Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 24 novembre 2017
Antananarivo | 12h23
 

Société

Lutte contre les dahalo

Opération Mazava en place

vendredi 23 décembre 2016 | Bill

Trente dahalo ont été abattus dans les environs d’Iakora dans le sud et les zébus volés ont tous été remis à leurs propriétaires ; c’est le résultat d’une mission militaire héliportée inopinée, qui, au départ était destinée à convoyer des médicaments aux localités en proie à l’épidémie de peste à Befotaka et Iakora et Midongy Sud, mais pour l’urgence a effectué la chasse aux dahalo. La mission est apparemment exceptionnelle à croire les responsables des forces de l’ordre. Mais les revendications des élus du Sud et de la population pour que l’Etat affecte des hélicoptères et étoffe les moyens logistiques et les ressources allouées à la lutte contre l’insécurité et les vols de zébus sont en cours de satisfaction. L’ « Opération Mazava » est en train d’être mise en place.

D’après le général Anthony qui dirige les Renseignements et la Communication de la Gendarmerie nationale, l’ « Opération Mazava » dispose d’un effectif de 600 éléments (militaires et gendarmes). Cette « Opération Mazava » s’applique aux zones limitrophes de nombreuses régions et districts telles Tsiroanomandidy/Miandrivazo et Vakinankaratra, Ambatofinandrahana/Ambositra, puis Fianarantsoa/Isandra/Ikalamavony. L’Unité Spéciale Anti-Dahalo (USAD) de la Gendarmerie nationale pour sa part s’occupe de la partie sud du pays.

Le général Anthony note que la lutte contre les dahalo s’étend jusque dans le Boeny, la Sofia et la Betsiboka où sévit aussi le grand banditisme rural.

27 commentaires

Vos commentaires

  • 23 décembre 2016 à 10:51 | Eloim (#8244)

    Pourquoi ne pas revendiquer une solution pérenne plutôt que de se lancer dans la tuerie en adoptant indéfiniment cette formule d’opération ceci ou cela. Renforcer davantage la stratégie en se basant à la mise en valeur de l’effectivité de la VRAIE décentralisation. Sinon, des conflits d’intérêts y font figures et ce fléau est loin d’être atténué.

    • 23 décembre 2016 à 12:47 | Bena (#494) répond à Eloim

      on tue des compatriotes et on fanfaronne. si durant cette opération « inopinée », l’appareil a été abattu et les occupants tués. qui aurait accepté d’endosser les responsabilités ? une opération en cours peut être détournée par les exécutants sur terrain ? de vrais raja(k)o.

  • 23 décembre 2016 à 11:25 | vatomena (#8391)

    En 1947 ,il y avait UNE rébellion contre le pouvoir en place.
    Aujourd"hui ,il y a 5,10 , 20 foyers de rébellion. Qui en est responsable ? dites le moi.....

  • 23 décembre 2016 à 12:41 | Titoy (#9616)

    Bonjour,
    Dés qu’ils découvrent les brèdes, ils ont les zébus, cela deviendra l’opération « Romazava ».
    Un peu d’humour dans ce monde de brut, ça peut faire du bien ....

    • 23 décembre 2016 à 12:50 | Bena (#494) répond à Titoy

      pas de viande dans un ro mazava. c’est une invention de nos occupants cette histoire de ro mavaza avec canard et autres. un ro mazava c’est une poignée de brède balancé dans de l’eau bouillante en quantité, pas plus.

    • 23 décembre 2016 à 13:02 | Titoy (#9616) répond à Titoy

      Bonjour Bena,
      Zut, il va falloir changer la page wikipédia, ainsi que toutes pages cuisines malgaches, elles mentionnent toutes boeuf ou zébu. Je ne peux donc vous croire sur parole, avez-vous des références à me fournir pour étayer votre correctif.
      Merci d’avance.

    • 23 décembre 2016 à 13:43 | punchline (#9673) répond à Titoy

      un peu d’humour ? 30 morts tu es encore capable de rire ? t’es vraiment le gros des gros ?

    • 23 décembre 2016 à 14:10 | Titoy (#9616) répond à Titoy

      Bonjour punchline,
      Ben ouais, je pourrai même dire mort de rire (MDR), c’est mieux comme ça ...
      Par contre pour le gros, non je fais attention à ma santé, moi, je fais régime ...

  • 23 décembre 2016 à 12:54 | Paulo Il leone (#6618)

    MDR ! Bien vu !

    y fô au moins dix caractères donc je me permets de meubler avec une réflexion « pour la route » :

    Une femme téléphone à son gynécologue :
    "- Allo docteur, C’est madame Durand, après ma consultation, je suis partie en oubliant ma culotte chez vous .
    - Je vais regarder madame ...(1 minute plus tard :) désolé, je ne la trouve pas.
    - Bon, eh ben, j’ai dû l’oublier chez le dentiste."

