Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 17 décembre 2017
Antananarivo | 16h14
 

Société

Hausse inexpliquée du prix du riz

L’Etat se lave les mains

mardi 5 décembre | Ny Aina Rahaga

Le prix de cette denrée de base des malgaches atteint des sommets ces derniers temps et la grogne commence à monter. Des appels à regroupement et à manifestation s’organisent et se multiplient au niveau des fokontany, appelant à protester contre une hausse devenue insoutenable pour la plupart des ménages. L’on sait que la hausse du prix du riz local résulte de la dernière sècheresse. Toutefois, cette hausse ne s’explique pas en ce qui concerne les produits importés. Notons que l’Etat avait alors favorisé l’importation de riz face à l’insuffisance de la production locale. Pour soi-disant répondre à la demande et à la nécessité malgache, et par la même occasion éviter l’augmentation du prix. Une stratégie qu’on avait alors qualifiée d’écran face. Solution miracle qui ne résoudrait pas le problème à terme. Suite à cet échec partiel de la stratégie d’importation, quelques éléments du ministère du commerce ont déclaré que l’Etat n’était en rien responsable de la hausse du prix. Ne jouant que le rôle de facilitateur pour ce qu’il en est des importations de riz. Aussi faudrait-il se référer aux opérateurs eux-mêmes pour en connaitre les raisons.

L’Etat a donc décidé de se laver les mains face à la situation et bien malgré les protestations qui se multiplient. Il existe pourtant une disposition juridique à travers la loi 2005-020 sur la concurrence qui donne à l’Etat la capacité d’agir. L’article 2 alinéa 4 de cette loi dispose que « le Gouvernement peut prendre, contre les hausses ou les baisses excessives des prix, des mesures temporaires motivées par une situation de crise, des circonstances exceptionnelles, une calamité ou une situation manifestement anormale dans un secteur déterminé, par décret pris en Conseil du Gouvernement, après consultation du conseil de la concurrence. ». Pour l’heure, la seule mesure décidée par le ministre du commerce est celle d’importer encore 26 000 tonnes de riz soit 1 000 containers. Une décision qui profitera encore aux quelques opérateurs en charge de l’importation. Car si auparavant, le sac de 50 kilos était vendu à 70 000 Ariary, l’Etat a désormais accepté que le sac soit vendu jusqu’à 73 000 Ariary.

70 commentaires

Vos commentaires

  • 5 décembre à 09:26 | punchline (#9673)

    s’en lave les mains. c’est le titre quand même !

    Répondre

    • 5 décembre à 09:37 | doulos (#10113) répond à punchline

      @punchline

      mon pauvre monsieur, si vous vous fendez d’une commentaire offusqué chaque fois qu’une faute —soit de grammaire soit d’orthographe soit de syntaxe dans un--- « se glisse » dans un article de MT, vous allez y passez le restant de vos jours !

    • 5 décembre à 10:42 | punchline (#9673) répond à punchline

      à moins qu’ils se soient lavés les mains après avoir tout mangé

    • 5 décembre à 18:32 | Gérard (#7761) répond à punchline

      tellement sales leurs mains, que 10 lavages quotidiens n’y suffiront pas, que diriez vous d’une application temporaire et exceptionnelle de la charia, vol = main amputée ?

    • 5 décembre à 20:41 | punchline (#9673) répond à punchline

      pour nous économistes, la hausse de prix du riz est une bonne chose, cela aurait pu enrichir nos agriculteurs, les paysans constituent quand même , à Madagascar 90% de la population

      problème : cela enrichit les riches commerçants et négociants internationaux.

      le problème touche aussi les agriculteurs français et américains

      la faute à la communauté Internationale

      français et Malgache même combat, la révolution doit être mondiale
      6ème république en France, 5ème république à Madagascar

    • 5 décembre à 22:30 | Bena (#494) répond à punchline

      On parle du gouvernement de combat qui prend la douche dans l’eau boueuse de la jirama.

  • 5 décembre à 09:45 | doulos (#10113)

    Et comme d’habitude.... au lieu de diriger leur colère vers les vrais responsables, c a d leurs « dirigeants », les Malgaches accusent les « opérateurs » (probablement karana, en tout cas étrangers !) .... La lâcheté ordinaire des gasy dans toute sa splendeur : ça ne demande aucun courage mais c’est tellement plus facile que de sérieusement demander des comptes à « l’éxécutif » !

    « Mêêê..... c’est comme ça à Madagascar ! »
    Si vous le dites....

    Répondre

    • 5 décembre à 10:52 | punchline (#9673) répond à doulos

      - c’est comme cela mon cher ami, les français disent que c’est les noirs ou les arabes, à moins que ce ne soient pas les chinois

      - les musulmans karana et arabes disent que ce sont les kufr qui en sont les coupables

      - les américains, vous vous diront que ce sont les latinos, les afros, ou la chine

      - les catalans disent que ce sont les espagnols

      - et les corses vous diront que ce sont les continentaux

      c’est comme ça , c’est la vie

    • 5 décembre à 11:18 | doulos (#10113) répond à doulos

      @punchline

      hé oui c’est ce que je disais .... « c’est comme ça à Madagascar » .... on ne change pas une mentalité perdant-perdant !
      La fange c’est tellement plus confortable !

    • 5 décembre à 12:10 | Houpert Claude (#9408) répond à doulos

      De Claude Houpert :
      La situation dramatique que vivent les Malgaches me font rappeler la Révolution Française ou, le Peuple, mourant de faim , cria : Allons chez le boulanger, la Boulangère et le Petit Mitron ( le Roi, la reine et le Dauphin ) pour qu’lis nous ouvrent les greniers à farine ! La faim pousse le Peuple à la révolution ....
      Les origines de la Révolution française sont multiples, d’ordre social, économique et politique. Les événements de 1789 furent de fait une conjonction de plusieurs facteurs conjoncturels, liés à la période, et structurels, ancrés plus profondément dans la société.
      Causes de la Révolution française : des émeutes dans les campagnes
      Il y a, dans les années précédant la Révolution, un climat social tendu ainsi qu’une défiance croissante du peuple à l’égard de la monarchie absolue de droit divin. Au siècle des Lumières, cette société d’ordres est considérée comme archaïque, responsable d’une extrême pauvreté du Tiers-État (98 % de la population) et d’épisodes de famine marquants. Associée à des hivers très rudes, de mauvaises récoltes et une forte hausse du prix du pain entre 1787 et 1789 (+75 %), la crise alimentaire entraîne des émeutes dans les campagnes françaises.
      Le Tiers-État prend les commandes
      Malgré un royaume de France très endetté en 1789, il est hors de question pour le peuple de s’acquitter de nouveaux impôts. Face à la grogne populaire et à une situation économique au bord du gouffre, Louis XVI convoque les états généraux pour le 1er mai 1789. Le Tiers-État ne tarde pas à défier le pouvoir monarchique en se déclarant Assemblée nationale constituante dans une grande ferveur populaire. Les mesures royales pour contrer cette résistance entraîneront dès lors l’étincelle de la Révolution française, avec la prise de la Bastille le 14 juillet.
      L’assemblée constituante décrétée par le Tiers-État prêta serment, le 20 juin 1789, de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France. C’est le fameux serment du Jeu de paume, du nom de la salle où l’Assemblée a tenu ses délibérations.

    • 5 décembre à 15:46 | vatomena (#8391) répond à doulos

      Propos à examiner ....Les malgaches n’ont pas fait leur Révolution . Leur Révolution ,c’est général Gallieni qui l’a faite .Le peuple malgache a laissé faire .Il n’a pas combattu vraiment parceque cette entreprise allait dans leur sens .La conversion a été immédiate .

  • 5 décembre à 10:50 | doulos (#10113)

    Que le gasy lambda ne comprenne pas le pourquoi de la hausse des prix du riz.... je veux bien le croire même si la raison en est hyper simple !
    Mais c’est faux et malhonnête de dire que « la hausse est inexpliquée » !
    C’est pourtant simple comme bonjour : une simple mécanisme dû à la différence entre l’offre et la demande ... L’agriculture gasy ne produit pas suffisamment de riz pour satisfaire à la demande intérieure ... ergo on importe (de la m...de) et les prix montent .... bref, du darwinisme économique malthusien à l’état pur !

