Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 septembre 2016
Antananarivo | 12h47
 

Politique

Statut d’Antananarivo

L’exécutif revient à l’assaut

mercredi 25 février 2015 | Léa Ratsiazo

Jamais un projet de loi n’a fait l’objet d’autant de controverses. Enième épisode du feuilleton « statut spécial d’Antananarivo » : l’Exécutif à travers le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation envisage de réviser le projet de loi rejeté par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) dans les meilleurs délais. Rappelons que par deux fois, ce projet de loi a été recalé par l’Assemblée nationale. La troisième fois, il a été adopté par un petit nombre de députés, sans la totalité de ceux d’Antananarivo, mais le bureau permanent a « fraudé » sur le quorum, si on s’en tient aux propos de la HCC. Une fois déposé sur le bureau de la HCC pour contrôle de constitutionnalité, le projet de loi sur le statut spécial d’Antananarivo est de nouveau rejeté. Mais cela n’empêche pas l’Exécutif de revenir à l’assaut. Le texte sera révisé et non complètement modifié, annonce le ministre de tutelle, Olivier Mahafaly, qui promet d’associer cette fois-ci tous les concernés dont le personnel de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA). Mais les employés lors de leur assemblée générale qui s’est tenue au stade de Mahamasina hier 24 février, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils s’opposeront à toute tentative de division de la capitale. « Parlons de l’organisation et de mode développement digne d’une capitale mais non de la scission d’Antananarivo », prévient le porte-parole du personnel de la CUA le docteur Rakotomaharo Tsinjo.

Le ministère de l’Intérieur rassure qu’il s’agit d’un pas vers la décentralisation effective et non d’une tentative de division. Peut-être que c’est vrai mais les opposants à ce projet de loi sont largement plus efficaces en matière de communication. Pour les opposants à ce projet de loi, politiciens ou non, le HVM ne pouvant pas réussir électoralement dans la capitale, veut diviser Antananarivo. Les explications et argumentations plus ou moins maladroites des partisans de ce projet de loi ne convainquent grand monde. D’autant que ces explications se passent généralement sur les ondes et plateaux de l’audiovisuelle publique. La radio et la télévision nationale, cela ne date pas d’aujourd’hui d’ailleurs, est le porte-parole officiel du parti des tenants du pouvoir, hier celui du TIM puis du TGV aujourd’hui du HVM. L’opinion, notamment celle d’Antananarivo accorde rarement foi aux propos et informations émanant de l’audiovisuelle publique par ce fait. Et si les partisans de ce statut spécial veulent vraiment convaincre l’opinion tananarivienne sur le bien fondé de ce projet, il faut qu’ils communiquent autrement.

La grande majorité des concernés, notamment la population de la capitale ignore les tenants et aboutissants de ce projet de loi. Les concernés ne savent pas exactement quelles sont les avantages qu’on peut en tirer. La seule idée qui est entrée dans la tête de tout le monde c’est que le HVM veut diviser voire détruire Antananarivo.

Or, le temps joue contre l’Exécutif car le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation assure que le calendrier électoral des élections communales sera maintenu, c’est-à-dire le 17 juillet 2015. D’ailleurs la date de dépôt de dossier des candidats est délimitée entre le 15 mars et le 17 avril prochain. Or, outre la préparation du texte proprement dite qui requiert la consultation des concernés selon la promesse du ministre de tutelle, il faut présenter le texte en Conseil de ministre puis convoquer une autre session extraordinaire de l’Assemblée nationale avant de demander l’avis de la HCC. Un timing difficile à respecter à première vue, il y aurait certainement un couac quelque part si on fait du forcing.

43 commentaires

Vos commentaires

  • 25 février 2015 à 09:28 | jaongaly (#6709)

    49-3 ? économique et gain de temps.

  • 25 février 2015 à 09:43 | Mba misaina (#7232)

    Décentralisation/division etc... quelque soit l’appelation.
    On veut un Antananarivo uni.

    Avelao any ny fomba fanao tsy nahitam-pahombiazana nilaozan’ny teotr’andro : zarazarao hanjakana !

    ANTANANARIVO RENIVOHITRA IRAY TSY ZARAZARAINA

  • 25 février 2015 à 10:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    En confondant vitesse et précipitation là où il ne faut pas, le régime actuel creuse sa propre tombe.

