Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 septembre 2017
Antananarivo | 20h17
 

Société

Appui aux écoliers des EPP

L’opération de distribution de vermifuge mise en cause

jeudi 15 juin | Bill

Sur les 75 (ou la cinquantaine selon le ministre de la Santé) écoliers de cinq (5) Ecoles primaires publiques (EPP) de Toliara pris de malaise à la suite de la séance de prise de vermifuge (Mebendazol 500), et qui ont du être hospitalisés ce mercredi 14 juin 2017, un seul est encore sous surveillance à l’hôpital si les autres ont pu rejoindre leur domicile, déclare le ministre de la Santé qui ajoute que les équipes médicales sont en train de conduire les enquêtes sur place. La colère des parents de ces écoliers a été diffusée par des médias et on a pu mesurer leur désillusion et leurs intentions contre les responsables car d’après eux, il y a risque de décès de leurs enfants. Ils décrivent l’état de leurs enfants comme s’ils étaient tombés dans les pommes ou qu’ils ne peuvent plus se tenir debout ou qu’ils sont en train de subir un mal de ventre insupportable ; en raison de ce « médicament » administré sans concertation ni information des parents martèlent-ils.

Le ministère de la Santé prend en charge tous les soins et frais occasionnés par cette situation poursuit-il et la distribution de vermifuge est suspendue dans la circonscription scolaire. Le ministre de la Santé et celui de l’Education nationale ne s’expliquent pas sur les causes réelles de ces malaises mais précisent pour éclairer l’opinion ou dissiper des malentendus sur l’opération que le même vermifuge a été simultanément distribué à Betioky où aucun problème n’a été signalé. Pour signifier qu’ils veulent persuader les parents d’élèves que l’opération de distribution ne peut être mise en cause comme les parents de ces écoliers sont en train de véhiculer.

En attendant les résultats des investigations et analyses des équipes médicales dépêchées sur place, les ministres concernés laissent entendre la malnutrition chronique. Ils évoquent le fait que peut-être ces écoliers n’ont pas pris le petit-déjeuner et bien que la prise de vermifuge est accompagnée de séance de goûter, cela n’a certainement pas suffi, sachant la malnutrition chronique qui sévit dans le pays et sans doute dans la région. Le ministre de l’Education rappelle que les écoles primaires bénéficient de plusieurs programmes d’appui à la fréquentation scolaire dont les cantines scolaires, les goûters, les vaccins, les distributions de vitamine A et de Fer par exemple. En tout cas, d’après le ministre de l’Education nationale, cet incident n’impacte pas sur le déroulement des examens du CEPE qui se tiendra le 20 juin prochain.

55 commentaires

Vos commentaires

  • 15 juin à 09:51 | jules (#2904)

    Il devait y avoir un plan pour se faire des ariaris.
    Une petite magouille quotidienne qui se moque des conséquence du moment que le fric tombe !

    • 15 juin à 09:58 | betoko (#413) répond à jules

      Pas trop vite Jules , c’est une conclusion et une affirmation gratuites de votre part . Attendons la suite de l’enquête

    • 15 juin à 19:30 | tanguy37 (#7699) répond à jules

      faut lire les notices !!!date de peremption, posologie (surtout pour des enfants en sous alimentation !!!)
      et enfin conditions de conservations temperature !!!
      bref !!!encore des con......

    • 15 juin à 21:16 | Bena (#494) répond à jules

      Du calme. Je lis ailleurs sur Médiator, Distilbène, Isoméride, vaccins H1N1, Vioxx, Diane35, sang contaminé, Dépakine, prothèse PIP etc. De gros plans pour se faire des Euros.
      La paille et la poutre aux yeux !!

  • 15 juin à 10:31 | takaka (#8449)

    Il y a surement surdose d’administration. Tous les vermifuges sont dangereux. Il faut des spécialistes pour ça. Et je suis sûr que c’est un ignare diplômé qui l’a faite.

    • 15 juin à 10:39 | Jipo (#4988) répond à takaka

      C ’est ainsi qu’ une nouvelle discipline est née : l’ ignardise sanctionnée de diplôme allant de mention médiocre à minable, les doctorants étant sur le terrain pour mettre en pratique les théories enseignées.
      N’ est pas ignare qui veut , de nos jours : ça s’ apprend, pour cela Madagascar est une pépinière de futurs talents, à l’ image de leur honoris causa en ekoneaumy !

