Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 29 avril 2017
Antananarivo | 13h53
 

Editorial

Îles Éparses : Con Gesticulación

mercredi 24 septembre 2014 | Lalatiana Pitchboule

« Les îlots revendiqués par les gouvernements successifs de Madagascar à partir de 1972 ont été des territoires étatiques malgaches et plus précisément des dépendances du Royaume souverain de Madagascar jusqu’à son annexion par la France, le 6 août 1896. […]ils ont été, par la suite, des dépendances administratives de la Grande Île jusqu’à l’entrée en vigueur du décret du 1er avril 1960. En réalisant le démembrement du territoire national malgache sans consultation préalable du peuple de Madagascar ou de ses représentants élus et au mépris du principe de l’intangibilité des frontières coloniales, le décret du 1er avril 1960 déroge aux principes généraux de la succession d’États.. »  [1]

Voilà…

Et l’argument qui dénie un quelconque droit des Malgaches sur les Éparses relève d’une profonde imposture. Pourquoi ? … Parce que l’acte de loi de 1896 qui déclare colonie française « […] Madagascar et les îles qui en dépendent », reconnait de fait la sujétion de ces îles à l’État malgache d’avant la colonisation. La seule logique aurait exigé que la déclaration de l’indépendance restitue aux Malgaches ces territoires. C’est « je te pique ta bagnole, et je te la rends sans les accessoires » … Allo !!!!

Alors quand le Président malgache revient de Paris en confirmant notre sentiment qu’il n’y avait jamais eu d’alternative réelle au projet de cogestion des Îles Éparses, ça ne peut qu’irriter. Cinq ans de crise pour arriver en conclusion à ce qu’a toujours voulu « reny malala », c’est effectivement pour le moins rageant.

Derrière l’idée de cogestion, certains verront le verre à moitié plein qui liront « Cogestion = match nul ; personne n’a raison. Personne ne renonce à sa souveraineté ; c’est quelque part reconnaître que nous, Malgaches, avons des droits sur les Éparses ». C’est la vision que défend le politique français et qu’avait à l’époque défendue le Président malgache.

D’autres y verront le verre à moitié vide qui diront « Cogestion = perte de souveraineté ; c’est reconnaître que reny malala a autant de droits que nous sur ces territoires » … Ça, c’est un peu dur à avaler… Mais il faut aussi prendre conscience que du coté français, d’autres forces politiques rejetteront cette idée strictement sur le même argument : « Si c’est à nous, on ne parle pas de cogestion… Non mais ! … C’est notre territoire, ce sont nos richesses ».

Mais en fait, les richesses supposées du territoire des Éparses en termes de ressources pétrolières ou gazières ne devraient même pas être véritablement le problème. Au vu de ce à quoi on a assisté jusqu’ici en termes de surexploitation ou de pillage de nos ressources, ces logiques de mise en valeur d’hypothétiques richesses fossiles ou minières nous inquièteraient même en termes de préservation de l’environnement et de réalité des retombées pour le pays.

Il s’agit par contre de se poser en défenseur de ce principe : qu’on rende aux Malgaches ce qui a appartenu aux Malgaches. Et je laisserai le soin aux experts de débattre longuement par medias et prétoires interposés et d’y fourbir leurs arguties historiques et juridiques.

Et quant aux autres qui glosent sur un registre : « voilà bien les Malgaches, à pleurer sur ce qu’ils n’ont pas au lieu de valoriser ce qu’ils ont », ceux là sont bien insupportables dans leur mépris quand ils disent : « hé ho, les Malgaches… allez donc travailler vos rizières et régler vos problèmes de corruption et de gouvernance avant de venir nous enquiquiner avec votre honneur et votre désir de justice ». Wep… Sauf qu’en la matière, les Malgaches ont, eux aussi, besoin qu’on les reconnaisse dans leur honneur.

Il faut toutefois avoir conscience qu’il y a là une impasse immédiate. S’il n’est pas question que les Malgaches renoncent à leur souveraineté, il sera de même difficile à un gouvernement français, quel qu’il soit, de renoncer à une parcelle du territoire national, fût-elle infime comme c’est le cas pour les îles Éparses ou fût-elle illégitime. Aucun gouvernement n’osera affronter et son opinion publique, et son parlement en vue d’une ratification pour rétrocéder à QUI QUE CE SOIT le moindre pouce carré de son territoire national. « Pourquoi imaginez-vous que nous arrivions à avaler ce que vous n’avalez pas vous-même ? Un peu d’empathie, enfin !!! »

À moins de l’éclosion d’un gros scandale… Comme celui de la complaisance du gouvernement français de l’époque pour les auteurs d’un coup d’État qui avait peut être l’avantage de mettre en place un pouvoir favorable à des discussions sur les Eparses.

Mais au fait, quel intérêt pourraient avoir les Malgaches quant à une cogestion ? L’exploitation d’hypothétiques ressources pétrolières a-t-on dit ??? Mais pourquoi diable partager un gâteau qu’ils pourraient avoir pour eux tous seuls ? D’autant que la résolution de ce conflit ne présente aucune forme d’urgence. Nous sommes dans le temps long… l’Assemblée Générale de l’ONU n’a toujours pas examiné la question qu’elle repousse de session en session… Et le conflit des Malouines entre l’Argentine et l’Angleterre, lequel conflit fait désormais l’objet de convoitises pétrolières (tiens donc !!!) et se réveille, n’est toujours pas tranché malgré une guerre dont on a su la violence.

Et puis, pourquoi ne se satisferait-on pas d’accords de coopération sur des Îles Éparses reconnues malgaches ? Des accords tels que ceux qui existent aujourd’hui, fixés dans ces « liens d’amitié historique avec la France », pourraient parfaitement s’envisager. Ça changerait quoi ? On y traiterait de sécurité régionale, de protection des espèces animales et végétales, de recherche océanographique, de répression de la pêche illégale, de sécurité de la navigation, de lutte contre les pollutions du milieu terrestre et marin, de lutte contre les rejets de déchets industriels ou d’hydrocarbures.

À la rigueur, protéger ces écosystèmes uniques et fragiles serait une ambition bien plus légitime. Une inscription au « patrimoine mondial naturel et culturel » de l’UNESCO reconnaissant ces îlots au plan international comme sanctuaires à la « valeur universelle exceptionnelle » s’avèrerait quand même bien venue pour mettre tout le monde d’accord… Pour un temps.

Mais bon… Pour ça, il faut un peu de courage, de vision, d’affirmation… Et pas seulement de l’intelligence tactique : un alignement négocié ne voulant probablement que satisfaire des logiques cruciales de politique intérieure malgache ne résoudra rien sur le long terme… et n’attisera que des frustrations…

Bien à vous tous.

Patrick Rakotomalala (Lalatiana PitchBoule)

Notes

[1selon André Oraison – Enseignant en Droit Public de l’Université de la Réunion – in « Radioscopie de la Querelle Franco Malgache sur les Îles Éparses du Canal de Mozambique ». Le document de référence sur le sujet.

120 commentaires

Vos commentaires

  • 24 septembre 2014 à 11:32 | Jipo (#4988)

    IMPOSSIBLE DE POSTER QUOI QUE CE SOIT LA LUTTE ANTI SPAM, BUTTE / LE TITRE !!!
    Merci Lalatiana, voilà ce qui incarne magistralement la sagesse Malgache , & si les Français sont assez kon pour s’ endetter à votre place, et bien qu’ ils le fassent !
    A présent je le répète une énième fois : Si l’ on faisait un referendum pour savoir si les Malgaches voulaient redevenir Français, et bien je mes mes 1+1 / la table que les indépendantistes taquineront le même % que ceux qui regrettent le rat des discothèques à savoir entre 8 & 11 % : bien payé !
    Idem pour la faune et la flore des éparses ; sans oublier que nous ne sommes pas en Crimée et que la France n’ est pas la Russie ...

