Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2016
Antananarivo | 06h30
 

Economie

L’Etat doit 175 millions de dollars à Ambatovy

jeudi 3 décembre 2015 | Léa Ratsiazo

En plus des difficultés liées à la chute libre des prix des matières premières sur le plan international, l’impayé de l’Etat à la société Ambatovy rend la situation plus dramatique. Actuellement l’Etat doit 175 millions USD à Ambatovy, cela correspond aux TVA (taxe sur la valeur ajouté) non remboursés depuis 2012. Car Ambatovy à l’instar de toutes les autres sociétés, a droit à un remboursement de TVA sur les achats des produits locaux. Depuis 3 ans, l’Etat n’a plus remboursé un sou à cette société minière et à beaucoup d’autres d’ailleurs. A cette époque, le ministre des finances était Hery Rajaonarimampianina.

Rappelons que cette société minière a déjà mis en chômage technique 12% de son personnel au mois de juin dernier. Cette fois ci elle va devoir revoir ses contrats avec ses sous-traitants. Or ces derniers font travailler les 2/3 du personnel qui font tourner cette société minière.

41 commentaires

Vos commentaires

  • 3 décembre 2015 à 08:32 | sanois (#8546)

    Meme pour exporter on te met des batons dans les roues !!

    • 3 décembre 2015 à 09:35 | olivier (#7062) répond à sanois

      Bonjour

      1) Ambatovy est loin d’être un cas isolé..et je sais de quoi je parle !

      2) le FMI parle d’un taux de pression fiscal insuffisant à Mada, alors que la TVA s’est transformée en véritable impôt ( 20 % !!) depuis belle lurette !

      En fait rien d’étonnant sous les tropiques..

      Et vogue la galère...

    • 3 décembre 2015 à 10:27 | Gérard (#7761) répond à olivier

      Certes, il n’y a pas que Ambatovy, mais aussi entre autre Polo Garment Madagascar.

      Investisseurs fuyez !

      Touristes fuyez !

      Et laissez ces prétentieux tous justes bon à réclamer une « indemnité de sinistré climatique » crever à petit feu

      De fait, c’est vrai, ils sont sinistrés du « climat » qu’ils ont eux même instauré dans leur « ile heureuse »

    • 3 décembre 2015 à 11:30 | olivier (#7062) répond à Gérard

      Le mal est profond, et probablement hérité des années socialistes..
      Mais pas que..

      Le peu d’entreprises formelles qui payent taxes et impôts pour alimenter les caisses d’un état en faillite ( du temps de Ra8 - 70% du budget de l’état provenait des bailleurs) sont sucées..écrasées..maltraitées..sauf évidemment celles qui appartiennent aux copains..

      La première question à se poser est de savoir s’il est réaliste de demander à une poignée de contributeurs de payer pour faire fonctionner un état dont 80% de la population est ultra pauvre...
      Etat qui, ne rend pas les services qu’il est censé rendre...

      La réponse est évidemment NON, et la solution est EVIDEMMENT d’attirer encore plus de potentiels contributeurs..

      MAIS Ce n’est manifestement pas la politique de ce gouvernement...

      Pourtant :
      - on paye grassement des députés
      - on veut des sénateurs
      - on laisse la JIRAMA-AIRMAD se « danadifier »
      - on continue de d’estimer que le jardin d’Eden « se mérite » sans tenir compte de ce que proposent d’autres états concurrents
      .........

      Un investisseur est considéré avant tout comme un pilleur potentiel, comme un profiteur..

      Tant que cela ne changera pas, il ne faut pas trop rêver..

    • 3 décembre 2015 à 12:04 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Malheureusement, vous avez raison. A cela près, que si chaque Malgache payait (enfin !) ses impôts (même quelques milliers d’ariary par an pour les plus pauvres...), les caisses de l’Etat commenceraient à se remplir et chaque Malgache, redevenu comme par enchantement un citoyen responsable, pourrait très légitimement exiger de lourdes sanctions pour les corrupteurs et voleurs de l’argent public, pour les entrepreneurs et commerçants mauvais payeurs. Il pourrait aussi exiger que les entreprises d’Etat déficitaires (pas pour tout le monde !) soient privatisées (Air Mad, Jirama etc...),que les députés et sanitaires soient payés au strict minimum (sans 4x4 ni avantages divers se montant à plusieurs dizaines de millions d’ariary par mois et par tête). Et ainsi de suite...

