Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 1er octobre 2016
Antananarivo | 21h32
 

Editorial

Insulaires et uniques

samedi 5 septembre 2015 | Soamiely Andriamananjara

Est-il arrogant de penser que l’Américain moyen doit connaître Madagascar ?

La scène revient sans cesse et se déroule comme ceci : la personne derrière le comptoir -un Américain moyen- regarde mon permis de conduire. Il fronce légèrement les sourcils, sourit, puis me regarde.

« C’est un nom diablement long ! », dit-il, apparemment très impressionné.

« Oui, il l’est ! », réponds-je en souriant. « Il y a de quoi largement occuper une bouche. »

« Quel genre de nom est-ce ? » demande-t-il avec enthousiasme. « D’où êtes-vous ? »

« Je suis originaire de Madagascar ». Je sais exactement où la conversation va aller.

« Mada-quoi ? », s’exclame-t-il.

« Madagascar », dis-je patiemment.

« C’est un vrai pays ? Je pensais que c’était juste un film ». Il rit bruyamment et je me joins à lui pour rire. Je ne sais pas si je ris avec lui, de lui ou de moi-même.

« Non ! », réponds-je, mi-amusé, mi-déçu. « C’est en fait un pays assez grand. »

« Où est-ce situé ? Est-ce en Inde ? »

« Nan ! C’est vers la côte est de l’Afrique ».

« L’Afrique, vraiment !? Ont-ils beaucoup de gens en provenance d’Inde, là-bas ? »

« Nous en avons, mais pas beaucoup. »

« Mais votre famille est de l’Inde, non ? »

« Nan ! Ma famille est originaire de Madagascar. »

« Mais d’origine indienne ! » Il ne questionne pas. Il m’affirme. « Vous ne semblez pas Africain ! » Il a pris sa décision.

« À quoi un Africain est censé ressembler ? »

Comme la plupart des Malgaches qui ont passé un certain temps à l’étranger, j’ai eu cette conversation maintes fois. À chaque fois, je ne peux m’empêcher de me sentir un peu frustré et troublé, pas vraiment à cause de l’ignorance totale de notre pays bien-aimé qu’affiche mon nouvel ami, mais plutôt par ma déception : j’ai grandi en écoutant des chansons américaines, tout appris à l’école secondaire sur les montagnes Rocheuses et la Sierra Nevada, mes parents admirent John Kennedy et Martin Luther King, mais ici cet Américain raisonnablement bien informé n’est même pas au courant de l’existence de Madagascar. Ne sait-il pas que notre flore et notre faune sont endémiques, nos lémuriens uniques, que cinq des sept espèces de baobabs ne se trouvent que sur notre île, que même notre peuple est une anomalie, avec ses origines qui déconcertent encore de nombreux historiens et anthropologues ? Comment peut-il ne pas être au courant de notre existence et de notre spécificité ? Est-ce vraiment une arrogance de supposer qu’une personne au hasard dans les rues de Washington, DC - qui se targue d’être une des villes les plus cultivées d’Amérique - devrait forcément savoir un peu, ne serait-ce qu’une chose, de Madagascar ?

L’Américain moyen a une connaissance très limitée de l’étranger, en particulier des terres lointaines et exotiques comme Madagascar. Wole Soyinka, lauréat du prix Nobel, a récemment déclaré que les Américains figurent maintenant parmi les personnes les plus insulaires et les moins curieuses dans le monde. En raison de l’absence d’une exposition intégrée à d’autres cultures et sociétés, on dit souvent des Américains qu’ils ont une « mentalité insulaire », comme celle des gens du Japon ou de l’Angleterre - une mentalité qui, selon Wikipedia, se caractérise par l’étroitesse d’esprit, l’ignorance, voire une franche hostilité envers toute chose (concept, idéologie, choix de vie, forme d’art, etc.) originaire de l’extérieur de la zone géographique habitée par la société.

Pour quelqu’un comme moi qui croit que Madagascar est l’endroit le plus unique, merveilleux et extraordinaire dans le monde, rencontrer quelqu’un avec une telle mentalité insulaire, qui n’a jamais entendu parler de la grande île de Madagascar, peut être difficile et douloureux. Souvent, je suis tenté d’attraper par le col cet inculte partenaire de conversation et lui crier : « Comment pouvez-vous ignorer Madagascar ? »

Mais c’est là l’ironie de la situation : pourquoi devrait-il ? Pourquoi devrait-il savoir que Madagascar est une île en forme de pied gauche dans l’océan Indien ? Pourquoi devrait-il se soucier du fait que le peuple et la langue à Madagascar sont appelés « malgache » ? Il n’en a probablement pas besoin et peut se permettre de ne pas le savoir. L’Amérique est assez grande pour que l’Américain moyen n’ait pas à se soucier du monde extérieur, sans passer pour un plouc. L’Amérique a accompli tant de grandes choses, et il y a tant de choses qui se passent ici, que l’Américain moyen peut se permettre d’être complètement inconscient de ce qui se passe dans le reste du monde et rester un compagnon raisonnablement dégrossi.

Cela me peine de constater qu’il est en effet un peu prétentieux d’attendre de l’Américain moyen qu’il connaisse (ou se montre intéressé de connaître) quelque chose sur nous. En tant que peuple, en tant que société, qu’avons-nous fait qui puisse toucher l’intérêt d’un Américain étroit d’esprit ? Qu’avons-nous accompli pour justifier une place particulière sur l’écran des radars américains ? Combien de médailles des Jeux olympiques, de prix Nobel, Coupes du Monde, Oscars, ou Prix Pulitzer avons-nous gagné ?

Plus j’y pense, plus je suis convaincu que c’est nous - davantage que les Américains - qui avons vraiment une mentalité insulaire. Compte tenu de notre insularité géographique « eo anivon’ny riaka », nous avons développé une tendance à penser que nous sommes uniques et exceptionnels. Ne vous méprenez pas, nous sommes bien uniques. Mais nous sommes uniques comme tout autre pays est unique, ce qui en fait nie notre unicité. L’absence d’une exposition régulière à des références mondiales nous a fait croire que nous sommes si spéciaux que tout le monde dans le monde devrait nous connaître. Contrairement à la plupart des Américains qui ne se soucient pas de ce que le reste du monde pense d’eux, nous avons acquis un besoin fort et insatisfait que les autres connaissent notre existence isolée et reconnaissent notre unicité. Nous sommes découragés et humiliés chaque fois que nous rencontrons quelqu’un qui n’a jamais entendu parler de nous - lorsque nous nous rendons compte que la renommée de la THB, de Mahaleo et du Romazava n’ont pas (encore) atteint les États-Unis. Pauvres Américains, ils ne savent pas ce qu’ils manquent.

82 commentaires

Vos commentaires

  • 5 septembre 2015 à 09:30 | Liberty (#3679)

    Je me moque un peu qu’un Américain croisé dans un bistrot de la Manhattan avenue connaisse mon pays Madagascar ...ou pas.

    Le plus important pour moi serait plutôt que moi je connaisse vraiment mon pays Madagascar. Le connais-je vraiment ce pays d’où je viens, avec sa culture et son histoire ?

    Le reste, je m’en tape complètement. Mais alors complètement.

    • 5 septembre 2015 à 13:13 | Dadabe (#9116) répond à Liberty

      D’accord avec vous. Aucun intérêt de bavarder avec un Américain « moyen » et particulièrement inculte (une espèce très courante là-bas). Donc, aucune raison de développer un complexe d’infériorité (ni de supériorité, d’ailleurs). Que chacun soit lui-même et ouvert aux autres. Et il est vrai que les Malgaches gagneraient à mieux connaître leur pays et notamment son histoire (la version enseignée à l’école et dans les lycées est à revoir de fond en comble).

    • 5 septembre 2015 à 16:35 | Gérard (#7761) répond à Dadabe

      L’image des américains incultes comme celle des Français nuls en géographie, sont peut être de nature à vous consoler, mais sont fausses

      L’image de malgaches ignares en tout parce que n’ayant fréquenté (sauf exception dont vous étes, certainement) que bien peu de temps une école à mi temps d’un niveau déplorable serait plus juste

      combien connaissent, ne serait-ce que la succession des rois et les évènements de 1885/1895, autant que ceux qui ont de quoi se nourrir, 8% ?

      une statistique qui vient de l’ONU, un machin qui se trouve quelque part chez ces ignares d’ américains

      avant que d’être « fiers d’être Malgache » bande d’idiots, regardez ce que, en 50 ans, vous avez fait d’une « ile heureuse » , égale de la Corée et de Singapour en 1960, et crevez de honte dans votre M....

      ou ressaisissez vous ! mais je n’y crois plus

    • 6 septembre 2015 à 10:14 | poiuyt (#584) répond à Gérard

      Bonjour Gérard. D’accord avec vous.

      avant que d’être « fiers d’être Malgache » bande d’idiots, regardez ce que, en 50 ans, vous avez fait d’une « ile heureuse » , égale de la Corée et de Singapour en 1960, et crevez de honte dans votre M....

      ou ressaisissez vous ! mais je n’y crois plus

      comment en sont-ils arrivés là, ces idiots, ou qui/quoi les amenés là : la colonisation, les « français », les karana, les pseudo « présidents de la république », l’assassin de climat, les religions, les putschistes, ou plutôt une anomalie entre les jambes, . . . Les idiots ont-ils jamais présenté la moindre résistance. Est ce assez honteux de leur part.