  • 15 juin à 10:34 | Jipo (#4988)

    Bonjour , une fois de plus on ne peut que déplorer de tels faits .
    Il se peut que le lot distribué ait subit des négligences, lors du transfert, traitement ou simplement entrepos et conservation .
    La chaine du froid étant ce qu’ elle est ...
    Par contre vermifuger des enfants affamés, quel stratège !
    Quelqu’ un aurait-il intérêt à écouler ces lots avant qu’ ils soient périmés , des commissions pour rétributions sonnantes, en attendant de nouveaux lots ?
    Se soucier de vermifuger des enfants sous alimentés : quelle responsabilité exemplaire, mais pour leur donner de quoi se nourrir : prévoir un délai ...
    quelle bande d’ incapables !

  • 15 juin à 10:37 | TSIKOZA (#7624)

    Hadalana ve sa efa lany henatra ny fitondram-panjakana ?
    Ny sakafo aloha, na fanafody enty miady amin’ny tazomoka, na vitamine, na calcium, no tokony ho zaraina any amin’ny sekoly fa tsy fanafody kankana. Mety efa maro amin’ireo mpianatra anie no efa nihinana fanafody hafa manala kankana e ! ka nahoana no io fanafody manimba « aty » io no nomena ireo mpianatra malagasy ? Sa zavatra noforonina hatao maresaka koa io mba hanadinoan’ny vahaoka malagasy ny raharaha Claudine ?
    Aoka re ! aza vonoinareo ny mpianatra malagasy ! Maba asehoy fa ho avin’i Gasikara izy ireo ka andao hatao izay mety hahasoa azy fa tsy ny mety hahapotika azy ireo !
    Fantatro tsara ny fomba fiasan’ny minisitera tsirairay ; raha nilaza ny minisitra fa hoe hiantohan’ny fanjakana avokoa ny fitsaboana rehetra mikasika ity tranga ity ! Eny e ! izay mbola any amin’ny hopital ihany fa rehefa misy tohiny na « effets secondaires et effets indésirables » io fihinanana « mebendasol 500 » dia hiantso an’iza vonjimaika ny raiamandreny ? Ary rahoviana vao ahazo valiny ny fangatahana fanohanana ? Ary mandalo amin’iza aloha izany antso izany ka mipaka amin’iza ? Raha mahantra ny olona ka tsy mahavidy « crédit » telefonina de ahoana ?
    Hoy aho hoe : efa be dia be loatra ny fahavoazana nianjady tamin’ny malagasy. Be dia be loatra ny tsy fanarahan-dalana, be loatra ny tsy fandraisana andraikitra sy ny tsirambina nataon’ity fanjakana ity ; ka tsy aleo ve ry zalahy miala ?
    Aza ampiana intsony fa aleo hitady lalan-kafa i Gasikara e ! Tsy HVM no ilain’ity firenena ity fa olom-baovao tendrin’Andriamanitra. Sa mila miroso amin’ny adim-poko aterakin’ny fialonana ve ny gasy vao haka lesona hiroso amin’ny tena fampandrosoana tsy miangatra ?
    I Rwanda aza efa nizotra amin’ny lalan’ny fampandrosoana avy amin’ny alalan’ny fitsinjovana sy fanatsarana ny fiainan’ireo mponina ao aminy aloha sy ny fahaizan’ny mpitondra mandanjalanja no mety ho tombontsoam-pirenena. Gasikara gisitra noho ianareo ihany ! MIALA !

    • 15 juin à 16:27 | Behantra (#9165) répond à TSIKOZA

      Aiza ialahy ry rambonaitra amin’izany a ??

  • 15 juin à 11:20 | punchline (#9673)

    - nos enfants ont été empoisonnés, Tulear a été utilisé comme cobaye car pauvre, et pendant ce temps personne n’a été sanctionné

    - on a même le culot de dire que c’est la faute à ces pauvres malheureux malnutris

    Je rappelle que BETIOKY (region Mahafaly et androy) est à la fois plus désertique , et plus frappé par le kere que la ville de Tulear,
    alors dire que cela s’est bien deroulé à BETIOKY, tout en invoquant la malnutrition comme cause du raté de celle de tulear est un mensonge d’ETAT

    - le principe de précaution doit être appliqué, suspendons cette opération mortelle, trouvons les coupables

    sinon,
    ministre de l’interieur, ministre de la santé, ministre de l’Éducation, ministre de la justice, demissionnez vous !on ne joue pas avec la vie des enfants ! shame on you

    et les effets secondaires ? et les effets tardifs à long terme ? ont ils les moyens de le savoir et de les ecarter ?

    et il ne suffit pas de prendre en charge les malades , IL FAUT INDEMNISER

    • 15 juin à 11:38 | betoko (#413) répond à punchline

      Mais comment se fait il quand dans d’autres écoles primaires de la même ville , ils ont administré le même médicament , et personne n’a été malade ? S’agit il d’un autre lot de médicament contaminé par autre chose ou bien mal conservé ?

