Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 20 novembre 2017
Antananarivo | 02h26
 

Editorial

L’Armée, point de rupture ?

vendredi 7 mai 2010 | Patrick A.

Le dernier communiqué signé par les généraux André Ndriarijaona et Bruno Razafindrakoto paraîtra selon les opinions plein de subtilité ou bourré d’ambigüités. Il n’exclut pas l’arrivée de militaires en masse dans un prochain gouvernement. Mais il empêchera Andry Rajoelina de clamer que ces militaires sont neutres car désignés par une institution neutre, ce qui enlèvera pas mal d’intérêt à la manoeuvre.

L’institution Armée hors jeu

À propos des militaires, Albert Einstein avait dit : « Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement ». Osons cependant croire qu’il n’y a pas que des adorateurs du pas de canard, des soudards et des obsédés de la Kalachnikov au sein de l’armée. On ne peut qu’être frappé de la présence régulière d’officiers militaires au sein des différents séminaires dispensés par les instituts de formation de toute l’île, et on peut imaginer qu’il existe encore quelques militaires disponibles et suffisamment pondérés pour qu’ils puissent aider à garder les meubles de certaines institutions pendant quelques mois de transition. Mais il ne faudra donc pas compter officiellement sur l’Armée pour dénicher des perles en son sein.

Les interrogations récentes ont souvent été : l’Armée sera-t-elle dedans ou dehors ? Le communiqué d’hier ne répond pas complètement à la question. Avouons cependant notre soulagement à ce que la tendance soit actuellement plutôt au « dehors », parce que le véritable besoin est que l’armée soit « autour » de la République. Quitte à ce que, comme en 1991, elle soit amenée en des circonstances exceptionnelles à dire : « personne ne sort avant que vous ne trouviez un accord ». Mais il ne faut pas trop attendre d’une institution en plein désordre qu’elle rétablisse l’ordre.

Trop d’idées ou manque d’idées ?

Nul doute que les prochains jours vont encore voir fleurir des discussions homériques et un rien échauffées sur les schémas de sortie de crise. Hélas, les argumentations mises en avant par les uns et les autres semblent avant tout dissimuler le manque de volonté. Les meilleures tactiques ne mèneront nulle part si l’on ne sait pas où l’on veut aller.

Tout le monde déclare vouloir sortir rapidement de cette transition et aller vers une quatrième République, mais il est frappant qu’alors que tout le monde dit avoir une idée de feuille de route, personne parmi les ténors ne s’aventure à décrire précisément cette quatrième République et ne fasse de propositions concrètes et argumentées sur la manière d’éviter que cette République là ne ressemble furieusement à celle qui l’a précédée.

Espérons que, rien que pour nous contredire, un militaire se mette à nous soumettre des propositions de Constitution et de lois organiques... Ce serait peut-être là un indice de véritable volonté de rupture.

16 commentaires

Vos commentaires

  • 7 mai 2010 à 08:05 | Noue (#2427)

    http://www.youtube.com/watch?v=1K7h4IVOMsk&feature=player_embedded

    - Qui en voudrait bien ? Pas les militaires en tout cas, car hier le PM
    Gal Albert Camille Vital et le PHAT Andry Rajoelina ont reçu leur
    projet de gouvernement militaro-civil en pleine figure, par non moins
    que le CEMGAM André Ndrianarijaona. Celui-ci de confirmer que l’armée
    malagasy ne se souillera dans une cohabitation gouvernementale. dixit rovahiga

    Mahay manaja tena ny armée na dia mizarazara aza .

    http://www.youtube.com/watch?v=7BrxN7Dhs4M&feature=player_embedded

    http://www.youtube.com/watch?v=1K7h4IVOMsk&feature=player_embedded

    - « Akaiky ny farany », io no nanaitra tamin’ny voam-bolana nivoaka tamin’ny zandary iray teny amin’ny toby Fort Duchesne. Tsapa fa tonga saina ireto manamboninahitra lefitra nanao fanambarana ireto, io maraina io teny amin’ny toby FIGN, ary nanainga ireo namany tsy ho tafiditra amin’ny paipaika politika hataon’ireo manamboninahitra ambony sasany. Ndeha hoentinay aminao ity fanambarana ity.

    - Rajoelina et le Colonel Ravalomanana semblent en tous cas décidés à en découdre avec les FIGN : des blindés ont été disposés au Camp Toby Ratsimandrava, le QG de la CIRGN ainsi qu’au Palais d’Etat d’Ambohitsirohitra.

    • 7 mai 2010 à 08:23 | Bena (#2721) répond à Noue

      ne t’en fait pas noue, comme disent les juifs, le couteau ne connaît pas son maître .... ceux-là se rendront compte de leur erreur sur le tard, comme d’habitude

  • 7 mai 2010 à 08:18 | diego (#531)

    Bonjour,

    C’est à ce jeune homme et ses conseillers d’apprecier le communiqué de l’Armée.

