::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 02h52  :  12°C  :  Clair de lune très nuageux
vendredi 11 juillet 2014
 

 > Editorial

Je vous fais une lettre...

mercredi 25 mars 2009, par Ndimby A.

« Monsieur le Président (1),
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps »
(Boris Vian).

Je n’ai pas eu l’occasion de vous fréquenter et de faire partie de vos différents cercles : ni Tiko Boy, ni TIM, ni Représentant résident du FMI ou ambassadeur de l’Union européenne, ni originaire d’Imerinkasinina, ni membre du bureau FJKM, ni entrepreneur chinois, ni dadarabe… Je n’en ai jamais été malheureux, car être un courtisan n’a jamais été dans ma vocation, ni dans mes ambitions. Vous connaissant despotique et me sachant incapable de servilité, je suis convaincu que nous n’aurions jamais pu nous entendre. Je n’aurais donc jamais pu être votre conseiller, car je n’aurais jamais supporté d’être le conseiller de quelqu’un qui n’en fait qu’à sa tête. Ainsi, je suis convaincu que je n’ai rien perdu à ne pas vous fréquenter. Par contre, j’ai la prétention de penser, modestie mise à part (mais pas inexistante…) que vous auriez pu y gagner, du moins si vous m’aviez prêté une oreille attentive.

Le passé lointain…

Déjà, je vous aurais dit, durant le premier bimestre 2002, de ne pas céder aux appels de ces sirènes juridiques comme Norbert Lala Ratsirahonana ou Jacques Sylla, et je vous aurai averti que ces gens avaient une histoire personnelle de girouettes politiques et vous trahiraient un jour, vous aussi. Je vous aurais donc conseillé de ne pas vous fourvoyer dans un processus insurrectionnel et d’aller au second tour prévu par la HCC. Ainsi, vous n’auriez pas prêté le flanc à des critiques fort fondées. Vous avez été auteur d’un coup d’état, vous n’avez aucune crédibilité à vous plaindre d’en être victime aujourd’hui. Ny vola azo amin’ny makarakara dia very amin’ny kilaodaoka : l’argent qu’on acquiert de manière peu claire se perd de manière confuse. Il en est de même du pouvoir.

Je vous aurai conseillé, depuis 2002, de procéder à un alignement de vos discours et de vos actes. Vos principes étaient brillants et séduisants. Fahamarinana sy fahamasinana (intégrité et sacralité), bonne gouvernance, démocratie, prise de responsabilité, rigueur dans la gestion des finances publiques, lutte contre la corruption, piété (voire dévotion). Hélas, on ne retient maintenant de vos actes que votre mégalomanie qui vous a fait acheter un avion de 60 millions de dollars ; la confusion entre votre business propre et les affaires de l’État ; et surtout, vos histoires de bouc et d’amulettes. Cela fait désordre, pour un Vice-Président de la FJKM.

Mais surtout, je vous aurai suggéré de tout faire pour vaincre les défauts qui sont venus de vos qualités. Vous n’avez jamais renié vos origines paysannes et modestes. Vous avez commencé livreur de lait sur votre vélo. Puis, petit à petit, à force d’opiniâtreté, vous vous êtes fait à la force du poignet, pour devenir le patron du plus important et du plus moderne complexe agro-industriel de Madagascar. Puis vous êtes devenu Maire de la Capitale du pays, avant d’accéder à la fonction de Chef de l’Etat. Cette success story, unique à Madagascar et rare dans le monde, vous a donné de vous-même une opinion trop haute qui vous a coupé des réalités, et a forgé en vous un complexe de supériorité qui a causé votre perte. Vous pensiez que tout le monde vous devait obéissance, et était à votre disposition : en fait, vous n’avez pas réussi à faire la nécessaire transition entre le personnage de PDG de Tiko et celui de Président de la République.

Le passé proche et le présent…

Dans l’histoire très récente, je vous aurais vivement, instamment et vigoureusement, recommandé de ne pas attaquer Andry Rajoelina en frontal depuis son élection à la Mairie, mais d’en faire un dauphin temporaire, le temps de le calmer. Cela vous aurait assuré par rapport à lui une relative tranquillité jusqu’à 2012, et de ne pas faire naitre en lui des ambitions coupables et irréfléchies. Je vous aurai aussi préconisé de respecter les êtres humains, et de ne pas les traiter (surtout publiquement) comme s’ils n’étaient que des objets. Combien de personnes avez-vous admonesté et humilié publiquement, souvent à tort et inutilement ? Cela vous a fait des ennemis potentiels, donc des traitres. Je vous aurai également prôné de suivre les règles de gestion de l’armée, pour ne pas créer des frustrations dangereuses chez les officiers supérieurs.

Ensuite, je vous aurai suggéré d’avoir une analyse plus intelligente de la force qui se trouvait derrière Andry Rajoelina depuis son élection, et de ne pas procéder à cette ridicule fermeture de Viva TV pour ne pas donner des armes à quelqu’un qui n’attendait que ça pour enclencher son mouvement, avec l’aide de sponsors intéressés. Et même pendant la crise, je vous aurai conseillé de ne pas nommer de PDS, pour ne pas redonner à l’insurrection un second souffle. Au contraire, je vous aurais poussé en Février à prendre l’initiative d’un gouvernement de réconciliation et d’union nationale, et de couper l’herbe sous les pieds du coup d’état en gestation.

Comme la plupart des malgaches, j’ai appris aujourd’hui que vous avez réussi à quitter le pays et à vous rendre au Swaziland. Sincèrement, j’en suis content pour vous. D’une part, si vous étiez resté au pays, ils auraient fini par vous attraper, en utilisant les mêmes méthodes que vous avez utilisées pour Coutity. D’ailleurs, ce dernier a été sorti de sa geôle, sans doute avec pour objectif de le mettre à votre recherche : personne n’aurait été plus motivé que lui. Connaissant votre orgueil, vous ne vous seriez pas laissé capturer facilement, et l’issue aurait pu vous être fatale. Cela aurait été grave pour vous, mais aussi grave pour le pays qui aurait été plongé de facto dans une guerre civile entre vos supporters et leurs ennemis. D’autre part, je doute fort de la capacité des dirigeants actuels à respecter les droits de l’homme, et certains barmen malotrus vous auraient surement offert à boire des breuvages de leur invention, comme c’est arrivé au Pasteur Rasendrahasina. Dans le climat de haine actuel entretenu par un ramassis de revanchards hystériques, votre intégrité physique aurait été très aléatoire. Votre départ est donc mieux pour tout le monde dans le contexte actuel, à commencer par vous et votre famille. La sagesse de nos ancêtres n’enseigne-t-elle pas : Ady amin’ny adala, ny hendry no miala (lors d’une dispute avec un insensé, le sage quitte les lieux) ?

Le futur…

Il semblerait que votre séjour au Swaziland aurait pour objectif de négocier une solution auprès de la SADC, et que l’option militaire pourrait être à l’étude. Je vous recommande également de ne pas vous fourvoyer dans cette opération. Madagascar n’est pas les Comores, et une opération armée de la SADC n’a aucune chance de réussir. De plus, en faisant venir des militaires africains pour se battre contre des militaires malgaches et vous aider à vous réinstaller au pouvoir, vous vous couperez irrémédiablement d’une grande partie de l’opinion publique nationale et internationale. Ne gâchez pas l’immense potentiel que vous avez d’un retour par la grande porte plus tard. Les malgaches forment un peuple qui a la mémoire courte : souvenez-vous de Ratsiraka en 1997. Et les Malgaches forment un peuple-mouton : PSD en 1972, AREMA en 1980, Hery Velona en 1991, TIM en 2002, TGV en 2009. Laissez passer l’orage.

Le pouvoir actuel présente toutes les caractéristiques pour imploser rapidement. Contribuez-y, de loin. Déjà, Albert Zafy est sorti de sa tanière pour porter le premier coup. La réticence de la communauté internationale ; les alliances politiques de façade et donc peu stables ; les accords avec des gens (civils ou non) au plus offrant ; un parc zoologique laissé à l’anarchie et dans lequel gambadent allègrement dinosaures, zèbres, gloutons, aliborons et rapaces : les germes se sont semés d’eux-mêmes, attendez pour récolter. Vous pourrez être alors, dans quelque temps, un recours naturel. Et si votre tête avait fini de grossir et vos chevilles d’enfler, alors de vos erreurs indéniables, les malgaches ne feront plus tout un fromage.

Soyez lucide sur vos chances faibles de revenir de façon sereine au pouvoir tout de suite. Par contre, appuyez de toutes vos forces la lutte pour la légalité qui se déroule ici, et ne laissez pas vos troupes désarmées. Par contre, renforcez le TIM pour qu’il continue à être une force politique, et cultivez intelligemment la réticence de la communauté internationale envers ce régime de transition. Toutefois, utilisez des moyens nobles, et non des moyens de délinquants juvéniles comme le terrorisme moral envers ceux qui ne partagent pas votre point de vue, les pillages, les incendies, les intimidations, la fabrication de mutineries, les amitiés néo-coloniales avec une puissance étrangère, la propagation de rumeurs en utilisant des journalistes radio sans foi ni loi etc. Toute ressemblance avec une situation réelle ne peut être que le fruit du hasard : une telle situation est impossible à Madagascar, car chez nous les politiciens et les militaires sont tous animés du fitiavan-tanindrazana (patriotisme), et ne se rabaisseraient jamais en faisant un coup d’état.

