objectif principal de l’atelier est de convaincre les premiers responsables dans les communes cibles, à ce changement de comportement, c’est-à-dire éradiquer la défécation à libre, pour qu’à leur tour, ils peuvent convaincre la population toute entière. Chef ZAP (Zone d’action pédagogique), Chef CISCO (Circonscription scolaire), Médecins Chefs des CSB (Centre de santé de base) étaient donc invités spécialement pour cette cause.

La conscientisation de ce jour s’est effectuée à travers une projection de film relatant la triste réalité sur la défécation à l’aire libre et ses méfaits qui subsistent dans tout Madagascar. Entre autres, la perte de la dignité humaine, la consommation, même infime, sans le savoir, des matières fécales ou encore la fuite des touristes. Il y a aussi les maladies graves causées par les microbes, comme la poliomyélite.

Convaincus par l’horreur relatée durant la projection, les participants ont procédé par la suite à la signature d’un engagement dans cette lutte pour faire prochainement de leurs Communes respectives, un Village ODF (Open Defecation Free) ou autrement dit un village avec zéro défécation à l’air libre. Pour commencer, 04 parmi les 13 communes rurales du district de Marovoay vont être bénéficiaires du programme, à savoir Anosinalainolona, Manaratsandry, Tsaramandroso et Antanimasaka. L’objectif en est que, en 2019 tout le district soit sain.

(Sources : service communication de la Région Boeny)

7 commentaires

Vos commentaires

  • 13 mai à 10:21 | Jipo (#4988)

    Mr Bill.
    Les sujets de vos articles sont toujours du plus vif intéret !

    • 13 mai à 12:55 | Behantra (#9165) répond à Jipo

      14 000 enfants décédent par an !!!

      Horrible , inacceptable ,

      Jipo : je vous conseille d’acheter le journal La Croix du mercredi 11 mai : Réparer la France

      Je suis à Paris actuellement , pour quelques mois

    • 13 mai à 21:01 | Bena (#494) répond à Jipo

      Je pense à la belle plage de Vatomandry, coté canal Pangalana avec du sable blanc, eau douce, sans vague et eau turquoise profonde. Mais comme les locaux chient à cet endroit, c’est malheureux, surtout pour eux car ils freinent le tourisme de leur localité.
      @ BB, c’est quoi un malama vendrana lohan’andevo. C’est très lourd à porter tout ça pour un seul individu. Consulat de France, épargnez certains d’entre nous qui veulent partir voir bébé Macron et sa reine mère.

  • 13 mai à 14:01 | tsivery (#1668)

    Encourageons le chef de Région et les maires, notamment les présidents de chaque Fokontany. Nous sommes tous responsables pour la réalisation de ce projet dans chaque Région, dans chaque Communes, dans chaque Village et aussi dans chaque quartier. Merci aux responsables.

    • 13 mai à 18:18 | Jipo (#4988) répond à tsivery

      @ Behantra .
      Les « français » ont choisi de couler la France, de la donner aux démocrates ricains, l’ honneur est sauf , l’ extreme droite sera privée de sodomie .
      Au holà de Lepen, ils ont choisi : encore , ne dit-on pas que la première fois ce n’ est pas de votre faute : vous ne saviez pas, mais pour en redemander : c ’est que vous y avez pris gout ...
      Au fascisme Lepen ils préfèrent la dictature (démocrate) bancaire , c’ est pas bôssa ?
      de toutes façons, des que vous êtes contre l’ euro, vous êtes soit un fasciste, soit un conspirationniste, soit un pro Poutine, tout ce qui donne la courante aux embrayages, que voulez vous la dictature lepeniste ne les a pas éradiqués, c ’est vous dire les fachos , par contre le démocrate macron a déjà préparé la ponction : la CSG à 17% ! les bamboulas frantsay lé KON-tent ôté !
      On a gagné , une belle quenelle comme ils les aiment & fiers d’ être frantsay & aussi kons...

    • 16 mai à 21:37 | vazahapasbe (#9897) répond à tsivery

      les latrines à proximitées des puits pour l’eau ,bonjour la pollution et les microbes.
      il faudrait développer les toilettes à compost là oo c’est possible .

  • 13 mai à 19:37 | Jipo (#4988)

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 276