    Wait and see.

  • 25 février 2015 à 10:16 | Sandry (#7931)

    Je suis d’accord avec vous sur le fait que s’il y a une chose que le pouvoir en place ne maîtrise pas du tout, c’est la communication. Ce qui semble incompréhensible dans la mesure où le PRM est entouré de spécialistes en la matière. Mais bon, peut-être que la communication événementielle est une chose et la communication publique en est une autre.

    Antananarivo doit avoir (et aura) un statut particulier. Lequel ? Il ne faut pas se leurrer, malgré les déclarations de bonnes intentions, la CUA n’aura JAMAIS sa propre autonomie. Sa population ne ressentira jamais directement les résultats des actions menées grâce aux impôts qu’elle paie.

    Alors, de quel statut particulier s’agit-il ? Celui d’une ville de 2 millions d’habitants. Celui de pouvoir mettre en place une organisation qui puisse permettre le « vivre ensemble ». Des lois (ici des arrêtés municipaux) qui pourraient être considérées comme liberticides et anti-démocratiques, mais extrêmement nécessaires pour « organiser la ville » (expropriations, interdictions, respect des règles d’hygiène, de circulation, etc.).

    Oui, Antananarivo doit avoir (et aura) son statut particulier. Cela dépendra de la volonté de ses gouvernants.

    • 25 février 2015 à 12:42 | manga (#6995) répond à Sandry

      Sandry,
      Non, non et non !!!
      S’il y a quelque chose à dire à ce sujet, c’est que nous avons tiré des leçons en ce qui concerne l’orgueil et la démesure dont font foi le parti au pouvoir.
      Olivier Mahafaly voulant être désigné en tant que Ministre ne fait que payer les frais.
      Mais à dire qu’il fera « obstruction » à l’autorité des choses jugées par des manœuvres dont je ne sais quel sapiteur viserait à contourner une telle décision de justice, il n’y a que vous qui en espérerait.
      Avec tous les maux qui gangrènent perpétuellement ce pays, l’Intérieur n’a pas que la législation à traficoter.
      Ne déversons surtout pas la cause principale à une manque de communications que vous semblez nous faire entendre. Une fois çà va, une deuxième un peu trop mais à ce stade, je ne vois pourquoi résister.
      Et par quel moyen à part de l’utopie.
      Sachez au moins que sans financements, la machine administrative survit avec des exportations illicites et c’est une honte dont nos soi-disant partenaires traditionnels exploiteront comme monnaie d’échange.
      Cessons de nous ridiculiser et respectons les décisions : les choses se passent comme elles le doivent et non comme on les veut.

  • 25 février 2015 à 11:06 | Isambilo (#4541)

    Et toujours cette stupidité de considérer que les Malgaches sont seuls au monde. Il faut commencer à ouvrir les yeux et savoir qu’il y a des villes plus peuplées que Tananarive dans le monde et s’informer sur leurs organisations.
    Paris a choisi un seul maire plus des maires d’arrondissement. Ailleurs il y a d’autres organisations.
    Est-ce si difficile de comparer ce qui se fait depuis des siècles ailleurs et de monter ensuite quelque chose qui se rapproche le plus du cas de notre capital ?

  • 25 février 2015 à 12:02 | Mihaino (#1437)

    En écoutant les propos du Ministre de l’Intérieur hier sur les chaînes publiques et privées, tout le monde a bien compris que le forcing pour faire passer ce projet de loi est la seule technique du Ministre !
    Son entêtement et son empressement vont rencontrer certainement le refus catégorique des principaux concernés ?!
    « Un homme averti en vaut deux » Monsieur le Ministre et vous risquez gros dans votre projet dont personne n’a compris la nécessité ni l’efficacité !

  • 25 février 2015 à 12:04 | Abigail A (#8818)

    ....Diviser pour Mieux régner ??