Monsieur le Président,

Ceci étant dit, je tiens à être franc envers vous : je n’ai jamais voté ni pour vous, ni pour votre parti politique. Et même si vous reveniez un jour, je ne pense pas que je le ferai. Je suis de la pire espèce : la majorité silencieuse et abstentionniste, désabusée de la politique à Madagascar, et peut-être quelque part, un peu coupable de la situation actuelle. Prenez donc ces conseils comme ils sont : gratuits, désintéressés, et sans doute, inutiles. Mais au moins, j’ai dit.


Note  : (1) Pour les esprits chagrins qui verraient dans cette appellation un crime de lèse-TGV, nous rappelons que les usages protocolaires font qu’un Président de la République est toujours appelé Président, même après avoir quitté ses fonctions. Même chose pour un Premier ministre ou un ministre.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 69 réactions Lire les commentaires
  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 04:44, par titi (#219)

    Cette lettre de Ndimby rejoint tout à fait ma conviction sur la situation de notre pays, faisant aussi partie de la majorité silencieuse, j’attends toujours qu’un jour un vrai rassembleur et bâtisseur qui aurai une vision de Madagascar à très long terme me persuade de lui apporter mon adhésion.
    encore bravo et merci à Ndimby de la part de la majorité silencieuse

    • Ho antsika rehetra mitonona ho mpisolo tena ny MAJORITE SILENCIEUSE
      25 mars 2009 07:06, Abunassuf (#1550) répond à titi (#219)

      Miombo-kevitra aminao koa ny tenako ramosé ny @ lettre izay nosoratan i Mr Ndimby, fa kosa tiako ny hanamarika etoana ny @ hoe « MAJORITE SILENCIEUSE » ;
      1- Manendry tena ve ny olona vao tafiditra @ io toerana io sa misy manedry azy ??
      2- Ny mot hoe : SILENCE, raha ny amiko dia mangina, ahoana moa no anekeako fa mangina enao nefa maneho hevitra eto ???
      3- Ny hoe MAJORITE : t@ fomba ahoana no nahafanareo nahalala fa mitovy hevitra sy miray hina daholo ireo mangina, ka hahafanareo mitonona fa mpisolo tena azy reo ? Amiko ireo vondro n’olona mangina dia azo zaraina tahak izao :
      a) Mangina fa saingy miandany @ ankilany
      b) Mangina nefa miombona @ andany,
      d) Mangina izay tsy momba ny andaniny sy ny ankilany....
      NY ANTONY MAHATONGA AZY IREO MANGINA KOSA DIA TSY MITOVY, FA MARO ARY TSARY HO VOATANISA ETO...
      MIsaotra tompoko

      • Ho antsika rehetra mitonona ho mpisolo tena ny MAJORITE SILENCIEUSE
        25 mars 2009 07:38, titi (#219) répond à Abunassuf (#1550)

        Maneho ny hevitr’ireo rehetra mangina satria tsy manana olona hatokisana ho fidiana fotsiny no tiako ho lazaina.
        Zany hoe mangina any antsaha, na any ampiasana satria tsy matoky ho hisy zavatra iova amin’ny fiainany andavanandro afa tsy fijalina mandrakizay hany ka tsy mankeny amin’ny 13 mai izy.
        Raha hoatra ka tsy mimenomenona izy dia silencieuse, ary raha toa ka tsy majorité izahay eto madagasikara dia diso ary aho

    • La beauté sauvera-t-elle le monde ?
      25 mars 2009 11:31, LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à titi (#219)

      A Titi,

      Votre vision « romantique » du pouvoir est très répandu à Madagascar (Ailleurs aussi)

      Conséquence/ Constat :
      -  Un président élu ou désigné se considère Omnipotent dans ses faits et gestes. (Il ment à lui-même : Mensonge N°1). En son fort intérieur et sincèrement il y croit. Vous pouvez verifier auprès de ses « prezida » , y compris à l’église. (Président=Honneur=Capable de tout faire=…). Une exception Ratsimandrava a dit un jour lors d’une rencontre « Ala-olana » avec des paysans. Un président qui vous promet plus qu’il peut (financièrement,…) est un démagogue…(A méditer).
      -  Un « Présidé » attend un président idéal tel que vous le décrivez. (Cela n’existe pas non plus. Mensonge n°2). Au delà du respect, le « Prezida » est encensé par des « Présida » par-ci et des « Presida » par là. A la fin il s’y croit (Renforcement de la Mensonge N°1).

      Pour avancer :
      -  Voir ma proposition plus loin en réponse à Ra-jao. Considération des votes blancs.
      -  Pronons ensemble, l’approche participative pour tous et par tous.

      « Tsy adidiko izaho samirery fa adidiko izaho sy Ianao »

      Si je ne faire rien je n’obtient rien. Si je fais quelque chose, j’obtiens un résultat avec ou sans les autres (C’est mieux avec. Il y a plus d’impact).

      • réponse à l’éveilleur
        25 mars 2009 12:55, titi (#219) répond à LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

        à l’éveilleur,
        Par récurrence à votre analyse, ce serait la cause principale du non avancement de Madagascar qu’il y a trop de présidé qui s’abstiennent ? je vous renvoie au poste de ngama plus bas car je pense que c’est d’abord l’échec des Présida avant tout

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 13:34, barykely (#392) répond à titi (#219)

      Valin-dahatsoratra Mr Dimby

      Dia ho azo ekena fa raha ianao tokoa no nitondra fa tsy ho mpanolo-tsaina dia ho inoako fa ho lasan-davitra ity firenetsika ity.Kinanjo tsy izany no zava-misy,koa mahaiza mipetraka amin’ny toerana misy anao.
      Anisan’ireo tsy mba mpiteny koa ny aty fa aza dia atao safobe mantsina toa ny ataonareo ny olon-drehetra.
      Mba jereo ihany ny zava-bita fa rehefa tsy mpiara-misaosy eto amintsika dia ahitana tsikera mba....
      Enga anie,tsy ho lava resaka aho,iarahantsika mahita eo ny ho avy.

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 14:59, fandresena (#299) répond à titi (#219)

      je ne rejoint pas cette lettre sauf sur « succes story » rare de marc Ravalomanana.
      Peut être qu’il nécoute psa mais pourquoi ?
      parce qu’il sait que presque sles politiciens Malagasy ne pense qu’à l’argent mais non au qualité de service !
      Marc Ravalmomababa ’est une perle qui fait envier tout le monde surtout les jaloux . LA JALOUSIE c’est une comprtement qu’on ne voit paq mais qui détruit beaucoup de chose.

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 17:45, objectivité (#372) répond à titi (#219)

      NDIMBY, au fur et à mesure je trouve que nous sommes faits pour nous entendre sur les points de vue et appréciation de la situation. J’espère seulement que monsieur le PRESIDENT daignera mettre de la valeur à ce que vous lui conseillez et ne se laissera pas embobiner par L’EUPHORIE DES CONDAMNATIONS INTERNATIONNALES pour atiser son orgeuil et oublier la sagesse malgache que le peuple attend de lui.

      SURTOUT PAS D’INTERVENTION MILITAIRE DE LA SADC A MADAGASCAR !!!! CELA NE FERA QU’ENVENIMER LES CHOSES ET CONTRIBUERA A LA PERTE D’UNE PARTIE DE SES PARTISANS QUI N’EST PLUS AUSSI NOMBREUX QU’EN 2002.

      J’ajouterais aux propos de NDIMBY :

      MONSIEUR LE PRESIDENT, PROFITEZ DE VOTRE POSITION DE FORCE ACTUELLE POUR MONTRER AUX MALGACHES ET A L’INTERNATIONNAL LA VRAIE SAGESSE MALGACHE ET NON L’ESPRIT REVANCHARD ET VOUS SERREZ SÛR DE GAGNER POUR LE BIEN DE TOUS ET DE LA REELLE DEMOCRATIE.

      • NON A L’ABSTENTIONISME
        25 mars 2009 18:01, objectivité (#372) répond à objectivité (#372)

        Par contre, je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout dans les situations graves, partisant de l’abstentionisme. S’ABSTENIR C’EST NON SEULEMENT SUBIR MAIS UNE FUITE DE RESPONSABILITE ; surtout si on se permet de critiquer par la suite.

    • Je vous fais une lettre...
      31 mars 2009 23:11, hraharivelo (#1639) répond à titi (#219)

      Tiens, c’est pathétique ..... je veux le pouvoir dixit Ra8 .. pleurer chez un roi ! ah j’oubliai, le pârfait modèle de la démocratie en Afrique, son excellence « Majesty King Mswati the Third » Woua Oooooooo , eh bien c’est votre modèle jecrois. Bravo ! je m’incline .

      ref : http://allafrica.com/stories/200903...