    • 15 juin à 15:42 | punchline (#9673) répond à punchline

      l’affaire est grave, L’Etat est mis en demeure de nous donner , le nom de ce vermifuge, afin d’ écarter toutes doutes possibles .
      c’est ma réponse à la question de BETOko , que je trouve assez pertinente

      En plus on n’est pas obligé de prendre de vermifuge (qui est du reste pas très BIO) , car non seulement le ver tue rarement, mais aussi parce que des plantes BIO, comme les OIGNONS , ou d’autres, sont à la fois moins nocives et très efficaces

    • 15 juin à 16:22 | manga (#6995) répond à punchline

      Betoko,
      Ayez le réflexe d’analyser la situation avec un peu de pragmatisme.
      Un établissement primaire est composé de 5 classes de T1 à T5 sans tenir compte de celles en parallèles avec une moyenne de 50 élèves.
      Tout compte fait, le directeur de l’école a à gérer 500 élèves rien que pour lui, et en les multipliant par cinq (5 écoles, je précise) ; on est loin du compte que nous propose le présent cliché.
      Admettons plutôt que le photographe s’est induit en erreur en ce qui concerne l’angle de prise ; mais dire que sur les cinq établissements, il n’a été recensé que 43 victimes, nous sommes devant un mensonge avéré des soi-disant intervenants dans cette affaire (presse que représentant étatique) Sur ce, nous ne devons en aucun cas ignorer l’innocence des éducateurs pris au dépourvu et ayant failli par la suite en payer les frais).
      Encore une fois Betoko, ne vous contentez pas de vous laisser emporter par la vague ; tout sonne faux dans cette histoire ; et celui qui veut en sortir vainqueur, c’est toujours le provocateur que tout être humain digne de ce nom doit systématiquement faire barrage.

  • 15 juin à 11:36 | Eloim (#8244)

    Nous sommes prêt à débattre, quelque soit la qualité des intervenants (Médecins, Chimistes, Biologistes, Epidémiologistes, Parasitologistes, ...), que l’administration des vermifuges, en l’absence des résultats d’analyses confirmant la présence des parasites, est une pratique considérée comme « expérimentale » donc, « INSENSEE » et INUTILE ! De plus toutes les conditions en vue de l’administration de tel MEDICAMENT ne sont pas remplies telles, la prise après le repas, la dose qui suit également le rapport avec le poids et/ou l’âge du sujet, ...
    Madagascar, un pays pauvre se trouve actuellement parmi les pays considérés comme favorables à l’expérimentation (vaccin, système économique, ...).
    Donc, réveillez-vous pour éviter qu’on ne vous serve comme cobaye.

    • 15 juin à 12:05 | betoko (#413) répond à Eloim

      Dans les années 70 , des laboratoires Belges ont pris comme cobayes en vaccinant des centaines de congolais . Ces pauvres africains ont attrapés des maladies inconnues et aucun responsable ne fut condamné .
      Toutes les grandes puissances font des expériences identiques dans le tiers monde et même en Europe . Certains laboratoires comme le SANOFI avec son médicament Dépakine ou le laboratoire Distilbène sont condamnés par la justice comme en France tel que les prothèses PIP ou le médicament contre la maladie de Parkinson qu’on utilise contre d’autres maladies .N’en parlons pas du laboratoire SERVIER

    • 15 juin à 14:08 | Eloim (#8244) répond à Eloim

      Avis à tous les amateurs ? Lire et essayer de comprendre ce qu’on pratique à Dago.
      https://medicament.ooreka.fr/medicament/voir/8197/mebendazole-janssen

    • 15 juin à 14:23 | Mihaino (#1437) répond à Eloim

      Merci pour l’info Eloim

  • 15 juin à 12:25 | kartell (#8302)

    Vermifuge d’origine chinoise, acheté sur le marché où pour 10 achetés, 5 sont donnés gratuitement ?…
    Le petit peuple servirait-il d’animaux de laboratoire pour un pouvoir qui « assure » en achetant les invendus du marché, c’est toujours cela de grappiller ?…
    « Indignez-vous » avait psalmodié le slovène barbu sous les lumières confortables d’andafy, mais après cette ruade people, on fait quoi ?
    Le sempiternel coup d’épée dans l’eau a été donné mais le marigot reste muet et silencieux, trop confiant des habitudes prises et enracinées, il fait mine de courber le dos, le temps que tout s’oublie !…
    Cette histoire n’est que l’arbrisseau qui cache la forêt, le médiatique fait bavasser mais il est furtif et éphémère, demain d’autres lièvres obèses seront levés tandis que la levrette sera repue !….