    • 23 décembre 2016 à 13:06 | Titoy (#9616) répond à Paulo Il leone

      Bonjour Paulo Il leone,
      Ca se passait en hiver, je suppose ?

    • 23 décembre 2016 à 13:39 | punchline (#9673) répond à Paulo Il leone

      hey gros lard, on parle de 30 morts, et tu racontes tes blagues pipi-caca, respectes au moins, et fait tes blagues ailleurs avec le autres thèmes ,

    • 23 décembre 2016 à 14:31 | Paulo Il leone (#6618) répond à Paulo Il leone

      @punchline

      En fait je me suis gourré de mligne pour répondre je ne commentais pas"l’article mais je répondais à titoy !

      Pour ce qui est du « gros lard » t’as tout faux ! Je pense que tu dois être gros comme 3 porcs et que tu exorcises ton angoisse en transférant sur les autres ta propre laideur de pachyderme !

  • 23 décembre 2016 à 13:29 | punchline (#9673)

    Etat terroriste, boucherie à la saddam hussein : 30 personnes tuées comme ça, comme des lapins, et on va se la fermer ?

    le sud : laminés par le kere, devastés par la peste, massacrés par son propre Armée,

    si l’État modèle commence à faire sa propre justice populaire, sans sommation, sans jugement, avec une utilisation disproportionnée de la force

    et pourquoi toujours le sud , le sud, le sud, depuis toujours,..., là où il y a déjà le kere ...., on veut faire disparaître qui ? quoi ?... que font les chancelleries occidentaux donneurs de leçons, porteurs de civilisations , droit de l’homme, ah ce n’est pas financiers ?ils veulent de la stabilité politique, au prix des morts en milliers, j’ai compris !

    et le CPI (cours penal international)

    • 23 décembre 2016 à 14:23 | Titoy (#9616) répond à punchline

      T’as tout compris, effectivement.
      Définition par punchline :
      Dahalo : personne sympathique qui prélève poliment les biens d’autrui et sans violence.
      Propriétaire de bétail : c’est un profiteur qui n’a rien fait et ne travaille pas pour mériter ses bêtes.
      Pour faire un lien avec l’édito d’hier, je crois que, toi, du être le « blaireau un neurone ».
      La CPI, c’est pour le crime contre l’humanité, il n’y a pas de génocide dans le sud, c’est juste une famine.

    • 23 décembre 2016 à 19:30 | punchline (#9673) répond à punchline

      @titoy, revises tes leçons petit-gros, déjà crime contre l’humanité et génocide , peuvent êtres différentes, ils ne vont pas forcement ensemble

      ici, le CPI peut être interpellé, car aucun Etat au monde ne tire en faisant 30 morts sur sa propre population, c’est une persecution et massacre de masse(les bavures policieres aux USA c’est 1 mort, pas 30),..., et de manière répétitif (ce n’est pas la 1ère fois), et systématiquement le sud, souviens toi l’histoire de tsiroanomandidy evoqué par latimer rangers

      et le CPI peut être interpellé sur viol, torture, mauvais traitement, ce n’est pas forcement quand il y a mort

    • 23 décembre 2016 à 20:28 | Titoy (#9616) répond à punchline

      @punchline,
      Mais qu’attendez vous pour la saisir cette CPI ?
      Quoi y a encore un problème ? Agissez au lieu de vouloir m’expliquer. Vous allez certainement me répondre que vous pouvez pas.
      vous êtes un fervent défenseur des dahalo, je suis d’accord qu’il faut une justice, mais cela m’étonnerai que ces personnes bien intentionné répondent à une invitation au tribunal.

  • 23 décembre 2016 à 14:14 | Isandra (#7070)

    () c’est le résultat d’une mission militaire héliportée inopinée, qui, au départ était destinée à convoyer des médicaments aux localités en proie à l’épidémie de peste à Befotaka et Iakora et Midongy Sud, mais pour l’urgence a effectué la chasse aux dahalo."

    Si je comprends bien, ces militaires qui sont affectées pour chasser les dahalos, ne sont disposés aucun hélicoptère,...alors que Flora a trouvé facilement un hélicoptère pour surveiller et assister le transfert d’Auguste, Miarinarivo-Tana,...Ce régime a vraiment une autre priorité,...chasser les opposants,...

    • 23 décembre 2016 à 15:25 | Marika (#9389) répond à Isandra

      Et ce qui est vraiment étrange dans cette histoire,c’est que pendant les éléctions, le sud et le grand sud votent massivement pour le pouvoir en place...on ne comprend jamais rien dans ce pays .