      Speech of His Excellency Marc Ravalomanana .. mort de rire !!!!

      Majesty ; Excellencies, I never resigned. I was forced to hand power over, at gun point, on March the 17th.

      My family and I, were surrounded by soldiers threatening our lives. My son and his wife were forced to hide in the forest.
      ... je ne savais pas que Londre (ou ... un autre pays étaient des forêts !!!..

      The only escape for us was out of the country.

      Andry Rajoelina, the former Mayor of the Capital, Antananarivo, seized power through terrorism. He has incited unprecedented violence and destruction. And this since the 26th of January.

      National and private radio and television stations were burnt down, and more than 20 shopping centres were looted and burnt down. Rajoelina used his own radio and Television stations for subversive propaganda.

      Through these stations, he spread rumors against the government.

      He made use of this strategy to :
      1) terrorize the population and
      2) destabilize the country.

      The economy has been ruined : hundreds of businesses had to close down due to looting.

      The security forces could not prevent the wave of destruction because they lacked anti riot equipment. They were overwhelmed by the scope of organized violence.

      Andry Rajoelina claimed very early that he wanted to take charge of the country. On the 31st of January, he ordered the whole country to follow his leadership.

      He told the administration and security forces they were under his command. And day by day, he orchestrated disruptive demonstrations, for both the public, and the private sector.

      On the 7th of February, he proclaimed himself ‘president of the Higher Authority of Transition’. He appointed a prime minister, who named a cabinet of ministers.

      All this occurred during street rallies. He then attempted to take over the presidential palace and the ministries. He did not succeed at this stage.

      As his intentions of taking over power illegally became apparent, and the violence continued, he began losing support.

      In speeches, he began threatening citizens : those unwilling to participate, would have their houses marked. His team began sending threats to ministers, MPs, senators, and media managers. Two newspapers had to stop publishing.

      He then announced he would seize power with the help of armed forces. On Sunday the 8th of March, he organized a mutiny within a faction of the army. Junior officers rebelled against senior officers. Some officers were taken hostage at the army barracks.

      His ‘Minister of Justice’ issued arrest warrants against members of the cabinet. With the help of the mutineers, he took the prime minister’s office on Friday the 13th.

      Three days later, the mutinous soldiers took the Presidential palace in town.

      On Tuesday the 17th, he sent troops to take the State Palace of Iavoloha, where I used to reside and work. They dispersed thousands of supporters camped outside the Palace, before they stormed it.

      On the same day, mutinous officers stormed a meeting. They pointed guns at diplomats, senior members of the church, of the civil society, and of the army. They even took high ranking officers and a pastor hostage. They demanded power be handed over to Rajoelina.

      As soon as he took power, Rajoelina dissolved Parliament and the Cabinet. He has also modified the Constitution, by changing the structure of the High Constitutional Court. As a result, 10 out of the 11 members are appointed by him and his government.

      The people of Madagascar do not want this undemocratic regime. For over a week, people have been demonstrating against it, and asking for my return. Over 30 000 people were protesting last Saturday.

      Unfortunately, violence and intimidation still prevail. After last Saturday’s demonstration, a group of rebellious soldiers and some militiamen chased the people who held the peaceful demonstration in the Capital, Antananarivo.

      They shot at the demonstrators. As a result, 7 died, and more than 30 were injured. Several people are missing. Many were arrested.

      Your Majesty, Excellencies, I am so saddened by this. Madagascar was doing so well. We were ranked among the best performing economies in Sub Saharan Africa with a growth rate of above 7% last year. Now there is total loss of business confidence in Madagascar.

      Investors are pulling out, the international community is withdrawing its support. The poorest people of Madagascar are the ones who will suffer the most. Surely they do not deserve this.

      Your Majesty, Your Excellencies, these last few months have been a very very painful episode of my life. I am saddened by the futile loss of lives, the senseless destruction of everything we had achieved.

      Your Majesty, Your Excellencies, the only solution to this crisis is to return the democratically elected Government back to power. This is what the people of Madagascar are calling for.

      This is why there are rallies in different parts of the country on a daily basis, asking for my return.

      The coup and the current regime are destroying Madagascar every day. A faction of the army is out of control. Civil servants are on strike. The government’s funds have been withdrawn. People refuse to pay taxes to an undemocratic government.

      For all these reasons, I ask for your help to save Madagascar from chaos and anarchy. I need your assistance to go back to my country. The situation prevailing in Madagascar is unacceptable. The rule of law and democracy must be restored.

      Once back in power I will undertake the following :-

      1. Constitute a new consensus inclusive Government.
      2. Establish an Independent Electoral Commission
      3. Restructure and retrain the army and the police, with the assistance of SADC and other partners
      4. Improve the business climate
      5. Ensure that the rule of law is observed
      6. Hold national consultations for either a referendum or anticipated presidential elections

      Waoo !!!!!!!! TOO LATE

      In conclusion, I make a special plea for an intervention of SADC to remove the insurgents and restore democracy in my country.

      Eh bien vous serez bien reçu .....
      Relevant Links

      * East Africa
      * Madagascar

      I must thank President Molanthe, the Chaiperson of SADC, and King Mswati The Third, the chairperson of the SADC Organ on Politics, Defense and Security, and all the heads of State and government who have attended the Summit.

      Thank you for your assistance and compassion. I have full confidence in the solidarity and the mutual support between members of the SADC.

      Thank you.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 06:10, par aina (#1017)

    parfaitement du même avis que Ndimby.
    J’ajouterai ceci : « Monsieur le Président, prenez des leçons de vos erreurs et gouvernez (que ce soit votre famille, vos employés ou si Dieu le veut votre pays) dorénavant avec sagesse comme le fit le célèbre roi Babylonien Nebuboconossor dont parle le livre de Daniel dans la Bible, après que l’Eternel lui ait donné une leçon d’humilité. Que Dieu vous garde de tout (nouveaux) faux-pas »

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 06:52, par Dago (#1294)

    Monsieur Le Président,

    Ma seule différence avec Ndimby, c’ est que j’ ai voté pour vous en 2002. Après, je m’ étais toujours abstenu de tout vote car lassé de politique telle qu’ elle est pratiquée à Madagascar.

    Tout le monde reconnait en vous un Grand Businessman, merci par conséquent de noter les conseils de l’ auteur de l’ article pour devenir un Grand Homme d’ Etat : votre principale erreur a été d’ avoir géré les hommes politiques de la même façon que vous gérez vos Employés chez TIKO. Vous avez réalisé de belles avancées pour le pays mais au détriment du management d’ Hommes politiques qui ont vite fait de retourner leur veste pour devenir vos ennemis jurés.

    S’ il vous plaît Monsieur Le Président, evitez toute réaction à chaud car on connait un tant soit peu votre impulsivité naturelle mais gardez intacte votre chance de revenir à la tête de l’ Etat.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 06:54, par DJAM (#1475)

    Tout a fait d’accord. Dans l’avenir il faut absolument dans notre pays soit instaures : la libre concurrence, la liberté de la presse et surtout libre expression des opposants. Elections libres et que les bulletins de vote soit partout pour tous les candidats.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 07:20, par Hope (#1551)

    Je ne suis pas d’accord avec Ndimby sur ce point : l’abstentionisme !!

    A quoi serviront alors toutes ces idees et debats si nous n’allons pas tous voter. Si on abandonne la table de la democratie, alors d’autres gens vont prendre notre place et vont prendre des decisions qui leur profitent uniquement. Et nous, nous allons toujours passer notre temps a nous lamenter et nous plaindre combien le systeme en place est imparfait.

    Cette crise de 2009 nous a encore appris que les politiciens n’hesitent pas a utiliser le nom de « Vahoaka » pour legitimer leur movement meme si leurs partisans ne represent que <5% de la population malgache dans toute l’ile. Et cette crise va se repeter encore et encore dans le future si la majorite silencieuse ne soit pas consciente de leur responsabilite, car elle a aussi le devoir de participer a cette democratie et d’apporter leur contributions dans ce pays, meme sous forme d’idees.

    Si nous agissons autrement, alors toutes ces editorials et ces idees intelligentes seront en vain. En fait s’ils ne sont pas suivis d’actions, ils representent ce que les autres qualifient de « masturbation intellectuelle » (je m’excuse pour l’expression).

    Une chose positive sur cette crise c’est que les gens sont maintenant obliges de participer a la democratie car ils sont tous affectes (e.g. l’anarchie et l’insecurite qui regnent a Tana maintenant). S’ils ne participent pas, alors tant pis ! Ce sera toujours l’opinion d’une minorite qui va decider l’avenir de Madagascar...et les autres vont etre derriere, passer leur temps a analyzer, discuter, et se plaindre du systeme comme toujours.

    En tout cas, c’est mon avis.

