Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 8 décembre 2016
Antananarivo | 12h30
 

Editorial

Index Mo Ibrahim : Madagascar (encore) parmi les cancres

lundi 10 octobre | Ndimby A.

« 16 pays enregistrent une tendance négative de la gouvernance globale depuis 2006, dont trois affichant une chute de plus de -5.0 points : Libye (-18,0), Madagascar (-7,6) et Érythrée (-5,6). Tous ont régressé diminué dans le domaine de la sécurité et de l’état de Droit au cours des dix dernières années ». Ces mots sont tirés de l’édition 2016 du rapport annuel publié récemment par la Fondation Mo Ibrahim au sujet de la gouvernance africaine.

Quand on se targue d’analyse politique, voire même de simple observation, il y a sans doute deux points qui doivent constamment rester à l’esprit. Primo, il y a des faits mesurables. Secundo, il y a des dynamiques qui ne se décrètent pas. En d’autres termes, la réalité obéit à des règles qui ne reflètent pas nécessairement les discours de propagande politique, et cette réalité peut se mesurer objectivement.

La réalité qui sous-tend les chiffres publiés par Mo Ibrahim, tout comme la réalité des grands classements internationaux dans divers domaines atteste une seule et même chose : Madagascar va de plus en plus mal, et la déliquescence de la situation peut sans aucun doute être identifiée au moment de la Transition de Rajoelina. Il y a eu un avant et un après 2009.

Ce constat est du genre qui déplait aux griots du DJ, qui continuent inlassablement à véhiculer que Monsieur 92% de pauvreté est un génie de la politique, et que s’il n’a pu faire montre de son talent maigrichon, ce serait à cause de la méchante communauté internationale et de la méchante opposition qui ne l’ont pas laissé jouir tranquillement de son coup d’Etat. Sans oublier les abominables éditorialistes qui ont eu le toupet de lui mettre des bâtons dans les roues en contribuant sans vergogne à peindre de la Transition et de son chef un portrait fidèle, donc peu flatteur.

Pourquoi parler de Rajoelina en 2016, alors qu’il s’est retiré temporairement du paysage pour aller jouir des fruits juteux de sa Transition, et accessoirement poursuivre enfin des études ? Juste pour rappeler qu’il aimait pérorer devant les caméras de télévision française en affirmant « qu’il ne serait pas plus nul que Ravalomanana ». Ce n’est pas la conclusion objective illustrée par les chiffres de la Fondation Mo Ibrahim. Ni par ceux des libertés civiles et droits politiques de Freedom House. Ni par ceux du Développement Humain Durable du PNUD. Ni par les chiffres de la pauvreté de la Banque mondiale. Ni par ceux de la fragilité publiés par la Banque africaine de développement.

Aujourd’hui, plus que jamais, il faut donc qu’on se rende à l’évidence des conséquences des coups d’Etat et de l’instabilité politique. Mais force est de constater que l’instabilité profite à certains professionnels de la politique, qui voient dans une crise l’opportunité d’accéder au pouvoir sans passer par les urnes. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de constater le volume de zevira (zéro virgule et apparentés aux élections) attestés ou potentiels qui trainent derrière les quelques rares personnes pouvant effectivement se prévaloir d’une certaine notoriété populaire, du moins au vu des résultats électoraux.

Mais l’ineptie de Rajoelina et l’inconstance de la classe politique qui louvoie entre pouvoir et opposition au gré des crises ne doivent pas faire oublier une chose indiscutable : il y a eu un chef d’Etat élu (et qui ne se prive pas de le rappeler) depuis le début de l’année 2014. Il a été élu pour faire le job. Il a été élu parce qu’il a dit qu’il était capable de faire le job. Il a été élu parce qu’il a dit qu’il allait faire le job. Exemple parmi d’autres, sa promesse de régler le problème de la Jirama en trois mois s’il était élu. Trois ans après, on en est toujours à subir les délestages, qui s’aggravent. Tout comme la pauvreté. Tout comme l’insécurité. Tout comme la corruption. Et ainsi de suite. La liste des prénoms célèbres s’allonge : Voahangy, Nicole, Herisoa, Mbola....

A mi-parcours, le bilan est mitigé. Pour rester poli. Dans son dernier communiqué, le SEFAFI affirme à juste titre que « le bilan du régime est loin d’être probant, malgré les promesses et les gesticulations ». Sans doute parce que dans un pays de civilisation orale, Hery Rajaonarimampianina a pensé que la réalité allait s’aligner avec ses discours. Utopie d’une réalité décrétée qu’il partageait avec ses prédécesseurs. Ratsiraka et son Madagasikara tsy mandohalika. Zafy et son fahamasinana sy fahamarinana. Ravalomanana et sa bonne gouvernance. Rajoelina et son nationalisme et patriotisme.

On ne peut pas nier que de timides avancées ont été faites, mais avec un pas en avant pour trois pas en arrière. Avancées tellement timides qu’elles ne cachent pas la forêt des phénomènes qui se sont aggravés dans la vie quotidienne des Malgaches. Mais au lieu d’essayer de les gérer, Rajaonarimampianina joue la provocation en demandant de lui prouver que les Malgaches se sont appauvris. Une telle question était non seulement une insulte envers les Malgaches, mais un affront envers tous ces experts internationaux du Fonds monétaire international, de l’Union européenne, de la Banque mondiale, de la Banque africaine etc. Une communauté internationale qui paye aussi par une telle question saugrenue sa complaisance permanente et systématique envers les dirigeants élus, quels qu’ils soient.

50 commentaires

Vos commentaires

  • 10 octobre à 10:00 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Bien sûr , nous continuons à tomber encore et encore plus bas partout .
    Et ce n’est guère étonnant !
    Personnellement je crois que nous , les natifs de cette île , ne formons pas réellement une nation .
    Et par voie de conséquence la solidarité nationale ne peut pas exister chez nous .
    Et c’est là un de nos grands handicaps .

    Est-ce que LA nation malagasy existe-t-elle réellement ? Je pense que non !
    Ce sujet ressemble en fait à la croyance en un dieu créateur .
    Il y a des personnes qui y croient .
    Mais il y a aussi des personnes qui n’y croient pas .
    Personnellement , je ne crois pas que LA nation malagasy ait jamais existé .
    Parce qu’elle n’a jamais été fondée ni réellement construite , du moins par les natifs de l’île .
    Pourquoi je dis cela ?

    Déjà le mot malagasy lui-même , à l’origine , n’existait pas dans notre vocabulaire .
    Ce mot avait été inventé par les missionnaires protestants anglais , ceux-là même qui avaient ouvert et tenu les premières écoles à Antananarivo .
    Ils utilisaient ce mot pour désigner tous les natifs de cette grande île sans distinction d’origine géographique.
    Le mot malagasy n’est donc pas d’origine merina !
    Ceux qui veulent avoir une preuve tangible de ce que je viens d’écrire là peuvent relire tous les discours des souverains merina . A aucun moment ils n’avaient utilisé le mot Malagasy pour désigner leurs sujets .
    Ils utilisaient les mots Ambaniandro , Ambanilanitra et Merina .