    • 23 décembre 2016 à 15:27 | Titoy (#9616) répond à Isandra

      @Malika,
      Comme dirait Thérèse (alias Isandra), les voix du seigneurs sont impénétrables ...

    • 23 décembre 2016 à 15:32 | Titoy (#9616) répond à Isandra

      @Marika,
      Correctif de post précédent, je voulais dire Marika et non Malika, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

    • 23 décembre 2016 à 16:06 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Titoy,

      « Comme dirait Thérèse (alias Isandra), les voix du seigneurs sont impénétrables... »

      Au contraire Titoy, sinon Jésus n’aurait pas prononcé ceci : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

      Mais, certains hommes détournent l’oreille pour ne pas l’écouter,...

    • 23 décembre 2016 à 17:44 | Titoy (#9616) répond à Isandra

      Bonjour Thérèse (alias Isandra)
      Le seigneur c’est qui ? Dieu ou son fils Jésus, je commence à m’y perde dans cette histoire de famille.

    • 23 décembre 2016 à 17:57 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Titoy,

      Vous pourriez trouver la réponse dans la bible,...c’est pourquoi, je vous ai exhorté à la lire,...

    • 23 décembre 2016 à 18:10 | Titoy (#9616) répond à Isandra

      @Thérèse (alias Isandra),
      Vous êtes même capable de me le dire ? Et c’est moi qui devrait le taper la bible. Toujours pareil, incapable de fournir une réponse étayée.

  • 23 décembre 2016 à 16:44 | rayyol (#110)

    Comme a dit un grand homme ou homme grand .Le peuple a les dirigeants qu il merite
    Combien vrai .
    Si vous voulez laisser faire et accepter ces choses c est ce que vous voulez .Comment peut t il en etre autrement .
    La journee ou vous allez vouloir changer ce changement se fera

    • 23 décembre 2016 à 16:48 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Dans le fond les dirigeants Malgaches sont le juste reflet de ce peuple et on se plaint . Vous etes vraiment pitoyable

  • 23 décembre 2016 à 18:35 | diego (#531)

    Bonjour,

    Dahalo, famine, peste....et 30 morts.....un programme politique en soit !

    On apprend que la famine a un coût et en milliards. La question c’est de savoir si les élus Malgaches savaient que la famine, la pauvreté ont des coûts pour leur pays ?

    Tout le monde sait qu’une crise institutionnelle pénalise économiquement un pays, mais il faut savoir aussi que l’immobilisme, ne rien faire a un coût !

    Dahalo, famine, peste sont trois fléaux qui touchent toutes les provinces et le pays entier. Ce qui veut dire que pour lutter contre ces fléaux, il faut une politique claire et avoir des moyens colossaux.

    À ce niveau, l’Armée n’est même plus une force de dissuasion, mais plutôt de répression. Une pente glissante pour cette Institution dont les rôles restent à redéfinir, d’où danger......l’Armée ne doit pas devenir le grand flic, jouer à la gendarme du pays...souvent, ce n’est même plus au service de la population, mais de la politique et des Institutions judiciaires. Elle n’a pas été pensée pour cela.

    Il faut revenir aux fondamentaux dis-je ! On n’a pas le choix, les politiciens et les élus n’ont pas le choix. Et ensuite, il faut que les élus réapprennent à gouverner, à reparler avec les Institutions internationales.

    Écoutez, le pays vient d’accueillir sur son sol la Francophonie, autrement dit, les élus ont eu l’occasion de parler et discuter avec leurs collègues. Ils devraient comprendre et j’ose espérer, qu’ils ont appris, comment entretenir une bonne relation avec les Institutions internationales, au final, comment faire pour obtenir des aides financiers et s’endetter.

    La politique s’agite beaucoup dans le pays. Tout le monde a ses mots à dire sur tel ou tel sujet, mais personne n’est tout à fait à l’aise pour aborder les vrais sujets touchant la vie quotidienne de la population :

    - le chômage, la faim, la santé, la propreté, la sécurité et bien sûr le travail et le pouvoir d’achat !

    Nous pouvons faire la démonstration de nos intelligence tout au long de l’année, par ailleurs, on le fait depuis six ans. Avec quels résultats ? La population s’est encore appauvris, 90 %, le pays n’a pas de budget, aucune province n’a de budget.

    Si personne ne prend l’initiative de remettre en état les structures étatiques du pays, le peu qui nous permet de survivre aujourd’hui, va définitivement disparaître, nous plongeant dans le désordre où seuls les plus forts vont survivre, politiquement et économiquement !!!

    Que font les élus locaux et la Sociéte Civile ???

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 407