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 07:41, DJAM (#1475) répond à Hope (#1551)

      leurs partisans ne represent que <5% de la population malgache dans toute l’ile. Pas d’accord avec vous Hope. Dans les provinces majoritaire, mais tout le monde n’est d’accord sur la manière dont il a prit (NON DÉMOCRATIQUE).

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 10:15, thubert (#459) répond à Hope (#1551)

      j’ai deja dit que les abstentionnistes ont toujours tort, surtout dans la vie republicaine.
      Mais parcontre, cette analyse est vraiment constructive, car en même temps il sert de leçon pour ce qui sont et seront au pouvoir.
      Et je redis encore que je suis ravis que Ravalomanana puisse sortir du pays,car dans tout mouvement il y a toujours des radicalistes !

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 11:39, Rakitoza (#689) répond à Hope (#1551)

      Hope

      Ndimby, me semble-t-il (mais c’est mon interprétation propre), a reconnu que l’abstentionnisme est une erreur.

      « Je suis de la pire espèce : la majorité silencieuse et abstentionniste (...), et peut-être quelque part, un peu coupable de la situation actuelle ».

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 07:28, par Albatros (#234)

    Editorial a lire dans les écoles si le Sauveur souhaité par Titi est déjà né.

    Mais il faut aussi que la majorité silencieuse le soit de moins en moins. Sans violence mais avec fermeté et patience.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 07:34, par Mimie (#196)

    En accord parfait avec Ndimby, à la différence que j’ai voté pour Ra8 en 2002 et voté blanc pendant les autres consultations).

    « Il semblerait que votre séjour au Swaziland aurait pour objectif de négocier une solution auprès de la SADC, et que l’option militaire pourrait être à l’étude. Je vous recommande également de ne pas vous fourvoyer dans cette opération. »

    S’il le fait (ce dont j’ai vraiment peur, connaissant ses manières d’agir) ce serait vraiment de loin la plus grande erreur qu’il aurait jamais commise. D’ailleurs j’ignore pourquoi les manifestants d’Ambohijatovo réclament cette solution, savent-ils seulement ce que ca implique...

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 09:45, RADAGIL (#127) répond à Mimie (#196)

      Ne connaissant pas Ra8 qu’à travers ce qu’on dit autour de lui et avec un tel personnage imbu de lui-même je parierais
      qu’il reviendrait avec des Mercenaires
      ou les Militaires envoyes par La SADC

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 08:08, par Atsinanana (#579)

    Ndimby A. T`achetais a combien cet edito de la part de Jeannot RAMAMBAZAFY ??

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 08:47, Rakitoza (#689) répond à Atsinanana (#579)

      Atsinanana, explique toi : que veux tu dire ?

      Il y a manifestement une faute de français dans ta question, qui nous empêche d’en comprendre le sens.

      • Je vous fais une lettre...
        25 mars 2009 15:07, Mimie (#196) répond à Rakitoza (#689)

        En fait l’article ne lui plait pas du tout Lol

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 08:38, par andry (#1213)

    Je vous encourage Monsieur le président à lire cet article !
    Ça ne vous fera que du bien !

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 08:49, par Mihaino (#1437)

    Lettre bien structurée et bien écrite !

    Pas d’accord sur certains développements car la notion de « majorité silencieuse » est floue. Je rejoins parfaitement les remarques pertinentes de Abenassuf à ce sujet.
    Si le Président Ra8 est à Swaziland, personne ne sait vraiment son projet et évitons SVP de propager les rumeurs comme quoi il va faire appel aux militaires africains pour revenir au pouvoir ?!...Je n’ai pas voté pour lui en 2002 et je pense qu’il va bcp changer après cette crise 2009 !..

    Très déçu par votre conclusion hâtive Mr Ndimby car si vous êtes franchement parmi « la majorité SILENCIEUSE et ABSTENTIONNISTE », vous laissez tomber en tant que BON CITOYEN votre DROIT et votre DEVOIR envers notre cher pays ! Courage et bonne continuation !...

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 10:55, ngama (#1410) répond à Mihaino (#1437)

      très bonne article. j’ai beaucoup apprecié, l’analyse est très claire et je dirais qu’elle reflete beaucoup la situation qui est arrivé à notre Président.

      Je rejoins aussi l’idée de Ndimby sur l’absentionisme car dans le système actuel, que signifie d’aller voter ? il n’y a plus de garanti du tout de sincerité de vote.

      Au moment uù on aurait un système fiable comme comité electorale indépendante + bulletin unique + ... à ce moment voter deviendrait vraiment un DROIT et DEVOIR !

      • Je vous fais une lettre...
        25 mars 2009 14:11, Mihaino (#1437) répond à ngama (#1410)

        Un système fiable reste une utopie.Savez-vous que même en France, le BULLETIN UNIQUE n’existe pas !!
        Compte tenu du nombre important de la population paysanne à Madagascar dont la plupart sont illétrés ou analphabètes, pourriez-vous m’expliquer comment va fonctionner ce bulletin unique ??
        Enfin, compte tenu des réactions à cette lettre, j’ai remarqué que l’appartenance de Mr Ndimby à la majorité silencieuse et abstentionniste a fait plus de tapages que les discours des politiciens professionnels !!

        « Les paroles s’ envolent et les écrits restent » n’est-ce-pas ?

      • Bulletin unique
        25 mars 2009 17:30, Vitagasy (#304) répond à ngama (#1410)

        Pas au top des finesses malgaches en terme de vote...

        Qu’est ce qu’un bulletin unique ?

        Au sujet des elections, voici ce qu’une amie m’ecrit. Edifiant...

        >>>je voudrais militer pour que les élections se construisent à l’inverse de ce qui s’est toujours fait . Locale, puis legislatives d’abord et enfin presidentielles . La démocratie est le moins pire de tous les systemes , encore faut il que nous ne fassions pas seulement « semblant » , de faire le« théatre » de la démocratie, pour que les « bailleurs » soient rassurés .

        >>>Pour toutes les élections, c’était à chaque candidat d’acheminer les bulletins dans chaque bled paumé , y compris à plusieurs heures de marche . J’ai ce souvenir hallucinant que pendant le référendum en 2007 sur « etes vous pour le développement rapide » ; c’était à l’opposition de fournir ,d’ imprimer et acheminer les bulletins et affiches du « non ». Résultat : je n’ai jamais vu un seul « non » pendant toute la campagne . C’est donc comme ça que Ravalomanana a changé totalement la consitution pour plus d’executif, et moins de legislatif, et avec l’entrée en fanfare de l’anglais comme langue officielle . Je n’ai rien contre l’anglais, I do speak english, mais je crois qu’il y a un problème quand les contrats de QMM et autres PAM, ne sont disponibles qu’en anglais .

        • LETTRE A MONSIEUR LE PRESIDENT
          26 mars 2009 10:33, andriamang (#493) répond à Vitagasy (#304)

          Je ne sait pas si Ndimby A. se moque ou bien cette fois il sort son vrai visage ! traiter de ce qu’il a ecris lui mm desinteressé,inutile,... me parait anormal. Dire que MADAGASIKARA n’est pas les COMORE, moi je trouve qu’on est pas loin d’abord geographiquement,et surtout d’après le COUP D’ETAT militaire qui fait honte à notre pays actuellement, je vois plutot des ressemblances. dire aussi que les MALAGASY ont la mémoire courte,... je pense que c’est irréflechi. ce n’est pas parce qu’il y a des actes barbares,qui se passent ici qu’on peut nous traiter de cette façon. pour l’intervention des forces militaires etrangères, je ne crois pas à ça sauf si notre force militaire locale n’arrive pas à remettre en ordre les mutins ! je tiens à dire qu’il y a d’autre force capable de sauver la situation à Madagasikara.

  • Excellent éditorial...
    25 mars 2009 08:51, par abrium (#1556)

    ... comme souvent de la part de Ndimby A. Je ferais pourtant 2 commentaires :

    1. L’une des plus grandes erreurs du Président aura été d’accaparer à son profit, et au mépris des droits les plus élémentaires, notamment fonciers, des pans entiers de l’économie malgache. Ce faisant, il a enrichi de façon spectaculaire la liste de ses ennemis, qui n’étaient pas tous des gens jaloux mais des gens véritablement lésés.

    2. Ndimby A, c’est un crime d’être abstentionniste, surtout dans un pays comme Mada, et surtout quand on manie les mots aussi bien que vous. L’objectivité du journaliste ne doit pas l’empêcher d’avoir des convictions et de les défendre.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 08:56, par Raly (#1509)

    Je suis tout à fait d’accord avec tout ce qu’a écrit Ndimby et je vous en conjure Monsieur le Président,au cas ou vous liriez ces quelques lignes,ne commettez pas l’erreur politique monumentale d’envoyer avec la SADC des troupes à Madagacar.
    J’ai voté RAVALOMANANA,j’ai participé activement en 2002 à la libération de Mahajanga avec les réservistes du Général Fidy (mais je ne suis pas TIM,ni élu,ni un membre quelconque du régime RAVALOMANANA...),mais en cas d’arrivée de troupes étrangères sur le territoire,je me verrais dans l’obligation d’apporter ma contributionpour les combattre...