      Pas d’ambition. alors il faudra les marier de force à un dictateur bien intentionné pour 10 ans, pour en élaguer sans pitié les plus venimeux et les plus stériles. Pour faciliter la tâche à ce bienvenu dictateur, voici un critère : beaucoup d’entre eux sont sont juchés sur des 4x4 rutilantes sans avoir perdu un seul cheuveu ou voir naître une fichue ride

    • 7 septembre 2015 à 08:18 | RADERA (#4819) répond à Liberty

      Détrompez-vous, la notoriété d’un Pays a des répercussions sur son économie et sur son influence diplomatique. Beaucoup de Pays engagent beaucoup d’argents dans le sport et dans le domaine culturel dans le but de décrocher le maximum de médailles, de trophées et des différents prix (culturels) dans les rencontres internationales.

    • 7 septembre 2015 à 09:54 | tiagasy (#6521) répond à Dadabe

      Je suis d’accord avec vous. Actuellement, peu de Malagasy connaissent notre vraie histoire. Pire ! Nos dirigeants ne sont pas ... CALÉS sur notre histoire et géographie. C’est extrêmement triste. HAMENO POCHES NY TANJONY.

    • 7 septembre 2015 à 11:44 | Isambilo (#4541) répond à Gérard

      Vous êtes bien pessimiste.
      Vous connaissez l’existence de Damas et de Bagdad ? De grandes cultures s’y sont développées avant même que les lointains ancêtres des Malgaches songent à quitter Bornéo pour l’Est africain.
      Vous avez entendu parler de la Chine ? Cétait le centre du monde jusqu’au 14e siècle, puis plus iren avant que Mao n’arrive.
      Cous avez entendu parler de l’hindouisme ? L’idéologie politique des Zafiraminia et des Zafimamy en vient directement avec le système des purs et des impurs.
      On n’est là que depuis le 8e siècle. Votre génération est foutue, la mienne aussi...et alors ? D’autres suivront et feront mieux.Commençons à planter des arbres, les générations suivantes en tireront profit ou en feront du charbon.
      Pour ce qui est des étasuniens, leur inculture crasse a produit l’Irak d’aujourd’hui, comme le Vietnam d’il y a 30 ans. Les Viets commencent à renaître. Et Bagdad en a vu d’autres.
      La pauvreté intellectuelle de Sarkozy et Cameron a donné la Lybie actuelle.

    • 7 septembre 2015 à 14:47 | Gérard (#7761) répond à Isambilo

      « La culture, c’est ce qui demeure dans l’homme quand il a tout oublié » (émile Henriot)

      Mais pour avoir le privilège d’oublier, encore faut il avoir appris !

      Que vous le vouliez ou non le niveau d’éducation, le temps passé à l’école doit être quasiment double aux états unis et dans tout pays développé de ce qu’il est ici

      vous voulez confondre les erreurs stratégiques des dirigeants, Bush ou Sarkozy, leur « imbécilité » ou leur aveuglement avec le niveau de culture, d’éducation de leur peuple, ce qui est totalement différent

      le peuple Malgache devient progressivement et massivement un des moins instruit du monde, et par conséquence inéluctable, un des moins cultivé ! Peu de pays connaissent une telle dégringolade, sauf Haïti peut être ?

      Soyez fiers d’être Malgache, surtout si vous faites partie de cette « élite » qui n’est en rien concernée par cette dégringolade, mais en est la cause principale

      pour la petite histoire je connais un directeur de l’enseignement supérieur, très Ratsirakiste, qui a envoyé une génération entière étudier en URSS, et ses propres enfants en Europe et aux states !

    • 7 septembre 2015 à 16:49 | Isambilo (#4541) répond à Gérard

      Je suis simplement moins pessimiste que vous. Les imbécilités des autres n’excusent pas nos lacunes, bien sûr.
      Je ne fais pas partie de cette « élite », ce qui ne me dédouane pas pour autant. J’ai appris que Ravelonarivo avait envoyé ses enfants dans une école américaine.

    • 7 septembre 2015 à 18:39 | Liberty (#3679) répond à RADERA

      T’as qu’à dire ça aux Ethiopiens, Kenyans, Somaliens ou Soudanais.

      Ces pays comptent parmis le plus grand nombre de sportifs médaillés et de recordmans dans différents domaines (athlétisme, marathon, tout tout tout et n’importe quoi....).

      Et après va mener une enquête auprès de la population si les gens mangent 3 fois par jour.

      Après seulement tu pourras me dire si ça vaut le coup de ramasser des médailles à la pelle aux JO. Si ça peremt aux populations de manger à sa faim.

      Tu pourras faire la même enquête en Jamaïque. Des sportifs et des artistes au mettre carré et mondialement connus, stars internationales. Mais la population ? Est-ce qu’elle mange bien 3 fois par jour ?

    • 7 septembre 2015 à 18:54 | Sabrina (#4247) répond à RADERA

      @ RADERA

      Vous dites vraiment n’importe quoi !

      Si les exploits sportifs ou artistiques avaient des repercussions sur l’économie d’un pays, ça ferait longtemps qu’un pays comme l’Ethiopie ferait partie du G8 (groupe des pays les plus forts économiquement parlant).

      Je peux dire la même chose pour la Jamaïque avec des stars mondiales en sport (Usain Bolt, Asafa Powell, Yohan Blake, Merlène Ottey... sns), en musique (le grand Bob, Marley, Bob Marley, Bob Marley, Rastafarians, Rastakouère... et tous les amateurs de fines herbes...).

      Alors arrête de dire que le sport (ou la notorieté musicale ou culturelle) rend un pays riche, ou son peuple. C’est complètement faux avec ces exemples que je viens de citer.

    • 8 septembre 2015 à 08:14 | RADERA (#4819) répond à Sabrina

      Tu ne sais pas lire ou quoi ? j’ai dit « Beaucoup de Pays engagent beaucoup d’argents dans le sport et dans le domaine culturel ». Est-ce que ces Pays là en font parti ?
      Est-ce que tu nie que ces Pays ont vu le secteur touristique se développer ?
      Ce sont les dirigeants qui font que la majorité de ces Pays sont pauvres !!!

      On parle dans ce sujet de notoriété, Madagascar est en déficit important.
      Des dirigeants qui savent créer et exploiter la notoriété pour le bien de leur peuple ne sont pas encore nés (?).

      Demande aux professionnels du tourisme aux compagnie aériennes l’influence de la notoriété d’une destination !!

    • 8 septembre 2015 à 08:14 | RADERA (#4819) répond à Liberty

      Tu ne sais pas lire ou quoi ? j’ai dit « Beaucoup de Pays engagent beaucoup d’argents dans le sport et dans le domaine culturel ». Est-ce que ces Pays là en font parti ?
      Est-ce que tu nie que ces Pays ont vu le secteur touristique se développer ?
      Ce sont les dirigeants qui font que la majorité de ces Pays sont pauvres !!!

      On parle dans ce sujet de notoriété, Madagascar est en déficit important.
      Des dirigeants qui savent créer et exploiter la notoriété pour le bien de leur peuple ne sont pas encore nés (?).

      Demande aux professionnels du tourisme aux compagnie aériennes l’influence de la notoriété d’une destination !!

    • 8 septembre 2015 à 09:35 | Gérard (#7761) répond à Isambilo

      il est bien possible que, subissant les ravages du vieillissement, je devienne parfois pessimiste !

      « Il faut que les malgaches retrouvent leur âme et leurs vraies valeurs » c’est le toujours jeune frère Romain qui vous le dit

      http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/frere-romain-legare-les-systeme-et-niveau-educatifs-ont-regresse-42370/

    • 8 septembre 2015 à 19:37 | Sabrina (#4247) répond à RADERA

      Tu es fou !

      Tu as bien écrit « la notorieté d’un pays a des repercussions sur son économie ».
      Et moi je te dis que c’est faux.

      Parce que ... (voir démonstrations plus haut).

  • 5 septembre 2015 à 10:07 | vatomena (#7547)

    Ce qu’il connait du monde l’américain moyen c’est L« Europe ,le Japon ,le Viet nam ,l’Irak ,l »Afghanistan autant de lieux où il a envoyé ses boys faire la guerre . Et encore ce n’est pas certain !

