::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 19h08  :  20°C  :  Clair de lune et nuages épars
jeudi 24 avril 2014
 

 > Divers

Météorologie

Ivan, un hôte indésirable

lundi 18 février 2008, par Herimanda R., Volana R.

Encore trois jours de supplices à supporter. A cause d’Ivan, un hôte indésirable mais bien présent. Et ce jusqu’à mercredi, si l’on en croit aux prévisions d’Ampasapito. Devenu depuis hier dépression tropicale, le phénomène se dégrade tout en semant sur son passage inondations, dégâts matériels et pertes en vie humaines. Il se fait précéder et accompagner de vents atteignant 105 km/h à 220 km/h partout où il se rend. Mais en 24h, tel un animal bléssé, il a perdu la moitié de sa force initiale. A l’heure du bouclage, Ivan tape sur la tête des habitants de Tsaratànana. Ce lundi, il devrait traverser les Hautes Terres centrales et les Régions adjacentes avant sa sortie en mer, prévue à Toliara demain ou après demain.

Tournée générale

Ivan se montre très généreux. Il déverse beaucoup de vents et énormément de pluies depuis samedi. La tournée générale se poursuit jusqu’en milieu de semaine. En conséquence, les crues des rivières montent, les rizières et les champs de culture sont inondés, les villes et les campagnes nagent carrément dans l’eau. De nombreux sinistrés sont signalés tandis que d’innombrables maisons, bâtiments publics et privés s’écroulent. Avec une superficie de 500 km, tout le pays subit les agressions d’Ivan sans pouvoir rien faire. Jouant avec les nerfs de tout le monde, il déambule pour ne pas dire il se déplace lentement, à une vitesse de 17 km/h. Le danger étant toujours bien réel, les avis d’alerte lancés à l’intention des districts concernés restent en vigueur. Les pêcheurs de toutes les côtes du pays ont reçu les consignes de rester à la maison en attendant qu’Ivan ne tire sa révérence.

=========================
- A Vavatenina, hier, à midi

Le cyclone tropical IVAN planait sur Ampasimbe, Fénérive-Est, hier matin, à 10 heures locales. A midi, il surplombait le district de Vavatenina, avec un vent de 135 km à l’heure. Selon les prévisions il continue son trajet sud, sud-ouest. Le bureau du district de Mandritsara a subi de graves dommages.

En quittant l’île Sainte-Marie, à 3 heures, dimanche, il a laissé beaucoup de dégâts matériels. Heureusement, il n’y a pas eu de sinistres humains. Le vent a soufflé avec une force de 180 km à l’heure, de 22 heures samedi jusqu’à 3 heures. Plusieurs toits se sont envolés, même celui de l’église. Les arbres ont été déracinés et il n’y plus rien à espérer des cultures. Avec la montée de la mer, un voilier au large de l’île a échoué, sans gravité sur la plage. Plus aucune communication n’atteint l’île, l’antenne FM a été détruite, et la station de la TVM ne marche plus.

Depuis samedi, la ville de Toamasina vit sous des coups de pluies incessantes et des rafales de vent. Des troncs d’arbres et des fils électriques jonchent de nombreuses routes qui sont dès lors coupées ; l’électricité n’existe plus depuis dimanche à 1 heure du matin. Les habitants ne peuvent plus avoir de nouvelles sur l’avancée du cyclone, puisque la RNM n’est plus entendue dans la ville de l’Est. Le quartier de Salazamay est sous les eaux. De sources locales nous informent : l’église Sainte Thérèse et le temple FJKM de Salazamay Toamasina sont déjà pleins de réfugiés.

Le pont flottant d’Antanambao n’est plus praticable avec la montée des eaux. Bien entendu, les pêcheurs de toute la côte Est sont appelés à ne plus quitter le rivage. Jusqu’à maintenant, les populations qui subissent le passage du cyclone IVAN ne peuvent même pas savoir ce qui leur advient, avec la communication qui est coupée. Pas d’électricité, pas de radio ni télévision. Une cellule de crise a été mise en place à Toamasina, actuellement.

=========================
- Pas de communication téléphonique

Les districts d’Ambatondrazaka, Amparafaravola, Andilamena, Tsaratanàna subissent fortement les effets des rafales de vent apportées par le cyclone. La population ne doit pas sortir de la maison et écouter les consignes par la radio, si la communication n’est pas coupée.

A Sainte Marie, la communication par Orange et Celtel est impossible, seul TELMA est disponible. Les routes sont inondées. A Fenoarivo Atsinanana, la maison du médecin-chef ainsi que l’EPP ont été endommagées,. Les cultures sont inondées, la communication par Orange est coupée. La route nationale n’est plus praticable. Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) demande l’utilisation du BLU pour avoir plus de précisions afin d’acheminer les aides le plus rapidement possible.

=========================
- Ivan suspend les vols aériens

Madagascar est presque coupé du monde depuis hier. Notamment en matière de transports aériens. Tous les vols restent et demeurent suspendus à cause d’Ivan. Hier, les passagers à destination de Paris n’ont pu embarquer. Toutes compagnies confondues. L’aéroport étant balayé par des vents violents et arrosé par de trombes d’eaux empêchant les aéronefs d’atterrir et de décoller. De plus, le mauvais temps persistant au- dessus de l’île rétrécit la visibilité nécessaire à la navigation. Les autres conditions d’un bon vol n’étant pas réunies, les autorités aéroportuaires cèdent aux caprices d’Ivan et décident d’ajourner les vols sur l’ensemble de l’île. Les passagers semblent accepter la mesure dite préventive, même si les informations ne circulent pas bien sur le sujet.

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 287  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360