Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 octobre 2017
Antananarivo | 12h31
 

Société

Hausse du prix du riz

L’importation en masse comme seule solution

mardi 3 octobre | Ny Aina Rahaga

Alors que les prix du riz ont encore augmenté le week-end dernier, le makalioka passant de 1 950 Ariary à 2 100 Ariary le kilo et le vary gasy presque absent des étales, le ministre du commerce a avancé comme seule solution l’importation massive. Selon Chabani Nourdine, Madagascar ne peut plus se contenter d’importer 200 ou 300 tonnes de riz. Il est donc prévu que la Grande ile importe pas moins de 30 000 tonnes selon toujours ce dernier. Et là seulement, les prix pourront être stabilisés et qu’on pourra entrevoir une baisse des prix. Pourtant, il y a quelques semaines encore, le ministre en question avait effectué une descente au niveau du marché d’Anosibe pour constater les prix du riz en se félicitant de leur baisse. Une baisse qui n’a été que de très courte durée. L’importation de 30 000 tonnes à 100 000 tonnes de riz pourrait représenter une solution sur le long terme selon Chabani Nourdine. Pour ce faire, des discussions ont déjà été entamées avec les structures et institutions concernées telles que la douane malgache afin de faciliter la tache aux opérateurs qui souhaiteraient intervenir dans ce sens et importer du riz en masse.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 3 octobre à 08:54 | vatomena (#8391)

    Il y a plusieurs siècles déjà ,le ministre du roi ,Sully , disait :« Paturage et labourage sont les deux mamelles de la France ’’ Ce message est inaudible chez nous . Le paysan laisse la rizière s’envaser. Les orages emportent la terre arable .Le dahalo vole les boeufs . L’éleveur vient faire du chomage à la ville .Mais les bouches à nourrir se multiplient . Tout comme le pays ne devient pas un »dragon ’ de l’océan indien ,il et loin de devenir le ’grenier ’’ de la région .Encore un reve qui passe ....

    • 3 octobre à 09:06 | Stomato (#3476) répond à vatomena

      Quand le paysan laisse sa rizière s’envaser c’est pour mieux en retirer la couche superficielle pour en faire de briques, plus rentables à la vente que la moitié du riz qui lui restera après les vols qu’il aura à subir.
      Les autres plaies que vous citez sont hélas que trop vraies et semblent ignorées par les diverses couches de responsables malgaches.
      Le constat n’a pas changé depuis les années du grand amiral.
      Et ses successeurs continue dans la voie sacrée dressée par lui.

      Quand les plus riches de Madagascar resteront seuls dans l’Ile sans producteurs de richesses, il verront que l’argent ne se mange pas plus que les routes.
      Et à ce moment les extrémistes de droite seront au pouvoir dans les pays occidentaux.
      Devinez la suite.

    • 3 octobre à 09:13 | Bena (#494) répond à vatomena

      Karana moa ingahy io ? Izay no itiavany importation foana. Rehefa misondrotra ny vidim-bary dia faly ny tantsaha ary mamokatra be kokoa. Fa raha ianao karana, dia importation no ataonao satria tsy aferanao na ho boka firehitra ilay firenena, satria tsy anao.

    • 3 octobre à 10:03 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Stomato : Je ne saurais dire mieux . Ajoutons le remblayage efrenné des rizières.

    • 3 octobre à 10:09 | che taranaka (#99) répond à vatomena

      AKORY LAHALY,

      BENA,

      - http://www.midi-madagasikara.mg/economie/2017/10/03/toamasina-des-occupants-illicites-sur-un-terrain-du-groupe-filatex/

      - « Vous pourrez importer ce que vous voudrez. Les douaniers rassasiés seront vos amis. »

      - Raisons d’investir à #Madagascar

      Il paraît que les investisseurs ont peur de (re)venir à Madagascar. Tristesse sur moi. Du coup, pour les convaincre de venir avec leur argent, j’ai mis tout mon coeur dans cette petite liste non-exhaustive (je sais combien Internet en est friand mouihihi) que je vous invite à compléter parce que c’est inquiétant.