    La seule solution pérenne si l’on voulait vraiment se débarrasser des affairistes qui profitent honteusement de la situation et régler ce problème en profondeur, serait de s’attaquer sérieusement aux multiples raisons —pourtant bien connues— qui font que, dans un pays à population majoritairement rurale/agricole (80%+ ), la production agricole ne parvient pas à satisfaire les besoins domestiques en riz.
    L’absence de vision à long terme des décideurs et la corruption qui fleurit à tous les niveaux de la filière, la terrible pesanteur des traditions et de l’attachement aux méthodes traditionnelles, la léthargie proverbiale des gasy, la méfiance des cultivateurs face aux nouvelles méthodes proposées par les experts étrangers (ah ! xénophobie ancestrale quand tu nous tiens !) ... les fady de toutes sortes, et la priorité aux morts qui sont comme chacun sait plus importants que les vivants (cf. la pratique festive et insalubre du famadihana).... bref, autant de freins et d’obstacles qui sont directement liés à la mentalité et à la « culture » gasy !

    « Mêêêê..... on est à Madagascar » ... et on ne change pas une méthode perdant-perdant qui a largement fait ses preuves !

    Répondre

  • 5 décembre à 12:02 | Daniel (#8947)

    Il est normal que les importations soient plus chères. Cela est du à la dévaluation de l’Ariary face à l’euro ou le dollar. 5% en moins de 4 mois ! jugez par vous même. C’est toute l’économie de Madagascar qui ne va pas d’où inflation et dévaluation constante. N’oubliez pas que les importations se paient en devises.

    Répondre

    • 5 décembre à 14:22 | akam (#7944) répond à Daniel

      - Pas que ca bonhomme ! c’est clair qu’un pays qui n’a aucune politique financiere est soumis aux fluctuations des changes ! mais vu que l’ariary n’est pas convertible sur le marche international, la banque centrale en fait les frais ! oui l’ariary croule...mais ce n’est pas tout.
      - La politique du ventre est tres compliquee a gerer car, a l’echeance de cette mandature, aucune lecture ne peut etre visible de la part de ce gouvernement. Sans emettre un programme politique clair a propos du commerce, on se demande que fait le ministre du commerce ou le PM ou le PRM ? Senses rechercher l’interet general ou gerant plutot le pays comme des pantins, ils subissent les caprices individuelles des operateurs ? dans un etat de droit le PRM regle ce probleme avec ses chambres legislatives, AN et senat, en legiferant sur le marche. Notamment sur la proclamation d’un prix plafond qui fixe les marges des operateurs !
      - Car explicitement le gouvernement actuel semble etre plutot en faveur des interets financiers des operateurs que ceux du peuple affame qui devra casquer plus ! Si le ministre du commerce ou encore une fois, le PM ou le PRM, n’interviennent pas pour un reglement equitable, « du juste prix » du riz afin de deboucher sur un moins mauvais choix, il faut s’attendre a des secousses sociales ! En effet si l’etat ne regle pas assez vite ce probleme de vases communicants emanant des surcouts du prix du riz et se repercutant sur le cout des PPN, je peux comprendre que les meres de famille qui mitonnent dans les chaumieres aillent dans la rue afin de battre leurs casseroles pour se faire entendre.
      - Une telle expression populaire est facheuse pour le gouvernement car ce sont les bas salaires qui sont les plus touches et y compris les soldats de 2eme classe commandes par l’emoreg. Ce qui serait juste pour le petit peuple tourne autour de la « distribution des richesses ». De visu il n’y a aucun signe de distribution si l’etat ne reduit pas les marges des operateurs. Si « l’arrosage » va toujours dans le meme sens, il n’est pas surprenant d’assister a la faillite des bas salaires ! La riziculture productiviste ainsi que le profit ne s’apprennent pas en une semaine de visite au Japon.

  • 5 décembre à 12:46 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Bonjour,
    Huit millions d’hectares de terres arables à Madagascar dont 5.5 millions ha non exploitées .
    Et dire qu’ils importent du riz de m.erde pakistanais .
    C’est pas de leur faute ,jamais .
    C’est la faute de la CI, des Fra.nçais,du pape , de Ma.cron ,de la BM ,etc,etc,
    Pendant ce temps quelques uns s’enrichissent .
    Ces gens ,les spéculateurs bien malgaches ,certains les connaissent et savent ou ils habitent mais ils ne disent rien .
    Ils écrivent de molles plaintes et quelques lignes dans des forums mais ne disent rien et attendent que d’autre viennent faire le boulot a leur place !
    Quel courage ,ils attendent l’opposition (qui n’existe pas ) ,allez encore mille ans et puis on verra !

    Répondre

  • 5 décembre à 12:57 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Il me semble que « l’ Etat » est non seulement en mesure mais a le devoir de fixer les PPN dont le riz fait partie .
    Charge à lui d’ en importer la quantité suffisante et de le mettre sur le marché à prix fixe !
    Au regard des quantités qu’ il est en mesure d’ importer, fixer le prix à la tonne est un levier de négociation que le consommateur lambda n’ a pas .
    Ne pas le faire est tout simplement criminel !
    Le ministère de l’ agriculture, comme celui de l’ économie sont directement « responsables » : de leur irresponsabilité pour le moins ...
    il est capital que celui qui importe ce riz le fasse en toute transparence, afin d’ éviter toutes polémiques, concernant des rétrocommissions, ou dessous de table coutumiers dans cet environnement .
    Le flou artistique maintenu ne peut que confirmer ces allégations , dont les concernés se foutent royalement, ce qui est inacceptable partout ailleurs .

    Répondre

    • 5 décembre à 13:14 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Jipo

      Jipo,
      Ne savez vous pas que la situation de l’agriculture Malgache est provoquée par certains membres de la caste dirigeante et par l’état lui meme pour récupérer des taxes afin, entre autres ,alimenter l’armée qui les protègent .
      Rien n’est plus fait depuis longtemps pour améliorer les methodes culturales et cela se fait a dessin .
      Tout cela afin de provoquer des importations qui permettent a une infime minorité de s’enrichir .
      Bien sur cette politique de prédation n’est pas la seule en cours en ce pays mais ici cela touche l’essentiel et le résultat est la malnutrition endémique d’une grande partie du peuple .
      Nous sommes devant un génocide programmé .
      Souvent vous me reprochez de taper un peu trop fort sur ceux qui vous paraissent du bon coté de la barrière ,mais que font-ils pour lutter contre cela .
      Si vous faites partie du cercle des privolégiés a Tana ,il vous est facile de connaitre les gens qui en sous main mènent ces affaires contre le peuple .
      Je ne demande pas aux opposants de tuer ce gens mais au moins de les nommer .
      En effet seuls une toute petite minorité maintiens ce peuple en esclavage et beaucoup les connaissent et ne disent rien ,Ils sont donc complices de ces malheurs et cela est intolérable .
      Si les vrais responsables des malheurs du peuple retrouvait leur noms dans les journaux ou sur internet cela serait surement le début d’un changement

  • 5 décembre à 12:57 | dominique (#9242)

    le RIZ a 73.000 Ary le sac !!!!! ????? il ne doit pas savoir lire celui la également ils racontent tous du grand n’importe quoi !!!!!! moi a 73000 Ary le sac de riz J’ACHETE TOUT DE SUITE 1 TONNE !!!!!!
    moi je ne raconte pas du n’importe quoi !!!! et je vous donne le prix exacte du sac de riz 50Kg a Sambava .....il est partout en ville sur les marchés ou grossistes a = 150.000 Ary le sac 50 Kg et on trouve jusqu’à 170.000 le sac 50Kg ... il y en a ici qui raconte que des KKcooNeries ou qui ne vont JAMAIS en acheter ou simplement faire les courses ....des innocents avec une cervelle de moustique
    bonne journée et regardez bien les prix ...