    De fait , il est certain que LA nation ambaniandro [ ou merina ] avait bel et bien existé au temps de jadis . L’Histoire en est témoin . Mais actuellement cette nation merina est diluée dans la notion de nation malagasy qui , elle , a toujours eu beaucoup de mal à exister réellement .

    Car cette idée de nation malagasy est une notion que le pouvoir colonial avait tentée de faire entrer dans la liste de nos croyances . A tort ou à raison ? Là n’est pas le sujet de ce post !
    Mais toujours est-il qu’au moins le pouvoir colonial avait tenté quelque chose allant dans ce sens . Il avait réussi la réunification administrative de toute l’île ( efforts explicables par le fait que l’idée de pouvoir fortement centralisé fait partie intégrante des convictions françaises ) . Mais concernant l’existence de cette hypothétique nation malagasy , compte tenu de notre mentalité collective actuelle , je ne peux pas dire que c’est une réussite .

    Par contre, le pouvoir monarchique merina , lui , était loin de réaliser la réunification administrative des populations de cette île .
    LA nation merina de ce temps là , elle , était localisée géographiquement dans l’Imerina Enin-Toko , auquel nos souverains avaient intégré les territoires Valalafotsy , Mamolakazo et Marindrano .
    Par contre , même si les Merina avaient fondé Toamasina , Fianarantsoa , Fandriana ( entre autres ) et colonisé de vastes zones hors de l’Imerina , on ne peut pas affirmer avec certitude que leurs très nombreux descendants habitant encore actuellement ces zones se sentent faire partie de LA nation merina . Dilution dans l’hypothétique nation malagasy exige .

    Pour ce qui serait l’existence de nations autres que merina sur cette île , je ne dispose pas d’informations écrites crédibles ( c’est-à-dire historiques ) pour m’en faire une idée précise en la matière . [ Et de grâce , n’allez pas me dire qu’il y a Wikipedia , site sur lequel les délirants écrivent librement tout et n’importe quoi ] .
    Mais des intervenants instruits et crédibles , eux , sur ce forum ( je pense , entre de nombreux autres , à papangue ) peuvent apporter des précisions fiables sur le sujet .

    • 10 octobre à 10:23 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Saint-Jo

      Comme certains pseudo_intellos gasigasy n’ont aucun repère cognitif sur le Concept de l’Index Mo Ibrahim , ils se rabattent SYSTEMATIQUEMENT sur un sujet qui les enferme superbement bien : LA MERINITUDE et tout l’AVEUGLEMENT qui l’accompagne .

      Concevoir la politique dans la limite du trou de son propre ombilic ( le trou de betsimitatatra ) est la cause de l’IMMOBILISME SUICIDAIRE de ce Pays.

      Et vous vous étonnez du dégringolade de l’Index Mo Ibrahim dans ce Pays des Mbola tsy nahita ranomasina !
      BB

    • 10 octobre à 11:57 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Notre Histoire à nous , les Merina , est consultable partout car elle est écrite en langue merina , en sorabe ( écriture antaimoro ) , en anglais , en norvègien et en français dans de très nombreux documents et archives .
      Boris Bekamisy , lui , devrait nous donner des références fiables concernant l’Histoire de l’éventuelle nation ( si elle a jamais existé ) à laquelle appartient Boris Bekamisy .

      Les efforts pour développer une population sont vains si on ne tient pas compte de son Histoire .
      Car une population a une mémoire collective ( que l’on peut classer comme faisant partie de sa culture et qui quelquefois est ancrée dans la subconscience individuelle de ses membres ) dont il faut absolument tenir compte avant de définir et emprunter le chemin choisi pour mener ce peuple vers son propre développement . Un exemple douloureux dû à la négligence du pouvoir politique sur ce plan est l’affaire de Soamahamanina .

      Remarquer aussi que , pour un individu , le fait de ne pas se sentir appartenir à un groupe bien défini de personnes avec lesquelles cet individu partage certaines valeurs de base , est très souvent frustrant et mentalement douloureux .
      Alors s’ensuit pour cet individu un fort sentiment d’envie mêlée de haine à l’endroit des populations dont il se sent exclu .

      Remarquer aussi ce qui vient d’arriver à Haïti .
      C’est un pays entouré par la mer , sauf à sa frontière avec la République Dominicaine .
      Mais c’est aussi l’un des pays les plus pauvres de la planète , presque au même rang que nous .
      Autant dire que la présence de la mer , dans leur cas comme dans le nôtre , n’est pas un facteur favorisant le développement d’une région et de sa population .

    • 10 octobre à 12:19 | RAMBO (#7290) répond à Saint-Jo

      @ Bekamisy
      Cela fait plaisir de vous relire de temps en temps....
      J’ai un soucis Bekam, je veux absolument être considéré comme Merina mais je n’arrive pas à le prouver..alors je cherche tous les moyens même si c’est hors sujet de parler de mernitude... hi hi
      Quelqu’un ici me demande tout le temps de prouver ma mernité juste en disant quel est le nom de mon fief (ou bled) en Imerina mais je n’arrive pas...je cache quelque chose ? ou j’ai honte de mon origine ?ou...en réalité je ne suis pas Merina mais j’aspire quand même à l’être... C’est dur quand je veux être celui que je ne suis pas comme j’aime dire ici.

      Dites moi qui est-ce qui ont gouverné Madagascar depuis 2006, n’est-ce pas des Merina ? hum cela nous laisse perplexe.

    • 11 octobre à 11:47 | Abukéom (#9671) répond à Saint-Jo

      merci beaucoup pour cette merveilleuse analyse. elle est très instructive et correspond parfaitement au sentiment que j’ai pu me faire en observant la vie au quotidien.
      cette unité nationale et cette idendité devraient pourtant ètre plus facile gràce à l’insularité de votre pays. généralement, les insulaires percoivent plus nettement leur caractère propre, leur spécificité et développe une fierté très affirmée et revendiquée...
      mais peut ètre que le pays manque de héros et ce n’est pas cette misérable prestation de tvplus, kopi kolé, qui va en fournir...

    • 13 octobre à 15:49 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Saint-Jo

      @ boris bokanify

      Ndehana aloha mangarom-body miaraka @le pm lany daty iny !

  • 10 octobre à 10:17 | punchline (#9673)

    - d’abord cher Monsieur, soyez objectif, votre post comporte 9 paragraphes, la première est une introduction avec présentation du rapport, et sur le 8 restants, 4 parlent de Rajoelina, un has been qui ne décide plus rien sur l’avenir du pays ; vous avez perdu 4 paragraphes pour rien, trop émotif et rancunier peut-être ?

    - en outre vous ne citez pas tsiranana, cela veut dire qu’ il est le meilleur pour vous ? ayez donc le courage de le dire, pour moi c’est plûtot zafy (et le fahamasinana n’est pas du zafy)l’homme de la nation, il a supprimé la malgachisation, le service nationale (SN), laissée flotter la monnaie, et surtout fait régner la démocratie à l’assemblée nationale et partout et cela en 3 ans de présidence.mais tout cela n’est pas trop tananarivien donc vous les occultez.