  • 15 juin à 12:26 | manga (#6995)

    Un vermifuge n’’ a aucune équivalence en rapport avec ce qu’on nous distribuait tous les matins du mardi au CEPE (dixit Takaka).
    C’est un traitement prescrit uniquement pour un sujet positivement diagnostiqué au préalable et non à tous les élèves de tout un établissement ; sous certaines conditions que le Directeur de l’école lui-même en avait fait acte auprès de son chef hiérarchique, qui, à son tour, demande effectivement l’intervention du ministère concerné ; celui de la santé.
    Comment peut-on exiger à des enfants soi-disant victimes de malnutrition d’avaler des produits plus que nocifs, et dont les effets indésirables seraient systématiquement conséquents sur l’organisme.
    C’est un crime qu’on vient de subir à des innocents, et dire que des enquêtes sont en cours, équivaut très certainement à des manœuvres dilatoires visant à prendre les gens simplement pour des kons.
    On ne peut en aucun cas tolérer cette démarche, et même si le gouvernement prendrait en charge le traitement approprié .
    Quant en ce qui concerne les autres établissements qui attirent particulièrement mon attention (le Sud), Betoko aurait dû s’abstenir de se poser la question, puisque comme je le précise, on a essayé là où le ministère n’éveillera la suspicion ; et dire qu’aucun sujet n’avait fait objet de suivi après la prise, chaque laboratoire pharmaceutique avertit déjà les méfaits sur chaque cas bien spécifique, d’une part ; mais une consultation devrait obligatoirement être effectué avant prescription, et ce qui n’a pas été le cas.
    Après un usage de faux au sein du corps pour le cas de notre célèbre Claudine, on prend nos enfants pour des cobayes sans aviser au préalable l’association des parents d’élèves.
    les casseroles traînent et les dos d’ânes ne font qu’empirer en favorisant la perte auditive collective.
    La fin du monde précoce...

  • 15 juin à 12:57 | Mihaino (#1437)

    La plupart des réactions mettent en garde et visent les responsables actuels . On ne joue pas avec la santé de nos enfants . Dès hier , j’étais en colère contre ceux ou celles qui ont importé ce fameux vermifuge . Quand même , notre Pays n’est pas une POUBELLE où on peut déverser toutes les pourritures venues d’ailleurs !!!

    • 15 juin à 13:20 | takaka (#8449) répond à Mihaino

      Vous déraillez. Si vous connaissez Anketa, vous n’aurez pas proféré de telles paroles. Sachez quand même qu’il y a anguille sous roche. Actuellement les gens sont prêts à faire de vraies konnaries pour un oui ou un non. Je crains fort qu’il y a autre chose.

    • 15 juin à 14:17 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Bonjour Takaka ,
      J’assume complètement ce que j’écris et comme vous , je pense qu’il y a effectivement autre chose dans cette triste histoire . Attendons des preuves irréfutables et la vérité éclatera un jour .