    Répondre

    • 5 décembre à 13:11 | doulos (#10113) répond à dominique

      vous m’ôtez les mots de la bouche je viens d’acheter 1/2 T de riz pour un orphelinat et ça m’a coûté 120 000 ar/le sac de 50kg

    • 5 décembre à 13:30 | dominique (#9242) répond à dominique

      MERCI m. Doulos
      au moins vous vous connaissez les prix ; moi a Sambava j’en ai acheté pour ma famille et des pauvres gents que je connais bien j’ai payé le sacs 50Kg en prix d’ami a mon marchant 150.000 Ary les pauvres gents de la ville n’ont même plus les moyens d’en acheter la bas et la viande a 24.000Ary le KG qui peut en manger ??? moi je ne raconte pas du G n’importe quoi c’est la vérité j’en ai payé a des pauvres qui crevent de faim allez voir a Sambava et vous verrez bien ....

    • 5 décembre à 14:04 | doulos (#10113) répond à dominique

      @dominique

      je vous crois entièrement ! Ici à Tana ça tourne autour de 120 000 le sac de 50 kg parce que j’en ai acheté 1/2 T. ..... Alors j’imagine bien qu’à Sambava en répercutant le prix du transport on atteint les sommes que vous mentionnez ....
      le sac à 75 000 c’était il y a 2 ou 3 ans au moins .... je ne sais pas ce que mangent les pauvres ... ou plutôt je sais qu’ils ne mangent pas à leur faim .... pendant ce temps-là nos impôts acquittés en France vont directement dans la poche des piranhas gasy qui se gavent avec la complicité de NOS dirigeants sous prétexte de solidarité internationale.

  • 5 décembre à 13:06 | doulos (#10113)

    Je m’étonne que sur un sujet aussi brûlant et qui touche à la vie quotidienne des Malgaches, son éminence dadabe-pangloss reste silencieuse (« se » pour l’accord avec éminence ; je laisse volontiers le ridicule de L’écriture inclusive aux précieux.ses que sont pangloss et les gens de son espèce.)

    Il est vrai que se pencher avec compassion sur le quotidien des petites gens exige un miminum de compassion et est beaucoup moins glorifiant que de nous distiller ad ostentionem et pompeam ses « rêveries du touriste solitaire » et ses aphorismes d’une incroyable « beaufitude » qui ne manquent jamais d’ébahir ses zélés admirateurs ravis de se jeter sur ses petites verroteries clinquantes, tels des groupies de Jauni Halliday se ruant sur un de ses mégots de cigarette qu’elles conserveront ensuite religieusement.

    On aurait aimé connaître son avis éclairé sur cette question donc,... et pendant qu’on y est, sa réaction sur le débat actuel concernant le harcèlement .... lui qui naguère se laissait aller à des confidences et avouait benoîtement avoir régulièrement pris la liberté de pincer les fesses des hôtesses de l’air exotiques quand il prenait l’avion ... bien qu’il l’ait par la suite farouchement nié ! ...trop tard les écrits restent ! On comprend que notre pangloss qui se prend pour Voltaire ait hâte de faire oublier la révélation de des pratiques .... il lui restera toujours le souvenir de ses amours ancillaires à Mada...
    T’inquiète dadabe, c’est toujours permis, et pour longtemps encore !

    Répondre

  • 5 décembre à 13:06 | RAMBO (#7290)

    Claude Houpert
    La situation à Madagascar est certes difficile mais pas dramatique . Contrairement aux autres pays anciennement colonies de la France les Malgaches ont beaucoup de longueurs d’avance en matière de révolution. Nous l’avons déjà fait en 1972 pour mettre fin au néocolonialisme. Et c’est vrai que nous sommes comme un jeune qui cherche à vivre son autonomie... ce n’est pas une situation facile. Rien à avoir avec la situation française avant 1789. En France au 21 è siécle, malgré cette Révolution, il y a encore des gens qui meurent de froid dans la rue . Ce n’est pas pour autant qu’on juge la situation française de dramatique. Il faut dire les choses toute proportion gardée et voir sur place. Méfiez vous de ce que disent les journaux selon un chant célèbre. Les Malgaches avec le gouvernement actuel cherchent à s’en sortir. Nous sommes en voie d’efforts de développement et notre Président cherche tous les moyens pour le développement de notre pays. Il n’est pas dictateur. C’est un économiste et il sait bien le fonctionnement du marché. Le fameux système d’Offre et de la Demande qui fixe le prix . Nous avons décidé de « doper » le marché du riz en quantité au lieu de sortir un décret fixant arbitrairement le prix du riz. Nous agissons toujours avec sagesse parce qu’il y a des commerçants qui vivent avec la vente de ce denrée certes vital pour les Gasy. Il y a des étapes dans les décisions, ce gouvernement cherche toujours celle qui fera le moins mal chez tous les gens qui vivent de ce commerce. Cela n’empêche que si nécessaire, nous pouvons appliquer les mésures citées par l’auteur. Mais pour l’instant ce n’est pas le cas. Quand Ratsiraka était au pouvoir après la fameuse révolution socialiste Gasy, il a fermé la frontière mais cela n’empêche qu’il fixait aussi le prix du riz. La conséquence était vraiment dramatique et nous vivons encore ce traumatisme et c’est ce Ratsiraka même en revenant au pouvoir qui prônait « la liberté » en disant " enrichissez- vous aux Gasy. Depuis, l’économie est ouverte et aucun Président n’ose plus fixer le prix du riz ni de fermer la frontière.

    Répondre

    • 5 décembre à 13:20 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Si d’aventure le peuple crée sa propre révolution ,j’espère que tu fera partie des premières charrettes qui comme en 1789 en France, ont nettoyés la société Française des salopards de ton espèces .
      Saches que si cela arrives un jour et que tu as la mauvaise idée de te réfugier en France ,je ferai tout pour te livrer aux nouvelles autorités Malgaches

    • 5 décembre à 13:49 | Houpert Claude (#9408) répond à RAMBO

      Réponse à « Rambo »
      Tout le monde a raison dans l’analyse que l’on se fait de la situation mais quand même :
      Crise du riz par l’augmentation des prix insupportable par la population .
      Crise de l’épidémie de peste due à l’ insalubrité , à la pollution , à l’accès à l’eau potable , au ramassage des ordures etc....
      Non accès aux soins pour toute une masse de la population ...
      Pas de prise en charge des plus pauvres , des filles mères , des veuves, des retraités sans pension etc...
      Je vis à Madagascar un certain nombre de mois dans l’année et je connais les problèmes de la population .
      Bien sur il faut positiver, mais, la réalité,il ne faut pas la négliger ... Bien sur que votre Président fait tout son possible pour améliorer la situation ! Mais que peut-il faire seul ?

    • 5 décembre à 13:49 | Houpert Claude (#9408) répond à RAMBO

      Réponse à « Rambo »
      Tout le monde a raison dans l’analyse que l’on se fait de la situation mais quand même :
      Crise du riz par l’augmentation des prix insupportable par la population .
      Crise de l’épidémie de peste due à l’ insalubrité , à la pollution , à l’accès à l’eau potable , au ramassage des ordures etc....
      Non accès aux soins pour toute une masse de la population ...
      Pas de prise en charge des plus pauvres , des filles mères , des veuves, des retraités sans pension etc...
      Je vis à Madagascar un certain nombre de mois dans l’année et je connais les problèmes de la population .
      Bien sur il faut positiver, mais, la réalité,il ne faut pas la négliger ... Bien sur que votre Président fait tout son possible pour améliorer la situation ! Mais que peut-il faire seul ?

    • 5 décembre à 14:15 | doulos (#10113) répond à RAMBO

      @rambo : q.on et fier de l’être !

      Je cite : « La situation à Madagascar est certes difficile mais pas dramatique » (SIC !!! )

      l’infâme rambo continue dans la foulée : « Contrairement aux autres pays anciennement colonies de la France les Malgaches ont beaucoup de longueurs d’avance en matière de révolution » ! .... Les bras m’en tombent de lire un tel ramassis de q.n.ries !
      S’il y a bien est un domaine où les gasy on une longueur d’avance sur tout le monde, c’est l’apathie et le renoncement ! ....« Mêêêê... c’est comme ça à Madagascar ! »

      Par contre toi .... t’as plus qu’une longueur d’avance en q.onn.rie atavique, même sur tes compatriotes les plus doués ... et Dieu sait qu’ils sont légion sur ce forum, en premier lieu les diasporeux « gros et gras, la bouche vermeille » !