    • 3 décembre 2015 à 13:30 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      Il a raison papy dadabe (rassurez vous j’en suis un autre !)

      Elargir l’assiette de l’impôt afin que chacun trouve une raison de se sentir un peu citoyen,

      ne pas faire que d’attendre le voan-dalana de chaque sortie présidentielle

      iraient dans un sens favorable

    • 3 décembre 2015 à 16:37 | olivier (#7062) répond à Dadabe

      Sur le principe, vous avez raison.

      Mais ce ne sont pas quelques millions d’Ariary payés par 22 millions de pauvres qui auront un réel impact sur le budget de l’état.

      Quand je dis que le mal est plus profond, je sous entends que les mentalités sont tellement pourries (ce forum est aussi là pour nous rappeler chaque jour à quel point la gangrène est installée en profondeur...), qu’il faudrait 2 voire 3 générations pour imaginer le début du commencement d’un changement..

      Etant donné qu’il est utopique d’envisager une mise sous tutelle de la fonction publique de ce pays...seule vraie solution à court terme pour obtenir de l’état qu’il remplisse ses engagements ( santé - éducation - sécurité - justice - infrastructures..), je ne vois que la privatisation à outrance et un appel massif aux investisseurs comme mesure d’urgence initiale.

      L’état est incapable de former sa jeunesse ? d’assurer une couverture maladie à ses citoyens ? d’assurer une formation des jeunes digne de ce nom ?
      Je propose que les entreprises, en échange de conditions « favorables », puissent se substituer à l’état dans certains domaine, et par contrat.

      Mais le jour ou cela arrivera, les poules auront des dents...
      Trop de freins, trop de peaux de bananes, trop de sabotages viennent constamment étouffer dans l’œuf le peu de projets novateurs qui pourraient exister ici.

      Tant qu’il y aura toujours un bouc émissaire, une bonne excuse pour justifier la bêtise, la paresse, la malhonnêteté, l’incompétence, la mauvaise foi (.......), rien ne pourra vraiment changer..

      A part ça ? il fait beau !

       :)

    • 3 décembre 2015 à 18:06 | Dadabe (#9116) répond à olivier

      Bon, si j’ai raison sur le principe, c’est déjà ça. Je sais bien que l’argent récolté représenterait peu par rapport au budget nécessaire de l’Etat. Mais c’est symbolique et non négligeable de n’être pas un citoyen de seconde zone (je pense la même chose pour les Français dont à peine un sur deux paie l’impôt sur le revenu, ce qui n’est qu’une démagogie parmi d’autres).
      Par ailleurs, je remarque fort tardivement que j’ai écrit ce matin « sanitaire » au lieu de « sénateur » ! Un « acte manqué » comme dirait mon psy préféré. C’est que, sans doute, quelque part, au fin fond de mon inconscient et à l’insu de mon plein gré, je prends ces sénateurs-là pour de la merde. Ca doit être ça...
      PS - J’ai achevé ma promenade quotidienne, voici une trentaine de minutes, sous un beau soleil ! Un soleil de décembre, certes, mais tout de même... Au départ, le ciel faisait pourtant grise mine et puis, voilà, un peu de bleu est apparu. Le plus étonnant, c’est que je trouve encore des champignons (des coulemelles, ou lépiotes si vous préférez). Un petit « must » avec une bonne omelette, ce soir. C’est aussi cela le plaisir de voyager pour le bonheur des papilles (les papys, faut voir...).

  • 3 décembre 2015 à 09:49 | Eloim (#8244)