    • 15 juin à 14:21 | manga (#6995) répond à Mihaino

      Mihaino,
      Un médicament devient une poison quand on l’utilise à l’insu d’un avis médical.
      Un anthélminthique n’est pas celui à prendre à la légère ; donc nécessite une précaution bien particulière que spécifique.
      Qui de ces élèves ont déclaré avoir des problèmes de gastro-intestinaux, et encore pire à des malaises d’ordre parasitaire.
      Et sauf, le cliché en premier plan ne nous permet en aucun cas de cautionner cette grotesque et malencontreuse initiative prise par le gouvernement après avoir exercé une de ces pressions morales que psychologiques à l’ensemble des ministères concernés.
      Et quelles en sont les conséquences ?
      Des meurtris ayant failli devenir des martyrs ; quant aux séquelles on en reparlera un peu plus tard...
      L’industrie pharmaceutique que les pays du tiers-monde considèrent de sauveur bien après les bonnes paroles de la bible, est loin d’être de ce qu’on prétend vénérer.
      Déjà, certaines sont dans le collimateur du gouvernement français, mais dire que 80% de ces médicaments prescrits sont importés de toute part, du moins à ceux qui sont classés de génériques, la douane française est, me semble-t-il, bien loin d’être en accord avec la fiabilité...
      Dans les 99.99% des cas, les cinquantenaires ont l’obligation à vie, et surtout pour ceux qui ont été « diagnostiqués » sur certains cas comme le cœur, en majeure partie et tant d’autres comme le diabète, que la sclérose en plaque, et à ne citer que...
      Mais ici, nous sommes devant une situation où la couche ciblée n’a même pas atteint l’âge de puberté ; en d’autres termes en pleine croissance ; donc nécessite obligatoirement un examen spécifique au préalable.
      Trop de médicaments circulent sur le marché, et même comme chez nous, les mpivarotr’anana ont pu obtenir l’agrément de je ne sais de qui, qu’est ce qui empêche le gouvernement de leur emboîter le pas ; un gouvernement qui n’a jamais perdu une bataille, et compte ne pas perdre la guerre avec une proposition d’encore briguer un second mandat.
      Le sud est le parfait cobaye que le gouvernement tente en premier lieu d’appâter, et ce n’est ni un cas de dérision mais un fait concret dont on ne peut pas feindre d’ignorer.
      On joue tout simplement sur la vie des gens ; voire des administrés.
      Que ce dernier tente ses expériences là où on ne croit plus à l’efficacité de la justice.
      Et on verra bien si on peut encore les reprocher de recourir au vindicte à l’endroit de celui ou ceux qui en est (ou en sont) à l’origine.

    • 15 juin à 14:27 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      Entièrement d’accord avec vous Manga . Rien à ajouter .

    • 15 juin à 14:45 | manga (#6995) répond à Mihaino

      Tataka,
      Je ne sais pas exactement ce que contient votre petite cervelle pour reprocher Mihaino de ce qu’il n’a même pas évoqué ?
      Vous qui prétendez connaître Anketa, pourquoi ne pas tenter l’expérience à Amboroneoke, Ankalika, Ambohiotsabo, Antaninarenina, Miary, Befanamy et autres qui sont systématiquement victimes d’inondation durant la période cyclonique ?
      Sachez déjà que la commune de Toliara est au niveau de l’altitude zéro par rapport à la mer.
      Donc prétendre qu’Anketa est une exception parmi tant d’autres, démontre que vous mentez comme vous en avez l’habitude.
      Et pourquoi on l’a pratiqué plus que tardivement, et plus précisément au moment où on bascule en mode hiver ?
      Qu’est ce que le gouvernement veut impérativement éradiquer. Et est-ce que vraiment la maladie ou tout simplement la promotion d’un nouveau médicament d’une industrie à but lucratif ?
      Vous n’avez pas à m’apprendre Toliara en sens large du terme, du nord au sud que jusqu’aux fins fond des brousses.
      Vos commentaires n’ont aucunement mérite d’être partagés.

    • 15 juin à 14:57 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      Takaka,...

      « Actuellement les gens sont prêts à faire de vraies konnaries pour un oui ou un non. Je crains fort qu’il y a autre chose. »

      C’est le discours de ce régime qui est en quête des boucs émissaires de leur incompétence, échec...

      J’anticipe,...« ce n’est pas le médicament, mais, c’est le Mapar qui est derrière tout cela,... ». C’est un coup d’Etat,...

    • 15 juin à 15:03 | Isandra (#7070) répond à Mihaino

      En fait, c’est le Mapar qui

      - les empêche de bien réfléchir, de concevoir de bon programme, de trouver les arguments pour convaincre les bailleurs,...

      - les pousse à faire toutes ce magouilles, bling bling au-dessus de la pauvreté des Malagasy,...

    • 15 juin à 22:24 | takaka (#8449) répond à Mihaino

      Manga et Isandra. Quand je parle d’Anketa de Tuléar, c’est un peu comme Andranomanalina d’Antananarivo. Je soupçonne, c’est tout. Et il suffit d’un rien pour attiser la colère de certains ou la violence gratuite des autres. Peut être un lot perimé, peut être une volonté de nuire tout simplement, etc. Et sachez manga lo que mon cerveau fonctionne bien ; c’est avec que je gagne du fric. Pôvra nazy !

    • 15 juin à 23:28 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      En écoutant attentivement les arguments du ministre de la santé et du ministre de l’éducation nationale dans le journal de TVPlus en français de ce jour , ils se défaussent en même temps en rejetant la balle au service des cantines des écoles maintenant !? C’est trop petit , trop facile et indigne de leur part car comme d’hab c’est pas ma faute , c’est la faute des autres ! Ils ont même avancé que l’opération de distribution de ce fameux vermifuge va encore s’amplifier dans toutes les écoles de notre Pays sans attendre les résultats des enquêtes en cours !Quelle audace !

