Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 septembre 2017
Antananarivo | 05h12
 

Economie

Région Sofia

La Foire « Mamelono arivo » pour se mettre en évidence

jeudi 20 juillet | Régis Kabary

La cinquième édition de la foire « Mamelono arivo » de la région Sofia débutera ce 24 juillet et durera en tout et pour tout une semaine, pour ne finir que le 30 juillet. Et celle-ci se déroulera à Antsohihy comme les deux éditions précédentes. Il s’agit d’une foire organisée dans le but de créer un cadre de promotion du développement de l’économie régionale. Elle ouvre également sur des rencontres entre les paysans et les professionnels du secteur économique et agricole de la Sofia qui permettraient donc à la région d’entrevoir une meilleure perspective économique. Pour se faire, la foire verra dans un premier temps l’organisation d’un forum Agribusiness du 24 au 27 juillet prochain et ensuite enchainer avec des stands d’expositions des produits de la région tels que la vanille, les légumes et bien d’autres. La première partie sera composée de plusieurs thèmes à débat dont la protection sociale, la promotion des énergies alternatives ou encore une formation en terme de sécurité alimentaire et nutrition.

Pour la seconde partie, la foire « Mamelono arivo » verra la participation de près de 100 exposants. 35.000 visiteurs sont attendus pour cette cinquième édition. Selon le Comité régionale d’organisation de la foire (Crof) lors d’une conférence de presse au FDL Anosy hier, la foire sera une occasion pour la région Sofia de se mettre en évidence. La région aurait en effet les moyens et produits nécessaires pour être indépendante économiquement parlant. A titre d’exemple, chaque district produirait en temps de récolte pas moins de 500 tonnes de riz par an. Et pour ses besoins, la région Sofia n’aurait jamais importé de riz du fait que la production locale est amplement suffisante. Une foire de cette envergure devrait donc permettre à la région Sofia de se démarquer et de démontrer son potentiel. Toutefois, certains problèmes mineraient encore l’économie de la région, notamment en matière de sécurité. Le plus déplorable, selon toujours le Crof serait le fait que les responsables locaux en matière de sécurité se trouvent être ceux qui sont à l’origine de l’insécurité, étant de mèche avec certains bandits. Affectant considérablement l’économie régionale.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 133