    • 24 septembre 2014 à 12:40 | lalatiana (#1016) répond à Jipo

      ah ... c’est l’accent sur le o de gesticulacion qui perturbe l’anti spam ...

    • 24 septembre 2014 à 14:48 | Jipo (#4988) répond à lalatiana

      j’ ai juste supprimé le k-o-n .
      Merci à vous , je trouvais dommage que l’ on puisse vous répondre particulièrement sur ce sujet ô combien mahafana .

    • 26 septembre 2014 à 10:50 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      Et moi je vous dis, que pas besoin de référendum, qu’au lendemain de l’entrée des allemands à Paris, si on avait demandé aux français s’il voulait être allemands, ont connaît la réponse historique de la france : n’oublions jamais que la france dite libre a fait du zèle pour livrer les juifs, et de tous les pays occupés, c’est la france la championne. La france du saucisson : on connaît de quoi en attendre. Des résistants, il y en a eu, mais ce n’est pas la majorité. Les femmes tondues, à la libération, oh ! mon Dieu, pourquoi ils ont inventé ce mot, et pourquoi dire « occupation » ? La libération, c’est Hitler qui entre dans Paris.

      A chacun son héritage historique, je disais...

    • 26 septembre 2014 à 11:09 | Bena (#2721) répond à lalatiana

      raha azo atao, dia aoka mba hisy handika @ teny gasy ity lahatsoratra ity ary ho zaraina @ depiote rehetra. ireo manko no tokony tena hiady an’io koa. saingy tokony esorina ny andalana roa farany fa hanahirana ny fahazoany azy.

    • 28 septembre 2014 à 01:05 | DIPLOMAT (#846) répond à kakilay

      N’importe quoi ... vous venez juste d’oublier qu’à l’armistice la France venait de sacrifier plus de 100 000 soldats en 6 semaines contre les Allemands !
      D’autre part la France Libre , celle du Général de Gaulle , n’a jamais livré un seul juif , bien au contraire, elle organisa la résistance de Londres dés le 18 juin. Peut être faite vous allusion à la France dites de « Vichy » ou « zone libre », du marèchal Pètain . Les Français de 1941 à 1944 furent Petainiste, mais n’aurait jamais souhaité être Allemands : La preuve ? lorsque les Allemands franchirent la ligne de démarcation en dec 1942 pour pénétrer dans la zone libre, la marine Française préféra saborder ses navires, plutôt que de les laisser entre la main des allemands ....

      Certes il y a bien eu des rafles de juifs dés 1942, mais de la à écrire que les Français avaient souhaité devenir l’Allemagne , c’est de la pure invention ! Collaboration ne voulait pas dire devenir Allemands !

    • 28 septembre 2014 à 21:44 | vatomena (#7547) répond à kakilay

      @kakilahy

      Pourquoi jouer à la désinformation ? la réalité est bien différente de ce que vous prétendez.En 42 ,il y avait pres de 300 000 juifs vivant en
      France. Un certain nombre d’entre eux n’étaient pas français .
      77 000 juifs furent ainsi déportés . 3 000 environ sont revenus vivants des camps .Les autres furent sauvés par les "justes ’ qui furent tres nombreux.
      Tout le pays de France se coalisa pour sauver un maximun de juifs malgré les foudres de la gestapo.Mme Simone Weil revenue des camps de la mort a souvent rendu grace aux français pour cela.De toute l’Europe c’est la France qui a le mieux réussi à préservé la communauté Juive

      Au passage signalons que les bombardements anglo américains ont tué également 70 000 civils français . Ce sont des victimes dont on ne parle Jamais . Aucune guerre coloniale en Afrique ou à Madagascar n’a fait autant de victimes

    • 29 septembre 2014 à 11:53 | Turping (#1235) répond à vatomena

      - L’insurrection du 29 Mars 1947 a fait plus de 80 000 morts malgaches . Les autorités sous la période coloniale de l’époque ont essayé de minimiser les choses en leur faveur en camouflant la vérité .
      - La guerre d’Algérie précédent l’indépendance a fait beaucoup de victimes aussi .
      - L’Indépendance avait un PRIX FORT à payer sinon Madagascar était devenu un DOM-TOM comme La Réunion .
      - Je vous réponds ,même la France au niveau géographique ,RESSOURCES NATURELLES ,en réalité Madagascar le dépassait largement.
      - C’est la technologie ,l’évolution ,la civilisation où il y a eu un grand retard à Madagascar .
      - Au niveau du système éducatif , les 80%de la population ne sont pas encore entrés dans l’ère du XXIème siècle.

    • 29 septembre 2014 à 11:55 | Turping (#1235) répond à Turping

      ..précédant..

    • 29 septembre 2014 à 12:19 | vatomena (#7547) répond à Turping

      Turpin@

      mais non ;mais non !l’administration coloniale de 47 n’a en rien minimisé les pertes humaines. Au contraire ,un peu pour sidérer ,un peu pour se flatter des « bons résultats »,elle a gonflé le chiffre des pertes ;

      Maintenant on sait ;Il y eut moins de 5000 morts dans les affrontements avec l"armée coloniale. Le reste des pertes se chiffrerait à 3o ooo non imputables à la répression coloniale .Ceux qui sont morts de faim ,de maladies ,de faibblesse physiologique dans la foret et ceux qui furent victimes de querelles et de réglements de compte

      En Algérie ce sont les rebelles du FLN qui ont fait le plus de morts dans la population civile algérienne ;

    • 29 septembre 2014 à 15:22 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Donc, les victimes de la colonisation en fait n’était pas imputable à l’armée coloniale, les sauvages sachant s’entretuer déjà très bien, ou bêtes au point de se promener en forêt sans apporter le matos du parfait campeur. Édifiant.

      Et quand vous dites : « Maintenant on sait ;Il y eut moins de 5000 morts dans les affrontements avec l »armée coloniale« , est-on obligé de vous croire ? C’est qui ce »on« et qu’est ce que »on" sait exactement ? En tout cas, 5000 morts pour vous, c’est même pas le minimum syndical du parfait génocidaire.

    • 29 septembre 2014 à 16:35 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      Il est rare que la politique ait mis fin à une rebellion ;Tout rebelle ,tout dahalo doit s’attendre à une réponse peu fraternelle du gouvernement en place .Le gouvernement Hery agit comme une puissance coloniale dans le grand sud deshérité .Où s’arretera le bain de sang ?.Celui qui a tué par l’épée périra par l’épeé a-t-il été écrit.Celui qui a sacrifié sa vie pour son idéal mérite le respect mais il laisse aussi une veuve et des orphelins et parfois un pays en ruines derrière lui .
      Ce ne fut pas le cas des rebelles de 1947. Apres eux le pays continua à vivre et à prospérer .
      Mais en Afrique ,dans la région des lacs ,les révoltes successives ont fait 4 millions de morts depuis l’Indépendance . Un bilan pllus lourd que la grande guerre pour les français ( un million 500 000 morts )
      Apres l’Indépendance ,l’Algérie connut une guerre fratricide qui fit plus de 200 000 morts .La barbarie ,la cruauté fut égale des deux cotés adverses .

      Il appartient à tous les malgaches de tout faire pour éviter de tels malheurs.