    • 5 décembre à 15:42 | rayyol (#110) répond à RAMBO

      Entièrement d accord Ce n est pas au gouvernement d intervenir dans la fixation des prix Un marche libre finit toujours par s autoréguler
      La monnaie Malgache déprécie il est normal que les prix montent
      Le pays ne produit pas assez et c est cela qu il faut attaquer
      Vous savez tout est a faire mais tout ne se fait pas en un jour Il n y a pas de base normale.
      Il est evident que Hery essaie d en établir .
      Le commerce se fait avec des routes si l on produit l on doit pouvoir acheminer ceux ci
      Construire des routes cela prend des sous ceux ci ne poussent pas dans les arbres Et Madagascar en a très peu
      Donc au depart il faut emprunter Quêter Une base c est tres long a construire ainsi que les mentalités a changer
      Je trouve que Hery est l homme de la situation et qu il agit correctement vu le contexte
      Je lui leve mon chapeau
      Dites moi dans la bande de chimpanzé qui voudrait avoir sa place quels sont ceux qui pensent réellement développement et qui ont seulement une petite idée de ce que cela implique
      Ce sont en general des profiteurs et non pas des bosseurs . Retourner en arrière serait une grave erreur
      Et de tout ceux qui se profilent a l horizon je n en vois aucun capable de faire avancer ce pays sans créer de nouvelle crise Ils ont tous un agenda precis .
      C est le pouvoir mais pour eux meme

    • 5 décembre à 16:03 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      - Faites comme Ravalo, pour empêcher les Karanas et ses adversaires d’augmenter le prix des PPN, se sociétés(TIKO Group ) les avaient directement importé en 2004, « l’utile au profit,... ». Heureusement qu’il avait ses sociétés sans lesquelles, il aurait du quitter son fauteuil cette année-là,...

      Vous avez Mbola ou pourquoi pas Claudine(Avotsiro Claudine,...clin d’oeil pour Rina VI,..) et certains chinois, pour s’en occuper,...

      - Vous pouvez vérifier aussi les stocks des importateurs et les collecteurs,...s’ils ne bloquent pas la sortie de leur stocks, pour provoquer la pénurie,...

  • 5 décembre à 13:12 | kartell (#8302)

    L’état s’en lave les mains, pleines de cambouis ?….
    Il est clair que la politique de l’autruche en matière agricole pour ne citer que ce domaine , en particulier, est un échec cuisant d’une ligne de conduite d’un état qui n’a jamais eu d’existence !….
    Il faut nourrir cette population dont la natalité explose et qui a faim, c’est en quelque sorte, le fonds de commerce du pouvoir pour faire venir à lui, toutes les aides possibles mais qui devrait, en retour, assurer, au moins, le minimum syndical : qu’elle puisse manger à sa faim à des conditions acceptables, au vu d’un pouvoir d’achat riquiqui !….
    Hors, même cela, le pouvoir est incapable d’assurer ses responsabilités en bottant en touche et en se dédouanant de ses maigres obligations d’état !….
    Il est certain aussi que la tranche de la population qui souffre de cette incurie n’est pas celle, très élitiste, qui voyage, ni celui qui s’amuse à produire un film de pure propagande, digne des pires scénarios sur l’enrichissement personnel !…..
    Aujourd’hui, le slogan du pouvoir est clair : que chacun se démerde, le chacun pour soi est porté à son apogée, mais, en le pointant du doigt, ce dernier confirme son unique objectif, c’est celui de profiter du pouvoir et de le conserver, à tous prix !….
    Message reçu 5/5 !…….

    Répondre

  • 5 décembre à 13:19 | dominique (#9242)

    plutôt que d’écrire tous des grandes prêcheries qui ne servent a rien allez voir le prix du sac de 50Kg sur la côte Nord Est et a Sambava c’est 150.000 a 170.000 Ary partout sur les marchés vendeurs !!!
    ALORS REGARDEZ et arrêtez de raconter du n’importe quoi ; enfin c’est le sport du pays ici ...

    Répondre

  • 5 décembre à 13:33 | RAMBO (#7290)

    Alibaba.
    Ce n’est pas toi qui va me faire trembler ici. Tu n’a aucun pouvoir pour me livrer aux autorités Gasy. Ratsiraka avait fait beaucoup de mal aux Gasy et aux français vivant à Dago. Il s’était réfugié chez Maman sans problème. Maintenant il se la coule douce au pays. Les Gasy ne sont pas rancuniers. Ravalo Rajoelina et Ratsiraka et compagnies sont chez eux tranquillement.

    Répondre

    • 5 décembre à 14:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Va a l’église et achète des cierges pour que ton champion reste au pouvoir .
      Les salopards comme toi doivent payer un jour ou l’autre !

  • 5 décembre à 13:42 | Isandra (#7070)

    Ce régime est il en train de copier les colons...?

    Au temps de colons, il avait été instauré l’impôts de captation(anti-oisiveté) pour obliger les gens à travailler dur, mais ne plus se contenter de cueillette,...

    Aujourd’hui, le régime laisse le prix de PPN flamber pour que les gens soient poussés à travailler dur,...pour augmenter leur pouvoirs d’achat et les productions,...Ce n’est pas stupide comme idée,...

    Cependant, ce que ce régime ne comprend pas, l’une des raisons principales de cette pénurie alimentaire, ce sont les insécurités rurales. La plupart des paysans ne dorment plus la nuit à cause de dahalos, de ce fait, ils n’arrivent plus à travailler normalement, le jour . Ils sont complètement démotivés de voir leur efforts et leur économie durant des années volés et maltraités par les dahalos en une seule nuit,...

    Répondre

    • 5 décembre à 14:34 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à Isandra

      Isandra,
      Et vos inepties crasses sur les centrales nucléaires vous êtes calmées ?

    • 5 décembre à 14:40 | fdgg (#9942) répond à Isandra

      mmanuel Macron a trouvé enfin les mots justes. Il a dit vouloir en finir avec la « guerre mémorielle ». Il a plaidé pour la « réconciliation des mémoires ». Et a dit que pour la France, la route à suivre ne comportait « ni déni, ni repentance ».

      Ça nous change et c’est bien. Depuis des dizaines d’années, avec en point d’orgue la loi Taubira, nous expions et nous demandons pardon. Jour après jour, nous faisons pénitence, mais ce n’est jamais suffisant pour les fanatiques de la repentance.

      Ils ne seront rassasiés que si nous nous mettons à genoux ou mieux, si nous nous prosternons.

      Nous avons maintes fois récité un mea culpa pour l’esclavage. Les villes de Nantes et de Bordeaux ont baissé la tête car elles s’étaient enrichies avec la traite négrière. Nous nous sommes nous-mêmes cloués au pilori pour la colonisation en Afrique Noire. Et notre mauvaise conscience nous empêche de trouver un sommeil réparateur quand nous pensons à la torture que nous avons pratiqué en Algérie.

      Il y a une très jolie chanson interprétée par Jeanne Moreau : « J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… » Quand – ça nous arrive – notre mémoire flanche, les apôtres de la victimisation veillent au grain et nous rappellent à l’ordre. Ils sont nombreux dans les radios, sur les plateaux télés, dans les journaux et dans les universités.

      Ce sont eux qui mettent dans la tête des gamins noirs que si certains d’entre eux ne réussissent pas à l’école, c’est parce que leurs ancêtres ont été colonisés ou mis en esclavage. Ce sont eux qui, pareillement, expliquent aux enfants arabes en échec scolaire que cela est dû au maréchal Bugeaud qui s’est très mal conduit en Algérie. Ces pourvoyeurs de haine et de ressentiment sont des imbéciles. Mais en abîmant une jeune génération d’enfants issus de l’immigration, ils se conduisent en criminels. Un crime contre ces enfants…

      Pour reprendre les mots de Macron, le temps est donc venu de « réconcilier les mémoires ». Mais il ne peut y avoir de réconciliation si une mémoire est niée. La nôtre aussi doit être prise en compte. Ainsi nous attendons des excuses pour ce que les Barbaresques, ancêtres de ceux qui nous demandent réparation ont fait pendant des siècles sur nos côtes. Des dizaines de milliers de femmes enlevées pour être livrées aux émirs ou aux pachas. La traite des Blanches serait-elle moins condamnable que la traite des Noirs ?