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 13:47, Lemurkata (#801) répond à Raly (#1509)

      Ce ne sera pas pour moi une simple obligation, ce sera un devoir de repousser ces militaires étrangers. Et si Ra8 choisit cette option, il faudra le déchoir également de sa nationalité malagasy. Mais ne nous égarons pas. Il n’a pas été très bien inspiré ces derniers temps, mais il n’est pas fou, du moins j’ose éspérer qu’il ne l’est pas.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 09:01, par Ra-Jao (#282)

    Quel conseil judicieux et plein de sagesse. Pourvu qu’il ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd. Ra8 nous a tellement habitué à sa propre suffisance.
    Merci Ndimby !

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 09:02, par zana47200 (#227)

    Je me pose la question si les plus de 18 ans qui seront sensés aller aux urnes auront vraiment le choix libre pour voter qui que ce soit.
    Du temps des PSD, le président Tsiranana circulait dans les bas quartier pour partager quelques sous à la populace qui ne sait ni lire ni écrire. Ensuite pendant le jour de l’élection, quelques urnes étaient déjà remplis avant même que les électeurs passaient dans les isoloirs. Le résultat était toujours d’une élection à 90%.
    Du temps de l’Arema,le président Didier Ratsiraka avait eu un parcours atypique car il a su mater le vahoaka juste après qu’il a été désigné par le directoire militaire président de la république en faisant le référendum pour le fameux boky mena (l’équivalent du livre rouge de Mao). le lavage de cerveau était à son comble car le livre rouge était enseigné en tant que philosophie en terminale.En 1982, le président Ratsiraka n’avait plus beaucoup de tâche à accomplir pour asseoir son pouvoir avec comme politique le socialisme métissé ( la combinaison du livre rouge de Mao et du livre vert de Khadafi). La mégalomanie était à son comble pendant sa présidence.Tout ce qui osait manifester son opposition étaient soit emprisonner soit mort suite à des accidents d’hélicoptères ou d’avion.
    Et ce système de baillonnage politique a fait école car tous les successeurs au pouvoir l’utilisait d’une façon ou d’une autre. Toutefois, seul le président Ratsiraka accumulait la perte par accident des opposants.
    La grosse erreur du président Ravalomanana c’était d’avoir écouter les conseils des soi-disants têtes pensantes qui n’étaient que des personnes versatiles avides de pouvoir.
    Il s’était fait piéger car ce sont ses conseillers qui lui ont tourné le dos actuellement ( Alain Ramaroson, Syllas, Théodore Ranjivason etc...). Ce sont ces personnes qui lui ont conseillé de n’écouter que leur conseil. Car il y avait d’autres TIM qui n’ont pas été écoutés. Las d’entendre différents sons de la part de son camp, le président Ravalomanana s’est converti aussi dans la mégalomanie et en totalitaire. Il n’en faisait qu’à sa tête et c’est dommage pour lui car j’aurai aimé qu’il soit resté Maire de la capitale qui lui a bien réussi.
    L’assise nationale doit être composée des 6 chefs de faritany, des 6 présidents du tribunal des farintany, et des représentants de tous les partis politiques malagasy. L’armée ne doit pas être dans cette assise car c’est une assise civile et la neutralité des militaires et loin d’être sincère. La mise en place d’une élection présidentielle anticipée sera l’objectif principal de cette assise. L’assise ne doit pas dépasser les trois mois pour le bien du pays car il ne faut pas oublier que le rouage économique du pays reste encore en léthargie.

  • Post scriptum
    25 mars 2009 09:04, par abrium (#1556)

    Je rajoute une remarque à mon précédent message à propos de cet excellent éditorial. Il ya une erreur du Président que Ndimby A ne mentionne pas :

    Pourquoi avoir antagonisé à ce point l’ancienne puissance coloniale ? Autant c’était une bonne idée d’ouvrir le pays sur de nouveaux partenaires (Asie, Afsud, etc...), autant c’était réducteur de fermer systématiquement la porte à un pays qui reste le principal bailleur de fonds de Mada, et auquel la population est reliée par de forts liens culturels (140.000 malgaches en France, 20.000 français à Mada quand même !). Si Ravalomanana avait su tisser une relation harmonieuse avec la France au lieu de virer son ambassadeur, qui sait si les soutiens dont TGV a pu bénéficier pour son mouvement auraient été si efficaces. La FRance pouvait parfaitement s’entendre avec ce Président, j’en suis convaincu, mais ce dernier n’a écouté que sa rancune de 2002 au lieu de réfléchir.

    • Post scriptum
      25 mars 2009 15:00, Lucie (#101) répond à abrium (#1556)

      Oui,je suis d’accord avec vous.En politique, il n’y a pas d’amis : il n’y a que des intérêts communs et parfois ponctuels entre 2 pays et 2 populations.Les ennemis d’hier peuvent être les alliés d’aujourd’hui et les amis d’aujourd’hui : les pires traîtres du moment.L’exemple des relations Franco-allemandes le démontre : ennemis hier,partenaires au sein de l’Europe aujourd’hui.
      En politique, il n’y a pas de sentiment:juste des intérêts.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 09:22, par TyKen (#1256)

    Bien cette lettre ! Mais je la terminerais en disant : « A bon entendeur, salut ! », à l’attention des différennts présidents qui vont se succéder à l’avenir, en commencant par celui qui est en place actuellement. Je crains en effet qu’il vous faudra faire la même lettre pour ceux-là hélas !

    Voir et attendre !

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 09:32, par rasta (#213)

    votre verve dénote votre pays de formation. Théorique avec des « j’aurai ». On voudrait des solutions pour une patrie Mister encyclopédie !

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 10:04, LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à rasta (#213)

      Qu’est ce que vous proposer ?

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 09:35, par rasta (#213)

    Votre verve en francais prouve votre pays de formation. Dommage que votre style dégage trop de j’aurai. C’est donc théorique. On demanderait des propositions de solutions Mr l’encyclopédie.

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 13:39, Vitagasy (#304) répond à rasta (#213)

      « Dans la construction d’un pays, ce ne sont pas les travailleurs manuels qui manquent, mais bien les idéalistes et les planificateurs. » [Sun Yat-Sen]

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 09:45, par Ra-Jao (#282)

    Je persite à dire que ceux qui votent blanc exercent leur droit de citoyen - je parle de ceux qui ne se déplacent pas- Ils le font en ne portant pas leur choix entre 2 candidats qui ne sont pas convaincants.
    J’espère qu’un jour tous candidats à l’éléction sachent interpréter positivement ces votes car fonder son pouvoir et son autorité sur une infime minorité de nos concitoyens c’est s’asseoir sur une bombe qui un jour ou l’autre explosera.
    Peut être faut-il prendre en compte cette analyse pour expliquer sur les crises politiques cycliques dans notre pays ?

    • STOP au DENI de Démocratie
      25 mars 2009 10:43, LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331) répond à Ra-Jao (#282)

      Pour avancer ensemble :

      Exigeons dans la loi éléctorale que les votes blancs soient enfin comptabilisés.

      Le vote blanc doit retrouver son sens politique (Il veut dire proposer moi autre chose ou aucun des candidats ne me plait ou aucune des propositions ne me plait,…)

      Si une majorité de vote blancs est constaté alors on recommence l’éléction.

      Actuellement, il y a un déni de démocratie en ne considérant pas le vote blanc (Pas seulement à Madagascar, ailleurs aussi France, USA, EU, UA, ...). A nous Malagasy de leur montrer l’exemple pour une fois.

      Ps : RDV assise 2, 3 avril parait-il

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 10:24, par kamis (#221)

    On encourage l’audace du rédacteur. Il a commencé et continue le vrai rôle du journaliste en déclarant la vérité tout en éduquant en même temps mais pas simplement s’arrêter aux dénigrements.
    On pense et on souhaite vraiment que Ra8 a tiré beaucoup de leçons sur ce qui s’est passé, surtout concernant la faculté d’écoute des aspirations des autres.
    On lui recommande de ne pas se précipiter car le mouvement anti-TGV continue de faire tâche d’huile. Et s’il a le courage, c’est mieux qu’il revienne à Madagascar pour « affronter » ces putschistes. S’il a pu sortir du pays sans être inquiété, il pourrait y revenir tranquillement car les manifestants pro-Ra8 n’attendent que TGV et CAPSAT essaient de toucher le Président pour laisser exploser leur colère. Et ça fera BOOM (très grand BOOM !!). Ce n’est qu’après qu’on aurait besoin des militaires SADC pour PACIFIER si André et consorts sont récalcitrants.