    • 29 septembre 2014 à 22:30 | Turping (#1235) répond à vatomena

      Vatomena ,
      - Soyez honnête au moins sur vos propos car parler des 5000 morts seulement ,les morts vont se retourner dans leur tombe !
      - Vos allégations ne sont que de pures mensonges de ce côté là !
      - Le professeur Jean Fremigacci qui a enseigné de 1969 à 1988 à l’Université d’Antananarivo a parlé de 89000 morts (ce n’est pas un malgache pour ne pas dire intox y compris ceux qui sont morts de faim).
      - Je vous envoie ci-joint le loin .En tout cas ,le chiffre de 5000 morts est très loin de la réalité car la pacification a duré 20 mois depuis le 29 Mars 1947.
      http://www.herodote.net/29_mars_1947-evenement-19470329.php

    • 29 septembre 2014 à 23:03 | Turping (#1235) répond à Turping

      ....le lien....

    • 30 septembre 2014 à 00:50 | vatomena (#7547) répond à Turping

      @ turpin
      J’ai sous les yeux les chifres données par Fremigacci :
      1000 à 2000 morts tués par les insurgés ( colons et malgaches francophiles )
      5 à 6 000 rebelles tués dans les combats
      20 à 30 000 morts de misère physiologique ( ceux là n’ont pas été tués par les tirailleurs . ils sont morts de leur propre mort )
      174 condamnations à mort et 24 exécutions

      à l’heure actuelle dans le sud des gens meurent également de misère physiologique.Ils sont terrifiés par les Dahalos ;ils ont peur des gendarmes.
      Leur village a été incendié .Ils vivent dans la nature . ils crèvent de faim et de maladies . C’est la répétition des malheurs de 47.Et ça ne finit pas .

      je voudrais vous rappeler qu« en 1975 ,à Majunga,une foule malgache en colère mit à mort plus de 1 000 comoriens et à l’arme blanche . Majunga baignait déjà dans l’indépendance . »La mer sera la limite de ma rizière " disait le grand Nampoina . Il ignorait les iles éparses lui aussi . Ce n’était pas dans son domaine .

  • 24 septembre 2014 à 12:00 | zorey974 (#7033)

    « Aucun gouvernement n’osera affronter et son opinion publique, et son parlement en vue d’une ratification pour rétrocéder à QUI QUE CE SOIT le moindre pouce carré de son territoire national. »
    C’est bien mal connaître l’opinion française ! Si il y avait référendum, les français voteraient pour restituer les îles éparses (dont 99,99% ignorent l’existence) et donner l’indépendance aux DOM et autres territoires.
    Dans la tête du français moyen ces possessions coûtent chères. Il en a marre de payer des allocations à des assistés fainéants (le français de base est raciste et le nègre est paresseux).
    Il n’a pas la hauteur d’esprit suffisante qui permet de voir l’intérêt géopolitique et géostratégique de ces territoires (surtout les eaux territoriales et non le pétrole comme certains le pensent ici).
    Ces îles ont un intérêt pour la France en tant que nation pas pour le français.

    • 24 septembre 2014 à 12:38 | lalatiana (#1016) répond à zorey974

      « le français de base est raciste et le nègre est paresseux » ???

      S’agit il de deux assertions
      1) le français est raciste
      2) le nègre est paresseux ???

      Ou une seule qui énonce : le français de base, raciste, dit « le nègre est paresseux » ???

      De toutes façons je n’abonde à aucune des deux lectures ... :-)

      Mais dans le bashing anti-français ambiant en France, il est à mon avis probable que le GVT qui tenterait une initiative touchant à l’intégrité du territoire se prendrait dans les dents une « manif pour tous », manif politicienne bien sûr, version « traître à la nation » ...

      Cdt

       :-)

    • 24 septembre 2014 à 13:39 | zorey974 (#7033) répond à lalatiana

      Une seule assertion bien entendu :). Quoique le français est raciste est assez vrai !
      Vous savez mon grand père (paix à son âme) brave type, métayer, éducation très limitée me disait : « me ramène pas une noire » et le jour où je lui ai présentée celle qui est ma femme, il l’a accueilli sans différence ! Mais c’est une génération qui a été élevée dans la France puissance coloniale avec le nègre dépeint comme race inférieure, on ne pouvait pas lui en vouloir de craindre le « sauvage » :)
      Pas comme le gros kon d’aujourd’hui qui prolifère avec sa réflexion au raz des pâquerettes qui vote front national parce que les zarabes et les noirs seraient responsables du chômage !

    • 24 septembre 2014 à 13:41 | zorey974 (#7033) répond à lalatiana

      Une seule assertion bien entendu :). Quoique le français est raciste est assez vrai !
      Vous savez mon grand père (paix à son âme) brave type, métayer, éducation très limitée me disait : « me ramène pas une noire » et le jour où je lui ai présentée celle qui est ma femme, il l’a accueilli sans différence ! Mais c’est une génération qui a été élevée dans la France puissance coloniale avec le nègre dépeint comme race inférieure, on ne pouvait pas lui en vouloir de craindre le « sauvage » :)
      Pas comme le gros kon d’aujourd’hui qui prolifère avec sa réflexion au raz des pâquerettes qui vote front national parce que les zarabes et les noirs seraient responsables du chômage !

    • 24 septembre 2014 à 13:56 | harmelle (#5862) répond à zorey974

      Comment fait on pour délirer comme ça ? On boit du rhum , on fume de l’herbe ? Si il y avait un référendum pour les éparses ? C’est tremens qui parle ? Tout ça pour arriver a glisser le mot « nègre » et ensuite caser le fait que les FN sont cons ? Y faut arrêter ZOREY de monter la mayonnaise hein ! C’est carrément lourdingue là ....

    • 24 septembre 2014 à 14:01 | zorey974 (#7033) répond à harmelle

      J’ai rien compris... mais ça doit être à cause du rhum et de l’herbe (zamal ou rongony) :)

    • 24 septembre 2014 à 14:49 | bbernard (#6880) répond à zorey974

      Il ne s’agit pas d’intérêt géopolitique, ni de racisme de base comme vous le dites entre vos parenthèses. C’est une question de pure logique. On prétend vouloir dire non à la colonisation mais on la maintien pour de basses raisons d’argent quand cela arrange certains. Je suis pour la décolonisation totale, c’est-à-dire donner leur indépendance réelle et totale à tous les territoires et départements d’outre-mer sans aucune exception. Et j’y ajouterai la Corse qui n’est française que parce que Napoléon l’a décidé mais qui n’a rien de française. Par son mode de vie et sa mentalité, elle est beaucoup plus proche de la Sicile et de sa mafia. Tous ces territoires nous coûtent une véritable fortune et le retour sur investissement (pour parler en termes comptables) est déficitaire pour nous. Ce n’est pas une idée fausse ni du racisme, c’est la stricte réalité des chiffres.

    • 24 septembre 2014 à 15:08 | zorey974 (#7033) répond à bbernard

      La stricte réalité des chiffres c’est que le Limousin, l’Auvergne coûtent aussi plus chers au pays qu’ils ne rapportent ! Voudriez-vous vous en séparer ?
      Et ces territoires ont-ils envie de sortir de la France : oui pour certains (Nouvelle Calédonie notamment, Polynésie éventuellement), d’autres ne sortiraient pour rien au monde (Réunion par exemple). La France doit laisser libre ceux qui veulent sortir mais aussi assumer son passé avec les territoires qui veulent rester français.
      Personnellement je ne raisonne pas en termes financiers c’est un peu réducteur mais oui ou non les populations de ces pays veulent-ils être indépendant ? Et s’ils le veulent qu’on leur donne en les accompagnant et non pas comme on a fait il y a 60 ans.