  • 5 septembre 2015 à 10:17 | sanois (#8546)

    Je pense que Madagascar ressemble plutot a un nombril

  • 5 septembre 2015 à 11:03 | izaho91 (#3427)

    Au palmarès de l’humanté combien de malgaches se sont illustrés ? Quelles contributions à l’essor de notre espèce ? Personnellement je ne vois rien nulle part qui forcerait un americain moyen à se poser la question ’mais d’où vient donc ce Grand Homme ?’

    • 5 septembre 2015 à 11:48 | Rakotozafy (#1655) répond à izaho91

      Détrompez vous, il y a des malgaches qui sont connus mondialement, Rakoto Ratsimamanga qui a inventé beaucoup de médicaments, Andy Razaf qui a composé des morceaux de jazz, tel que St Louis bleus ou autres (regardez sur le net sa biographie) dernièrement le jeune Gasy qui a dessiné une voiture de sport etc.

    • 5 septembre 2015 à 19:53 | Stomato (#3476) répond à Rakotozafy

      Sans vouloir te vexer Ami Rakotozafy, trois Malgaches connus cela fait très peu, quand bien même ils étaient bons dans leur domaine.

      Mais tu es connu dans ta spécialité et c’est très bien.
      Sauras tu me reconnaitre ?

    • 5 septembre 2015 à 22:04 | takaka (#8449) répond à Rakotozafy

      Vous avez oublié les Surfs.

    • 5 septembre 2015 à 22:21 | Rakotozafy (#1655) répond à Stomato

      Je n’ai aucun indice il difficile de se lancer dans des suppositions.

      Des Stomatos il y en a beaucoup !

    • 6 septembre 2015 à 09:39 | Stomato (#3476) répond à Rakotozafy

      Un indice : un rendez vous raté sur une station service au sud d’une grande ville, suivi immédiatement d’un rendez-vous réussi dans une station au nord de cette ville...

    • 6 septembre 2015 à 11:32 | Rakotozafy (#1655) répond à Stomato

      J’ai beau cherché je ne vois pas, à ma connaissance je n’ai pas raté un RDV dans une station service ?

      Donne moi l’époque ou la date, pour information RAKOTOZAFY c’est un pseudo

    • 6 septembre 2015 à 15:10 | Stomato (#3476) répond à Rakotozafy

      En 2004 (plus ou moins deux ans)...
      Forum Tafatafa.
      Création d’une association à Lyon un 12 novembre...

      Un très sympathique garçon ayant Rakotozafy comme pseudo écrivait avec la même qualité culturelle et syntaxique que le Rakotozafy d’ici.
      Il faisait partie à l’époque des dix Malgaches m’ayant accordé le droit et fait l’honneur de les tutoyer. (Aujourd’hui ils sont plus nombreux mais pas plus de 20) !

      Si je me trompe et si nous ne nous connaissons pas, acceptez mes excuses pour la familiarité dont j’ai fait preuve à votre égard.

    • 6 septembre 2015 à 17:42 | Rakotozafy (#1655) répond à Stomato

      Ah je vois maintenant ! Effectivement on s’est fixé RDV dans une station d’essence.

      Et c’est toi qui menait, avec brio, l’organisation de l’assemblée à LYON.

      On se reverra un jour !

  • 5 septembre 2015 à 11:31 | takaka (#8449)

    Moralité. Donnez des noms plus courts à vos enfants parce que des nases vous l’allongent ou le raccourcissent à volonté. Sur un document officiel ou un acte, c’est très dangereux. Et ça m’a coûté des journées et de l’argent perdu dans les hôtels.

    • 5 septembre 2015 à 12:16 | Liberty (#3679) répond à takaka

      Non mais c’est une fièrté malgache d’avoir les noms les plus longs dans le Monde. Ils sont vraiment très fiers de ça et ils en sont très jaloux.

      Au moins on est champions quelque part si on est nul partout.

  • 5 septembre 2015 à 11:37 | hafatra (#1895)

    Le NSA,la CIA , les drones et tomahawk missiles savent tres bien oú se trouve Madagascar.

    L’ambassade des amerloks font leur boulot :

    Des rapports partent au moins une fois par mois vers Washington sur tout ce qui se passe chez nous, par exemple les evenements d’Ankatso...

    L’auteur de l’article aime trop s’auto-fageller ...un peu maso peut-etre ?

    • 5 septembre 2015 à 15:05 | rayyol (#110) répond à hafatra

      En tout cas qu il y ait bâti une ambassade de cette taille en dit un bout sur leur intérêt .Le plus drôle personne ne semble s en soucier .
      Le Américains n font jamais rien pour rien .C et bien vrai que par les commentaires que je lit ici les Malgaches sont vraiment insulaire pour ne pas dire plus

  • 5 septembre 2015 à 12:09 | poiuyt (#584)

    Le monde est devenu global depuis quelque temps déjà. C’est illustré (entre autres) par l’influence de l’économie chinoise sur le reste du monde, par la facilité que les syriens (et autres migrants) ont désormais (depuis la photo de l’enfant noyé sur la plage) à arriver et à être acceptés en Europe, par les opérations réussies des arnaqueurs ivoiriens aux dépends des bonnes meufs de France, par la mort programmée de la langue française, par l’ignorance de l’origine de la viande sur une table en Allemagne, par le besoin pour certains pays d’aller chercher ailleurs ce qu’ils n’ont plus à demeure (terre fertile, terre zéro-radiation, . . .), par la gémellité (de type) entre les mélodies d’aujourd’hui en Mada/Vietnam/Chine/Japon/ . . . Ecouter Poopy, puis avec un peu de voyage ou de www, l’occasion ne sera pas rare de découvrir la même musique ailleurs à propos d’un autre pays.

    Et puis, l’infâme dijéi ayant volé à Madagascar s’en va roupiller ailleurs, en dollars rose.

    Bref, comme on apprenait l’abcd aux enfants, il faudrait vite donner le www à la population malgache, pour être de son temps et de son milieu, MAIS ces insensés de vatany et de politichiens sont limités, qu’ils n’en ont pas de cette vision. Des gens incultes, mal conseillés, intéressés juste par leur trique matinale gênée par leur honorable embonpoint, et leur bande molie par les alcools des reconnaissances. Est il recommandé de devenir des meufs de ces gens ? Oui : un mari pour la vie, un amant pour l’amour, disait BB ; Non : Bardot Brigitte. Pauvres ventrus partagistes à l’insu de leurs pleins grés.

    • 5 septembre 2015 à 12:20 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      et dire qu’il faut les leur pardonner : ils ne savent pas ce qu’ils font. Alors pourquoi ne pas donner la barre à n’importe qui : à la bête qui aura quasiment les mêmes droits que l’homme bientôt. La terre des singes ma parole. Des insensés, des moins que riens, des illettrés, des inverses de héros, des nazes, des riens, des nuls, des nullards, des parvenus, des arrivistes, des fumistes,

      salut on m’attend. pour terminer : aux armes citoyens

  • 5 septembre 2015 à 14:28 | Daniel (#8947)

    Hé les gars, faudrait arreter de vous prendre pour le nombril du monde. Geographiquement, Madagascar est plus près du t... du C.. du monde , non ?

    Loin de tout pays civilisé et développé qui sont tous dans l’hémisphère Nord, Madagascar a très peu de lien avec le reste du monde et avec une économie insignifiante au niveau mondial, vous ne rentrez dans aucun grand réseau économique. Vous êtes moins connu que Maurice !!! Je rigole, une ile mille fois plus petite que Mada...

    La Belgique, grande comme Analamanga ( 30.000 km2), est connue partout ou je vais. C’est aberrant

    Il faudrait d’abord développer ce pays avant d’espérer d’être connu. Mais là, c’est une autre histoire... Qui sera longue... très longue !

    • 5 septembre 2015 à 16:46 | Gérard (#7761) répond à Daniel

      Voyageant en Egypte avec mon épouse qui avait alors encore un passeport Malgache et un visa (dont j’étais moi, européen, dispensé) nous nous sommes vu demander par l’agent de la Paf ou se trouvait Madagascar

      Ma réponse « c’est en Afrique comme l’Egypte », l’a étonné !

  • 5 septembre 2015 à 15:44 | Mailaka (#2536)

    L’Américain moyen n’est pas le seul à être ignorant des autres pays. Regardez et écoutez les vidéos ci-dessous.