    • 25 février 2015 à 12:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Abigail A

      Partisan :
      - des Maires d’Arrondissement
      - et du Maire d’ANTANANARIVO,élu par ses pairs et « NON » par les électeurs.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 février 2015 à 12:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La ville d’Antananarivo est la Capitale de Madagascar,Capitale de l’Etat Malgache et sièges de « SES » Institutions.
      Elle a un régime particulier défini par une loi votée par l’Assemblée Nationale :
      - cette loi déterminera les rapports entre les Institutions de l’Etat des rapports et de la Commune,dans l’exercice de leurs compétences respectives.
      La ville d’Antananarivo sera divisée en 6 arrondissements ==administratifs==qui n’ont pas la Personnalité Morale.Il y aura un « MAIRE d’Arrondissement ».
      Le Maire de la Capitale sera élu par ses « PAIRS » et NON par les électeurs,parmi l’un des membres élus au suffrage universel, pour six ans
      Le Maire de la Capitale désigne librement les membres de l’EXECUTIF,non seulement parmi les Conseillers Municipaux,mais également à l’extérieur de l’Assemblée (-choisis pour leur compétence-).
      Le Conseil municipal :
      - approuve les arrêtés municipaux,
      - vote le budget
      - et contrôle l’action de l’Exécutif.
      IL PEUT DEBATTRE DE QUESTIONS STRATEGIQUES.

    • 25 février 2015 à 14:38 | manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sourd, muet et obsédé comme vous l’êtes, les conditions ne peuvent être remplies en copiant/collant le statut de Paris dont vous faites allusion d’une part, mais le fait de propulser un super-maire ne fait que léser les 6 autres.
      D’autant plus que l’état se devra de nommer un représentant officiel dans chaque région (ceux de l’ENAM ou parallèlement (et soyons sincère) du HVM, à quoi servirait-il de procéder à des doubles emplois avec une caisse complètement vidée ?
      Arrêtez de tergiverser et sachez distinguer un statut particulier d’une ambition très bien déplacé à conquerir. On en a marre de vos sarcasmes.

    • 25 février 2015 à 19:59 | Jipo (#4988) répond à manga

      Quelle tolérance : mon Seigneur « Marre » !!! le terme est + que faible ...

  • 25 février 2015 à 12:40 | Turping (#1235)

    Ce qui veut dire que le pouvoir exécutif a toujours le dernier mot à dire,en y imposant le pouvoir de « l’absolutisme » !
    - En parlant de la vraie démocratie ,avec ce fait contradictoire ,ambivalent le Sieur Ministre de l’intérieur démissionner compte tenu de l’appreobation de la HCCdans cette affaire Or,on est à Madagascar ,il ne faut pas trop s’inquiéter quant au pouvoir et le rôle censé d’être accompli en commençant par la lutte contre la corruption ,les conflits d’intérêts ....

    • 25 février 2015 à 12:41 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :le Ministre de l’intérieur devrait démissionner ,....approbation.

    • 25 février 2015 à 12:52 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Antananarivo est la Capitale de l’Etat Malgache et « SIEGES » de ses Institutions.Point barre !
      L’Exécutif a toujours le droit de regard,sur la Capitale,dans n’importe quel Pays du Monde libre.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 février 2015 à 13:08 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bsile ,
      - Sur cette affaire ,l’exécutif aurait dû faire des consultations auprès de la population d’Antananarivo ,des élus locaux ,...se conformer aux lois pré-existantes si la refome du statut de la commune d’Antananarivo était envisageable . Le boycottage du vote des parementaires à l’AN l’ont démontré avec l’hostilité des employés de la CUA .La HCC a tranché sur cette affaire.Point barre .//

      - L’exécutif a d’’autres chats à fouetter,les urgences dans l’état actuel des choses que de remuer encore le couteau dans la plaie .

      - La légitimité ,le minimum d’indépendance de la décision rendue par la HCC même si on ne partage pas toujours les mêmes avis sur cette affaire devrait-être respectée ;

    • 25 février 2015 à 13:10 | Turping (#1235) répond à Turping

      ...parlementaires...

    • 25 février 2015 à 13:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Malheureusement,toutes les crises successives proviennent d’Antananarivo.Il est temps de mettre un terme à ce phénomène.
      Antananarivo n’est pas MADAGASCAR et les « POPULATIONS » de Madagascar ne doivent pas subir les « crises endémiques » d’Antananarivo.

      Le PADESM et ses héritiers.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 février 2015 à 14:09 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,
      - C’est la raison pour laquelle la décentralisation devrait être financière dans un premier temps mais non pas géographique dans le respect de la population d’Antananarivo.
      - Après c’est une histoire ,de politique gouvernementale à concrétiser ainsi soit -il de mener un programme ,PEG ,PND.... sur l’ensemble du territoire ,si ces derniers sont toujours d’actualité à mettre en vigueur.

