Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 octobre 2017
Antananarivo | 00h01
 

Editorial

La France en quête d’olom-baovao

lundi 24 avril | Ndimby A.

Le premier tour de la présidentielle française a redonné ses lettres de noblesse aux sondages d’opinion, après une période où leurs prévisions s’étaient systématiquement avérées erronées. Qu’il s’agisse de la victoire annoncée d’Hillary Clinton aux Etats-Unis, du triomphe attendu d’Alain Juppé aux primaires de la droite et du centre, ou encore de Benoit Hamon comme quantité négligeable aux Primaires socialistes. Mais hier, le résultat final a inversé la tendance de décrédibilisation des sondages en confirmant la prévision logique d’un second tour entre Emmanuel Macron et Marine le Pen.

Les élections présidentielles de la France et des Etats-Unis montrent une certaine recherche de l’olom-baovao, l’homme nouveau. Si les Américains ont trouvé le leur en la personne de Donald Trump, il semble que les Français s’acheminent vers l’octroi d’un premier mandat présidentiel à Emmanuel Macron. Et même si les ralliements de nombreux politiciens de carrière à son mouvement En marche feront de son entourage une espèce d’Arche de Noé politique basé sur d’improbables mariages de carpes et de lapins, Macron est quand même un homme nouveau dans un double sens. D’abord, il n’a pas hérité de son statut dans la société, et personne ne pourra lui enlever qu’il a gravi les échelons par le digne chemin de la méritocratie. Ensuite son jeune âge ne lui a pas donné l’occasion de jouer aux dinosaures.

Ceci étant dit, si le phénomène Macron est appréciable du point de vue de l’analyse politique, il reste quand même marqué par son passage dans la Gauche. Autrement dit, ce mouvement qui depuis plus d’un siècle, se prétend novateur et progressiste en faisant le moulin de nouvelles idées, mais qui au final ne produit que des catastrophes économiques. On sera donc curieux de voir dans la durée si la victoire annoncée de Macron sera une victoire pour la France, par rapport à tous les défis auxquels elle sera confrontée.

Les scores du Parti Socialiste (P.S.) et Les Républicains illustrent la lassitude envers les partis traditionnels, même si on peut affirmer que sans la batterie de cuisine de Fillon et les diverses trahisons de certains éléphants socialistes, cela aurait sans doute été différent pour eux. Les résultats du premier tour s’expliquent donc à la fois par l’engouement pour le côté novateur du Mouvement en Marche dans l’offre politique française, mais aussi par l’entêtement jusqu’au-boutiste de certains candidats face aux évidences. D’une part François Fillon, qui avait espéré que la poudre de Perlimpinpin empêcherait que ses casseroles aient un impact. D’autre part, Benoit Hamon qui a persisté dans son engagement malgré l’effritement des intentions de vote en sa faveur et la remontada de Jean-Luc Mélanchon. Aux résultats finaux, on s’aperçoit que la Gauche classique (Benoit Hamon et Jean-Luc Mélanchon) a fait 26%. Si ces deux candidats avaient eu le bon sens d’unir leurs forces sur une seule candidature au lieu de laisser les voix de leur électorat s’éparpiller, celle-ci aurait été en tête du premier tour. Mais bon, tant pis pour elle. On ne va quand même pas regretter une défaite de la Gauche.

Avec l’expansion du mouvement En Marche, on assiste donc à une recomposition politique en France, au détriment de Les Républicains et du Parti Socialiste. L’histoire du premier parti a toujours montré la capacité de la droite gaulliste à se refonder, passant allègrement du Rassemblement pour la République (RPR) créé par Jacques Chirac en 1976 à L’Union pour un mouvement populaire (UMP) fondé par Jacques Chirac et Alain Juppé en 2002, puis de l’UMP à Les Républicains sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy en 2015. Le parti saura donc se relever, victime hier beaucoup plus de l’entêtement de Fillon à se maintenir malgré ses affaires judiciaires que d’une véritable désaffection de son électorat.

Pour les socialistes, ce sera un peu plus compliqué. Le PS est en voie d’implosion après ce score calamiteux, et des règlements de compte qui devraient venir après la trahison de certains apparatchiks importants comme qui ont refusé de le soutenir (comme Manuel Valls), ou tous ceux qui se sont précipité pour rejoindre Emmanuel Macron. Pour compliquer la sauce à gauche, Jean-Luc Mélanchon devrait se sentir pousser des ailes après son score du Premier Tour. Les législatives vont donc s’annoncer passionnantes, avec d’un côté les partis et les mouvements comme En Marche, le Front National ou la France insoumise qui vont vouloir conforter leur dynamique, et de l’autre les grands vaincus tels que Les Républicains ou le Parti socialiste qui vont essayer de se refaire une santé. Le choix d’un bon capitaine d’équipe sera donc vital pour ces partis, car ni Fillon ni Hamon ne peuvent prétendre jouer ce rôle avec efficacité. Une porte ouverte pour Juppé et Cazeneuve ?

Malgré certains faits qui font que l’observation de la Présidentielle française soit toujours digne d’intérêt à Madagascar, eu égard aux relations entre les deux pays et leurs communautés d’expatriés, en France comme dans la Grande Ile, la véritable question pour aller est la suivante : le système politique à Madagascar a-t-il la capacité de proposer un homme nouveau aux prochaines présidentielles, et qui ait la crédibilité nécessaire pour séduire les électeurs ? Pouvons-nous enfin aller vers des campagnes de fond, des débats d’idées, des confrontations de projets de société, ou bien sommes-nous condamnés à vivre nos élections au gré de distribution de T-Shirts, de concerts et de promesses sans lendemain ? Faudra-t-il toujours des financements opaques et occultes pour réussir à exister sur la scène politique, et s’associer avec des trafiquants de ceci ou de cela ? Un olom-baovao peut-il être quelqu’un qui a pu se préparer pendant des années, sur les plans idéologique, politique, technique, financier, ou bien doit-il toujours être un KTT (kandidà taitra tampoka), qui s’improvise candidat en trois mois avant de s’avérer un lamentable président improvisé ?

PNG - 207.3 ko
Source : Ministère de l’intérieur français

181 commentaires

Vos commentaires

  • 24 avril à 09:30 | Isambilo (#4541)

    J’apprécie beaucoup vos éditoriaux sur Dago. J’avais déjà remarqué vos réserves sur certaines formes de militantisme en Europe. Mais là, vous abordez un sujet qui dépasse vos compétences.
    « Autrement dit, ce mouvement qui depuis plus d’un siècle, se prétend novateur et progressiste en faisant le moulin de nouvelles idées, mais qui au final ne produit que des catastrophes économiques. » Je ne vous savais pas aussi mauvais caricaturiste !
    « On ne va quand même pas regretter une défaite de la Gauche. » C’est pourtant partiellement à cette gauche française que nous devions des hommes comme Albertini, Boiteau, etc.
    Compter sur un produit de marketing pour diriger la France, c’est un peu copier sur Trump qui a fait appel à des banquiers à l’origine de la crise financière de 2007-2008.

    • 24 avril à 10:30 | Demokraty (#9635) répond à Isambilo

      C’est aussi cette gauche dont vous chantez les louanges qui a porté le flambeau de la colonisation

    • 24 avril à 10:45 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Isambilo

      On peut dire qu’il SYSTÉMATIQUEMENT UN DOUBLE POSTURE des malgaches vis à vis du GAUCHISME !
      C’est devenu UN REGLE IMMUABLE sauf des très très rares exceptions près , les Malgaches sont gauchistes ou guachisant quand ils sont en France ou quand ils commentent le contexte politique français/europeen , mais ils ne se gênent pas d’habiller en IDEOLOGIE d’EXTREME DROITE dans leur propre Pays Madagascar !
      C’est VALABLE pour les africains aussi d’une manière generale !
      Boris BEKAMISY

    • 24 avril à 11:43 | Einstein (#3390) répond à Isambilo

      « On ne va quand même pas regretter une défaite de la Gauche. » (Ndimby)

      Tout au long de l’histoire moderne (à partir du XVIè siècle) de notre humanité, la Gauche a toujours été la force politique majeure qui défendait les valeures essentielles humaines et sociales indispensables à la constitution d’une société humaine et civilisée telle qu’on la connaît aujourd’hui. Sans les luttes sociales et les combats intellectuels historiques menés par les grands penseurs du progrès (Jaurès, Rousseau, Locke, Foucault, Bourdieu...), nous n’aurions pas vécu aujourd’hui dans une société moderne basée sur des principes immuables reconnus universellement par toutes civilisations modernes et humaines.

      Je pense ce matin en lisant cette bêtise énorme de notre éditorialiste à cet extrait du livre de Michel Le Bris qui pourra peut-être ramener à la raison notre éditorialiste du jour.

      Michel Le Bris parle justement de cette « mort de la gauche » : « la mort de la gauche, écrivait-il, met en crise la société elle-même, parce que, au-delà du politique, c’est l’“être-ensemble”, la substance même du lien social, qui s’en trouve affecté ».
      « L’état de société résulte d’un lien noué entre les êtres hors du champ politique, faute de quoi celui-ci se retrouve sans efficace propre, en sorte que cette espérance en une communauté éthique des hommes, qui fut le principe de la gauche, ce désir d’un “être-ensemble”, est le ciment nécessaire de toute démocratie, sans laquelle la droite elle-même ne pourrait gouverner (...). Ce n’est pas un hasard, mais l’expression d’une nécessité, si, depuis la Résistance, l’ensemble des idées, des représentations, des valeurs qui constituaient le discours obligé de la gauche sur les fins dernières de la société est devenu en quelque sorte le programme commun de la classe politique »

      A méditer pour tout penseur énnemi de la gauche et des valeurs communes du progrès et de la raison.

    • 24 avril à 12:05 | Isandra (#7070) répond à Isambilo

      BB,...

      C’est facile à comprendre cette attitude des Gasy d’Andafy,...Ils veulent le beurre et l’argent du beurre,...et deux poids deux mesures,...

      Ils souhaitent que le frontière français soit librement ouvert à la Poutou,...tout en fermant celui de Madagascar pour les autres,...L’application de la politique de gauche en France et de la politique de l’extrême droite à Madagascar pourront faire l’affaire,...

      Par ailleurs, en France, avec la politique de gauche, ils peuvent bénéficier davantage des Allocs et aides en tous genres, et faire venir facilement leur proches...,mais, avec celle de l’extrême droite, tout cela risquerait de se volatiliser,...

    • 24 avril à 12:17 | atavisme premium (#9437) répond à Isambilo

      Boris ,
      Tu t’est lustré le cerveau ce matin pour réussir une analyse juste et réaliste ,c’est tout à ton honneur !!
      Pour ma part je remercie les Français pour ne pas avoir voulu suivre les idées des extrémistes des deux bords .
      Ces gens la ,sous couvert de nationalisme aurait plongé la France dans un déclin encore plus prononcé qu’aujourd’hui .
      Macron est Macron ,c’est quand même une bête de concours et il est reconnu par de nombreux spécialistes .
      Je n’ai pas voté pour lui au premier tour mais je le ferai pour le second !

    • 24 avril à 14:12 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      En résumé : C’est Jules Ferry,d’esprit socialiste, qui veut coloniser pour civiliser les peuples arriérés. Et ,pour finir ,C’est De Gaulle ,militaire et de droite ,qui met fin à la Colonisation .

    • 24 avril à 14:18 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      Bien avant Jaures et Bourdieu,Jésus Christ et son église avaient pensé à un monde plus fraternel et plus généreux

      "Qui prete aux pauvres prete à Dieu ’ - Qui a dit mieux ?

    • 25 avril à 17:17 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Isambilo

      à l’attention de « einstein » de la part de « napoléon »

      Mettre Jaurès et Rouseeau au nombre des « gands penseurs etcc... » passe encore ! mais d’ajouter ces deux-là des gens comme Locke , Foucault et Bourdieu...! Là les yeux m’en tombent !

      Pas étonnant venant de quelqu’un qui se prend pour einstein et qui nous pond ce « chef d’oeuvre » de phraséologie délirante crypto-marxiste —je cite : "Tout au long de l’histoire moderne (à partir du XVIè siècle) (SIC) ... de notre humanité, la Gauche a toujours été la force politique majeure qui défendait les valeures essentielles humaines et sociales indispensables à la constitution d’une société humaine et civilisée telle qu’on la connaît aujourd’hui.

      Grâce au puits de sicence, enstein le bien nommé, on apprend que « la gauche » date au moins du XVIème siècle c’est à dire les années 1500 (Le chevalier Bayard sans doute, à moins qu’il ne s’agisse de Henri III et ses « mignons » (traduire « ses tarlouzes ») ?) ou de Henri VIII qui fit décapiter 2 de ses 6 épouses ?

      Pitié « einstein »... Epargnez-nous grâce vos bouffées délirantes ! La gauche est une mascarade immonde depuis la convention montagnarde (hé oui ! avant ça existait pas « la gôche » !) jusqu’à l’ignoble F. Mitterand et son dernier représentant FH alias Guimauve le conquérant qui va finalement dégager près cinq années d’un règne calamiteux !

      Pour rappel, Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait... et il faisait tout ça aux frais du contribuable ! (W. Churchill)

  • 24 avril à 09:46 | Eloim (#8244)

    Macron (23.7%) contre Marine Le Pen (21,7%) : C’est le bouleversement total de l’échiquier politique français au détriment de l’habituel événement électoral profilant les traditionnels partis en bloc depuis presque un demi-siècle dans l’héxagone.
    L’avènement du phénomène Macron n’est pas du tout étranger au peuple malgache. C’est un schéma similaire à celui du PRM actuel et la remontée des « INDEPENDANTISTES » dans l’arène politique Gasy.
    Comme tout le monde a déjà donné une image négative sur le protectionnisme et le nationalisme, comme à l’idée des extrémistes nationalistes, l’avènement de Donald Trump des USA, ce sera tout azimuts de barrer la route de tout horizon à Marine Le Pen (L’équipe de Hollande passant par les Socialistes malgré l’hésitation de Melenchon, La Droite de F.Fillon, ...) que ces politiciens archi-connus des Français considèrent que les programmes de la Candidate FN seraient « FUNESTE » et « Chaotique » pour la France.
    Malgré le rassemblement en faveur de Macron, une façon de balayer l’adversaire, beaucoup pense qu’aucun changement majeur pourrait être comptabilisé. Une raison pour laquelle le taux d’abstention augmente par rapport à la précédente échéance électorale du genre. Pourtant la vraie bataille se défilera dans les législatives où le renversement de la situation est tellement prévisible et tout le monde s’y met après ce phénomène inhabituel.

    • 24 avril à 10:43 | vatomena (#8391) répond à Eloim

      Des indépendantistes qui ,ici ,ont ruiné chaque jour un peu plus le pays ,Qui en veut ?

  • 24 avril à 09:55 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Pour Emmanuel Macron, la satisfaction sera évidemment de courte durée car dès le retour au bercail de ses soutiens respectifs lors des élections à venir (régionales et législatives) : Il va être confronté au vrai problème de la gouvernance d’un pays développé comme la France.
    S’il sera élu à cause de son programme, son application ne pourra pas se faire avec ses 24% car les alliances au 2ème tour sont des armes à double tranchant. Je m’explique, arme à double tranchant aussi bien pour Macron que pour ceux qui les soutiennent.
    Primo : Pour Macron car cela ne signifie pas que les électorats de ses soutiens vont également le soutenir à la prochaine échéance électorale (aussi bien le second tour que les restes).
    Secundo : Ses soutiens évidemment pour les raisons invoquées ci-dessus mais également par l’ingratitude à la Hery Rajao déjà annoncée par Macron à l’endroit de Manuel Valls avec tous ses soutiens sans condition, juste pour le plaisir de faire barrage au FN de Marine Le PEN.
    Donc JL Mélenchon n’a pas tort de ne pas donner de consigne de vote au second tour en vue des autres échéances électorales à venir et pour préserver ses acquis.
    La France est à la croisée des chemins et le pire est à venir.
    Bon courage à tous les Français du forum car les crises sont devant vous en choisissant entre la peste et le choléra.

    • 24 avril à 10:35 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le pire en France est à venir,croyez vous ? Et pourquoi pas le meilleur ? La France est déjà dans le fond et grace à Qui ? C’est comme pour Madagascar...

    • 24 avril à 11:20 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Les Français ont confondu une élection Présidentielle au Concours de Miss ou Mister

      Ils ont déjà fait l’ERREUR avec HOLLANDE et ils récidivent avec MACRON et c’est SURPRENANT quand il s’agit d’UN PAYS credité de 20 siècles de CIVILISATION .

      Quel sera le POIDS d’un MACRON dans un MONDE HYPER-COMPLEXE , il vase cacher tout le temps aussi dans le JUPE de Merkel comme Hollande l’a fait , il va être la RISÉE de POUTINE et de TRUMP et la FRANCE de MACRON ne sera qu’un ENORME CADEAU pour Xhi Zimping et DAECH !

      Si c’était Madagascar ,on pourrait comprendre avec son 60% taux d’Analphabetisme !
      Les français vont vite réveiller de leur ILLUSION avec une GUEULE DE BOIS et cela va nourir d’avantage le LEPENISME !
      Boris BEKAMISY

    • 24 avril à 11:50 | Houpert Claude (#9408) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Au sujet des élections françaises :

      Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteront lors du second tour de la présidentielle, à l’issue du premier tour du scrutin ce dimanche. Pour la première fois sous la Ve République, il n’y aura pas de candidat de la droite classique au second tour. Et pour la deuxième fois, pas de socialiste.

      Emmanuel Macron n’a pas encore gagné, mais il a réussi son opération : pulvériser le vieux monde politique. La « quadripartition » qui se profilait, depuis un an surtout, devient réalité.

      Pour la première fois sous la Ve République, il n’y aura pas de candidat de la droite classique au second tour. Et pour la deuxième fois, pas de socialiste. Un double 21 avril !

      Exit les vainqueurs des primaires, qui ne sont décidément pas la voie royale pour gagner une élection. Les vainqueurs sont ceux qui ont construit des mouvements à leur image.

      Lendemains non paisibles

      Ainsi en ont voulu les Français, que l’on disait pourtant dégoûtés par la politique et qui, in fine, se sont normalement mobilisés. À défaut de toujours savoir ce qu’ils voulaient, les électeurs ont au moins exprimé ce dont ils ne veulent pas. Ce fameux « dégagisme », salutaire peut-être, mais qui n’annonce pas des lendemains paisibles.

      Pour Emmanuel Macron d’abord. Lui qui ne pesait rien, politiquement, il y a un an, ne peut plus, sauf énorme accident, rater la marche du pouvoir suprême. Mais au-delà de sa performance et des appels à voter pour lui, il va lui falloir rassembler tous ceux qui ont consacré plus de temps électoral à le dénigrer qu’à combattre leurs vrais rivaux idéologiques.

      Les élections législatives, et la constitution d’une majorité parlementaire assez nette pour éviter une cohabitation, seront très compliquées, parce qu’il n’y a pas grand-chose de commun entre les partisans et les détracteurs de la loi El Khomri, entre des visions divergentes de l’Europe, entre les gagnants et les perdants et la mondialisation.

      PS et LR fracturés

      Avenir très compliqué pour la droite. L’échec de François Fillon, dont l’affrontement avec Jean-François Copé avait déjà plus qu’abîmé l’UMP, va se payer cher.

      Il n’y a eu ni vote caché, ni sursaut dans l’isoloir. Sa défaite, qu’il doit à ses mœurs et à sa ligne politiques, lui à qui la victoire était promise sur un plateau, risque d’être le révélateur d’une division fondamentale, violente sans doute, entre l’aile dure et les juppéistes. La conquête du parti promet des heures épiques.

      Avenir assez compliqué pour Marine Le Pen. Même si elle est qualifiée avec sensiblement plus de voix qu’il y a cinq ans, elle l’est au terme d’une lente glissade de plusieurs semaines. Les « affaires », qui la ramènent dans le système qu’elle dénonce par ailleurs, et sa faible crédibilité sur l’Europe ont brisé son élan et lui ôtent tout espoir de victoire.

      Avenir très compliqué pour la gauche socialiste. Benoît Hamon, victime pathétique de la primaire, de son projet et de sa stratégie, se retrouve au niveau de Gaston Defferre en 1969. Et Jean-Luc Mélenchon au niveau du communiste Jacques Duclos.

      Autrement dit, la « vraie » gauche, comme ils disent, se compose d’un Parti socialiste qui ne sait plus qui il est, et d’un leader, Jean-Luc Mélenchon dont on ne voit pas comment il pourrait être le fédérateur de sensibilités si différentes, sur l’Europe, sur la dépense publique.

      Sur le fond, quand on regarde ces quatre France, force est d’admettre que la ligne de fracture, celle qui détermine tout le reste, est européenne. Partant de là, les perdants sont face à une lourde interrogation : comment reconstruire quelque chose de cohérent ? Le gagnant face à un défi : comment rassembler ?

    • 24 avril à 12:31 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le pire en France est à venir,croyez vous ? Et pourquoi pas le meilleur ? La France est déjà dans le fond et grace à Qui ? C’est comme pour Madagascar...
      Et Macron qui batit sa victoire en accusant la France ce « crime contre l’humanité » .Il devrait écouter ce médecin de la Coloniale :
      « Il reste aux français de choisir Macron ou pas.—Macron qui voit dans l’ancienne colonisation française ’un crime contre l’humanité ’ .Un autre y verra plutot » un viol ’.
      Un médecin de la Coloniale défend son parcours — — à entendre !
      "
      > Monsieur Macron, je suis un criminel...
      > Monsieur Macron, médecin colonial, médecin des Troupes de Marine, je suis un criminel contre l’humanité, je suis un criminel contre l’humain.
      >
      >

      >
      >
      Par vocation petit garçon je rêvais d’aller soigner au fin fond de l’Afrique, de l’Océanie, de l’Asie. Adolescent puis jeune étudiant, de toutes mes forces, j’ai travaillé, bossé, trimé pour pouvoir soigner à travers le continent et porter la science pas seulement au pays des Bantous, mais partout dans le monde où la France était présente. Ma vocation, que j’ai assouvie depuis, était de rejoindre les ex-Colonies, sur les pas de mes glorieux Anciens à l’âge, comme le disait le médecin colonial Paul-Louis Simond, où l’esprit est exempt de préjugés, où les idées préconçues ne viennent pas contrarier la poursuite du vrai, à l’âge des élans généreux, à l’âge des enthousiasmes pour tout ce qui est vérité, lumière et progrès.
      >
      > Mes héros n’étaient pas footballeur, chanteur, acteur, mais médecins coloniaux exerçant dans les conditions les plus extrêmes, dans ces pays tropicaux, sans la moindre politique ou infrastructure de santé, où sévissaient des guerres interethniques, le tribalisme, le féodalisme, l’esclavagisme, la famine, l’irrationalité, la pensée magique, les mutilations rituelles sexuelles ou corporelles et l’anthropophagie.
      >
      > Je n’ai eu de cesse tout au long de ma carrière de médecin de la Coloniale, des Troupes de Marine, au sortir de l’illustre Institut de Médecine tropicale du Pharo à Marseille de représenter mes illustres Anciens, de sauver parfois, de soulager souvent, de servir l’humain toujours. Secourir était mon combat, sauver, ma victoire quelques soit l’Homme, de Mopti, de Bobo-Dioulasso, de Grand Bassam, de Bouaké, de Korhogo, de Brazzaville, de Bangui, de Ndjamena, de Moundou, de Bardai, de Hienghène, de Lifou, de Maripasoula, de Camopi, de Paramaribo, de Mata-Utu, de Tchibanga, de Brazzaville, et bien d’autres villages africains, sud-américains et océaniens. Partout et toujours pour l’Humanité, j’ai soigné, soulagé et prévenu, à pied, à cheval, par le ciel, par les eaux des mers, rivières et rapides, dans les déserts, dans les montagnes, dans les forêts, dans les ruines d’un tremblements de terre, dans les tempêtes, dans le feu, sous le feu, mais jamais autant que mes Anciens qui ont pour beaucoup donné leur vie et parfois la vie de leurs proches.
      >
      > Monsieur Macron, ayez un peu de respect, d’égard pour tous ces Hommes, pour vous criminels contre l’Humanité, mais en fait les premiers « French Doctors », la modestie et l’humilité en plus. Et comme le disait, il y a quelques années, le premier doyen de la Faculté de médecine de Dakar « Y a-t-il au monde plus petite équipe d’hommes ayant rendu plus de services à l’humanité souffrante ? Y a-t-il au monde œuvre plus désintéressée, plus obscure, ayant obtenu de si éclatants résultats et qui soit pourtant ignorée, aussi peu glorifiée, aussi peu récompensée ? Qui peut prétendre avoir fait mieux, où, quand et comment ? »

    • 24 avril à 12:52 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le médecin colonial —suite—
      "> Un peu d’histoire, Monsieur Macron. Tous ces Médecins coloniaux, mes héros, sont associés à ces maladies dont certaines ne vous sont pas connues et d’autres vous évoqueront probablement des souvenirs plus de voyages que d’Histoire, l’Histoire que vous bradez par clientélisme. Ces maladies sont parfaitement bien rapportées par Louis-Armand Héraut, historien de la médecine.
      >
      > La peste, cette maladie tueuse qui élimina au XVe siècle un tiers de l’humanité et sema encore la terreur à Marseille en 1720. C’est le médecin colonial Alexandre Yersin qui, découvrit à Hong Kong le bacille qui porte désormais son nom. Quatre ans plus tard, à Karachi, le médecin colonial Paul-Louis Simond démontre le rôle vecteur de la puce du rat. Soulignons La mort héroïque en soignant des milliers de pestiférés du médecin major Gérard Mesny en 1911, lors de l’épidémie de Mandchourie. On ne peut oublier la mort tout aussi courageuse du médecin colonial Gaston Bourret en 1917 dans son laboratoire de Nouméa. Enfin ce sont les médecins militaires coloniaux Girard et Robic qui réussirent à mettre au point en 1932 à Tananarive un vaccin anti-pesteux efficace.
      >
      > La variole fit l’objet d’une lutte constante dès les premiers temps de la colonisation aussi bien en Afrique qu’en Asie. L’action sans défaillance du Service de santé des troupes coloniales a contribué de façon décisive à l’éradication de cette maladie effroyable qui, faisait en France 10 000 victimes par an à la fin du 18e siècle. La vaccination, qui se faisait au début de bras à bras fut grandement améliorée quand on put inoculer le virus à partir de jeunes buffles, créer des centres vaccinogènes et transporter, grâce à Calmette, lui aussi médecin colonial, la lymphe vaccinale en tubes scellés.
      >
      > La fièvre jaune, affection virale redoutée, endémique en Afrique et Amérique, fit des incursions dans les ports européens au XIXe siècle (20 000 morts à Barcelone). Elle fit de très nombreuses victimes dans le corps de santé colonial, comme en témoignent les monuments de Dakar et de Saint-Louis du Sénégal. Il faut attendre 1927 pour que le médecin colonial Laigret puisse obtenir un vaccin grâce au virus recueilli à Dakar sur un malade. Par la suite la vaccination par le vaccin de Dakar et le vaccin américain Rockefeller permit d’obtenir rapidement un contrôle quasi-complet de cette affection souvent mortelle.
      >
      > Le paludisme, dont le parasite responsable, l’’hématozoaire, fut découvert par le médecin militaire Alphonse Laveran à Constantine en 1880. Le paludisme reste la principale cause de mortalité infantile sous les tropiques. Il faisait et fait partie du quotidien du médecin tropicaliste. Les premiers médecins qui s’acharnèrent à le combattre à travers son vecteur, le moustique, furent surnommés par les autochtones les "capitaines moustiques ». Le médecin colonial Victor Le Moal s’illustra particulièrement dans cette lutte anti- moustique à Conakry.
      >
      > La maladie du sommeil ou trypanosomose, parasitose particulièrement redoutable, atteint le système nerveux central en provoquant une apathie, des troubles du comportement et un état de délabrement organique cachectique extrême qui aboutit à la mort. Nombreux sont les médecins qui furent contaminés en la combattant, et parfois en sont morts. Cette affection dépeuplait en Afrique noire des régions entières. Elle fit très tôt l’objet d’études qui vont permettre au médecin colonial Jamot, grand nom de la médecine tropicale de développer son action.
      >
      > La lèpre, une autre vieille connaissance, quasi disparue d’Europe, atteint la personne dans son apparence physique ainsi que dans sa dimension sociale. Marchoux va organiser la lutte contre cette maladie mutilante, lutte qui sera poursuivie et développée par le médecin général Richet en collaboration avec Daniel Follereau. De nombreux médecins coloniaux se consacreront à cette lutte difficile, dont Léon Stevenel qui isola le principe actif de l’huile de Chaulmoogra, seul médicament d’une certaine efficacité avant qu’apparaissent les sulfones.
      >
      > La méningite cérébro-spinale à méningocoque, endémo-épidémique en Afrique tuant encore et toujours des milliers d’enfants, dont certains dans mes bras, au Burkina-Faso à Bobo-Dioulasso, au Mali à Djenne, dans une zone que l’on nomme encore la ceinture de Lapeyssonie du nom d’un illustre médecin colonial qui a tant dispensé aux pays sahéliens et qui a transmis son savoir à des légions de médecins tropicalistes et à moi-même dans les années 80.
      >
      > Médecin colonial, je suis, médecin colonial, je reste, car chemin faisant je termine ma carrière dans un quartier multiculturel et je soigne hommes et femmes de 49 nationalités différentes dont de nombreux « colonisés ». Nous devons croire que le « criminel » que je suis, ne fait plus peur à toutes ces victimes de la colonisation tant ma patientèle est grande. Les « souffrances endurées », par la faute du « bourreau-tortionnaire » que je suis, ont été vite oubliées et pardonnées tant l’attachement de mes patients est profond.
      >
      >

      .