    • 16 juin à 08:21 | Mihaino (#1437) répond à Mihaino

      J’imagine que nos gouvernants et les divers responsables ont des enfants et des petits-enfants . Au lieu de tester ce vermifuge , certains vaccins sur les enfants des autres , qu’ils commencent à les tester sur leurs propres descendants en premier lieu et les distribuer à grande échelle quand les résultats s’avèrent probants !
      Concernant les cantines scolaires , la PAM qui fournit les aliments aux plus démunis n’a rien à voir dans cette affaire douloureuse mais c’est vous , Mrs & Mmes les responsables nationaux , qui avez failli dans vos missions ! Mea culpa si je me trompe !

  • 15 juin à 14:51 | Isandra (#7070)

    Ce médicament (vermifuge) est comparable à Ni..Ni(dégagisme,...) que la CI nous a fait avaler en 2013,...le résultat est là, fiasco total,...

    On nous a testé le dégagisme,...pour que les autres pays puissent l’appliquer chez eux,...En quelque sorte nous sommes Cobaye,...

    • 15 juin à 15:28 | atavisme premium (#9437) répond à Isandra

      Isandra,
      Vous entrez dans une phase de délire paranoaique !
      Faut consulter ,faut consulter !

    • 15 juin à 15:41 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Atavisme,...

      Dites merci à Dieu, du fait que votre élection présidentielle a été échappée belle de la main de la Russie,...sinon, vous auriez eu même schéma que nous,...

      Vous voyez les américains posent des questions jusqu’à maintenant,...pourquoi Trump...?

    • 15 juin à 16:59 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Ils sont tous comme vous les trolls du rat des bals poussière ???
      faut arrêter la rajoelophilie , il est mort votre eunuque !

    • 15 juin à 19:13 | rayyol (#110) répond à Isandra

      lls aimerait bien coincer le Mapar mais il leur échappe Je le redit qui croyez vous initie tout les problèmes que Hery subit présentement .
      Quel parti pensez vous peut initier pareille attaque contre le régime .Combien de temps celui ci peut t il resister il y a comme une odeur de fin de regime actuellement ,
      Et le sauveur vas arriver sur son char dore devinez qui ,moi je sait

  • 15 juin à 15:08 | Beandroy (#3943)

    D’après « mon » vétérinaire qui s’y connaît un peu en médecine humaine, il ne serait pas impossible que le lot de médicament administré à Toliara soit périmé et que dans le cas spécifique de tout vermifuge, selon lui, la dégradation d’une molécule s’avérerait toxique pour le côlon et le coeur, d’où ces apparitions de malaise qu’il qualifie, de prime abord, de vagal et de ces maux de ventre. A creuser...

    • 15 juin à 15:26 | Eloim (#8244) répond à Beandroy

      Lire et scruter attentivement ceci :
      https://medikamio.com/fr-ch/medicaments/vermox-500-mg/pil

    • 15 juin à 17:34 | manga (#6995) répond à Beandroy

      Généralement, un anthélminthique provoque systématiquement un malaise quel qu’il soit ; mais pas au point où en étaient les victimes.
      Ce vermifuge n’a jamais été considéré comme médicament utilisé à titre préventif ; mais pour le traitement d’un cas répondant au symptôme.
      Raison pour laquelle, je persiste et signe que sur la forme, il s’agit ici d’un crime perpétré sur des enfants innocents n’écoutant aveuglément que la voix de leur maître.
      Dans le fond, l’état inquiétant des victimes suscite beaucoup de doutes ; que ce soit sur la fiabilité, la dose, la date de péremption ; et dont nul ne peut cautionner, mais que ma personne se réserve le droit pour insuffisance de preuves.
      Un autre hors sujet que j’aimerai quand même partagé ; un fait qui s’est déroulé dans la soirée du 08 courant, et en plain Tana :
      La nièce d’un colonel de l’armée de terre a été kidnappé par 2 chinois, deux karanas avec la complicité de quelques malagasy, des adolescentes victimes d’enlèvement droguées au préalable pour être exportés je ne sais vers quelle destination.
      Quelques complices ont été déjà appréhendés. L’enquête est en cours...