  • Attention,, zône rouge
    25 mars 2009 10:32, par zaka (#1418)

    Vous prétendez ne pas connaitre Ravalomanana, et pourtant vous lui adressez des critiques virulents : despote, mégalomane, orgueilleux,, et j’en passe. Plus grave, vous lui faites des procés d’intention injurieux.
    Entre le « coup d’état » de 2002 et ce qui s’est passé récemment, il y a une énorme différence : les élections, qui en plus, à cette période avaient fait l’objet d’un suivi officiel.
    Ravalomanana a probablement conduit une politique trop personnelle, mais tout le monde (vous y compris) est témoin de ce qu’il a fait. Le nombre croissant de ses fidèles à Ambohijatovo est un témoignage irréfutable. Il voulait instituer un capitalisme d’état, mais en dernière analyse, c’est pour le bien de tous. Tout ce qu’il a entrepris reste sur l’île (usines, entrepots,, etc.). Ra8 n’a pas une haute opinion de lui même, ni de complexe de supériorité. C’est un homme simple, extrèmement méfiant certes, mais il a l’habitude d’être trés familier avec son entourage, familiarité qui a été trés mal interprété par ceux qui ne le connaissent pas. C’est un « bosseur », il a horreur des oisifs et des paresseux, et il le manifeste. Fier et non orgueilleux, il est originaire d’Imerikasinina, Ambohimalaza.
    Procés d’Intention grave de votre part : Il est probablement moins idiot que vous aviez l’air de préjuger, concernant son éventuelle implication dans une opération militaire qui serait fomentée par la SDAC. Déjà, il s’est retenu d’intervenir par la force pour réprimer les premiers pillages à Tana, et je ne vois pas pourquoi il ferait intervenir des militaires étrangers sur notre sol (c’est trés grave de votre part car, connaissant les malgaches, c’est une rumeur qui risque de circuler et prise pour argent comptant.. un peu de réserve SVP).
    Ne lui donnez pas de leçon, Ra8 est beaucoup plus fin et élegant que vous pouviez imaginer. Vous avez polémiqué certes, à travers vos diatribes ; mais quelque part, on perçoit l’injure.

    • Attention,, zône rouge
      25 mars 2009 11:26, Rakitoza (#689) répond à zaka (#1418)

      Zaka

      Mais s’il était aussi parfait que vous le dites, pourquoi en est-on arrivé là ? C’est sans doute parce qu’il était entouré de gens comme vous, des courtisans qui n’ont pas arrêté de lui cacher la vérité et de lui faire avaler des couleuvres. Vous n’avez pas arrêté de lui dire que tout allait bien, et qu’il était le plus beau, le plus fort et le plus intelligent. Les courtisans comme vous êtes sont responsables.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 10:50, par Ny_Akama (#1570)

    Tena tsara be le commentaire sady juste. Le tsy mifidy io miintsy no blem satria manjary tsy mi-refleter ny tena izy le fifidianana ; Ohatra zao ny assemblé majorité à 80% any ho any angamba ny TIM de ireo no solombavan’ny vahoaka nefa en fait ireo misolovava ny Tim satria le olona tsy misy mandeha mifidy @ fotoanan’ny fifidianana (talapahavitrihana ambany dia ambany) donc normal raha tsy mandeh @ laoniny ny zavatra.
    Zay fa misaotra @ qualité an’ilay analizy

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 11:44, par tsimiamboholahy (#1229)

    A-t-il penser que, devenu Président, il était au dessus-des Lois, ou bien chez cet homme, né pour le pouvoir, la sensation de jouer avec le feu procurait-elle une jouissance supplémentaire au point de ne voir les choses venir ? Pour moi, il a été le meilleur des présidents, mais je crois qu’il n’avait jamais compris que dirigé un pays comme lenôtre n’est pas chose facile et que nous autres malagasy sommes encore dans un autre monde et le pragmatisme qu’il a voulu instauré n’a été finalement qu’un outil pour sa perte car, on est loin d’accepter ce genre de démarche. Merci pour la lettre ouverte, je suis entièrement solidaire de vos remarques. Vivement que beaucoup de Gasy ait cette maturité de réflexion et ne se jette que dans un dialectique partisane, ou ce n’est pas la raison qui parle mais le RESSENTIMENT

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 11:53, par ADEM (#208)

    Avez vous entendu parler du jugement de Salomon ? Alors vous en connaissez certainement le dénouement ! Croyez vous que ces deux mégalomanes psychonévrotiques soient capables d’un tel esprit de sacrifice par amour pour leur patrie ? Cela supposerait au préalable qu’ils subissent une cure de psychiatrie intensive.

    Faut-il s’attendre à un D’ DAY sur nos côtes en provenance du continent africain ? Que cette perspective soit ressassée dans un esprit en pleine confusion intellectuelle, c’est fort probable. Qu’elle soit suggérée par un concert des nations, plus promptes à s’indigner du non respect des lois constitutionnelles chez leurs voisins que chez eux, c’est encore possible.
    Qu’elle devienne réalité par la magie des gris-gris de tous poils, c’est faire insulte à notre intelligence. En tous les cas, une tentative équivaudrait à une erreur politique majeure, et du même acabit que celle de celui qui est arrivé à « être calife à la place du calife » !

    Et la majorité silencieuse dans tout cela ? N’est-elle pas pétrie de la même fibre patriotique que le commun des mortels, de celle qui fait honneur lorsque l’on décline, ses origines, son histoire, son appartenance, sa culture, sa religion ? Alors, pourquoi ne pas faire le sacrifice de son ego, de son petit confort, de sa petite vie tranquille, juste par amour de la patrie, parce qu’elle est la terre de nos ancêtres et celle de nos enfants. Nous sommes le chaînon manquant de notre évolution vers la démocratie. Nos parents ont acquis de haute lutte, au prix de leur sang, le droit, pour nous, de vivre en peuple libre. Et nous qu’avons nous fait de nos talents...? Nous avons laissé la parole à ceux qui mercantilisent la nation, à ceux, qui au mépris de tout, singent leurs prédécesseurs.
    Que vais je dire à ma fille, à mon fils ? J’y étais, mais je n’ai pas eu le courage...!
    NON ! Cette fois j’y suis et j’y reste ! Il faudra prendre en considération ma volonté, ma voix.
    Il faudra me respecter, comme je vous respecte !

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 11:54, par perplexe (#1279)

    Monsieur le Président,

    j’espère également et prie pour que cette lettre vous parvienne, auquel cas, de grâce, suivez les conseils qui vous y sont donnés, arrêtez de n’en faire qu’à votre tête, qu’on ne dise pas (ou plus) de vous « hanarina foana fa eh eh eh.... »

    Concernant l’abstentionnisme : je pense que c’est précisément à cause de notre abstentionnisme, de notre passivité (que beaucoup assimilent à de la stupidité)qu’on en est arrivé là. Le mouvement TGV ne comptait que 5% de la population, or, il a réussi ce qu’il a entrepris, faisant fi des quelques 10 millions (?) d’électeurs.

    Aussi, je souhaite que cette crise serve de leçons à tous : en tant que citoyens, nous avons le devoir de participer dans le choix de nos dirigeants, c’est si facile de dire : c’est votre Président, pas le mien, je n’ai pas voté pour lui. En tant que citoyens, si nous prônons la légalité, nous nous devons de réagir devant l’illégalité.

    Accepter passivement ce qui se passe aujourd’hui nous conduira à notre perte demain, car je doute fort que l’équipe TGV ait les capacités nécessaires pour sortir réellement le pays du fonds abyssal dans lequel il se trouve et prône le rassemblement national, au vu des bévues qu’il a déjà commises. Accepter ce qui se passe aujourd’hui est la pire des leçons qu’on donnera à nos enfants.
    Accepter ce qui se passe aujourd’hui signifie qu’on a perdu nos valeurs, que nous sommes un peuple acculturé, sans foi ni loi.

    Mais il est bien beau de critiquer sans agir.

    En ce qui me concerne, je n’ai pas l’étoffe d’un rassembleur, d’un orateur, je n’ai pas la plume de Ndimby et autres, je suis bien plus modeste que cela.

    Je ne suis ni pro-Ra8 (bien que j’aie voté pour lui en 2002 et en 2006, car je ne voulais plus du ratsirakisme et en 2006, il n’y avait pas mieux), par contre, je suis une anti-TGV farouche et conteste sa manière d’avoir volé le pouvoir et de gérer sa transition.

    J’étais de ceux qui étaient passifs mais mon réveil a eu lieu quand j’ai appris que le Président de la FJKM a été mollesté (il est peut-être pro-Ra8 mais est-ce un crime ?). En tant que protestante radicale, jusqu’au plus profond de mes entrailles, je ne puis accepter qu’on s’en soit pris au Président de ma religion, quand ce fourbe de Razanakolona s’est faufilé par une issue de secours à Antanimena. Je n’en dirai pas plus, au risque d’attiser une haine pour les catholiques.

