Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 septembre 2016
Antananarivo | 02h39
 

Société

Zon’Olombelona

« L’égoïsme et la cupidité nous empoisonnent tous ! »

lundi 19 mars 2012 | Luna
JPEG - 81.2 ko
Mme Raoera Chandoutis, présidente de l’association Zon’Olombelona.

Les commissions, ONG et organismes de lutte pour le respect des droits
de l’homme intégrés à Madagascar ont encore du chemin à faire, confirme
Mme Chandoutis Raoera, une des grandes militantes malgaches pour le
respect et la promotion des droits de l’Homme à Madagascar. Face au
retard considérable de la Grande Île en la matière, elle a tenu à
accueillir samedi dernier à son domicile à Ampasamadinika des
représentants d’organisations de lutte pour le respect des droits de
l’homme dont le FNUAP, Nations-Unies, les représentants d’ambassade à
Madagascar et diverses organisations de la société civile qui œuvrent sur le même thème
dont le SPDTS.

La crise politique actuelle et les conflits d’intérêts
que vit actuellement la nation contribuent activement à la dégradation
de la société malgache, et constituent un facteur d’insécurité
redoutable. D’après elle, c’est de cette insécurité que jaillissent tous
les problèmes d’ordre social menant manifestement au non-respect des
droits de l’homme les plus fondamentaux. La faim, la misère et le taux
de chômage en hausse incitent les pauvres à la barbarie et aux actes
immoraux perpétrés sans peur et de plus en plus fréquemment dans toute
l’île. En ce sens elle en appelle au « fihavanana » et à la
reconsidération des valeurs culturelles malgaches, mais lance surtout un
appel à la solidarité de tous mais aussi à la bonne volonté de la
classe politique sans exception. Plus de trente représentants de
diverses entités se sont mobilisés ensemble et se sont regroupés dans
une ambiance conviviale afin de revoir les tactiques et plans d’action
afin de mener à bien la défense des droits de l’Homme.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 19 mars 2012 à 11:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    « ON » parle beaucoup des DROITS de l’Homme,des ONG,de la Démocratie .Pour Moi,il faut faire un nettoyage de la « SOCIETE » par un moyen radical,la « PEINE DE MORT » pour toutes crimes de sang et des détournements des fonds publics et sociaux et « aussi »pour tous les passeurs,de tout grade,des marchandises ou des êtres humains .C’est un exemple fort et concret qu’il faille installer dans cette société d’hypocrites mondiaux.
    « ça fait plus de cinquante ans que j’entends les rengaines sur les droits de l’Homme et les ONG,plus on avance plus c’est la catastrophe ».La guerre/militaire/civile, un peu partout....

    Halte à la démagogie et à l’hypocrisie institutionnelles.

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa gmail.com

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 81