    - et surtout ayez la maturité politique cher monsieur ndimby, vous savez très bien critiquer , mais côté proposition rien
    nous la solution c’est le FEDERALISME le problème de soamahamanina n’aurait pas eu lieu sous un regime federal, car le vrai scandale dans cette affaire est le fait que ds decisions ont été prise à Antananrivo, sans avoir pris en compte le mode de vie de ces paysans et sans qu’on ait demandé leurs avis , chose qui n’arrivera pas en regime federal

    • 10 octobre à 11:36 | Mihaino (#1437) répond à punchline

      Bonjour Punchline,
      Vos 3 § prouvent à mes yeux que vous avez lu et relu cet édito de Ndimby !
      Par contre, permettez-moi de vous faire remarquer que nous n’avons pas la même lecture de l’édito .
      Connaissant l’auteur depuis la création de MT.com , il m’arrive parfois de ne pas partager ses idées et je n’hésite pas à l’interpeller dans ces colonnes depuis plus de 10 ans .
      Certes, il est vrai qu’il sait bien critiquer (cf votre dernier §) mais je peux vous affirmer qu’il donnait aussi des solutions dans ses innombrables éditos , parfois en collaboration avec son collègue Patrick.
      Si ma mémoire est bonne , Ndimby parlait déjà du règne de Tsiranana et effectivement , il n’a jamais digéré la prise du pouvoir avec forcing (cf 2002, 2009) !
      Vous défendez Zafy , c’est votre droit et votre liberté de le choisir , mais moi personnellement j ’ai constaté que de son temps , il existait surtout un gros problème de GESTION dans la conduite des affaires du Pays d’où le fameux empêchement voté par ses anciens amis de l’Assemblée Nationale !
      Enfin , votre solution c’est le FEDERALISME , si vous y tenez vraiment eh bien prière de préparer un referendum à ce sujet car « vox populi, vox dei » ! La question à poser sera simple :« Voulez-vous instaurer le fédéralisme et casser l’unité de notre île ??? » Il y a certainement d’autres formulations.
      Amicalement,

    • 11 octobre à 16:04 | punchline (#9673) répond à punchline

      mon cher mihaino, très bien ! si vous trouvez ce monsieur excellent dans son edito, tant mieux pour vous, d’ailleurs ni mon sort, encore moins celui de ce monsieur, n’est pas tellement intéressant, alors passons,

      - maintenant, sur zafy, ce n’est pas qu’on a été empeché, qu’on est mauvais, aussi ses amis qui l’ont evincé ne sont pas non plus le paragon de vertu, tu sais bien comment ils se sont servis de cet empêchement : ils ont remis Ratsiraka, et andriamanjato, pety, manandafy, etc..ont changé mille fois de veste
      la loi de l’emepchement est simple : tu ne corrompts pas les deputés et le HCC, tu es empeché (tu te rappeles l’empechement de rajaonarimapianina ??? de claudine razaimamonjy, de deputé lanto, etc...)

      - sur le fédéralisme, ça viendra le referendum, en 2018 ce sera le thème principal de l’élection,
      tiens en attendant, des devoirs à la maison pour toi, pour eclaircir la tête : federalisme, feodalisme, états federés, etat federal , et surtout, hierarchie entre droit de l’ etat federal et droit des etats federés, bonne révision

      n’hesite pas à m’ecrire pour plus d’explication

      liberez pierre robson et tsitohara andrianony

    • 12 octobre à 10:53 | Mihaino (#1437) répond à punchline

      Merci pour vos conseils Punchline et les devoirs à la maison sur le fédéralisme , état fédéré, etc, etc ...que vous me proposez figurent dans des documentations qui remplissent ma bibliothèque .
      Vous savez que la lecture reste ma passion et je n’ai nul besoin de vos éclairages sur tous ces sujets .
      Salutations cordiales et amicales .

  • 10 octobre à 11:12 | Albatros (#234)

    Je dois reconnaitre que Madagascar n’est pas sur la pente du redressement en ce qui concerne la « sécurité » et le « respect de l’Etat de droit ».
    Pour preuves deux petites histoires vécues il y a moins de 15 jours à Dago.

    - La première sur la RN12 au bac de MASIANAKA. Ce bac avait, soit disant, été saboté dans la nuit du 14 au 15 septembre dernier (de l’eau et du sable introduit par le pot d’échappement !). Le mécanicien qui devait intervenir le vendredi 16 septembre n’était toujours pas sur place le lundi 19 septembre. Impossible donc de traverser le fleuve, le dimanche 18 septembre, sans faire appel aux forces manuelles des gens du village. Ce qui nous a été refusé téléphoniquement par un « ingénieur » de l’ARM, Mr Nico. Le même Mr Nico qui avait donné cette autorisation à une équipe de TV Plus (1) et au député qui les accompagnait la veille, le samedi 17 septembre.
    Aucune garde auprès de ce bac soit disant « saboté ». J’ai passé plus de 6 heures, SEUL, sur son pont dans la nuit du 18 au 19. Si j’avais été un saboteur, il m’aurait été facile dans détacher les amarres sans problème. Mr Lolo, le « responsable » de ce bac n’a pas semblé alerté par ma remarque quand il a, enfin, fait son apparition sur place.
    Finalement après de multiples appels téléphoniques vers la capitale et l’intervention d’un député de Tamatave, lui aussi bloqué par cette « panne », de multiples palabres et le versement d’une « participation » financière confortable, nous avons pu franchir la rivière.
    Pour info : un camion, transportant du clou de girofle, bloqué depuis le jeudi 15 septembre sur l’autre rive, a profité du retour manuel du bac contre le versement de 1000 000 d’Ar !.
    Un « sabotage » et/ou une « panne » très rentable pour certains durant cette période de collecte du clou de girofle !!.
    Un « sabotage » et/ou une « panne » qui sera certainement un plus pour le développement du tourisme dans le sud-est de la Grande Ile et qui devrait faire plaisir à Mr Roland Ratsiraka !.

    - La deuxième vécue par 3 touristes, en provenance d’Ihosy, à leur arrivée près de parc de Bérenty. Ils ont été stoppé par des hommes armés qui ont « monnayé » avec la direction du parc, leur passage.
    Pas de mort d’homme mais un fois de plus une pierre jetée dans le jardin de Mr Ratsiraka.

    (1) J’espere que le reportage de TV Plus concernera l’état lamentable des bacs de la route dite : Bac plus 10, sur l’utilisation d’enfants pour vider l’eau des barges qui prennent l’eau et sur les 3 mois de salaires non versés par Mr Nico à certains bateliers.

    • 10 octobre à 11:35 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Albatros

      L’ «  » aventure d’Albatros" est encore une belle illustration de l’ABSENCE DE L’ETAT dans les différents COINS de Madagascar autre que le Betsimitatatra.....

      Et tout le monde s’amuse donc à remplacer l’ETAT DEFAILLANT en tranformant son BAC ou SON ADMNISTRATION LOCALE OU ......SON ARME BLANCHE comme SON PROPRE GOUVERNEMENT.......

      Le ministère de transport ou du tourisme à Tana peut gouverner SON BETSIMITATATRA comme bon lui semble ..........la bas SUR LE BAC DE MASIANAKA à 900km d’Ikopa c’est Lolo sy ny tariny qui est PRÉSIDENT OU GOUVERNEUR....en collectant 1000 000 Ar pour sa propre poche par camion de girofle comme si de rien n’était.......

