Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 1er juillet 2016
Antananarivo | 01h00
 

Société

Insécurité dans la capitale ce 9 mars 2012

L’Episcopat Antanimena, victime de jet d’explosif

samedi 10 mars 2012

Alors qu’une partie de l’opinion tananarivienne s’attendait à ce que les rues soient désertées par les taxi-be et autres usagers à 4 roues et qu’une minorité voulait vivre une rue exceptionnellement piétonne, la surprise venait plutôt de l’Épiscopat catholique d’Antanimena qui a subi les conséquences d’un jet matinal de jet d’explosif. C’était vers 4h ou 4h 30, rapporte le gardien des lieux ce vendredi 9 mars 2012. Si les avertissements et interventions médiatiques du ministère de la Police et du patron de la Circonscription interrégionale de la Gendarmerie d’Antananarivo ont dissuadé les esprits malveillants ou terrorisants qui voulaient faire vivre des jets de pierres aux usagers de la route, les contrôles de police du grand rond point d’Antanimena n’ont pas empêché les « lanceurs de bombe » d’agir à quelque 100 mètres environ et de s’enfuir sans crainte. Selon les premières informations recueillies par la presse ce vendredi matin, un explosif a glissé et produit des étincelles dans la cour de l’Episcopat puis il y eut détonation, ébranlant et cassant les fenêtres ; le gardien et les occupants des lieux n’étaient pas sortis de l’enceinte mais ils ont entendu un véhicule rouler à vive allure. Les « lanceurs de bombe » étaient sans nul doute à bord d’un véhicule de marque et d’immatriculation inconnues.

À la place des pierres et autres projectiles qui auraient pu faire des victimes, ce fut donc un explosif dont les spécialistes en armement refusent de définir la nature exacte –attendant les résultats des analyses balistiques comme ils disent– qui a fait des siennes contre cet édifice catholique qui a marqué l’histoire du régime Ravalomanana. Il faut rappeler que l’Episcopat d’Antanimena avait accueilli différents événements et médiations durant la crise en 2009, dont celui du 17 mars, pendant lequel les « mutins du CAPSAT » de l’époque avaient fait parler d’eux devant les représentants des chancelleries, les généraux à qui Marc Ravalomanana avaient confié le pouvoir et les médiateurs du FFKM. Le Pasteur Lala Rasendrahasina, président de la FJKM avait été tiré par la cravate et humilié par les tombeurs du régime Ravalomanana. Le commandant Charles de l’époque avait porté la main sur ce prélat ; mais il n’était pas le seul. Des diplomates étrangers et des personnalités malgaches y avaient passé un mauvais quart d’heure voyant la colère et la détermination des soldats favorables à Andry Rajoelina qui refusaient le directoire militaire ; Norbert Lala Ratsirahonana lui- même s’était éclipsé en vitesse, craignant que la situation ne dégénère en bain de sang.

Pour en revenir à ce vendredi 9 mars à l’Episcopat, l’explosion a brisé des vitres et a creusé un trou près de l’entrée et les éclats sont parvenus jusqu’aux étages. Aucune victime. Les hauts responsables de l’église catholique ont publié un communiqué relatant les faits et se sont abstenus d’émettre des commentaires. Une plainte contre X a été déposée.

Recueilli par Bill

18 commentaires

  • 10 mars 2012 à 08:52 | iarivo (#5822)

    Face à cet acte acte criminel d’une lâcheté plus qu’évidente, il serait temps à l’ensemble des patriotes catholiques amoureux de leur Patrie de serrer les rangs et de faire front commun derrière l’EKAR !

    L’opportunité se présente alors il faut la saisir !

    Vive l’EKAR, vive les Légalistes, vive les Patriotes soucieux du devenir de la Démocratie et du respect de l’État de droit et de l’ordre constitutionnell !!!

    Tous unis contre toutes formes de despotisme sectaire, de mensonges et d’ hypocrisies politiques à la Ravalomanana !

    La lutte continue !

    • 10 mars 2012 à 12:07 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à iarivo

      Etes vous sur que ce faisant , vous pourriez rassembler ???

      • 10 mars 2012 à 13:02 | poiuyt (#584) répond à Rakotoasitera Fidy

        opération de maintenance préventive comprise dans le contrat de SAV avec la milice politique , les mécanismes rouillent précocement ; diversion, intox ; qui profite au crime ; l’impopularité et l’imposture n’ont d’autres moyens de durer ; qui a peur des élections ? ces gens n’ont plus de dignité nulle part sur terre, on les accepte par devoir à l’égard du peuple malgache ; qui aurait cru cela de la part de son OIF

        le coup d’état est toujours d’actualité, il ne passe pas dans l’opinion ; il faut se refuser de parler de religion, ni de race, sauf s’il n’y a plus d’argument de pérennité que de se monter les uns contre les autres pour régulariser le néo-fascisme ; il faut être adulte quelquefois

        toutefois, si cela doit traîner comme çà : alors pour la nation, soit : une balle , 2 balles , 3 balles ; et basta

    • 10 mars 2012 à 19:49 | Tsisdinika (#3548) répond à iarivo

      Qui te dit que ce n’est pas une main catholique baptisée confirmée et servi la messe qui a fabriqué et lancé cet engin ?