    1) Pendant ses premières campagnes présidentielles, un comédien Canadien interpelle G. W. Bush et lui parle du Premier Ministre Jean Poutine du Canada (poutine est un plat québécois fait de frites arrosées d’une sauce épaisse et de morceaux de fromage). Le Canada est le plus important partenaire économique des É.-U.
    https://www.youtube.com/watch?v=8KwEDgpSWxo

    2) La gouverneure de l’Alaska du temps et candidate à la vice-présidence des États-Unis en 2008, ne sait pas que l’Afrique est un continent et en parle comme si c’était un pays.
    https://www.youtube.com/watch?v=Mc0YPh7v-54

    • 5 septembre 2015 à 19:46 | Stomato (#3476) répond à Mailaka

      UN américain moyen sur 320 millions peut être ignare du reste du monde.
      La carte du monde réduite aux USA et au Canada (le Canada pour que l’Alaska soit sur la même feuille) est compréhensible.

      Mais que dire d’un malgache sur 15 à 25 millions de Malgaches, fusse-t-il général, qui ignore que Ankiliabo n’est pas Ankazoabo est étrange...

      Mais pour ceux très nombreux qui ont des soucis pour obtenir un visa Schengen sachent que la longueur des noms malgaches dont vous êtes si fiers, sont détestés par les systèmes informatiques du monde entier.
      Et de nombreux originaires de Madagascar se plaignent d’avoir des difficultés à obtenir des entrevues d’embauches... Imaginez le bon européen qui doit téléphoner à Monsieur ou Madame RAMABEFARISOATAGADATSOINTSOIN ? Il ne va pas décrocher son téléphone mais poubelliser la demande et passer au dossier suivant.

    • 6 septembre 2015 à 20:37 | isoarha (#8297) répond à Stomato

      Le pire c’est que c’est vrai, à ce qu’il parait François Hollande, lors de la remise à Madagascar en présence de la nouvelle Dame québécoise de la francophonie à évité d’appeler notre Président par son nom de crainte de l’écorcher, et les journalistes doivent beaucoup s’entraîner à sa prononciation. Cependant, les Américains ne sont que 5% à détenir un passeport, ce qui signifie qu’ils ne connaissent pas grand chose de ce qui se trouve ailleurs .

  • 5 septembre 2015 à 18:03 | QUOUSQUE TANDEM (#543)

    Vous pouvez tenter à nouveau cette expérience en Russie, en Chine, au Japon, en Allemagne, au Royaume-Uni ou même en France et vous obtiendrez le même résultat. Pas un terrien sur 100 saurait placer Madagascar sur un globe terrestre. Madagascar serait dit-on un pays riche mais il n’est de richesse que d’hommes et les hommes à Madagascar ne sont pas instruits, ne savent même pas lire et Madagascar n’est qu’un pays parmi les plus pauvres.

  • 5 septembre 2015 à 19:44 | Turping (#1235)

    Soamiely
    Il n’est pas du tout arrogant qu’un américain moyen doit connaître Madagascar ,un pays insulaire ,5ème la plus grande île dans le monde après l’Australie , le Groenland ,la Papouesie Nouvelle Guinée et Bornéo avec ses 592000Km2 ,un pays coparable à la France et Bénelux (La Bélgique ) ,les réunies .
    - Quand vous parlez des espèces endémiques ,les faunes et flores ,vous avez complètement raison sans expliciter les ressources minières ,très riches comparées à l’échelle mondiale.
    - Sûrement ,vous avez fait l’ironie des noms malgaches très long ,... beaucoup d’étrangers retiennent le début :Rakoto ,....sans pouvoir pronnoncer Rakotondramanana ,Rakotondravahy ,..... Certains même en sous estimant les malgaches sur ce forum ,le Ra,....devient Rat : Rajoelina ,devient ;le Rat :Joelina ,etc.... avec des formes blasphématoires quand il s’agit d’une généralisation .
    - Oui ,on en parle moins de Madagascar depuis l’étranger car avec les situations non évolutives ,la paupérisations au fil du temps ,on retient toujours les misères qui touchent la population malgache en général.Certains qui on un esprit large ,ouvert gardent un bon souvenir de l’hospitalité des malgaches,de l’amour de ce pays .
    - Là où je suis très fier des malgaches ,c’est au niveau du professionnalisme quand on parle des concours de pétanque à Madagascar ou en dehors de la frontière internationale car les malgaches sont réputés des bons joueurs de hauts niveaux .C’est un jeu où même les gamins de tous les coins de la rue jouent tous les jours . Les malgaches joueurs de pétanque ,même Madgascar est reconnu mondialement par ce talentnon négligeable ,chapeau !
    - Paradoxalemnt ,il est faux de votre côté d’avoir affirmé que les malgaches vivant à l’étranger méconnaissent l’histoire de leur pays ,les richesses ,etc...Parler de la politique en général depuis 1975 fait plutôt honte car le pays a d’énormes potentialités avec une population pauvre et la façon de faire la politique (usurpation du pouvoir et guerre de fauteuil ). On peut discuter toujours ,vaut mieux garder le reste pour les autres et aux réponses !

    • 5 septembre 2015 à 19:45 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :comparable ,les deux réunies .....

    • 5 septembre 2015 à 23:09 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire :ceux qui ont l’esprit ouvert....

  • 5 septembre 2015 à 21:08 | Saint-Jo (#8511)

    Dans les années cinquante, l’équipe de football d’Angleterre était éliminée de la phase finale de la coupe du monde par l’équipe de la Pologne par un seul but d’écart.

    Le joueur polonais qui avait marqué le but vainqueur a un nom assez long mais qui a la particularité de ne comporter aucune voyelle dans son orthographe.

    Alors le lendemain de la défaite, un journal anglais très populaire avait titré en gros caractères sur sa première page :

    POUR LA PREMIERE FOIS DE SON HISTOIRE L’EQUIPE D’ANGLETERRE EST ELIMINEE PAR UN JOUEUR DONT LE NOM NE COMPORTE AUCUNE VOYELLE !!!

    NB : histoire vérédique.

    • 7 septembre 2015 à 16:07 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Saint-Jo

      Bon retour sur le forum après quelques temps d’absence.

    • 7 septembre 2015 à 22:54 | Saint-Jo (#8511) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Merci !
      J’ai pris quelques temps de vacances !

  • 5 septembre 2015 à 23:12 | malagasy34 (#5283)

    Article sans interêt ; sans originalité.
    L’auteur défonce une porte qui était déjà grande ouverte.

    • 6 septembre 2015 à 10:41 | poiuyt (#584) répond à malagasy34

      bref c’est sans espoir. Alors migrons puisque c’est le moment : un petit enfant syrien a été sacrifié sur une plage pour ouvrir grand la porte d’éden. Migrons. Sur les cv il faudra mettre : terre maudite, race maudite, civilisation maudite, pays de dijéi, terre des étrangers indigènes. C’est sûr la charité (chrétienne ou athée) les accueillera à coeur ouvert

      s’agissant de politichiens : Y a t il pire assassin que celui qui tue sans tuer. On devrait leur demander de faire faire par humanité une anesthésie générale, ou de couper les infos : les gens faute de modèles à envier vivront plus heureux

      autre piste : élire un autre pseudo-président, musulman celui-là, puis faire offre à daech pour rappatrier ses dollards

      il y a encore d’autres pistes dans le stock moisi

    • 6 septembre 2015 à 15:00 | mandrozeza (#5123) répond à poiuyt

      "pour ouvrir grand la porte d’éden3
      Quand ces syriens vont s’apercevoir qu’ils vont devoir travailler dans des usines allemandes pour 1200 euros par moi, ils vont avoir le mal de mer (de la mer Méditerranée)

    • 7 septembre 2015 à 11:53 | Isambilo (#4541) répond à malagasy34

      C’est sa spécialité mais c’est une bonne occasion de parler de tout sauf de lui.
      Et puis il faut arrêter de donner des prénoms stupides aux enfants, c’est eux qui doivent supporter pendant toute leur vie.

    • 7 septembre 2015 à 22:52 | Saint-Jo (#8511) répond à mandrozeza

      Et le Gasy lambda de l’Imerina (surtout d’Antananarivo !) : croyez-vous qu’il ne serait pas satisfait s’il peut s’installer en Allemagne et bénéficie d’un travail rémunéré à 1200€ par mois ?

      J’ai la très nette impression que certaines personnes qui écrivent sur ce forum ignorent totalement les conditions de vie des habitants de l’Imerina.

      Les habitants des régions autres que l’Imerina ont leurs propres supporters dont je ne fais pas partie, car j’ignore totalement les conditions de vie dans ces gens-là dans les régions où ils habitent.