      VIVE LA CENTRALISATION A OUTRANCE à Madagascar.....et à bas le FEDERALISME de Pouchline !

      L’indicateur de Mo Ibrahim peut attendre ....Paul !

  • 10 octobre à 11:16 | Jipo (#4988)

    @ Ndimby bonjour 🙂 .
    Toujours un plaisir de vous lire, plaisir qui, je vous passerai l’ expression, a la queue de plus en plus courte : à mon grand regret ...
    je note votre dernière phrase à laquelle j’ adhère totalement l’ ayant à maintes reprises dénoncée : sans plus de retour .
    « Une communauté internationale qui paye aussi par une telle question saugrenue sa complaisance permanente et systématique envers les dirigeants élus, quels qu’ils soient. »
    Il y a comme une conspiration qui ne dit pas son nom, qui cautionne, entièrement cette incompétence et les dérives qui l’ accompagnent .
    On ne peut que déplorer cette descente « infernale » pour ne pas dire diabolique, et d’ avoir des interlocuteurs tous aussi faux-cul, de la meme veine finalement, sortis droit des cuisses de l’ incompétence et de la médiocrité, prenant à tour de rôle leurs interlocuteurs pour ce qu’ ils sont : des kons, hélas dangereux .
    A qui profite le crime si non aux puissances financières dont l’ unique intérêt est de maintenir ces nations « under contrôle » & par dessus tout : sous perfusion !
    D’ en déduire que tous les représentants qui se succèdent ne sont que leurs « reconnaissantes » marionnettes ...
    Une farce de plus en plus évidente, pour ne pas dire aveuglante, et qui dupe de moins en moins de monde, bien que , au regard des « sans dents » qui peuplent cette Nation, ils aient encore de beaux jours devant eux .
    We are missing U , few of us natürlich ...

  • 10 octobre à 12:32 | kartell (#8302)

    L’analyse des causes de cette inexorable dégringolade est loin d’être objective en datant son éclosion à 2009 et à la transition transformée en bouc-émissaire unique d’une situation aux origines bien plus anciennes !….
    Cet article partisan affaiblit considérablement la teneur de ces propos parce qu’il dévoile un parti-pris journalistique qui ne permet pas d’accréditer à cette analyse, un regard objectif et un poil convaincant.
    Avoir la tête dans le guidon ne favorise pas l’impartialité et c’est parce qu’il faut se trouver absolument un champion dans ce microcosme politique dégradé ou tout au moins, espérer une personnalité qui puisse redonner un espoir à cette démocratie en charpie qu’on se livre à ce jeu de quilles incomplet !….
    Dire que Hery a un bilan mitigé, c’est avouer sans le dire qu’il aurait rempli certains objectifs, lesquels ?…
    On ne peut pas s’étendre sur un accusé principal servant de punching-ball au journaliste et dédouaner son successeur en lançant des affirmations qui attendent une justification !…
    La démocratie, même, si elle est respectée dans l’esprit, ne doit pas donner des droits supplémentaires pour expliquer une mauvaise gouvernance et bien au contraire, elle devrait permettre de sanctionner un président hors-sol sans attendre l’échéance d’un mandat inter...minable !…
    Nous ne sommes plus dans un contexte occidental mais dans celui où l’urgence est devenue une nécessité absolue pour sauver ce qui pourrait l’être encore !..
    Pour cela, il faudrait que notre démocratie s’en donne la possibilité et les moyens mais apparemment, la tergiversation et la procrastination restent des valeurs sûres avec les résultats d’aujourd’hui ….
    Pour finir, cette étude enfonce un peu plus le clou rouillé avec un regard extérieur sans complaisance, c’est cela qui gêne aujourd’hui, l’habitude étant, ici, de laver son linge sale en famille mais sans eau et sans savon !….

  • 10 octobre à 13:39 | Gérard (#7761)

    Ok

    le constat est effroyable

    il n’y a parmi les handicapés de la planète que la Libye, sciemment détruite par un certain Sarkozy pour des raisons que lui seul connait, mais que la justice Française élucidera un jour, pour être plus malade que notre île heureuse.

    mais je regrette que Ndimby, au delà du constat, ne nous propose pas d’axe de combat, de remède à cette « déprime » collective qui nous ronge, par exemple de lutter contre la corruption « ordinaire », cette mère de tous les vices que nous acceptons trop facilement.

    allez, on commence demain, on refuse de payer le policier, le fonctionnaire, le premier imbécile venu, qui nous réclame 4 sous, parce que il fait chaud, que notre dossier traine, que le papier demandé ne peut être signé que le lendemain, etc etc.........

  • 10 octobre à 13:47 | Babah (#9347)

    A l’appui de cet édito, pour faire court et précis ( contre certains esprits embrumés de trop de blabla ) :
    - Faits mesurables, les Gasy n’ont mieux mangé, n’ont été mieux éduqués, mieux soignés et mieux sécurisés que durant Tsiranana et Ravalomanana.

    -Tous les régimes ( y compris le PSD et le TIM ) ont leur part de casseroles, scandales et autres phénomènes d’injustices, mais au moins ces 2 chefs d’Etat ont amélioré significativement le bien-être quotidien de la majorité de la population : durant leur présidence, on pouvait parler de l’existence d’une vraie classe moyenne, pour témoigner de cette évidence.

    Ceux qui prônent les révolutions, refondation, ou autres « destructions avant construction », et qui voudraient entraîner tout le monde dans l’utopie du « départ à zéro » se réfèrent au zéro de leur esprit, cherchant des dinika, des balawass, des palabres..., par le moyen de grèves, sakoroka, fitsaram-bahoaka, ampamoaka, honohono, diabolisation,rumeurs et autres fantasmagories, afin de décrocher des postes mora genre CSR, HAE, CT et CT.

    C’est tout, j’ai fini.

    • 10 octobre à 15:01 | el che (#344) répond à Babah

      Bonjour babah
      Il y a révolte d’une part, et révolution d’autre part. La révolte et est un mouvement de colère spontané et désorganisé. S’il mène à la destruction, elle n’élude pas les problème objets de la révolte.
      La révolution est par contre la maîtrise de la révolte, qui s’organise pour des solutions de remplacement d’un système que l’on a rejeté.
      Tout cela nous mène à la conclusion qu’il n’y a jamais eu de révolution à Mada, mais tout juste des successionsites de révoltes, incapables de transformer profondément la société malgache.