  • 15 juin à 16:20 | Jipo (#4988)

    @ Eloim .
    Vous postez 2 liens concernant certes le sujet mais différents, que sait-on exactement de celui qui a été administré , ne serait-ce que son nom ?
    Ce qui m’ interpelle et que personne ne soulève : ces enfants qui en apparence paraissent en bonne santé, seraient tous atteints de vers ???
    Une enquête a-t-elle été faite ? les dispensaires et apprentis infirmiers du district ont-ils eu à faire à une épidémie généralisée ?
    Que penser de ce que mangent ces enfants , pour avoir de la sorte des vers ???
    une information générale du fokontany au pres de la population ne serait-elle pas judicieuse ?
    Une enquête au préalable avec analyses ( de selles entre autres )et bilan sanguins seraient-ils inutiles pour prendre une décision aussi catégorique de vermifuger toute une population ???
    A quand une distribution générale de vermifuge : obligatoire à toute la classe politique, qui manifestement affiche une épidémie véreuse , plus que contagieuse .
    Le ministre de la santé , doit être limogé sur le champ après l’ affaire claudine , ça commence à faire plus que beaucoup !
    entre le « ministre » du tourisme, celui de la santé, inutile de parler de ceux de l’ économie, ancien comme nouveau, quelle moussakiki , ils méritent tous le même sort !
    Finalement quel ministère marche , à croire qu’ ils rivalisent tous pour le pompon académique
    de la médiocrité ?

    • 15 juin à 22:39 | manga (#6995) répond à Jipo

      Mivolambolan’ankirimpoury rehe. Nao tsifitsy’o ty f.ry’o marena avao nao ilah’o ty loha’o tsy ho tampake.
      Ty vandy atao’o tsy maeva ty fahaiza endeso’’o. Davake rehe nao tsy hay’o ty safa aboaky ty sony’o.

    • 15 juin à 22:41 | manga (#6995) répond à Jipo

      Droits de réponse au ministre de la santé le Professeur Lalatiana ANDRIAMANARIVO :
      Mivolambolan’ankirimpoury rehe. Nao tsifitsy’o ty f.ry’o marena avao nao ilah’o ty loha’o tsy ho tampake.
      Ty vandy atao’o tsy maeva ty fahaiza endeso’’o. Davake rehe nao tsy hay’o ty safa aboaky ty sony’o.

    • 16 juin à 08:18 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      Jipo,
      Je ne suis pas un pharmacien ni biologiste encore moins un parasitologiste mais dans tout médicament (j’insiste sur là-dessus) c’est l’élément actif (communément le principe actif) et les spectres d’activité qui comptent. Et il s’en suit le mode d’administration selon un certain nombre de conditions, suivant l’âge et le poids du sujet en question.
      Ne vous faites surtout pas attention toute particulière sur l’appellation, est-ce générique ou de spécialité ? Produits de quel labo ? ...
      Comme vous êtes un expat à Mada, je pense (excusez moi si je me trompe !), un médicament doit porter la note OFFICIELLE de mise sur le marché, l’AMM alors que ce Mébendazole 500cp ou Vermox 500mg c’est selon, n’a aucunement eu cette AMM, du moins sur le territoire Français ou en Europe même. Donc, à Mada c’est tout à fait le contraire. Tout le monde peut l’administrer et de plus sans prescription médicale càd en vente libre chez les marchands de légumes, par ex ?

  • 15 juin à 16:33 | reviv (#9830)

    Salut,
    De visu, je confirme, la misère est partout, triste pays dirigé par des incompétents incultes demagogues menteurs.
    Si ce n’est pas trop tard, viivement 2018 pour faire le nettoyage de ces voyous corrompus

    • 15 juin à 19:19 | rayyol (#110) répond à reviv

      Je peux me tromper mais je ne crois pas que l on ait a attendre 2018 .Remarquez que notre grand absent n a pas fait long feu et semble être retourner aux oubliettes avec son maitre le père de ses enfants

  • 15 juin à 16:47 | reviv (#9830)

    Et que vont-ils( ces macaques ) encore raconter comme kabary aux populationsire à cette pseudo fête indépendance ces macaques...
    Je n’ai plus de mots pour exprimer mon indignation, suis irrité et très excédé devant ce phénomène de débandade indescriptible.....

    • 15 juin à 16:53 | Jipo (#4988) répond à reviv

      Indignation & exaspération : partagées ☠️ .