    • 24 septembre 2014 à 17:13 | vatomena (#7547) répond à zorey974

      Il est exact que le français éduqué ,nationaliste ,impérialiste ignore en général l’existence des iles éparses.La souveraineté des rois de l’Imérina ne s’étendait pas jusqu"aux iles éparses. Eux aussi en ignoraient jusqu’à leur emplacement .
      Ces iles éparses et inhabitées doivent inconstetablement appartenir à ceux qui furent les premiers à les dessinèr sur les cartes .Incontestablement.

      Dans sa majorité le peuple de France a toujours été en opposition à la colonisation .Sur ce point les gouvernements successifs ont toujours été en désaccord avec le peuple .Le français a donc eu un empire colonial malgré lui . Et il a été heureux de s’en débarrasser .Souvenez avec quelle majorité de voix apres un référendum ,le général de Gaulle a pu mener à bonne fin l’indépendance de l’Algérie.Il est certain qu’ à la suite d’un autre référendum,le peuple de france se débarrasserait aussi bien des autres « confettis » de l’empire devenus depuis départements ou teritoires d"outtre mer .C’est trop loin ,ça coute trop cher . Et ils sont trop nombreux à vivre aux crochets d’une métropole .
      Mais pouvez vous imaginer l’incompréhension du bon peuple français quand il voit débarquer chez lui chaque année par centaines de milliers « les enfants de l’Indépendance ».Il avait cru qu« on »libérait " pour que l’africain ou le malgache puisse grandir dans la liberté et la richesse .
      Il se croyait délivré du cout de l’Afrique et de la responsabilité africaine . et il n’arrive plus à compter les épaves africaines qui débouchent chez lui . Il attendait un meilleur succes de la décolonisation .

      Décolonisation = Exode des africains
      De quoi atterer le plus simple des français
      Et de rendre le français un tantinet raciste si cette cohabitation tourne mal comme il apparait aujourd’hui

    • 24 septembre 2014 à 17:43 | Rabemisaina (#7643) répond à vatomena

      Du nectar !

      Merci M. Vatomena !

    • 24 septembre 2014 à 17:59 | vatomena (#7547) répond à zorey974

      le kon de base qui vote front national ne vote pas contre une race mais contre une invasion de gens qui trahissent la nouvelles indépendance de leur pays pour s’incruster chez l"ancien colonisateur qu’ils ont tant hai et combattu

    • 24 septembre 2014 à 19:34 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Tout à fait, ils votent surtout contre d’ autres kons , ceux actuellement en place, et ils ne représentent que 30 % ...

    • 24 septembre 2014 à 19:52 | DIPLOMAT (#846) répond à vatomena

      C’est la consèquence directe de l’inertie de l’alternance Gauche /Droite qui a montré son incapacité à préserver la culture Française.
      L’entrée incessante de clandestins, qui de surcroit ne respectent pas les valeurs de la république . Laîcité, civisme, intègration.
      Quand la justice n’existe plus, les citoyens sont tentés de recourir aux extrèmes.. C’est un fait.

    • 25 septembre 2014 à 14:00 | Tsisdinika (#3548) répond à DIPLOMAT

      Bon c’est bien instructif tout ces infos sur la politique française mais revenons plutôt sur les îles éparses (malgaches) voulez-vous ?

    • 25 septembre 2014 à 14:12 | olivier (#7062) répond à DIPLOMAT

      exactement..

      laïcité..civisme..intégration

      3 gros mots pour Madagascar...synonymes d’incompréhension et de dialogues de sourds..

      ++

    • 25 septembre 2014 à 14:15 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Pas d’accord sur l’affirmation « Ces iles éparses et inhabitées doivent inconstetablement appartenir à ceux qui furent les premiers à les dessinèr sur les cartes .Incontestablement. »

      L’île de Madagascar elle-même a été mise sur une carte par je ne sais plus quel navigateur portugais, Vasco Da Gama ? Bartholomeo Diaz ? C’est pas pour autant que Madagascar puisse être réclamée par le Portugal, non ? C’aurait été marrant pourtant de parler leur langue et d’apprendre le français plus tard...ouloucoptère !!!

    • 26 septembre 2014 à 11:01 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      Alors, au fameux référendum : certains malagasys répondront à la vraie question ou aux kk...ons ?

      On va tabler sur quoi pour ce fameux référendum ? Sur la lumière ? Même à l’assemblée dite nationale, on peut faire passer une loi où tous les responsables poliTIQUES disent ne pas être au courant. Alors un référendum sur la cybercriminalité Mr Jipo ? je suis contre, mais je suis sûr que le OUI l’emportera... Faites un référendum sur la sécurité sociale à 100 % et la retraite à 45 ans : la france va dire non ? A partir de quoi vont-ils délibérer les citoyens : les saucissons en plus et le temps pour en manger...

    • 26 septembre 2014 à 12:12 | Tsisdinika (#3548) répond à vatomena

      Autre chose : la colonisation, qu’elle ait été voulue par la population de la nation colonisatrice ou non, était/est un système de prédation de ressources naturelles (sols fertiles, minerais...) et humaines (main d’œuvre corvéable ou chair à canon). Les colons ont été amenés à immigrer dans le pays conquis en vue d’obtenir un mieux-être économique, sans qu’il soit nécessairement besoin d’être pauvres dans leur pays d’origine. C’étaient des immigrés comme les autres mais leur système d’immigration était, disons, un peu particulier. Plus tard, il y eut la vague d’indépendances octroyées aux pays colonisés, notamment par la France de de Gaulle, qui a été fait à contrecœur, sous la pression combinée des USA et de l’URSS.

      Je suis fondé à penser que l’immigration arabo-africaine vers leurs anciens pays colonisateurs n’est que l’osmose inverse du phénomène de la colonisation. Les immigrés post-indépendance recherchaient/recherchent un mieux-être économique car dans leurs pays d’origine, tout est sinistré, voire cadavré. Pas étonnant car dans la plupart des cas, la déliquescence politico-économique qui caractérisent encore leur pays, est directement héritée de la déstructuration politique, culturelle et économique, opérée par l’agression colonisatrice castratrice elle-même, et entretenue à ce jour par des réseaux d’intérêts néocoloniaux.

      En France, les nègres et les bougnoules dérangent. Ils font tache dans le paysage, même s’ils sont nés là-bas... Et on les accusent de tout, et surtout de prédation. Peut-être qu’ils seraient prêts à rendre son indépendance à la France si chez eux, dans les pays « naturels » du nègre et du bougnoule, la France contribuait vraiment à améliorer et faire évoluer les choses (enfin, si elle en avait encore les moyens !!) au lieu de la politique condescendante que ses dirigeants politiques perpétuent au nom de je ne sais quelles valises bien bourrées.

    • 26 septembre 2014 à 13:26 | tsimahafotsy (#6734) répond à Tsisdinika

      Très bonne analyse !