  • 10 octobre à 14:45 | Saint-Jo (#8511)

    Dégringoler dans cet Index Mo Ibrahim à une vitesse comparable à la vitesse de la dégringolade des pays en état de guerre civile , avec participation de ressortissants étrangers , que sont la Libye et l’Érythrée , serait-il ressenti comme un honneur et un sujet de fierté pour la classe politique qui dirige Madagascar actuellement ?
    Il faut croire que oui , si l’on tient compte des réactions des uns des autres sur ce forum !
    Il est même possible que nous pouvons faire moins bien encore que ces pays en guerre.
    D’ailleurs les forces de répression gasy ne font-elles pas déjà la guerre à nos populations ?
    Et l’essentiel ne serait-il pas que les détenteurs du pouvoir puissent vivre dans l ’opulence , eux ?
    Et tant pis pour les populations !
    Nous autres n’avons nullement besoin de guerre pour nous enfoncer dans les classements internationaux

  • 10 octobre à 15:18 | ratiarivelo (#131)

    Salama jiaby !! o ra-el Che o ? Anotanio any i zandry lahy BORIS BEKAMISY, fa afaka manome sy mamaly tsara ny FANONTANIANAO izy **** mahereza e !

    • 10 octobre à 15:50 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à ratiarivelo

      Merci amianao zokybe Ratiarivelo mahatsiaro zah !

      Zah zaraiky fô peut repondre à El Che volagninao !??
      Adignanareo moa revolution_nandré tamin’ny 2002 iny ? IL suffit de mettre un Merina à Iavoloha volagninareo et Madagascar sera le Japon de l’Afrique !

      Et pourtant l’Indicateur de Mo Ibrahim izy akoô io tsy tapitry midégringoler depuis que 2 merina de bon teint sont élus démocratiquement avec en bonus .......un premera touro de vita.....

      MAPmé sady mahamenatra !
      BB

    • 13 octobre à 15:56 | I MATORIANDRO (#6033) répond à ratiarivelo

      @ Boris bokanify

      Lisany tanindrana reo ihany no nandany ty Merina farany ty niaraka t@ hala-bato bevata !
      Sao de heverin’lah fa keliloha otran’lah daholo ny olona eto ka tsy ahatadidy ze lazain’lah taloha !

      Miverena any any @ afobe misy an’lah any ! tsy manakery tsy manam-pahefanaa ! Miala ! Miala !

  • 10 octobre à 15:39 | lefona ihany (#6757)

    Monsieur ndimny est toujours in love de ANR !!
    + 1 avec Kartell : 2009, ANR et la transition ne sont pas le bouc émissaire de la situation actuelle !
    Quand à évoquer, de la part de certains forumistes à longueur de journée la mernitude et le fédéralisme...on comprend bien combien les intellos auto-porclamés de MT sont limités..intellectuellement.
    On a des dirigeants nuls ? OK !
    On a des politiciens nuls ? Dommage !
    On a une constitution nulle ? d’après qui ?
    On a des intellos nuls ? Ah mince !
    On a un peuple nul ? non !..Mais on ne sait pas pourquoi, d’après ce que disent les forumiste de MT, il y a autant de tribus sur le même sol ! Ca compliquerait tout !
    On a un historique nul ? Apparemment ca dépend de chacun car l’historique est bon si on en a fait parti et idem en terme d’économie quand on a pu en tirer son avantage ! HAHA ! Bon courage !
    As-t-on seulement des visions ?...Non ! on n’a que des rancœurs, de la nostalgie et de..l’égo démesuré à étaler !

    • 10 octobre à 15:58 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à lefona ihany

      Pendant que les indicateurs de gouvernance s’effondrent et virent au rouge dans les Pays des Gasigasy, les pseudo_intellos MALgasy ne trouvent mieux que d’ADMIRER NARCISSIQUEMENT LEUR OMBILIC pour disputer encore de quelles COLLINES ils sont ...ou de quelle RIVE GAUCHE ou DROITE du canal d’Andriatany sont leurs ancêtres !

      PATHETIQUE !
      BB

  • 10 octobre à 17:34 | Isandra (#7070)

    Ndimby a finalement sorti ses griffes contre qui ? sa source d’inspiration, Président Andry Nirina Rajoelina, seul Président étant à la tête du pays plus de 3 ans qui n’a pas augmenté nos dettes,...a pu honorer les échéances,...malgré, les sanctions injustes frappées notre pays,...vu le deux poids deux mesures de la CI sous emprise des Américains,...

    Les fautes de Rajoelina sont :
    - Il a encore cru l’influence de la France en Afrique,
    - Il n’est pas pro-Américains,...

    • 10 octobre à 20:21 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Merci pour le scoop, Ndimby admirateur du rat zoel, cet eunuque décérébré , je ne sais pas sous quel jetlag vous etes mais manifestement , vous n’ etes pas sur cette planète !

  • 10 octobre à 17:55 | ratiarivelo (#131)

    Misaotranao zandry lahy BB Samy tsara é !!

  • 10 octobre à 20:19 | Saint-Jo (#8511)

    De quoi se plaignent les foza ?

    Que le DJ-ex-la-terreur n’est pas aimé par les Américains ? Mais qui a empêché le DJ-ex-la-terreur d’apprendre la langue anglaise pour pouvoir communiquer aux Anglo-Saxons ? Qu’est-ce qu’il avait fait de sa jeunesse ? Quelqu’un l’a aussi obligé à faire un coup d’état ?
    Que le DJ-ex-la-terreur soit lâché par les troupes de Hollande , quoi de plus normal ! Le DJ-ex-la-terreur était le pantin de Sarko , l’adversaire politique de Hollande . Mais ça , le DJ-ex-la-terreur et ses serviteurs ne le comprendront jamais.

    Et RAMBO , le foza auto-déclaré ancien étudiant à Aix alors ?
    C’est un pauv’ type !
    Il s’auto-proclame andriana merina , mais il fait de la lèche à l’intervenant le plus anti-merina de ce forum .
    Et ce n’est pas tout ! Il s’auto-déclare foza conseiller de Rajao-la-terreur , mais il fait aussi de la lèche à l’un des plus anti-foza des habitués de ce forum aussi .
    Question : RAMBO est-il capable de comprendre ce qu’il lit , et même ce qu’il écrit ?

    • 10 octobre à 20:30 | Jipo (#4988) répond à Saint-Jo

      Vous savez pourquoi il y a tant de kons ?
      Parcequ’ ils sont là pour montrer les chemins, comme les exemples, à ne pas suivre, et Dieu sait s’ ils sont nombreux : à vouloir les suivre 🐾 ...

  • 10 octobre à 21:59 | Babah (#9347)

    Pour certains ( Boris-le-cotier et St-Jo-le-merina, par exemple )il suffirait d’un critère ethnique pour trouver LA solution politique. Pour d’autres ( Punchline et Diego ou autres ), changer de structure changerait la mentalité...

    En réalité, ceux qui ont applaudi le coup de 2009, placé le Domelina et fait élire Rajao : les petits fanas de Ratsiraka, Arema,Tgv, Mapar, Armada, Mmm, Vert-libéral, Rpsd, Vital, Pierrot, Hajo, Sefafi, Ray@dreny mijoro, Ex-ct et cst, etc ( j’en oublie forcément, car ils pullulent comme les morpions )... vous n’avez aucune légitimité de dénigrer ou critiquer le Hvm ! Vous avez d’abord tout fait pour évincer le régime Ra8, placé le petit dj comme chef supréême de débilités, et enfin invité les électeurs à baigner dans cette fange qui perdure jusqu’à maintenant, et vous prétendez encore donner une leçon d’analyse politique ?