    • 8 septembre 2015 à 11:45 | mandrozeza (#5123) répond à Saint-Jo

      Vu la situation géographique de Madagascar, il faudrait un état de guerre civile pour que la Réunion, Maurice ou le Mozambique vous accueillent. Mais la situation de la Réunion ou de Maurice n’est pas celle de l’Allemagne en déficit démographique.
      Ne vous méprenez pas sur 1200 euros par mois. Enlevez un loyer de 600 euros, des charges d’électricité et de chauffage à 250 euros par mois (il fait froid en Allemagne en hiver), un impôt à 100 euros par mois (pas question de passer à côté comme à Mada), 40 euros de charges de transport et il vous reste 6 à 10 euros par jour pour vivre (manger, vous habiller). Bon courage aux réfugiés.
      Vous pouvez penser que c’est encore cinq fois ce avec quoi vivent la plupart des malgaches. A ce tarif, vous ètes en Allemagne (en France) un pauvre.
      Alors être pauvre à Mada ou en Europe ?
      Pour ma part, je suis favorable à des camps de réfugiés gérés par continent ou sous-continent. Autrement dit renvoyer les réfugiés économiques africains sur de bateaux à destination des côtes de Lybie, sous sécurisation de l’ONU.

  • 6 septembre 2015 à 10:17 | mandrozeza (#5123)

    « j’ai grandi en écoutant des chansons américaines, tout appris à l’école secondaire sur les montagnes Rocheuses et la Sierra Nevada, mes parents admirent John Kennedy et Martin Luther King, mais ici cet Américain raisonnablement bien informé n’est même pas au courant de l’existence de Madagascar »

    Dites donc votre éducation vous a complètement déformé !

    La méconnaissance de Madagascar vient en grande partie de son isolement géographique. Si l’on a la chance en tant qu’étranger de travailler sur l’île, il faut presque cinq ans pour comprendre la mentalité des nationaux (leurs travers et leur aspect sympathique).
    Un ami malgache m’a donné une clé de compréhension de l’île : malgache = mal gâché = mal mélangé (comme le mortier des maçons).
    Une cause de la distance mise par les non-malgaches à l’égard de Madagascar est le régime juridique de l’île qui est extrêmement défavorable aux étrangers en cas de divorce, séparation d’avec un ressortissant national.
    La langue malgache est passionnante, j’encourage les francophones à lire la grammaire malgache écrite par Malzac (1926), livre rouge qu’on peut trouver dans les brocantes en Europe plus facilement que le Boky Mena de Ratsiraka.

    • 7 septembre 2015 à 12:34 | Saint-Jo (#8511) répond à mandrozeza

      « L’isolement géographique », comme vous dîtes, n’est pas la seule cause principale de la méconnaissance qu’ont les Etrangers de Madagascar.
      Car l’île de Madagascar n’est pas plus isolée géographiquement que Mauritius Island ou l’Île de la Réunion ou Tahiti ou Hawaï ou New-Zealand et bien d’autres encore ...
      Pourtant ces pays-là sont bien connus !

      La première des raisons de cette méconnaissance est l’absence de richesses (dans le sens matériel du terme) dans la Grande Île.

      Or les Gasy sont persuadés depuis fort longtemps que leur terre recèle d’immenses ressources minières convoitées par les grandes puissances étrangères !!!
      Mais je suis persuadé que les Gasy se trompent en croyant cela.
      Que l’île de Madagascar soit intégrée ou tenue en-dehors de l’économie mondiale, je crois que les dirigeants des grandes puissances n’y voient pas de grosses différences pour leurs pays respectifs.
      Référez-vous à la période de Transition qui a suivi le coup d’état, pour preuve.

      A mon humble avis, la terre gasy n’a guère suffisamment de richesses qui feraient en sorte que les grandes puissances étrangères se seraient intéressées à la Grande Île.

      Le Kuweit, lui, a d’énormes richesses dans son sous-sol, à tel point que les grandes puissances occidentales n’avaient pas hésité à envoyer leurs armées dans le Gulf pour secourir le gouvernement du Kuweit.
      Et qui sur cette planète ne connaît pas le petit pays qu’est le Kuweit ?

      Ou même le Qatar ?

      Si la Grande Île avait dans son sous-sol l’équivalent des immenses richesses que l’un ou l’autre de ces deux petits pays ont, les grandes puissances occidentales n’auraient-elles pas déjà donné des signes concrets et visibles leur intérêt pour Madagascar.
      Mais ce n’est pas le cas !!!
      Seule une puissance étrangère moyenne manifeste régulièrement son intérêt pour Madagascar. On se demande bien pourquoi d’ailleurs, si l’on tient compte des réels défauts des soi-disant élites Gasy : malhonnêteté-hypocrisie-corruption partout-partout dans cette île !

      D’autre part New-Zealand, elle aussi, est isolée géographiquement.
      Elle n’a pas d’immenses richesses dans son sous-sol, elle.
      Mais qui ne connaît pas New-Zealand ?
      Essayez de faire des misères au peuple de New-Zealand, et vous allez voir ce que vous allez voir !
      La France en a fait l’amère expérience dans l’affaire du Rainbow Warrior.

      Et Tahiti alors ? Qui ne connaît pas Tahiti ?

      Et Hawaï ?

      Hypothèse farfelue, réfutée d’office par tous les Gasy un tant soit peu instruits (autant dire : hypothèse qui laisserait indifférents les autres Gasy !) :
      - imaginez un instant que Madagascar intègre les USA et devient le 51ème état de cette confédération !
      Ah ! Peut-être les extra-insulaires connaîtraient-ils alors un peu mieux cette Great Island !

      Mais attention ! J’ai bien dit : hypothèse farfelue !

  • 7 septembre 2015 à 00:14 | ramaso (#7441)

    Avec votre reponds- je,desole de vous dire que vous etes plus bete que cet americain moyen il vous faudrait ecrire votre edito en malgache au lieu de repeter REPONDS- JE qui montre votre niveau enervant de francais.

    • 7 septembre 2015 à 11:10 | Saint-Jo (#8511) répond à ramaso

      A Madagascar et dans l’esprit (cultivé ?) des Gasy, une personne qui leur semble (à tort ou à raison) ne pas parler ou maîtriser mal la langue française est considérée comme ignare, voire comme totalement inculte.

      Et ce jugement, basé sur un étrange a priori, est beaucoup plus catégorique lorsque sa victime parle la langue anglaise ou anglo-américaine.

      Serait-ce une forme de jalousie ou autre chose ?

      Mais il est indéniable que, dans les rangs des personnes cultivées, celles qui ne parlent pas français sont largement plus nombreuses que celles qui maîtrisent peu ou prou cette langue.

      Pire : le nombre de personnes cultivées qui maîtrisent à la perfection les langues anglaise ou anglo-américaine est largement supérieur au nombre de celles qui maîtrisent ou qui « baragouinent » la langue française.

      Ainsi « réponds-je » (forme grammaticale très correcte !) aux Gasy qui, dans le contexte de cet édito, semblent ne pas apprécier l’humour de son auteur.

      Un Gasy « bilingue ric-rac » (il parle correctement le gasy mais pas aussi bien qu’il le croit le français) m’avait répliqué un jour : « L’humour anglais ne marche qu’avec les Anglais. »
      Je reconnais que je venais de le soumettre à un humour « so British », auquel il avait réagi dans le mauvais sens. Alors j’étais obligé de lui préciser que c’était de l’humour anglais.

    • 7 septembre 2015 à 12:45 | takaka (#8449) répond à Saint-Jo

      Terrible ce Saint Jo. Vous allez vous faire des ennemis, hi hi hi hi !
      Sachez, mais vous le savez déjà, que les Gasy n’aiment pas les déclarations véridiques, ignares, paysans, politiciens, entrepreneurs, ingénieurs, magistrats ou cultivés sortant de la Sorbonne.

  • 7 septembre 2015 à 11:28 | kakilay (#2022)

    insularisme, ethnocentrisme, racisme, egocentrisme culturel.... et j’en passe : sont-ce les mêmes choses ?

    Au passage, j’aime beaucoup la démonstration ou les démonstrations, dans ses variantes, qui consistent à dire :

    Si le Malagasy ne connaît pas les Autres : c’est sa faute.
    Si les Autres ne connaissent pas Le Malagasy : c’est sa faute, au Malagasy, bien sûr !
    Cela devrait avoir un nom. Si je ne le sais pas, n’en voulait pas à l’individu mais à son appartenance à l’Ensemble Malagasy, qui n’est point son Identité.

    Une fois cela dit : on pourra commencer à parler sérieusement.

    • 7 septembre 2015 à 12:13 | kakilay (#2022) répond à kakilay

      Et pour la bonne cause, car il ne m’arrive pas souvent que kakilay répond à kakilay, pour rectifier ou corriger :

      Quand j’écris « n’en voulait » :
      Est-ce
      par ignorance
      par non maîtrise de la langue de Molière,
      par inadvertance,
      par mauvaise instruction,
      enseignement,
      mais peut-être pas d’éducation
      ou tout simplement
      parce que je suis Malagasy,
      appartenant
      à cet ensemble
      de bande d’idiots,
      d’ignares ou de je ne sais quoi...