    • 24 avril à 13:02 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Le médecin colonial —suite et fin__
      >> M. MACRON, votre insulte envers tous ces Hommes dont la devise « Sur mer et au-delà des mers, pour la Patrie et l’Humanité, toujours au service des Hommes » a toujours été respectée jusqu’à la mort pour certain, ne fait pas honneur à un homme qui pense pouvoir être un jour président. Je vous suis reconnaissant d’au moins une chose : si j’ai pu avoir quelque hésitation à vous écouter au gré de vos shows politiques, tant votre charme de beau-fils idéal, de prince charmant des banques d’affaire, de bonimenteur, discoureur et beau phraseur m’avait interpellé, vous m’avez définitivement libéré de cette faiblesse.
      > > Je vous laisse à vos fans, cadres urbains diplômés en communication ou en sociologie, geek asociaux et bobos aux vélos électriques, vous qui n’avez jamais été confronté par vos mandats inexistants ou par vos activités professionnelles, à la misère et la pauvreté, à la souffrance, à la violence et la guerre, au communautarisme, à l’islamisme radical.
      > Restez dans votre bulle et qu’elle n’éclate pas.
      > Monsieur Macron, bradeur d’histoire, j’ai la mémoire qui saigne.
      > Le Doc
      >Mr Macron sera-t-il à la hauteur d’un pareil dévouement aupres des pauvres gens ?J’en doute. A la Banque ,c’est le profit qui compte.....
      .

    • 24 avril à 23:59 | Marie-Christine (#7709) répond à plus qu'hier et moins que demain

      "La France est à la croisée des chemins et le pire est à venir.
      Bon courage à tous les Français du forum car les crises sont devant vous en choisissant entre la peste et le choléra."
      Bravo, c’est vous qui voyez juste et merci pour vos encouragements, nous allons en avoir besoin !
      Ce que je voudrais dire à l’éditorialiste, outre que son tableau ne reflète pas les résultats définitifs, mais il est vrai l’ordre est à peu près le même, c’est que la distinction gauche/droite en France ne signifie à peu près plus rien au niveau des politiques calamiteuses menées pour la France etaunomde la France ;
      - Que le charmant bébé cadum Macron qui nous a été parachuté en quelques mois est une candidature fabriquée par les banques et les multinationales. Ce merveilleux jeune premier est un grand copain de Hollande et quand il rencontre des socialistes, il dit qu’il a toujours été socialiste et le contraire avec des interlocuteurs d’un autre bord affirmant qu’il n’a jamais été socialiste...
      - Qu’il n’y a plus de réel président de la France, juste un président vitrine (on pourrait quasiment dire fantoche...) en ce sens que le pouvoir n’est plus exercé à l’Elysée, mais à la commission de Bruxelles non élue de l’UE. Le président de pacotille, mais toujours de fort décorum doit suivre la feuille de route la commission (GOPE, Grandes orientations de Politiques Economiques) dont il est un exécutant par tranches successives de la destruction de tous les acquis sociaux, de la privatisation des services publics, c’est à dire la « mise en libre concurrence », de la destruction dramatique de l’agriculture familiale traditionnelle (il y aurait parait-il, un suicide d’agriculteur par jour !!) au bénéfice d’une agriculture hyper productiviste, d’exploitations de taille de plus en plus démesurée qui visent un profit toujours plus grand ; dans tous les domaines c’est ainsi, j’en apasse et des bien pires, car la litanie serait trop longue...
      - Macron à la suite de Hollande, lui même à la suite de Sarkozy en pire, est l’homme sans états d’âme de l’oligarchie financière anglosaxone de Bruxelles qui mettra les bouchées doubles à détruire ce qu’est la France avec un accroissement constant de la pauvreté et du chômage.
      - Oui, ce tandem du 2d tour représente bien un choix entre la peste et le choléra : c’est pourquoi je voterai blanc !
      En quelque sorte, la France est devenue à son tour un pays colonisé... Elle n’a plus l’exercice de sa démocratie, la détermination de ses politiques ne lui appartient plus, ni les manettes de son économie ! Beaucoup de crises et troubles divers peuvent survenir à la suite de cette élection (àn’en pas douter, ce sera Macron le candidat de l’oligarchie qui sera élu).
      Pour terminer je vous informe, pour ceux qui ne le sauraient pas, qu’un parti du frexit (c’est à dire de libération nationale par la sortie de l’UE, de l’euro et de l’Otan est entrain de prendre de l’importance (il n’est ni de gauche ni de droite : les membres d’orientations et origines sociales très diverses y sont d’abord rassemblés pour cet objectif prioritaire.
      Pardonnez-moi d’avoir été aussi longue... Bonjour à Mada !

    • 25 avril à 00:33 | spliff (#5871) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @ Marie-Christine

      La rationalité d’Asselineau a nécessairement fait mouche chez les esprits structurés qui raisonnent en termes d’équations. Un Thréard, une Polony, voire un Sapir ont su faire parler ses arguments jusqu’aux nuances. C’était intéressant. Mais son 0.9% qui l’a manifestement surpris lui-même montre que la politique est tout sauf rationnelle. Il suffit d’écouter quelques micro trottoirs pour s’en rendre compte. Le pouvoir ne vous est pas octroyé parce-que vous avez « raison »... Le vrai pouvoir est une question de réseaux... un gusse comme Asselineau s’il s’en tient exclusivement à sa probité et son intellect n’aura jamais aucune chance...

    • 25 avril à 08:47 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Marie Christine@
      Quand une troupe se rend à l’ennemi ,elle lève le drapeau blanc.
      Ne votez pas blanc ,votez Marine .....
      .

    • 25 avril à 16:01 | Marie-Christine (#7709) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @spliff
      Vous avez tout à fait raison.
      Il faut dire que sur le terrain l’accueil fait à ce « nouveau candidat » et à son parti l’UPR était trompeur et a pu fausser la perception du résultat final par Asselineau et ses adhérents débordant d’énergie et de ferveur militantes : les meetings d’Asselineau étaient toujours archi-combles, l’UPR enregistrait une moyenne de 300 nouveaux adhérents par jour (plus de 10 000 nouvelles inscriptions depuis janvier ; et malgré la douche froide du score final, il y a toujours de nouvelles adhésions...plus de 26 000 à la date d’aujourd’hui) j’ajouterais que dans le contact avec la population l’accueil général était toujours d’estime et d’intérêt pour ce candidat et son programme...
      MAIS
      - il était toujours « enfermé » dans le ghetto des « petits candidats », quasiment hors-circuit de l’élection « sérieuse » officielle dans les sondages et le traitement médiatique et beaucoup d’électeurs qui lui étaient a priori favorables, ne le considéraient pas comme « un vote utile » (un vote perdu...) dans ces élections où les seules les combinaisons entre les 5 « grands candidats » qui monopolisaient le traitement médiatique (pas pour rien) comptaient !
      - Son langage de vérité, d’honnêteté et de clarté et le « traitement de cheval » qu’il présentait pour relever la France et lui permettre de retrouver sa pleine souveraineté étaient tout à fait nouveau pour la masse des Français...
      - La voix et voie de l’UPR, qui existe depuis10 ans, avait été délibérément blacklistée par les médias : le parti s’est essentiellement développé via Internet et les médias alternatifs sur la base surtout des conférences d’Asselineau de plus en plus appréciées, mais d’un public qui restait quand même restreint, la grande masse des Français ne le connaissant pas.
      - Apparemment sa venue à l’élection présidentielle était une « mauvaise surprise » pour les médias qui ne cessaient de s’étonner en début de campagne, qu’il ait réussi à obtenir ses 500 parrainages (580 et quelques...) !! Et ce n’est pas 15 jours de stricte égalité de temps de parole entre tous les candidats qui peut faire un miracle !!
      Vous avez raison, dans cette grande machine politico-médiatique que sont les élections, avoir raison ne suffit pas pour gagner (c’est même parfois un handicap...).
      Oui, l’UPR et son Président doivent en tirer les leçons...
      Nous allons voir s’il réussissent à faire une percée plus significative au niveau des élus aux législatives où ils souhaitent présenter des candidats dans toutes les circonscriptions, mais ils ne doivent pas s’illusionner sur le fait que la tâche sera de toutes façons ardue et que oui, il faut tenir compte du travail de réseaux.
      Mais je ne crois pas que la voie du frexit (par l’article 50 pour M.Asselineau) pourra être facilement maintenant mise sous le boisseau !

    • 25 avril à 16:04 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vatomena,...

      Vous pouvez rapporter ici tous les liens que vous trouvez ailleurs, pour taper sur Macron et faire l’éloge de la colonisation, mais cela ne change rien, l’un des pieds de Macro est déjà à l’Elysée et que la colonisation est déjà classée comme un crime contre l’humanité,...

      Quant à Marine Le Pen, elle réclame l’indépendance et la souveraineté de la France lesquelles sont foulé au pied par Bruxelles, comme nous qui les réclamons aussi, ça fait longtemps,...

      Rendez notre souveraineté,...

    • 25 avril à 16:31 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra@
      Pour stigmatiser les élus en raison du mal qu’ils ont fait à toute la population malgache.(chef charismatique inclus ) il est judicieux de leur rappeler que ce sont les colons étrangers qui ont laissé en 1960 un pays en bon état de marche. Pourquoi donc ,eux ,,les élus de pure extraction malgache ,se sont acharnés à laisser tout partir en ruines. Ils ont démontré qu’ils étaient des patriotes sans aucun génie ,sans savoir faire. ils sont des outres vides.Leur seule satisfaction , c’est le pillage. Avons nous gagné au change ? Le symbole de l’Indépendance restera celui du Rova dévoré par les flammes....
      .

    • 25 avril à 17:00 | Isandra (#7070) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vatomena,...

      « il est judicieux de leur rappeler que ce sont les colons étrangers qui ont laissé en 1960 un pays en bon état de marche. »

      Les colons ont laissé un pays pillé,...aux dirigeants fantoches qu’eux même avaient choisi, dans un bureau à Paris,...

    • 26 avril à 16:14 | vatomena (#8391) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Isandra ,les colons ont récolté ce qu"ils avaient semé Ils sont partis sans tambours ni trompettes .Ils sont partis en laissant tout sous notre bonne garde avec le PIB le plus élevé de la région. Serait ce à cause des colons que nous sommes plus bas aujourd’hui que les Comorres ?.Je crois plutot que nous avons aujourd’hui ce que nous avons mérité .

      .

  • 24 avril à 10:02 | punchline (#9673)

    écris en Malgache s’il te plaît NDIMBY,
    un edito qui parle de la France , écrit en français, par un Malgache, pour des Malgaches c’est le summum de l’aberration

    pour cela, vaut mieux lire libé, nouvel obs, le figaro, le monde, le point, l’express, valeur actuelle, l’huma, agoravox, figarovox, bakchich, canard enchainé

    anovo @ SAFA gasy koahy nahoda raha toy

    • 24 avril à 10:28 | Demokraty (#9635) répond à punchline

      Il faut arrêter le khat ou le galeoka.
      Quand les journalistes français parlent de Madagascar, de la Syrie, du Congo, des États Unis etc, c’est normal et acceptable.
      Quand un journaliste gasy parle d’autre chose que de Madagascar, c’est une aberration ? Punchline en manque de viagra. Petit joueur néo colonisé va !

    • 24 avril à 10:36 | punchline (#9673) répond à punchline

      @demokraty, un journaliste français parlant de madagascar parle en français, pas en Malgache,

      si un journaliste français parlant de Madagascar s’amuse à parler malgache, je préfère s’abreuver à la source, autrement lire les journaux malgaches authentiques

      en parlant de la france en langue française, vaut mieux voir les journaux françaises

    • 24 avril à 10:58 | Demokraty (#9635) répond à punchline

      C’est bien ce que je disais.
      Vous pensez que le Malgache ne doit avoir l’ambition que de s’intéresser à Madagascar, et ne doit pas essayer de réfléchir, étudier, analyser ce qui se passe ailleurs. Nombrilisme du blédard.
      Mba miakara androva rikahy antika mba hahitaky ty raha jilo ty vazaha, Mba hivoatsy kea antika.

  • 24 avril à 11:15 | ratiarivelo (#131)

    Salama jiaby : dia misaotra an’ i « punchline sy Demokraty » @ny famaranana ny lahatsoratra nosoratan-zareo ROALAHY-MIANAKA @ny tenin-DRAZANA*** Merci à VOUS2**Misaotra ry LEROA isany !! SAMY TSARA !!

  • 24 avril à 12:14 | Turping (#1235)

    En faisant l’analyse géopolitique française en tenant compte des résultats, on s’aperçoit qu’il n’existe plus de vrais partis dominants pour diriger la France. D’autant plus que les partis traditionnels qui ont gouverné depuis 35 ans (gauche, droite, centre) ont échoué,rejetés par l’ensemble des électeurs.....
    - Aucun candidat n’a franchi la barre des 25pour cent et leurs scores sont serrés pour les premiers, ce qui démontre l’absence du vrai rassemblement autour d’une vraie politique commune.
    - Vu, la présence de Macron au deuxième tour qui n’a jamais occupé un poste d’élu, n’ayant pas de vrai politique solide,.... Ce dernier qui n’a de vraie étiquette politique, ayant servi dans le gouvernement de gauche ne va pas apporter non plus de vrai changement. Du moins qu’on puisse dire le protégé de Hollande après le scandale Fillon -Penelope (une affaire qui devait être réglée avant même les primaires).
    - La présence du FN au deuxième n’est pas une surprise compte tenu des gouvernances successives chaotiques.
    - Il faut qu’on sache que le monde est actuellement gouverné par les intérêts financiers, la banque,multinationales .. contrairement au temps de De Gaulle. Macron était un ancien banquier de Rotschild... faut-il s’étonner ?
    - Conclusion :Quoi qu’on dise, le paysage politique français a besoin du vrai renouveau. Ce n’est pas le parti de Lepen qui va être une alternative dans cette malgré ce bouleversement mais plutôt un vrai parti politique qui travaille sur les quotidiens des français (le chômage, l’insécurité, les délocalisations des PME,...), un travail intelligent face à la mondialisation.
    Vu, que le parti du FN est un indice de mécontentement. Les autres partis le considèrent comme un parti anti -démocratique qui compromet les intérêts français contrairement aux dires de Marine Lepen.
    - Macron sera élu sans difficulté dans les 60 pour 100 contre Marine.
    - Le parti du FN gagne du terrain,.... aux législatives, ils vont progresser encore.
    - Même si l’élection de Macron pourrait être assimilée à celle de Rajaonarimampianina, ce n’est pas comparable car en France, la démocratie règne et le choix alternatif règne.

  • 24 avril à 12:53 | Ra-Jao (#282)

    Enterrer trop vite la gauche classique ou la droite c’est aller trop vite en besogne je pense. Attendons la législative. Ces vainqueurs du premier tour, Macron ou Marine, se déclarant anti système risque bien de gouverner avec le système dans une cohabitation non souhaitée. Les previsions voient la droite arrivées en majorité au parlement, à condition qu’elle ne se déchire pas entre elle suite à leur defaite au présidentiel.

  • 24 avril à 13:02 | Isambilo (#4541)

    Que les choses soient claires.
    Ndimby est un conservateur pour moi tout en étant un excellent éditorialiste pour ce qui est de Dago.
    Je partage l’avis d’Einstein sur ce point précis.
    Jules Ferry (pas le « philosophe des croisières ») était de gauche et Dago lui doit l’ouverture des EPP. Mais c’était un colonialiste aussi, convaincu que sa « civilisation » était universelle. Mais Poincaré (pas le square d’Antanimbarinandriana) était anti-colonialiste et conservateur. Bref, ce n’est jamais ou blanc ou noir.
    Pour Vatomena,
    Les médecins coloniaux français ont fait un excellent travail à Dago (comme Girard et Robic). Nous devons à de nombreux officiers coloniaux français des monographies sur l’histoire. Par contre Lyautey n’a fait que profiter des jeunes ados du Sud. On trouve de tout comme au Bon Marché.

    • 24 avril à 13:33 | Houpert Claude (#9408) répond à Isambilo

      Réactions des marchés :

      Les places financières ont réagi avec soulagement à l’annonce des résultats du premier tour de l’élection présidentielle française. Avec 23,75 % des voix, Emmanuel Macron (En Marche !) devance Marine Le Pen (FN), créditée de 21,53 % des voix, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur.

      À LIRE : Présidentielle, un duel Macron-Le Pen au second tour

      Les investisseurs français ont de toute évidence été très contents de ce résultat. La Bourse de Paris a ouvert en forte hausse, bondissant de 4,1 %. L’indice CAC40 a alors atteint un niveau à l’ouverture jamais constaté depuis janvier 2008, avec 5.268,44 points.

      Les marchés européens sont tout autant rassurés : en Allemagne, le Dax a grimpé de plus de 2,3 %, atteignant un plus haut historique en séance, tandis que la Bourse de Madrid a monté de 3 %. Une tendance également constatée du côté de Londres et de Milan, avec des hausses respectives de 1,74 % et de 3 %. Quant à la Bourse de Hong Kong, elle a terminé lundi en hausse. En revanche, Shanghaï et Shenzhen ont terminé en forte baisse.

      Les banques à la fête

      Les valeurs bancaires sont celles qui ont le plus bénéficié de cet enthousiasme : elles ont grimpé de près de 8 %. À l’ouverture, Société générale a pris la tête du CAC40, suivie par BNP Paribas et Crédit agricole. La banque britannique Barclays, l’italienne Unicredit ou encore l’allemande Deutsche Bank ont aussi enregistré de fortes progressions.

      Sur le marché obligataire, le taux d’emprunt français à dix ans a vu son taux chuter à 0,825 %, son plus bas niveau depuis mi-janvier, avant de remonter légèrement. Plus significatif, l’écart de taux avec le Bund allemand, qui sert de référence, s’est nettement rétréci, témoignant de l’optimisme des investisseurs quant à la qualité de la dette française.

      Soulagement à l’international

      Aussitôt les premières estimations connues, l’euro a bondi de 2 % par rapport à vendredi, jusqu’à 1,0937 dollar, son plus haut niveau depuis novembre 2016.

      « La réaction initiale des marchés a été plus forte que prévu, signe qu’ils étaient sur leurs gardes, a expliqué à l’AFP Yuji Saito, analyste des changes au Crédit agricole, basé à Tokyo. Il y avait de quoi être prudent. C’était une course serrée entre quatre candidats à l’issue difficile à prédire. »

      À LIRE : Présidentielle : prudents, les investisseurs font les derniers réglages

      Les marchés tablaient sur une victoire du proeuropéen et libéral Emmanuel Macron. Ils redoutaient la présence au second tour de Marine Le Pen, qui veut en finir avec l’euro et la libre circulation dans l’Union européenne, mais semblent avoir été rassurés par le fait qu’elle n’est qu’en deuxième position. Le scénario noir aurait été un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, ce dernier souhaitant sortir des traités européens et dévaluer l’euro.

      Le pari d’une victoire de Macron

      La semaine dernière, malgré l’incertitude sur les résultats du premier tour, les marchés étaient restés calmes. Cependant, de nombreux investisseurs s’étaient tournés vers des devises considérées comme fortes, par exemple le franc suisse, et avaient souscrit à des contrats d’assurance pour se protéger face à de possibles remous sur les marchés financiers.

      Désormais, les jeux semblent faits : « les investisseurs considèrent pour acquis le fait qu’Emmanuel Macron deviendra le prochain président de la République dans deux semaines », a affirmé dans une note Ray Attrill, de la National Australia Bank. Une victoire du candidat d’En Marche ! le 7 mai rassurerait des marchés secoués par le Brexit et l’élection de Donald Trump en 2016.

    • 24 avril à 14:34 | vatomena (#8391) répond à Isambilo

      Lyautey était en effet un précurseur du tourisme sexuel qui fait aujourd’hui la gloire de Nosy Be.Mais Lyautey était en plus un organisateur et un pacificateur .Il mettait sa vie constamment en danger dans des combats ,des marches interminables dans des pays à fièvres.Alors que nos touristes du sexe jouissent en paix le verre de whisky à portée et dorment en chambre climatisée..

  • 24 avril à 14:08 | Saint-Jo (#8511)

    Je suis toujours étonné de lire les posts de certains Gasy qui connaissent bien mieux que moi la France et les Français , ainsi que leurs cultures , us et coutumes .
    Il est vrai aussi que ces mêmes Gasy maîtrisent bien mieux que quiconque la langue française .
    En lisant les textes de certains habitués de ce forum , j’ai appris que les personnes que l’on appelle « de gauche » sont en fait des « gauchistes » .
    Et le pauvre bougre que je suis , qui sait juste lire et écrire , a toujours cru et croit toujours qu’il y a un gouffre qui sépare les idées et la pratique d’une personne « de gauche » de celles d’un « gauchiste » .
    Et d’ailleurs , concernant le pendant à droite de la chose , ces mêmes Gasy n’appellent pas « droitiste » une personne « de droite » . Or , selon leur pratique de la grammaire structurale , je me demande pourquoi ces Gasy fort bien instruits n’appellent pas « droitistes » les personnes de la droite extrême . Deux exemples :
    Le Pen père est-il d’extrême droite ou « droitiste » ? Qui croirait qu’il est seulement de droite ?
    Jospin est-il de gauche ? Qui croirait qu’il est gauchiste ou d’extrême gauche ?

    [ Ah ! La foza nazie vache folle originaire de l’Isandra va encore tenter de faire croire que « ce ne sont que des miettes » de conversation . Mais il est vrai que la clarté générée par la rigueur du langage n’est point le fort des foza ]

    Autre chose qui est surprenante aussi sur ce forum est cette habitude quotidienne de rapporter (au sens un peu différent de comparer) le cas du pays gasy au cas du pays français .
    Or , celui-ci est la 5è puissance de la planète , tandis que celui-là est l’un des 3 pays les plus pauvres de la planète .
    A mon humble avis il y deux raisons à cette incongruité :
    a) des Gasy intervenant sur ce site virtuel vivent sur un territoire français et ils ont tendance à voir les événements gasy dans leur pays d’origine à travers un prisme français [ce qui peut bien être déformant , bien sûr]
    b) certains Gasy (Merina et non Merina) intervenant sur ce site virtuel sont sûrs d’être très instruits et très intelligents [d’ailleurs il y en a un qui n’arrête pas dans tous ses posts de vanter son haut niveau d’instruction et l’incomparabilité de sa très grande intelligence] à tel point que pour eux tout le monde , et en particulier tous les francophiles ne sont que de minables incultes pour eux .

    Et pour terminer , je vous fais ces quelques lignes ci-dessous pour tenter de redorer le blason des statisticiens qui travaillent dans le sondage d’opinions et qui ont eu les quelques misères que l’on sait , à cause des « imprévisibles » résultats des votes concernant le Brexit , Donald Trump , les primaires en France … entre autres .
    Les statistiques ne sont pas déjà une science exacte .
    Mais alors , les statisticiens qui travaillent dans les compagnies de sondages d’opinions (opinions qui dépendent de l’humeur du « sondé » à l’instant t où on le questionne , et qui peuvent varier totalement et incessamment au fil du temps qui passe , jusqu’à l’instant t+1 du vote)
    courent le risque d’être défavorisés dans l’exécution de leur job par de multitude de circonstances imprévisibles et également impondérables .
    De toute façon , tous les scientifiques vous confirmeront que l’opinion publique n’est pas une « grandeur mesurable » [« Measure Theory » , Halmost] .
    En l’occurrence , dire que la somme des pourcentages de voix obtenus ce dimanche par Mélenchon et Hamon fait 26% n’est pas obligatoirement exact , donc très risqué (intellectuellement , s’entend) .
    Vous savez , on dit qu’il y a trois sortes de mensonges :
    1) le mensonge 2) le pieux mensonge 3) les statistiques .
    Mais plus couramment , comparativement aux bien moins nombreuses erreurs tout de même , nous devons beaucoup aux statisticiens sur leurs performances dans les évaluations des traitements médicaux , les diverses prévisions en météo , en circulations urbaines et dans les couloirs aériens , dans la gestion et l’observation sur presque tous les plans de toute sorte de groupes (végétaux , animaux , humains , minéraux ou des particules percutant une surface , et j’en passe).
    Souvenez-vous de ce que l’on appelle jusqu’à ce jour « l’école de Copenhague » où les statistiques s’étaient révélées être un instrument incontournable pour nous .
    Les taux des nombres de voix obtenus par les candidats aux Présidentielles françaises ont été une belle revanche des statistiques sur leurs récentes précédentes déboires . N’est-ce pas ?