    • 26 septembre 2014 à 21:40 | Turping (#1235) répond à Tsisdinika

      - Très bonne analyse d’appréciation.Je rajoute ,dans les années 60-70 ,la France voulait de mains d’oeuvres pour construire les autoroutes,.... à bas prix et les constructions des HLM (habitat à loyer modéré) pour entasser les pieds noirs ,les immigrées .La crise ,la mondialisation oblige ,même les boulots négriers (éboueur ,etc....)deviennent des boulots que les français recherchaient car les crises étaient là ,dans les années 80.Heureusement à la deuxième génération ,y en a qui sont devenus Ministres ,des cadres ,etc....La crise ,la mondialisation a créée des boucs émissaires pour faute d’accompagnement réél et de coopération évolutive avec les sous administrés et aussi envers les dirigeants africains ,les corrompus...
      - Je persiste et signe toujours que les ingérences internes provenant d’une partie des ingérences externes ont créées de dépendance ,des voyous ,....et de l’irrésponsabilité ,le cépamafotisme . Le problème d’acculturation et le non dévéloppement en sont les preuves même si théoriquement les malgaches ,les dirigeants malgaches sont responsables de leur destin. Est-il toujours vrai ?! c’est de ce côté où nous en sommes très en retard !

    • 27 septembre 2014 à 01:47 | revysaditra (#8500) répond à lalatiana

      La Françafrique est morte, voici venu le temps de l’Africafrance.
      — -
      Voici venir les BARPAPAPA Toujours contents.
      Papa et Maman Barbapapa Et leurs enfants.
      Les p’tits et les grands.
      Se transformant à volonté.
      Ronds ou carrés.
      — -
      Les dénégations de la droite et de la gauche obtuses n’y changeront rien.
      — -
      Les Français sont, pour la plupart, dans le déni.
      Ronchons et routiniers, ils restent sur les vieux clichés.
      Impensé raciste, paresse intellectuelle, ethnocentrisme crasse,
      Dieu seul sait d’où vient cette myopie ???
      — -
      CHINE en tête, ce sont eux désormais les vrais maîtres du jeu.
      Il serait temps que notre mère chérie, la France, surnommée « reny malala » (la mère chérie) daigne enfin s’en rendre compte.
      — - REVY sa DITRA ???

    • 27 septembre 2014 à 02:26 | revysaditra (#8500) répond à revysaditra

      La Françafrique est morte, voici venir le temps de l’AFRICAFRANCE.
      — -
      Voici venir les BARBAPAPA Toujours contents.
      http://youtu.be/0rj9Q7wEoGk

    • 28 septembre 2014 à 10:50 | DIPLOMAT (#846) répond à Tsisdinika

      Vous oubliez qu’un seul détail... et de taille ! Avant les Portugais...il y avait les Arabes et mêmes les Perses Shirazi, Arabes Omanites, Juifs originaux !

      Et avant eux les vrais colons furent les Malais, Javanais, Bugis !

      Moi je dis : Commençns à veiller à exercer notre souveraineté economique, et Politique avant tout sur la Grande île, comme le fait île Maurice, avant de s’embarquer dans des revendications douteuses !

      Car franchement : allons jusqu’au bout du raisonnement : Si les îles eparses, qui n’ont jamais été peuplé de Malgaches (sf tromelin) et dont les « Malgaches » en ignoraient donc jusqu’à leur existence jusqu’à la fin du XIX ème sont Malgaches de part leur proximité à la Grande terre par rapport à la France , pourquoi ne devrions nous pas exiger aussi l’île de la Reunion ? ïle de la Reunion qui de surcroît est peuplé de Malgaches transportés de force par les colonisateurs !

    • 28 septembre 2014 à 21:47 | vatomena (#7547) répond à DIPLOMAT

      Que sont devenus « les Vazimbas » apre l’arrivée des « malais ». Il faut le demander à ceux qui occupent les plateaux aujourd’hui

    • 29 septembre 2014 à 01:03 | DIPLOMAT (#846) répond à Tsisdinika

      Pitoyable analyse.
      Voici maintenant que la migration des Algériens en France est le fait du comportement même de l’Etat Français, et de la France !

      L’Algèrie, pays producteur de pétrole et surtout de Gaz, qui a choisit l’indépendance après 8 ans de guerre et.... 30 ans d’une économie de type planifié (Socialisme d’État) et de dénigrement incessante de l’ancien colonisateur . Et vous êtes en train d’ecrire ici que si ce peuple jusqu’à ce jour , migre en France tout en détestant les Français, mais pas les acquis sociaux de la France, c’est ENCORE la faute des Français ?

      Vous voulez dire que les Mohamed M, les Khalid K, Mouloud Bouguelane
      Omar Zemmiri
      Hocine Bendaoui
      Seddik Benbahlouli
      Rachid Souimdi
      Saad Elahiar
      Nuri Altinkaynak
      Amar Djouina

      Tous ces terroristes qui ont soit posé des bombes, soit tués des enfants, seraient le fruit de l’action colonialiste actuelle et passée de la France ?

      Et à supposer une seconde que vos élucubrations soient vrais, comment expliquez vous que les vietnamiens, Cambodgiens, et autres Malgaches, ne soient pas concernés par le traitement que les Français d’aujourd’hui porteraient vis à vis des peuples des anciennes colonies ?

      Enfin , si demain des visas Français venaient à être octroyé sans conditions. Combien de bons nationalistes prêts à se faire traiter de tous les superlatifs et haïssant la France comme vous, en feraient la demande ? 100 ou plutôt 100 000 ???

      Je crois bien que je connais la réponse...et je ne suis pas le seul

      Je crains d’en connaitre la réponse.

    • 29 septembre 2014 à 01:57 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      Ce sont des socialistes qui s’étaient imaginés que la france ,les Blancs avaient un devoir de civilisation . Toujours dans l’utopie ,ces gens là .
      100 ans plus tard ;ils croient que les immigrés trouveront leur bonheur en France et que la france s’enrichira de toute cette diversité . Autre Utopie .
      La France s’est appauvrie ,enlaidie ,abetie. A chaque classement les universités françaises reculent
      Ah ,la mauvaise affaire !

    • 29 septembre 2014 à 09:54 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      La france n’a jamais eu vocation à élever le bougnoule .les français souffrent de plus en plus de ce que leur gouvernement accorde comme aides et passe- droits aux immigrés africains.Depuis tres longtemps il y a divorce entre le peuple et les élus.à ce sujet

    • 29 septembre 2014 à 12:50 | Tsisdinika (#3548) répond à DIPLOMAT

      Arrête ton char Ben-Hur !!!

      Vous m’avez bien lu ou vous n’êtes qu’un rapide de la gâchette prêt à dégainer vos idées toutes faites ? Le cépamafôtisme, c’est pas seulement notre spécialité on dirait !!

      Je dis seulement qu’en colonisant ces contrées sauvages, les colons ont ouverts la boite de Pandore, même si cela a pris quelques générations. Osmose inverse, retour de manivelle, cheval de Troie, alien à bord, bombe à retardement...vous avez le choix. Est-ce que c’est de la faute des Français ? Ça, c’est une question que vous devez tout d’abord vous poser entre vous. C’est pas moi qui invoque à tout bout de champ des liens historiques entre la France et ses anciennes colonies, tant j’aurais aimé qu’ils n’eussent jamais existé.

      Que les Algériens profitent des acquis sociaux de la France tout en la détestant, c’est leur droit le plus absolu. Les migrants cherchent à s’en sortir économiquement et si le salut se trouve dans un pays détesté, qu’il en soit ainsi. On les a appris à parler et penser français, est-ce de leur faute ?

      En lisant entre les lignes et les non-dits de votre post, votre position me parait limpide : « Ah, ces sales Arabes et Africains, on les a rendu rendu leur indépendance. Qu’est-ce qu’ils viennent encore f..tre chez nous ? S’ils ne savent pas s’autodéterminer, c’est pas notre faute. On leur a transmis notre culture, notre savoir, notre identité, qu’est-ce qu’ils veulent de plus ? »

      Ne vous en faites pas, si la France s’appauvrissait au point que ses acquis sociaux en devenaient moins attrayants, comme une p.ute qui a pris de l’âge, les bougnoules et les nègres iront voir ailleurs.