      Ce qui devrait être,
      une circonstance atténuante,
      étant un Malagasy
      qui n’a pas pour langue maternelle,
      la française,
      devient une circonstance
      aggravante,
      parce que je suis Malagasy,
      donc...

      Et j’apprécie toujours,
      dans mes voyages,
      Les Indivividus,
      quand je baraguine dans leur langue,
      j’apprécie quand ils disent :
      si je pouvais parler dans ta langue
      comme tu parles dans ma langue.

      Comme je me sens pauvre,
      quand je pense
      aux occasions manquées,
      par ignorance d’une langue,
      d’une culture,
      de ses poésies...
      et d’une certaine
      génie des hommes.

  • 7 septembre 2015 à 15:15 | caro (#7940)

    Bonjour,

    En lisant cet article, il y a un fait que l’on ne peut s’empêcher de constater.

    Il commence déjà par une question contenant les deux termes « arrogant » et « Américain moyen » : des qualificatifs.

    Vient ensuite toute une série de frustrations de l’auteur que l’on sent à travers ses propos :

    -  L’imagination de ce que penserait son interlocuteur auquel il répond sans parler ;
    -  « À chaque fois, je ne peux m’empêcher de me sentir un peu frustré et troublé... »
    -  « Ne sait-il pas que notre flore et notre faune sont endémiques, nos lémuriens uniques... » ;
    -  « Comment peut-il ne pas être au courant de notre existence et de notre spécificité ?... » ;
    -  « Est-ce vraiment une arrogance de... » ;
    -  « L’Américain moyen a une connaissance très limitée... » ;
    -  « on dit souvent des Américains qu’ils ont une « mentalité insulaire », (...), se caractérise par l’étroitesse d’esprit, l’ignorance, voire une franche hostilité » ;
    -  « Pour quelqu’un comme moi qui croit que Madagascar est l’endroit le plus unique, merveilleux et extraordinaire dans le monde, rencontrer quelqu’un avec une telle mentalité insulaire... », (...),« Comment pouvez-vous ignorer Madagascar ? » ;
    -  « L’Amérique est assez grande pour que l’Américain moyen n’ait pas à se soucier du monde extérieur, sans passer pour un plouc » ;
    -  « l’Américain moyen peut se permettre d’être complètement inconscient... »
    -  « Cela me peine de constater qu’il est en effet un peu prétentieux d’attendre de l’Américain moyen... » ;
    -  « ... d’un Américain étroit d’esprit ? » ;
    -  « ... nous sommes si spéciaux que tout le monde dans le monde devrait nous connaître. » ;
    -  « ... nous avons acquis un besoin fort et insatisfait que les autres connaissent notre existence isolée et reconnaissent notre unicité. » ;
    -  « Nous sommes découragés et humiliés chaque fois que nous rencontrons quelqu’un qui n’a jamais entendu parler de nous... »

    Personnellement, je suis fort frustrée aussi de lire telles âneries sur les colonnes de MT qui devraient refléter une image davantage d’intelligence au lieu des propos qui n’expriment que les classiques « complexes » de certains, pour ne pas dire beaucoup de malgaches.

    Rien que le terme « Américain moyen » est répété cinq (5) fois. Je note en passant que l’usage répétitif de tels qualificatifs est l’indice flagrant du ressenti de l’auteur et il est l’image d’une large partie de nos concitoyens.

    J’ai déjà eu l’occasion dans mes précédents messages sur cette tribune de rappeler que nous avons un complexe, que nous devons nous surpasser si nous voulons mériter une place qui devrait nous revenir : le respect, la considération et les regards francs les yeux dans les yeux ne se décrètent pas, ILS SE GAGNENT !

    Pour avoir l’estime des autres, il faut le mériter, mais ce qui se passe chez nous : la conduite des affaires publiques par les autorités qui nous gouvernent – entre autres des députés qui réclament des avantages exorbitants hors portée du budget dans un des pays le plus pauvre du monde ; des HVM plus prompts à s’occuper de leur propre parti que de la politique sociale inexistante ; des forces de l’ordre qui manquent terriblement de professionnalisme ; d’un PR qui n’est pas à la hauteur de ses fonctions,...- des grévistes à tous les étages profitant de la faiblesse et des désordres dans les pouvoirs publics ;...

    Si nous souhaitons avoir notre place, nous devons commencer par cesser de nous considérer comme « le nombril » du monde : trop fiers d’être uniques, de notre « vivre dans le passé », certes une culture à part, mais une sagesse ancestrale qui est complètement foulée aux pieds et ne sert plus qu’à se gargariser. Nous devons prendre conscience que le monde est en mutation permanente et que celui qui n’arrive pas s’adapter vit en sursis : voilà pourquoi depuis notre accès à l’indépendance, nous n’avons pas fait grand-chose que nous arc-bouter sur notre « malgachéité ».

    Merci à l’auteur de nous pondre d’articles qui auraient plus de consistance et non cloche comme aujourd’hui, d’ailleurs ce n’est pas la première fois que vous nous faites ce coup ! Et me servant de vos propres mots : « sans passer pour un plouc ».

    A bon entendeur salut

    • 7 septembre 2015 à 20:28 | takaka (#8449) répond à caro

      Le grand pédagogue et didacticien que vous êtes !
      Bien sûr que Dago est un terroir des frustrés. Comment ne pas devenir frustré et à la fin arrogant quand on voyage aux pays des riches ?
      Ce n’est pas à la portée de tout le monde de connaître ses limites.
      Grand merci à votre post. Il mérite une large diffusion.

    • 7 septembre 2015 à 22:39 | caro (#7940) répond à takaka

      Bonsoir,

      Merci Takaka de votre appréciation. Je lis avec intérêt aussi vos interventions sur cette tribune, des réponses souvent laconiques mais frappé au coin du bon sens.

      J’estime que cette plateforme peut servir de partage pour des esprits nobles qui veulent du bien pour le pays et son peuple.
      Parfois ou souvent, au choix, y en a ici qui s’évertue à n’oeuvrer que pour la provoc ou la flatterie de leur sinistre personne. Sans donner de leçon à personne, MIMA dans sa chanson Eo Anao Setry dit : « ... ny sabôtazy manjary asa... » par mesquinerie.

      https://www.youtube.com/watch?v=cz2Rwv52K3E

      Cordialement

    • 8 septembre 2015 à 07:59 | Turping (#1235) répond à caro

      Bonjour Caro,
      Votre phrase :" À chaque fois, je ne peux m’empêcher de me sentir un peu frustré et troublé... » .
      - Un peu plus bas :Personnellement, je suis fort frustrée aussi de lire telles âneries sur les colonnes de MT qui devraient refléter une image davantage d’intelligence au lieu des propos qui n’expriment que les classiques « complexes » de certains, pour ne pas dire beaucoup de malgaches.
      - Au début ,en vous lisant ,je me disais Caro est-elle est devenue un Homme ? !Un Humour matinal ,en faisant quelques fautes d’inattention ressortant de la valeur de la gente féminine .
      - Justement ,le complexe d’infériorité et de supériorité ,les deux mal placées ne doivent pas avoir lieu .Que ce soit un américain moyen ou français moyen ,étranger moyen ,l’histoire de notre pays ne devrait pas être à la l’image des gabégies politiques ,l’image de ceux qui se sont remplis les poches pour faire la politique .
      - La problématique de base n’est pas le faît de se poser la question si Madagascar devait ,doit ,devra ,....mais plutôt devrait (au conditionnel ) être le nombril du monde ? la réponse est non et aussi oui à la fois !
      - Il y a eu un manque de repères tangibles ,des valeurs abandonnées au fil du temps à l’image de l’appauvrissement total de tous les secteurs ,la population ,....
      - La problématique c’est la politique et la façon de la faire comme un concept le plus ignoble .On se sert au lieu de servir !
      - L’historique de ce pays en dit long : on ne dépasse pas encore la dévise coloniale « diviser pour mieux régner » .Une indépendance octroyée sur un plateau d’argent sous forme de dépendance ne donne pas trop de fierté à beaucoup de nos compatriotes malgaches :On recherche toujours à l’outrance au lieu de bâtir ,d’améliorer l’existence . Tous ces faits démontrent l’image de ce pays ,plutôt un pays qui devrait résurgir comme les pays émergents ,le Brésil ,l’Inde ,la Chine ,la Corée du Sud ,.....qui ont su garder leur valeur ancestrale de base .Là différence fondamentale est là avec la tendance à rejeter toujours les fautes aux autres sans la politique de cohésion et d’unité nationale .

    • 8 septembre 2015 à 08:02 | Turping (#1235) répond à Turping

      Lire ;ressortissant au lieu de ressortant .Verbe transitif du 2ème groupe ,m’excusez !