    Je pense que l’Armée a compris qu’on allait l’amèner vers un terrain miné, truffé d’argent, d’ambition personnelle et surtout des problèmes de leadership. Elle a beaucoup des choses à nettoyer dans son assiéte...

    Alors, il faut souhaiter que l’Armée va retourner dans les casernes.

  • 7 mai 2010 à 08:51 | Rasoa (#1122)

    ....

    Les interrogations récentes ont souvent été : l’Armée sera-t-elle dedans ou dehors ?
    ....

    Ne nous posons même pas la question sur nos militaires - car leur communiqué ne présage rien de bon !

    Est ce qu’ILS N’ONT PLUS LEUR DIGNITé ?

    Pauvres kontoukours !

    Au lieu de tourner autour du pôt, ils devraient dire soit OUI soit NON - soit, ils continuent d’appuyer soit ils n’appuient « plus » Domelina ! Hypocrisie manifeste !

    Sinon, ils prévoyent une sortie par la grande porte et prennent les Malagasy pour des Khons ! Les khonards !

    Comme ça, ils pourront dire ultérieurement quand le vent tournera plus fort contre le kontoukour que « ils » ne sont plus « concernés » !!!! Khonards des khonards !

    Le mieux qu’ils ont à faire c’est tout simplement SE TAIRE à TOUT JAMAIS §

  • 7 mai 2010 à 09:02 | makoa (#4196)

    L’armée à Mada
    Y a t-il encore une armée à mada ?

    Je retiens encore furieusement leurs attitudes lors des pillages de biens publics l’année dernière

    ils réaparaissent en apportant un soutien à un putchistes. Un putsch menés par des sous-officiers qui vocifèrent après et ordonnent à des généraux et même... à un contre amiral (le monde à l’envers)

    Je retiens également l’affaire tout récent des 2,5 milliards de dollars perçus par un certain haut responsable de la gendarmerie et j’ose pas me demander quels sommes ont perçus les sous-officiers responsables du putsch et de leurs provenances

    pour ma part ils ont leurs parts de responsabilités dans la crise actuelle et que l’armée à mada, est mouillé dans la politique fautes d’autres boulots Eh oui ! on est des africains car on imagine mal l’armée intervenir de la sorte dans les démocraties européennes

    Le makoa

  • 7 mai 2010 à 09:54 | meloky (#637)

    Des motives pour pousser les militaires à agir contre ses propres rôles peuvent être qualifiées comme des actes anti-constitutionnelles et pourraient être plus grâve pour le futur de nos pays !

    On souhaite que les militaires restent et respectent leur totale cohésion. Leur union fait parti de leur honneur pendant et après la phase transitoire !

    Et que les forces armées montrent leur crédibilité et leur valeur digne d’être « de facto » défenseur de la nation : modèle incomparable de la souverainité de l’Etat Malgache ! Loin de toute manoeuvre politique et digne d’être « clean » !

  • 7 mai 2010 à 10:35 | Rainivoanjo (#1030)

    Posez-vous la question pourquoi l’armée voudrait 10 ministères, parmi lesquels la défense, les finances et le budget, l’aménagement du territoire, les affaires étrangères, les mines et l’énergie, la pêche, etc, etc, d’après un autre site ? C’est tout simplement parce que, dans l’armée, il y a des gens qui veulent avoir leur part du gâteau. Ailleurs, on devient ministre quand on a des compétences ; à Madagascar, on veut devenir ministre pour pouvoir se remplir les poches. Ces militaires qui sont membres de conseil d’administration d’entreprises publiques, à part toucher leurs jetons de présence, qu’est ce qu’ils savent exactement sur la gestion de ces entreprises ? Rien. Madagascar a encore besoin de 50 ans supplémentaires !

    • 7 mai 2010 à 10:46 | victor (#4237) répond à Rainivoanjo

      Bonjour, nahita tsiron’ny vola azo tsy nandatsaka atsembohana ny miaramila sasany dia miditra amin’ny tsy mety aminy,,cmdt charles izao ao amin’ny jirama, asa inona loatra no ataony nedala ao,mbola betsaka ry zalahy ny tsy manjary eto ;manomboka matotra ny ao amin’ny miaramila satria betsaka ny fianakaviandry zalahy voaroba, novonoin’ny sasany( ny fahatezeran’ny mponina tsy mamela mahazo)sy rahonan’ny mponina,izay manana ny maty( na hita faty na ny tsy hita faty)dia efa ela no nanomana ny maso ho an’ny maso,nify ho an’ny nify,ary mamerina ihany aho hoe : UN HOMME SAGE CONNAIT SES LIMITES

  • 7 mai 2010 à 11:08 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Encore une fois Patrick A. botte en touche

    Il n’ose point donner des infos a propos de l’assaut des FIS berets rouges capsat , contre le FIGN (gendarmerie)

    Ou alors comme je l’ai dit hier : maintenant que le ’papezenika’ Chataignier a mis son nez dans cette affaire Patrick la ferme , en bon soldat TSZ3R

    Car voyez vous cette ’agression’ du FIS précédé du fameux coupure de courant est LA METHODE VENEREE de radomelina

    Exactement comme au mois de Mars de l’année derniere : on tue d’abord
    et on désinforme après

    • 7 mai 2010 à 12:41 | Rasoa (#1122) répond à Rakotoasitera Fidy

      Tout à fait Rakotoasiters Fidy !