      Quant à vos visas français sans conditions, je crois que vous surestimez votre pays en même temps que vous me sous-estimez en pensant que je serais parmi les premiers à accourir comme une mouche sur un tas de... Au contraire, si Madagascar promettait d’offrir une situation stable et valorisante pour les gasy d’andafy, beaucoup quitteraient sans regret leur habits d’immigrés dociles et sans histoires, tant la plupart vivotent dans des boulots qui les ont obligé à ranger toute leur fierté, pour ne la ressortir qu’au pays, en face de la misère de leurs compatriotes.

    • 29 septembre 2014 à 14:34 | DIPLOMAT (#846) répond à Tsisdinika

      Decidement, les nuances ne sont pas votre fort :
      Ma réaction est relative à vos propos suivants :

      « la déliquescence politico-économique qui caractérisent encore leur pays, est directement héritée de la déstructuration politique, culturelle et économique, opérée par l’agression colonisatrice castratrice elle-même, et entretenue à ce jour par des réseaux d’intérêts néocoloniaux. »

      Je réponds qu’à propos de l’Algérie , je ne vois pas en quoi des intérêts économiques Français entretiendrait des réseaux d’intérêts néocoloniaux qui affecteraient le bien être de ce peuple et qui les pousseraient à immigrer vers l’ancienne colonie (donc votre theorie ne tient pas, il y autre chose que vous ne voulais pas voir ou comprendre).

      Lorsque vous écrivez : « En France, les nègres et les bougnoules dérangent. Ils font tache dans le paysage, même s’ils sont nés là-bas... Et on les accusent de tout, et surtout de prédation. Peut-être qu’ils seraient prêts à rendre son indépendance à la France si chez eux, dans les pays « naturels » du nègre et du bougnoule, la France contribuait vraiment à améliorer et faire évoluer les choses (enfin, si elle en avait encore les moyens !!) »

      Sous jacent à vos propos, l’on sent bien que vous traitez tous les Français de racistes.
      Hors je vous réponds que c’est bien le comportement de certains de ces « immigrés » qui posent problème, et surtout leur refus d’intégration, allant même jusqu’à combattre leur pays d’adoption et en imposant un mode de vie archaïque . A cela je rajoute que les asiatiques et Malgaches ne sont pas concernés car justement leurs comportements ne fait pas « tâche » comme vous dites. La raison en est simple : Les Asiatiques recherchent le travail et Travail ; et non les avantages sociaux ! comme les Malgaches en Europe qui viennent étudier ou travailler , puis rentrent chez eux . Une valeur universelle « etude Travail ». d’autre part, et quoi que vous puissiez dire, cela ne justifie pas le meurtre , allant même jusqu’à mitrailler ....des belges qui ne les ont JAMAIS coloniser ! Pourquoi le retour de manivelle pour ces 2 pays (Madagascar, Vietnam) qui sont des anciennes colonies Françaises et dont un a connu une des pires guerres du 20 ème siècle ne pose pas le problème et les causes que vous évoquez ?? Donc ous gagnerez à nuancer.

      Enfin la colonisation du XIX était étatique, et celle que l’Europe connait depuis 60 ans est individuel et parfois mafieux. Les objectifs étant complètement différents cela ne peut être le miroir inversé (votre fameuse Osmose inverse) de ce qu’on vécu ceux qui posèrent les pieds en Afrique du Nord 2 siècles auparavant.

      Dans les 2 cas, et à la lecture de vos propos (l’osmose inverse du phénomène de la colonisation. ) l’on parle bien de la COLONISATION DE La France par des Arabo - Africain n’est ce pas ?
      Alors ne soyez pas étonné que les Français puissent réagir face à ce qu’il considère comme une atteinte à leur culture, leur valeur, voir leur intégrité à l’instar de ce qu’ont pu subir les pays colonisés.

      Vous pourrez toujours comparer la France à une Puthe qui a pris de l’âge et de ces clients vérolés Africo-Arabes, il n’en demeure pas moins que l’avenir de ce pays reste malgré tous ses maux , moins préoccupant que certains pays complexés qui ne savent que designer comme responsable ,à longueur de leurs propres échecs l’ancien pays colonisateurs. Je dis bien certains pays complexés puisque d’autres pays qui avaient connu la colonisation et qui ont subit des destructions autrement plus terribles que ce qu’ont vécus les pays Arabo-Africains (genocides, destruction totale de la culture) Mexique, Inde, Bresil, Indonèsie ont choisit de ne retenir que les points forts des anciens oppresseurs pour se développer et non pas se « venger »ou se lamenter de génération en génération pour se justifier.

      Enfin, Madagascar serait bien inspiré d’observer le développement d’une ancienne colonie Française , autrement moins riche, qui a su allier son fondement culturel d’avant la colonisation, garder la langue du colonisateur, QUI SAIT SE FAIRE RESPECTER et qui encourage même l’installation de ses entreprises : Il s’agit du Maroc.

    • 29 septembre 2014 à 15:52 | Tsisdinika (#3548) répond à DIPLOMAT

      Je savais que dans votre posture apologétique de la colonisation, vous finiriez par chercher et trouver une exception (qui au final ne fait que confirmer la règle) qui dédouanerait un tant soit peu la France, qu’elle soit du 19ème, 20ème ou 21ème siècle, de sa politique expansionniste et impérialiste. Le Maroc, c’est du pain béni dans cette optique. On voit que vous n’avez pas demandé l’avis des Marocains avant de les embarquer dans votre galère. Comme toujours.

      Sachez que le roi Mohammed V, père de Hassan II et grand-père de l’actuel monarque, ne devait de revoir sa patrie de son vivant, lorsqu’il a été exilé par le pouvoir colonial français, que grâce aux traitements humains que lui ont réservés ses « geôliers » malagasy à Antsirabe. Les Marocains nous en étaient reconnaissants. Notre reine à nous a eu moins de chance en Algérie. Vais-je détester les Algériens pour autant, en plus cela nous ferait au moins un point commun ? Pas sûr.

      Concernant votre réquisitoire contre certains immigrés et « leur refus d’intégration, allant même jusqu’à combattre leur pays d’adoption et en imposant un mode de vie archaïque », je vous répète que les immigrés sont par nature à la recherche d’un mieux-être économique et non d’une autre culture ou religion. Combien d’immigrés français daignent apprendre le malagasy alors qu’ils sont ici depuis des dizaines d’années ? Combien se convertissent au mode de vie gasigasy ? Ben voyons, avec une langue et une culture aussi supérieures que les leurs, faut quand même pas exagérer !! Ce serait régresser et rien d’autre.

    • 29 septembre 2014 à 16:06 | Tsisdinika (#3548) répond à Tsisdinika

      Autre petite chose : je vous remercie de notre sollicitude en cherchant à préserver notre sensibilité en disant que nous, Malgaches, faisons de « bons » immigrés contrairement à d’autres.
      Vous allez même jusqu’à avancer une fleur du genre « comme les Malgaches en Europe qui viennent étudier ou travailler , puis rentrent chez eux ». Vous ne connaissez vraiment pas le Malgache. J’en connais beaucoup qui ne sont pas rentrés après leurs études, dont des amis à moi (qui ne l’étaient plus en fait ensuite en coupant les ponts avec nous autres pauvres blédards, des fois qu’on leur demandait l’impossible !!)

