Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 6 décembre 2016
Antananarivo | 23h02
 

Politique

Journée à hauts risques ?

samedi 9 janvier | Bill

Le titre est vraisemblablement inapproprié ; il donne l’impression de méconnaître le vécu quotidien des habitants de Madagascar, notamment ceux des grandes villes telle la capitale car le risque de se faire tuer sans aucune raison ou de se faire dépouiller ou kidnapper et de subir des violences est quotidien ces dernières années pour quiconque sort de chez lui. Que dis-je, même chez soi, dans sa cour, dans son domicile, dans son lit ; sauf évidemment pour ceux qui ont le privilège d’avoir des gardes du corps rapprochés de manière permanente, et encore !!!

En tout cas, la journée de ce samedi 9 octobre pourrait être dominée par une ambiance électrique. D’un côté les partisans du « Mouvement pour la défense des îles malagasy » persistent et signent. Ils vont marcher coûte que coûte depuis la Place de la démocratie à Ambohijatovo et emprunter les avenues à Analakely pour tenir une manifestation devant l’ambassade de France à Ambatomena. Ils promettent que ce sera une marche pacifique non génératrice de troubles. De l’autre côté la Préfecture de Police d’Antananarivo qui représente l’Etat est catégorique : toute manifestation dans la rue est interdite car elle perturbe la circulation et l’ordre public. Elle a réquisitionné les forces de l’Etat major mixte opérationnel (Emmo) du Faritany d’Antananarivo pour veiller au respect de cette interdiction. Le commandant de cette force mixte, le général Florens Rakotomahanina, va exécuter cette mission. Mieux, il a prévenu tout contrevenant que des éléments des forces de l’ordre quadrilleront la ville et les parages des sites concernés dont les environs de l’ambassade de France. Car il est du devoir des pays hôtes de protéger de tels sites conformément aux clauses de la Convention de Vienne à laquelle l’Etat malagasy a adhéré. Evoquant la proclamation ce jour par la CENI des résultats des sénatoriales, le général a fait comprendre que des risques de troubles existent. Il a même laissé croire que des fauteurs de troubles pour ne pas dire des terroristes, seraient en embuscade et n’attendraient que des étincelles pour créer des émeutes dans la ville.

Ordre public ou protection des sites sensibles, on doit reconnaître que la liberté de manifester est corollaire de la liberté d’expression et les manifestants ont eux aussi leur droit d’être protégé comme ceux qui empruntent les voies publiques. La question est alors de savoir si du moment que l’on prêche partout la démocratie, quelle est la stratégie la plus judicieuse qui écarte les risques d’affrontement entre forces de l’ordre et manifestants et qui apaise, d’autant que le Conseil municipal de la capitale a levé l’arrêté de fermeture de la Place de la démocratie ? Interdire toutes manifestations et sévir est catastrophique. La Préfecture de Police d’Antananarivo a vécu de manière régulière des tentatives de rassemblement, mais sous la Transition, la Préfecture de Police de la capitale avait de manière passagère certes, réussi à gérer des marches de contestation. Des partisans de Marc Ravalomanana et des Zanak’i Dada ont marché depuis Ambohijatovo jusqu’au Magro Behoririka, encadré par les forces de l’ordre. Un bon exemple de gestion de la sécurité dans la capitale à approfondir sans doute.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 9 janvier à 09:55 | Noue (#2427)

    « Un bon exemple de gestion de la sécurité dans la capitale à approfondir sans doute. »

    quand on veux , on peux mais pas se borner tout le temps avec les lacry

  • 9 janvier à 10:08 | toky (#8231)

    Tout le monde sait que le mois de janvier c’est le mois où la contestation pour renverser un régime commence......
    Le mois où le peuple attend quelque chose de radical venant du régime mais au bout il n’a rien donc la colère monte d’un cran et juste un mouvement si petit soit-il est largement suffisant pour déboulonner l’indéboulonnable !
    1972, 1991,2009 quelque mois après la page tourne !
    L’avenir nous dira !

  • 9 janvier à 10:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - « On verra la capacité des »FORCES DE L’ORDRE" pour le maintien de la sécurité et de la sureté.

    UN TEST GRANDEUR NATURE.

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 9 janvier à 12:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - "Les éléments des Forces de l’Ordre se sont rassemblés,au niveau de MAHAMASINA,afin de recevoir :
      - « les dernières instructions »
      du Général Florens RAKOTOMAHANINA,*
      Premier Responsable de la Circonscription Inter-Regionale de la Gendarmerie Nationale,à ANALAMANGA.

    • 9 janvier à 19:57 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Capacité à tirer sur des compatriotes affamés, et désarmés et l’ autre Kon d’ applaudir à 2 mains la lâcheté des tomba comme lui : qu’ il soutient !
      Ils sont fait leur travail : sombre enakisoa 🐗 !

  • 9 janvier à 13:53 | jangobo (#8776)

    A combien se monte le nombre de ceux qui se mettent ensemble pour qu’ils soient considérés comme manifestants ?

    A dix ? A vingt ? Ou moins que cela ?

    Donc pour manifester, il n’y a qu’à se réunir avec un chiffre acceptable et espacé de quelques mètres, mettons dix mètres.

    Et pour se reconnaître, mettre des vêtements de la même couleur, comme la couleur bleue qui était de mise à Iavoloha.

    Et occuper tout Analakely jusqu’à Antaninarenina pour prouver qu’on est mécontent de l’Exécutif !?!?

  • 9 janvier à 19:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#9107)

    - "Seuls quelques==groupes d’individus== ont pu arriver à Ambatomena où les éléments des Emmoreg étaient déjà présents.

    Source :
    Orange.mg du 09/01/2016

    • 9 janvier à 19:59 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      « Déjà présent » quelle vélocité : exemplaire ces django ...
      Enlevez votre doigt de là ou ça pue roséfarisaoul, vous refoulez !

  • 10 janvier à 10:52 | tanguy37 (#7699)

    Comme pub. pour les « eventuels » touristes !!!y’a mieux !!!

  • 10 janvier à 15:07 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :

    - La capital Antananarivo s’écroule sous les ordures et vous îles Eparses ... etc ... quel sérieux ?????

    - 1 seul sujet = Comment développer Madagascar ?????

    - QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 10 janvier à 15:12 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :

      - Pour l’instant laissons les îles Eparses et allons nettoyé Antananarivo et Madagascar SVP merci ... ( menons 1 seul combat c’est assez dur comme ça ) .

      - 1 seul sujet = Nettoyage et développement de MADAGASIKARA .

      - QUE DIEU NOUS REVEIL

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 149