    • 25 février 2015 à 14:44 | manga (#6995) répond à Turping

      Conformément aux prérogatives du chef du Gouvernement, je ne sais exactement comment il peut encore tenir dans fauteuil. Faudra-t-il attendre trois ou six mois pour déchoir un représentant avec de tel entêtement ?
      Le pays a vraiment un long chemin à traverser avant d’être au bout du tunnel.

    • 25 février 2015 à 15:21 | manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      A ce que je sache, trois chefs lieux d’arrondissement bénéficient d’un statut particulier.
      Le cas d’Antananarivo diffère des deux autres qui relèvent plutôt du domaine touristique et le fait qu’ils se distinguent de tous les autres démontrent à quel point le domaine de gestion est beaucoup plus complexe nécessitant des reformes adaptées à la situation respective et du sort économique et non des prétentions à caractère politico-politicienne.
      Les crises telles qu’elles sont et seront n’émanent que des représentants
      Hery n’envisage point de ce qu’il devra s’attendre par rapport aux risques qu’il subirait volontairement jusqu’à la fin de son mandat.
      Il est entrain faire savourer des cerises à ses futurs prétendant opposants.

    • 25 février 2015 à 15:21 | Turping (#1235) répond à manga

      Manga ,
      Voire même qu’il n’aille pas démissionner sous d’autres prétextes ,le titre de l’article en dit long « l’exécutif revient à l’assaut » . Le Ministre de l’intérieur n’est pas le seul coupable ni le fautif dans cette affaire mais plutôt ses supérieurs hiérarchiques dans la mise en oeuvre de cette reforme contradictoire.

    • 25 février 2015 à 17:18 | betoko (#413) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais quel délire , mais quel délire . Vous ne croyez pas que c’est pire ? Vouloir diviser Antananarivo , nous nous allions nous révolter Comment vous allez faire pour nous interdire de parler , de manifester , de dire que c’est politique ce démembrement d’Antananarivo par les HVM . Ces HVM ils se croient pour qui ? S’ils veulent nous instaurer la dictature ils vont voir ce que nous sommes capables

    • 26 février 2015 à 02:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      - "Vous êtes capables de quoi exactement ?
      - « Seule..elle a pu étrangler Antananarivo » ;
      Devinez..QUI ???

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 février 2015 à 02:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à manga

      - "Vous voulez parler de :
      - NOSY-BE
      - et SAINTE-MARIE
      Ces deux îles sont encore « MALGACHES » ?

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 25 février 2015 à 12:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il y a le feu au lac, mais que font les exécutifs, la présidence et Mahazoarivo :

    - perdre de précieux temps avec statut spécial de la Capitale !

    Est- ce le moment d’aborder ce sujet, aussi important soit-il pour nos compatriotes de la Capitale ?

    A ce moment justement ou on nous apprend que notre pays est en train de se faire dépouiller. On nous vole nos bois, nos VOLAMENA, les étrangers avec l’aides des locaux nous volent et nous détruisent nos terres.

    Mais alors que font les autorités Malgaches envers qui l’Ambassadeur de France démande, exige justement des comptes sur les kidnappings des karana frantsay :

    - Ambassade de France et autorités Gasy JAMBA MIFAMPITANTANA ou ils se moquent de nous, de nos têtes Gasy.

    Ils peuvent se renvoyer la balle parce que 80% des malgaches est politiquement et économiquement inutiles. Le 20% restant cumule entre les mains, le pouvoir, les richesse du pays. De plus, il se croit intelligent, puissant et pense diriger son pays !

    Et le pays s’appauvrisse. L’anarchie règne dans le pays. Ce 20% de GASY pense à quoi quand il entend que 3/4 des enfants Gasy sont mal nourris ?

    Ils sont plus riche que l’État et de plus les caisses dudit État sont vides. La présidence et Mahazoarivo annoncent des catalogues des projets en sachant que les caisses de l’État sont vides. Ils espèrent que la CI va venir encore une fois à leur secours. Ben voyons, ces hommes sont beaux, intelligents, il suffit qu’ils prennent leurs airs intelligents et font des KABARY POAKATY :

    - et TAN TAN les Bailleurs des Fonds, les institutions internationales leurs confieraient des millions d’euros, dollars.