    Encore un article de Léa qui mérite d’être censuré ? Blague de mauvais goût !
    Pourquoi ?
    Parce qu’à travers de tel article que l’opinion publique « avertie » ou non se rend compte que, excusez- moi pour certains parmi les forumistes - adeptes du Chef de la dernière transition qui vont être fâchés après moi, l’Ex-Grand Argentier devenu plus tard l’homme fort du régime actuel n’est pas un bon gestionnaire et son supérieur hiérarchique - l’Ex-homme fort de la transition encore pire aux yeux des connaisseurs en la matière.
    Certes, la transition était installée tout simplement à liquider les affaires courantes et la gestion de la finance publique ne se limite pas uniquement à la gestion de paie des fonctionnaires, la continuité de l’Etat leur obligeait d’honorer d’autres obligations telles remboursement des dettes extérieures, payement des arriérés divers - ici le cas de TVA d’Ambatovy, les cas des fournisseurs de l’Etat,... ; d’où ces grandes lacunes.
    Et le Gand Argentier actuel est dans l’obligation d’inscrire ce chiffre dans la nouvelle LF2016 pour combler les lacunes énormes de cette mauvaise gestion constatée depuis la Transition à présent.
    Qui en est le Responsable ? Tout le monde a ses mots à dire sur la-dessus.
    Quoi qu’on dise, ces grandes sociétés multinationales qui opèrent dans le secteur minier ne nous rapportent pas assez avec un impact moindre sur notre économie sauf une grande reforme dans le secteur sera initiée avec les acteurs sans distinction petits ou grands inscrite dans les nouvelles lois portant sur Nouveaux Codes Miniers de Madagascar.

    • 3 décembre 2015 à 10:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Eloim

      Bonjour,

      Savez-vous au moins que votre grand argentier se faisait toujours encadrer par la présidence en matière de dépense publique, les services de la dette extérieure étaient toujours à jour et non la moindre l’Ariary était stable par rapport aux devises de référence à l’exception de quelques glissements non significatifs durant la transition : Vouloir accuser le PHAT de toutes les lacunes du présent régime relève de la mauvaise foi.
      C’est depuis 3ans donc faites le calcul et vous verrez que celui qui n’a pas assuré la continuité de l’état est l’unique et seul responsable de ses errements.

    • 3 décembre 2015 à 10:35 | Tsisdinika (#3548) répond à Eloim

      Votre discours sur les mines qui ne rapportent pas assez à l’état est le fruit d’une mentalité rentière (matoritoria fa hanaterako hena) qui se persuade que Madagascar est un eldorado minier sans équivalent et que nous sommes tous des princes en guenilles assis sur une montagne d’or.

      Les mines ont rapporté à l’état 333 millions de dollars en 2012 et 2013 (739 milliards Ar). Comment voulez-vous qu’avec seulement 4 grandes mines représentant un total d’investissements d’environ 10 milliards de dollars (qu’il faut rembourser aux banques) vous pourrez espérer faire mieux que les pays où il y a une bonne cinquantaine de mines en production ? Vous voulez en avoir plus ? Il fallait attirer les investisseurs pour se risquer dans l’exploration d’un pays où les données géoscientifiques sont rares pour découvrir de nouvelles mines. Il fallait, mais maintenant il est trop tard. Même les nouveaux gisements qui ont récemment été découverts ne trouvent plus d’investisseurs pour les exploiter, à l’instar de Toliara Sands ou Tantalum. Madagascar a déjà laissé passé sa chance. Merci à qui ? À Andry et à Hery.

      Alors qu’est-ce qu’on fait ? On va changer le code minier tiens pour traire encore plus les rares vaches qui sont là pour que les gens comme Eloim puissent être satisfaits (tamin’ny zavatra tsy nisasarany akory). Mieux, on cherche à attirer les mouches friquées avec du vinaigre en introduisant des dispositions dissuasives qui visent à leur couper les ailes. Et le comble c’est qu’ils sont persuadés d’y arriver.

    • 3 décembre 2015 à 11:03 | olivier (#7062) répond à Tsisdinika

      C’est douloureux à dire, mais 100% d’accord avec toi

       :)

    • 3 décembre 2015 à 11:16 | Eloim (#8244) répond à Tsisdinika

      Je ne suis pas de mauvaise foi comme « l’autre » (PQMD) a dit mais est-ce que le fait de nous exposer des chiffres comme ce que vous nous avez montré dans vos posts nous « DIT » grandes choses ?
      Je sais que vous êtes un bon connaisseur en la matière et sans vous vexer, je vous demande en terme de ratio ce que représente ce chiffre dans la quantification en terme de micro et macro-économie de notre pays.
      Pour nous profane de ce précieux secteur minier, nous ne connaissons que ce qui va rentrer dans le ventre car le chiffre ne se mange pas (ironie du sort ?) et jusqu’à preuve du contraire, bonne ou mauvaise gestion de la part de nos gouvernants, l’impact de l’exploitation de ces 4 grandes mines que vous venez de citer est assez MINIME et manifestement TIMIDE aux yeux du grand public « IGNARE », mis à part la stabilité de notre monnaie.