  • 15 juin à 16:57 | Behantra (#9165)

    Nareo anie efa lazaina fa hoe : Hery dia tsy maintsy ’lany’

    Averina eto indray fa ny bitsika mandeha eto andrenivohitra mikasika ny Kidnapping dia manondro any Hery

    Izy no ao ambadik’ireo ’afera’ reo

    Eo amin’i 100 milliards ariary eo ny ’rançon’

  • 15 juin à 17:00 | Behantra (#9165)

    Ho avy tokotrany mantsy izao ny fankalazana ny 26 Jiona

    Anao fety goavana eran’ny nosy Hery sy ny forongony (HVM)

    Ny ’vola’ dia efa voazara

  • 15 juin à 17:03 | kartell (#8302)

    @ vatomena

    Le corps expéditionnaire français lors de leur montée sur Antananarivo, en rupture d’anti-palu pour ses hommes, avait utilisé, ceux destinés aux chevaux pour les administrer à ses légionnaires, avec grand succès !….
    Aujourd’hui, dans l’incapacité manifeste de fournir des vermifuges à usage humain à notre population déshéritée, faudrait-il donc avoir recours aux mêmes pratiques pour éviter de pareilles situations ?….

    • 15 juin à 18:13 | manga (#6995) répond à kartell

      Et si c’était vraiment à usage humain comme vous l’interprétez.
      Chez nous, même auprès de certaine mission, on enlève l’emballage des médicaments en forme de dons ; donc aucun répère, aucune référence : on avale à l’aveuglette au nom de la vulnérabilité.

    • 15 juin à 18:41 | vatomena (#8391) répond à kartell

      C’est dans un milieu tres hostile et Inconnu que se sont aventurés les soldats de l’expédition coloniale.Les malheureux soldats ont été aussitot accablés de maladies inconnues meme des médecins de l’armée . . Maladies de peau , dysenterie amibienne , paludisme , desydratation., coups de bambou , fièvre jaune , variole ,peste , acces pernicieux ,eau non potable ,tout a contribué à mettre à mal cette expédition . Plus de cinq mille morts en quelques semaines . Les médicaments ont manqué . Les médecins de la coloniale ne se sont pas résignés .Ils ont tenté toutes les médications possibles .Les recherches ont fini par aboutir . Ils ont fait du pays malgache un pays plus sain. Si toutes ces maladies reviennent et débilitent de nouveau le pays , Il ne faut plus compter sur l’Institut Pasteur .C’est à nous maintenant de rétablir un bon état sanitaire .

  • 15 juin à 17:23 | punchline (#9673)

    contre les vers, avant les vermifuges, essayons les TONGOLO, tongolo gasy, tongolon’egypte ou cultivons des rhubarbes (à prendre avec précaution , car présence des éléments toxique)

    une bonne tarte à la rhubarbe par exemple , miam, miam....

    tous ces savoirs et patrimoines de nos grands-pères et grand -mères ont été sacrifiés par les colons a/n du modernisme, dommage, dommage....

    • 15 juin à 18:48 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à punchline

      Alaikoum wa salaamo wa ramatoullah wa barakatou wa taala.

      @ plus qu’hier, As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh , ne provoques pas gros lard, t’es pas musulman du tout à ce que je vois , moi non plus , mais je connais un peu et je parle un peu l’arabe

      tu es sûr que tout le monde est à l’egalité en islam, tu es sûr que les kufr et les muslims ont le même droit, et le djizia contre les dhimmis avec un peu de gifle, on te l’a raconté ?
      tu as lu ibn khadhoum sur les abids ?

      cela dit, par rapport à l’Arabie et et à l’Afrique pré-islamique (avant des années 400 et des années 1000) , par rapport à l’hindouisme aussi(avant l’an 1000 ), l’islam a beaucoup amélioré les statuts de la femme et de l’Abid et les intouchables , seulement on est en 2017, l’islam doit de se reformer, c’est possible quoique très très improbable.

      Dites-moi comment devenir musulman ?
      Quels sont vos critères pour juger que je ne suis pas musulman ?
      Savez-vous au moins les cinq piliers de l’Islam,le nombre des rakates, les noms, l’heure des cinq prières obligatoires et la façon de réciter à voix haute et à voix basse (à propos de quelles prières) et la direction où les musulmans se tournent pour prier ?

  • 15 juin à 18:45 | vatomena (#8391)

    Nos grands pères et nos grands mères ont ils laissé des prescriptions pour combattre les épidémies d’ambalavelona ? Il est temps d’y recourir .

  • 16 juin à 14:20 | Ibalitakely (#9342)

    Raha tany @ firenena hafa sady misy lalàna no misy ny mahatsapa tena izay tsy nahatanteraka tsara ny andraikiny, dia nisy ny sazy & koa nisy ny nametra-pialàna. Indrindra mba tsy hiverenan’ny loza, satria kasa nisy ain’ankizy nafohy, intsony dia misy ireo fepetra henjana tokony raisina fa tsy mamory mpanao gazety dia blablabla … dia samy vita

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 262