      ADVERTISING
      Ouverture dans 0
      adikteev
      Nous souhaitons entendre des paroles de contrition pour l’abominable massacre d’Orléansville en 1957. Pour les attentats sanglants visant des jeunes gens et des jeunes filles au seul motif qu’ils étaient français. Nous voulons aussi que le monde arabe, de la Mauritanie au Yémen, se repente d’une abomination rarement évoquée : des millions de Noirs soumis aux fouets de leurs seigneurs et maîtres. Des millions de Noires considérées comme un butin pour des harems. Oui, c’est à la France d’en parler : les pays d’Afrique noire sont trop faibles, trop dépendants, trop pauvres pour l’exiger.

    • 5 décembre à 15:05 | kartell (#8302) répond à Isandra

      « Au temps de colons, il avait été instauré l’impôts de captation(anti-oisiveté) pour obliger les gens à travailler dur, mais ne plus se contenter de cueillette, »…

      Vos propos sont à géométrie très variable, en voici la preuve !…….

      En 1921-1922, le projet réellement extraordinaire d’une taxe sur l’oisiveté : « Cette innovation peut paraître audacieuse, mais une telle considération ne doit pas nous arrêter » disait le gouverneur général Garbit ( 6 octobre 1921) , en soulignant « qu’une telle taxe n’avait pas un but fiscal, mais était une mesure d’impulsion économique ; et d’ajouter : » Si nous pouvons avec tact et prudence faire entrer cette mesure dans les moeurs, nous arriverons pour le plus grand bien de tous à augmenter le rendement du travail de ce pays".
      Mais, le projet, dans lequel on peut reconnaître la forme extrême du travail forcé indirect, devait rencontrer l’opposition absolue de l’inspection des colonies, qui le condamna sévèrement .
      Jean Fremigacci

    • 5 décembre à 16:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,...

      Le problème ici, on n’a jamais eu de l’occasion de débattre largement de la colonisation, de ses méfaits et de ses bienfaits,...On est obligé de l’évoquer, pour juste répondre les nostalgiques, qui ne parlent que de coté positif,...comme si ce coté pouvait couvrir tous les restes,...

      En effet, tout n’était pas mauvais, bien que la forme reste discutable,...« Voankazo an’ala, ny mangidy arina, fa ny mamy kosa atelemo ».

    • 5 décembre à 16:10 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Kartell,...

      Mon grand-père, nationaliste, pro-Raseta, m’a dit que la grande erreur de Ramanantsoa, c’est de supprimer cette taxe(karatra isan-dahy),...Il aurait dû remplacer un autre plus light,...au lieu de la supprimer complètement,...

    • 5 décembre à 16:49 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Fdgg@__ Ah ,la mémoire qui flanche !!! Les algériens semblent avoir totalement oublié les siécles vécus sous la domination turque .Les Ottomans se sont bien servis mais ils n’ont rien construit . Les abus et les cruautés étaient leur mode de gouvernement .
      des exemples : Chaque année partaient d"Alger vers la Porte sublime (Istambul ) des bateaux aux cales pleines d’or et de marchandises ainsi que des esclaves berbères sexuelles .La plus agée ne dépassait guère les 18 ans . C’étaient des cadeaux d’allégeance au Calife Ottoman .
      Le Bey de Constantine ,Chaker ,au 18 ème siècle exigeait de ses subordonnées que chaque matin quand il sortait de son palais ,il devait voir sur son passage au moins une vingtaine de tetes d’hommes plantés sur des piquets .On racontait qu’il entrait en transe en apercevant un tel spectacle .Il murmurait alors : c’est tout ce qu’ils méritent .
      De nombreux kabyles pourtant se souviennent encore de cette histoire . Un jour ,le commandant des Janissaires qui devait récolter les impots s’arreta aupres d’un chef de mechta de Kabylie .Ce dernier végétait dans l’indigence .Il égorgea alors l’unique poulet de ferme qu’il possédait pour faire honneur à son invité de marque.Ce chef de tribu avait un garçon qui était agé de cinq ans .Il se mit à pleurer en voyant le poulet . Sa mère lui donna une cuisse pour le calmer .Et lorsque il présenta le plat de couscous avec le poulet ,le commandant des Janissaires constata qu’il manquait une cuisse .Il entra dans une terrible colère et demanda où était passé sa « cuisse » . Le malheureux chef de tribu bafouilla quelques instants en tremblant de peur puis finit par avouer la vérité .Le commandant turc ordonna aussitot qu’on lui amène l’enfant et ,sur le champ , il l’écartela avec rage en criant : C’est ainsi que je tue celui qui me désobéit ..
      Féroce et longue colonisation turque que les algériens eurent à supporter. Mais cela n’est pas enseigné dans les écoles.Le devoir d’oubli .Par contre , C’est à la France qu’on demande repentance ,à cette France qui avait tout construit et éduqué dans ses écoles . Et le Macron arrive plein d’humilité ,baigné de repentance pour avouer : Oui ,nous français étions des criminels !
      De quoi satisfaire les hantises de Madame Isandra !

    • 5 décembre à 18:43 | KARIBO (#7602) répond à Isandra

      @ fdgg pour votre plaisir et certains autres .

      C’est bon on y est..... 17 DÉPUTÉS en marche « MUSULMANS » à l’Assemblée Nationale.

      Il y a du souci à se faire ......

      Macron ne s’ en vante pas de ça ! !! ! !

      il a taillé le bâton pour nous faire battre.

      17 DEPUTES MUSULMANS à l’Assemblée Nationale...

      En Marche !! en compte 10
      > > > >

      Dans 5 ans ils seront 130 et dans 10 ans ils seront majoritaires.
      > > > > Il faut se préparer et apprendre quelques versets du Coran, sauf si les français réagissent
      > > > >
      > > > > Record de députés musulmans à l’ Assemblée Nationale...

      17 députés musulmans à l’Assemblée Nationale.
      > > > >
      > > > >

      - Said Ahamada LREM 7e circonscription du 13

      - Mohamed Laqhila MDM 11e circonscription du 13
      > > > > - Fadila Khattabi LREM 3e circonscription du 21
      > > > > - Mostafa Laabid LREM 1ère circonscription du 35
      > > > > - Sarah El Haïry MDM 5e circonscription du 4
      > > > > - Sonia Krimi DIV 4e circonscription du 50
      > > > > - Belkhir Belhaddad LREM 1ere circonscription du 57
      > > > > - Brahim Hamouche MDM 8e circonscription du 57
      > > > > - Anissa Khedher LREM 7e circonscription du 69
      > > > > - Mounir Mahjoubi LREM 16e circonscription du 75
      > > > > - Sira Sylla LREM 4e circonscription du 76
      > > > > - Nadia Haï LREM 11e circonscription du 78
      > > > > - Naima Moutchou LREM 4e circonscription du 95
      > > > > - Elad Chakrina LR 1ere circonscription du 976
      > > > > - Mansour Kamardine LR 2e circonscription du 976
      > > > > - M’Jid El Guerrab DIV 9e circonscription 99
      > > > > - Amal Amelia Lakrafi LREM 10e circonscription du 99

      Houllebecq a raison, la soumission est « En > Marche » !....................
      > > > >
      > > > > Droit dans le mur ......
      > > > > OUI ! C’est un record

      > > > > Tous ces élus (ou élues), sont des bi-nationaux d’ origine marocaine, algérienne, tunisienne, togolaise, sénégalaise .. . .
      > > > > > > >
      > > > > Ils ont la double nationalité. Il serait trop long de rapporter ici les articles de presse dithyrambiques parus dans les pays d’ origine.
      > > > >
      > > > >

      La conquête de la France s’ accélère..

      Elle se manifeste maintenant dans un lieu de Pouvoir.