    Avalez en silence votre saleté et ne venez pas vomir en public ce que vous avez concocté en chantant « iny lalana iny ». Digérez en silence, ne venez pas hurler votre manque de lucidité sur la place publique, prenez-en de la graine puisque le vomi et le detritus font un beau compost pour planter. Qu’est-ce que cette mentalité de se mettre en avant en brandissant ses erreurs en la personne de votre ex-ministre des finances devenu prm ?

    Ayez la décence d’attendre le terme du mandat de votre candidat devenu un élu avalisé par tous et n’entraînez pas les autres à nettoyer votre vomi, si vous n’avez plus la force de le réingurgiter, c’est votre problème... Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude.

    Quel est ce genre de raisonnement des leaders foza genre Hajo, Raholdina, Rossy, Razanamahasoa, PapyZanô, Houlder, Patrick Sobika, laVerité, laGazette, l’Observateur, LalatianaFree, UrferSefafi,etc. qui, sous prétexte qu’ils l’ont fait élire veulent destituer leur ex-poulain sinon prendre la population pour un troupeau : personne n’est dupe, voilà pourquoi même s’il y a les rumeurs de robe-ananas, anjozorobe, MLE, Guista-menalamba, Mitsangana-poritra, Afosendikaly, Lyllison-ville-morte, grève de toutes sortes, etc. la mayonnaise foza ne prend plus.

    Je le répète : le bon sens constate qu’il y a eu mieux-vivre des Gasy sous Tsiranana et Ra8. En-déça, rien que de la fumisterie pseudo-révolutionnaire de pacotilles avec des groooosses arnaques comme le grooos superlatifs utlisés par des parvenus : « conseil suprême, haute autorité, conseil supérieur, Mijoro, Mitsangana, Dinika, ... »

    What else ?

    • 10 octobre à 23:59 | Albatros (#234) répond à Babah

      Bonsoir Babah !
      En attendant le peuple malgache subit ce « vomi » démocratique.

    • 11 octobre à 00:54 | Babah (#9347) répond à Babah

      Albatros,
      Bien vu. Reste la conclusion à en tirer : la faute ne revient pas tellement au vomi mais aux acteurs, c’est-à-dire tous ceux-la qui sont si fiers de dégobiller en public ce dont ils se sont goinfrés, croyant pouvoir avaler le hvm comme du beurre. Ce sont ces foza qu’il s’agit tous de balayer avec leur vomissure pour raison de santé publique.

      Moi, je reste étonné des gens qui, sous pretexte qu’ils se trouvent misérable avec ce régime hvm, en arrivent à applaudir les mpampitsangana, mpanao dinika, etc qui ne sont rien de plus que des hvm-avortons, des produits de fausses-couches hvm, des fœtus-hvm dont la destinée a été interrompue par le couple décideur Rajao-Voahangy ! D’où toute cette insalubrité publique dans laquelle nous vivons... Ils auraient bien tous voulu intégrer le palais-hvm et ne sont devenus aussi enragés que parce qu’ils ont été laissés dehors.

      Que de la mauvaise foi, des rancœurs, des envies, de la mesquinerie : maintenant, ils se croient intelligents en vomissant ce qu’ils ont si ardemment asticoté et mariné au début. La solution idéale serait de leur faire avaler de force toute cette cuisine malsaine, mais bon... contentons-nous de les évacuer ensemble, eux et leur vomi, ce serait déjà sain.

      Tant pis pour les mapar-armada-MLE-dinika-mitsangana-etc, il n’avait qu’à ne pas avaler une noix de coco enrobée d’ecailles d’ananas sans l’avoir épluché avant .

    • 11 octobre à 10:32 | Isandra (#7070) répond à Babah

      Babah,

      Si Hery était à la tête d’un pays où la démocratie et l’état de droit sont les règles, il n’aurait plus été à sa place, au vu de violation de la constitution qu’il a commise,...et toutes ces affaires publiées par les journaux à propos de ses proches auraient fait l’objet des enquêtes de la justice indépendante,...

      Malheureusement, nous sommes dans un pays où c’est la loi de plus fort qui règne, Hery reste au pouvoir, grâce aux simples décisions de 7 juges de la HCC, malgré le vote de la majorité de l’assemblée(représentant du peuple) pour son empêchement(Le brésil est très très loin de Madagascar pour être un modèle),...

      Face à cette transgression la loi et le principe, que devraient il faire les opposants, croiser le bras, suivre tranquillement sur leur confortable salon les abus de ce régime,...ne rien faire comme les intellos font actuellement,..., laisser les choses se pourrir...? Je pense que Non,...

      N’oubliez pas que les opposants de Ra8 avaient fait plusieurs tentatives de manifestation, avant qu’ils puissent réussir à le faire démissionner,...Donc, les opposants actuel devraient avoir de l’endurance et patience,...s’ils veulent réussir,...

    • 13 octobre à 16:33 | I MATORIANDRO (#6033) répond à Babah

      @ inandra

      Tena tsy mihevitra ze lazainy @ antsoin’i St Jo tokoa ty ramatoa ty !!!

      Zao fitondrana mampangidy vava anareo zao no tena mendrika anareo fozaorana reo e !!!

      Kendan’ny vomanga nasesiky ny tananareo zao nareo ka de matatesa o !

      Mpandika lalana hono ty fitondrana nanaovan’dry zareo anjolofo ty kanefa de ry zareo mihintsy no nampianatra sy lasa fakan-tahak’ty fitondrana ty ! Oadray lehiretsy a !

      Samia velon’aina !

  • 11 octobre à 00:19 | Jipo (#4988)

    La démocrassie est un leurre pour gogos, qui comme les kons : sont plus nombreux que le reste, c ’est bien pour ça qu’ ils y croient .
    La dictature c ’est fermes ta gueule, la démocratie c ’est cause toujours ...

    • 11 octobre à 15:29 | Albatros (#234) répond à Jipo

      J’ai qu’en même une préférence pour la démocratie !. Même imparfaite !.

  • 11 octobre à 11:50 | Saint-Jo (#8511)

    Bonjour !

    Évidemment, même si je suis un Merina de partout et de nulle part, je ne suis pas du genre à croire au miracle comme l’insinue Babah.
    En tant que paysan, amateur de culture de riz (donc non professionnel), je suis bien conscient que pour obtenir une bonne récolte il faut faire les efforts adéquats en temps voulu, et non pas attendre que tout vous tombe tout cuit dans la bouche. Et je sais aussi tenir compte des campagnes précédentes pour tâcher de faire mieux pour la suivante.

    L’esprit superficiel de Babah croit à tort que j’ai écrit , selon lui , que ce qu’il appelle LA MERINITUDE ( néologisme vide de sens ) serait la solution aux graves problèmes de ce pays et de ses habitants.
    Or je n’ai jamais écrit pareille énormité.
    Mais cet esprit superficiel de Babah pourrait être une explication du fait que le couillon à l’esprit tout autant superficiel RAMBO lui fait de la lèche, malgré les écrits plus que dégoûtants de Babah à l’encontre des foza.