    • 3 décembre 2015 à 11:32 | Eloim (#8244) répond à Tsisdinika

      « Et le comble c’est qu’ils sont persuadés d’y arriver ».
      Ce qui veut : « mahaiza mionona tompoko ! » ??? passons.
      Et pourquoi Mr Hugues Rajhonson a quitté le comité consultatif, selon vous ? Nous en savons quelques choses, mais mieux vaut nous taire à jamais car selon vos propos, « zavatra tsy nisasarako io ». Quelle belle mentalité !
      Cher ami, « tant qu’on est en vi, il y a toujours de l’espoir », nous vous soutenons d’aller davantage vous engager dans le combat (si combat, il y en a) que vous menez si vous êtes dans le secteur. Il y a beaucoup de choses à améliorer dans ce secteur, malgré ...

    • 3 décembre 2015 à 13:29 | Behantra (#9165) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Donc il a été mal encadré si Ambatovy réclame 175 millions US$ à l’état

      D’autant plus que trois ans auparavant c’était le petit con qui était au pouvoir

      Hery n’était q’un éxécutant

      Bon , maintenant le problème est de savoir comment les tenants du pouvoir actuel vont faire pour régler cette ’dette’

      N’est ce pas ppqemqd ?

      Etant un ancien du PHAT vous avez certainement une petite idée là dessus !

    • 3 décembre 2015 à 15:27 | Tsisdinika (#3548) répond à Eloim

      Eloim, désolé d’avoir été « be fiavy » mais quand on voit l’oeuvre de plusieurs années réduit à néant par un régime inavotrablement plus malin que tous ses prédécesseurs depuis l’invention du fil à beurre, on a tendance à partir au quart de tour.

      Je comprends la logique qui vous a amené à cette perception d’un mauvais deal au détriment de Madagascar. Mais les chiffres que j’ai cité sont réels et vous pouvez les comparez à la moyenne des recettes des autres pays en tenant en compte le nombre d’industries extractives en exploitation et vous verrez que nous ne nous faisons pas flouer plus que ça. Vous pouvez trouver ces informations sur le site web d’EITI Madagascar. Les taxes payées par les 4 grandes mines en activité représentent 14% des recettes fiscales. C’est beaucoup ou peu ? Tout est dans l’utilisation. Utilisés à bon escient, ces recettes pourraient aider à améliorer les choses, mais pas à changer la donne.

      Le problème c’est que l’argent a servi à financer le budget de fonctionnement de l’État (dont salaires des fonctionnaires notamment) et il ne reste rien pour les investissements publics dans des infrastructures productives. Cela a déjà commencé sous la Transition avec la dilapidation de l’argent de Wisco dans des zava-bita inutiles à des fins de propagande (qui n’a pas marché) et à payer les fonctionnaires. Ils étaient particulièrement fiers de ce dernier point parce que pour eux, tant que les fonks sont payés, tout va bien Madame la Marquise. Normal si aucun impact n’est visible dans le quotidien du citoyen lambda. Par ailleurs, dans tous le pays miniers et pétroliers qui se soucient de la génération future, les autres revenues non fiscaux comme les redevances (royalties) sont investis dans un Trust Fund. Ici, rien. Et ce sera toujours la faute aux compagnies minières.

      Enfin merci de vos encouragements pour la suite du combat, car combat il y a effectivement. L’envie de jeter l’éponge vous prend chaque jour un peu plus et franchement, on ne peut que comprendre ceux qui ont quitté le navire comme ce Hughes Rajaonson.

    • 3 décembre 2015 à 16:52 | Eloim (#8244) répond à Tsisdinika

      Vous êtes un bon combattant et patriote à ce que je sache. Bon courage. A+

    • 3 décembre 2015 à 17:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Behantra

      Il a été surtout bien encadré et après cela il est devenu un cheval sans la bride (Soavaly tapa-tady eh !) et nous voyons tous les jours que le bon dieu fait l’assouvissement de ses fantasmes.
      Pour quelqu’un qui a renversé et troué le récipient d’eau, je vois mal ce qu’il peut encore faire pour le remplir de nouveau : Croyez simplement selon le slogan de l’autre mais jusqu’à quand ? Jusqu’à ce que les poules ont des dents selon l’expression de chez nous.