      Nous sommes hélas bien peu nombreux à être conscients et nous préoccuper de cette situation qui voit notre pays être submergé par des populations qui n’ ont rien à y faire......

      > > > > Bientôt la burka à l’Assemblée Nationale française !

      Par contre dans les autres pays européens : AUCUN !

      Bravo la France..

    • 5 décembre à 20:07 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Par le canal de Mediapart ,Edwin Plenel nous fait savoir que la France a chez elle la plus grande communauté musulmane d’Europe et que c’est une chance . Grace à la natalité de ces français d’occasion le pays de France serait bientôt la nation la plus peuplée d’Europe . à moins que : il y ait un jour Partition en France .Le président Hollande dans l’intimité évoquait cette possibilité .

    • 5 décembre à 20:08 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Par le canal de Mediapart ,Edwin Plenel nous fait savoir que la France a chez elle la plus grande communauté musulmane d’Europe et que c’est une chance . Grace à la natalité de ces français d’occasion le pays de France serait bientôt la nation la plus peuplée d’Europe . à moins que : il y ait un jour Partition en France .Le président Hollande dans l’intimité évoquait cette possibilité .

  • 5 décembre à 15:51 | vatomena (#8391)

    le droit au travail et le devoir de travailler sont ils antinomiques ?

    Répondre

    • 5 décembre à 18:56 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Tout à fait .
      Le devoir de travailler n’ est pas un droit puisque c ’est un devoir, ne serait-ce que pour bouffer, si non :
      C ’est le droit de voler en attendant le devoir , pour survivre ...
      Par contre quand il n’ y a pas de travail, que deviennent le droit & son corollaire : autre qu’ un köan ?

  • 5 décembre à 16:24 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    « Le problème ici, on n’a jamais eu de l’occasion de débattre largement de la colonisation, de ses méfaits et de ses bienfaits,...On est obligé de l’évoquer, pour juste répondre les nostalgiques, qui ne parlent que de coté positif,...comme si ce coté pouvait couvrir tous les restes,... »

    Sans blagues ,pas eu le temps de débattre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    C’est vraiment du grand n’importe quoi .
    Chaque jour ,depuis des années, vous ramenez tous les sujets qui concernent Madagascar a la colonisation .
    Il y a des jours ou ce sont des centaines de post qui ont traits a ce sujet .
    Et la madame trouve que l’on en débat pas assez .
    Les théoriciens racistes qui propagent les idées de dédommagement de l’esclavage et de la colonisation sont à L’oeuvre .
    Alors que les arabes (en général) qui razzie l’Afrique depuis le 7 ème siècles eu ne sont pas solliciteés,seuls les blancs le sont .
    Nous sentons bien les théoriciens de banlieue pour qui tout est bon pour casser dénigrer et réclamer de l’argent .
    Cela s’appelle de la racaille !

    Regarder cette vidéo et vous m’en parlerai
    https://www.youtube.com/watch?v=FhJH4O5lISk
    Et en plus il ne parle pas de tout ces roitelets et petits chef de villages et de régions ,noirs pourtant et comme à Madagascar ,qui vivaient richement de la traite ,car c’étaient ces gens là qui vendaient leurs frères .
    Bien sur pas un de mot de tout cela de votre part Isandra .
    Allez vous faire mettre avec votre colonisation ,allez solliciter les maîtres Réunionnais descendants des esclavagistes d’antan ,le vatican et les anciennes caste noble Françaises !
    Ceux là doivent payer ,c’est une évidence .
    Allez y, vous avez vos coupables .
    Arrêtez de nous casser les pieds avec cela ,sur 100 générations aucun des 99 % des français ne sont responsable de cette mer.de

    Répondre

    • 5 décembre à 16:37 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALI

      Je ne me souviens pas de vrai sujet à propos de la colonisation sur ce forum,...comme les fokos à Madagascar, d’ailleurs, que vous aimeriez insérer à chaque votre intervention,...

      Je réponds simplement les affabulations de certains nostalgique,...ou je l’évoque parce qu’une pratique me fait rappeler leur pratique,...

    • 5 décembre à 16:54 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Isandra,
      Arrêtez votre propagande et votre langue de bois imbécile et parlez des vrais problèmes Gasy
      Insurgez vous comme le dit si bien un certain ecclésiastique
      Mais peut etre que 92 % de pauvres ne vous suffisent pas .
      Bon vus de la région parisienne c’est bien lointain le sort de millions de gens

  • 5 décembre à 16:30 | RAMBO (#7290)

    Alibaba
    Je ne suis pas ni catho ni protestant. Je n’ai pas besoin d’allumer des cierges pour mon Président. Dieu sait ce qu’il a à faire pour les Gasy. Ravalo utilisait la religion pour s’accrocher au pouvoir mais Dieu a fixé son règne à 7 ans pas plus et il a perdu sa grande fortune. Les Gasy sont un peuple insoumis. Si le Président actuel ne rencontre pas une opposition dure comme Ravalo et Ratsiraka c’est que le peuple voit en Rajaonarimampianina la sagesse dans la gestion du pays.

    Répondre

    • 5 décembre à 16:44 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à RAMBO

      Rambo,
      Tu peux écrire ce que tu veux ,je m’en tape le coquillard .
      Je sais comment sont les gens comme toi ,en un seul mot vénal .
      Si c’était une vénalité basée sur le travail ,j’en conviendrais ,mais ce n’est que sur l’exploitation du peuple Malgache que toi et les tiens sont riches ,donc condamnables .
      Lénine avait dit que les profiteurs capitalistes vendraient aussi la corde qui les pendraient !
      Tu fais partie de ce gens immoraux et désincarnés et donc tu subira ,comme tes semblables ,un jour,le châtiment que tu mérites !

  • 5 décembre à 16:44 | SNUTILE (#1543)

    C’est le prix Toute Taxe Comprise TTC qui est affiché évidemment. Quel est la part de la Taxe sur la Valeur Ajoutée qui doit être reversé à l’Etat dans ce prix ?
    La prise de bénéfice sur ces produits importés grâce aux subventions de l’Etat ne peuvent pas excéder un seuil en pourcentage (%).
    Par conséquent la hausse anarchique du prix du riz semble être disproportionnée et passible de clause pénale.
    Par déduction le maintien au prix raisonnable est prioritairement par ordre de l’Etat.
    https://www.facebook.com/groups/329490003906858/707134419475746/

    Répondre

  • 5 décembre à 16:46 | RAMBO (#7290)

    Isandra
    Un homme d’affaire est toujours motivé par le gain et les profits. C’est le cas de Ravalo. Si un importateur a sur les bras plusieurs milliers de Tonnes de riz il est perdant s’il n’arrive pas à les vendre. Nous voulons éviter cette pratique. Quand le marché est « inondé » de riz. Ce qui cache le riz en espérant spéculer sur le prix en seront à leur frais. Nous avons choisi cette option c’est à dire de « doper » le marché par la quantité. L’effet ne sera pas immédiat mais le prix finira par baisser selon le principe de l’Offre et de la Demande. Attention parce que la CI aussi a notre gestion à l’oeil dans leur rétroviseur. Les bailleurs n’accepteraient aucune dictature dans la fixation des prix. Même certains pays européens ont du mal à vivre cette « liberté économique » et demandent souvent de fixer les prix par décret.

    Répondre

    • 5 décembre à 18:37 | Isandra (#7070) répond à RAMBO

      Rambo,...

      J’ai oublié avec les insécurités rurales, on peut évoquer aussi la dépréciation comme facteur de cette pénurie, car elle favorise la vente à l’exportation au grand dame de marchés locaux,...« Mila devise eh ! »,...D’autant plus, notre makalioka et autres sont très appréciés en Europe,...