  • 7 mai 2010 à 11:16 | racynt (#1557)

    Bonjour Patrick, analyse très pertinente de votre part mais je doute fort qu’un militaire nous propose une constitution et des lois organiques, qu’ils nous prouvent le contraire, je ne demande qu’à voir. Mais malgré tout ce préfère l’option « armée dehors ! »

  • 7 mai 2010 à 11:57 | kakilay (#2022)

    L’armée n’a qu’à mettre leurs prétendus militaires « neutres » à leur tête, pour résoudre ses propres c...nneries, au lieu de chercher à les caser chez les autres. Quand on a le feu chez soi, on ne peut prétendre éteindre celui du voisin parce qu’on est « neutre »... S’ils sont incapables de résoudre les « choses » de l’armée, quelle prétention de vouloir régler le politique ! Et en plus ils n’auront droit ni à un pistolet ou un kalach... et personne ne se mettra au garde-à-vous devant un militaire défroqué ou exhibé pour seulement faire illusion...

    Un militaire défroqué « neutre », par les temps qui courent, est un militaire défroqué à la botte de rajoelina... ou de l’argent !

    Mais tellement ils (rajoelina et ces pseudo-militaires à son solde) sont imbus de leur intelligence, qu’ils ne peuvent imaginer un seul instant que les autres puissent trouver leur rhétorique ridicule !!!

  • 7 mai 2010 à 15:28 | victor (#4237)

    mankasitraka ny fanapahan-kevitr’i jeneraly bruno razafindrakoto sy cmdt ndriarijaona ny tenanay, tokony miataka lavitry ny politika ny miaramila,manana ny anjarany anivon’ny firenena izy ireo ary adidy goavana izany ka tsy tokony azon’ny hetahetan’ny vola na fitadiavan-teza,manohana tanteraka izany fanapahan-kevitra izany ny tenanay !

  • 7 mai 2010 à 15:48 | ramanankasina (#3023)

    La principale cause de cet état de délitement de notre Nation est l’appât du gain, la culture de PROSTITUTION !!!

    Comment voulez-vous que la hierarchie soit respectée au sein de l’armée si les hauts gradés se vendent au plus offrant ??? L’enquête sur le détournement de fonds au sein de la gendarmerie est abandonnée et voilà que le gendarme en chef menace de sanctionner les sous-officiers qui réclament l’éthique !!!

    A l’image de l’armée, toutes nos institutions sont pourries à la tête ! tous ces mivarotra fitombenana sont en train d’installer un vrai bordel au pays : c’est cela la fumeuse quatrièpme République !!!

    Que ces auto-proclamés leaders soient jugés à l’aune du Fanahy no maha-olona, de l’éthique et de la déontologie.

    Il est du devoir du citoyen d’être vigilant et ne pas se laisser berner par des promesses infondées ni se laisser effrayer par les inventeurs de bombes fictives et autres bavures contrôlées.

    A ce train-là, si l’armée légale ne joue pas le jeu du GSP, TGV va faire appel aux gradés drogués du maréchal Ramaroson ...

    Amis citoyens, ne nous laissons pas faire !!! la défénse Souveraineté Nationale et l’Intérêt Supérieur de la Nation reposent d’abord sur nous et contre tous ces INCONSCIENTS !!!

  • 7 mai 2010 à 16:02 | kotondrasoa (#3872)

    Ne criez pas victoire trop tôt.

    1° - Il ne faut pas oublier que ce sont les mêmes têtes qui ont mis en place le petit

    2° - Il ne faut pas oublier que notre Armée a appris à faire de la politique et donc, habile aux forfaitures.

    3° - L’Armée semble avoir reculé mais se dit toujours garante des institutions et comme les institutions actuelles, c’est l’appareil de la hat, l’Armée est donc toujours derrière le petit.

    En conséquence, l’Armée semble se démarquer mais vous allez voir que la liste des militaires qui vont être Ministres sera toujours de la liste du CAPSAT (Une liste circulera sous les manteaux).

    Une Armée unilatérale restera une Armée de pustchistes

    • 7 mai 2010 à 17:31 | victor (#4237) répond à kotondrasoa

      marina aloha fa ny miaramila izao mahay manala kitro nefa tsy manana maranitra,ary ny tanana zatra nitsotra sarotra ny hamoritra azy e, fetsy lahy ry zalahy fa rajoelina no lasa kilalao mandrakizay n famindrampony,tain’alika sy voamadilo ny azy, samy tiana avokoa na masiso sy marikivy aza !ah !!!

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 102