::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 04h09  :  11°C  :  Clair de lune et nuages épars
mercredi 23 juillet 2014
 

 > Sport

Sport de combat • ADAC

L’Amazone Training ouvre le show

mardi 13 janvier 2009, par Ax’s
JPEG - 33.8 ko

Les dames étaient spécialement à l’honneur durant le démarrage du stage avec l’Amazone Training.

La formation « boxe des rues » dispensée par les deux experts formateurs français de l’ADAC (Académie d’Art de combat) France, Robert Paturel et Eric Quequet ont débuté hier par une séance de réunion technique au Palais des sports. Autant de menus sont au programme de ce stage, fruit de l’initiative de l’ancien champion de la boxe savate, Parfait Rakotonindrainy, qui est également le président de l’Académie des Sports de Combat à Madagascar. Pour cette formation qui ne prendra fin que samedi, l« Amazone training »spécialement réservé pour la gent féminine a ouvert le show. Ce style de self-défense féminine fondée par Eric Quequet a été spécialement conçu pour les femmes par rapport à leur morphologie, leur état d’esprit face à une éventuelle situation d’agression. Nombreuses ont été les amazones qui s’y sont inscrites, particulières ou membres de service de sécurité. D’ailleurs durant ce stage, les femmes seront plus qu’à l’honneur, tous les après-midi, elles auront à pratiquer et à performer ce style, contrairement aux autres formes d’art de combat qui ne se tiendront qu’une fois par jour. Première édition certes, mais elle s’annonce déjà comme un vrai succès étant donné que plus de 100 participants s’y sont inscrits. Ces amateurs de sport de combat, surtout de self-défense sont issus de toutes les régions de la Grande île, Analamanga, Toamasina, Vakinakaratra, Majunga, Fort Dauphin, et de l’Amoron’iMania.

Que des menus

Outre l’amazone training, les stagiaires bénéficieront des techniques du maniement du « Tonfa » de sécurité ou de l’utilisation des bâtons ainsi que des techniques de protection rapprochée pour les gardes du corps, les TPAI ou technique Professionnelle Adaptée à l’Intervention et le CATS, le Concept d’Adaptation en Situation.

Bien que la formation soit payante à raison de 10 000 Ar, les participants se sont donnés à fond et se sont inscrits en nombre. D’autant plus que c’est la première fois que ce genre d’initiative a lieu. Bien sûr, il y avait « les nuits des arts martiaux » qui regroupaient tous les styles d’art de combat. Cependant, ce n’étaient que des démonstrations et non des apprentissages, encore moins pour de véritable pratique dans le quotidien de tout un chacun.

En tout cas, ces stagiaires sont entre de bonnes mains vu le cursus de ces deux experts. Si Robert Paturel est un expert en boxe de rue, il était aussi un ancien instructeur de la police nationale française. Eric Quequet, quant à lui, outre le fait qu’il soit un expert en boxe de rue, est le fondateur de l’Amazone Training. Une attestation sera décernée aux participants à la fin des formations. Mais auparavant, ils devront passer par des tests de niveau, une simulation comme en situation réelle.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 51  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360