    Ma participation et ma façon de contester consistera donc à être présente à Mahamasina le 29 mars, en signe de solidarité et en signe de contestation.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 12:08, par Alf974 (#1537)

    Superbe article !
    Bravo.
    Je vous rejoins totalement dans vos dire.
    Monsieur Ravalomanana avait tout pour devenir un grand Homme, un vrai, un exemple pour son pays et pour le monde.
    Si il n’était pas tomber dans cette « Mégalo-attitude », il aurait eu sa place auprès des Martin Luther-King et autres grandes figures de l’histoire du monde.
    Vraiment dommage un tel gâchis de potentiel.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 12:25, par Rabila (#1379)

    Pas tout à fait d’accord et je me demande si RA8 lira cet article il ne faut le lui traduire en malgache.

    1. la majorité silencieuse se fait toujours avoir par la minorité active. La neutralité c’est jouer à Ponce Pilate et non assitance à un pays en danger. En tant que journaliste, vous avez le devoir de critique et de vigile. Vous pouvez même éclairer la lanterne des indécis. Impartial est different de neutre.

    2. RA8 n’a pas confondu seulement M/car avec une entreprise mais a confondu aussi la fonction de Président de la République avec sa petite personne. Sa personne peut couler voir crever mais la fonction de president de République pas.
    Il a preté serment pour la fonction et on l’a élu pour ça. La même chose s’applique pour tous les institutions de la république. Actuellemnt,la fonction du HCC n’est plus remplie par Ratsirahonana. Ratsirahonna est devenu la HCC.

    3. Cette crise démontre que RA8 est un mauvais stratège. Il a fait un chapelet d’erreurs. Il faut croire qu’il avait des mauvais conseillers...

    PS : Venez adhérer au groupe March 29th 1947&2009 sur facebook c’est pour la même cause.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 13:54, par mdhary (#1580)

    Il est désolant de lire les intellectuels malgaches fiers d’être absentionistes. Des gens se sont battus et sont morts pour que le droit de vote existe. A l’heure actuelle, il existe encore des pays où ce droit est nié pour des catégories de personnes. La population malgache a sans doute obtenu ce droit trop facilement pour qu’aujourd’hui elle oublie l’essence meme de ce droit.
    Cette lettre, certes très pertinente, et on ne peut qu’être d’accord avec son contenu, est celle d’une personne qui a regardé les évènements se déroulaient sous ses yeux sans rien faire. On a le gouvernement que l’on mérite.
    En conclusion, je dirai que même désabusée par la classe politique, mon bulletin dans l’urne est un grand geste et que je permettrai à aucun homme politique de me l’enlever.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 14:08, par Rapozy (#577)

    Cher Ndimby !

    Ravi de te lire ; tes remarques et conseils sont pertinantes, et se rapprochent beaucoup à mes convictions.

    J’ai lu en RA8, d’un président dictatorial et autoritaire : avoir lu son passé, ce jugement se justifie : c’est le pur caractère d’un homme avoir reçu après tant d’effort et labour, dans la souffrance et manque d’affection.« SE PLAINT ET PUIS AGRESSE »

    En parlant de cette crise, je lui ai adressé une missive, lui proposant pour sortie de crise et pouvoir continuer son mandat dans la cohésion sociale, je lui ai fait ce schema :

    1. Dissolution des assembleés
    2. Dissolution du gouvernement
    3. Mise en place d’un gouvernement d’Union Nationale, ayant pour mission la Conférence Nationale sur l’éthique politique à Madagascar(réduction des nombres de partie politique, à l’exemple...), prparation d’une election législative et senatoriale, le retablissment de l’ordre public et la gestion courante des affaires de l’état pour une période n’excedant pas six(06).
    Ceci étant :
    1.les TGVistes vont se raccoller d’une part et autre
    2. Gouvernement mise en place calmera les frondes des uns et autres.....VIVA TV emettra automatiquement....

    LE calme reviendra sûrement, ET LE PRESIDENT AURA UNE SORTIE DE CRISE HONORABLE ET RESTERA JUSQU’A LA FIN DE SON MANDAT.

    ORGUEILLEUX ET TETU QU’IL EST : SUIS DESOLE

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 14:26, par nicoud (#1446)

    alors monsieur Ddimby ,il est dur dêtre 1er de la classe trop longtemps ? vous avez quitté votre tenue de journaliste impartial et juste pour endosser votre personnage plus terre à terre de simple citoyen gueulard et intéressé ??? oui , c’est avec déception que nos amis et moi même constatons que votre petite rédaction de ce jour est très partisane ; vous craignez fort , à ce que l’on lit, un retour de ravalomanana et vous le menacez lui (et donc ceux qui ont voté pour lui), menace sous des airs de conseil d’un grand frère , certes ,mais menace quand même ; dites moi,vous allez faire une critique aussi acerbe à rajoelina ou il faut 2 poids , 2 mesures , c’est à dire qu’une mauvaise gestion est condamnable mais l’arrivée au pouvoir par la force, vous pouvez vous en accommoder en arrangeant un peu la constitution et en formulant de belles phrases qui peuvent faire oublier que les mutins et les casseurs qui ont mené rajoelina au pouvoir ne sont que des enfants un peu indisciplinés !!!on a dû vous relire à 2fois ce matin pour accepter que c’est bien vous qui avez écrit ce texte prétentieux et très orienté ; certains parmi nous ont même émis l’idée que vous êtes menacé ...., je ne crois pas ; je crois plutôt que vous avez été un vrai journaliste tant que le vent allait un temps soit peu dans votre sens ; mais on ne maîtrise pas l’histoire et tout est possible, alors essayez de revenir à votre rôle de journaliste impartial qui est d’ informer et non de former la conscience des gens ; ne nous décevez pas , tout est déjà désepérant dans cette terreur qui règne à tana ; et pourtant, on y était en vacances en décembre 2008 et bien que pauvre , le peuple était serein et jamais on aurait cru qu’un jour tana sera cette ville dévastée et pillée que les tgv , mutins et pillards allaient nous laisser

    • Je vous fais une lettre...
      25 mars 2009 17:17, Vitagasy (#304) répond à nicoud (#1446)

      Nicoud, halte aux reflexes pavlovien. Relisez le paragraphe sur le passe lointain. Ca vous arrivera dessus comme un train a grande vitesse.

    • Je vous fais une lettre...
      26 mars 2009 08:59, perplexe (#1279) répond à nicoud (#1446)

      nicoud,

      évitez la passion, elle peut être ravageuse !

      Relisez l’article à tête reposée et vous constaterez qu’elle émane de quelqu’un qui veut l’aider à sauver sa peau...

  • Je vous fais une lettre..
    25 mars 2009 15:14, par ragasy (#416)

    « et surtout, vos histoires de bouc et d’amulettes ».

    Vous en avez des preuves irréfutables M. Ndimby ?

    • Je vous fais une lettre..
      25 mars 2009 15:48, ragasy (#416) répond à ragasy (#416)

      Rejoignant complètement les propos de Nicoud, je suis aussi assez surpris de la teneur de cette lettre. Quoiqu’ait fait Ra8, loin de le défendre, je suis plus pour les conseils positifs mais non pour les verbiages dignes des journaleux (dont je vous ai exclus dans mes précédentes interventions) de Radio Viva ou Antsiva.

      Et je me demande ce que vous allez dire sur ce qui vient de se passer aujourd’hui quand les tontons makota de tgv ont usé de leurs armes sur le fihetsiketsehina des anti-tgv ?

      • Je vous fais une lettre..
        25 mars 2009 19:40, Rakitoza (#689) répond à ragasy (#416)

        Ragasy,

        Vous n’êtes sans doute pas à Madagascar et vous n’avez pas vu les images sur les TV. Vous pouvez aussi lire l’article en malagasy dans Midi aujourd’hui concernant le Doany de Iavoloha. Et si vous pensez que c’était des manipulations des Mpiandry, demandez à n’importe quel employé du groupe Tiko, qui pourra vous parler des relations spéciales entre leur patron et les boucs. Attention : même si le bouc est réputé maléfique, il semble qu’il n’en est pas ainsi dans toutes les cultures. Dans certaines cultures le bouc est un symbole de puissance, de prospérité et de virilité. Bravo à Ndimby de ne pas être tombé dans la solution de facilité d’un lien entre le bouc et des pratiques de magie noire. Car nul ne sait ce que Ra8 en faisait, et vous vous seriez dévalorisé en affirmant de tels liens.

        Par contre Ragasy, je ne comprends pas vos réactions épidermiques dès qu’un article critique Ravalomanana. Apparemment vous auriez souhaité un éditorial uniquement à sa gloire. Mais on n’est pas sur Radio Mada ! A moins que vous ne pensiez que la vérité est unique, et qu’elle est la votre.

  • Implosion compte a rebours
    25 mars 2009 15:24, par Vitagasy (#304)

    Ravalomanana a decidement manque son rendez vous avec l’Histoire.

    Il avait tout pour etre un dirigeant exemplaire et re-faconner le pays : modestes origines paysannes dans un pays paysan, une lignee differente du dinosaure, une fortune personelle et donc a priori moins de propension a puiser dans les caisses de l’Etat, le gout de l’effort et le sens du resultat, un pragmatisme loin des ideologies romantiques et faciles, une foi guarante de l’humilite et garde-fou contre la megalomanie et tous les exces du pouvoir, une ouverture culturelle vers les anglo-saxons favorisant la recherche d’un meilleur equilibre.