      Investisseurs ! Venez chez nous car :

      1. Vous serez accueillis en Dieux Vivants.

      2. C’est la crise. Le Gouvernement malgache n’est pas très regardant.

      3. C’est la crise. Les Malgaches accepteront de travailler pour un bol de riz.

      4. Les Malgaches dorment sur du pétrole et des pierres précieuses mais ne sont pas décidés à en profiter.

      5. Lorsqu’il n’y aura plus de pétrole et de pierres, il restera le bois précieux. AH PARDON ÇA A DÉJÀ ÉTÉ FAIT.

      6. Au pire, il y a des espèces endémiques en voie de disparition monnayables. Si elles ne sont pas encore menacées, elles peuvent l’être si vous vous y mettez sérieusement.

      7. Le tourisme est au point mort. Aucun étranger ne pourra s’offusquer de vos agissements.

      8. Vous pourrez avoir votre propre groupe médiatique pour communiquer ce que bon vous semblera, peu importe si ce sera vrai ou non.

      9. La monnaie nationale est à un niveau avantageusement bas.

      10. Vous pourrez acheter tous vos obstacles.

      11. Vous pourrez acheter des études pour qu’y apparaissent les résultats que vous souhaitez.

      12. Vous pourrez même acheter les Institutions supposées combattre la corruption.

      13. Les Malgaches sont trop occupés avec leur histoire de tribalisme pour faire attention à vos activités.

      14. Personne n’a encore eu l’idée d’élever des pingouins.

      15. L’insécurité est propice à la vente d’armes.

      16. Vous pourrez vendre ce que vous voudrez. Aucune association de consommateurs n’y exerce de véritable influence.

      17. Vous pourrez même améliorer votre image en faisant du social. Et en détourner beaucoup d’argent impunément.

      18. Vous pourrez acheter la nationalité lorsque vous désirerez être propriétaire.

      19. Sinon, vous pourrez acheter un Malgache qui sera votre prête-nom si vous ne voulez pas payer de taxe foncière.

      20. De toute façon, vous pourrez toujours vous arranger avec le fisc.

      21. Vous aurez la côte auprès des femmes de tout âge. Même auprès de très jeunes dont les parents seraient fiers que vous les sautiez.

      22. Vous pourrez importer ce que vous voudrez. Les douaniers rassasiés seront vos amis.

      23. Vous pourrez même importer ce dont les douaniers d’autres pays n’ont pas voulu.

      24. Les produits périmés trouveront toujours preneurs sur le marché.

      24. Les produits contrefaits feront le bonheur des fassionistas.

      - 25. Vous pourrez tout plaquer, tout liquider, licencier tout le monde et refaire votre vie sur une autre partie de la planète quand vous en aurez marre.

      - la nationalité s’achète.....

      - Le Groupe FILATEX de droit malgache qui appartient à Mr ABDOUL RASSOUL de nationalité française,pakistanaise,mais pas malagasy.....) est un grand propriétaire terrien à Mme Gaspard...

      - OUI ......le rendement de la production du riz n’est pas bon.Dans certaines régions ...5tonnes/ha....dans d’autres 3tonnes/ha......3 récoltes/an......2 récoltes /an......récoltes misérables pour causes d’inondation,de cyclone ,de sécheresse,de la terre qui devient pauvre et de technique agricole périmée...

      - Oui un TAUX de NATALITE qui nécessite une augmentation de la production de riz...(mais pas seulement...éducation,santé...aussi...)

      - Oui une classe mafieuse compradore existe dans ce pays et qui défend ses intérêts maléfiques et de connivence avec des intérêts étrangers y compris karana....

