Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 7 décembre 2016
Antananarivo | 20h45
 

Politique

Élection

La CENIT accablée de tous les maux

samedi 12 septembre 2015 | Léa Ratsiazo

Les dernières élections municipales et communales ont été émaillées d’amateurisme et d’imperfections depuis le début. Et les problèmes liés à ces élections traités au niveau de la justice actuellement sont les fruits de la défaillance de la CENIT (Commission Électorale Nationale Indépendante de la Transition).

Concernant la plainte de la candidate Lalatiana Rakotondrazafy contre Lalao Ravalomanana, les défenseurs de cette dernière notent qu’il appartenait à la CENIT de valider ou non les bulletins de chaque candidat. D’ailleurs, il s’agit d’un bulletin unique imprimé par la CENIT et non par la candidate elle-même. S’il y a une faute quelque part, elle revient à la CENIT mais non à la candidate. Rappelons que la candidate Lalatiana Rakotondrazafy demande l’annulation des voix de l’ex-première dame car son bulletin comporte le mot « Neny » alors que la loi interdit aussi bien les noms que les photos imprimés sur les bulletins. Mais la CENIT l’a accepté et est actuellement accusée de complicité.

Tous ceux qui ont réclamé la suppression de cette structure avant les élections municipales et communales rappellent l’illégalité de cette structure depuis la fin de la Transition. Et ces bourdes ne font que les conforter. Notons que le Conseil de gouvernement du 10 septembre a adopté le projet de loi relatif à la structure nationale indépendante chargée de l’organisation et de la gestion des opérations électorales dénommée « Commission Électorale Nationale Indépendante ». Mais le mal est fait.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 12 septembre 2015 à 09:20 | betoko (#413)

    Est ce que la CENI-T avait reçu des ordres venant d’en haut pour avoir modifié une loi ? Faut avoir du culot . En tout cas Lalataina Rakotondrazafy n’aura pas eu gain de cause , reste une plainte au pénal , mais comme notre justice est à la botte du pouvoir , inutile de se faire des illusions

    • 12 septembre 2015 à 17:02 | ASSISE (#1505) répond à betoko

      Fanjakana iza no tsy nandalo teo @ io fitsarana io ?

      Tadidinao ve ilay kandida tafiditra tampoka tao anaty liste « présidentielle » 2013, izy ilay farny indrindra. Fanjakan’iz sa fitsaran’iza no anton’iny ?

  • 12 septembre 2015 à 11:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    Les péparations et les exécutions des « CONSULTATIONS » au suffrage universel direct ==devraient revenir==à l’Etat.Point barre.
    - « BREF AU MINISTERE DE L’INTERIEUR et DE LA DECENTRALISATION »,avec ses « SERVICES » décentralisés et déconcentrés".

    Le PADESM et ses héritiers.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 12 septembre 2015 à 13:06 | Gérard (#7761)

    A quoi bon le nier ?

    Tout ce qui été, de près ou de loin lié à cette transition a plus ou moins rapidement foiré

    cette commission électorale, qui en est un des derniers avatars, ne fait que le confirmer

    Quand j’étais au collége, déja, les classes de « transition » étaient, dans le premier cycle de l’enseignement secondaire, celles accueillant les élèves dont le niveau était jugé insuffisant.

    • 12 septembre 2015 à 16:00 | Dadabe (#9116) répond à Gérard

      J’apprécie votre humour. Effectivement, la Transition fut une classe de cancres de très haut niveau ! On en voit encore les effets...

    • 12 septembre 2015 à 19:10 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à Dadabe

      - « Au Lycée Louis LEGRAND a été créée une classe de seconde de »CANCRES« ,mais elle a donné le meilleur résultat au »BACC".
      et maintenant,c’est une référence d’être « CANCRE »,en troisième pour se faufiler chez les cancres !