    • 3 décembre 2015 à 18:02 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim
      Personnellement,je pense que c’est le 2eme gag important de la semaine cette révélation de TVA impayé ? Méritons-nous d’avoir nos dirigeons actuels ?tout en sachant que le PRM était le grand argentier de l’époque, depuis la transition.
      Le pays est à vendre,tout est bradé sans la moindre réglementation depuis que Rajoelina était arrivé au pouvoir.Le pouvoir de Rajao ne diffère pas avec celle de la transition de 2009.Constations faite dans le cadre concernant le code minier,aucune révision n’a été faite..c’est déplorable !
      Contrairement aux autres pays qui jouissent des avantages de leurs ressources minières l’État malgache ne se contente de la redevance dérisoire, et la commission issue du pot de vin,du dessous de la table,loin de la notion du « gagnant-gagnant » pour améliorer le quotidien des malgaches !
      C’est ,on l’impression d’être dans la transition bis2.
      Il n’y a qu’à Madagascar et quelques pays s
      sod.omisés par la diktat des bailleurs de fonds,BM...que de tel événement se produise comme si la malédiction et l’ingérence sont les fruits de ses propres richesses naturelles.Au lieu de créer de richesses les gouvernants créent la misère

    • 3 décembre 2015 à 20:56 | Behantra (#9165) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Mais alors si je comprends bien : le bon candidat fut Robinson ... la preuve
      il a rejoint votre mouvance

      Et surtout que le petit n’était vraiment pas à sa place

      Mais qu’à cela ne tienne : 2018 va être très très chaud et le ’soavaly tapa-tady’

      sera un concurrent à ne pas négliger

  • 3 décembre 2015 à 09:51 | I MATORIANDRO (#6033)

    Hain’ny hery vay manta ny mamaha io olana io e !

    Tsara mihintsy raha @ alalan’ireo mpanao asa @ orin’asa Ambatovy no hanerena ty fitondrana mitanjaka ty @ zay mipoaka tsara ny lohan-dreo !

    Fantatra miharihary avy @ reto mpitondra reto mihintsy ny toe-tsaina Malagasy izay tsy mahaverin-trosa na mpamaly volan’olona !

    Tereo ao reo ry Ambatovy fa miana-kendry loatra a !

    Samia velon’aina !

    • 3 décembre 2015 à 10:56 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Alohan’ny miteniten foana olona aloha, dia mba asaivo aloan’i Dadanareo ny hetram-panjakana any,...270 Milliard ariary,...ny trosan’ny Aro, sns.

      Eh,...eh ! Tena fomban’ny Gasy sasany mihitsy io tsy mandoa volan’olona io.

    • 3 décembre 2015 à 11:04 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Isandra

      Avy ndray le mpanao fahoanifahoany ty !

      Ka aza aloha io volan’olona io de @zay tsy hanan’asa daholo ireo havanareo miasa ao Ambatovy ao e !

      Ny an’Andriamatoa Filoha Hajaina Marc RAVALOMANANA tsy maintsy azony isan-taona ny volan’ny action ao !

      Firy isan’jato moa izy teo ry Isandra ???!!!

      Samia velon’aina !

  • 3 décembre 2015 à 09:58 | betoko (#413)

    Normal si aucun investisseur potentiel ne se bouscule au portillon

    • 3 décembre 2015 à 12:11 | Dadabe (#9116) répond à betoko

      Mais oui, c’est normal. Ce qui l’est moins, Betoko, c’est ton silence à propos du « papa colonel français » du petit con Bac-8. Tu te souviens, Betoko. J’attends une réponse ma petite donneuse... (J’en parle plus longuement à propos du sujet sur les droits d’auteur). Bonne journée, Betoko, sois courageux, fais face, bon dieu !

    • 3 décembre 2015 à 13:44 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Normal en effet... quand on pense que Rajoelina avait soutenu Hery ...

      Quand on pense que toi tu soutenais Andry et Hery .... !

      Tu vois le travail de tes chouchous ? Dans quelle merdhe ils ont mis le pays ?

      Même pas capable de rembourser une TVA, alors qu’il fut « ministre des finances » et mettant ainsi en péril des milliers d’emploies ! ça ne te dérange pas ? cela ne t’interpelle pas ?

      Je serai toi, je me ferai tout petit petit ...

