Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 octobre 2017
Antananarivo | 12h27
 

Société

Réforme éducatif

Le Plan sectoriel pour l’éducation opérationnel d’ici 2022

vendredi 13 octobre | Ny Aina Rahaga

La mise en œuvre du Plan sectoriel de l’éducation (PSE) débutera pour cette année scolaire selon le ministère de l’Education. A titre de rappel, le Plan sectoriel de l’éducation (PSE) est un plan établi et coordonné par les ministères de l’Éducation nationale (MEN), de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESUPRES), et de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (METFP). L’objectif est de créer un profil de sortie pour tous ceux qui fréquentent les établissements d’enseignement afin de répondre aux attentes des parents qui scolarisent leurs enfants, mais aussi afin de donner un sens à l’éducation à Madagascar. Il s’agit également de conjuguer les efforts depuis la base même de l’enseignement jusqu’à la sortie des universités.

Plusieurs changements seront opérés notamment dans le calendrier et dans les méthodes d’enseignements utilisés actuellement. Selon les explications, la rentrée scolaire sera décalée chaque année pour qu’en 2022, elle se situe au mois de mars. Plusieurs raisons ont été avancées pour ce choix. Dont le souci de la période cyclonique qui tombe chaque année dans le deuxième trimestre de l’enseignement et qui détruit les infrastructures scolaires dans de nombreuses localités de la Grande ile, ou encore pour éviter l’abandon scolaire dans les campagnes du fait que la rentrée se situe en période culturale - période de plantation et besoin de main d’œuvre dans les champs – ou encore la disponibilité du budget au niveau des ministères chargés de la mise en œuvre au mois de mars plutôt qu’au mois de septembre et bien d’autre encore.

La fin de l’année scolaire en 2022 se fera donc au mois de novembre, coïncidant avec la rentrée des universités, pour éviter une perte de temps des nouveaux bacheliers. D’autre part, une approche plus pratique sera adoptée dans l’éducation et l’enseignement. Ceci afin qu’au moins à la sortie du cycle primaire qui durera bien 9 ans, les apprenants aient assez de connaissances pour pouvoir s’orienter dans la vie.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 13 octobre à 19:33 | tout va bien (#10059)

    cet article qui traite d’un sujet d’une importance capitale est une des victimes collatérales de la gestion catastrophique de l’épidémie de peste ! Tout le monde a les yeux rivés sur la progression de la peste et tus les autres sujets sont occultés !
    Dommage !
    Un conseil : repostez l’article dans un mois ! cela intéressera peut-être les survivants

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 534