    • 8 septembre 2015 à 13:52 | caro (#7940) répond à Turping

      Bonjour,

      Seriez-vous levé du pied gauche aujourd’hui ou un humour matinal, comme vous dites, pour me prêter une phrase qui n’est pas la mienne ?

      Je pense que le simple fait de recourir au terme « moyen » fait référence à une connotation qui n’est pas forcément valorisante, ni pour celui qui s’en sert, encore moins à son destinataire. Je m’interroge sur la nécessité de passer par cette voie pour se donner de l’importance.
      Quand on n’est pas connu, on ne l’est pas, et chercher à l’être en se réclamant appartenir à une catégorie « endémique » en se faisant attirer l’attention rend encore moindre car sous entend une frustration mal contenue.

    • 9 septembre 2015 à 23:01 | Turping (#1235) répond à caro

      Caro Bonsoir,
      - Oui ,d’accord le simple fait de recourir au « terme moyen »est un terme péjoratif pour ce qui le véhicule et encore moins à son destinataire .
      - Logiquement ,une catégorie endemique on l’utilise en parlant des faunes et flores ,ainsi que les ressources spécifiques d’un pays parlant qu’on ne trouve ailleurs nulle part ailleurs (par exemple les lémuriens ,les catégories d’insectes,de plantes(e ravintsara ,les plantes médicinales ,etc.....) .
      - Or ,Madagascar par ses diversités ethniques ,ses richesses sans faire de prosélytisme historique,comparé à d’autres pays qui font parler d’eux même par le biais du dévéloppement sont connus mondialement .
      - Là ,où je voulais en revenir autrefois Madagascar a été connu et avait de l’importance sur le continent africain par exemple comme référence .Même les africains se sont formés à l’académie militaire d’Antsirabe (un exemple ,le feu Thomas Sankara ,....).Concernant les productions de litchis ,gambas ,les crevettes ,les vanilles ,girofles ,etc,.....voire les minéraux on en parle beaucoup.
      - Paradoxalement ,en parlant de politique ,en terme de dévéloppement ,IDH,etc.... cela fait plutôt honte car rien de concret n’a été toujours fait comme un pays qui donne l’exemplarité de « grenier de l’océan Indien » .
      - Oui ,s’il y avait de changements radicaux faits et la façon de faire la politique autrement ,l’auteur de cetarticle comme les autres n’ont pas besoin d’utiliser des connotations péjoratives pour faire des allusions !

  • 7 septembre 2015 à 15:54 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    L’auteur ne fait qu’écrire d’une façon plutôt personnel/imagée nos comportements au quotidien vis-à-vis des autres même sur ce forum.

    Dans le cadre de la mondialisation actuelle il y a plusieurs manières de se faire connaître ailleurs mais la voie la plus rapide est celle la plus négative aux yeux du monde (terrorisme, famine, catastrophe naturel, etc..).
    De toute façon se faire connaître n’est pas un objectif pour quelques pays que ce soient et si cela arrive tant mieux (même s’il ne fait pas notre bohneur) mais le contraire ne fait pas également notre malheur.
    A quoi bon en faire un édito alors que le pays croule sous de nombreux problèmes socio-économico-politiques.

    • 7 septembre 2015 à 16:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est pareil pour notre PRM actuel qui veut assoir son pouvoir sur du sable mouvant en proposant la signature de son mémorandum à des députés pris individuellement mais pas dans le cadre de leur appartenance à des groupes parlementaires bien définis.
      Il n’y a pire maladie que l’acculturation et l’ignorance de la sagesse maintes fois répétée dont les conséquences de leurs inobservations sont connues à l’avance.

  • 7 septembre 2015 à 17:25 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Qu’aurait donc apporté Madagascar au monde pour que ce pays soit connu a l’international .
    Quels sont les apports du peuple Malgache à l’art ,la culture ,la technologie mondiale ?
    Quels savants,quels scientifiques ou mêmes artistes sont-ils connus hors des frontières de ce pays ?
    Quels sont les brevets ou inventions apportés au patrimoine mondial.
    Rien, que t’chi,nada,circulez ,il n’y a rien a voir.
    Oui je connais la théorie a la mode ,cache misère du grand flop !
    C’est un pays jeune qui a été colonisé (les pauvres)
    Sauf que l’humanité a partout le même age ,alors pourquoi certains sont sortis de la préhistoire depuis longtemps et que ce peuple (je sais il est pas seul) ne l’est toujours pas .
    Mais oui,si les arabes puis les européens n’étais pas venus ici ,l’écriture n’y n’existerait pas.
    Alors pourquoi ,
    Faut pas chercher très loin les causes du bordel actuel.
    Et en plus ils veulent se comparer au américains.
    Tas de c..

  • 8 septembre 2015 à 13:05 | Saint-Jo (#8511)

    En lisant la série de posts qui ont suivi cet édito, je ne suis qu’à moitié surpris par la haute opinion que certains Gasy se font de leur propre personne d’abord et de la collectivité des Gasy ensuite.

    Surpris, oui, car je n’avais pas pensé au départ que des citoyens d’un pays, dont le peuple est à la dérive sur tous les plans, auraient le culot de juger négativement le citoyen moyen de la nation la plus puissante de la planète.
    Pire certains d’entre eux, manipulant une langue française approximative, se croient plus instruits et plus cultivés que les membres de la Middle Class.

    Surpris, mais à moitié seulement, car au fur et à mesure que j’avance dans ma lecture des posts, la mémoire de la vantardise et de la fanfaronnade des Gasy m’est revenue petit à petit.
    Ah ! Les fameuses déclarations insensées destinées à épater la galerie, et uniquement à épater la galerie, du genre :
    - « Ah ! Oui ! Ils sont réellement andriana mais, nous, nous sommes andriana d’un rang plus élevé qu’eux. »
    - « Oui ! Il a réussi à décrocher de très hauts diplômes, mais auparavant ce n’était qu’un ignare qui venait de la brousse et que mes parents avaient accueilli chez nous. Et c’est moi qui lui avais tout appris. »
    - « Le nucléaire ? Mais nous avons en la personne du ministre, le Pr Manamb...na, un des tout meilleurs spécialistes mondiaux en la matière. »
    - « S’il a de l’argent à transporter par camion, moi, j’ai de l’argent à transporter par navire ! »

    Dans le même ordre d’idée, j’avoue que je suis toujours étonné du grand nombre de Gasy qui utilisent l’expression « péter plus haut que son cul ».
    Est-ce parce qu’ils pensent que la personne visée se vante ou fanfaronne tout simplement, mais serait incapable de réaliser matériellement ce qu’elle raconte ?

    Pour tourner tout cela en ridicule, je ne serais pas du tout étonné si un jour un Gasy, prenant un air le plus sérieux du monde, me dit :
    « Madagascar, parmi ses fils et ses filles, compte quelques dizaines de Nobel et de médailles Fields. »
    Oui ! Je ne serais pas du tout étonné.
    Déjà que les Gasy croient que les USA, c’est rien !

    • 8 septembre 2015 à 13:29 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Dans vos propos selon lesquels « ... la mémoire de la vantardise et de la fanfaronnade des Gasy m’est revenue petit à petit. », vous exprimez bien un comportement caractéristique de la petitesse. Une personne suffisamment valable n’aurait nullement avoir recours à de telle démarche pour montrer ce qu’elle est, ce qu’elle vaut.

      Je dirais même qu’on n’ait besoin de rien pour se faire valoir quand on vaut quelque chose, tout se voit et se sait de manière naturelle. La petite grenouille de La Fontaine n’avait pas à se gonfler si elle n’était pas petite, et le résultat, on le sait.

    • 8 septembre 2015 à 14:54 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      « Petitesse », dîtes-vous !
      Et si tout simplement cela fait partie de la culture et us et coutumes gasy ?

      Avez-vous déjà assisté aux joutes verbales qui opposent deux orateurs lors d’une demande officielle en mariage, selon la tradition d’Antananarivo ?

      L’un des deux orateurs représente le prétendant.
      Pour appuyer sa demande, il énumère une liste des capacités du prétendant.
      Capacités dont la plupart est tout simplement des vantardises (oui, c’est le mot !) et des fanfaronnades (c’est le mot aussi !).
      Oui ! Vantardises et fanfaronnades, plus qu’autres choses !

      Vous savez, Jacques Brel dans son génial « Ne me quitte pas » n’a rien inventé, hein !
      Les gens d’Antananarivo connaissent ce genre de « hainteny » depuis toujours.

      Exemple :
      Le prétendant est paraît-il si courageux et si dur à la tâche que, si sa promise le lui demandait, il aplanirait à lui tout seul et sans problèmes la colline d’Ambohijanahary.
      Fort heureusement pour ces jeunes gens, les jeunes mariées (trop aveuglées par leur cœur débordant d’amour, sans doute) n’avaient jamais eu l’idée de prendre ces jeunes gens au mot de leurs orateurs.
      Car si c’était le cas ... (Vous imaginez la pagaille que cela aurait causée ?)
      Heureusement d’ailleurs, car à quoi ressemblerait aussi Antananarivo sans la colline d’Ambohijanahary ?