    • 3 décembre 2015 à 16:01 | betoko (#413) répond à DIPLOMAT

      J’ai pas voté ni pour Hery ni pour J L Robinson j’ai voté blanc et à maintes reprises les deputes MAPAR 1 ont présenté leurs excuses à la population car Hery les a trompé

    • 3 décembre 2015 à 16:10 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      Sur ce FORUM, tu soutenais Andry Rajoelina et Hery nous en sommes ici TOUS TEMOINS.

      Avec toi, Isandra , un certain Boris Bekamisy, et Internaute

      Tu essaies de retourner ta veste, mais c’est peine perdue !

      Tu devrais avoir HONTE ... D’ailleurs t’as tellement honte que t’essayes de nous faire avaler le contraire.

      Dans l’isoloir il n’ y a que ta conscience, personne ne peut vérifier !

    • 3 décembre 2015 à 18:18 | Dadabe (#9116) répond à DIPLOMAT

      Bon, sale temps pour les Betoko et consorts. Voilà qu’une majorité sensible se dessine pour pointer du doigt la connerie du sus-dit et de ses petits copains militants. Si ça continue, au nom de l’équilibre des forces et de mon pacifisme, je finirai par défendre Betoko. A une condition, toutefois : qu’il m’explique qui était en réalité le « papa-colonel-que-tout-le monde-savait-qu’il-était-Français-sauf-ce-con-de-Dadabe ». OK ? Ou alors, un mea culpa, genre « maxima culpa ». J’attends.

    • 3 décembre 2015 à 22:25 | DIPLOMAT (#846) répond à Dadabe

      Un jour, sans sourcier, il avait écrit ici que les émeutes à la Reunion en 2012 dans le quartier du Chaudron avait fait une centaine de morts !
      Quand je lui avais demandé ses sources alors là... un pompier lui aurait dit etc...
      Puis il se mit à raconter que les Chinois avaient racheté l’aéroport de Nice !
      Je lui avais indiqué qu’il se trompait et qu’il s’agissait de l’aéroport de Toulouse !
      Devant son entêtement je lui ai demandé ses sources.... en vain !

      Maintenant le père de Rajoelina devient Colonel dans l’armée Française ... donc un officier supérieur , chef de corps qui aurait fait à minima l’école de guerre... et dont l’équivalent dans l’armée Malgache serait « Maréchal de corps d’armée du sous sol et de l’espace » !!!

  • 3 décembre 2015 à 12:14 | lanja (#4980)

    QMM n’a qu’a foutre le camp....si actuellement, nous ne sommes pas capables d’exploiter ,nous même ,la richesse de cet îles , ça ne sert à rien de les brader, il faut les laisser au génération future....décidément, nous n’avons plus le minimum d’honnêteté .

    • 3 décembre 2015 à 12:49 | manga (#6995) répond à lanja

      Bonjour Lanja,
      Faire fuir les investisseurs en est un mais devoir respecter le cahier de charges en est un autre.
      - La question est telle que comment une société qui exporte des milliers de tonnes de Cobalt représentant le dixième par du Nickel (et dont on n’a jamais dévoilé) peut-elle prétendre être victime d’escroquerie de la part d’un gouvernement « bien arrosé ».
      - La réponse est la suivante : Le président arrive jusqu’à payer le frais des « 107 » membres de la délégation de sa caisse personnelle, du moins pour ce qui est du plus récent.

    • 3 décembre 2015 à 15:46 | Tsisdinika (#3548) répond à lanja

      QMM a dépensé pas loin de 100 millions de dollars pour identifer, quantifier, qualifier, et étudié la faisabilité de son projet depuis 1985 à peu près. Ils ont ensuite investi 1 milliard pour en faire une mine, avec un port. Ils ne tournent qu’au quart de leur capacité depuis 2 ans à cause de l’effondrement des cours. Et c’est Madagascar le plus gros perdant ?

      Ambatovy vend son nickel à 9.000 dollars, or il a besoin que le cours soit à 25.000 pour être rentable. S’ils avaient pu voir l’avenir dans votre boule de cristal, ils n’auraient pas investi ici ces milliards qu’ils doivent encore rembourser aux financiers. Mais c’est pas notre problème n’est-ce pas ? Et on se pose ensuite la question pourquoi personne ne vient plus investir à Madagascar, à part les retraités qui investissent les tsaiky à Nosy Be.