    Sur ce forum, j’ai fait un rappel de l’Histoire de l’Imerina, du vécu des Merina en mode de gouvernement et d’administration au temps de jadis ainsi que de leurs méthodes de travail.
    J’ai dit que tout cela fait partie de la culture merina, hélas ! oubliée ou diluée dans LA nation malagasy qui , elle , n’a jamais été fondée ni construite.
    Une preuve de cette non-existence de LA nation gasy ? Il n’y a qu’à lire les posts de Boris ou de RAMBO ou même de Babah.
    Tandis que la nation merina, elle , elle avait déjà réellement existé.
    Mais est-ce qu’elle existe toujours ? A mon avis elle est enfouie dans notre subconscient .

    Mais je me demande pourquoi , dès que l’on évoque l’Imerina , son Histoire et sa culture , alors inexplicablement , tout de suite après , certaines personnes perdent leur calme .

    • 12 octobre à 11:50 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo

      Saint-Jo,

      Vou voudriez vous démarquer de Rambo mais vous restez collé à son niveau à longueur de posts. Vous ne trouvez même pas que plus personne ne suit vos délires réciproques à tous les deux, sauf vous deux !

      Ce sujet de merina-de-l’imerina-ou-de-mada ou de la planète mars, c’est un sujet de conversation comme un autre. Chez vous deux, c’est une obsession et un cauchemar ! Vous déplorez que la nation gasy n’existe pas, quoi d’étonnant avec une mentalité pareille à la vôtre ? De toute manière, on ADHERE à une nation, ça ne s’impose nullement, ce n’est pas non plus acquis génétiquement comme vous semblez le croire. Si je ne me retrouve pas dans votre merinitude, je suis libre, vous n’avez rien à me dire là-dessus.

      Pour les autres Boris, Isandra, Betoko, Manga, Lefona, Diego, Punchline : c’est autre chose. La limite de la réflexion s’arrêtant au niveau du portefeuille, ou se confondant avec les sautes d’humeur évacuées par des éructations, ça peut se soigner, car pour l’envie, la jalousie, la mesquinerie, ny habadoana, la superstition,...le remède est simple, c’est la culture et l’éducation.

      Courage, allons, en avant !

    • 12 octobre à 12:11 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      @ Babah,

      Voilà une autre intelligence qui s’auto-proclame,...renforce le rang de Masin-Joany,...

    • 12 octobre à 12:15 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Cela nous convient bien, si l’on nous considère parmi la populace,...car nous faisons partie du peuple lambda,...

  • 11 octobre à 15:58 | tsimahafotsy (#6734)

    Le peuple libyen subit les atrocités de la guerre civile.
    Les Érythréens sont en guerre contre l’Éthiopie depuis 30 ans .
    Depuis 65 ans, les Malagasy sont en guerre ... En guerre contre quoi déjà ???
    N’est-il pas normal si ces 3 pays figurent parmi les cancres de l’index Mo Ibrahim ?
    Ceux qui vivent dans leur être intime l’insécurité alimentaire, l’insécurité politique, l’insécurité climatique, l’insécurité tout court, n’ont pas besoin de lire l’index Mo Ibrahim. Ils peuvent crever dans le silence et l’indifférence générale, Index Mo Ibrahim ou pas, çà n’empêchera pas Voahangy et ses copines d’aller faire leurs emplettes en Europe,
    çà n’empêchera pas les depiote de réclamer les avantages et les honneurs dus à leurs fonction,
    çà n’empêchera pas les oligarques dans leurs concours de la plus belle villa,
    çà n’empêchera pas Rajao de montrer qu’il est un esprit borné et que sa petitesse n’a d’égale que son ancien mentor le Dj.
    çà n’empêchera personne de dormir,
    et çà ne m’empêchera pas d’aller à Madagascar, pays en guerre ( en guerre contre quoi déjà ? ) apporter ma petite contribution avec mon école de la Côte Est et de continuer à sponsoriser mon équipe de rugby des bas quartiers de Tana.

  • 11 octobre à 16:06 | Albatros (#234)

    @ Isandra (ref : post du 11 octobre à 10h32 )
    Pensez vous que les député(e)s élu(e)s à l’Assemblée « représentent » vraiment le Peuple !?.
    Moi je pense qu’ils ne se font élire que pour défendre leurs propres intérêts !.
    C’est ce que vous reprochiez à Ravalomanana mais c’est aussi ce qu’on peut reprocher à Rajoelina (en vacances chez le « colonisateur » que vous éxécrez !) et à Rajaonarimampianina.
    J’ai récemment pu voir que certains députés étaient plus préoccupés à « valoriser » leur carnet d’adresse à des fins « économiques » pour eux et non pour des fins « politiques » pour le bien du peuple.
    La démocratie française n’est certes pas au Top mais la démocratie malgache est vérolée par des arrivistes qui ne pensent qu’à eux et à leur petit cercle de proche (exemple le cas de Mme Claudine Razaimamonjy).
    Vous défendez Mr Rajoelina est sa fumeuse révolution orange. Mais ce n’était pas une Révolution !.
    La Révolution viendra dans quelques années quand les jeunes de toutes les régions en auront marre de ce simulacre de démocratie centralisée et qu’ils rejetterons ce « vomi » dont parle Babah.

    • 11 octobre à 16:25 | takaka (#8449) répond à Albatros

      Isandra la nullarde ne mérite pas une telle réflexion.

    • 11 octobre à 16:58 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Pensez vous que les député(e)s élu(e)s à l’Assemblée « représentent » vraiment le Peuple !?.

      Du moins, ce qu’on nous a dit, c’est vrai, il y a des députés qui ne cherchent que pour leur intérêts personnels, il ne faudrait pas quand même, mettre tout le monde dans un même panier, il y a des députés qui travaillent vraiment pour le peuple, et défendre leur intérêts, par exemple, Naivo Raholdina, qui ne cesse de défendre les intérêts du petit peuple,...on peut citer d’autres personnes, mais on reste là,...J’ai dans ma tête un député TIM ami de mon oncle, lui aussi Tim inconditionnel, agit par conviction sans espérer quoi que ce soit au retour, vue l’ingratitude de leur patron,...

      Vous défendez Mr Rajoelina est sa fumeuse révolution orange. Mais ce n’était pas une Révolution !.

      Chacun sa propre interprétation, peut être, selon ses intérêts, moi, personnellement, c’est une vraie révolution laquelle nous a permis de nous débarrasser un dictateur-spoliateur,...qui avait l’intention de tout accaparer économiquement sans partage,...

    • 11 octobre à 17:08 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Isandra !.
      Une « révolution » c’est un profond changement de Société et de Mode de Vie !.

      En 2009 c’était juste un :
      - « Pousse-toi !, que je prenne ta place pour profiter moi aussi ! ».

      Libre à vous de penser le contraire !.

  • 11 octobre à 16:34 | papangue (#9623)

    Akory lahale, akory lihe,

    @Saint-Jo

    Je vais essayer de répondre, mais je ne vais pas forcément aller dans votre sens , ;-)

    Origine du mot Madagascar
    Il est admis que le mot Madagascar et le mot malagasy ne viennent pas directement de la même source :
    Madagascar vient d’une erreur de transcription de Mogadiscio, par un certain Marco Polo.