      Je respecte la gente féminine, donc je ne vous donnerai aucun exemple sur les dires classiques de l’orateur qui représente la promise.

    • 8 septembre 2015 à 15:37 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      Oui, je connais un tant soi peu ces discours consistant en des échanges de « qui peut mieux dire les choses » (pour m’abstenir d’avancer qui serait le plus vantard). Mais je ne vais pas jusqu’à dire que « ... cela fait partie de la culture et us et coutumes gasy ? » même sous forme d’interrogation.

      Autrement, l’on peut considérer que depuis l’origine, nous avons été ce que représentent aujourd’hui ces faunes dont l’esprit et la consistance ne valent même pas l’herbe que broutent les vaches pour devenir la bouse servant à faire du feu lorsque séchées.

    • 8 septembre 2015 à 16:10 | Gérard (#7761) répond à Saint-Jo

      Bonjour

      les joutes verbales du Vody ondry sont à mon sens un signe d’humour plus que de vantardise, personne n’ayant l’idée de prendre les promesses de ce jour là trop au sérieux

      quand le paon fait la roue, imaginez vous que la paonne y croit vraiment ?

      concernant la colline d"Ambohijanahary, Radama 1er avait, lui, réellement voulu la raser, pour épater les vazahas notamment ! déja ?

      http://agir.avec.madagascar.over-blog.com/article-les-sillons-du-passe-ambohijanahary-radama-1er-voulait-le-raser-110063817.html

      bonne journée

    • 8 septembre 2015 à 16:35 | Saint-Jo (#8511) répond à caro

      Quand on est habitué à dire ou à entendre certaines choses, même s’il s’agit de balivernes, on risque de finir par les croire, surtout si on a l’esprit pas très-très fort.
      Coué, avec sa méthode, est passé par là !

      Culture ou us et coutumes, ou pas, il est tout de même très surprenant de constater le taux anormalement élevé de Gasy qui se vantent et fanfaronnent.

      Malheureusement pour moi, après plusieurs expériences malheureuses vécues, il y a fort longtemps déjà que je ne crois plus les dires d’un Gasy, sans qu’on m’apporte des preuves irréfutables de leur véracité.

    • 8 septembre 2015 à 16:56 | Saint-Jo (#8511) répond à Gérard

      Dans la langue française, humour et amour sonnent presque pareil.
      Surtout quand on est dur de la feuille !

      Mais ce n’est pas le cas dans la langue gasy.

      Certes, je crois savoir que je suis capable d’imaginer certaines (mais certainement pas toutes !) situations ubuesques (tiens ! serais-je aussi en train de me vanter, moi z’aussi ?) ... mais de là à me demander de me mettre à la place de la paonne qui regarde un paon faire la roue pour tenter d’imaginer ce qu’elle pense en ces moments précis, je crains que c’est sûrement trop me demander ... !

      Tiens ! En ce qui concerne Ambohijanahary, j’ai entendu dire que cette colline est en hauteur constituée de couche rocheuse très dure, difficilement cassable à l’aide d’angady.

    • 8 septembre 2015 à 17:25 | caro (#7940) répond à Saint-Jo

      « ... il est tout de même très surprenant de constater le taux anormalement élevé de Gasy qui se vantent et fanfaronnent. » :

      nous ne sommes pas en désaccord. La nature ayant horreur du vide, l’appauvrissement dans tous les domaines, même intellectuel, laisse des excavations à l’évaporation des contenus.

      Ceci, peut-être, explique cela.

    • 8 septembre 2015 à 20:28 | mandrozeza (#5123) répond à Saint-Jo

      Un peu de respect pour feu Dr Manamb ...na, SVP. Lui-même n’a jamais prétendu être un spécialiste nucléaire même s’il a représenté Madagascar à l’AIEA. Et les application s du nucléaire qu’il a contribué à mettre en oeuvre touchent au domaine civil (agronomie et médecine)

    • 8 septembre 2015 à 21:57 | Saint-Jo (#8511) répond à mandrozeza

      Mais qui vous dit que je ne le respecte pas ?
      Mais de là à prétendre qu’il était l’un des meilleurs spécialistes du nucléaire dans le monde relève d’un délire pur et simple.

      L’auteur de la phrase « le Pr Manamb....na est l’un des meilleurs spécialistes du nucléaire dans le monde » est de notoriété publique un Gasy vantard et fanfaron.
      Comme les autres Gasy de son espèce, en fait.

  • 8 septembre 2015 à 18:44 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    - « Pauvres Américains ils ne savent pas ce qu’ils manquent » : SERIEUX ??
    - QUE DIEU NOUS REVEIL

    • 8 septembre 2015 à 18:54 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      - Mon unique soucis - Problème - désir : Comment développer Madagascar ? comment nourrir les 80 % de pauvres partout dans MADAGASCAR ?
      - 1 seul Ethnie = Malagasy .
      - 1 seul Ennemi = la pauvreté .
      - QUE DIEU NOUS GUIDE

  • 9 septembre 2015 à 07:19 | ATAVISME PREMIUM (#8774)

    Au nationalistes Malgaches fiers et prétentieux rappelons certaines réalités
    - 46 % des Malgaches sont analphabètes.
    - 82% vivent sous le seuil de pauvreté .
    - l’espérance de vie moyenne est inférieure à 55 ans.
    - Les infrastructures sont dans un état catastrophique ,routes défoncées,ponts en ruines ,etc...
    - l’économie est au plus bas ,pratiquement plus aucune exportation (a part un peu de litchi et de vanille) .
    - La corruption est généralisée et surtout développée par les forces du désordre
    - la justice est devenue populaire (le cours du pneus usagé remonte)
    - les marchés illicites (donc qui ne rapportent rien a l’état et donc au peuple ) sont florissant.
    - L’état se permet d’entretenir une armée d’opérette obèse qui est le facteur premier des désordres actuels.
    Et enfin une caste arrogante et bouffie d’orgueil et qui se gave comme une troupe de cochon sur un tas de fumier .
    - L’état sanitaire et sociale est déplorable ,réapparition de maladie éradiquées depuis des années dans le reste du monde .
    La liste n’est pas exhaustive ,je pourrais continuer ainsi pendant de nombreuses lignes .
    Alors les Malgaches fiers ,elle est ou votre supériorité que vous affichez dans votre grand pays de m...
    Surtout quand on vous voit andafy vous avez plutôt tendance a la fermer et a raser les murs.
    Essayer donc de faire les fièrs en Europe ,vous allez voir les réactions .
    Surtout que c’est plus facile avec un peuple en guenilles et famélique.
    Pauvre c..

  • 9 septembre 2015 à 08:50 | Saint-Jo (#8511)

    Simple, clair, net et sans bavures :
    classement des nations, fin 2014 :
    . les USA, 1ère puissance économique du monde
    . Madagascar, 6ème pays le pauvre du monde

    J’aimerais bien savoir quels sont les 5 pays considérés comme plus pauvres que la Grande Île à la fin de 2014.
    Car plus de 8 mois se sont écoulés depuis.
    Et comme Madagascar régresse avec une régularité comparable à celle d’une horloge d’excellente facture ... alors le pire est à craindre pour le classement réel actuel de la Grande Île.

    • 10 septembre 2015 à 09:09 | che taranaka (#99) répond à Saint-Jo

      AKORY LAHALY,

      mes amis,

      certains forumistes ont listé les problèmes que connait ce PAYS INCONNU...

      « A quoi bon en faire un édito alors que le pays croule sous de nombreux problèmes socio-économico-politiques..............???? »a dit un des forumistes....

      Certes il est bien de philosopher....mais la seule question que je pose est celle ci..

      Aimons nous vraiment ce pays avec ses qualités et ses torts...??

      Si la réponse est négative ..continuez à vous moquer des Gasy...

      Si la réponse est affirmative..qui que vous soyez ....Vazaha,Karana...ou Gasy....retroussez vos manches....ce pays est votre patrie...

      ..Apporter votre savoir faire,votre capital,votre sagesse,votre bon sens...etc..tout ce que vous pensez que celà peut faire de ce pays d’abord un PARADIS pour ses habitants mais aussi un PAYS connu pour son BONHEUR de VIVRE...

      Vous avez quitté l’Europe..l’Inde..la Chine...maintenant vous êtes un Gasy...et faites tout pour que vous soyez FIERS de votre pays d’origine ou d’adoption...

      MERCI

      comme les migrants syriens espèrent que l’Europe..la France est leur nouvelle patrie...!!

Annonces

Avis de décès

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 222