    Ben oui quoi, les institutions internationales ont des millions à jetter par la fenêtre et confier les aides entre les mains des gouvernants du pays pour qu’ils achetent des villas, voitures, payer des voyages et remplir leurs comptes en Banque appauvrissant leur pays...

    • 25 février 2015 à 12:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Il faut essayer de regarder « AUTREMENT » vos bailleurs internationaux !
      - « TROP D’HYPOCRISIE et de BLING-BLING ».
      Faudrait-il une troisième guerre mondiale pour remettre quelque chose dans l’ordre ?
      Je ne crois pas..l’UKRAINE est une poudrière pour ce processus de la troisième guerre mondiale ==ALORS==chacun retient son souffle !

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 février 2015 à 17:40 | manga (#6995) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile,
      La Grèce, en tant que membre à part entière et pensant vouloir faire grincer les dents de l’Union Européenne, s’est vue obligée de céder aux chantages qu’à ses caprices, avec en retour un ultimatum de 6 mois pour appliquer les reformes dont elle même en était la source.
      Et comment voulez vous faire plier la famille à Dominico-Christine jusqu’au niveau de vos orteils.
      Réglons nos problèmes à nous avant d’aller mettre notre destin entre les mains des autres.
      Il y a ceux qui ne demandent même pas un centime pour rattraper le temps perdu ainsi que certaines erreurs commises.
      Travaillons au lieu de chialer.

    • 26 février 2015 à 02:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à manga

      - "Vous parlez d’ultimatum...de quel ultimatum parlez-vous ?
      La Grèce a obtenu une prolongation pour le « DEBLOGAGE » de l’aide immédiate pour quatre MOIS.Point barre !
      Après,on verra !

  • 25 février 2015 à 14:10 | iarivo (#5822)

    En tant que capitale, Antananarivo bénéficiera d’un statut spécifique qui lui garantira son autonomie dans la gestion de ses propres affaires, autonomie vis-à-vis du pouvoir central, tout particulièrement de l’exécutif.

    Autonomie dans sa gestion implique nécessairement une véritable autonomie fiscale et budgétaire en plus du décisionnel, et où le pouvoir central ne pourra pas y mettre son nez.

    Ce nouveau statut spécifique devra tenir compte de l’évolution future de la capitale en terme d’espace géographique (prévoir 20 millions d’habitants à court/moyen terme), de développement économique et socio-culturel (mégapole multiculturelle).

    La définition et l’application de ce statut particulier se fera AVEC les tananariviens, PAR les tananariviens, POUR les tananariviens quitte a faire la ou les pressions nécessaires pour cela.

    A défaut, que la capitale administrative soit alors déplacé ailleurs, hors de l’Imerina autant que possible !!!

    • 25 février 2015 à 22:46 | manga (#6995) répond à iarivo

      Pour la première fois où les idées convergent Iarivo, j’aurais souhaité à ce que ceux qui, et soi-disant, représentent le peuple auraient dû s’exprimer par la voie qu’il a été conçu et non partir en toute hâte sans se soucier de leurs administrés.
      La responsabilité est partagée même si l’ampleur diffère les uns des autres.
      Au temps de l’amiral, certains conseils avaient été effectuées hors de Tana ; et je ne vois aucun inconvénient à part les frais engagés, et ce n’était qu’un début vers une décentralisation.
      Ceci étant, et à cet instant T, il est très peu envisageable à ce que la capitale change de main, ne serait-ce qu’en matière d’infrastructures.
      Le dernier paragraphe est plutôt provocateur si j’ose...

  • 25 février 2015 à 14:21 | kakilay (#2022)

    « le bureau permanent a « fraudé » sur le quorum » :

    Quand une institution, supposée être « solombavambahoaka » se permet de « se vendre » pour je-ne-sais-quoi, on arrive au stade où l’on se pose la question : à quel saint se vouer ? Quel crédit donner, et je ne fais pas partie de ces gens qui pensent qu’il faut des institutions fortes quand des hommes qui les constituent jouent à la marelle, à ces institutions. Des institutions fortes dirigées par des hommes pourris ? Et comme le tout est supérieur à la somme des parties, c’est en pourriture qu’elles excellent et point par excellence : « ils » ne reculeront pas devant la nausée : le vomi est leur quotidien.