  • 5 décembre à 16:55 | akam (#7944)

    - Acheter du riz et nourrir la population reclament un equilibre financier qui prennent en compte l’argent qui a servi a l’achat du riz a l’etranger et celui correspondant au solde (si on peut parler ainsi) mensuel du salarie gasy de base. Il apparait clairement que l’argent obtenu par l’etat au titre de la charite subit un mouvement a sens unique. In fine, les bas de laine des operateurs. Seuls transacteurs qui peuvent accumuler les paiements et gerer a leur guise le stock de riz importe, distribue au nez et a la barbe de l’etat. Un etat defaillant qui ne contrôle ni les importations et ni les reserves de riz importe. En bref… ni le cout du riz impose a la population.
    - Il est clair qu’ils se passent uniquement que des echanges a Mada ! Ces services sont comparables a ceux effectues par des banques. Operation privee ou l’etat n’a rien a y faire ! C’est lamentable car un bon ministre du commerce doit gerer cela afin de renflouer les caisses de l’etat. Gerer cela selon le systeme keynesien est une bonne maniere pour equilibrer l’argent des consommateurs avec celui des operateurs. Comme l’etat est totalement defaillant, il faut toujours suivre la direction des echanges ! « ca va plutot des operateurs vers les consommateurs ». Une sens unique ! car l’ etat ne fait pas son boulot de regulateur des marches !

    Répondre

  • 5 décembre à 17:02 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Rambo,
    Et les mandatés par l’état qui font l’importation du riz de m.erde Pakistanais .
    Bien sur c’est pas eux qui font de la spéculation .
    Tu vois ce défaut de toujours détourner les problèmes ,c’est de cela que les gens comme toi seront un jour punis par le peuple

    Répondre

  • 5 décembre à 17:26 | RAMBO (#7290)

    Doulos, le bon serviteur !

    Nous avons un point où nous sommes d’accord c’est contre les messages du faux voltaire que vous appelez pangloss.
    Mais attention, je vois déjà un nouveau pseudo Vazahapasbe qui apparaît comme l’ombre de Dadabe , le voltaire . Il cherche toujours à se faire la virginité à chaque retour mais sa seconde nature le rattrape à chaque fois. Son pseudo retrait répété est une stratégie pour se faire désirer( chez les narcissiques c’est courant) et çà marche parce que il a un « fan club » ici comme Zanadralambo et Elena.
    Dernièrement il a cité des versets bibliques pour nous montrer qu’il lit aussi la bible mais le diable a utilisé la même méthode quand il a tenté le Christ dans le désert.
    Vous pouvez me traiter de tous les mots mais moi mes vrais adversaires ce sont ceux qui se moquent ouvertement de mon Dieu. Si c’est votre cas, parlons en.
    On s’en fout royalement de savoir si c’est avec l’os de la côte d’Adam que Dieu a pris pour créer Eve ou celui de l’omoplate. De même on s’en fout de savoir si c’est une pomme ou une poire ou un goyave ou encore un litchis que Eve a mangé et a donné à son mari. Les agnostique et les athées perdent leur temps là dessus et ils périssent faute de connaissance. La connaissance que je parle ici c’est la connaissance de l’évangile mais Dadabe n’avait pas compris. Il se moquait allègrement.
    Je suis sûr qu’il jette un coup d’oeil régulièrement sur ce site . Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer ici mais dès que j’ai la possibilité d’intervenir comme aujourd’hui je mets le paquet.

    Répondre

    • 5 décembre à 19:08 | elena (#3066) répond à RAMBO

      En effet, difficile d’être fan de Rambo !

  • 5 décembre à 17:49 | Stomato (#3476)

    Il est amusant de voir que personne n’a relevé la cocasserie du titre :
    L’état se/s’en lave les mains...

    Avec l’eau rougeâtre et boueuse que délivre la Jirama en ce moment ?
    Elles ne doivent pas être très propres ces mains !

    Enfin à chacun son jouet.

    Répondre

    • 5 décembre à 18:31 | Jipo (#4988) répond à Stomato

      Il lave le riz avec les mains et vice & versa ...

  • 5 décembre à 17:54 | diego (#531)

    Bonjour,

    Que vous soyez médecin, enseignant ou encore ingénieur, quand vous entrez en politique ou décidez de faire de la politique, il faut se préparer à être questionné sur tout, répondre à tout, et avoir une explication compréhensible et plausible sur tout.....sur le riz, le ciel bleu et les mauvais temps, la peste, la saleté, l’insecurité....et l’état catastrophique des Infrastructures du pays etc.....si on vous donne le pouvoir c’est bien pour en faire quelque chose, pas uniquement pour - saccager - le pays, ignorer le peuple , mais bien pour gérer les affaires nationales et gérer le riz est une affaire nationale....

    Voilà pourquoi quand un ministre forme l’equipe dans le ministère dont il va être le responsable, il faut que cette équipe soit homogène mais surtout une équipe qui doit avoir absolument des compétences et des connaissances sur tout......des gens d’expériences dans la conduite des affaires nationales et internationales.

    La production du denrée de base pour les malgaches n’est absolument pas encore assurée, maîtrisée par l’État malgache.....c’est à dire, politiquement, les élus, les autorités politiques plus de 50 années d’indépendance, n’ont aucune politique du Riz. C’est vraisemblablement une des causes de l’instabilité politique et la pauvreté dans le pays.

    Pire, il aurait beaucoup de spéculations autour de cette denrée de base. Tout le monde connaît la denrée de base de ses voisins. En guerre l’ennemi cherche avant tout à couper les approvisionnements de son adversaire, en nourriture....faim les soldats sont inutiles.....

    Le riz, que du riz et encore du riz et au bout que du riz.....les dirigeants doivent bien se méfier du riz, ils ne riront pas longtemps et certainement pas les derniers si le riz devient une denrée rare pour les Malgaches...

    À quelques mois des élections, présidentielle et législatives, je me permets d’avertir le président, attention, attention......car il semblerait que l’État se lave les mains ?

    Les élus, le gouvernement et le président peuvent se laver les mains quand ils veulent, mais certainement pas sur l’avenir politique et économique des entreprises dans lesquelles l’État est actionnaire.....Jirama, Air Mad, etc....et surtout pas quand le riz pose problème aux familles Gasy....

    S’agissant du riz, les dirigeants malgaches doivent comprendre, j’espère qu’ils essaient, le printemps Arabe a commencé dans deux pays qui ont été touché durement par la crise de blé, la Tunisie et l’Egypte.....on connaît la suite.......et la crise Syrienne, qui a totalement échappé au régime syrien au tout début, n’a sans doute pas atteint l’ampleur qu’elle a dans la région, déstabilisant l’equilibre régional dont la répercussion mondiale n’est plus à prouver, ......si le régime syrien avait vite compris que la cause principale serait le changement climatique, poussant les gens à venir massivement en ville pour survivre, le pays aurait fait l’économie de cinq années de guerre civile, répression et émigration massive....

    Alors le prix de riz, attention.

    Ny NOANA ne pense plus, ils se révoltent et contre l’État.

    On ne se lave pas les mains quand on est élu. Vers qui d’autres le peuple et les électrices et électeurs vont se tourner quand ils sont en difficulté, si les élus s’amusent à se laver les mains ?

    Répondre

  • 5 décembre à 18:38 | Jipo (#4988)

    C ’est avec grand regret que nous apprenons la ⚰️ de Jean d’ Ormeson : RIP

    Répondre

    • 5 décembre à 19:07 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      Un des derniers qui savait ce que parler le français, et comprendre les mots voulait dire...

  • 5 décembre à 19:42 | Turping (#1235)

    Les causes et conséquences de l’inflation :
    - Elles sont nombreuses. Ici, la hausse des prix liée à un déséquilibre entre l’importance de la demande et la faiblesse de l’offre des produits (le riz). Hélas , l’état s’irresponsabilise face à ce problème car la sécheresse ne résulte uniquement de la dernière sécheresse mais plutôt dans l’absence d’une politique gouvernementale à mobiliser les agriculteurs à produire beaucoup pour subvenir au rendement agricole (l’emploi d’une nouvelle technologie que les asiatiques utilisent).
    - Force est de constater que tout va mal.L’in l’insécurité, les délinquances, l’absence de l’investissement public nous démontre la défaillance sur tous les plans y compris dans la mentalité. Récemment l’état malgache a émis des nouveaux billets nous démontrant l’inflation par la monnaie, ce qui explique la répercussion sur les hausses de prix. La vie des malgaches devient chère avec le petit salaire de la majorité des malgaches. Les voyous, les riches s’enrichissent, les pauvres s’appauvrissent.
    - Dommage ! Car auparavant, Madagascar faisait partie des grands importateurs de riz de luxe. On importe tout à l’étranger, en Chine plus particulièrement pour recevoir en contre partie les brisures de riz pour nourrir les animaux. Quelle décadence !alors que beaucoup de terres sont arables, cultivables pour subvenir d’abord à l’autosuffisance alimentaire !