    Une question :
    En stat’ , comme en math pures , les Français sont-ils meilleurs que les Anglo-Saxons ?
    Aïe ! Aïe ! Aïe !
    Je vois d’ici la tronche allongée de certains en lisant cette question .
    Et je ne serai pas étonné de découvrir bientôt sur ce site leurs cinglantes répliques .
    Mais , bof ! Cela changerait quoi !

    • 24 avril à 16:55 | spliff (#5871) répond à Saint-Jo

      Bjr Saint-Jo,

      (..)
      En stat’ , comme en math pures , les Français sont-ils meilleurs que les Anglo-Saxons ?
      (..)

      Je n’ai certainement pas de réponse directe à votre question, mais ma petite expérience dans un domaine technique qui fait parfois appel à quelques notions de maths appliquées - dont l’utilisation « poussée » relève occasionnellement d’une utilité réelle plus que de la « beauté du geste » - me fait faire les observations suivantes : (sur la base d’un environnement multiculturel européen très largement varié avec néanmoins une petie dominante anglo saxonne) :

      Le français a culturellement une approche des problématiques qui est abstraite et qui fait volontiers appel aux volets théoriques (voire conceptuels) des choses. Si cela peut parfois être perçu comme du pédantisme, particulièrement lorque des moyens plus simples et directs conduisent aux « solutions », je dirais que le bilan global place résoluement le français dans le camp du savoir pointu, parfois exprimé de manière un peu superflue, mais certainement efficace dans l’approche des problématiques lourdes. On perçoit chez lui la patte sous jacente d’une « école » particulièrement attachée à la compréhension des concepts amont des choses.

      L’anglo saxon est lui, en priorité, un suiveur de régles, et ce, de manière quasi religieuse. Si l’on peut dire qu’il est pragmatique et qu’il va droit au but en se passant des coquetteries théoriques à la française, cela peut éventuellement être nuancé par un possible manque d’adaptabilité face à l’imprévu, particulièrement lorsque la pression temporelle est un facteur opérant et nécessite une légère entorse aux règles. L’ anglo saxon dira en priorité « non » (car c’est pas bien) alors que le français évaluera plus volontiers la « magnitude » de l’entorse éventuelle dans le cadre d’action ou le cadre théorique du moment, pour parfois « juger » l’entorse acceptable sans état d’âme car comprenant le caractère relatif de l’entorse rapporté au cadre global du contexte. Cela fait du français plus un improvisateur que l’anglo saxon, qui lui préfère naturellement s’en tenir aux plans pré-établis.

      Mais mon impression globale en est que le français est quand même plus « câblé » recherche fondamentale que l’anglo saxon... Mais bien sûr, rien n’est absolu et les contre-exemples me donnant tord doivent être légions.

      Je ne sais pas dans quelle mesure tout cela est parlant du point de vue des mathématiques que vous connaissez manifestement de manière poussé Saint-Jo... Just sharing my thoughts here...

    • 24 avril à 18:30 | Isambilo (#4541) répond à Saint-Jo

      Coïncidence ! Yves Meyer vient d’obtenir le prix Abel pour sa contribution à la théorie des ondelettes. Un progressiste en plus, ce qui nous change du produit du marketing qui va diriger la France.
      Je ne digère toujours pas ce Macron. Mais, après tout, la France a supporté l’ignare Sarkozy et le collaborateur de classe Hollande.

    • 24 avril à 19:07 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Bonjour , spliff !
      Je ne suis pas loin de croire que l’école française de math est la plus efficace qui soit .
      Pour en avoir une idée , on peut comparer les nombres de lauréats par pays dans les prix internationaux .
      Les deux pays qui comptent le plus de lauréats sont presque à égalité : les USA et la France .
      Soit !
      Mais les USA comptent 320 millions d’Américains !
      Alors que la France , « seulement » 66 millions de Français !
      Have a great day !

      Bonjour , isambilo !
      J’ignore si Monsieur Macron est bon ou non en math .
      De plus , ce candidat n’est pas encore officiellement le locataire du palais de l’Elysée à l’heure actuelle .
      Par contre , je sais que le médaillé Field Cédric Villani le soutient .
      Et comme vous le savez certainement déjà , la matérialisation effective du projet de ce médaillé Field de faire de Paris la capitale mondiale des math a déjà commencé .
      Nul doute que si Monsieur Macron devient Président de la République Française , alors la matérialisation de ce projet se fera définitivement dans les 5 prochaines années , la durée d’un mandat présidentiel en France .
      A + !

    • 24 avril à 22:00 | Gérard (#7761) répond à Saint-Jo

      bonjour
      «  »« Je suis toujours étonné de lire les posts de certains Gasy qui connaissent bien mieux que moi la France et les Français , ainsi que leurs cultures , us et coutumes »"

      certes.... mais que dites vous te tous ces blancs becs, qui à peine débarqués à IVATO sont sûrs de connaitre tous les remèdes aux mots qui rongent ce pays

      cette grâce divine de la science infuse peut frapper sous toutes les latitudes !

    • 24 avril à 22:10 | Gérard (#7761) répond à Saint-Jo

      oups !

      « aux maux » , bien sûr !

      le respect de l’orthographe serait il également un don des dieux ?

    • 24 avril à 23:59 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Il semble que mon post , mal écrit , n’est pas du tout compris .
      Ou tout simplement : mon post n’a aucun intérêt .
      Mais peu importe !
      L’essentiel n’est-il pas d’écrire , histoire de faire semblant d’avoir quelque chose d’intéressant à dire .

    • 25 avril à 17:03 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-Joany,...

      « Il semble que mon post , mal écrit , n’est pas du tout compris . »

      Une fois n’est pas coutume, je suis d’accord avec vous là-dessus,...

    • 25 avril à 18:59 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Mais pauvre idiote ! Elle ne s’est même pas aperçue que c’était de l’ironie !
      Si je publiais un post ici disant que je n’écris pas le français , alors après l’avoir lu cette idiote croirait réellement que je n’écris pas le français .

      Je ne serais même pas étonné qu’elle croirait aussi qu’elle ne me lit pas , si en cet instant précis où elle a le regard fixé sur ce texte , elle lit « la foza nazie vache folle originaire de l’Isandra ne lit pas mon texte » .
      D’ailleurs , elle a déjà écrit plusieurs fois ici qu’elle ne comprend pas les sarcasmes et l’ironie .
      Mais pourquoi donc ses parents n’avaient pas envoyé cette pauvre femme à l’école au temps de sa jeunesse ?

  • 24 avril à 15:46 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Faire détester François Hollande et faire voter Emmanuel Macron, quant on sait le rôle du second dans le quinquennat du premier, sont le comble de l’ironie à la Française : C’est la honte.
    Si François Hollande était candidat à sa propre succession, il aurait surement brigué un second mandat : Ce résultat du 1er Tour de l’élection présidentielle Française sera de bon augure pour notre PRM quant à sa décision éventuelle de se représenter.

    • 24 avril à 16:12 | Houpert Claude (#9408) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Réactions au premier tour de l’élection française :
      « Un séisme dont les répliques seront durables »
      « C’est une toute nouvelle page de l’histoire de la Ve République que les électeurs français ont ouverte, ce dimanche 23 avril, en éliminant de la présidentielle tous les représentants des partis politiques qui, à un titre ou à un autre, avaient gouverné dans les décennies passées », estime Nicolas Beytout dans « L’Opinion ».
      La campagne du second tour démarre ce lundi :
      Toutes les estimations, devancent Marine Le Pen. Ce résultat constitue un séisme dont les répliques seront durables.«  »Qui a dit qu’aucun thème ne s’était imposé dans cette campagne présidentielle ? Il y en a eu un, omniprésent, obsédant, jusque dans le résultat du premier tour : la politique, ou plutôt l’antipolitique. Ras-le-bol du « système », table rase du passé. Macron-Le Pen, ou l’avènement du ni-droite ni gauche, du ni-PS ni-LR. Les électeurs ont choisi dimanche de tourner la page de la vie politique française telle qu’elle était structurée depuis le début de la Ve République. Fin de partie, si l’on peut dire, un grand saut dans le vide.« Macron favori, front anti-Le Pen, gauche et droite en ruine : les leçons du 1er tour »Les Français ont renvoyé gauche et droite dos à dos pour tenter une nouvelle aventure« , souligne de son côté Yolande Baldeweck dans »L’Alsace« . »Au-delà des idées, l’avenir de la France, le 7 mai, se jouera entre un jeune homme brillant, qui a su saisir les opportunités et réussi à transcender les clivages en profitant des circonstances, et une femme stratège se voulant rassurante quand elle ne joue pas sur les peurs pour manipuler les foules. Quel sera le niveau du vote d’adhésion dont bénéficiera le futur président ?«  »L’imperdable a été perdu« Pas très tendre avec François Fillon, l’éditorialiste du »Figaro« Alexis Brézet regrette lui uniquement l’élimination de la droite : »Ainsi donc, l’imperdable a été perdu. L’impensable s’est imposé. L’impossible est advenu. La droite, qui pendant cinq ans aura étrillé les socialistes dans tous les scrutins, la droite, dont les idées et les valeurs n’ont jamais été aussi majoritaires dans les profondeurs du pays, cette droite à qui la victoire ne pouvait pas échapper a été, hier, sèchement éliminée. Alors que le désir d’alternance, après un quinquennat unanimement jugé calamiteux, n’a jamais été aussi puissant, elle ne sera pas, pour la première fois de son histoire, représentée au second tour de l’élection présidentielle.«  »Non, Fillon n’a pas perdu à cause de l’affaire Penelope« Quand Laurent Joffrin, dans »Libération« , s’inquiète surtout du score du FN, »le plus fort de son histoire« , et appelle à la vigilance : »Le second tour opposera donc le social-libéralisme au nationalisme, l’ouverture à la fermeture, l’Europe unie à la France seule. En principe, grâce aux républicains de tous les partis, le jeune premier du scrutin l’emporte sur la vilaine marâtre. Mais le FN réalise le score le plus fort de son histoire à une présidentielle. Et si le combat se change en une confrontation peuple-élites, qui peut augurer à coup sûr du résultat ? Dans un décor neuf, tout est possible. Autrement dit, vigilance.« Patrick Apel-Muller, dans »L’Humanité« , rend, lui, hommage au score de Jean-Luc Mélenchon, avant de se désoler de l’affiche du second tour : »Malgré le très beau résultat de Jean-Luc Mélenchon, le choix va se résumer au second tour entre le candidat que les milieux financiers ont choisi pour perpétuer leur domination en brisant les acquis sociaux et la candidate de la haine, de la division des habitants de ce pays, des discriminations, de la guerre contre les syndicats, de la mise au pas de la culture, du mépris pour la République.«  »Irruption ’rafraîchissante’« A l’inverse, »La Dépêche du Midi« et son éditorialiste Jean-Claude Souléry, se réjouissent du »coup« de Emmanuel Macron. »Derrière Emmanuel Macron, 39 ans, s’est exprimé un vrai désir de jeunesse - donner de notre vieille nation une image qui devrait, dans quinze jours, surprendre le monde. Rien n’est comparable, dans l’histoire de la Ve République, à cette irruption ’rafraîchissante’ d’un candidat qui ne l’était pas encore il y a six mois, et dont la plupart des politiciens pronostiquaient l’essoufflement. Voici en tout cas un coup d’essai qui, s’il est transformé, deviendra pour l’histoire un coup de maître.« Même enthousiasme dans les colonnes de »L’Est républicain« , sous la plume d’Alain Dusart »Certes, il se trouvera des rabat-joie pour remettre au goût du jour le ni-ni, mégoter sur les lisières du front républicain ou pérorer sur la difficile majorité législative du conquérant du mouvement En Marche !. Ce serait ne pas prendre la mesure du séisme politique.D’évidence, l’Histoire retiendra la percée fulgurante d’Emmanuel Macron. Inconnu voici à peine deux ans, il a su entraîner plus de 280.000 supporteurs, toutes générations confondues. D’une certaine manière, le gendre idéal a renversé la table ! A 39 ans, il est en passe de s’asseoir à l’Elysée dans le siège occupé en 1974 par Giscard à 48 ans.«  »Chapeau l’artiste !« ose »Le Républicain lorrain« , par la voix de Xavier Brouet. »Huit mois auront permis à Emmanuel Macron de transformer son OPA sur la vie politique. A l’heure de son échappée belle en vedette de Bercy, peu d’observateurs se risquaient sur ses chances de l’emporter. Voici l’enfant terrible du hollandisme au seuil de l’Elysée. Vertigineuse ascension en réalité pour celui qui apparaît brusquement bien seul à dominer le champ de ruines duquel il émerge."

    • 24 avril à 17:56 | Mihaino (#1437) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bien dit et bien écrit Houpert Claude . Hollande votera Macron selon les dernières infos de Franceinter !
      En lisant attentivement l’édito et les commentaires ci-dessus , ça promet ce second tour du 07 Mai 2017 . Que le meilleur gagne et que le fair-play règne !
      Un olom-baovao existe-t-il chez nous pour se présenter en 2018 ??!!Je le souhaite vivement et qu’il soit compétent, honnête, patriote et fasse un programme répondant aux aspirations du Peuple !
      Wait and see.......

    • 24 avril à 19:22 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      « 24 avril à 15:46 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) »
      « Si François Hollande était candidat à sa propre succession, il aurait surement brigué un second mandat »

      Wow ! Quelle éblouissante évidence !

    • 24 avril à 20:20 | kozobe (#7754) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonsoir « Plus qu’hier...demain »,
      Et si on laissait les français régler entre eux, en tant que peuple adulte et politiquement mûr, leurs problèmes électoraux et le choix de leur futur président ? Nous avons bien, nous, confié les rênes du pouvoir à Rajao Fery Vaovao (n’est-ce-pas Ndimby ?), dans notre incomparable intelligence et clairvoyance légendaire. En outre, il y a tellement à faire chez nous pour 2018, ce serait pertinent et plus raisonnable de commencer à nous en occuper dès maintenant, non ? Plutôt que d’aller toujours critiquer et blablater sans fin sur les « autres », d’autant plus que cela ne va pas si mal que ça chez eux. Question élection entre autre. Un peu d’humilité et de décence, de temps à autre, nous feraient le plus grand bien, je pense.
      Bonne soirée

  • 24 avril à 20:23 | Jipo (#4988)

    @ HC, vos analyses sont sans concessions et impartiales : ce qui est appréciable.
    Cependant la gauche a mis la France à terre, & macron est ( ce n’ est pas de moi ) la progéniture de hollande à qui on peut remercier le mariage pour tous, les 49/3, liste non exhaustive pour ne pas dire un quinquennat aussi lamentable que dictatorial, aussi incompatible que cela puisse être aux oreilles pudiques de cette gauche arriviste et faisant feu de tous bois , mais n’ hésitant pas à se comporter comme tout bon petit dictateur, qu’ elle est la première à dénoncer, mais ce ne serait pas la gauche si cela eusse été différent ...
    Chacun se réjouit de la chute de Le pen, occultant le réel enjeu de cette victoire, qui est :celle des lobbyings, des multinationales, des Bilderbergs, des attali, des junckers et autres prédateurs, qui après nous avoir offert la copulation pour tous avec vaseline, vont à présent nous offrir la pratique : sans ...
    Nous voilà mains et poings liés à la merci du dictate de Bruxelles, de l’ oncle Sam avec le tafta et de ceux qui sont derrière à tirer les ficelles, quand ils cessent de se frotter les mains d’ avoir réussi à imposer leur marionette...
    Les Français vont déchanter grave, mais manifestement ils aiment , pourquoi s’ en priver !
    Merci à l’ UMPS : « pour ce moment »...
    Désolé pour la partialité de mon analyse, mais il en fallait bien un qui se dévoue .

    • 25 avril à 13:17 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Jipo

      @Isambilo

      Je vois que vous avez une opinion éclairée sur le « vote blanc ».... mais ne croyez-vous pas pour une fois on pourrait parler un peu du « vote noir » ? C’est vrai quoi ce déséquilibre de commentaires sur le vote blanc alors qu’on passe sous silence le « vote noir » est caractéristique du racisme ambiant ! MDR !

  • 25 avril à 09:46 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour,

    25 avril à 08:47 | vatomena (#8391) répond à plus qu’hier et moins que demain ^
    Marie Christine@
    Quand une troupe se rend à l’ennemi ,elle lève le drapeau blanc.
    Ne votez pas blanc ,votez Marine .....
    .
    A mon humble avis , l’endroit est inapproprié pour ce genre de prosélytisme à votre « dieu ».

    Surtout que nous les gasy , en majorité , nous n’avons rien à f...tre de cette folle !

    De toutes façons que vous le veuillez ou non, Macron sera votre prochain président , parce que c’est ce que vous devriez voter, si vous avez une once d’intelligence.

    • 25 avril à 10:15 | vatomena (#8391) répond à dirk_cab

      Donnez un conseil n’est pas donner un ordre ,Dir Kab ! Si la dame ne veut pas d’une union européenne telle qu’elle est aujourd’hui ,elle n’a pas d’autre choix que Marine Lepen. Lever le drapeau blanc ,c’est se livrer à l’ennemi.
      Croyez vous en ’DIEU ’ ? Personnellement ,je m’exprime en libre penseur tout en respectant les bondieusards.Les français auront le président qu’ils auront choisi ou celui vers lequel ils auront été dirigés.Le mur de l’argent est un bon aimant
      Nous malgaches avons nous aussi nos fous et nos folles.et l’argent coule à flots à chaque élection. Vous voyez chaque jour ce que cela donne comme résultat pour le bon peuple.

    • 25 avril à 12:50 | Isambilo (#4541) répond à dirk_cab

      Le vote blanc n’étant toujours toujours pas comptabilisé, ceux qui rejettent les deux candidats se trouvent dans l’embarras, pour rester poli. Personnellement je m’abstiendrais (noter le conditionnel).

    • 25 avril à 13:11 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à dirk_cab

      @ directeur de « ouatère closète »

      Voilà le dirlo des chiottes qui s’autoproclame prescripteur d’opinion en chef et se permet de nous dire le bien et le mal (traduisez le bon et le mauvais vote.)

      Perso, je ne voterai ni pour la baudruche macron, ni pour Marine Le Pen et sa sortie intempestive de l’Euro, même si son programme sécuritaire me plait beaucoup.

      PS : le vote blanc fait l’objet de toutes les analyses .... mais que dire du « vote noir » ? Il est pourtant beaucoup plus orienté ! X-MDR !

  • 25 avril à 10:43 | betoko (#413)

    A ceux qui ne veulent pas voter pour Emmanuel Macron car il était ministre de l’économie et des finances de François Hollande , C’est vrai qu’il était son ministre , mais est ce que vous vous êtes posé la question pour quoi il a démissionné . Il nous a donné la réponse à maintes reprises
    Il m’est impossible de voter Marine Le Pen pour plusieurs raison .
    1° Selon 25 prix Nobel de l’économie , revenir au franc français est une grosse erreur , ce nouveau franc à Le Pen sera tout de suite dévalué et les conséquences économiques sont incalculables
    2° Pour quoi cette haire envers les étrangers , les quels sont devenus des bouc- émissaires à chaque élection pour Le Pen , père et fille ? Du temps de Sarkozy , un patron d’un abattoir situé dans le nord de la France était obligé de licencier ses employés maliens et togolais ou tchadiens , Le préfet lui avait demandé d’embaucher des français de souche , ce qui fût exécute . Hélas après quelques semaines , il n’a trouvé personne si non très pu et son entreprise était au bord de la faillite . Il a fallu qu’il fasse une demande au ministère de l’intérieur pour que ses anciens ouvriers africains reviennent en France car ils étaient expulsés . Résultat , ces africains ont retrouvé leur poste
    3° Quand j’ai travaillé dans la région parisienne , j’avais sous mes ordres des jeunes qui ont entre 18 à 25 ans , ils ont un statu d’intérimaire , Souvent ces jeunes s’absentent sans prévenir , ils sont absents pendant deux ou trois jours voir + . mais souvent notre DRH ne voulait plus le embaucher . Si Marine Le Pen arrive à lutter contre ces faux chômeurs , je lui dirai bravo
    4° Je suis allé voté voir au lycée français et aussi devant le consulat général à Tana , quelle fut ma surprise en voyant le nombre de malgache qui ont la double nationalité et qui sont venus voter
    5° Certains disaient qu’Emmanuel Macron était un banquier et de ce fait il est un ultra libéral et il sera aux ordres des banquiers , Ne lui faites pas un procès d’intention , attentons pour voir
    Voter Macron à défaut d’autres candidats valables

    • 25 avril à 11:14 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Et c’est là le problème français .Le patronat a bien joué .Il veut plus et encore plus de travailleurs immigrés pour faire baisser les salaires. Payez mieux ceux qui enlèvent les ordures et vous verrez des jeunes français prendre ces emplois. Les ancetres français ont construit le chateau de Versailles ,creusé le canal du midi,percé les tunnels à la force des bras et pourtant ils n’avaient aucun engin à disposition.Les premières routes d’Afrique se sont construites à la force des bras des légionnaires
      Autre erreur : L’obligation de scolarité jusqu’à 16 ou 18 ans des élèves mal doués dans des écoles où on ne valorise jamais le travail manuel. Certaines professions sont annexées par l’immigration.Quelle mère de famille enverra son fils travailler sur un chantier routier où tous les travailleurs seraient des musulmans qui ne tolèrent pas le sandwich au jambon ou au saucisson et parlent arabe.

    • 25 avril à 18:18 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à betoko

      betoko semble avoir trouvé l’âme soeur en la personne de « Marie-Christine ».. mêmes oeillères même « discours » convenu au ras des paquerettes.. bref, on est content pour lui !
      Faut faire un culte consensuel suivi d’un sacrifice de zébu pour célébrer ça !

  • 25 avril à 11:40 | betoko (#413)

    Détrompez vous Vatomena , partout que se soit à Lyon ou à Paris , j’ai croisé des éboueurs et balayeurs français de souche , idem sur les chantiers de toutes sortes ,mais c’est vrai ils ne sont pas nombreux contrairement aux portugais, turcs ou africains
    Le Pen a peur que La France soit colonisé , mais ce n’est qu’une juste retour des choses
    Seriez vous contre le maire de Londres le quel est d’origine indienne ? Un jour cela pourrait arriver en France , mais il ne va pas changer ni la culture encore moins les us et coutumes français . Oui Emmanuel Macron a raison quand il disait que la colonisation est un crime , mais La France n’acceptera jamais que c’est la vérité . André Gide l’avait dit aussi . Renseignez vous c’était comment l’indigénat et si quelques sénégalais ont pu obtenir la nationalité française , c’est une reconnaissance de la part de François Hollande , il aurait du aussi la donner aux anciens militaires malgaches qui ont fait la campagne d’Algérie et du Viet Nam

    • 25 avril à 17:55 | Marie-Christine (#7709) répond à betoko

      Assez largement d’accord avec vous, mais « Le Pen a peur que La France soit colonisé »... mais que je sache je n’ai jamais vu de chars militaires d’une armée « d’immigrés » venue occuper la France...!? Le racisme, la xénophobie et surtout l’islamophobie font partie du fond de commerce de MLP, qui entretient un clivage constant à l’intérieur de la population française et ça, je ne le supporte pas du tout !!!
      La colonisation de la France et sa destruction en marche (et de bien d’autres pays) passe bien davantage par les féodalités de l’argent et des diktats l’ultralibéralisme anglosaxon et US à l’œuvre dans les traités européens, que par les émigrés. Et s’ils se servent parfois d’une immigration de masse organisée pour arriver à leurs fins, ce ne sont pas les immigrés qui sont responsables et surtout pas les travailleurs immigrés en général.
      Savez-vous que l’UE interdit aux pays de l’Union Européenne le contrôle du flux des capitaux sur leur sol, avec comme conséquence qu’il est impossible pour le gouvernement d’empêcher les délocalisations massives depuis cette directive des industries françaises (en voie de désertification industrielle...?) ; tout autant impossible d’empêcher l’acquisition par des capitaux étrangers (Qatar, Chine, fonds de retraite américains...) des fleurons de son patrimoine, de son parc immobilier, de ses terrains, etc. Pas encore de son littoral, car aucun dirigeant n’a encore osé abroger la loi sur la protection du littoral à laquelle les citoyens français restent très attachés, mais...
      La colonisation, la prise de possession d’un territoire et de ses ressources ne passent plus nécessairement maintenant par une occupation militaire (en tout cas pour commencer), mais par une occupation « financière »... Est-ce qu’à Madagascar vous n’en savez pas quelque chose !?
      Une autre raison pour laquelle je ne souhaite pas donner mon vote à Marine Le Pen est que son intention de quitter l’UE et également l’euro est pour moi largement de l’enfumage... Elle ne l’a jamais écrit noir sur blanc dans son programme. Elle tient des propos différents selon le moment et les interlocuteurs, de telle sorte qu’on n’y comprend rien et que cela semble de toute façon repoussé à la Saint Glinglin. Il faut dire que son père, depuis plus de 30 ans, et elle, vivent assez grassement de leur salaire de député européen... C’est peut-être une des raisons qui fait qu’elle ne parait pas très pressée....!?

    • 27 avril à 12:32 | vatomena (#8391) répond à betoko

      Simple remarque de bon sens ,Betoko ! Si la colonisation française en Afrique a été un "Viol ’ un mal absolu ,on peut imaginer qu’il en sera de meme pour la colonisation de la France .D’autant que les nouveaux colonisateurs n’apportent aucun capital ,aucune avance technicologique .les précédents candidats à la colonisation étaient quelques dizaines de milliers, ceux d’aujourd’hui sont des dizaines de millions ..ce n’est plus de la meme échelle .