    • 29 septembre 2014 à 16:46 | vatomena (#7547) répond à harmelle

      Le front national est peut etre une aube qui se lève .C’est une lutte qui commence contre toutes les déchéances .Une volonté de restaurer une grande nation qui fut admirée meme par les peuples qu’elle avait mis sous tutelle,en colonisation.
      et que les anciens colonisés veulent rejoindre - à leurs risques et périls
      - par l’immigration
      100 000 ou 200 000 malgaches vivent ils aujourd’hui en France ?

    • 29 septembre 2014 à 17:11 | vatomena (#7547) répond à DIPLOMAT

      Suivant les confidences d’un membre du FN,le noir ;le jaune ,le gris , le bougnoule ne sont pas rejetés en raison de leur couleur ou de leur religion mais en raison des prédations dont ils sont capables , de ce qu’ils coutent à la sécurite sociale mais surtout de leur surnombre ;
      Le chiffre de population idéal pour la France serait de 50 à 55 millions d’habitants . Elle en compte 65 aujourd’hui .La natalité des populations immigrée est exponentielle.
      Cela entraine un manque d’espaces vides ,de logements ,d’emplois ,de parkings ,,de maitres d"écoles . d’hébergements en hopital.....

    • 29 septembre 2014 à 17:21 | vatomena (#7547) répond à Tsisdinika

      ce serait plutot aux gasy d"andafy de retourner au pays pour le bouleverser ,le mettre aux normes d’un pays bien organisé ,pour le rendre vivable
      c’est à eux de révolutionner les mentalités ,de faire appliquer ce qu’ils ont appris durant leur exode. c’est à eux de sauver le pays au lieu de le laisser en proie des grandes sociétés capitalistes

    • 29 septembre 2014 à 18:11 | DIPLOMAT (#846) répond à Tsisdinika

      Certains restent... Mais la majorité rentre.
      Je ne distribue pas les bons ou mauvais points, je constate c’est tout.
      Que des Gasy decide de rester et de morpionner , évidemment qu’il y en a .

      Vous dites que je ne connais pas vraiment le Malgache ?

      Je vous mets au défis de me prouver qu’i y a plus de Gasy qui restent que ceux qui rentrent à Dago ...une fois leurs études terminés.

    • 29 septembre 2014 à 18:37 | DIPLOMAT (#846) répond à Tsisdinika

      Décidément : Votre haine vous aveugle et qui croyez vous berner ?

      Concernant le sultan Mohammed V en exile à Madagascar, ce serait grâce aux Gasy s’il avait survécu grâce à notre Humanisme ? c’est bien cela que vous essayez de nous raconter en écrivant : « ne devait de revoir sa patrie de son vivant, lorsqu’il a été exilé par le pouvoir colonial français », Mais vous êtes un bouffon mon vieux !

      Je vous renvoie simplement sur ce lien

      http://www.noblesseetroyautes.com/2011/09/archives-la-famille-royale-du-maroc-en-exil-a-madagascar-en-1954/

      Chacun constatera les traces de torture qui marque le sultan
      Et comme les Colons Français sont des débiles, seul le sultan aurait été interdit de retour et non pas les princes héritiers ni les princesses et qu’ils furent logés dans un hôtel uniquement dédié à la toute sa suite : le petit vichy devenu le bien connu Hôtel des thermes !

      http://www.hotels-restaurants-madagascar.com/component/k2/item/92-h%C3%B4tel-des-thermes-antsirabe.html

      Nous sommes bien loin de Nosy Lava ou d’Antanimora dites moi !

      Et ça se permet de faire la morale ... Bouffon va

    • 29 septembre 2014 à 19:17 | DIPLOMAT (#846) répond à vatomena

      100 % d’accord !
      Merci

    • 2 octobre 2014 à 19:14 | mpamely (#7910) répond à Tsisdinika

      Clap ! clap ! merci tsisdinika !

      Je dirais même plus ! le système France Afrique instauré par la France après la période de décolonisation est le dernier vestige d’un système de destruction et d’abrutissement des peuples existant encore actuellement en 2014 !

      Même le système communisme a été dissout sans trop de casses en se référant aux ex pays communistes qui ont pu s’affranchir de ce système (même si les résurgences de domination russes se manifestent encore en Ukraine, pologne, pays baltes, caucases)

      En revanche ce sytème France Afrique que des nombreux français de souche ne savent même pas son existence et son fonctionnement, ne fait que des ravages et d’aliénation à des peuples et des nations ex colonies français et Belge tout entiers !

      Ce système empêche tout bonnement le développement des ex colonies en instaurant une dépendance totale sur tous les plans politique, économique, culturel, éducatif et imposant des babakoto, marionnettes au pouvoir afin d’entuber davantage leur population, de transformer ces ex-colonies en véritables ressources de matières premières presque gratuits, en pays poubelles, misérables et limite toilettes (corruptions à tous les échelles, coup d’état, coup de force, divisions éthniques, illetrisme, acculturation de masse, insécurité, etc.)

      Et ni l’ex URSS (les russes actuels) ni les britanniques, ni les ricains (en tout cas jusqu’à la fin du communisme en 1989), ni aucune grande puissance n’osait dénoncer ce système destructeur et prédateur dont l’objectif dépasse toute logique (appauvrissement, dépendance, exploitation, condescendance, trophée du colonialisme ????)

      Actuellement, ce sytème fonctionne toujours comme au temps de De Gaulle dans les années 50/60 avec des dirigeants socialistes de surcroit au pouvoir en France !

      Le comble est que ce sytème empêche aussi les ressortissants des ex-colonies à venir en France pour fuir les misères et les malheurs accouchés par le système france -Afrique.

      Tant que les ex-colonies français et belges ne s’affranchissent pas de ce système, il n’y a point de salut ni de développement !

      Les quelques pays qui ont osé se confronter à ce système sont : la côte d’ivoire de Gbagbo, le Burkina Fasso de Thomas Sankara, le Rwanda de Paul Kagamé, Madagascar de ravalo, pascal lissuba du Congo brazaville pour l’Afrique. Le Vietnam de Ho chi min en Asie.
      SEul Paul Kagamé est encore au pouvoir actuellement en Afrique et résiste encore malgré les tentatives de renversement, d’assassinat etc à son encontre.

      Et regardons son patriotisme, le développement qu’il a pu instauré dans le Rwanda : corruption quasi nulle, les infrastructures sont modernisées, la sécurité sociale est attribuée à l’ensemble de la population, les routes sont refaits et goudronés, l’éducation est en plein développement, les frais de scolarisation sont pris en charge par l’état à partir de la maternelle et des aides versés jusqu’à l’université, les déléstages d’éléctricité sont terminés, les investisseurs étrangers autres que les français et les Belges sont en sécurité et travaillent en collaboration avec le pouvoir, les nouvelles technologies sont appropriés par les étudiants, l’armée et la police garantissent la sécurité de la population et du pays, le patriotisme est enseigné à l’école, la propreté est devenue une norme, la discipline est visible dans la vie quotidienne de la population, etc !

      Si vous comparez cela aux situations des pays sous la coupe de la France Afrique tels MAdagascar actuel, le Togo, le Cameroun, le Burkina, la Guinnée, le Tchad, le Mali, LE Niger, le Congo, La Gabon, etc. Vous comprenez la nuisibilité de ce système.

      Avec la montée du Front Natinal en France, les ex-colonies sous la botte de la France Afrique seront entre l’enclume et le marteau : Appauvris, colonisés sous une nouvelle forme et en même temps traités de sales negros et vaches mal blanchis en France tout en étant bloqués aux frontières !