      En raison de l’overdose de haine instillée dans les coeurs depuis cette crise, la radicalisation des convictions politiques a supplanté tout autre repère identitaire ou communautaire. Ce n’est pas tous les protestants qui ont été choqués lorsque Rasendrahasina a été agressé, à commencer par le fervent Ratsirahonana. C’est ce qui arrive quand les clochers carillonnent politique.

  • 10 mars 2012 à 09:06 | iarivo (#5822)

    Bien sur, comme je l’avais écrit hier soir, certains s’empresseront à dire qu’il ne s’agit que d’une affabulation de plus de la part du pouvoir en place pour détourner l’attention de la population de leur préoccupation principale, pour se donner une excuse afin d’attaquer l’opposition ou mille autres raisons !

    Mais qu’importe, l’Épiscopat à été visé alors maintenant il faut en profiter pour une mobilisation générale et active derrière l’EKAR pour soutenir la mise en place d’élections fiables, libres et transparentes le plus rapidemment possible, avec ou sans la FdR, avec ou sans la SADC, avec ou sans la CI... mais TSMR !

    • 10 mars 2012 à 10:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      Iarivo,

      Votre TSMR en dit long.

      Ne jouez pas l’hypocrite.

      Dîtes-nous franchement ce que vous voulez,pour Madagascar.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 10 mars 2012 à 10:44 | Klandestin (#5448) répond à iarivo

      heureusement que vous aviez senti cette AFFABULATION du pouvoir

  • 10 mars 2012 à 09:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Il n’y a pas des victimes corporels humains.« TANT MIEUX ».
    Attendons l’analyse des engins explosifs pour pouvoir donner un degré de l’attentat :
    - s’agit-il d’un acte isolé d’un détraqué,
    - ou d’un groupuscule voulant semer la panique en choisissant l’Epîscopat catholique.

    A qui profite cette « PROVOCATION » à l’explosif ???

    Tout est bon pour « empêcher le retour du Président Marc RAVALOMANANA »,à Madagascar,en s’attaquant à un symbole : « l’Episcopat catholique d’Antanimena ».

    - « Il est temps de passer au Grand Pardon et de faire preuve d’une volonté de vivre ensemble pour l’intérêt de la Nation Malgache ».

    Madagascar aux Malgaches.

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefgarisoa gmail.com

    • 10 mars 2012 à 14:09 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Apres la france BHL voilà l’ équipe du sentier avec tous ces bobo- boh séfarades , pour un militaire , de « droite » on se la joue au gaucho populiste qui " Pardonne ! qui plus est ne pardonne RIEN !
      Cessez de bouffer à tous les râteliers ,br , à moins que l’ entre les deux chaises , vous procure du plaisir , en ce cas , sortez le phoque le vent se lève .

      • 11 mars 2012 à 09:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

        Jipo,
        « JE » ne cesse de vous dire :« Dégagez » !
        Merci de votre compréhension.
        Allez jouer ailleurs.

        Basdile RAMAHEFARISOA
        b.ramahefarisoa gmail.com

        • 11 mars 2012 à 12:19 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

          basil je (en minuscule ! ) vous ne cessez de bouffer à tous les rateliers , comme une girouette , un faux Q si vous préferez .
          le « dégagez » est une pirouette de plus , de votre part , mais question argumentaire 0 +++ .
          Pour votre invitation « je ne cesse de vous dire » APRES VOUS !je dirais meme + je dégagerai quand vous dégagerez de France & cesserez de penser LE PEN et baver bhl , donc pas 2 mains la vieille !

          • 11 mars 2012 à 13:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

            Jipo,

            « JE » ne m’occupe pas de la politique intérieure de la FRANCE !
            JE profite de ma retraite Point barre !

            Je ne demande « rien d’autre ».