  • 25 avril à 12:06 | atavisme premium (#9437)

    Vatomena ,
    Si sur certaine question de fond vous avez raison ,ce n’est pas en réduisant l’entrée des émigrés en France en Europe que nous résoudrons le problème de la mondialisation .
    En effet c’est plutôt les nouvelles découvertes en matière d’informatiques (notamment) qui sont à l’origine de la concentrations des capitaux au niveau mondial .
    L’industriel ,« citoyen du monde » peut aujourd’hui complètement travailler en offshore et ainsi mettre en concurrence les travailleurs des différents pays et donc faire fabriquer ses produits ou il le veut .
    C’est ainsi que le travailleur Francais se retrouve en lutte avec le Chinois notamment .
    Sur le coût de main d’oeuvre ,il n’y a pas photo !
    C’est ainsi que « grâce a ces »champions économiques" ,pratiquement toute l’industrie occidentale se retrouve aujourd’hui en chine .
    Songez que nos propres patrons n’ont même plus a gérer des usines et des ouvriers, car ils achètent a l’étalage tous les produits , qu’ils revendront avec moult bénéfices dans nos pays occidentaux !
    Ceux qui sont coincés par des activités de service indélocalisable sont ceux qui font effectivement pression sur les différents gouvernements pour laisser entrer une main d’oeuvre servile et peu revendicatrice .
    Pour moi,le vrai problème est le contrôle des flux financiers offshores (surement une majorité sur l’ensemble planétaire) non soumis a la fiscalité des états , qui engraissent un peu plus chaque jours cette aristocratie mondiale maîtresse du monde .
    Donc en plus clair ce ne sont pas les émigrés ou même les chinois qui sont les ennemis du peuple mais bien cette minorité qui utilise a fond les nouvelles technologies et possibilités offshores mondiales, qui par pure cupidité ,ont généré la crise qui perdurent depuis 2008 .
    Le grand tort de la gauche au pouvoir depuis 2012 c’est de ne pas avoir compris dés le départ l’origine de la crise de 2008 ,cette énième évolution du capitalisme mondiale ,à la différence des allemands !
    Donc s’il vous plait ne tirer pas sur les lampistes beaucoup plus victimes dans les deux camps (nationaux et émigrés ) que les vrais responsables mondiaux intouchables !

    • 27 avril à 12:20 | vatomena (#8391) répond à atavisme premium

      Pour ma part je ne professe rien.Je transcris quelques remarques avec peut etre un esprit de contradiction mais toute réponse m’interesse.
      ce matin j’entends à la radio que ,pour le mois dernier, il y a eu 41 000 chomeurs de plus en France. Et que ,sans doute ,comme chaque année ,plus de 200 000 étrangers viendront s’installer légalement en France .Question angoissante : Est ce que M . Macron ou Mme Lepen arriveront à loger ,à employer ,à scolariser ,à franciser tous ces primo arrivants qui vont rejoindre ceux de 2016.et je crois que la France survit grace à des preteurs sur gages (2 200 milliards d’euros ) . Lequel des candidats aura une solution ?

  • 25 avril à 12:14 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    Nous n’ avons aucun choix ! dire que les français auront le président qu’ ils ont choisi est une hérésie, le macron est un coup monté par les lobbying, les multinationales et tous ceux à la botte de Bruxelles et des ricains.
    C ’est le NWO qui se met en place et la nasse qui se referme sur le 2ème Pays européens, plus que l’ Allemagne et le monde leur appartient .
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-victoire-volee-du-morveux-de-192308

    • 25 avril à 18:46 | Houpert Claude (#9408) répond à Jipo

      Commentaires sur l’élection en France :

      Pour la première fois de l’histoire de la Ve République, le candidat du principal parti de la droite ne sera pas au second tour de la présidentielle. Les démêlés judiciaires de François Fillon sont-ils les seules causes de son élimination ?
      Je ne le crois pas. L’affaire de l’emploi présumé fictif de son épouse a affecté sa popularité. Mais il n’a jamais été lâché par son socle de militants. Je pense même pour ma part que les affaires n’ont pas été qu’une mauvaise chose pour lui car elles lui ont permis d’éviter, d’une certaine manière, de détailler son programme, un programme trop contradictoire pour espérer l’emporter.
      Comme Sarkozy en 2012 – et avec le même résultat –, François Fillon a voulu concilier un projet néo-libéral sur le plan économique et réactionnaire et nationaliste sur le plan sociétal. C’est une synthèse qui n’était pas tenable puisqu’elle vise à séduire deux électorats trop éloignés, qui n’ont pas les mêmes attentes, les mêmes valeurs et les mêmes ambitions.
      Cet échec marque-t-il un tournant et peut-il entraîner l’explosion de LR ?
      Ce premier tour n’est pas un tournant uniquement pour les Républicains. C’est un véritable virage dans l’histoire des deux partis qui ont structuré la vie politique depuis trente ans, les Républicains à droite, l’héritier du RPR et de l’UMP, mais aussi le PS à gauche. A partir de 1984, il y a eu une volonté d’installer un système bi-partisan, avec le PS rassemblant plusieurs familles de gauche d’un côté et une union entre le RPR et l’UDF de l’autre. C’est le moment où le PS a renoncé à l’anti-capitalisme, et le RPR au gaullisme.

      Aujourd’hui, nous assistons à la fin de ce processus. Les primaires, organisées par ces deux formations comme un ultime moyen de rassembler plusieurs lignes et tendances diverses mais qui cohabitaient jusque-là, n’ont pas permis de le « sauver ». Avec un second tour opposant Macron à Le Pen, le système bi-partisan que nous connaissons n’est plus, le clivage droite-gauche disparaît et se trouve substitué par un autre, organisé autour de l’opposition entre les pro-mondialisation et les nationalistes. Les Républicains risquent très vite de se diviser sur cette question, les uns ralliant Macron, les autres Le Pen.

      Cela signifie-t-il que le FN peut devenir le principal parti de droite en France ?

      Le Front national est l’héritier de la droite nationaliste, une famille politique qui a toujours existé mais qui, c’est vrai, est destinée à jouer un rôle croissant à l’avenir. C’est une formation politique qui, depuis 1984, ne cesse de s’étendre petit-à-petit. A tel point qu’elle pourrait faire au minimum près de 35% des voix lors du second tour, ce qui n’est plus négligeable... Plus notable encore, au-delà de ses progrès électoraux, le FN est parvenu à imposer ses thématiques dans les débats ces derniers temps. Preuve en est que même un candidat de gauche comme Mélenchon a investi les sujets ayant trait à la nation lors de cette campagne...

      Mais le FN n’est pas seul. En vérité, bien que François Fillon soit absent du second tour, on peut dire que les droites seront doublement représentées au second tour. Face à Marine Le Pen, tenante de la droite nationaliste, Emmanuel Macron porte l’héritage d’une autre famille historique de la droite, à savoir la droite néo-libérale. A la différence des formations de gauche, il ne met pas la question sociale au centre de son projet.

  • 25 avril à 13:32 | dirk_cab (#6503)

    Message perso @ Olivier,

    Merci de récupérer votre « Poule-à-dent » (dénommé Paulo et qui essaye de se cacher sous un autre pseudo) ;

    Il s’est échappé de je ne sais où, et se met à blablater sur des choses dont il ignore le sens.

    J’ai peur qu’il ne soit atteint par la rage ?

    Cordialement...

    • 25 avril à 13:59 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à dirk_cab

      @dirlo des chiottes

      T’es bien le seul à penser que j’me cache gros bouffon ! ça prouve à quel point t’es « perspicace » (MDR !)
      j’ai été éjecté en tant que Paulo par la censure de l’administrateur suite à des pressions/interventions malveillantes de certains forumistes jaloux qui ne supportent pas qu’on s’oppose à eux !

  • 25 avril à 14:12 | dirk_cab (#6503)

    Confirmation :

    Donc Paulo (ou le fou masqué) est bien la poule -à-dent de ... ?

    Attention, la poule a la rage en ce moment...

    • 25 avril à 14:33 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à dirk_cab

      @dirlo de ouatères

      Par simple curiosité : cékoi une « poule à dent » ? C’est des trucs qui viennent te tourmenter dans tes cauchemars ?

      Fais gaffe .... c’est très mauvais signe d’écrire des trucs que t’es tout seul à comprendre !!

      ... t’as l’air mal en point... j’te conseille de consulter dare-dare !

  • 25 avril à 14:43 | dirk_cab (#6503)

    Poule-à-dent ? Voir avec Olivier....

  • 25 avril à 16:50 | dirk_cab (#6503)

    Vatomena dit :

    « Les premières routes d’Afrique se sont construites à la force des bras des légionnaires »

    Le Travail forcé (1900-1946

    Le Travail forcé – survivance de l’esclavagisme – est un système que la France appliqua pendant près d’un demi-siècle aux indigènes de ses colonies d’Afrique de l’Ouest, tant pour réaliser les travaux publics que pour fournir, par le détournement du système, une main d’oeuvre presque gratuite aux entreprises des colonies.

    Le travail forcé était organisé par le canal de plusieurs dispositions légales et imposées dans le cadre du code de l’indigénat : la réquisition, la prestation (rétablissement pour les Africains de la corvée abolie par la Révolution), la main d’oeuvre pénale, l’obligation de cultiver, la deuxième portion du contingent.

    Jusqu’en 1919 le recrutement se fit par la force.

    À la différence de l’esclave, le travailleur forcé recevait parfois un salaire, mais ce salaire était dérisoire.

    Les conditions de travail étaient généralement inhumaines, entraînant une forte mortalité.
    C’est la loi du 11 avril 1946, prise à l’initiative du député Félix Houphouët-Boigny, qui enclencha le processus mettant un terme à cette pratique qui ne cessa guère avant 1952.

    Sans commentaire...

    Nous pourrions aussi discuter du statu de l’INDIGENAT ?

    Désolé , je ne voulais pas remonter si loin...

    • 25 avril à 23:50 | vatomena (#8391) répond à dirk_cab

      apparemmen,t il est des braves gens qui n’ont jamais entendu parler des exploits de « la légion batisseuse » .Oui,quand la légion n’était pas harcelée par le’nnemi ,elle construisait ses installations ,ouvrait des routes et des pistes là où il n’y avait rien.Et il n’y avait aucun savoir faire chez l’indigène .Il fallait lui apprendre .Du reste ,avec la Légion ,on apprend tres vite . Les Pharaons ,constructeurs de pyramides n’avaient pas répandu leur génie à travers toute l’Afrique .Chez nous ,les esclaves de la Reine et du Roi n’ont élevé aucun monument d’importance .C’est un chagrin,
      En Europe la condition ouvrière a été épouvantable à ses débuts .Pensez aux enfants d’europe de 10 ans et qui poussaient des chariots au fond des mines de charbon .Quelle horreur !

    • 26 avril à 10:15 | dirk_cab (#6503) répond à dirk_cab

      Bonjour,

      Voici encore des passages d’une pétition de 51 colons français au Gouverneur Général Gallieni, le 13 janvier 1900(12) :
      « M. le Gouverneur,
      Comme nous tous vous êtes au courant de la mortalité effrayante qui frappe les prestataires employés à la construction de la route de Tananarive-Tamatave : elle a atteint dans ces derniers mois une proportion si grande qu’on peut prévoir qu’à brève échéance, la population même la plus valide des hauts plateaux sera tellement réduite que les colons ne pourront bientôt plus rien entreprendre, tant au point de vue du commerce que de l’agriculture et de l’industrie, dans ces régions où ils ont cependant le plus de chance de réussir.
      La question commence à se poser sérieusement de savoir s’il n’est pas préférable de ne pas avoir de routes, mais de conserver une population valide susceptible de mettre Madagascar en valeur, plutôt que de créer de belles pistes carrossables au prix de tant d’existences humaines sacrifiées, dans un pays où la population, si peu dense au moment de la conquête, s’éclaircit tous les jours davantage. Les indigènes sont d’ailleurs tellement las et exténués par des corvées et des travaux incessants, qu’ils déclarent aujourd’hui hautement préférer la mort à toute occupation autre que celle de la culture de leurs champs. (…)
      C’est donc avec une fréquence vraiment inquiétante que se multiplient ces actes d’arbitraire dont chaque jour, colons et Malgaches ont à se plaindre. L’indigène est arrêté, emprisonné pendant des mois sans jugement, sans interrogatoire ; et cela avec d’autant moins de ménagements que le détenu est toujours utilisé comme main d’œuvre économique. »

  • 25 avril à 19:52 | Marie-Christine (#7709)

    Tiens, je viens de retrouver la vidéo du discours de François Asselineau le soir du premier tour des élections. Elle est lucide et « optimiste »... sur la durée... avec des analyses toujours intéressantes, pour ne pas dire percutantes...

    https://www.youtube.com/watch?v=urXZsVDSyoM

    • 27 avril à 21:27 | Marie-Christine (#7709) répond à Marie-Christine

      Une dernière vidéo pour permettre de mieux faire comprendre ce qui est entrain de se passer en France et la gravité des enjeux, particulièrement criante actuellement en ruralité.

      https://www.youtube.com/watch?v=4NoiJxQJdxc

  • 25 avril à 20:19 | tsimahafotsy (#6734)

    / On ne va quand même pas regretter une défaite de la Gauche./ dixit Ndimby.
    Seul un électeur français et votant à droite peut faire publiquement ce genre de déclaration.
    Ceci nous informe donc que Ndimby est bi-national et vote à droite en France.
    Je suis bi-national et depuis toujours vote à gauche, exception faite en 2002 où j’ai voté Chirac sans état d’âme pour faire barrage au père de la Marine.
    Je considère les militants de la droite républicaine comme des adversaires politiques avec qui on peut discuter, ferrailler, échanger et travailler ensemble quand il s’agit de l’intérêt général. Ils méritent le respect, quand c’est réciproque. J’ai des amis chers à droite.
    Et pour l’ex-colonisé que je suis, réintégré français, les militants du Front National sont des ennemis politiques. La chose est dite.
    Si Ndimby ne regrette pas la défaite de la gauche, moi, je ne me réjouis pas de la déculottée de la droite républicaine. Même si je pense qu’une longue cure d’opposition leur sera profitable. J’en ai marre de voir les mêmes gueules à la télé ( que ce soit à droite ou à gauche) depuis plus de trente ans !
    Place aux jeunes, donc !
    Je vais voter Macron sans état d’âme et en toute conscience, car je suis pro-européen et je n’ai pas envie de voir la gueule de Marine tout le temps dans les mairies,les préfectures, etc.. si par malheur elle est élue.
    Et si par bonheur elle est éliminée, on n’est pas débarrassée de cette peste brune car elle est, elle sera la cheftaine, elle aura le leadership de l’opposition. Et c’est la raison pour laquelle, je ne me réjouis pas de la défaite de la droite républicaine, plus soucieuse du vivre ensemble et de la paix sociale comme la gauche aussi quand elle n’est pas au pouvoir.
    Avec le F.N. , la France mon pays d’adoption risque de vivre des événements à la malgache ( Antsakabary, les ratonnades dans le Sud, les affrontements entre les cathos et les muslims, entre les communautés ethniques, les rapts que l’infâme syndicaliste Betoko approuve, les gréves dures, etc, etc...) Je ne le souhaite pas ! En plus du cauchemar des attentats islamistes, je n’ose pas imaginer ce qui peut advenir avec ces racistes du Front national qui ne se cachent plus. On a quelques représentants sur MT !
    Et je vote Macron pour apaiser la grande inquiétude des membres de ma famille et de mes amis natifs des ex-colonies qui n’ont pas la nationalité française et qui se posent beaucoup de question sur leur devenir en France.
    A tous les Malagasy bi-nationaux de France, je lance donc un appel à voter Emmanuel Macron.
    Pensez à vos compatriotes qui n’ont pas eu la chance d’avoir la nationalité française, soyez réceptifs à leurs inquiétudes, à leurs craintes d’être renvoyés.
    Pensez à toutes ces familles malagasy à tous ces étudiants qui font tout pour s’intégrer, qui font des boulots de livreurs, de femmes de ménages, de plongeurs de cueilleurs, qui triment pour offrir un avenir meilleur à leurs enfants dans ce pays où tout est possible pour ceux qui veulent prendre leur avenir en mains, un avenir impossible dans l’immédiat à Madagascar.
    Par l’histoire qui nous lie avec la France, ils ont toute la légitimité et le droit de rêver un avenir meilleur pour eux dans ce pays.
    Ne votez pas blanc, (hein, Isambilo ? ) car dire que Macron sera le vainqueur, c’est vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuer.
    N’oubliez pas le match Clinton- Trump !
    N’oubliez pas le Brexit, les Anglais de France que je connais s’en mordent les doigts maintenant !
    PS . mes salutations amicales à notre chroniqueur antsirabéen !
    Lire ses chroniques sur sa petite famille recomposée et mondialisée irrite les BIP mais moi, je me réjouis car sa vision de la société et de l’humanité est proche de la mienne. Je ne doute pas de sa supériorité intellectuelle pour faire face aux imbéciles de tous poils !

    • 25 avril à 21:17 | dirk_cab (#6503) répond à tsimahafotsy

      @ Tsimahafotsy,

      C’est tout à fait à votre honneur.

      Maintenant le vote reste une affaire personnelle .

      D’autre part le problème des gasy est un autre affaire, et je pense que pour une majorité de la population, leur préoccupation actuelle est très éloignée des turbulences de la vie politique de la France.

      Le gasy , pour l’instant cherche surtout à survivre, à chercher son « riz » quotidien, certains disent que le gasy vit avec 1 € / jour, moi je dirai même moins.

      Donc vous voyez le fossé entre ce qui se passe en France et le pays.

      Il est vrai que le gasy plus évolué perçoit les conséquences de la politique française sur le pays, mais combien peuvent encore y réfléchir et disserter dessus ?

      Pour ma part , l’enjeu de cette élection est de savoir si la France doit se maintenir comme un composant majeur dans le développement de l’Europe, avec les programmes AIRBUS, ARIANE, Eurasmus, si les agriculteurs pourront encore bénéficier des subventions, etc...Ou sortir de l’Europe façon britannique, et sortir du système monétaire européen, avec les conséquences aventurières des rééquilibrages économiques et financières.

      Les européens crient assez facilement contre l’Europe et les banques, mais qui fait l’Europe ?

      A bas les banques ? OK , mais vous allez faire comment sans eux ? Bas de laine ? C’est vrai que la Marine propose cette solution, mais au fait , vous ne vous êtes jamais posé la question sur le financement de son parti le FN par l’Europe ?

      Faut réfléchir , je crois...Et surtout votez comme bon vous semble !

    • 26 avril à 11:09 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      Je ne me décide toujours pas à voter Macron. Je suis tenté par une petite virée au Pays Basque pour acheter des cigarettes !!! Mais la pression de l’entourage est très forte pour aller voter quand même.
      Je partage l’avis de B. Hamon sur ce type : un marchepied pour Le Pen. Son élection ne serait donc qu’un sursis pour les républicains de gauche comme de droite.
      Une petite jeune a eu une idée géniale : elle a gardé un bulletin Melenchon qu’elle va utiliser pour le second tour. Le vote sera nul bien sûr, mais aura eu l’occasion de s’amuser.
      Dans tous les cas, pour Dago ce sera encore plus la marginalisation.

    • 26 avril à 11:55 | elena (#3066) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Tsimahafotsy,
      C’est vrai que l’on découvre les convictions politiques des uns et des autres sur le forum à l’éclairage de cette présidentielle française. Convictions qui n’ont pas forcément à voir, d’ailleurs, avec les convictions qu’on pourrait avoir sur la politique malgache, où on ne peut pas dire qu’il y ait une droite et une gauche comme le modèle français(je simplifie).
      Beaucoup de français sont issus de l’immigration et depuis plusieurs générations, mais comme on dit, on est toujours le noir de quelqu’un, on est toujours le juif de quelqu’un, on est aussi toujours l’immigré de quelqu’un. Et faire de la lutte contre l’immigration son fond de commerce comme argument électoral(en l’amalgamant à Daech, tant qu’à faire !!!le F Haine n’a peur de rien pour faire peur et impressionner les foules) est simplement ignoble.
      Bon, chacun va voter en France selon ses convictions, c’est la démocratie.
      Mais imaginer une présidente française en SuperDupont(cf Gotlib, Marcel de fluide glacial pas notre Gothlieb national)) ça fait frémir !!!

    • 26 avril à 12:08 | vatomena (#8391) répond à tsimahafotsy

      Elena ,vous avez oublié quelque chose dans votre nomenclature :
      on est toujours le français de quelq’un ,le colon de quelq’un ....

    • 26 avril à 20:12 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Bonjour, Tsimahafotsy. Je plussoie. A part la sympathie que vous affichez pour la gauche (la gauche bobo n’ a jamais été ma tasse de thé, très cher ), je vous suis.
      Vous avez raison d’appeler au combat contre les fachos qui sont désormais à la porte du pouvoir. Le FN n’est pas un parti comme un autre. Il ne sera jamais un parti comme un autre…Tous ses électeurs ne sont pas racistes, mais la très grande majorité est raciste. J’en ai pratiqué, j’en pratique encore, la ville où j’habite en regorge…et dans le milieu professionnel où j’évolue, les sympathisants du FN sont légion. La parole s’est libérée depuis et ces collègues que je côtoie tous les jours ne cachent plus la principale motivation de leur vote : bouter l’étranger, débarasser la France des b.ougnou.les, des né.gros…Et ce racisme puant se retrouve même chez les immigrés, j’ai connu personnellement des Comoriens qui votaient Le Pen parce qu’ils n’aimaient pas les Arabes, j’ai croisé des Arabes qui votaient extrême droite parce qu’ils n’aimaient pas les Juifs, des juifs qui faisaient pareil par haine des Arabes. Arrêtons l’hypocrisie, on sait tous à qui on a affaire. Ce n’est pas le FN, avec sa politique de division , du bouc émissaire qui règlera les problèmes (que je n’ai pas l’intention de nier) de la société française actuelle. Les naïfs qui le croient et qui ont glissé dans l’urne le bulletin Marine ont tout simplement oublié qu’ils votaient en fait Le Pen.

      Une pensée particulière pour un compagnon de route, Tsimahafotsy. Belakana qui passe des moments difficiles. Je sais qu’il vient de temps en temps sur MT, si tu me lis, frérot, sache que je suis avec toi.

  • 25 avril à 21:55 | Babah (#9347)

    @club VAD ( Vatomena-Atavik-Dadabe ) et leurs petits indigènes locaux françaficulturel,

    Les coruptions de la société Lafarge - son pdg Eric Olsen vient d’être limogé pour « financement de Daesh pour faire fonctionner la cimenterie ! -, les casseroles d’ Areva, le salaire du coiffeur de Hollande, sans parler des autres fillongate, kadafi-sarkogate etc. Reconnaissez que, à côté, les sommes »scandaleuses« en question pour notre Claudine nationale ou les ananasgate, dokotragate et autres faits divers de »massacres" gasigasy, c’est du pipi de chat .

    Mais, le club VAD, malgré ces « détails » ( daesh, combien de tueries ? ) de l’histoire, garde le moral et continue correctement l’expansion du modèle français de la « pêche à la morue » experimentée à St-Pierre-et-Miquelon 😊 !!!

    Ps : il y a un appel de detresse du Singe-ô à l’adresse du vieux beau Dadabe Alain Delon, dans les post de l’autre article. SOS, SOS... il n’arrive plus à trouver que dire. Réponse de son tuteur Dadarabe : le masina « écrit ce qu’il veut quand il veut ». Le singe-ô n’a rien compris, comme d’hab.

    L’histoire de la paille et du poutre

    • 25 avril à 23:08 | Saint-Jo (#8511) répond à Babah

      Dadabe parle de ce qu’il veut , comme il veut et quand il veut .
      Autant que le babah koto qui « ne vaut même pas la moitié de sa femme » le fait lui-même .
      Cela s’appelle liberté d’expression . Voire liberté tout court .
      Même le borné « ne vaut même la moitié de sa femme » en bénéficie et en use , sans s’en rendre compte évidemment .
      Et pour cacher naïvement la lamentable vacuité de ses capacités intellectuelles , ce babah koto pratique quotidiennement un stupide racisme anti Vazaha .
      Car trouver des trucs moins lourds à écrire n’est pas à la portée de ce « ne vaut même pas la moitié de sa femme » , un surnom dont il ne manque jamais de justifier le bien-fondé tous les jours .
      En babah koto on a enfin déniché sur le forum un pseudonyme plus abruti que le pseudonyme isandra . C’est dire .

  • 25 avril à 23:49 | Jipo (#4988)

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-victoire-volee-du-morveux-de-192308
    macron c ’est la mort de la France ./
    Voter macron c ’est préférer la dictature bancaire, l’ asservissement aux lobbyings financiers, c ’est donner le baton pour se faire rosser, c ’ est de l’ aveuglement et de l’ endoctrinement façon bobo, pour ne pas dire embrayage, c ’est la faillite de la france, et l’ autoroute vers la descente aux enfers, la mondialisation, la mise en place du NOW scandé par des atali, bhl, et autres ordures.
    Voter macron n’ est pas du politiquement correcte, version BCBG qui se prétend libéral, humaniste, voter macron c ’est se livrer sans combattre à l’ asservissement des classes moyennes en plus des populaires ( pléonasme) au profit d’ une minorité de bien pensant ayant la science infuse et que seul l’ argent peut ralentir .
    Voter macron c ’est aimer les traitres, pour rester « poli » c ’est perdurer l’ UMPS, ce qui nous a jusqu’ à présent amené à la situation dans laquelle nous sommes, un pays en Faillite , la deliquescence de notre société son ubérisation, la vente des bijoux de famille, la dilapidation de notre patrimoine, de nos valeurs de ce qui a fait ce qu’ est la france.
    Voter macron c ’est voter pour un pays des sans dents des les premières années de réformes.
    Voter macron c ’est l’ aimer sans vaseline, voter macron c ’est ne pas en avoir eu assez et en demander encore, la première fois vous êtes pardonné, vous ne saviez pas mais là c ’est que vous aimez ça !

    • 25 avril à 23:55 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      Macron n’a pas perdu d’avance ; Il y aura toujours assez de masochistes en France qui voteront pour lui.

    • 26 avril à 00:08 | Jipo (#4988) répond à Jipo

    • 26 avril à 10:20 | dirk_cab (#6503) répond à Jipo

      Bonjour,
      24 Mai, 2011 • Catégorie(s) : Médias

      AgoraVox : un joujou Internet aux mains de l’extrême-droite et des identitaires ?

      J’ai beaucoup d’estime pour Carlo Revelli et Joël de Rosnay. Mais disons-le tout de suite : leur plate-forme d’expression citoyenne, AgoraVox, est en train de tourner en eau de boudin. Il est impossible qu’ils ignorent ce qui est en train de se passer.
      Depuis quelque temps, les identitaires et les militants d’extrême-droite ont investi massivement la place, tant du point de vue de l’espace rédactionnel que des commentateurs. A longueur de billets et de commentaires, ils déversent leur bile. La théorie du complot, la dénonciation de l’oligarchie et de l’UMPS y occupent aujourd’hui l’essentiel de la ligne rédactionnelle d’AgoraVox. L’affaire DSK, dans ce contexte, est du pain béni.
      Pour se rendre compte par vous-mêmes de l’activisme de ces militants d’extrême-droite, il suffit d’aller sur AgoraVox.tv aujourd’hui. Qu’y voit-on ? Marine Le Pen, Eric Zemmour, Alain Soral, André Bercoff, Jean-Marie Le Pen, des vidéos d’Olivier Todd, de Hervé Kempf ou d’Eva Joly utilisées pour donner corps au « tous pourris ». Pour faire court, ça chlingue.

      D’où vient le problème ?