    «  »tous les concernés" dont le personnel de la Commune urbaine d’Antananarivo.

    Qui sont donc ces « KKoncernés » ? : « dont »... Quid des autres ? On forme une commission à la « noc » : et on déclare LE résultat du HVM ? On a bien vu ce qui se peut se faire à « l’Assemblée ». Les voix du Peuple se sont exprimés : qui ou quoi des « voix du peuple » en est supérieur ? Quand on se permet de dévoyer une institution de la République, quel respect et quel crédit donner au verbe de cette « commission » ?

    Et pour ceux qui voudraient faire comparaison :
    Harlem est un ghetto parce que ses administrés n’arrivent pas à payer des impôts :
    comment se constituent les ghettos ?
    Parce que les microbes connaissent les divisions administratives ?

    Vouloir mettre sur le même pied d’égalité Paris et Tana,
    c’est vouloir ne pas voir
    que là où la majorité payent des impôts,
    ailleurs c’est la majorité qui ne paient pas d’impôts.

    Le mot « Capitale » ne crée pas l’égalité :
    une « Capitale » est égale à toute autre « Capitale ».

    On va donc gérer de la même façon Washington.DC et Mexico ?

    Amateurs de l’intelligence du copier-coller,
    c’est l’intelligence même qui est remise en question : il suffit de coller les « randrana manendrika ny sasany... ».

    Et revenons à l’essentiel :
    qu’est-ce qui urge ?

    C’est de réduire en petite poussière ce bloc qui n’a pas voté pour ceux qui étaient au pouvoir et qui a une vision négatives des copie-colleurs.

    C’est de rendre légale une idée politicienne qui est au service d’un clan en mal de reconnaissance.

    C’est de pouvoir gouverner Tana sans l’assentiment des gouvernés : une démocratie à la mode soviétique : l’asservissement par voie légale contre la raison et le cœur.

    A vouloir colmater le présent qui ne leur est pas reluisant, il prépare le lit d’un soulèvement : car Tana n’est et ne sera pas HVM.

    • 25 février 2015 à 20:12 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Pourquoi pas une démocratie au nu’öc mâm ?
      A la baguette quoi ...

    • 25 février 2015 à 20:13 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Pour une liberté exemplaire, contrairement au servage colonialiste, QDB ...

  • 25 février 2015 à 16:36 | lanja (#4980)

    Misy olona mifoka moquette mihitsy ve ao, misisika mafy , mila lazaina ve fa zavatra hafa no manahirana ny vahoaka eto fa tsy fanovana rafitra

  • 25 février 2015 à 17:35 | betoko (#413)

    Une question se pose , pourquoi le pouvoir et avec les HVM veulent absolument diriger Antananarivo . Plus ils insistent , plus les tananariviens ne vont pas voter pour eux . La HCC a bien donné LES raisons pourquoi c’est anticonstitutionnel . Quels autres astuces ils vont encore trouver pour que se soit conforme à la constitution .
    Rivo Rakotovao avait promis que c’est lui qui va s’occuper de la réfection de toutes les rues de Tana au lieu de la commune ou du ministère des travaux publics , hélas il n’a aucun sous pour le faire et monsieur est allé vociférer , menacer , intimider les fonctionnaires du trésor public s’il n’aura pas ce qu’il voulait à savoir débloquer 20 milliard d’Ar et les délégués du personnel de la direction générale du Trésor provoquent une réunion d’urgence ( à lire dans les journaux , La Vérité , La Nation et la Gazette de la grande île de ce jour)

  • 25 février 2015 à 18:03 | betoko (#413)

    Selon les journaux La Vérité et La Nation parus ce matin , un gros scandale touchant la gendarmerie, la police et l’armée verra le jour très bientôt
    D’après ces deux journaux La Brigade des journalistes d’Investigation décidait il y a trois semaines de cela de rendre public les résultats des enquêtes approfondies que ses membres ont menées , notamment touchant la série de kidnappiongs ne cessant de frapper les Karana . Du coup ces journalistes sont menacés de mort . Et panique en haut lieu disait la journal La Nation . Réunion par ci par là appels téléphoniques à tous les hauts gradés de la force de l’ordre . Apparemment la brigade des journalistes d’investigation et les enquêteurs de l’ambassade de France ont découvert la même chose sans se concerter .

