Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 28 septembre 2016
Antananarivo | 02h34
 

Société

Conjonctivite virale

L’épidémie du moment

samedi 16 mai 2015 | Vania Lock
JPEG - 22.3 ko

Yeux rouges, démangeaison et douleur du globe oculaire… tels sont les symptômes de la conjonctivite. La région orientale, surtout la capitale Betsimisaraka, a été la plus touchée. Mais la maladie atteint progressivement une majeure partie de la Grande Ile.

« Le phénomène actuel est considéré comme une épidémie de conjonctivite », telles sont les déclarations du Dr Adrien, médecin généraliste dans la capitale. Il apporte des éclaircissements sur l’évolution de la maladie dans le corps en définissant son origine : « Au fur et à mesure que les virus attaquent le système immunitaire, celui-ci s’affaiblit. En conséquence, les bactéries entrent facilement dans l’organisme. Voilà pourquoi l’origine de la maladie est compliquée ». Ces appréciations sont confirmées par des voix officielles dont celle du ministre de la Santé Publique, Mamy Lalatiana Andriamanarivo, qui a effectué une descente à Toamasina et auprès de la société Ambatovy, trop souvent soupçonnée de nuire à l’environnement en général et à la santé publique en particulier.

Le ministre a déclaré ce mardi 12 mai : « D’après les recherches effectuées, la conjonctivite qui se répand actuellement vient des eaux stagnantes ». De son côté, la société d’Ambatovy renforce qu’elle est soumise à des normes dans son domaine. Elle affirme comprendre tout à fait les craintes de la population envers les exploitations qu’elle entreprend. « C’est la raison pour laquelle, nous mettons en place des actions de sensibilisation et de communication », selon le Département Communication d’Ambatovy.

En tout cas, selon le Dr. Adrien, « au début, la conjonctivite est virale mais devient bactérienne par la suite. La présence du pus, collé autour des yeux appuie cette deuxième théorie ». La grippe et la fièvre attrapées par les personnes atteintes de la conjonctivite ne sont donc pas des manifestations de la maladie. Elles sont dues à la faiblesse du système immunitaire de l’individu. Toutefois, la conjonctivite peut aussi être due à cause d’une allergie. Mais dans ce cas, il n’y a aucun risque de contagion.

La prévention selon la transmission

Il est à noter que cette maladie a été introduite par un individu en provenance de La Réunion et s’est répandue pour faire contagion, d’après les informations de l’Express de Madagascar du 21 avril 2015. Mais sur le plan scientifique, la conjonctivite se transmet principalement par contact physique. D’où la facilité de sa propagation. Les sécrétions nasales et les salives constituent également des agents de transmission.

JPEG - 58.9 ko

Certains malades à Toamasina se lavent les yeux avec de l’eau de mer et affirment une guérison plus rapide. Une femme médecin d’une clinique privée à Toamasina apporte son avis sur ce sujet : « Médicalement, l’eau de mer n’a aucune relation avec la guérison. Il se peut juste que cela pique et enlève momentanément le prurit. Mais en tant que virale, la maladie se guérit vite et n’a pas de conséquence à long terme ». Pour ses patients, elle prescrit de l’antibiotique, du collyre et du sérum pour se laver les yeux. Le traitement coûte entre 1.100 ariary et 20.000 ariary, en dehors du prix de la consultation. Il est à noter que l’hygiène est le principal moyen de prévention contre cette conjonctivite. Des gestes simples comme se laver souvent les mains, ne pas se frotter les yeux ou avoir des mouchoirs individuels peuvent être efficaces pour ne pas être atteint.

2 commentaires

Vos commentaires

  • 16 mai 2015 à 14:01 | Turping (#1235)

    Cette maladie virale de « la conjonctivite » touche assez fréquemment la région du Betsimisaraka même dans les années 80.Une sorte d’épidémie où il faut faire face .Si la population locale peut accéder aux informations préventives ou de pouvoir se soigner ,c’est l’essentiel dans l’attente de la disparition saisonnière de cette épidémie comme la grippe pendant l’hiver.

  • 18 mai 2015 à 13:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - « Une enfant de quatre ans vient de mourir ».
    - « Mes sincères condoléances à la Famille »
    Elle est morte== au départ== pour l’évacuation sanitaire en France !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 78