    Il (Marco P) mentionne Madaigascar, bien qu’il veuille parler de Mogadiscio. On lui doit le baptême du nom.
    Au fil des siècles, appelé ile Komr(île de la Lune), par les géographes arabes, Bukini par les Swahili, Bushini par les Comoriens, île Saint-Laurent par les Portugais, île Dauphine et Madécasse par le Français.

    Selon J.-C Hébert, Madagascar n’est pas d’origine malagasy, c’est de Flacourt qui est à l’origine de la confusion entre Madagascar et Madécasse.

    Le terme malagasy, viendrait d’une tribu en pays Tanosy : Maticassi.

    A lire J.-C.Hébert (« Madagascar et Malagasy, histoire d’un double nom de baptême », Bulletin de Madagascar, juillet-août 1971).

    Sinon ,pour la nation malagasy, effectivement, le sentiment d’appartenance à la même nation, a été renforcé par l’occupant , et à l’origine des premières troubles anti-colonialistes.

    L’historien Elikia M’bokolo, dans Afrique Noire : histoire et civilisations, tome 2, XIXè-XXIè
    Siècle , souligne l’unité culturelle et linguistique.

    En effet, Madagascar est une île géographique, mais aussi une « île culturelle » comme le relève Pierre Alexandre en rangeant l’Ethiopie et Madagascar dans cette catégorie en Afrique (Alexandre, 1981).

    Plus encore, plusieurs auteurs évoquent une « civilisation malgache » (Raison, 2000) pour caractériser tant la profonde unité que la très nette singularité culturelle du pays.

    Les hiérarchies claniques existent dans l’Anosy comme ailleurs :, avec les mêmes termes : Roandriana, etc ...

    Même si cette culture malagasy minore les autres « ethnies » par rapport à la dominante.

    C’est aussi l’unicité de la langue, unique en Afrique subsaharienne , parlée partout sur toute l’île.

    C’est aussi l’aspect religieux, avec le partage des rites communs : bain, reliques, cpratiques liées aux morts, rapport l’ancestralité.

    Ainsi, la nation malgache peut se fonder sur des éléments aussi solides que l’insularité, l’unicité de la langue et un fonds culturel largement partagé.

    La construction politique du royaume de Madagascar ,était pour contrer la visée des pays européens sur M/CAR.
    Selon Raison-Jourde, c’est unique en Afrique à cette epoque, : l’État merina précéda la conscience de l’existence d’une nation et le royaume de Madagascar fut une construction politique avant que de devenir un fait national.

    • 11 octobre à 20:04 | Saint-Jo (#8511) répond à papangue

      Bonjour , papangue !
      Il y a matière à réfléchir dans votre post . Merci !
      A une prochaine fois , très certainement .

  • 12 octobre à 09:18 | mandrozeza (#5123)

    Merci M. Ndimby,
    votre envie d’écrire revient et cela fera plaisir à beaucoup de lecteurs.
    Vous aurez sans doute remarqué la première réaction sur la place singulière de la « merenitude » dans le pays malgache. Pas la peine d’aller sur ce terrain là, encore moins quand on sait que la pauvreté touche autant certaines populations des hauts plateaux que celles du sud de Madagascar.
    Je suis surpris que vous ne discutiez pas le terme de « cancre » retenu dans le titre. Familièrement, cela veut dire paresseux et nul. C’est presque insultant pour des millions de personnes. Il y a des problèmes de gouvernance, de corruption, de pauvreté mais il y aussi un pays qui bon an, mal an, se construit et se déconstruit. C’est vraisemblablement dans les domaines de la sécurité et de l’alphabétisme que cela se déconstruit le plus. Faut-il recruter pour une dizaine d’années des brigades sécuritaires et des brigades efficaces d’instituteurs et de professeurs de collèges ? C’est en tout cas ce qui porterait le plus de fruits dans les trente ans à venir.
    Trente ans, eh oui, il faudra au moins trente ans pour remonter la pente depuis les choix catastrophiques de la fin des années 70 et 80.

    • 12 octobre à 10:05 | Isandra (#7070) répond à mandrozeza

      Rectification,

      Ndimby a toujours envie d’écrire, mais il est à court d’inspiration depuis que Rajoelina, sa source d’inspiration,...n’est plus au pouvoir et se retirant momentanément de la vie politique pour mieux se préparer les échéances à venir,...d’où la rareté et la mauvaise qualité de son éditos de ce dernier temps,...

  • 12 octobre à 13:24 | Saint-Jo (#8511)

    @ Babah !

    Vous êtes dur à la détente , vous aussi !
    Je ne suis pas au même rang que le soi-disant andriana merina RAMBO .
    Que le soi-disant andriana merina RAMBO se croirait supérieur à moi ? Je m’en contre-fous totalement .
    Que l’auto-proclamé ancien étudiant à Aix-en-Provence se sentirait inférieur à moi ? Ce qui n’est absolument pas possible ! Et de toute manière je m’en contre-fous également !

    Mais ce que je ne veux surtout pas , mais alors pas du tout , c’est d’être considéré l’égal de RAMBO ! Beuuuurk !

    « 12 octobre à 11:50 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo »
    a)
    « Si je ne me retrouve pas dans votre merinitude, je suis libre, vous n’avez rien à me dire là-dessus. »
    Commentaire :
    « Merinitude » ? Quèsaco ? Contrairement à ce que vous semblez croire , je n’ai rien dit sur un « truc » que j’ignore ; et surtout pas à vous , Babah .
    « Merinitude » ? C’est un néologisme que je ne connais pas et qui , je pense , est vide de sens !
    Ou alors , Babah , vous voulez vous hisser au rang des Aimé Césaire et Senghor , en inventant votre « truc » perso à vous ? Mais êtes-vous sûr d’être du même calibre que ces deux grands hommes en talent , en acuité d’esprit et en charisme ? Désolé de vous le dire de façon abrupte , mais vous êtes très-très loin en-dessous d’eux !
    Moi , je me contente d’être un Merina de partout et de nulle part qui sait juste lire et écrire .

    b)
    « Vous déplorez que la nation gasy n’existe pas, quoi d’étonnant avec une mentalité pareille à la vôtre ? »
    Commentaire :
    Je ne déplore rien du tout sur ce plan ! Et ma mentalité est ce qu’elle est ! Qu’elle plaise à Babah , ou non !
    Moi , je ne crois que ce que je vois et ce que l’on peut prouver !
    Si Babah croit que la nation malgache existe , ce n’est surtout pas moi qui l’empêcherai de continuer à y croire !

    Conclusion :
    Certaines personnes , même celles qui se croient à tort ou raison hautement instruites , réagissent de façon épidermique dès que l’on parle de l’Imerina !
    On se demande bien pourquoi ?

    • 12 octobre à 13:30 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      c)
      « 12 octobre à 11:50 | Babah (#9347) répond à Saint-Jo »
      « Saint-Jo, Vou voudriez vous démarquer de Rambo mais vous restez collé à son niveau à longueur de posts. Vous ne trouvez même pas que plus personne ne suit vos délires réciproques à tous les deux, sauf vous deux ! »

      Ironie :
      Pour pouvoir écrire ça , il est évident que Babah « ne suit pas » , mais alors pas du tout , ces « délires » !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 475