    • 25 février 2015 à 18:31 | rayyol (#110) répond à betoko

      C n et que le debut J arrivedu centre ville les déchets bloquent la circulation aplusieurs endroitsc est du jamais vu.Il y a greve des sans abris au niveau des ponts Blocage des blvds c est le b-rdel total a Tana .

    • 25 février 2015 à 18:32 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Pauvre Hery son cas ne s arrange vraiment pas .Il y a comme une odeur de fin de regne

    • 25 février 2015 à 18:37 | rayyol (#110) répond à betoko

      Il pleut il pleut sans cesse Les rues de Tana sont semblble aux chemins de brousse minee par l eau Je n ai jamais vu Tana dans cet eta les rues bloquees par des montagnes de déchets du jamais vu t Si ce gouvernement s en sort ce sera un miracle

    • 25 février 2015 à 19:00 | betoko (#413) répond à rayyol

      Je sais qu’il pleut à Tana tous les jours depuis plus d’un mois . Cela me rappelle ma jeunesse , en 1959 à la même saison , tout Tana a été inondé et nous n’avions pas pu aller à l’école pendant 1 mois , c’était super pour nous , mais hélas il a eu beaucoup de morts et depuis l’état , la marie ont interdit à qui que se soit de construire dans les bas quartiers , car c’est une zone inondable et cela fait 56 ans que cela dure

  • 25 février 2015 à 18:30 | takaka (#8449)

    Sauf arguments économiques, le Ministre ne peut pas imposer une loi d’obédience administrative. Ça va créer des arrondissements pauvres comme ceux d’ ATSIMONDRANO et d’ AVARADRANO. Et c’est le danger que la population sente venir. Si le Ministre le fait pour un esprit revanchard, il va percuter un poteau électrique HT.
    Veloma.

  • 26 février 2015 à 11:36 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Constat sur la ville de tana.
    - Embouteillage monstres : Du a l’augmentation du nombre d’habitants et en corollaire du nombre de véhicules en circulation
    - Insalubrité grandissante : service de la CUA complètement défaillants,manque de matériels adéquats ,cadres administratifs et politiques incompétents et corrompus
    - détérioration des infrastructures:Il existait ,a une époque, un excellent service des travaux publiques ,qui entretenait toutes les infrastructures .
    Celui-ci fut supprimé d’un trait de plume par un ministre général dans les années 70.
    On se doute que cette suppression a été faite pour récupérer le budget important de ce service, afin de l’octroyer à l’armée ,qui elle ne sert qu’a protéger la bande de salopard qui tiens en otage le peuple de ce pays .
    - Non prise en compte de la démographie galopante, qui est une des causes de l’asphyxie de cette ville avec l’émigration interne
    - la pluie :je propose de faire un procès à Dieu qui est a l’essence de toutes choses !
    Plus sérieusement le constat général est accablant pour la minorité ethnique qui détiens le pouvoir administratif et financier,suivez mon regard vers notamment les hauts de la ville.
    Ces gens là gèrent ce pays et donc cette ville comme si il étaient toujours au 19 éme siècle donc comme avant la colonisation .
    Tous les progrès techniques de gestion et de matériels ,tous les investissements productifs de modernisation sont totalement ignorés.
    L’argent doit aller dans leurs poches avant tout au détriment bien sur de l’intérêt général .
    Ils sont organisés en clan mafieux qui se dispute le pouvoir et ce donc eux qui ont provoqués les multiples crises politiques depuis 25 ans .
    Sans remise au pas de cette oligarchie ultra-minoritaire et la réorganisation en profondeur de l’armée ,il n’y a pas de futur viable pour Madagascar.
    Ces sont eux qui propagent les idées comme quoi tout ce qui se passe de mal à Mada est du au étrangers ,aux Karana,aux Chinois ,etc...
    La majorité des problèmes de Madagascar vient de ces gens là, par leurs inorganisation ,leurs impérities,leurs imprévoyances,leurs immobilismes fainéantise,je m’enfoutisme) ,leurs rapacités,leur idéologie (esclavagiste )
    Donc je répète vous pouvez changer de président(élu ou non) de 1 er ministre,de députés ,etc.. si vous ne changer pas le système qui se cache derrière l’état ,pas de FUTUR pour le PEUPLE.

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 391