      Le pourrissement d’AgoraVox, auquel nous assistons impuissants, est lié, de mon point de vue, au sentiment d’impunité réelle qui est celui des rédacteurs et des commentateurs. Sous leur véritable identité, jamais ces pleutres n’oseraient s’exprimer dans les termes qui sont les leurs aujourd’hui. Même si AgoraVox détient leurs adresses Ip, les réseaux Tor leur permettent aujourd’hui de surfer dans l’anonymat le plus complet.
      Je trouve regrettable qu’au nom de la défense d’une liberté d’expression très hypothétique, du fait que ces rédacteurs et commentateurs sont en service commandé, on en vienne à la destruction d’un outil d’expression citoyenne merveilleux. C’est en tout cas ce qui en train de se produire avec AgoraVox qui est aujourd’hui instrumentalisé par quelques militants identitaires et d’extrême-droite.

      Annexe : AgoraVox.tv, en ce 24 mai 2011
      Une dérive conspirationniste

    • 26 avril à 15:36 | vatomena (#8391) répond à Jipo

      donc ,liberté d"expression pour le gouvernement mais pas de liberté pour l’opposition ! comme ici ...

  • 26 avril à 02:07 | Jacques (#434)

    Macron, olom-baovao ? Pas sûr si l’on observe de plus près son parcours politique quand bien même il n’a jamais assumé de mandat électif. Pendant 3 ans il a détenu la carte du parti socialiste, carte qu’il a restituée quand il est allé travaillé à la banque Rotschild. Récupéré par le cabinet du flamby à l’Elysée dans un premier temps il sera ensuite parachuté ministre de l’Economie avant, ensuite, de démissionner lorsque l’idée de devenir président de la république commençait à tourmenter profondément ses nuits.

    Olom-baovao, il le sera assurément, par ailleurs, à partir du 7 mai si tant est que les prophéties fusant de toutes parts ces derniers temps seraient avérées, c’est-à-dire s’il devenait président de la république française. Statut d’olom-baovao qui risque, sans nul doute, d’être malmené d’une part par le 4è pouvoir qui l’a propulsé (il faut l’avouer) à ce second tour et qui n’a déjà pas raté l’occasion de clabauder sur la petite fête passée à la Rotonde aussitôt le 1er tour acquis. Ce même 4è pouvoir qui commence à enfoncer le clou quant à sa posture apathique d’après 1er tour alors que Mme Le Pen, elle, est déjà partie sur les chapeaux de roues sur les routes de campagne. D’autre part ce même olom-baovao aura assurément du mal à faire passer son programme car, à l’allure où semblent se présenter les choses, ce seront les parlementaires de la droite, déçus de la cuisante défaite de Fillon et qui feront feu de tout bois pour se faire élire ou ré-élire au mois de juin, qui se verraient détenir les vrais brides du pouvoir, le mouvement En Marche n’étant pas en effet en mesure de disposer de nouveaux parlementaires majoritaires ; les Insoumis et le FN complèteront certainement l’effectif du Palais Bourbon, les rescapés du PS n’y auront que très peu de sièges. Une cohabitation n’est donc pas à exclure, auquel cas le olom-baovao Macron qui a beau fustigé les vieux crocodiles de la politique n’aura d’autre choix que de s’en accomoder. D’ailleurs il y en a déjà pas mal qui se sont agglutinés dans son marigot à l’image par exemple de Collomb (Sénateur maire de Lyon) qui prétend ne percevoir que 4000 euros d’émoluments alors qu’il en gagne plus de 20 000, des Hue et Bayrou et autres Le Drian etc...

    Mais au fait, le 7 mai, la France aura-t-elle vraiment le olom-baovao Macron comme président ? Je l’ignore. Pour ma part je n’invite personne à voter pour l’un(e) ou l’autre des 2 candidats, chacun(e) fera ce qu’il (elle) veut de son bulletin. Des goûts et des couleurs....

    • 26 avril à 13:26 | vatomena (#8391) répond à Jacques

      Au sujet des Juifs de 42 — Connaissez vous Pitchipoi ? Les juifs de Pologne ou raflés ailleurs ont vu leur méfiance naturelle endormie par les autorités allemandes quant ils montaient dans les trains de la déportation. On leur faisait croire qu’ils étaient déportés en Ukraine pour mettre en valeur les terres de Pitchipoi. C’était un moindre mal qu’ils acceptaient avec résignation. donc pas de révolte à bord. La réalité des camps de la mort est apparue bien plus tard.
      77000 juifs de France ne reviendront pas tandis que 70 000 civils français ,-femmes et enfants et vieillards - seront pulvérisés sous les bombardement américains qui appuient le débarquement de Normandie .Il n’y a pas de journée de commémoration pour ces victimes là, ces gens là !
      Si vous voulez recueillir un jugement ,Interrogez Mme Simone Weil.Elle fut prise à Nice à l’age de 17 ou 18 ans apres que les allemands eurent occupé militairement la zone libre de Vichy.Il y a cinq ans ,Simone Weil a remercié solennellement la France d’avoir sauvé 70 % de sa juiverie.C’est un record estimable en Europe.

  • 26 avril à 10:32 | dirk_cab (#6503)

    Bonjour

    A savoir , les relations du FN avec les nostalgiques de Vichy :

    Mais pourquoi Marine le Pen reparle-t-elle de Vichy ?

    11h50 , le 10 avril 2017, modifié à 21h46 , le 12 avril 2017

    Alors qu’elle a passé ces dernières années à tenter d’éloigner le FN des polémiques sur la Seconde Guerre mondiale, Marine Le Pen a remis le sujet sur le tapis dimanche
    Mais quelle mouche a donc piqué Marine Le Pen ? Alors que depuis des années, elle tente de se démarquer de son père sur le sujet de la seconde guerre mondiale afin de parachever le processus de « dédiabolisation » du Front national, Marine Le Pen a remis le sujet sur la table dimanche. A la question : « Est-ce que Jacques Chirac a eu tort de prononcer sur discours sur le Vel d’Hiv’ », Marine Le Pen répond : « Je pense que la France n’est pas responsable du Vel d’Hiv [la rafle de Juifs étrangers par la police française après des négociations avec l’occupant nazi] ». Et d’ajouter : « S’il y a des responsables, ce sont ceux qui étaient au pouvoir à l’époque. Ce n’est pas la France. La France a été malmenée dans les esprits depuis des années. On a montré à nos enfants qu’ils avaient toutes les raisons de la critiquer. De n’en voir que les aspects historiques les plus sombres. Je veux qu’ils soient à nouveau fiers de la France. Ce lien d’amour est fondamental. »

    Un angle d’attaque pour ses concurrents

    A deux semaines du premier tour de la présidentielle, cette sortie a offert un angle d’attaque à ses concurrents : « D’aucuns avaient oublié que Marine Le Pen est la fille de Jean-Marie Le Pen », a réagi sur BFMTV Emmanuel Macron. « Il ne faut pas avoir de complaisance ou minimiser ce qu’est le Front national aujourd’hui dans notre pays. Donc c’est une faute grave, ce qu’elle a fait », a-t-il jugé. « En niant la responsabilité de l’État français sur le Vel d’Hiv, Marine Le Pen rejoint son père sur le banc de l’indignité et du négationnisme », a réagi sur Twitter Christian Estrosi, président LR de la région Paca.
    Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Michal Maayan a, de son côté, condamné les propos de la candidate du Front national : « Nous condamnons les déclarations faites par Marine Le Pen selon lesquelles la France n’est pas responsable de la déportation des juifs de son territoire pendant la Shoah ».

    Mettre un peu de clivage dans une campagne relativement atone« Depuis son accession à la tête du FN en 2011, Marine Le Pen avait pourtant tenté d’effacer l’image du FN qui était associé au négationnisme. Un mois après son élection, dans une interview au Point, elle déclare que ce qui s’est »passé« dans les camps nazis »est le summum de la barbarie« . En avril 2015, elle se dit »en profond désaccord sur la forme et le fond« après des propos de son père qui qualifie une nouvelle fois les chambres à gaz de »détail de l’histoire« . Trois mois plus tard, Jean-Marie Le Pen est exclu du parti qu’il a cofondé après des propos réhabilitant Philippe Pétain dans Rivarol : »Je n’ai jamais considéré le maréchal Pétain comme un traître. On a été très sévère avec lui à la Libération. Et je n’ai jamais considéré comme de mauvais Français ou des gens infréquentables ceux qui ont conservé de l’estime pour le maréchal.« Alors pourquoi revenir à ce sujet ? »C’est effectivement étonnant, car l’on pensait que la ’dédiabolisation’ consistait notamment à en finir avec les vieilles polémiques sur la Seconde Guerre mondiale, confirme l’historien spécialiste du Front national, Nicolas Lebourg dans Libération. De mon point de vue, il s’agit pour elle de mettre un peu de clivage dans une campagne relativement atone. Ces dernières semaines, Marine Le Pen a été assez transparente, ne lançant pas de nouvelles idées, ne créant pas de débat autour d’elle. Elle n’arrive pas à ’en rajouter’ autour de sa candidature pour marquer sa différence. Elle semble en avoir trouvé l’occasion avec cette déclaration. Mais la tentative me semble assez maladroite, car venant de la présidente du Front national, elle revient à tendre le bâton pour se faire battre.«  »La France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable« Au delà des considérations stratégiques, Marine Le Pen a tenté de défendre ses propos sur le fond lundi matin dans un communiqué : »Comme Charles de Gaulle, François Mitterrand, ou encore de nos jours Henri Guaino, Jean-Pierre Chevènement, ou Nicolas Dupont-Aignan, je considère que la France et la République étaient à Londres pendant l’occupation, et que le régime de Vichy n’était pas la France. C’est une position qui a toujours été défendue par le chef de l’Etat, avant que Jacques Chirac et surtout François Hollande, à tort, ne reviennent dessus.« Charles de Gaulle ou encore François Mitterrand s’étaient en effet toujours refusé à reconnaître la responsabilité de la France dans la déportation des Juifs. »Je ne ferai pas d’excuses au nom de la France. La République n’a rien à voir avec ça. J’estime que la France n’est pas responsable« , avait ainsi affirmé l’ancien président socialiste en 1994. Mais depuis 1995 et le discours de Jacques Chirac au Vel’ d’Hiv’, c’est plutôt la vision chiraquienne qui s’était imposée, Nicolas Sarkozy et François Hollande la reprenant à leur compte. »La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile, la France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux", avait alors dit le Président. 75 ans après la rafle du Vel’ d’Hiv’, la plaie semble en tout cas loin d’être refermée.

    Source : leJDD.fr

    • 26 avril à 11:13 | Houpert Claude (#9408) répond à dirk_cab

      Claude Houpert : Suite aux commentaires de Marine le Pen !

      Vous revenez ce matin sur la polémique ouverte par Marine le Pen à propos du Vel d‘hiv. La France n’était pas responsable, dit-elle…

      Oui et cette affirmation a donné lieu à beaucoup de commentaires et de réactions, un peu pavloviennes s’agissant du nom Le Pen associé à la 2nde Guerre Mondiale. On a dit « Marine Le Pen tombe le masque et apparait révisionniste, comme de son père ». Mais en réalité il n’en est rien. Ou…presque rien ! Marine Le Pen n’a fait que défendre une thèse encore soutenue par beaucoup de monde à droite et à gauche jusqu’au tournant des années 2000. Une thèse qui était d’ailleurs officielle (sous Mitterrand compris) jusqu’en juillet 1995, date du magnifique discours de Jacques Chirac au Vel d‘hiv. Cette thèse prétendait que la France, entre juin 40 et aout 45 , était à Londres ou dans le maquis et que le gouvernement de Vichy n’était pas la France, mais une forfaiture, le simple bras armé de l’occupant. Cette théorie a été établie par le Général de Gaulle pour asseoir sa légitimité. Toutes les lois de Vichy ont été déclarées nulles et non avenues en vertu de cette idée, l’histoire officielle faisait alors du régime de Pétain une parenthèse d’illégalité. Vision sans doute politiquement nécessaire au lendemain de la guerre mais qui s’est avérée historiquement fausse.

      Oui, elle n’a pas résisté au travail des historiens des années 70 et 80.

      Non, bien sûr. Et une démocratie adulte doit accepter cette vérité : si l’histoire est faite par les peuples et leurs dirigeants, elle est, en revanche, écrite par les historiens. Et que ce soit un gaulliste, Jacques Chirac, 50 ans après la guerre, qui avalise la vision des historiens sans trop de drames, fut une preuve de maturité nationale et d’intelligence collective. Il est désormais indéniable et établi que l’administration française, commandée par des responsables à qui la dernière Assemblée de la IIIe République avait donné tous les pouvoirs … et bien c’était la France ! JM Le Pen niait ou minimisait les crimes de Pétain. Il a créé en 1972 le FN avec des antisémites, et anciens collaborationnistes actifs. Marine Le Pen ne veut plus entendre parler des origines sulfureuses de son parti mais elle est l’héritière de cette tradition et d’ailleurs, des intellectuels proches du FN, comme Eric Zemmour, estiment encore qu’au fond, le régime de Vichy a atténué le martyr des juifs français. Ce n’est donc pas étonnant, alors que par cette déclaration M.Le Pen voulait faire du gaullisme, qu’elle soit perçue, par beaucoup d’associations antiracistes et par ses concurrents, comme révisionniste. Pourtant son argumentation n’est pas révisionniste au sens où on l’entend d’habitude mais professe (et c’est une autre forme de révisionnisme) que l’histoire doit être interprétée en fonction de l’intérêt national ou pour un but politique, puisque qu’elle dit vouloir en finir avec l’esprit de repentance. C’est moins sulfureux politiquement qu’il n’y paraît. Plus stupide (et surtout faux) que scandaleux. Seulement, ce qui ressortira de cette polémique est que Marine le Pen minimise les crimes de la collaboration. Exactement le contraire de ce qu’elle a voulu dire. Elle aura donc été victime d’une simplification ! Et bien pour une fois le simplisme et la pensée réflexe ne lui sont pas favorables

  • 26 avril à 11:12 | Isambilo (#4541)

    Attention au jeunisme et autres olom-baovao. Ce n’est ni un gage de compétence ni un brevet d’honnêteté. Ratsiraka et sa bande l’étaient en leur temps. Le pays n’a pas fini de payer leurs fautes.

    • 26 avril à 11:34 | dirk_cab (#6503) répond à Isambilo

      Entièrement d’accord avec vous.

      Personne ne sait à ce jour où Macron veut en venir, sauf qu’il veut rester européen , ce qui semble rassurer tous les partenaires de la France.

      Par contre « l’autre » on la connaît très bien, on connaît son père, on connaît son entourage, leurs différentes actions néfastes contre les immigrés comme vous (les ratonnades, ça vous plait ?), sa vision du monde, fermeture des frontières, protection de la France contre qui ? Personne ne sait,.

      Le DAESH ? Le gouvernement de Hollande, de Merkel, d’Obama, de Trump, de Poutine, bref , tout le monde s’y est mis...

      Que ferait cette « incapable » contre çà ? Moi je vous dis ; « RIEN », parce que tout ce qu’elle dit c’est du bla bla pour endormir les « faibles d’esprit ».

      En tant que gasy , je devrais m’en f...Moi mon premier souci est d’abord de sortir Madagascar de ce marasme économique, financière, sécuritaire, etc...

      Mais je sais que si c’est elle qui passe, Madagascar risque de payer plus cher, en lisant ce que certains nostalgiques de Vichy , fils de colons sur ce site.

      Et je termine en vous disant que vous avez la CHANCE de pouvoir voter tranquillement en France, soyez en un peu plus responsable et conscient .

      A Madagascar le gasy ne vote pas, le gouvernement vote pour lui.

      Pensez-y....

  • 26 avril à 12:01 | zorrolevengeurmasqué (#9826)

    @ directeur de ouatères

    Dixit le dirlo des chiottes : « Moi mon premier souci est d’abord de sortir Madagascar de ce marasme économique, financière, sécuritaire, etc... » (SIC)

    Ce serait hilarant s’il disait ça au second degré, mais .... il y croit à son destin de sauveur de Madagascar, le bougre !

    On change le bocal mais on garde les cornichons !

    • 26 avril à 12:30 | Jipo (#4988) répond à zorrolevengeurmasqué

      @ dirk kab.
      A vous entendre la droite serait responsable de la gauche ???
      désolé de vous dire que je ne me sens pas responsable des 51 % d’ endoctrinés ( pour rester correcte), qui ont voté pour les embrayages, les collabos ou autres assimilés.
      Vous faites ce que vous vous délectez à prononcer : en boucle : des amalgames, de la stigmatisation, de l’ obsession quand vous n’ avez plus d’ arguments, vous réfugiant derrière le bouclier du monopole de l’ humanisme et par dessus tout du mariage pour tous : ( second degré ...)
      Non la droite n’ est pas responsable des konneries de la gauche, pas plus que des frasques et bilan catastrophique de hollande, ou mitterand, non les 49% des français ne sont pas responsables des autres 51% et : vice et versa .
      Pas plus que Ravalomanana de ratsyraka , vous essayez de faire porter la responsabilité des hérésies de la gôche à la droite, azafady, un peu facile de faire n’ importe quoi et de dire c ’est pas moi c ’est l’ autre, un peu comme les banquiers qui jouent avec notre fric à qui perd gagne et quand ça tourne mal, nous font « banquer » : ça va oui ? - la gôche dans sa splendeur .
      Quant à AV il y a / ce site plus d ’ embrayage que de « facho » la belle insulte, quand on connait la démocratie de la gôche à coup de 49/3 : et de jouer la poule effarouchée quand on donne la parole à ceux qui ne sont pas d’ accord et qui dénoncent vos dictates : bonne continuation .

    • 26 avril à 12:47 | Isambilo (#4541) répond à zorrolevengeurmasqué

      Pôvre Paulo !
      Vous dîtes avoir changé d’aire mais pas d’obsession manifestement.
      Ouvrez les fenêtres et vos sens et ne finissez pas comme Borisy Voandelaka. Je pense sérieusement que vous avez des qualités mais aussi des dérives réactionnaires. Vous n’êtes pas le seul.

    • 26 avril à 12:57 | vatomena (#8391) répond à zorrolevengeurmasqué

      Dirk kab :: : vous voyez des choses que je ne vois pas .Mais où sont les ratonnades faites sur les étrangers à la France ? Moi ,je vois le plus souvent des français se faire ratonner jusque aux champs elysées par des membres de la Diversité. et meme des policiers en uniforme malmenés par des bandes en furie.Je remarque aussi que peu de migrants se suicident dans la rue ou en prison quand un paysan se donne la mort tous les deux jours et un policier tous les deux mois. Apparemment ,nous ne recevons pas les memes informations.

    • 26 avril à 14:33 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à zorrolevengeurmasqué

      @ le camarade Isambilo

      Merci mon bon monsieur de vous souciez de mon bien-être futur et de mes dérives réactionnaires ! Réactionnaire .... vous avez dit réactionnaire ?
      Soit ! Si être réactionnaire c’est aller à contre courant de la doxa vertueuse de gôche (voir la définition hilarante de « la gauche » par « eisntein » qui situe son apparition au XIV siècle. Et les Gracques alors !? ) et des couleuvres qu’elle essaie de nous faire avaler en loucedé et « à l’insu de notre consentement d’adultes »... alors oui !! Je suis réactionnaire !

      C’est attendrissant de voir que vous vous faites du souci pour moi !
      PS : z’avez pas voté Mélenchon quand même !? ... Si ?

  • 26 avril à 14:54 | tsimahafotsy (#6734)

    Bonjour Elena, Dirk_cab, Isambilo.
    Si le monde entier a suivi avec attention les présidentielles américaines et maintenant scrute à la loupe les françaises, c’est parce que tout ce qui se fait sur le plan politique, économique et social dans ces 2 grands pays a des répercussions directes ou indirectes partout et ailleurs sur le devenir de millions de gens, et particulièrement, pour nous à Madagascar.
    Si G.W. Bush n’a pas été le premier à reconnaître R8, nous aurons eu encore l’amiral aux mains rouges actuellement. N’oubliez pas que c’est à la suite de la reconnaissance américaine que tous les dirigeants européens se sont précipité à Mada pour adouber Ravalo.
    Si je peux par ma voix influer sur le vote en appelant à voter Macron, pourquoi me l’interdirais-je ?
    Que Jipo avec qui j’ai des échanges courtois appelle à voter Marine ne me surprend pas. Il est de droite, je le sais depuis longtemps. Il ne s’en cache pas.
    De la part de Vatomena aussi çà ne me surprend pas. Passer de : Madagascar aux colons, les Malagasy aux corvées, au slogan , la France aux Français et les immigrés dehors n’est pas nouveau mais antinomique et égoïste pour des gens qui ont pris le parti de vivre dans un pays qui n’est pas leur patrie d’origine.
    Les Français originaires des ex- colonies françaises, surtout les Africains et les Malagasy côtiers, les Merinas un peu moins parce qu’ils sont moins noirs, subissent tous les jours le délit de sale gueule, des contrôles de la police, la condescendance des descendants des colonisateurs français, la ségrégation dans le travail, des moqueries des employés de l’administration avec ces noms trop longs et imprononçables et qui ne sentent pas la bonne consonance française. Ils ont peur pour leurs amis, les membres de leur famille qui n’ont pas la carte d’identité française.
    Je pense à tous ces étudiants malagasy qui triment dur et qui rêvent d’un avenir meilleur, qui vivent dans l’inquiétude et la peur d’être renvoyés alors qu’ils n’ont pas encore eu leur diplôme ou assez d’économie pour retourner vivre à Madagascar.
    Avec le racisme déclaré du Front national, beaucoup de Français de souche ne se gênent plus.
    Tabasser une femme adversaire politique comme l’a fait le père de la Marine à Dreux c’est le degré zéro de l’humanité.
    Traiter une Ministre de la République de guenon parce qu’elle est femme et noire c’est le degré zéro de la civilisation.
    Et c’est ce que nous propose le FN.
    La France aux Français, mais seulement les français blancs. Je ne sais pas ce que comptent faire Jipo, et Vatomena avec les Nègres des Antilles, de la Guyane si devient par malheur pour nous la Marine est présidente. Par contre je devine ce qu’ils comptent faire avec les Arabes et les Juifs.
    Les Blancs défenseurs du FN sont à Madagascar.
    Le black adversaire farouche du FN que je suis est en France. Et votera Macron pour faire barrage aux racistes et à tous les pseudos- nationalistes malagasy ou vazaha de mes deux.
    Nous verrons qui gagnera la bataille !
    PS. je vous remercie infiniment Dadabe d’avoir reproduit ce que je pense pour mon pays. Et sachez que les injures sont les louanges des ratés de naissance aux gens bien nés.

    • 26 avril à 15:18 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à tsimahafotsy

      @tsimahafotsy le fieffé menteur

      Vous aurez beau agiter votre épouvantail « FN-facho-raciste-xénophobe-nostalgique-de-Vichy » ... et j’en passe" cher à la gôche malhonnête, personne n’est dupe de votre rhétorique haineuse anti-blancs !

      Vous avez un sacré problème de susceptibilité à fleur de peau pour oser soupçonner tous ceux qui votent à droite (j’en suis) de traiter indignement et mesquinement les immigrés d’autres continents ! C’est de la malhonnêteté intellectuelle de bas étage .... pas surprenant au demeurant, venant d’un « homme de gauche » !

      PS : Et Mitterrand .... la francisque... les ratonnades anti-algériennes de la IVème république ... les exécutions capitales d’opposants Algéiens qd il était garde des sceaux.... tout ça ... çà ne vous dit rien ?

    • 26 avril à 15:28 | vatomena (#8391) répond à tsimahafotsy

      Le délit de sale gueule ? « Les colorés » sont partout en France ,à la télé ,à la radio ,au théatre ,dans la chanson ,en politique .Et ,ils gagnent des millions ,et ils sont à l’affiche. Quelles sornettes racontez vous là ! De plus ,on a mis en service ’’la discrimination positive ’.Elle est positive quad elle dispense les candidats de banlieue à L’ENa ou à Sciences Po en les affranchissant d’une épreuve de culture générale Mais, en contrepartie ,elle devient "discrimination négative ’’ pour les autres..Bien souvent ce sont des français dits de souche ,des chinois ,qui font office de ’sale gueule ’ et sont tabassés ,dépouillés et sur qui ,parfois ,on tire à la Kalack ....Ceci est une autre vérité bien souvent masquée

    • 26 avril à 21:14 | vatomena (#8391) répond à tsimahafotsy

      qui veut faire croire que les negres des antilles ,de guyanne,de haiti et d’ailleurs ne peuvent pas vivre sans les blancs. Voyez donc haiti ;ils se sont débarrassés du magistère des colons blancs depuis deux siècles.

  • 26 avril à 15:42 | dirk_cab (#6503)

    Challenges Présidentielle 2017
    Présidentielle 2017
    L’exclu
    Quand l’ex-leader du GUD Frédéric Chatillon cherchait 10 millions pour le FN
    Le 22.03.2017 à 16h53

    Le communicant officieux de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, s’est démené en 2013 pour trouver 10 millions d’euros pour le Front national. Challenges dévoile le mail qu’il a adressé à l’époque à la patronne du FN.

    Par Laurent Burlet publié le 25/04/2017 à 17h34

    Soirée électorale à Lyon : des « militants de gauche » attaqués par des individus se revendiquant du GUD
    Dans la nuit de dimanche à lundi 24 avril, un groupe d’une trentaine de personnes s’est fait attaquer par une vingtaine de militants d’extrême droite, place Mazagran, à la Guillotière (Lyon 7ème). Le GUD est une nouvelle fois mis en accusation.

    C’était l’un des scénarios redoutés par les autorités lyonnaises pour cette soirée du premier tour de la présidentielle : l’attaque de lieux ou de militants de gauche par l’extrême droite radicale.
    La scène s’est déroulée à la Guillotière, dans le 7ème arrondissement, dans la nuit de dimanche à lundi.

    Si Marine passe, est ce la « république » qu’elle préconise ?

    Français, attention, voici ce que le FN vous réserve...

    • 26 avril à 17:13 | vatomena (#8391) répond à dirk_cab

      apparemment vous n’avez pas vu les groupes encagoulés qui attaquaient ceux qui se rendaient à un meeting du Fn .La victime la plus médiatique étant le député Collard qui reçut un objet enflammé lancé par la meute.D’habitude ces cocktail Molotov sont adressés à la police mais si un Lepen vient à passer par là ,Il sera honoré de ce jet criminel .Pas un Gud ou un Identitaire pour empécher ces attentats à la personne .C’est ce que montre les vidéos d’actualité...

  • 26 avril à 16:32 | atavisme premium (#9437)

    Belle mentalité !
    De gauche en France ,parce que couleur et minorité oblige et en plus bi-national ,donc famille d’anciens collabos ayant travaillés pour l’ex colonisateur .
    Et de l’autre à Madagascar faisant partie des grandes familles ex-esclavagiste de la caste dirigeante qui ont une mentalité et une philosophie qui feraient passer les Le Pen pour des enfants de cœur
    Voila la géométrie variable pour ne pas dire la duplicité de ces descendants de riche de l’Imérina qui comme beaucoup retournent leurs veste à qui mieux mieux.
    Qu’ont-il fait pour leur pays ,leur patrie ,rien bien entendu !
    Vade retro satanas

    • 26 avril à 18:33 | Isambilo (#4541) répond à atavisme premium

      Bi-nationaux parce qu’il y a eu la loi Lamine Guéye et non collabos. Pôvre ignorant.
      Ah ! La fameuse « caste dirigeante »...jaloux ???