    • 13 septembre 2015 à 08:09 | betoko (#413) répond à Dadabe

      Est ce que Marc Ravalomanana n’est pas un cancre ? il a quitté le collège protestant d’Ambatomanga en classe de 3 éme , sans avoir passé ni le B.E encore moins le BEPC car il n’avait pas le niveau , raison pour la quelle ce despote , dictateur , arriviste ose voler l’état et a fait tout pour éliminer ses concurrents .
      Dans un autre pays , Marc Ravalomanana aurait été mis en prison pour des années à cause de crime économique , il doit quelque chose comme 250 milliard de FMG à l’état Je me demande pour quoi la justice malgache le laisse tranquille et en plus , il ose encore défier cette justice concernant son nom paiement des loyers entre 2007 et 2008 du terrain appartenant à la chambre de commerce de Tananarive

  • 12 septembre 2015 à 18:30 | Saint-Jo (#8511)

    Puisque les deux sont des femmes, alors pourquoi ne pas déclarer officiellement « ikala free-doma » avoir gagné les récentes municipales à Antananarivo !

    Il nous semble que Madame Lalao Ravalomanana ait une idée juste des difficultés qui attendent la prochaine équipe qui administrera la capitale gasy.
    C’est sans doute l’une des raisons qui l’ont poussée à aller chercher la coopération d’un groupe allemand.
    En effet, les villes allemandes avaient été dévastées pendant la Deuxième Guerre Mondiale.
    Mais le peuple allemand a réussi à les remettre toutes en état.
    Donc, remettre en état une ville dévastée est dans leurs cordes.
    Et Madame Lalao Ravalomanana semble avoir compris cela.

    « ikala free-doma » et les foza veulent à n’importe quel prix administrer la ville d’Antananarivo.
    L’essentiel pour eux est de parvenir vainqueurs à la mairie.
    Peu importe la manière utilisée. Habitude typiquement foza !
    Mais on ne sait pas comment, ou avec la coopération de qui, les foza comptent remettre en état la ville d’Antananarivo.
    D’autant plus que les foza eux-mêmes sont les premiers et principaux responsables de l’état de délabrement avancé dans lequel se trouve actuellement la capitale gasy.

    Alors, pour que les habitants d’Antananarivo comprennent bien, il serait nettement plus pédagogique pour eux que ce soit une équipe foza qui administrerait à nouveau la capitale gasy.
    Il est sûr alors que les déjà insupportables misères actuelles, mauvaises odeurs, saletés, maladies mortelles contagieuses, insécurité, anarchie … continueront et s’amplifieront davantage sous l’administration de leurs facilitateurs foza.

    A force, encore à force, toujours à force de tant de catastrophes répétitives, peut-être les habitants d’Antananarivo finiront-ils enfin par prendre conscience que seul un nettoyage par le vide de toutes les idées foza est leur seule et unique planche de salut.

    Par contre, si Madame Lalao Ravalomanana installe son équipe à la marie pour administrer la capitale, il est quasi-sûr que les Tananariviens continueront encore et toujours à croire au miracle et attendront sans bouger le petit doigt que tout leur tombe tout cuit dans la bouche.

    Oui, Madame Lalao Ravalomanana peut réussir à relever Antananarivo.
    Surtout si les Allemands coopérent avec elle.
    Mais, attention ! Elle peut échouer aussi.
    Car, autant les Allemands sont durs et acharnés à la tâche, autant les Gasy sont adeptes du mora-mora et même souvent un peu tire-au-flanc.
    Etrange cocktail !

    • 13 septembre 2015 à 02:22 | Razaka (#7817) répond à Saint-Jo

      Hi Saint-Jo,
      MDR,

      Sorry but the offset, forces me to answer you in this hour.

      You’ve a hidden talent as an orator or what ? I died laughing.
      In any case it is very well said

    • 13 septembre 2015 à 11:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Razaka

      Hi there !

      In fact, I use a kind of irony in order to try kicking off real reactions from Antananarivo’s inhabitants, facing violence which have made many casualties in our island.
      Long time ago Antananarivo people were more conscious and more courageous.
      Nowadays they seem becoming coward and unconscious.

      And that, I regret .

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 266