    Sur papier, c’etait tout bon...

    On connait tous la suite avec le resume de Ndimby et la sortie piteuse au profit d’un president auto-proclame et se donnant fierement le surnom de train a grande vitesse.

    Je suis entierement d’accord que tgv implosera :
    - guerre des chefs dans une coalition heteroclite qui n’a trouve son unite que par le contre-Ravalomanana,
    - caisses de l’Etat vides et aide internationale interrompue — dans 2 mois au plus, nous verrons tous les fonctionnaires, retraites, etudiants boursiers, militaires defiler car ils ne seront plus payes.

    Pas la peine d’avoir la SADC...

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 16:00, par poiuyt (#584)

    Parler au 2nd degré cela s’apl. Parler au négatif de sens ; Transposé de la technique photographique, en blanchissant ce qui est noir, en vice ( !) versa ; Parler d’une chose en signifiant son contraire avec une crainte de rater sa comm ; Chapeau ! Il faut ne pas perdre le nord pendant la lecture. Sinon, on passe à côté du sens de l’info, de l’idée ; j’ai lu 2 fois. Il l’a fait avec succès.

    Mais revenons à nos moutons, s’il en est ! Je relèverais qlqs points ; Je ne pense pas que 8 pense venir avec une armée, sauf si le malache est maltraité par un genre de junte dictatorial, c’est lui donner un mauvais point qu’il n’a pas. Ce jour je lis que 8 a parlé à Ambohijatov par téléphone, notre de Gaulle de Londres, notre Henri IV et son panache blanc ; et je me dis que pour peu que un puissant émetteur soit donné à ce mouvement, hé ben tout va se retourner ; pour peu que les non reconnaissances continuent plqs mois ; et on aura le meilleur produit présideur de Mada, produit du terroir.

    Nommer un PDS c’était continuer d’amputer le méchant, mais je n’ai pas compris pourquoi cela a manqué d’efficacité, vu que cela n’a pas été suivi, vu que terreur y avait.

    Le CRN de ZAFY ne viendra pas ; le TIM ne viendra pas ; Qui aussi ne viendra pas non plus, pour ne pas reconnaître le HAT de fait ?

    Le tgv semble éxécuter sa part d’un contrat, et cela malgré, et tant pis pour, les prévisibles impopularités de ces opérations : libération générale des malfaisants, ... Ce petit « cheuveux lisses » est pour certains le seul moyen pour redonner enfin la magistrature à un côtier, pour d’autres le seul moyen de revenir mettre les pieds avec les profits de précédentes énormes malversations nationales. On peut avoir des doutes à voir en cette personne le prochain Président de Mada, sans compter ses ennemis chez même les gens de sa tribu, ces gens dont les valeurs ont été foulées. En fait il semble avoir un grd espace vide au sommet. Au mieux ou au pire, on peut avoir des doutes en sa volonté à y aller ; Mission accomplie. Cela lui ressemble car de connaissance, on sait qu’il lui en faut plus. Parc zoologique, j’aime bien. Il doit mal dormir s’il est bien ; Mais il dors bien s’il est accoutumé à de mauvaises fréquentations.

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 16:06, par ramary (#1588)

    Bravo et merci, manière de voir tout à fait objective de la part de Ndimby, am-bava homana, am-po mieritreritra...
    Espérons que ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd

  • Je vous fais une lettre...
    25 mars 2009 18:45, par zaho (#699)

    Merci Ndimby.Sans rien enlever à votre lettre, si RA8 avait lu la lettre que le Président ZAFY Albert lui a adressée le 01/09/2008, nous n’en serions pas là ce jour.RA8 est trop imbu de sa personne car il n’y a que lui qui a raison.C’est le propre, hélas de tous les dictateurs. Hélas, tant que nos politiciens changent de veste à chaque fois que le vent tourne, nous n’avancerons pas.Il serait intéressant de savoir le nombre de partis politiques auxquels a appartenu Monsieur SYLLA.

  • A Monsieur le Président ...
    26 mars 2009 00:09, par par ci par la (#1470)

    Je pense que M. Ndimby a tout dit,

    Je le félicite et l’necourrage a toujour aller de l’avant car on a besoin en ce moment de personnes qui disent la vérité constructive !

    Je tiens juste à insister sur le fait que vraiment, faire rentrer une force militaire étrangère serait un sacrilège, tant que nous même ne sommes pas en guerre civile !

    Le peuple malgache a toujours été du côté des victimes et de ceux qu’on persécute ! Donc M. le Président a intérêt à rester le victime s’il veut re-conquérir le coeur de son peuple !

    Evitez de toujours faire les mêmes erreurs que vous avez faits pendant ces 2 mois ! Ecoutez plus souvent, passez un peu de votre temps sur les forums comme celui-ci !

  • Je vous fais une lettre...
    26 mars 2009 00:16, par mime (#1595)

    Halte au feu !
    On peut ne pas être d’accord avec le Président et ce qu’il fait ou ne fait pas, on peut le dire et le faire savoir. Mais je trouve choquant de faire venir l’armée dans le palais avec chars et fusils. N’y a-t-il pas déjà eu assez de démolitions dans l’histoire malgache ? Depuis que le Président TSIRANANA est parti, MADA à perdu ses valeurs : il n’en reste que des ruines.
    Peut-être le peuple n’est il pas encore tout à fait prêt pour la démocratie. Mais le rôle de l’armée n’est-il pas de protéger ce peuple, et non pas un homme qui cherche le pouvoir à tout prix... Et que dire du le regard du monde sur la bataille,pendant que les pauvres continuent à fouiller les ordures avant d’aller se coucher dans la rue .
    Il est temps d’ouvrir les yeux et de se ressaisir,amis malgaches. Même si RAVALOMANANA n’est pas parfait, il a été élu ,lui. C’est cela le plus important. Respectez vos loi et vos institutions. Et écoutez bien vos ancêtres : vous découvrirez que c’est eux qui vous le demandent.

  • Je vous fais une lettre...
    26 mars 2009 02:15, par duMaroc (#1599)

    Bonjour les amis, une petite pensée d’un marocain du Maroc. Bonne chance à vous. Je me souviens déjà avoir suivi avec intérêt la prise de pouvoir de Ravalomanana en 2002. Quel dommage, il avait effectivement un CV alléchant et une belle gueule en plus. Vous semblez lui reprocher d’avoir profité de sa fonction pour s’enrichir davantage et favoriser systématiquement son groupe Tiko. Mais j’ai aussi l’impression que la situation économique générale du pays a évolué dans le bon sens. Quelques indicateurs en tout cas sont passés au vert.
    J’ai aussi l’impression de revivre (de loin certes) le début de la crise ivoirienne. J’espère que ça n’ira pas si loin et que les politiciens malgaches sauront se montrer moins égoistes pour ne pas embraser le pays à des fins de pouvoir personnel. (J’essaie d’être objectif depuis le début mais...Rajoelina, qu’est ce qu’il m’énerve !!!C’est l’imposteur le moins crédible que j’ai vu en politique. Il n’est pas digne du peuple malgache.)

  • Je vous fais une lettre...
    26 mars 2009 09:05, par Riana (#1605)

    Soa lavo hahay hamindra hoy ny fitenenana.
    Tsy misy marina sy tsy diso eto an-tany !
    Ary ny heloka ibabohana mody rariny !
    Mampahery antsika rehetra ary aoka ho tsaroana fôna fa ny Malagasy dia iray ary iray hatrany !

  • Je vous fais une lettre...
    26 mars 2009 11:31, par BLABLA (#1611)

    Mr Ndimby A, si vous aviez vraiment voulu écrire au Président, vous n’auriez pas du le faire en Français. Il est très peu probable qu’il le comprenne.
    De toutes façons, comme vous l’aviez si bien écrit, trop imbu de lui-même, il ne vous lirait même pas ; très rancunier et revanchard, c’est plutôt à vous qu’il s’attaquerait au lieu de prendre vos conseils en considération.
    Ayant très peu de considération pour le peuple malgache et vu ce qu’il a fait avec ces milices et mercenaires de tout acabit, attendons-nous à ce que ces armées blanches, rouges ou violettes de l’ONU, du SADC ou de nulle part viennent nous tuer.

    Je n’ai jamais voté pour ce Président et je ne le ferai jamais, comme je ne voterai jamais non plus pour ce TGV.
    Malheureusement les propagandes et l’argent font toujours gagner aux élections, beaucoup plus que la raison ou la vision du futur, ce n’est pas demain que nous sortirons de notre pauvreté intellectuelle, culturelle et économique chronique.

    Une seule chose à laquelle j’adhère à 100% avec l’ancien Président est qu’il faut travailler, toujours travailler et travailler dur.
    Mba hambinin-java-manasatra isika mianakavy.

La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 63  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360