  • 26 avril à 17:55 | Saint-Jo (#8511)

    Et le coeur dans tout ça ?
    Je suis stupéfait en constatant que ce forum est utilisé par certains comme un simple défouloir .
    Enfin , à la lecture de certains textes j’essaie d’être optimiste en essayant de croire que leurs auteurs ne pensent pas vraiment ce qu’ils écrivent , mais qu’ils se défoulent seulement . Et j’espère qu’il en est ainsi réellement .

    Pascal , pas votre voisin mais l’autre , Blaise de son prénom , avait écrit : « Le coeur a ses raisons que la raison ignore. »
    Il semble que cette citation explique l’incompréhension réciproque qu’il y eut entre François Hollande et Emmanuel Macron , si mes lectures sont bonnes . Incitant le second à rendre son tablier au premier
    D’après cette lecture , le jeune ministre venait de perdre sa grand-mère . Il en était très affecté . Il s’attendait à un mot de réconfort de la part du président . Mais en vain . Alors très déçu , il aurait confié à un autre membre de l’équipe du président que ce dernier est fini et qu’il allait démissionner du gouvernement et fonder son propre mouvement . Comme quoi on peut se poser la question : à quoi peut tenir un destin ?
    Je ne garantis pas l’authenticité de cette histoire . Mais je trouve qu’elle est belle .

    Sur ce forum , dadabe partage son bonheur de vivre avec sa compagne malgache et les descendants de celle-ci qu’il a adoptés , à l’état civil ou de coeur (mais de coeur est le plus important et le plus affectueux), et qui réciproquement l’ont adopté aussi .
    Mais les récits du bonheur vécu par cet homme au sein de sa famille malgache rendent inexplicablement fous de rage certains intello de ce forum . A croire que ces intello ne supportent pas de savoir que des personnes puissent vivre dans le bonheur . Seraient-ils habitués au malheur des popuplations gasy et qu’il leur semble incongru qu’il puisse exister une famille heureuse tout en étant hors du milieu des magouilleurs qui sont à la tête de l’État gasy ? Je n’en sais rien !

    Mais la citation de Pascal est toujours d’actualité : « Le coeur a ses raisons que la raison ignore » .

    • 26 avril à 18:35 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Saint-Jo

      @st-jo

      J’avoue que ton post et l’histoire de macron et de sa grand’mère m’ont arraché un torrent de larmes !
      ça fait chaud au coeur de lire des histoires comme ça qui nous rappellent que des gens comme Hollande, Macron, et toute la clique de rapetous rapaces de gôche sont comme nous finalement ! .... des petites gens humbles qui ne demandent rien d ’autre que de connaître le bonheur ici -bas ! MDR !!

      Faudrait en faire une novella !

      PS : Dadabe pangloss a raison : tu es impayable ... et, en plus t’as un vrai talent de conteur ! re-MDR !

      Parait que t’es mathématicien ? sans déc’ ? si j’te pose une question tu crois que tu sauras répondre ?
      On y va : la géométrie euclidienne peut-elle rendre compte à elle seule des phénomènes observés dans le monde réel (la terre, les étoiles, leur interaction ... tout ça ) ?

      Question subsidiaire : toi personnellement, quand penses-tu ? (’y me faut une date et une heure précise si possible !)

    • 26 avril à 20:17 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Asa izay nahataitra tampoka an’ity mpisaron-tava mihambo tena ho vozongo ity , fa dia io lery fa mitady resaka amiko io !

      Sehatra iresahana ny toe-javatra momba ny nosy sy ny tera-taniny no tena vonto atin’ity serasera ity , ka tsaratsara kokoa ho an’ireo rehetra tsy tera-tany kanefa mpanabaty ny nosy sy ny tera-taniny rehetra ny mahafehy tsara ny fiteny lova avy tamin’ny razana aloha .
      Aorian’izay vao hahazo izay valin-teny mazava tadiaviny ka hiantefa any aminy .
      Raha mbola tsy mahafehy tsara io teny lova avy amin’ny razana io ilay mpanabaty ny tera-tany rehetra , kanefa te-ahalala izay hevitro , dia tokony izaha mpandika teny tena kinga sy tena mahay izy izany .

      a) Mihambo ny tenany ho vozongo lery !
      Kanefa tsy voaporofony eto mihitsy ny maha tena vozongo marina azy .
      Ary na dia ny teny vozongo ampiasian’ilery aza dia kitoatoa sady tena ratsy kalitao mihitsy koa .
      Ny tsy maha tera-tanin’ny nosy an’ilery kosa anefa dia voaporofo amin’ny tsy fahazoany mihitsy ny tenin’ny tera-tany .

      b) Mihambo ihany koa lery , arak’io nosoratany etsy ambony etsy io , fa olona madinika mitovy amiko hono lery !
      Ny maha madinika ny tenako aloha dia efa fantatro hatrin’ny ela .
      Fa kosa ny hoe itoviako amin’ilery dia tsy misy io !
      Tsy mitovy velively amin’izay olona mihambo tena ho vozongo no sady mpanabaty ankapobe ny tera-tany mihitsy akory ny aty !

      c) Te itsapa izay ahalalin’ny fahalalàko momba ny rafi-tsary hono lery !
      Hanky va re !
      Dondrom-belona tsy mahazo tsara izay vetin-kevitra voizin’ny laha-tsoratra amin’ny teny vozongo vakiany izany lery .
      Hany tsy azon’ilery mihitsy ilay teny averimberiko eto manao hoe : izaho anie ka “zara fa mahay manoratra sy mamaky teny” .

      d) Dia milaza indray lery fa misy fe-potoana takian’ilery hono hamaliako an’ilery !
      Ny tahak’itony mpisaron-tava itony no tena vendram-belona ka lazaina hoe : “Misosososo ohatrin’ny vinanto tsy nahare fosa !”

      Kanefa koa moa , iza koa no hanaiky ho rafozan’izay fatritran’olona toy itony mpisaron-tava itony ?

    • 26 avril à 20:36 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Saint-Jo

      @st-jo

      c’est bien ce que je pensais !....

    • 26 avril à 21:01 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Dia vao maika koa amafisin’ilay foka mpisaron-tava ity ny hadondrenam-belony .
      Dia tapody efa tsinjony dieny mialoha fa ho fanaovana azy tsinotsinona izao hono , kanefa dia noezahany arongatra ihany !
      Dia vendrana be izany raha olona an !

  • 26 avril à 21:03 | tsimahafotsy (#6734)

    Les 3 BIP vazaha ( Paulo, Vatomena, Atavik Premier ) qui vocifèrent sur MT avec leurs propos racistes envers les Malagasy ont été les premiers à réagir à mon post ! Toujours avec les mêmes clichés éculés !
    Dire qu’on fait du racisme anti-blanc quand on dénonce le racisme que subissent les Africains en France est une manœuvre courante de la part des vrais racistes.
    Raciste moi ? OUI, mais nuance, je suis raciste envers les K.O.N.S, qu’ils soient blancs, vazaha ou malagasy comme certains forumistes xénophobes ou qui se réclament de la noblesse andriana, les Rambo, Turping, betoko et autres BIP. Si le rejeton de la noblesse lombarde par l’escalier de service s’est senti visé, ce n’est point mon problème !
    Sectaire moi ? Jamais. J’ai habité la ville rose pendant des décennies et j’ai toujours voté Dominique Baudis, un homme de droite parce que j’apprécie l’homme, ce qu’il a fait pour la ville, ses prises de position humaniste. Mes gendres et mon fils qui sont cadres à AIRBUS votent à droite et je ne les en dissuade pas parce que je respecte leur conviction.
    Je le proclame haut et fort , JE VOTE MACRON pour les raisons que j’ai énumérées auparavant et faire dégager les vieux schnoks qui squattent la vie politique française depuis 30 ans et parce que je vois maintenant que çà énervent les vieux schnoks racistes nostalgiques et révisionnistes de la colonisation qui vont faire un collapsus cardio-vasculaire le dimanche 7 mai !
    Une raison de plus pour se marrer et arroser çà le soir de la victoire de Macron sur la Marine avec mes amis « gôchistes » sic. !
    Vive la République française et vive Madagascar !

  • 26 avril à 21:39 | zorrolevengeurmasqué (#9826)

    @ tsycépamafaute

    « JE VOTE MACRON pour ... faire dégager les vieux schnoks qui squattent la vie politique française depuis 30 ans ! » (SIC)
    Dis-moi tsimachinchose, c’est de la q.onnerie pure ou bien c’est de l’humour au second degré ?
    Parce que si tu considères sérieusement Bayrou, Cohn-bendit, Villepin, Robert Hue, Valls et tous les autres bouffons du même acabit — tous soutiens de macron-paillette-et-poudre-aux-yeux— comme des hommes nouveaux, tu vas au devant d’une grâââve déconvenue ! C’est toi qui vois !
    En tout cas tu m’auras bien fait marrer avec ton speech sur le « sang neuf » en politique !
    Tu devrais sérieusement songer à faire un duo de comiques troupiers-pétomanes avec pangloss dadabe, vous êtes tous les deux d’un ridicule achevé !

  • 27 avril à 08:52 | Saint-Jo (#8511)

    La hiérarchie de l’Eglise Catholique française [à savoir la Conférence des évêques] reste silencieuse jusqu’à ce jour en ce qui concerne ce deuxième tour des Présidentielles en France .

    Silence surprenant , en comparaison de l’intrusion coutumière tapageuse de ces mêmes évêques dans la vie privée de tout le monde , y comprise celle des non croyants .

    Mais aussi attitude guère surprenante , quand on pense aux comportements pas très clairs , voire louches , du Vatican lors de la lutte sans merci pour la liberté contre le Nazisme .
    Même si la Conférence des évêques français et le Vatican ne coïncident pas toujours totalement .

    N’oublions pas aussi que le groupe de pression catho dénommé Sens Commun est très actif sur la scène politique française !

    Lors des manif’ contre le « mariage pour tous » , et Sens Commun en étaient l’un des organisateurs , des manifestants dont certains étaient des ado et des pré-ado ,
    brandissaient des pancartes odieusement racistes ,
    traitant une ministre à la peau noire de gueunon !
    Et ces mêmes manifestants ivres de haine scandaient que cet être humain à la peau noire qu’ils traitent de guenon devrait manger les bananes qu’eux-mêmes avaient apportées dans leur manif’ !

    Alors Messieurs les évêques français , dîtes clairement s’il vous est indifférent ou pas que la candidate à l’idéologie proche de celle de Sens Commun devienne Présidente de la République Française !

    Et pour terminer , deux ou trois questions Messieurs les évêques français , apparemment fortement inspirés par Sens Commun :
    . êtes-vous sûrs que Jésus , qui était originaire de Nazareth , n’était pas pigmenté de la peau , lui aussi ?
    . était-il une guenon , lui aussi ?
    . et aurait-il dû manger des bananes , lui aussi ?

    • 27 avril à 10:40 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      Sérieusement Saint Jo ,croyez vous qu’il existe en France un mouvement d’inspiration catholique qui soit ivre de haine ? Moi ,la haine ,je la vois plutot lors des sorties de la banlieue ,les sorties de ces quartiers qu’on dit populaires.J’ai sous les yeux une photo de reportage .Le journaliste est à terre entouré par une bande de grands noirs français qui lui écrasent la guele sous leur semelle . Et j’ai sous les yeux également un poster de Martin Luther King avec son message :I had a dream - j’ai fait un reve -
      Qui donc écoute Luther King ? Il me semble que la manifestation pour tous a été autrement plus pacifique .C’est ce qu’il m’a semblé ......

    • 27 avril à 11:11 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      @ vatomena

      https://www.youtube.com/watch?v=5ZNc5Qle1gc

      Sans commentaires !

    • 27 avril à 13:33 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Saint-Jo

      @st-jo

      De toute évidence t’es mal dans ta peau de basané et jaloux des « faces de craie » ! Je crois que t’aurais voulu être blanc comme hélas, toutes ces femmes pourtant très belles avec leur teint « café au lait plus ou moins foncé » qui se mettent des crèmes pour blanchir, dans toutes ces cultures—dont la malgache et l’indienne (1.5 milliard d’Indiens) où la couleur de peau est un critère de statut social et détermine la place de chacun dans la hiérarchie esthético-sociale, à savoir que plus t’es foncé, plus t’es au bas de l’échelle !
      Sans parler du décrêpage de cheveux : « plus c’est lisse—donc plus ça ressemble à des cheveux de blancs (pas des cheveux blancs)— plus c’est joli et sexy ! »

      Alors qui sont les racistes mal dans leur peau dans tout ça ?
      C’est sans doute la vraie raison pour laquelle tu nous livres le spectacle avilissant de ton lèchage des bottes (et plus que les bottes) de dadabe !

      Fait assumer ta nature st-jo !! « Black is beautiful ! » (pas toujours , c’est vrai !! MDR !!)

      Y a bon ?

    • 27 avril à 15:43 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Ndeha miletra akondro ary ry ilay mpisaron-tava mitomany ho vozongo ’ty a !
      Mitomany hatao vozongo kanefa na izay manoratra teny vozongo manara-tsipelina aza tsy voan’ilay vendrana ’ty akory !

  • 27 avril à 12:58 | vatomena (#8391)

    Saint Jo ,En France on peut crier ’’Casse toi ,Taubira « comme ’Dégage, Hollande ou Valls ’ pour l’instant encore.Américains et Anglais appellent les français »frog ’ ou « froggy » C.A.D. « grenouille ».Qui s’en soucie en France ? Les gens de cité désignent les français comme ’’face de craie ’ et les policiers comme « porcs » ! Cela n’ébranle personne ,que je sache.Un mouvement d’humeur est un mouvement d’humeur. dans les grandes manifestations ,ce ne sont pas aux Saints que l’on s’en prend mais à de présumés coupables de telle ou telle situation .

    • 27 avril à 17:14 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Vous êtes libre de vos convictions et de croire ce que vous avez envie de croire .
      Vous savez bien que les adeptes de la trilogie travail - famille -patrie sont dans le même camp que l’odieux enfant attardé zorro qui se vautre avec délices dans le racisme le primaire qui soit .
      Cela crève les yeux , que ce stupide gamin attardé n’arrive pas à la cheville de dadabe .

      dadabe , si jamais il demande mon avis , il n’écrira jamais « quand pense tu ? »
      Alors , vatomena , gare à l’arnaque intellectuelle !

  • 27 avril à 13:46 | tsimahafotsy (#6734)

    Bonjour Zanadralambo.
    Zanadralambo, comme vous « la gauche bobo ou la gauche caviar » ce n’est pas du tout ma tasse de thé. Ne faites pas l’amalgame comme les fachos d’en face entre mes convictions de militant progressiste et la « gauche caviar socialo-bobo ».
    Je suis un homme de gauche progressiste par conviction parce que je suis libéral dans le domaine des valeurs culturelles et religieuses. Je défends le droit des minorités ethniques, familiales, le droit à l’avortement, le droit des homos, le droit de croire ou de ne pas croire en des divinités, le droit au blasphème, le droit de mourir dans la dignité.
    Je milite pour un Etat protecteur dans le domaine de la santé, dans le domaine économique. Je suis contre la financiarisation des activités économiques. Je ne veux pas du libéralisme économique du renard dans le poulailler. Je me bats contre la marchandisation de tous les moments de la vie des hommes, de toutes les fonctions de la société, contre ces multinationales qui créent des besoins inutiles pour rendre l’homme esclave des marques, de l’apparence, de la consommation et de la frustration. En bref, la marchandisation de l’Homme, des sociétés et de la destruction de la Terre.
    La droite fait exactement le contraire. Elle combat le libéralisme culturel. Elle veut privatiser et financiariser la santé, l’Éducation, libérer totalement le marché.
    La loi de la cupidité et des plus forts au détriment de l’intérêt général et tant pis pour les pauvres et les faibles.
    La droite, les conservateurs, comme leur nom l’indique, ne veulent rien changer car ce qui existe les arrange et sert leurs intérêts. A Madagascar, la classe dominante et les politiciens sont l’image de ces conservateurs immondes que le progressiste et homme de gauche que je suis, abhorre.
    Et pour la présidentielle en France ce ne sont pas les thèses économiques de Macron qui dictent mon choix mais les enjeux de société proposés par les deux finalistes :
    1° La société ouverte pro-européenne et libérale de Macron.
    2° La société fermée, rétrograde et raciste du front national.
    Je vote pour la première.
    Zanadralambo, transmettez mes salutations les plus fraternelles à Belakana.

    • 27 avril à 20:04 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Bonjour, Tsimahafotsy. Je ne vous reproche pas vos convictions de gauche, elles sont tout à votre honneur. Je voulais juste préciser que je penche plutôt à droite. Ce qui est assez rare pour un immigré, c’est tout. Désolé si la référence à la gauche bobo vous a vexé. On se retrouve quand même sur l’essentiel et ça ne nous empêchera jamais de bien nous entendre.
      Bien à vous.

    • 27 avril à 23:44 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      @ zanadralambo
      cher compatriote et ami, j’ai le courage de mes opinions et pour me vexer, il faut se lever de bonne heure ! lol !
      et puis si vous et moi, nous pensions pareil sur tous les plans, c’est sclérosant !
      il me faut des contradicteurs sincères , des « grosses pointures » qui ne pensent pas comme moi parmi mes amis, sinon je risque de m’enfermer dans mes dogmes et pour ma santé intellectuelle, c’est mortel car c’est le chemin le plus sûr pour finir « vieux k.o.n » comme les fachos, les BIP qui paradent sur ce forum :) !
      Mes amitiés militantes !

    • 28 avril à 14:10 | vatomena (#8391) répond à tsimahafotsy

      Bonjour Saint Jo
      Je ne suis pas accroché aux media de France__La France n’est pas ma patrie . La France est ma curiosité . Je ne comprends pas trop votre mise en garde. Mon opinion ,je me la fais tout seul.Je n’ai pas besoin d ’un guide. qui s’adresserait à moi à 10 000 kms de là. Je ne vis pas Andafy comme quelques uns d’entre nous.
      Amitiés

    • 28 avril à 20:51 | kozobe (#7754) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir Tsimahafotsy,
      Juste pour vous dire que je me retrouve dans ce que vous avez énumérés et que je partage nombres de valeurs avec vous. Je vous souhaite bon vote. En passant, une petite pensée pour Zanadralambo. J’ai la conviction qu’il votera, enfin, qu’il fera barrage à la candidate de l’extrême droite.
      Bonne soirée.

    • 28 avril à 23:47 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir Kozobe,
      je suis heureux et rassuré de voir qu’il y a des compatriotes qui ne versent pas dans l’aquoibonnisme. Avec des Malagasy comme vous, comme Zanadralambo, Belakana et tant d’autres ( il y a en sur ce forum) , les vazaha amoureux de notre pays aussi, propageant sans cesse encore et toujours des valeurs universelles telles que la tolérance, la probité, l’exigence sur soi, la primauté de l’intérêt général sur l’égoïsme, on pourra apercevoir un jour la faible lumière de la sortie du tunnel pour notre tanindrazana.
      C’est un long chemin car le plus dur à Madagascar, c’est de faire évoluer les mentalités. Pour çà , il faut militer encore et toujours sans jamais se décourager pour une Education gratuite et universelle. Donner la primauté de l’homme sur la société de consommation et de prédation.
      Battons-nous pour l’avenir de la jeune génération, et nous serons lavés de la honte de ce que nous avons fait de notre pays depuis 60 ans.
      C’est notre seule voie pour espérer un jour entrer dans le concert des nations qui comptent.
      Mes amitiés militantes à vous Kozobe.

  • 27 avril à 14:44 | atavisme premium (#9437)

    Orange.mg
    14h30>RESSOURCES NATURELLES : Les exportations illicites des richesses naturelles engendrent 500 millions de dollars de manque à gagner par an pour l’État malgache.

    le chasseur ceuilleur foza ne comprends pas cela et continue ses trafics illicites .

  • 27 avril à 17:11 | Ibalitakely (#9342)

    Sorry pour mon retard à ce post, vaut mieux tard que jamais.
    - « Malgré certains faits qui font que l’observation de la Présidentielle française soit toujours digne d’intérêt à Madagascar, eu égard aux relations entre les deux pays et leurs communautés d’expatriés, en France comme dans la Grande Ile, la véritable question pour aller est la suivante : le système politique à Madagascar a-t-il la capacité de proposer un homme nouveau aux prochaines présidentielles, et qui ait la crédibilité nécessaire pour séduire les électeurs ? Pouvons-nous enfin aller vers des campagnes de fond, des débats d’idées, des confrontations de projets de société, ou bien sommes-nous condamnés à vivre nos élections au gré de distribution de T-Shirts, de concerts et de promesses sans lendemain ? Faudra-t-il toujours des financements opaques et occultes pour réussir à exister sur la scène politique, et s’associer avec des trafiquants de ceci ou de cela ? Un olom-baovao peut-il être quelqu’un qui a pu se préparer pendant des années, sur les plans idéologique, politique, technique, financier, ou bien doit-il toujours être un KTT (kandidà taitra tampoka), qui s’improvise candidat en trois mois avant de s’avérer un lamentable président improvisé ? ».
    -  En effet cher Ndimby à Madagasikara du tsy mba mahay maka lesona & si nous revoyons tant de choses qui se sont passé en 2013, d’abord avec cette bagatelle de liste de plus de 40 au début puis de 38 candidats à la fin, mais surtout avec des dinosaures, des mafieux frantsafrika & des petits lézards tous non crédibles. Ceci me rappelle mon passage un jour près d’un marché dit lamba miondrika ou marché de friperie qu’une femme marmonne quoiqu’assez audible « ici y a tous sauf ceux dont on a besoin ». Si les Malagasy sauront ne plus se retourner vers les deux premiers, en revanche sauront-ils distinguer la (les) prochaine(s) fois les vary des tsiparifary ??? Car de revoir les Émile dit vazaha ou Kolo Roger ou autres Dadafara & consort cela laisse à désirer, vue que nos journalistes y seront payés pour propagander du n’importe qui n’importe quand, hélas. La cloche du prêtre, si ce n’est déjà volée, retentira de nouveau avec du « teo ihany teo-teo ihany teo … ».

  • 28 avril à 08:16 | lysnorine (#9752)

    @ Ibalitakely. 27 avril à 17:11

    « [...] à Madagasikara tsy mba mahay maka lesona & si nous revoyons tant de choses qui se sont passé en 2013, d’abord avec cette bagatelle de liste de plus de 40 au début puis de 38 candidats à la fin, mais surtout avec des dinosaures, des MAFIEUX frantsafrika & des petits lézards TOUS NON CRÉDIBLES »

    1° « en France comme dans la Grande Ile, la véritable question pour aller est la suivante : le système politique à Madagascar a-t-il la capacité de proposer un HOMME nouveau »

    Na aiza na aiza eran-tany, fa tsy hoe eto Madagasikara sy any Frantsa ihany, ny tena fanontaniana tokony hajoro angamba dia ny hoe : mety hisy FANDAMINANA vaovao hafa noho ny niainana hatramin’izay ve afa- kapoitran’ ny rafitra nanjaka hatramin’izay ka hatramin’izao eo amin’ny lafiny pôlitika, ekônômika, vola sy fampisamboram-bola, sns. ?

    TSIA avy hatrany angamba no mazava fa avaly izany fanontaniana izany.

    Ny fiovana ambony ambany dia tsy hitranga na oviana na oviana raha tsy ny be an’isa amin’ny vahoaka no tsy manaiky intsony ho voafahan-dalitry ny fampielezam-baovao isan-karazany, mpamafy lainga hanasana ny ati-dohany, ka mivondrona hikomy ! Azo raisina ho fisantatr’izany ihany ny fitsaram-bahoaka mahazo vahana etsy sy eroa ankehitriny. Tsy azo eritreretina loatra anefa aloha izany fivadihan-javatra goavana izany, satria NA AIZA NA AIZA eran-tany, dia mora ambakaina sy mora voambaka foana ihany ny sarambaben’ny olona, na toa inona na toa inona hahavo ny fari-pahaizana amam-pahalalana efa tratrany. Midoka tena toy ny papelika ho olom-baovao foana ny mpanao pôlitika mainty molaly, zatra mpanao kobaka am-bava sy mpivadi-dela, miady mafy ho eo amin’ny fitondrana noho ny antony isan-karazany ka mody hoe vaovao ny akanjo ampitafiany ny heviny kanefa ilay « friperie » efa tontan’ny ela ihany no amidiny amin’ny mpifidy. Eto amintsika moa dia fonosiny « T-Shirts , concerts », lanonana isan-karazany, mbany « tsaki-Pop » sy « nofon-kena mitam-pihavanana », sns., ireo « friperie » amidiny amin’ny mpifidy ireo...

    2° « Faudra-t-il toujours des financements opaques et occultes pour réussir à exister sur la scène politique, et s’associer avec des TRAFIQUANTS de ceci ou de cela ? »

    Mbola averina eto ihany ny nantitranterina etsy aloha : na aiza na aiza eran-tany dia izany no izy, ny famenoana ny « kitapom-bolany » no foto-pitondran-tena ivavahan’ ny mpanao pôlitika mitady hitondra ny Fanjakana na governemanta mpitonona ho mpandala ny « demôkrasia » sy ny zon’olombelona ».

    a) « Money bag democracy » no nanakianan’ny mpitondran’i Sinina azy ireo raha nataony haza lambo izy noho ny hoe tsy fanajany ny zon’olombelona :

    “China attacks US as ’moneybag’ democracy, poor on human rights”, Charles Hutzler, Associated Press, Mar. 4, 1997 [http://www.apnewsarchive.com/1997/China-attacks-U-S-as-moneybag-democracy-poor-on-human-rights/id-391f4c56696c39afe7dcdffbadc38afb]
    “ China criticized the United States today as a ’moneybag democracy’.[...]

    “In a lengthy commentary by the official Xinhua News Agency, China condemned the United States for favoring the rich, breeding violence and poorly protecting its women, minorities and children.

    ’The United States ... brags about being the model of democracy ... although everyone knows that this 200-year-old American democracy remains a DEMOCRACY FOR THE RICH, Xinhua said.[...]

    “ ’We are ... resolutely opposed to POLITICIZING THE HUMAN RIGHTS ISSUES and resolutely opposed to the mistaken method of using human rights as an EXCUSE to interfere in other countries’ internal affairs,’ Foreign Ministry spokesman Tang Guoqiang told reporters today.[.]..

    b) Hoy koa ny prezidàn’i Etazonia fahizay, Jimmy Carter tamina tapatapak’ahitra tamin’ny radio tamin’ny Jolay 2015 :
    “Jimmy Carter : The U.S. is an ’oligarchy with unlimited political bribery’ https://theintercept.com/2015/07/30/jimmy-carter-u-s-oligarchy-unlimited-political-bribery/

    Former president Jimmy Carter said Tuesday on the nationally syndicated radio show the Thom Hartmann Program that the United States is now an “OLIGARCHY” in which “UNLIMITED POLITICAL BRIBERY” has created “a complete subversion of our political system as a PAYOFF TO MAJOR CONTRIBUTORS.” Both Democrats and Republicans, Carter said, “look upon this unlimited money as a great benefit to themselves.”