      Si jamais ces mines fermaient, la génération future saura se montrer capable d’exploiter ces « richesses » bien évidemment. Il y a qu’à tourner la clé de contact.

    • 3 décembre 2015 à 16:11 | betoko (#413) répond à Tsisdinika

      Selon des economistes c’est tous les 7 ans que les cours des matières premières baissent de cette façon et il faut attendre que les ventes des voitures par exemple remonte dans le monde entier De plus la Chine a stocké des tonnes et des tonnes de nickel

    • 3 décembre 2015 à 18:35 | Turping (#1235) répond à Tsisdinika

      D’accord avec vous sur le côté « investissement » fait par le Sherrit,QMM ,voire les création d’emploi...
      Paradoxalement ,une entreprise ,un investisseur qui affiche une perte bénéficiaire dans les exploitations ne va pas continuer dans les mésaventures hasardeuses sans issues dans le raisonnement cartésien ne serait-ce que pour les beaux yeux des malgaches sans merci pour défendre ses intérêts.
      Compte tenu de notre conversation sur ce sujet,la transition Rajpelina n’a pas suivi des réglementations légales conformes pour protéger les richesses du sous sol malgache,les intérêt sdu peuple malgache.Ce qui est étonnant,c’est le manque flagrant du courage du PRM actuel depuis son élection alors qu’il faisait partie de l’équipe des « foza » à reformer le code minier établi sous la transition c trop longue au profit étranger et les ripoux du pouvoir.
      La problématique derrière cette histoire c’est que l’État malgache ne touche qu’une petite somme de redevance,et ,de commission pour les nantis du pouvoir.Posons-nous la question ,est-ce normal si pays producteur de fer,de cobalt,uranium,etc....doit s’endetter,s’appauvrir à cause de la bénédiction divine ? Qui imposé le TVA,n’est-ce pays ces investisseurs, la communauté internationale ? à moins que l’État ,les dirigeants incapables créent comme d’habitude le suicide collectif comme sorte d’apoptose ?

    • 3 décembre 2015 à 18:37 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire : les créations
      ..

    • 3 décembre 2015 à 18:52 | sarah (#4600) répond à Tsisdinika

      Donc, ils vont plier bagage ??? aiza no hananan’ny fanjakana vola omena azy eo...sinon, on peut vendre les îles éparses ou leur permettre de faire des « irrégularités » (l’Etat ferme les yeux) pour se dédommager.

    • 3 décembre 2015 à 22:29 | isoarha (#8297) répond à Turping

      Il serait peut être temps d’éclaircir voir d’annuler ou de mettre à la charge des tenants du pouvoir de la Transition quelques des mésaventures comptables de ce pays. Je ne vois pas en quoi les Malgaches paieront pour des turpitudes pris durant la Transition, et je ne comprends pas non plus ces entreprises qui n’assument pas les risques bien vivant de cette période et s’en plaindre des conséquences de leurs investissements( je ne parle pas précisément de celle-ci citée), ça fait partie du jeu.
      Par contre, une TVA non restitué ça fait malhonnête, je pense qu’il faut s’en acquitter, après mettre sur l’ardoise de Rajoelina la somme correspondante.

    • 8 décembre 2015 à 05:43 | sanois (#8546) répond à sarah

      Cela rappelle Laborde

      On va pouvoir detruire et recuperer la ferraille

  • 3 décembre 2015 à 17:58 | diego (#531)

    Bonjour,

    Mr R. Hery n’a pas les compétences pour diriger un pays. Aussi avait-il les compétences pour être ministre de finance ?

    La folies de l’équipe Ravalomanana en 2002, l’irresponsabilité de la classe politique en 2009, et l’abandon de la souveraineté nationale à travers des processus électoraux que la CI a imposé au pays :

    - va hanter le pays pour les mois et années à venir tant qu’on persiste à les ignorer comme les origines des désordres institutionnels et la chute de l’économie malgache.

    Madagascar a des politiciens incultes, qui n’ont aucune idée de ce que l’État et l’utilité des institutions. Ils n’en ont juste pas la moindre idée. C’est crétin, mais c’est comme cela.....la HCC a appelé Rajoelina président, c’est crétin, mais c’est comme cela. Et il y a des politiciens, des gens biens qui appellent Rajoelina président, c’est crétin, mais c’est comme cela.....et on me casse les oreilles avec la souveraineté....la quelle, je me le demande ? Peut-être des Îles Éparses ? Je délire !!!

