Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 novembre 2017
Antananarivo | 08h08
 

Société

Lutte contre les dahalo

L’opération conjointe des groupements de la gendarmerie a porté ses fruits

jeudi 1er juin | Bill

Longtemps réputés imprenables les repères et sièges des dahalo dans la zone limitrophe des districts de Bekily et de Betroka, respectivement des régions Androy et Anosy, ont finalement été démantelés. Après une résistance acharnée les dahalo ont capitulé devant les feux des assaillants composés des éléments des forces de l’ordre et des fokonolona. Les nouveaux commandants de groupement de la Gendarmerie nationale (ZN) des régions Androy et Anosy en collaboration avec les fokonolona de la commune rurale de Beraketa ont conduit une opération conjointe contre les repères des dahalo de quelques fokontany dont Ambararata et Miary de la commune rurale d’Isoanala district de Betroka, dans la région Anosy. L’opération qui a duré quatre jours s’est soldée par la mort de 17 dahalo ; elle a abouti à leur soumission et à la récupération de 66 zébus mais surtout à la réconciliation des habitants des deux communes en présence des commandements des groupements de la ZN des deux régions. L’arrivée de nouveaux commandants de brigade et de compagnies dans les deux régions a donc été judicieuse et a montré son efficacité dans la lutte contre les dahalo. Les habitants du fokontany d’Ambararata et de Miary se sont rendus dans la commune de Beraketa pour demander pardon et se repentir ; une cérémonie traditionnelle accompagnée de promesses de paix et de collaboration pour dénoncer les complices des dahalo a été organisée en guise de réconciliation.

A noter que depuis plusieurs mois, les dahalo de cette zone frontalière qui bénéficient donc de la complicité des habitants des villages et fokontany de la commune rurale d’Isoanala sont célèbres pour avoir osé défier les forces de la ZN. Ils prennent régulièrement d’assaut les villages de la commune de Beraketa –deux assauts au cours du mois de mai 2017 et huit en deux mois, soit plus d’une centaine de zébus volés et parqués ensuite à Ambararata qui était jusque là très bien défendu par les dahalo appuyés (bon gré mal gré) par ses habitants.

En tout cas, les nouveaux commandements à la tête de la ZN actuellement donnent l’impression de vouloir assainir le monde de la ZN autant en brousse que sur les routes nationales. Les agents de la Police de la route (PR) sont en formation ou recyclage pour redorer l’image de de la ZN ternie par la corruption.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 1er juin à 08:37 | betoko (#413)

    Enfin il était temps et bravo aux nouveaux commandements de la gendarmerie nationale .et pourvu que ça dure , que se ne soit pas comme l’histoire des dahalo niova fo

  • 1er juin à 09:48 | punchline (#9673)

    le dahalo -isme c’est notre culture, notre sport régional, il faut gérer ce phénomène autrement, éviter la perte en vie humaine par exemple , mais surement pas l’éradiquer sans discernement

  • 1er juin à 19:31 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 331