::::  Site web indépendant, sans attache avec le journal papier  ::::  Les dernières actualités  Actus Générales    Annonces personnelles  Annonces    ::::    Facebook    Twitter    Google+ Google+   ::::
Antananarivo | 16h41  :  27°C  :  Soleil et nuages épars
mercredi 1er octobre 2014
 

 > Politique

Arrupe Ekar Faravohitra

Importante réunion de travail

vendredi 27 mars 2009

Préparation d’une concertation nationale ou d’une Assise ou des Etats Généraux pour les valeurs républicaines, quelle qu’elle soit, la réunion de travail s’est déroulée ce jeudi 26 mars sans le TIM.

Le centre ARRUPE EKAR Faravohitra a hébergé une réunion de presque toutes les entités sensées être appelées à réfléchir et à préparer le passage vers une autre République. Ont participé à cette réunion les sociétés civiles dont la plateforme conduite par Madame Lalao Randriamampionona, des organisations de défense des droits de l’homme dont celle dirigée par Madame Chandoutis Raoerason, des associations politiques comme celle présidée par Elia Ravelomanantsoa et bien sûr des groupements du secteur professionnel privé.

Les formations politiques n’ont pas manqué au rendez-vous : UNDD, CRN, FIDEM, AREMA, GRAD ILOAFO,… mais aussi des formations ou groupements ou cercle de réflexion ou d’observation comme le CDE de Serge Zafimahova ou la SEFAFI de Madeleine Ramaholimihaso.

Le TIM a toutefois manqué à l’appel. Or il s’agissait de préparer l’avenir de cette nation qui traverse une phase trouble et confuse de son histoire.

Recueilli par Valis

   Imprimer cet article    Enregistrer au format PDF    Partager
 6 réactions Lire les commentaires
  • Importante réunion de travail
    27 mars 2009 07:44, par Lemurkata (#801)

    Le TIM ne peut pas participer à ces réunions préparatoires tant que l’organisation des assises reste sous la houlette de la HAT. Autrement, cela reviendrait à reconnaitre de facto la prise de pouvoir de la HAT.
    Toutefois, le TIM semble rester ouvert au dialogue, à condition que les assises se fassent sous couvert des organisations internationales. La HAT devrait saisir cette opportunité si elle ne veut pas se retrouver rapidement dans une situation inextricable. Cela permettrait de faciliter les négociations vers une levée des sanctions. Et de toute façon, sans participation du TIM (qui reste jusqu’à preuve du contraire le premier parti politique du pays), les décisions de ces assises resteront critiquables. Et on se retrouverait alors avec un projet de société portant en son sein les germes d’une prochaine contestation, d’une crise, de l’avènement d’une nouvelle république ...

    • Importante réunion de travail
      27 mars 2009 07:51, fandresena (#299) répond à Lemurkata (#801)

      Et encore les cathos et surtout Odon. vous ne vous en sortirez jamais !!! jamais

    • Importante réunion de travail
      27 mars 2009 14:09, Ranjoky (#410) répond à Lemurkata (#801)

      Je ne comprends pas ce qu’on entend par « premier parti politique »... Qu’est-ce qui fait qu’un parti politique soit le « premier » ?

      • Importante réunion de travail
        27 mars 2009 23:56, Manantena (#1345) répond à Ranjoky (#410)

        Sans être TIM, à mon humble avis, un parti politique est le « premier » quand il compte la majorité des élus.
        Comment pouvez-vous le mettre ainsi au même rang qu’un parti qui n’aligne même pas un maire de petite commune ?
        Il peut y avoir plus d’une centaine de partis politique, du genre de celui de Ramaroson ou de Ramaromisa, et vous pensez être crédible avec ce genre de compte ???

  • Importante réunion de travail
    27 mars 2009 18:39, par demokrasia fostsiny (#160)

    Sans partis politiques il n’y a pas de démocratie.

    A Madagascar tous les partis politiques n’ont pas assumé leurs responsabilités, ce qui a amené à la situation actuelle.

    Le TIM parti archi majoritaire dans toutes les institutions démocratiques s’est contenté de dire « amen » à toutes les décisions du président, ce qui l’a conforté dans ses pratiques anti démocratiques.
    Le comportement du TIM a été néfaste pour le président.

    Un parti politique majoritaire qui se contente d’être un parti de supporters voire de courtisans ne rend pas service au pouvoir qu’il soutient ni à la démocratie.

    Les partis d’opposition barricadés dans une position suicidaire et inutile en boycottant toutes les élections ont joué un mauvais tour à la démocratie.

    La participation de tous les partis politiques et surtout du TIM à ces assises nationales est un moyen pour eux de rentrer dans le jeu démocratique normal et de donner une chance à la démocratie de ne pas être confisquée par les hommes soit disant « providentiels » qu’ils s’appellent Marc Ravalomanana, Andry Rajoelina ou autres !!!!!!!!.

Vols, Hôtels, Séjours :
Les meilleurs prix

Un Top des prix tous les jours


La météo à Madagascar

 

Nous suivre

     
Publicité sur Madagascar-Tribune.com

 

Le Petit Futé

 

  • Version pour Smartphone
  • m.madagascar-tribune.com

  • Version pour IPhone
  • iphone.madagascar-tribune.com

    Visiteurs connectés : 306  



    Mettre en page d'Accueil | Ajouter á mes Favoris | Newsletter | © Madagascar-Tribune.Com | Propulsé par Vahiny |  Motorisé par SPIP

    Découvrez aussi : Xbox 360