    Madagascar a des gens compétents :

    - je délire là aussi !!!!!

    Le pays paie cher les soins apportés des âneries à la tête du pays depuis 2002. Et les âneries on les paie très cher.

    Le pays a des politiciens incultes, mais des idiots aussi :

    - mais enfin, quand on aime le pouvoir, ne cherche-t-on pas avant toutes autres choses à installer et renforcer ensuite ses pouvoirs ? À travers l’État, un État fort. Et les institutions, mettre de l’ordre et renforcer les institutions !

    En moins de 15 années, l’État malgache s’est appauvri, plus rien dans la caisse aujourd’hui ! Les institutions du pays sont victimes de la corruption. L’insécurité s’installe d’une manière durable, aucune ville n’a de Budget :

    - les putschistes n’avaient donc pas aucun envie de rester longtemps au pouvoir ? Seulement prélever quelques richesses de leur pays, et partir ?

    Posons la question :

    - comment peut-on aider un tel pays ?

    Il faut une équipe pour gouverner. Mr Ravalomanana en avait, mais cette équipe a commencé à démanteler les institutions avant même qu’elle ne gouverne, l’objectif était tout simplement de détruire tout ce qui représente l’État....Ravalomanana l’a payé lourdement. Rajoelina en avait, des êtres putschistes. Les putschistes n’ont pas de programme, n’ont pas des cervelles non plus, en cela, ils sont fidèles à eux-mêmes. Et beaucoup des politiciens qu’on croyait responsables se sont avérés décevants, ils ont des cervelles en état végétatifs :

    - qui detient le pouvoir aujourd’hui ?

    Vous additionnez la belle équipe de 2002-2009 et plus de 100 partis politiques, autant des leaders politiciens et 30 candidats à une élection présidentielle et vous avez le ticket gagné :

    - autrement dit le désordre artistique de la politique dans le pays.

    Je comprends que les partisans des uns et des autres veulent embellir l’intelligence politique inexistante de leurs petits Messdieurs, mais il faut se rendre à l’évidence, depuis 2002, la pauvreté politique à Madagascar est une réalité que plus personne ne peut plus cacher :

    - c’est une habitude d’évoquer 72-75-91 pour excuser la misère et la pauvreté’ l’incompétence et le manque de préparation de ces gens qui se sont improvisés gouvernants depuis 2002 !

    Qui refusent la réconciliation ? Et la mis en place d’un gouvernement d’Union National ? Toujours les mêmes :

    - ceux qui pensent que 2002-2009 et les élections pièges à C....leurs élections sortiraient Madagascar de la pauvreté......et ils espèrent, croient dur que les institutions internationales vont aider leur pays.

    J’ai dit hier que Madagascar est un pays qui pourrait obtenir les moyens pour assurer son développement. Le pays peut s’endetter et investir massivement dans l’agriculture, les infrastructures, dans l’enseignements, dans l’énergie et reboiser assez rapidement ses forêts. Bref, tout peut aller assez rapidement :

    - mais il faut que la classe politique, les politiciens et les gouvernants CESSENT de PRENDRE les fonctionnaires des institutions internationales et les Banques pour des IDIOTS.

    Tout le monde voit et constate les désordres à Madagascar. Avant de demander des aides et de pouvoir s’endetter et obtenir des financements, il faut que pays doit en ordre et ait des interlocuteurs fiables et mondialement légitime. Autrement dit :

    - qui sont responsables et qui doivent rendre des comptes !

  • 4 décembre 2015 à 01:12 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    AMBATOVY fait travailler beaucoup de « SOUS-TRAITANTS ».
    Il y a ce qu’on appelle :
    - « l’auto-liquidation en cas de sous traitance »
    Un mécanisme d’auto-liquidation==de la TVA== pourrait être installé lorsque les travaux sont effectués par un sous-traitant pour le compte d’u donneur d’ordre,assujetti à la TVA.
    Ainsi la taxe due aux travaux réalisés par un sous-traitant doit être acquittée par le donneur d’ordre.
    Les sous-traitants n’ont plus à déclarer ni à payer la TVA due au titre de ces opérations.
    De quoi s’agit-il exactement cette histoire de 175 millions de dollars ??

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 143