      - (Le mot comprador (du portugais, signifiant « acheteur » 1) désignait à l’époque coloniale un autochtone, fondé de pouvoir d’une firme étrangère, qui servait d’intermédiaire dans des opérations financières et marchandes entre les Européens et les autochtones en Asie du Sud-Est, notamment à partir des comptoirs portugais comme Macao et Guangzhou (Canton) en Chine.)(WIKI)

      - Nous avons des terres arables mais....aucun investissement pertinent pour en faire des moyens de productions

      IL PREFERE IMPORTER 100.000 tonnes de riz....compradore....le ministre.....?

  • 3 octobre à 10:02 | Turping (#1235)

    Importer du riz dans un pays plutôt exportateur au temps d’Antan,c’est la honte et ce qui démontre que rien ne va !
    - Il faut transformer les militaires en surnombre en « tantsaha » producteurs que de jouer le rôle de « dahalo » pour terrifier les populations en semant la zizanie, l’insécurité improductive.
    - Malheureusement, produire est réservé aux c.ons avec la mentalité d’assistanat et des aides ou emprunts pour être détournées. Dommage !

    • 3 octobre à 10:14 | che taranaka (#99) répond à Turping

      AKORY LAHALY,

      TURPING,

      ....et vous avez raison ....

  • 3 octobre à 10:07 | vatomena (#8391)

    Quand il n’y aura plus de riz on pourrait manger des racines mais les racines ne sont plus que cendres apres les feux de tavy . "Mangez vous les uns les autres’’ C’était la philosophie du film méconnu ’’ Soleil vert ’’.

  • 3 octobre à 10:17 | Shalom (#2831)

    Pourtant une légende racontait que tout au début, Dieu cherchait quelqu’un pour garder sa rizière, il n’a trouvé personne... lassé par cette recherche, il a créé le malagasy. Si le ministre est un vrai malagasy, il aura plutôt collaboré avec son collègue de l’agriculture pour affiner un plan. Voyez-vous le Betsimitatatra ? Cette plaine commence à devenir que des zones d’activités, et à qui appartiennent ces zones ? Au Karana.
    Pourtant, je n’en veux pas particulièrement au Karana, au moins eux ils investissent et ils sont fiers qu’on les appellent des malagasy. Ce sont les malagasy, les natifs qui se laissent dévorer et dominer. Ma prophétie, Madagascar deviendra bientôt comme l’île Maurice ... ce sont les Karana qui tiendront le pouvoir et les autochtones ne seront que des mains d’œuvre bouffant du riz importé.

    • 3 octobre à 10:26 | vatomena (#8391) répond à Shalom

      Sii nous n’avons pas su imiter le Colon ’civilisateur ’ ,imitons donc le Karana .Il est plus proche de nous .

    • 3 octobre à 16:06 | atavisme premium (#9437) répond à Shalom

      Enfin une bonne nouvelle,vous allez vous karaniser !!!

  • 3 octobre à 11:19 | Isandra (#7070)

    On est dans une situation « Mangetaheta ambony rano,... », nous avons de terres fertiles lesquelles pourront produire des tonnes de riz et autres céréales,...mais, mal exploitées,...sous exploitées.

    Pourquoi ? Parce que notre gouvernement n’a pas politique d’agricole, ni politique d’agraire laquelle pourra promouvoir ce secteur,...de ce fait, peu d’entreprises osent s’y investir,...

    « Nos exploitations agricoles sont structurées autour de la famille. En conséquence, on ne rencontre que des domaines de très petites tailles pouvant varier entre 0.5 et 2ha avec des actifs agricoles très limités, destinés à la subsistance et qui s’appuient sur des moyens de travail rudimentaires. La main d’œuvre familiale y constitue l’apport principal. »

    « L’insertion de la technologie dans la pratique agricole est en fait limitée par le niveau faible des revenus des ménages agricoles mais aussi par l’absence d’un système de crédit favorable à l’acquisition des outils modernes de pratique d’agriculture. Ils ne pourraient ainsi ni disposer des fonds nécessaires pour acquérir les outils nécessaires, ni obtenir les crédits suffisants à investir pour l’expansion de leurs activités. Une situation rendue encore plus difficile par le manque d’éducation. »

    C’est comme ça notre monde agricole,...sans parler des insécurités qui sévissent ce monde, l’absence de routes, etc...Tout ça est le grand frein de leur développement,...