    Répondre

    • 5 décembre à 20:06 | Turping (#1235) répond à Turping

      Correctif ;Madagascar auparavant faisait partie des grands pays exportateurs de riz ,il y a 40 -50 ans (au lieu d’importateur).L’insécurité en doublon !

    • 5 décembre à 20:33 | akam (#7944) répond à Turping

      - T’as fait la correction toi-meme car t’as ete confus entre l’import et l’export !
      - Bref ce pays ne peut exporter du riz « de valeur » car il n’y a pas de politique axee sur les normes de qualite ici. Ca ne s’invente pas du jour au lendemain ca se monte de facon durable et l’existence d’une agriculture de « type bio » est encore loin d’etre menacee !
      - De facon globale, si le pouvoir actuel agit comme il se doit, on aurait vu…y –a-t-il une direction « quelconque » qui oserait montrer de facon transparente comment sont traitees ces mesures transactionnelles ? y-a-t-il un controle strict aux frontieres comme quoi de quelle(s) maniere(s) les transactions ont ete traitees et comment la livraison et la distribution du riz ont ete reparties ?
      - Cette tracabilite est importante car bien que le consommateur represente le dernier maillon de la chaine. Il ne devra pas subir les caprices du marche. Car en effet c’est la banque centrale (l’etat) qui peut favoriser les operateurs par l’octroi de credits sur le marche international. Des facilitations par la faveur de taux faible de credits sont possibles afin de prosperer leur buzz, mais a la seule condition que le riz importe trouve acquereur.
      - Au cas ou l’inflation frappe le porte-monnaie du consommateur, ce dernier ne peut plus acheter du riz et cause en consequence une hausse du stock. C’est une situation cocasse car cela rappelle la periode ou le marche est investi par le riz local ! une situation ou seuls ceux qui en ont les moyens peuvent choisir librement son riz. En l’occurrence, le riz gasy ! c’est la loi de l’offre et de la demande. Ainsi la relance de la consommation du riz importe ne pourra se faire que par une mecanique commerciale ou le prix du riz local se detache nettement de celui du riz importe. De facon generale, ces periodes fluctuantes contraignent les porte-monnaie des menages. Comme l’etat est defaillant, le peuple subit un pessimisme grave qui assombrit leur avenir…Il faut pas etre naif car nul doute de l’emergence de complicite entre les operateurs et l’etat !

  • 5 décembre à 20:21 | diego (#531)

    On est sans doute qu’au début d’une crise humanitaire d’envergure à facette multiples à Madagascar et dans des nombreux pays africains.

    L’Afrique a beau crié qu’il est victime des irresponsabilités des pays riches en ce qui concerne les changements climatiques et ses conséquences. Je crois que tout le monde le pense. Ce sont les responsables politiques occidentaux et les membres de la Société Civile et les experts et météorologues, majoritairement des occidentaux, blancs, qui secouent et interpellent les responsables politiques mondiaux, pour changer de politique, venant de facto, au secours des pays pauvres, des îlots.....mais les responsables politiques et les gouvernants sont les premiers responsables des malheurs des Africains et les Malgaches.

    Les conséquences et les effets rapides et violents de changements climatiques et l’état déplorables des infrastructures, de la Santé et de l’Energie et le manque d’eau potable et l’absence de politique pour gérer les eaux usées......pollution à Dakar en est bien l’exemple, sont des bombes à retardement en Afrique et Madagascar...

    Répondre

    • 5 décembre à 20:37 | akam (#7944) répond à diego

      - N’exagerons pas ! il n’y a aucune crise environnementale ! c’est juste une mauvaise distribution des richesses.
      - En Afrique on a tendance a tout melanger entre causes et effets...alors qu’ici a Mada, c’est tout simplement une mauvaise gouvernance !

  • 5 décembre à 21:05 | diego (#531)

    Akam,

    Comprenez-vous et savez-vous lire la météo ?

    Il n’y a rien qu’on peut exagérer en météorologie. Et la connaissance progresse sur ce sujet.....

    Les eaux usées, le feu de brousse, la pollution qui tue par milliers tout le jour en Chine et en Inde et partout, les sacs plastiques qui polluent l’océan. L’homme en est le responsable.

    L’homme est responsable de ce qu’il fait......de ses actions........

    S’agissant d’une mauvaise gouvernance, la France en est une des championnes en Europe. Le dernier gouvernement compétent, à avoir un budget en équilibre en France, était sous la présidence de Giscard.

    Madagascar n’est pas gouverné. L’Afrique n’est pas mal gouverné, il n’est pas gouverné. Madagascar et l’Afrique sont sous tutelle financière de l’occident....on ne peut pas parler d’une mauvaise gouvernance donc....

    Répondre

  • 5 décembre à 21:24 | Mihaino (#1437)

    Les arguments des techniciens des ministères et des importateurs ne tiennent pas la route ! Ils déclarent que les productions des régions d’Ambatondrazaka et de Tsiroanomandidy ont baissé à cause de la sécheresse !? Les aléas climatiques , sécheresse entre autres, ont toujours existé chez nous , d’une part et d’autre part , dès lors que ces régions sont donc enrhumées , toutes les autres régions vont attraper la grippe !
    Certains participants ont avancé la solution de produire 3 à 4 fois par an comme font les pays asiatiques :Chine , Viet Nam, Thaïlande ,Indonésie....(Une délégation conduite par Hery est au Japon qui ne vend pas de riz mais autre chose ) Juste pour rire !
    Cette solution exige le changement de mentalité et la sensibilisation à outrance de nos paysans !
    Une autre solution est à étudier aussi :
    - Le système de péréquation dans le différentiel du prix du riz jusqu’au consommateur . En un mot , le prix du riz est le même partout à Madagascar !Ce système est faisable et réalisable car il a été appliqué dans le temps !
    D’autres solutions existent , j’en suis sûr , mais il faut une VOLONTE politique au lieu des blabla bla !
    Les terres sont là , les bras sont là et il faut bouger Mmes et Mrs les Dirigeants !
    Les élections seront là en 2018 et croyez-moi qu’un Peuple affamé n’ira jamais voter !

    Répondre

  • 5 décembre à 21:56 | FINENGO (#7901)

    @ Punkline

    5 décembre à 20:41 | punchline (#9673) répond à punchline ^

    pour nous économistes, la hausse de prix du riz est une bonne chose, cela aurait pu enrichir nos agriculteurs, les paysans constituent quand même , à Madagascar 90% de la population

    problème : cela enrichit les riches commerçants et négociants internationaux.

    le problème touche aussi les agriculteurs français et américains

    la faute à la communauté Internationale

    français et Malgache même combat, la révolution doit être mondiale
    6ème république en France, 5ème république à Madagascar
    ................................======================

    Mr Punkline.
    Tu as bien dit , je cite : Nous économistes.
    Economistes de mes deux oui.
    Tu es comme d’habitude, surtout ne change pas restes aussi c.on que tu es.
    Tout simplement si tu pourrais parler de ce que tu connais, et de ne pas divaguer à raconter n’importe quoi. Les Problèmes des Agriculteurs Français n’ont rien avoir avec la CI.
    C’est un Problème interne européen, que même les européens n’arrivent pas à le résoudre, d’autant plus qu’à Bruxelles les désaccords sur l’agriculture, et l’élevage ainsi que la production de lait ne font pas l’unanimité, et le véto des grands groupes étouffe les agriculteurs et les éleveurs en France.
    Donc au lieu de se faire passer pour un économiste, renseignes toi bien avant. Ca t’évitera de te faire passer pour un GROS ignare.

    Répondre

Réagir à l'article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, merci de vous connecter avec l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 162