    Carter was responding to a question from Hartmann about recent Supreme Court decisions on CAMPAIGN FINANCING like Citizens United.
    Transcript :

    HARTMANN : Our Supreme Court has now said, « UNLIMITED MONEY IN POLITICS. » It seems like a VIOLATION OF PRINCIPLES OF DEMOCRACY . ... Your thoughts on that ?

    CARTER : It violates the essence of what made America a great country in its political system. Now it’s just an oligarchy, with unlimited political bribery being the essence of getting the nominations for PRESIDENT or to elect the president. And the same thing applies to GOVERNORS and U.S. SENATORS and CONGRESS MEMBERS. So now we’ve just seen a complete subversion of our political system as a payoff to major contributors, who want and expect and sometimes get favors for themselves after the election’s over. ... The incumbents, Democrats and Republicans, look upon this unlimited money as a great benefit to themselves. Somebody’s who’s already in Congress has a lot more to sell to an avid contributor than somebody who’s just a challenger.

  • 28 avril à 13:31 | Saint-Jo (#8511)

    J’ai appris qu’il y eut hier à Amiens une course-affrontement entre les deux candidats aux Présidentielles françaises .
    L’une cherchant à arriver avant l’autre sur les lieux , pour des histoires d’images médiatiques .
    Pourtant elle n’avait même pas prévu paraît-il cette visite , laquelle figurait quand même sur l’agenda de son concurrent .
    A la suite de quoi , ce dernier a paraît-il annoncé clairement que sa concurrente , qui tente d’aller dans les endroits où il a prévu d’aller , ne pourra jamais mettre à exécution cette intention .

    Du coup , il est allé aujourd’hui à Oradour-sur-Glane .
    [Vous savez ! Ce village auquel j’ai consacré un post , il y a un mois environ . Post qui a suscité des réactions parfois très étranges de la part de certains visiteurs assidus de ce forum]

    Je me demande si l’autre candidate osera aller elle aussi à Oradour-sur-Glane .
    On verra bien à la fin de ces Présidentielles .

    http://www.lepopulaire.fr/limoges/politique/presidentielle-2017/2017/04/27/emmanuel-macron-a-oradour-sur-glane-pour-mesurer-le-poids-de-la-menace_12381608.html

    • 28 avril à 13:35 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Pourquoi l’autre pourrait hésiter à aller à Oradour-sur-Glane ?

      https://www.youtube.com/watch?v=DSplpXfYi4s

    • 28 avril à 13:51 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Et surtout , ne croyez pas que j’essaie de vous influencer !
      Ce serait totalement aberrant de croire cela !

      Car , comment un Merina de partout et de nulle part qui sait juste lire et écrire
      pourrait-il avoir le culot de tenter de convaincre tous ces sages fort intelligents
      et au niveau d’instruction le plus haut possible qui soit ?

      Même pas dans mes rêves , comme l’aurait dit le membre le plus jeune (âgé de 6 ans !) de ma famille .

  • 28 avril à 14:32 | vatomena (#8391)

    Sainjo—Quand on me fait penser à Oradour il me revient à l’esprit la mise à mort des Betsileo à Ifandana .Je sais bien que ce n’est pas tout à fait le meme drame .A Ifandana ,c’était malgaches contre malgaches .A Oradour ,c’était un acte de représailles exécuté par une division SS où étaient du reste incorporé un grand nombre d’alsaciens incorporés de force, ’’les malgré nous ".
    Se recueillir à Oradour est un acte pieux du souvenir..Le transformer en une geste poiltique me parait malsain et abusif. Il est encore heureux que le jeune Macron n’ait pas amené avec lui un groupe de danseurs comme l’avait fait Hollande qui voulait faire danser et chanter Sur les tombes des poilus de Verdun

    • 28 avril à 15:44 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

    • 28 avril à 16:07 | dirk_cab (#6503) répond à vatomena

      Vatomena,

      Juste un mot pour vous caractériser : « infect ».

      Vous n’avez plus rien d’un être humain, vous faites partie des « animaux » , et encore par respect pour « eux »...

      Arrêtez de parler de Madagascar, ce pays n’est pas et ne sera jamais le vôtre...

      Vous êtes le digne héritier de votre père...Collabo !

    • 28 avril à 22:32 | Turping (#1235) répond à vatomena

      dirk_cab,
      N’avez-vous pas toujours pigé que Vatomena à travers ses récits se prend-il pour un malgache qui défendait les bienfaisances coloniales ?
      - D’après mes constatations Vatomena n’est pas un malgache de souche comme Kartel . Il a de lien familial avec les colons à Madagascar.Sûrement ,il connait l’histoire de Madagascar qu’il essaie de refaire à sa façon ,surtout en déjouant l’affaire ,l’insurrection de 1947 à un mépris de banalité .Bien sûr ,ce dernier a un lien étroit ,disons « nostalgique » !

    • 29 avril à 12:31 | Isambilo (#4541) répond à vatomena

      Ifandana n’est pas dans le Betsileo mais chez les Bara, entre Ankaramena et Zazafotsy.
      Cette histoire de guerriers qui se seraient jetés du haut de Fandana (c’est ainsi qu’on dit là bas) est de l’ordre de l’imagination. Les Betsileo n’ont jamais eu d’armée et les Merina n’y ont pas fait la guerre.
      Faites un tour au pied de ce rocher et vous n’y trouverez aucun reste.
      Où avez vous trouvé que Hollande voulait amener des danseurs à Verdun ? Dans vos fantasmes uniquement.

    • 1er mai à 11:59 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à vatomena

      @isambilo

      Ce que Vatomena a écrit est vrai !
      François le pitoyable avait l’intention de faire venir un rappeur racailleux de m.er.de à Verdun et, si mes souvenirs sont bons, mais je peux me tromper, il a finalement reculé devant le tollé que cela a déclenché !
      Vous feriez mieux de vous interroger sur les raisons qui ont poussé macron la baudruche à aller « spontanément » (mdr !) au mémorial de la shoah une semaine avant le 2ème tour !

      Y a bon 1er mai !

    • 1er mai à 12:47 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      @ Paolo. Le devoir du souvenir, parbleu !!! Un peu de récup aussi, j’en conviens, mais c’est de bonne guerre. Votre championne ne peut pas s’incliner devant un tel mémorial, ce serait une insulte à l’histoire…faut quand même pas déco.nner. Si elle pouvait, vous croyez qu’elle se gênerait ?

      Paolo qui n’assume même pas son vote. Alors qu’il défend jour et nuit sur un forum malgache, un forum où la majorité des intervenants est de couleur basanée (y a bon…banania !!!). Ces mêmes basanés , sans distinction (que Diégo et Boris se méfient, ce n’est pas en faisant allégeance aux forces des ténèbres qu’ils rachèteront la couleur de leur peau) à qui Paolo et ses amis du Fhaine veulent botter le cu. P.utain d’immigrés, hein, Paolo ?

      Faut pas me chercher aujourd’hui, un facho est venu voir Nice-Psg , hier. Il m’a pourri mon match en s’attaquant à ces né.gros (il est maqué avec une black, le s.aligaud !!!) qui sont trop nombreux dans le foot français. Je lui ai parlé de Paolo, sans le connaître, il n’arrêtait pas de faire son éloge. Qu’est-ce que ça va être quand ils vont échanger, ce nazillon veut parler à son futur pote ! Facho un jour, facho toujours. Bon 1er mai, Paolo, vous êtes avec le père ou la fille, là. Une Le Pen reste une Le Pen, pas vrai ?

    • 1er mai à 13:18 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à vatomena

      @zana drap-en-lambeaux

      Les bras m’en tombent ! Z’êtes pitoyable ! d’un côté les bons les vertueux les gentils (si qu’y sont basanés, c’est un plus !),.. de l’autre les méchants, les fachos (si qu’y sont blonds aux yeux bleus, cé encore plus grââve ! ) ....que c’est beau de voir la vie en noir et blanc ... les certitudes de la doxa dominante... ’y a qu’ça de vrai !

      Tchao pantin ! Que la force du banania soit avec vous !

    • 1er mai à 13:31 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      A peine me suis-je manifesté que Paolo a réagi. Il voulait, sans doute, manifester son soutien aux deux antisémites qui viennent de se lâcher ? A croire qu’il est scotché devant son écran. L’anonymat du clavier, ça donne du courage, hein Paolo ? Y a bon, banania, je sais, faut penser à varier vos insultes, mon vieux.

      Sortez un peu, aérez-vous l’esprit, nom de Dieu, vos arrière-pensées facho vont finir par vous obstruer complètement l’esprit.

      Dites, Paolo, qu’est-ce que vous foutez sur ce forum de sous-hommes ? Vous ne seriez pas mieux à Minute ou à Valeurs actuelles ? Vous y seriez tellement à votre place. Vous vous étouffez à discutailler avec des sauvages que vous méprisez…il est frai qu’une insulte bien pourrie, bien raciste, par ci, par là, est comme une friandise, ça motive son nazillon. Je vous plains Paolo, votre vie doit être bien terne pour que vous ressentiez autant de haine. Et laissez Camus tranquille, il serait blessé d’être mêlé à des injures racistes, citez plutôt Soral, Chatillon… ou Diedonné (non, non, pas lui, un peu trop colorié…). Sacré Paolo. Y a bon, banania…je sais, je sais…vous vous répétez.

      Allez vous reposer, la colère pourrait vous trahir, vous seriez foutu de dire des choses que vous pensez tout bas…et que vous regretterez. Quoique, il est peut-être temps de vraiment s’assumer.

      Ça a été , ce défilé ? Vous avez tendu le bras à la mode SS ? La quenelle, peut-être ? ça se vaut, vous avez raison…Le tout, c’est de faire la n.ique à ces s.alauds d’immigrés. Ya bon, banania !!!!!!!!!!!!!!

      Allez, bonne journée, quand même.

    • 1er mai à 13:41 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à vatomena

      @zanadra le vertueux

      Ah, qu’il est doux d’être dans le camp du bien !
      je ne veux pas vous gâchez votre plaisir mias vous devriez relire le post que vous a adressé jipo, il est de bon conseil !

      A part ça, Vous reprendrez bien un petit bol de banania ... et une poignée de cacahuètes ?

    • 1er mai à 14:07 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à vatomena

      @ PS à zana-machin

      Qu’est ce qui vous fait dire que « y a bon » ou « y a bon banania ! » est une insulte ?

      C’est un slogan inoffensif et marrant ! Pour reprendre l’expression hilarante que j’ai lue un jour sur ce forum et qui m’a fait me tordre de rire : « y a une psychose qui circule (SIC) sur ce forum ! »

      En parlant de susceptibilité limite parano, cette citation tirée de « Phèdre » de Racine pourrait être votre mantra : « Tout m’afflige et me nuit, et conspire à me nuire ! »

      re-Y a bon !

    • 1er mai à 15:04 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      Ya bon, le vote blanc, le vote noir…et j’en oublie. C’est ça, votre humour ? Très particulier, trop lourd, trop orienté... Vous êtes sûr que ça en a fait rire un seul ici ?
      Allez ,laissez moi tranquille, il y en a plein d’autres qui rêvnet de érailler avec vous, moi, pour aujourd’hui, j’ai assez donné.

  • 28 avril à 23:01 | vatomena (#8391)

    Turpin et Dik kab@ Salutations ! Quand vous aurez un document interessant à me proposer ,faites moi signe..On apprend à tout age. Je n’ai pas assez étudié à l’école et j’ignore beaucoup .

    • 29 avril à 20:21 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Quoi, Isambilo ? il vous aurait échappé ce scandale qui a été fait au sujet de ce grand rappeur à qui il a été interdit en dernière minute de chanter au cimetière des poilus .Vous n’avez donc pas retenu li’mage de ces ados lanc’és dans une course éperdue à travers les allées des morts. Pour signifier Quoi ? je ne sais pas...Bizarre autant qu’étrange

  • 28 avril à 23:16 | vatomena (#8391)

    Saint jo___Le chant des partisans a remplacé la marseillaise dans beaucoup de coeurs

  • 29 avril à 06:42 | vatomena (#8391)

    Dirk KAB —Je vous confie volontiers le domaine de l’Infection.Bon Week end .

  • 30 avril à 21:34 | Saint-Jo (#8511)

    C’est toujours un peu embarrassant de publier un texte qui comporte une critique (positive ou négative , peu importe) dont la teneur allait être justifiée plus tard par la personne physique ou morale , objet elle-même de ladite critique .
    Dans l’avion qui le ramène à Rome au terme de sa visite en Egypte , le pape François confirme ce que j’avais écrit ici même il y a deux ou trois jours plus tôt !


    # 27 avril à 08:52 | Saint-Jo (#8511)

    La hiérarchie de l’Eglise Catholique française [à savoir la Conférence des évêques] reste silencieuse jusqu’à ce jour en ce qui concerne ce deuxième tour des Présidentielles en France .

    Silence surprenant , en comparaison de l’intrusion coutumière tapageuse de ces mêmes évêques dans la vie privée de tout le monde , y comprise celle des non croyants .

    Mais aussi attitude guère surprenante , quand on pense aux comportements pas très clairs , voire louches , du Vatican lors de la lutte sans merci pour la liberté contre le Nazisme .
    Même si la Conférence des évêques français et le Vatican ne coïncident pas toujours totalement .

    N’oublions pas aussi que le groupe de pression catho dénommé Sens Commun est très actif sur la scène politique française !

    Lors des manif’ contre le « mariage pour tous » , et Sens Commun en étaient l’un des organisateurs , des manifestants dont certains étaient des ado et des pré-ado ,
    brandissaient des pancartes odieusement racistes ,
    traitant une ministre à la peau noire de guenon !
    Et ces mêmes manifestants ivres de haine scandaient que cet être humain à la peau noire qu’ils traitent de guenon devrait manger les bananes qu’eux-mêmes avaient apportées dans leur manif’ !

    Alors Messieurs les évêques français , dîtes clairement s’il vous est indifférent ou pas que la candidate à l’idéologie proche de celle de Sens Commun devienne Présidente de la République Française !

    Et pour terminer , deux ou trois questions Messieurs les évêques français , apparemment fortement inspirés par Sens Commun :
    . êtes-vous sûrs que Jésus , qui était originaire de Nazareth , n’était pas pigmenté de la peau , lui aussi ?
    . était-il une guenon , lui aussi ?
    . et aurait-il dû manger des bananes , lui aussi ?


    Embarrassant , n’est-ce pas ?
    Je rappelle que je sais juste lire et écrire .
    Et je ne revendique rien .
    Absolument rien .
    Mais est-ce que , par le plus grand des hasards , vous souvenez-vous de la citation suivante :
    « Mieux avoir tort avec Sartre , plutôt que d’avoir raison trop tôt avec Aron ! » ?
    Aveu des disciples de Sartre (vers la fin de la vie de ce dernier) , quand ils commençaient à se douter que peut-être les idées d’Aron (le rival de Sartre) avaient-il eu raison de celles de leur maître .
    Pourtant , les deux rivaux étaient entrés la même année à « la rue d’Ulm » .
    Et tout de suite leur rivalité éclatait au grand jour .
    Mais au concours de l’agrég de philo , Aron était sorti major . Tandis que Sartre n’était même pas admis . Humiliation ! Les futurs disciples de Sartre auraient dû alors se méfier avant de choisir le maître qu’ils allaient suivre .
    Sartre avait évidemment son agrég l’année suivante .
    Un an après Aron , donc .
    Il en gardait toute sa vie une détestation intellectuelle contre Aron .
    Et même , et même : Aron s’était payé le luxe de mourir environ 3 ans après ... Sartre .

    • 30 avril à 22:50 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      Sain Jo— je crois avoir déposé ici certaines paroles imbéciles De Sartre
      Je demandai à Dadabe s-il connaissai Sartre .Il ne l’a jamais cité

    • 1er mai à 00:15 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Sartre était loin d’être un imbécile .
      Il était lauréat du Nobel de littérature . Mais il l’avait décliné .
      Sartre avait embrassé une idéologie à la mode en son temps .
      Quelques mois avant sa mort , l’ancien élève de l’ENS qu’il était avait été humilié par l’ancien élève de l’X qu’était Giscard .
      Sartre avait rendez-vous au palais de l’Elysée où il devait être reçu par l’alors Président Giscard . Sartre voulait plaider la cause des boat people vietnamiens . Giscard avait fait poireauter outrageusement le vieil homme dans une pièce. Pour finalement faire faux bond et le faire recevoir par le Secrétaire général de l’Élysée .
      Humiliation dont le vieux Sartre ne se relèvera jamais . Il mourut quelques mois après .

  • 1er mai à 00:21 | vatomena (#8391)

    Saint Jo —Sartre n’a jamais voulu croire à la réalité du goulag soviétique .Il était le farouche adversaire de Kravchenko pour son livre ’’J’ai choisi la Liberté ’’.

  • 1er mai à 00:27 | vatomena (#8391)

    Saint Jo —@Dadabe —Bonjour
    Je vois autour de moi une jeunesse qui lit peu et pour qui l’écriture se limite à l’envoi de SMS .Je crains pour eux l’indigence d’esprit.Encore heureux qu’il reste sur MT quelques théoriciens formés sans doute à l’ancienne école. Je suis confondu en suivant l’étendue de vos lectures .Cependant j’ai remarqué que vous n’avez jamais cité un certain J . P. Sartre. Au sortir de la guerre ,JP Sartre avait été une icone de la jeunesse ,la grande figure de l’existentialisme . Moi ,j’ai toujours jugé qu’il écrivait des betises et j’ai cru voir en lui un Communiste forcené. Son anti -colonialisme allait jusqu’à la betise .Je le cite :’’ Il faut tuer ,abattre l’européen. C’est faire d’une pierre deux coups :supprimer à la fois un oppresseur et délivrer un opprimé.Il restera un homme libre :le survivant" .—Il est oublié aujourd’hui ce triste sire .
    Il ne s’est jamais évadé d’un Stalag comme il se plaisait à le raconter.C’est Drieu de la Rochelle ,un homme d’extreme droite , qui l’a fait libérer.De 1941 à 1944 ;il écrivait dans une revue collaborationniste : Comedia.Cette revue le reconnaitra comme « auteur de l’année » en 1943 tandis que sa charmante ,Simone de Beauvoir ,travaillait à Radio Vichy . Sartre n’a jamais dénoncé les camps de concentration soviétique s’attaquant meme à David Rousset qui ,lui ,les dénonçait .
    Contacté pour entrer dans le réseau de la Résistance de la Sorbonne ,il déclina la proposition en déclarant que ,finalement ,c’était trop dangereux.
    Un tel homme a pourtant fait figure de gourou auprés de l’intelligentsia d’apres guerre.
    Il me fait penser à un autre personnage plus actuel ,au grand talent d’orateur : Melenchon
    M ;Melenchon n’est pas anti sémite. Il ne hait personne sauf peut etre l’homme à la peau claire.On se souvient de ses propos lors de la précédente campagne présidentielle sur l’homme Noir athée qu’il préfère à l’homme Blanc catholique .Il ajoutait qu’il ne pouvait survivre au milieu des blonds aux yeux bleus..Dans un petit entretien ,il évoquait son enfance marocaine dans une société cosmopolite avant d’évoquer avec douleur son arrivée en France ,son changement de vie brutale .’’,sa confrontation avec le peuple arriéré du pays de Caux ’’peuple normand rongé par l’alcoolisme et ne parlant aucune langue étrangère «  » bref un peuple horriblement replié sur lui meme., .Mr Melenchon s’honore d’avoir appris au Maroc l’ouverture au monde Il est amoureux du monde entier ,de toutes les cultures à une exception pres !:la culture française rurale et si méprisable .
    La France a parfois d’étranges gourous

    • 1er mai à 00:50 | Saint-Jo (#8511) répond à vatomena

      Il y a très peu de circonstances qui m’inciteraient à citer Sartre .
      Et vers la fin de sa vie il n’est pas sûr que Sartre lui-même n’ait pas eu quelques doutes .
      Il en était de même du cas de Louis Althusser , mais en plus tragique .

      D’autre part , qui n’avait pas remarqué que les Occidentaux étaient loin de se plaindre d’avoir la Russie stalinienne comme puissante et fiable alliée sur qui ils pouvaient compter pour détruire les Nazis et les fascistes occidentaux ?

  • 1er mai à 08:13 | lysnorine (#9752)

    @ Saint-Jo 30 avril à 21:34-« La hiérarchie de l’Eglise Catholique française... »

    # 27 avril à 08:52 | Saint-Jo (#8511)

    « La hiérarchie de l’Eglise Catholique française [à savoir la Conférence des évêques] reste silencieuse jusqu’à ce jour en ce qui concerne ce deuxième tour des Présidentielles en France .
    « Silence surprenant (?)

    Araka ny fijerinay azy dia tsy mahagaga loatra izany tsy fanambaran-kevitry ny Eglisy Katôlika any Frantsa izany manoloana ny fihodinana faharoa amin’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Frantsa. Azo heverina ho toro-marika avy any amin’ny Vatican na ny Pàpa François mihitsy izany. Tsy ta-haneho mivantana ny tsy fahazoazoany ny kandidà Macron izy noho ny fifamatoran’izy io amin-dry zareo Jiosy mpandraharaha vola be eran-izao tontolo izao, dia ny Banky Rothschild. I JACQUES ATTALI, mpanolo-tsainan’i Mitterand, prezidan’i Frantsa taloha, Jiosy teraka tany Alizeria, moa no nampiditra an’i Macron tamin’izy ireo voalohany indrindra.

    “French Embrace Rothschild Flunkie ”
    April 23, 2017,https://www.henrymakow.com/2017/04/french-embrace-rothschild-status-quo.html#sthash.9xAc0NiW.dpuf

    “Then in 2007, a crucial year in his career, the promising 29-year-old economist was groomed by [Rothschild’s Jewish lickspittle] - Jacques Attali. [...] It is Jacques Attali who created the link between financial capital and the elite of the ruling Socialist Party, which he supports. He is exceptional in his ability to skillfully wrap the predatory plans of the bankers in beautiful leftist slogans.[...]
    In 2008, the Attali Commission presented to President Nicolas Sarkozy [...] a proposal to DRASTICALLY REDUCE government spending on HEALTH, EDUCATION and PENSION provision. Sarkozy did not dare to accept this radical plan. [...]

    “During his stay at the Commission, MACRON managed to win the sympathy of ATTALI, who soon introduced him to his friend, Francois ENRON. Enron, in turn, is THE BEST FRIEND AND MAIN PARTNER OF David de ROTHSCHILD. In 2008 Macron was hired by the Rothschild’s & Co Banque where he ROSE from analyst to PARTNER. His commissions exceeded more than one million euros per year.

    “ Macron’s biggest heist was his involvement in the PURCHASE by NESTLE of the US drug maker PFIZER’S baby food division (for $ 11.85 billion).[...]

    “In 2012, Hollande became president and Macron left the Rothschild Bank. He was appointed deputy secretary general of the Elysee Palace. In 2014, in his position of « young reformer », he headed the Ministry of Economy and Industry.[...]

    [He presented] a law [that] embedded ALL THE IDEAS OF THE ATTALI COMMISSION. In it, embedded and encouraged are immigration, downsizing of employees, increased competition within the various professions, indirectly increased is the working day at the expense of Sundays and night shifts. [...] In fact, Macron remains the same GLOBALIST, an EXEMPLARY PUPIL of Jacques ATTALI, focusing on the slogans of European unity. [...]

    Tahak"izao no fivoasana sy faniniana sasany momba an’io « Mondialisation » na « Globalisation » ivavahan’i Jacques ATTALI io :

    « Charles Sannat sur Attali et le mondialisme » https://resistanceauthentique.net/2014/09/12/charles-sannat-sur-attali-et-le-mondialisme-la-france-sous-tutelle-comme-la-grece-des-le-2-octobre/

    « J’aime beaucoup lire le blog et les analyses de Jacques Attali [...] ses propos restent très importants par ce qu’ils révèlent de la PENSÉE DU COURANT MONDIALISTE, libre-échangiste, européen et financier qui, disons-le, dirige aujourd’hui le monde dans lequel nous vivons [...]

    « Attali pense qu’il faut plus d’Europe, plus de gouvernance mondiale, il souhaite même l’INSTITUTION D’UN GOUVERNEMENT MONDIAL POUR DIRIGER UN MONDE GLOBALISÉ. Il veut encore et toujours plus d’Europe, encore MOINS DE SOUVERAINETÉ pour la France, toujours plus de contrôle sur les pays et, sans jamais vraiment le dire, il souhaite la DISPARITION DES ÉTATS-NATIONS .

    « Son point de vue, n’en déplaise à ses détracteurs, est totalement fondé, brillant, bien illustré et bien vendu aux masses. Son point de vue, CE N’EST ÉVIDEMMENT PAS celui de L’INTÉRÊT DES PEUPLES, MAIS CELUI du tout petit, du ridiculement petit même PEUPLE DE LA FINANCE, qui est plus assimilable à une caste qu’à autre chose. Cette CASTE DE MAÎTRES nous dirige et veut non seulement accroître son pouvoir mais également sa richesse. Il y a une chose que la mondialisation a réussi à merveille et ce n’est pas le bonheur des peuples, non, ce que la mondialisation a brillamment réussi c’est à SOUDER par-delà toutes les cultures et les sociétés, au-delà des guerres et des rancœurs historiques, les MÉGARICHES ENTRE EUX entre eux.

    « Comme le disait si bien Warren BUFFET, bien sûr qu’il y a une LUTTE DE CLASSES, et c’est LA MIENNE qui A GAGNÉ, celle des MÉGARICHES, celles des hommes et femmes de pouvoir, celle des milliardaires sans foi ni loi. Un très riche indien, français, qatari, ou américain partagent bien plus de valeurs (dans tous les sens du terme) entre eux qu’avec leur peuple de sans-dents respectifs.[...] »

    (Hotohizana)

    • 1er mai à 08:24 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      (Tohiny sady farany)
      @ Saint-Jo 30 avril à 21:34-« La hiérarchie de l’Eglise Catholique française

      Arak’ireto andalan-tsoratra ireto notsoahana avy amin’ny « Taratasin’ny Papa François » tamin’ny 24 Mey 2015 - Lettre Encyclique LAUDATO SI’ du Saint-Père François sur la Sauvegarde de la Maison Commune - dia TOA tsy mankasitraka loatra ireo foto-kevitra momba ny « mondialisation » ireo ny Vatican ; koa izany angaha no nampangina ny Eglizy any Frantsa ny amin’ny fihodinana faharoa amin’ny fifidianana izay ho prezidàn’i Frantsa.