    • 3 octobre à 11:55 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Allez ,Soyons Cynique ! ’’ Quand le chat n’est pas là ,les souris dansent ’ -proverbe français.
      En paraphrase et ,pour irriter noble dame Isandra ,je dirai :’’ Quand le Colon s’en va ,la faim revient au foyer ’’. Mais l’’importation nous sauvera _ Merci Viet Nam ,Merci Thailand !
      Plus sérieusement.
      Le Vazaha - plus colon du tout _ à Antsirabe a pris l’heureuse initiative de la fondation :Zob . Il cherche et il trouve de belles ames occidentales pour investir dans un zébu qui sera confié gratuitement à un paysan malgache pour piétiner son carré de rizière .
      Cette idée ne serait jamais venu à un malagasy du cru !

    • 3 octobre à 12:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      C’est pour ça qu’il nous faut quelqu’un ayant en même temps le charisme de Galliéni et la personnalité de Mandela, pour réformer et développer ce pays,...

    • 3 octobre à 12:43 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Poulet roti
      ZOB = ZEBU OVERSEAS BOARD !!

    • 3 octobre à 12:48 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Isandra @— Le charisme de Gallièni est venu apres qu’il ait réussi - pas avant . Il n’y a actuellement aucun charisme possible chez ceux qui nous ont déjà gouvernés . Ils ont plutot bati notre enfer .

    • 3 octobre à 17:56 | che taranaka (#99) répond à Isandra

      AKORY LAHALY,

      ISANDRA,
      Merci.....un post qui décrit la situation il y a d’autres causes mais....c’est un forum ici et non une politique de gouvernement....

      Et cette situation est depuis Tsiranana ,le premier qui a remblayé sans investir dans d’autres sites...

      Un travail qu’on effectue pas par un mandat présidentiel mais c’est une stratégie à long terme...commme la santé,la sécurité...etc....

      Mais ne pensez pas que c’est RAJAO qui va commencer....c’est un COMPRADOR....!

  • 3 octobre à 11:27 | dominique (#9242)

    moi je ne voie qu’une chose
    COMMENT un malgache petit ouvrier peut payer 1 sac de riz ??????
    les prix a Sambava il y a deux ANS !!!! = 90.000 Ary 1 SAC
    et en Septembre 2017 = 145. 000 Ary !!!!!! 1 SAC
    comment payer en gagnant si peut pour une famille de 6 personnes !!! et payer le restant !!
    loyers ; ecole ; vêtements ; légumes ....etc ...etc ...!!!!
    ouvrier environ entre 100.000 et 200.000 Ary
    avec un prix du riz comme ça ......t’est mort d’avance .....

    • 3 octobre à 18:55 | vatomena (#8391) répond à dominique

      145 000 ariary le sac ! ! Mais où va -t-on ? Je ne pense pas que Dame Isandra pourra mettre la chose sur le dos du Colon. Il est parti à temps .

  • 3 octobre à 13:47 | Ibalitakely (#9342)

    Efa nandeha tsara ery ireny fifaninanana voly vary maro anaka teo aloha teo ireny [hatramin’ny 18 tonnes/ha], dia niatsara ny vokatra. Nahazo traktera mihintsy aza izay namboly mihoatra ny 3ha sns, fa aleon’ny sasany ny manafatra ihany & ny manafatra foana. & ny vaovao farany izao dia tsy misy devizy mivoaka fa ny vidin’ny bdr & ny volamena. & ny sokatra sns any ivelany any no tonga vary eto →→→→ sady troque be manadala no blanchiment d’argent na koa hoe →→→→ d’une pierre deux coups !!