            Basile RAMAHEFARISOA
            b.ramahefarisoa gmail.com

            • 11 mars 2012 à 15:32 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

              Profitez tant que vous voulez , mais cessez de faire la girouette pour bouffer à tous les râteliers , et : « PROFITER »
              Que vous soyez un PROFITEUR n ’est un scoop pour personne, mais ayez au moins la descence de le faire en silence , cultiver la discrétion votre EGO vous l’ interdisant catégoriquement , on avait bien compris & c’ est bien ce qui nous différencie bien ; étant le contraire et ayant en sainte horreur les PROFITEURS , particulièrement arrogants prétentieux, et insolent de votre genre .
              Alors : allez PROFITER chez vous , contribuer à apporter quelques devises à votre économie qui en a plus besoin que de vos commentaires : faites ce que je dis mais pas ce que je fais , c ’est de l’ hypocrisie , et vous arrivez encore à vous raser !
              Bien qu étant un exemple flagrant du polymorphisme de la nature et ses erreurs , il y a user & abuser , et là vous dépassez pas la « bande jaune » mais bien les limites du supportable et pouvez compter sur jipo pour vous ramener dans les clous de la descence , pour le plus grand bien de votre EGO , vous pouvez gardez vos merci .

              • 11 mars 2012 à 17:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

                Jipo,
                « JE » n’ai rien à cirer de VOUS.
                Dégagez !!
                Vous ne trouvez plus de la chair fraîche que dans ces Pays en voie de développement,mais « JE » vous dis que votre temps est passé.
                Chao !!!

                Basile RAMAHEFARISOA
                b.ramahefarisoa gmail.com

                • 11 mars 2012 à 18:01 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

                  Et bien prouvez-le & mettez le en pratique , et pour votre gouverne Ciao s’ écrit avec un « I » et non un « h ».
                  N’ ayant jamais profité de quoi que ce soit ce n’ est pas demain que ça va commencer , contrairement à vous , si non avec ma retraite je vivrais mieux qu’ un Roi chez vous , je n’ ai pas choisi cette solution de facilité , alors pour « le profiter » je laisse ça aux gens « Forts » comme vous, Profiter ne faisant pas partie de mes faiblesses ...
                  Une fois de plus le « rien à cié » est une pirouette de valseuse comme celle que vous avez soutenue jusqu’ à ce que une étincelle de lucidité vous traverse l’ esprit , miracle qui pour l’ obstination de votre « QI », a du etre « masiaka » à avaler, il faudrait vous y immerger, plusieurs années , et encore... avec risque de contamination du chaudron , pour ne pas dire agonie des miracles .
                  Un âne ne sera jamais un cheval de course ,même en criant : moi-moi je- je , br ou BR .
                  Vous n’ argumentez pas vous aboyez , entre deux ordres , mais à part votre petit ego qui vous mène part le bout du nez : , personne n’ est à vos ordres !
                  Et vous osez encore traiter les autres d’ hypocrites , l’ hôpital qui se fout de la charité ça vous dit quelque chose !
                  Comme dirait votre AMI « JOJO : un peu de dignité que diable » !

                  • 12 mars 2012 à 09:07 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

                    Jipo,
                    Dégagez !
                    Un rescapé d’Emmaũs ! et maintenant,peut-être de « coluche ».

                    Madagascar aux Malgaches ;

                    Basile RAMAHEFARISOA
                    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 10 mars 2012 à 10:41 | Klandestin (#5448)

    Et nous voilà de nouveau au stade des bombes « artisanales » qui n’ont jamais vu le jour !
    ... Prétextes fallacieux
    ... considère cette attitude d’Andry Rajoelina comme une « manœuvre dilatoire afin de contourner l’amnistie ». « On cherche des prétextes fallacieux pour gagner du temps et détourner l’attention de l’opinion », rétorque-t-elle, réagissant aux déclarations.
    Coïncidence ou hasard de calendrier, des présumées attaques interviennent contre Andry Rajoelina au moment où la Transition se trouve à la croisée des chemins. Sa voiture avait essuyé un tir au moment du Sommet de Maputo II, le 19 décembre 2009. Un engin avait explosé sous son véhicule le 3 mars 2010, une semaine avant la cérémonie de paraphe de la Feuille de route. Puis un incident est annoncé concernant son vol qui devait le conduire en Zambie pour rencontrer le Président zambien, Rupiah Banda, le 28 avril 2011, dans le cadre d’une politique de lobbying avant la réunion des dirigeants de la Communauté de développement d’Afrique australe sur le dossier Madagascar, ... A COMPLETER ! grenade episcopat ...

  • 10 mars 2012 à 13:33 | niry (#210)

    Dans un fouzaland dont les pseudo-dirigeants nous a régulièrement pris pour des kontoukour avec les élucubrations du Général Bombinô et les coups de théatre victimisants du putschiste Rajoelina, on peut vraiment s’attendre à toutes les manipultaions possibles et imaginables.. Attendons de voir l’enquète sommaire et le désormais célèbre et direct tondromolotra de la Gazette de la Grande Ile.. Je me marre déjà...

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

juillet 2016 :

Rien pour ce mois

juin 2016 | août 2016

 

Visiteurs connectés : 134