      109.[...] L’économie assume tout le développement technologique en fonction du PROFIT, sans prêter attention à d’éventuelles CONSÉQUENCES NÉGATIVES pour l’être humain. Les FINANCES étouffent l’économie réelle. Les leçons de la crise financière mondiale n’ont pas été retenues [...] on affirme, en langage peu académique, que les problèmes de la faim et de la misère dans le monde auront une solution simplement grâce à la CROISSANCE du MARCHÉ. [...] ils indiquent que l’objectif de MAXIMISER les BÉNÉFICES est SUFFISANT. Mais LE MARCHÉ NE GARANTIT PAS en soi le DÉVELOPPEMENT HUMAIN intégral ni l’inclusion sociale.

      177. Face à la possibilité d’une utilisation irresponsable des capacités humaines, planifier, coordonner, veiller, et sanctionner sont des FONCTIONS IMPÉRATIVES DE CHAQUE ÉTAT.[...]

      189. [...] SAUVER LES BANQUES À TOUT PRIX, EN EN FAISANT PAYER LE PRIX À LA POPULATION, sans la ferme décision de revoir et de réformer le système dans son ensemble, réaffirme une EMPRISE ABSOLUE DES FINANCES qui n’a pas d’avenir et qui pourra seulement générer de nouvelles crises après une longue, coûteuse et apparente guérison. La crise financière de 2007-2008 était une occasion pour le développement d’une nouvelle économie plus attentive aux principes éthiques, et pour une nouvelle RÉGULATION DE L’ACTIVITÉ FINANCIÈRE SPÉCULATIVE et de la RICHESSE FICTIVE. Mais il n’y a pas eu de réaction qui aurait conduit à repenser les critères obsolètes qui continuent à régir le monde.[...]

      190. [...] il faut éviter une CONCEPTION MAGIQUE DU MARCHÉ qui fait penser que les problèmes se résoudront tout seuls par l’accroissement des bénéfices des entreprises ou des individus.

      196. [...] aujourd’hui certains secteurs économiques exercent DAVANTAGE DE POUVOIR QUE LES ÉTATS eux-mêmes.

      Efa talohan’io rahateo, tao amin’ny « Exhortation apostolique EVANGELII GAUDIUM du Saint-Père aux évêques, aux prêtres, aux personnes consacrées et à tous les fidèles laïcs sur l’annonce de l’évangile dans le monde d’aujourd’hui », tamin’ny 24 Nôvambra 2013, dia efa nahariharin’ny Papa François ireo kileman’ny « mondialisation » sy ny fanomezana vahana ny didy jadon’ny « Tsena »

      « Non à une économie de l’exclusion »

      53 [...] Aujourd’hui, tout entre dans le jeu de la compétitivité et de la loi du plus fort, où le puissant mange le plus faible. Comme conséquence de cette situation, de grandes masses de population se voient EXCLUES et marginalisées : sans travail, sans perspectives, sans voies de sortie. [...] On considère l’être humain en lui-même comme un bien de consommation, qu’on peut utiliser et ensuite jeter. Nous avons mis en route la culture du “déchet” qui est même promue. Il ne s’agit plus simplement du phénomène de l’exploitation et de l’oppression, mais de quelque chose de nouveau : avec l’EXCLUSION reste touchée, dans sa racine même, l’appartenance à la société dans laquelle on vit, du moment qu’en elle on ne se situe plus dans les bas-fonds, dans la périphérie, ou sans pouvoir, mais on est dehors. Les EXCLUS ne sont pas des ‘exploités’, mais des DÉCHETS, ‘des restes’.

      54. Dans ce contexte, certains défendent encore les théories de la “rechute favorable”, qui supposent que chaque CROISSANCE économique, favorisée par le LIBRE MARCHÉ, réussit à produire en soi une plus grande équité et inclusion sociale dans le monde. Cette opinion, qui n’a JAMAIS été CONFIRMÉE par les faits, exprime une CONFIANCE grossière et NAΪVE dans la BONTÉ DE CEUX QUI DÉTIENNENT LE POUVOIR ÉCONOMIQUE et dans les MÉCANISMES sacralisés du SYSTÈME ÉCONOMIQUE DOMINANT. [...] Pour pouvoir soutenir un style de vie qui exclut les autres, ou pour pouvoir s’enthousiasmer avec cet idéal égoïste, on a développé une MONDIALISATION de l’indifférence.

      « Non à la nouvelle idolâtrie de l’argent »

      56. Alors que les gains d’un petit nombre s’accroissent exponentiellement, ceux de la majorité se situent d’une façon toujours plus éloignée du bien-être de cette heureuse minorité. Ce déséquilibre procède d’IDÉOLOGIES qui défendent l’AUTONOMIE ABSOLUE DES MARCHÉS et la SPÉCULATION FINANCIÈRE. Par conséquent, ils NIENT LE DROIT DE CONTRÔLE DES ÉTATS chargés de veiller à la préservation du BIEN COMMUN. Une nouvelle TYRANNIE invisible s’instaure, parfois virtuelle, qui impose ses lois et ses règles, de façon unilatérale et implacable.

      Eo imason’ny Eglizy Katolika izany angamba dia ny kandidà Macron no mpiaro ny jadon’ny « Tsena » sy ny « Mondialisation » izay kilalaon’ny mpanefohefo.

  • 1er mai à 10:12 | vatomena (#8391)

    Lysnorine — Dans ce cas précis vous avez toute mon approbation . Autrefois le dictateur en place avait un visage humain .Il était incarné :C’était Staline ,Mao ,Castro ,Pol pot .Aujourd"hui il est nébuleux,il est caché ;C’est le financier ,la banque,la multinationale.Il est partout .Il a pris dans sa toile toutes les nations ,tous les peuple .Warren Beaty a gagné et par KO. Alerte !

    • 1er mai à 12:24 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      Quand un antisémite qui ne s’assume pas tresse des lauriers à un autre antisémite refoulé. La banque, les juifs...what else, les gars ? Consternant !!!!!

    • 1er mai à 12:32 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à vatomena

      @zanadralambo, le tartuffe du forum

      Camus disait : « mal nommer les choses c’est ajouter à la misère du monde ! »

      A chacun de vos posts, vous y contribuez un peu plus par votre posture pharisienne et vos commentaires calomnieux !

      Y a bon 1er mai !

    • 1er mai à 12:52 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      Vous êtes avec qui, là. Le père ou la fille ?

    • 1er mai à 14:51 | zanadralambo (#7305) répond à vatomena

      Je ne peux pas être plus clair, Vatomena. La posture de la vierge effarouchée vous va mal, très mal.

  • 1er mai à 12:29 | Saint-Jo (#8511)

    Le pape François est un jésuite qui maîtrise fort bien le langage jésuitique .
    De plus il parle avec l’autorité que lui confère sa qualité de maître du Vatican .
    Mais le style caractéristique du faire-savoir jésuitique est toujours là , bien présent .
    Et son savoir-faire s’est offert une étiquette papale .
    Donc , intellectuellement parlant c’est redoutable pour les personnes non dotées d’habileté intellectuelle suffisante pour faire face .
    Mais çà ne dispense pas ces Messieurs de combattre le fascisme et le racisme .
    De choisir entre Macron et Le Pen !
    Il est fort dommage que le genre , celui qui est statistiquement parlant plus sensible aux problèmes du quotidien du genre humain , soit presque totalement absent des cercles (affreusement machistes) des preneurs de décisions dans l’Église catholique romaine .
    Dans le combat contre le fascisme et le racisme , l’amour maternel serait-il plus sensible et pousse davantage à agir plutôt que l’amour paternel ? Si tant est que biologiquement parlant l’amour paternel peut concerner les membres de la hiérarchie de l’Église Catholique romaine

    • 1er mai à 14:30 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      @zanadralambio____

       ?????? Que dites vous ? D’habitude vous etes plus clair .

    • 1er mai à 15:14 | vatomena (#8391) répond à Saint-Jo

      @zanadralambio____

      Je confirme que je n’ai pas droit de vote en France mais que la France reste ma curiosité . Je ne crois pas que la dame à laquelle vous pensez soit vierge et farouche .Marine Lepen ? Je la vois plutot hommasse et déterminée. Elle a une voix chaude et qui porte face à une voix de freluquet qui s’emporte ?.Est ce que cela suffit pour l’emporter ,je ne sais . .Les français nous donneront leur réponse.
      PS : Les skin heads tant redoutés semblent rester à la maison.Ce sont les fascistes déguisés en anti fa qui semblent vouloir troubler la rue et le choix du peuple s’il ne le lui convient pas.La France est à l’heure du grand choix . Ici ,nous n’avons pas de choix ...

    • 1er mai à 15:23 | zorrolevengeurmasqué (#9826) répond à Saint-Jo

      @vatomena

      z’avez entièrement raison ! Tout au long du mandat de françois-je -baisse-mon-froc-le-plus-bas-possible, ce sont bien les « anti-fa » mal-nommés puisque plus facho qu’eux tu meurs debout ! , et les nervis de la nuit debout, sans oublier les allumés de la CGT qui ont saccagé et cassé impunément !

      Mais sur ce forum, il n’est de pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre !

    • 1er mai à 16:16 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Misy koa ny mahazo daka v.ody isak’izay tonga eto amin’ito serasera ito .
      Kanefa dia miverina eto foana , fa tsy mahita toeran-kafa haleha .
      Izany no mahazo an’ilay raciste « Y a bon » masqué !
      Daka v.ody anie izay nahazo an’ilery izay e !

  • 1er mai à 13:06 | Saint-Jo (#8511)

    Io fa tonga miselotselona eto indray ilay raciste « ’y a bon » masqué .
    Tsy mahita toeran-kafa aleha ilay raciste « ’Y a bon » masqué io , dia io izy miverina lava eto io , na dia mahazo daka v.ody lava izao aza .
    Tenin-drazana fotsiny no amaliako azy mba ho azony veroka fa zinona lery eo anatrehako .
    Mba ho tsikariny anefa fa izy no felahiko dia asiako foana ny hoe raciste « ’Y a bon » anatin’ny laha-tsoratra .

  • 1er mai à 13:32 | Rahasimbery (#8396)

    Décidément, pour quelques-uns, tous les prétextes, même les plus fallacieux, sont bons pour défendre l’innommable. D’un côté, un commentateur évoque la position, certes ambiguë, de John Pol Sartre pour justifier l’injustifiable ; de l’autre, un éditorialiste, quand il s’essaie à l’international, n’apporte rien d’original sinon une grille de lecture typiquement française et tirée des papiers déjà diffusés, déjà débattus, déjà constatés...
    La passion de l’ailleurs n’a de sens que dans la mesure où elle est susceptible de signifier l’ici et le maintenant et tous les ailleurs ne se valent pas...Tiens, j’aimerais bien rencontrer un(e) Malagasy qui se passionne pour la culture et l’histoire des Tarahumara, des Peuls, des Muong etc.
    Le commentateur s’épanche auprès de son ami imaginaire : l’ailleurs colonial. Pour ce faire, non seulement il réduit son monde en pour ou contre la colonisation mais il veut que ce même monde, en vertu de ses qualités supérieures, de son élan progressiste, se perpétue et se réalise de nouveau. Il se plaît à élucubrer une continuité entre ce passé (douloureux pour ses adversaires et ô combien jouissif pour lui) et le présent dévasté par les évènements, constaté et admis par la majorité. Il politise la question par la mise en œuvre d’une idée (les pompeux diraient idéologie et ils ont raison), d’une proposition.
    L’idée est bien connue ; la colonisation fut un mal nécessaire et le bien qui en découlait mérite toute l’attention du présent. Sur un ton indicatif, il pointe l’absurdité, la bêtise de ceux qui osent le contredire ; il est le seul dépositaire d’une mémoire heureuse, « civilisée », les autres en sont dépourvus, du moins, ils ne devraient pas en avoir car seule la sienne décèle la vérité, le progrès du mal vers le bien (notion désuète de civilisation, très 19ème). Mais la réalité résiste à sa réduction. Les mémoires bafouées, violentées, humiliées _ la commémoration du 29 Mars 1947 l’illustre _ surgissant du fin fond des cerveaux l’insupportent à tel point qu’à ses yeux, elles n’incarnent qu’un épiphénomène, tout au plus une pathologie. Ainsi, il propose une curative.
    Comment s’y prend-t-il pour soigner les mémoires malades ? Il atténue, minimise, « nie » et veut même éradiquer (cas extrême) les souvenirs douloureux en privilégiant une lecture politiquement correcte (l’autruche), consensuelle, masochiste voire négationniste de l’histoire. Selon lui, le plaisir que procure la civilisation n’a pas de prix, le sadique est un bienfaiteur de l’humanité et lui, en tant que masochiste, éprouve de l’empathie à son compagnon de jeu. Comparse, Il encaisse les coups. Il les justifie. Fi des violences, des crimes, des sanglantes représailles (passés, présents et à venir svp, sa confusion est totale et totalitaire_ une continuité absolue entre le passé et le présent est illusoire) commis de part et d’autre mais toujours à proportions inégales car gagner une guerre, dominer un peuple signifient toujours et de façon universelle que les conquérants et les dominants prennent le dessus sur les conquis et les dominés. Et « être au-dessus », littéralement parlant, c’est établir un ordre hiérarchique.
    Entre parenthèses, je me suis toujours demandé pourquoi ceux qui tiennent des propos négationnistes et racistes sur M.T n’ont jamais fait l’objet d’une quelconque poursuite alors même que la fameuse charte les interdit formellement. N’est-ce pas là le signe évident de leur victoire, du moins sur le plan de la pensée et surtout à Madagasikara. Les négationnistes veulent dominer les mémoires (une entreprise totalitaire) et les racistes veulent dominer les hommes qu’ils imaginent différents et de surcroît, inférieurs à eux (l’esclavage organisé).

    • 1er mai à 15:36 | Saint-Jo (#8511) répond à Rahasimbery

      Vous avez raison . Rien n’est contextuel . Tout est absolu . Ce que l’on juge acceptable et raisonnable aujourd’hui aurait dû l’être aussi du temps de Sartre et devra l’être encore dans les années à venir . Aujourd’hui tout le monde est au courant de l’existence des prisons de l’ « Archipel du Goulag » , grâce surtout au dissident Soljenitsine . Alors ceux qui s’étaient rangés du côté des Russes staliniens pour combattre les Nazis de Hitler pendant la Deuxième Guerre Mondiale sont tous coupables de complicité en ce qui concerne les purges ordonnées par Staline . Et c’était le cas de Sartre .
      De même , maintenant que l’on sait qu’il faut préserver , donc arrêter de chasser , certaines espèces animales car elles risquent de disparaître à tout jamais , donc il faut culpabiliser notre abruti d’ancêtre cueilleur-chasseur qui avait chassé ces espèces-là pour s’en nourrir .
      Tout est absolu !
      Rien n’est contextuel !
      Est-ce bien comme ça que cela devrait fonctionner ?

    • 1er mai à 17:42 | Rahasimbery (#8396) répond à Rahasimbery

      St Jo, malheureusement, je ne cesse de constater la rudesse du nécessaire combat qu’il faut mener chez nous, surtout chez nous, sur le plan des idées. Personne n’a cure du contexte et tout le monde s’abreuve d’idées, parfois criminelles (communisme, libéralisme, islamisme, tous les ismes de la terre), qui se trouvent totalement infructueuses pour redresser le pays. Je crois que nous vivons une époque charnière ; l’incident de Mahajanga n’est que le prélude à des conflits interreligieux futurs ( ce n’est qu’une question de temps et de démographie, dans 20, 30 ans les musulmans convertis et leur descendant seront suffisamment nombreux pour faire une pression politique) , le poids de plus en plus lourd des Chinois dans les échanges et l’accaparement des terres ne font que peaufiner la pratique néocoloniale française mais le problème demeure : sur tous les plans, nous perdons la main.

    • 2 mai à 10:43 | spliff (#5871) répond à Rahasimbery

      @Rahasimbery, Vatomena,
      Bonjour,

      Le public n’a que des intérêts à ce que les vérités historiques soient dévoilées et clarifiées. En ce qui concerne tout sujet sensible national ou international, le caractère permanent des débats est juste dans la nature des choses, et ce sous toutes les latitudes. Il me semble ainsi que quiconque possède des éléments de clarification qui puissent contribuer à faire jaillir la vérité ne pourrait que gagner à les exposer, et ce, bien entendu au bénéfice du public lecteur/demandeur, ces considérations étant tenues à la rigueur scientifique.

      Ensuite vient « ce que l’on fait » de ces vérités exposées.
      Et sur ce front, effectivement Vatomena vous vous en tenez - dans une rigueur quasi mathématique et de manière particulièrement appuyée - à confiner votre lecture des faits historiques dans une interprétation systématiquement à charge contre les Malagasy.
      Ainsi Vatomena, si comme vous nous l’indiquez, vous êtes malgache, cette évacuation systématique, de votre part, de la blessure affective causée par la colonisation est une curiosité qui pose la question de la séparation - que vous rendez, par votre démarche, très ténue - entre l’auto-flagellation et ce que vous semblez considérer comme une sorte d’honnêteté. Peut-être me trompe-je...
      Mais une honnêteté qui peut néanmoins être perçue par vos lecteurs comme artificiellement « forcée » par une motivation assez incompréhensible, dont l’éventuel bien fondé n’est peut-être même pas justifiable eu égard au seul fait que le colon lui-même ne peut objectivement justifier d’être exempt de toute cruauté.
      Je n’insulterai pas votre intelligence en parlant de soumission perpétuée. Mais pour un malgache qui voit en vous un compatriote, cela est difficilement compréhensible. Encore une fois, je ne base ma réaction que sur le caractère systématiquement à sens unique et à charge contre les malagasy de vos propos.

      Si notre auto-victimisation prend effectivement aujourd’hui des proportions quasi criminelles eu égard à l’état du pays, la considération de nos échecs ne saurait être faite qu’à la seule aune des réalisations matérielles de la colonisation. Pourquoi alors, en tant que malgache, ne vous en tenez-vous quasiment exclusivement qu’à ce genre de nostalgie en faveur du colon alors que la blessure affective liée à cette période fait aussi partie de l’Histoire et mérite à ce titre d’être racontée ?

    • 7 mai à 08:14 | vatomena (#8391) répond à Rahasimbery

      @Spliff— Dois je vous remercier pour l’attention que vous me portez , ?
      Sachez le ; Je ne décrie pas ,je constate. J’espère ,je souhaite tellement mieux pour notre pays .S’il faut lever des voiles pour mieux voir ,mieux comprendre mieux réagir ,Eh bien ,Levons les voiles

    • 7 mai à 09:15 | vatomena (#8391) répond à Rahasimbery

      Poursuivre des idées ,des opinions ,des souvenirs ,des méditations ,des incompréhensions,des ignorances ,cela appartient à quel régime politique ? On peut se le demander.

  • 5 mai à 16:49 | el che (#344)

    Belle mentalité de Ndimby qui tire à boulets rouges sur les socialistes sans mentionner une montée spectaculaires de Fachos. Marine Le Pen qu’on ériger en démocrate ne fait que copier Hitler lors de son ascension, pour montrer une fois au pouvoir son vrai visage.

    • 7 mai à 00:47 | lysnorine (#9752) répond à el che

      @ el che 5 mai à 16:49 | el che

      « Marine Le Pen qu’on ériger en démocrate ne fait que copier Hitler lors de son ascension, pour montrer une fois au pouvoir son vrai visage. »

      Misy fivoasana ny fanelezan-kevitra mikasika an-dRatoa Le Pen miendrika hoe lainga famahan-dalitra ity avy amina sociologue Amerikanina -James PETRAS- “Bartle Professor (Emeritus) of Sociology at Binghamton University, New York”. Miisa 20 ny zavatra hoe marina voatsikariny ny amin’ny prôgraman-dRatoa Le Pen. Tsara ho marihina fa karazan’itony mpanohitra ny « imperialisme/mondialisation » bantibantina hoe « gauchiste » itony angaha ny prôfesôra Petras.

      Misy andalan-tsoratra vitsivitsy ireto notsoahanay avy amin’ilay lahatsorany, mitondra ny lohateny hoe :

      “Twenty Truths about Marine Le Pen”, 05.01.2017 :: Analysis, http://petras.lahaine.org/?p=2139

      “Introduction : Every day in unimaginable ways, prominent leaders from the LEFT and the RIGHT, from BANKERS to PARISIAN INTELLECTUALS , are fabricating stories and pushing slogans that denigrate presidential candidate Marine Le Pen.

      They OBFUSCATE her program, SUBSTITUTING the label ‘EXTREMIST for her PRO-WORKING CLASS and ANTI-IMPERIALIST commitment. [...]

      Le Pen addresses the fundamental interests of the vast- MAJORITY of FRENCH WORKERS, farmers, public employees, unemployed and underemployed youth and older workers approaching retirement.[...]

      The MASS MEDIA , political class and judicial as well as street provocateurs savagely assault Le Pen, DISTORTING her domestic and foreign policies[...]

      . Le Pen pledges to remove France from NATO’s integrated command [...]
      . Le Pen rejects the oligarch-dominated European Union and its AUSTERITY programs, which have ENRICHED BANKERS and MULTI-NATIONAL corporations. [...]
      . Le Pen promises to end sanctions against Russia and, instead, increase trade.
      . She will end France’s intervention in Syria and establish ties with Iran and Palestine.
      . Le Pen is committed to KEYNESIAN DEMAND-DRIVEN industrial revitalization as OPPOSED TO to Emmanuel Macron’s ULTRA-NEOLIBERAL SUPPLY-SIDE AGENDA
      . Le Pen’s program will raise taxes on BANKS and FINANCIAL TRANSACTIONS while fining capital flight in order to continue funding France’s retirement age of 62 for women and 65 for men, keeping the 35 hour work-week.
      . She promises direct state intervention to prevent factories from relocating to low wage EU economies and firing French workers.
      .Le Pen is committed to INCREASING PUBLIC SPENDING for CHILDCARE and for the POOR and disabled.
      . She has pledged to PROTECT FRENCH FARMERS AGAINST SUBSIDIZED, cheap IMPORTS.
      . Marine Le Pen will reduce migration to ten thousand people and crack down on immigrants with links to terrorists.

      [...]
      Propaganda, Labels and Lies

      Macron’s pro-war, anti-working class and ’supply-side’ economic policies leave us with only one conclusion : Marine Le Pen is the only candidate of the left. Her program and commitments are pro-labor, not ‘hard’ or ‘far’ right - and certainly not ‘fascist’.[...]

      The ‘Macronistas’ have accused Marine Le Pen of EXTREME ‘nationalism’, ‘fascism’, ‘anti-Semitism’ and ‘anti-immigrant RACISM ’. [...]

      Le Pen is above all a ’SOVEREIGNIST’ : ‘France First’. Her fight is against the Brussels oligarchs and for the RESTORATION OF SOVEREIGNTY TO THE FRENCH PEOPLE. There is an infinite IRONY in labeling the fight AGAINST IMPERIAL POLITICAL POWER as ‘hard right’. It is INSULTING to DEBASE POPULAR DEMANDS FOR DOMESTIC DEMOCRATIC POWER OVER basic economic POLICIES, fiscal spending, incomes and prices policies, budgets and deficits as ‘EXTREMIST and FAR RIGHT .

      Marine Le Pen has systematically transformed the leadership, social, economic program and direction of the National Front Party.

      She expelled its anti-Semites, including her own father [...]

    • 7 mai à 08:51 | vatomena (#8391) répond à el che

      Voyez vous Spliff ,je m’interesse depuis peu à l’histoire contemporaine de la France .Il y a peu de pays qui aient connu une histoire nationale si troublée ,si dramatique et parfois si divisée .
      Par exemple ,nous nos désolons pour l’affaire d’Antsakabary mais les français ont connu pire en 1794, lors du génocide Vendéen.Dans ce petit village vendéen martyrisé par les "colonnes infernales de Turreau ,plus de 500 personnes furent massacrés dans la journée dont 109 enfants de moins de 7 ans.
      Durant la répression de 47, aucune troupe sénégalaise ,marocaine ou malgache a commis un crime de cette envergure. Les rebelles de 47 ajoutaient la cruauté à la cruauté. Les victimes étaient découpées en morceaux à la machette et les morceaux jetés à la riviere dans le seul but que jamais leur corps puisse etre déposé dans le tombeau familial .Les soldats coloniaux ont respecté les morts .Ils les ont enterrés humainement.
      Les chefs,Raseta ,Ravohangy ,Rabemananjara, les accusés ,condamnés à mort ont tous été graciés et ont fini leur vie dans les honneurs . Et les Vendéens ont fini par se réconcilier avec la République française .En 1914 ,ils étaient eux aussi dans les tranchées.

    • 7 mai à 09:25 | vatomena (#8391) répond à el che

      La France bégaye.Elle cherche encore des fachos ,des hitlériens ,des nazis mais pas des communistes sanguinaires. Elle n’entend pas son ancien premier ministre Jospin qui a déclaré un jour :Le fachisme c’est du théatre électoral .
      Aujourd’hui ,le facisme c’est l’antifacisme stupide ,celui qui tient les rues à chaque manifestation .Mais surtout c’est l’oligarchie, la multinationale plus riche et pus puissante que des états..

  • 7 mai à 11:41 | spliff (#5871)

    @Vatomena
    (..)
    Dois je vous remercier pour l’attention que vous me portez , ?
    (..)

     :-))
    Ce serait m’accorder plus d’honneurs que nécessaire. Disons que ma quête d’éléments historiques trouvent un intérêt dans vos contributions.
    Si je puis me permettre, l’on peut aussi choisir de vous rétorquer que si les Français n’étaient pas « venus », qui sait si des massacres de ce type auraient eu lieu... Mais je ne le fais pas... À ce stade, cela n’apporterait rien à notre nécessaire prise de conscience.
    A vrai dire, l’ensemble de votre point de vue me semble se défendre assez largement eu égard au minimum de lucidité nécessaire dans l’identification par nos propres soins des options pour le futur.
    Après, l’impression, dans le for de chacun, de « ce qui marque » de l’Histoire est peut-être une question de sensibilité, le plus important au final étant effectivement comme vous l’indiquez les aptitudes de part et d’autres à surmonter ce qui sépare.

    • 7 mai à 12:38 | vatomena (#8391) répond à spliff

      Bon Dimanche Spliff
      Nous le savons tous que l’Histoire humaine est pleine de tragédies. Il en est ainsi depuis des siècles .On vient de vivre une époque d’accalmies .Mais le proche avenir est plein de nuages noirs .
      Est ce bien vous qui ait parlé de blessures affectives venant de la Colonisation ? La France vaincue et humilié en 1940 a connu cela aussi .Elle avait été détruite.Elle avait perdu confiance en elle meme. Mais elle a su se redresser puis pactiser avec l’ancien adversaire pour s’engager dans un chemin commun.
      Ma blessure affective est autre .C’est notre échec à dépasser les constructions réalisés par les colons batisseurs (je passe sous silence les vautours de l’époque,les spéculateurs ,importateurs ou exportateurs ).

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 178