    • 3 octobre à 20:19 | takaka (#8449) répond à Ibalitakely

      Iny no tsy hitan’Isandra. Elle ne sait pas que le régime de Ra8 a beaucoup investi dans la paysannerie. Tandis que Radomelina ANR a investi dans la bêtiserie !
      Merci de nous avoir rappelé ce aspect très prolifique de la période Ra8ienne.

  • 3 octobre à 17:59 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Quel misère ...
    Importer du riz !!!
    Bientôt il va falloir songer à importer du BDR, de la flore et surtout des arbres pour re-peupler les tanety.
    Prévoir également d’ importer du sable pour renflouer le cirque rouge ...
    Dommage que la konnerie ne se mange pas, faute de la cultiver, cela évitera d’ en importer.
    Chaque ministère devrait songer à cette lumineuse idée !
    La zirama d’ importer de l’ électricité, notre celebrissime RR importer du touriste « choisi »
    Notre ministre de l’ ékonomi : du vola et des 4#4 pour le transporter.
    Ministre des transports, des autoroutes, pour faire circuler les 4#4
    Celui de la santé, importer du fanafody.
    Celui de la sécurité, des mercenaires
    Le phytosanitaire : quelques acridiens pour justifier des crédits.
    Les domaines, quelques terres arables ...
    ministère des mines, quelques kgs d’ Or, saphirs, émeraudes
    Ministère de la pèche : un peu de loaka, pour les chats qui luttent contre les rats ...
    songer également à importer quelques catastrophes naturelles, pour attendrir la CI en vue de quelques dons non remboursables, liste non exhaustive à compléter donc ...
    et notre calife, importer des référendums voir des constitutions modifiables , afin de mieux se servir
    et quand tout ira bien on importera aussi des iles éparses ou voisines
    Pour le Sud , un peu d’ eau, et pour le Nord plus de soleil pour assécher les pistes ...
    De se demander : "ou vont-ils chercher tout ça ???
    Faudrait songer à importer Tipiak : pirates ! "

    • 3 octobre à 18:34 | akam (#7944) répond à Jipo

      - En decodant ton post...on peut comprendre facilement ce qu’est la derision !
      - Mais pour etre serieux, il faut se lamenter car ces operations sont typiquement africains...quoi de neuf ! rien. Car, pour se faire du fric, le Senegal qui s’est recemment converti a la riziculture extensive connait le meme scenario. Oui les operateurs locaux se remplissent leurs popoches avec la complicite politique de l’etat en place.
      - Ici, la question soulevee est a propos des taxes d’importations qui, certainement, ne renflouent pas les caisses de l’etat. Mais les « vrais et faux »barons de l’etat. Definir de telles actions comme etant l’ouverture du pays aux echanges internationales n’est qu’une mascarade car cela ne motive pas les paysans a s’adonner a l’agriculture mais les incite plutot a l’exode rural. Par consequent, ils gonfleront le taux de sans domicile fixe (SDF) dans les faubourgs des grandes villes.
      - Il ressort de ce constat pathetique, primo le manque d’initiative du gouvernement en place pour promouvoir les 85% de la population qui vivent de l’agriculture, secundo l’exploitation intensive des terres arables par les nationaux a des objectivites ambitieuses et significatives car tertio, ces importations sont incoherentes par rapport a la declaration intempestive du ministre de l’agriculture qui claironnait l’autosuffisance en riz dans les prochains mois.

  • 3 octobre à 20:22 | takaka (#8449)

    La période n’était pas du tout faste à la riziculture par manque d’eau. Alors il faut importer coûte que coûte, sinon.....
    Je ne blâme pas le régime actuel mais la baisse de production rizicole est dans tout Dago. Alors SVP cessez vos supputations imbesily.

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 580