      Seuls les babakoto marionnettes tels hery vaovao, Blaise kompaoré, Ali Bongo, Denis sassougnésso, Foé ngassibé, paul Bias, etc. continueront à piller, faire tourner en bourrique, à mentir, à détruire, à abrutir leurs populations avec l’aide de la France Afrique (politiciens de tout bord en France, les industriels et financiers tels AREVA, orange, bolloré, France Télécom, Bouygues, Colas, BNP Paris bas, Crédit Agricole, LCL, Total,etc) ainsi que les associations humanitaires et caritatives (AFD, les petites associations et les grandes comme andralanitra, etc) vont continuer à profiter et trouver leur compte dans ce jeu sinistre et macabre presque identique au nazisme d’hitler !!

  • 24 septembre 2014 à 13:09 | vorona (#8254)

    Oui peut-être « LA » solution. Faire de ces îles des sanctuaires qui n’appartiennent à personne ? Mais qui les surveille ?
    Symptomatique ? Il n’y a plus d’articles et de commentaires sur les îles et/ou Air Mad que des trucs positifs style achat de tracteurs agricoles et agriculture ou bateaux de pêche et aquaculture ?

  • 24 septembre 2014 à 13:28 | Turping (#1235)

    Lalatiana ,
    - Nous en avons beaucoup discuté sur ce sujet « iles éparses » ,ces derniers temps .Indiscutablement en se référant de la résolution des nations unies,ces îles appartiennent au rattachement des territoire malgache .
    - A part le geste gesticulatoire de l’Amiral Didier Ratsiraka à faire un petit pas sur ce sujet en 1979 ,le dossier est resté sans suite pour se réfugier à Neuilly en 2012 .54années après nous avons l’impression ,de bonnes mines de se révéiller .
    - Personnellement ,même en prônant de la co-gestion = perte de la souveraineté nationale .Pour la bonne est dûe forme ,même cette histoire de co-gestion est loin d’être la préoccupation majeure du PRM ,à part quémander de l’argent par -ci ,par -là ,....même pour faire des éléctions comme en 2013 ,c’était la CI , les mafieux qui ont tiré les ficelles qui ont financé tout cela .
    - A vrai dire ,nos dirigeants successifs à part le Sieur Ravalomanana (sans être son partisan )sont sous la coupe de la politique de la françafrique depuis l’indépendance octroyée sous forme de dépendance .
    - Je mise plutôt sur le groupe d’Otrikafo ,et du FPM de James Ratsima à débattre sur ce sujet même si les choses primordiales sont nombreuses pour sortir de l’état chaotique depuis la période transitoire même si avant cette période ,il restait encore beaucoup à faire à Madagascar.
    - Je mise également sur nos joueurs de pétanque qui ont du talent en la matière.S’ils sont poussés un peu , soutenus financièrement ,(création des clubs de professionnalisme reconnus nationalement ,car mondialement l’équipe de Madgascar est l’une des mesilleurs du monde ) ,etc.....on fera parler davantage de Madagascar ,des îles éparses ,etc....
    - L’Urgence c’est de dresser rapidement le PND ,du rassemblement pour rélever les défis sur le volet socio-économique ,le système éducatif avant de se remplir les poches ,pour avoir plus de poids dans les négociations après.
    - L’Union fait la force ,c’est de ce côté là le grand défaut des dirigeants successifs malgaches ,tous manipulables ,faciles à être manipulés ....

    • 24 septembre 2014 à 13:32 | Turping (#1235) répond à Turping

      ..se réfugier à Neuily en 2002 ,pas en 2012 après son éviction .

    • 24 septembre 2014 à 13:45 | olivier (#7062) répond à Turping

      Sacré turping...

      Accroché aux articles de presses « gauchos » qui vous permettent de justifier le cépamafautisme ambiant ( ils sont nombreux les journalistes Français prêts à cracher sur leur pays, et ainsi abonder dans votre sens...celui de la rhetorique HPM...cela n’est un secret pour personne )

      Mais d’un autre côté, vous misez sur Otrikafo...l’équivalent Malgache du FN !

      Aurez vous l’honnêteté SCIENTIFIQUE de le reconnaitre ?

       :)

      OR

    • 24 septembre 2014 à 14:13 | Turping (#1235) répond à olivier

      Sieur Olivier,
      - Yes ,je mise sur le groupe d’Otrikafo et le( front patriotique malgache FPM) ,l’équivalent du FRONT PATRIOTIQUE malgache ,qui n’a rien à voir avec l’édéologie du FN en France ,fasciste mais plutôt les idéologies de sauvegarde de la souveraineté nationale ,des richesses et aussi les Terres malgaches auxquelles les ancêtres ont beaucoup d’attachement ,....sans parler du patrimoine culturel détruit au fil du temps.
      -Seules les idéologies proches des frontistes ,populistes qui peuvent relever ce pays ,le libérer des jougs des pouvoirs mafieux ,....les gouvernants successifs et actuels sous l’emprise des ingérences de tous bords (interne et externe).
      - Même en France ,Marine Lepen la fille a le sens plus évolutif dans l’idéologie du « FN » comparé à son père Jean Marie en parlant des chambres à gaz,les immigrations ,etc...
      - La preuve ,beaucoup de français y compris ,les expatriés ,je pense adhèrent aux idées des frontistes sans le dévoiler ,.....on le constate par leur façon de parler hypocritement(deçus par les politiques « gauche ,droite » ,les détournements ,magouilles ,etc,...sans pouvoir résoudre le problème de chômage ,la récession ,l’explosion démographique ,....

    • 24 septembre 2014 à 14:49 | zorey974 (#7033) répond à Turping

      On peut être déçu des politiques gauche-droite sans adhérer à une politique aventurière qui repose sur le rejet et la haine de l’autre !
      Les français feraient bien de regarder du côté des mairies gérées par le FN à titre d’exemple !
      Penser que des idées nationalistes puissent sortir un pays (quel qu’il soit) de la crise dans laquelle il est plongé est un leurre dangereux pour la société.
      Après je dois bien reconnaître que je n’ai pas de solution tant ceux qui se succèdent sont décevants... :(

    • 24 septembre 2014 à 15:48 | olivier (#7062) répond à Turping

      Quelle déception...

      NON, SIEUR Turping...

      l’idéologie FN ne sera JAMAIS dominante dans le pays qui vous accueille et vous accepte...et vous INTÈGRE COMME FRANCAIS A PART ENTIERE !!!

      JAMAIS...

      Vous n’avez rien compris ...

      Votre « valeur » de citoyen est égale à la mienne...au pays des « droits de l’homme »...

      Ce qui n’est pas...mais alors pas DU TOUT mon cas dans votre pays d’origine...

      Je suis...et demeurerai un « vazah »... a savoir un :
      - étranger
      - voleur
      - une vache à lait

      Déception...

      Rassurez vous, je suis habitué...

      OR

    • 25 septembre 2014 à 14:43 | zorey974 (#7033) répond à olivier

      Pire si j’ai bien compris votre femme est merina (andriana ?) et vous avez sali la pureté de cette race parfaite qui ne peut être mélangée... ;)

    • 25 septembre 2014 à 14:57 | olivier (#7062) répond à zorey974

      AFFIRMATIF

      ps : j’ai appris grâce à elle...mais ils ne lui pardonneront JAMAIS

      chuuuuutt

    • 25 septembre 2014 à 19:55 | zorey974 (#7033) répond à olivier

      Ah c’est pire que je ne pensais c’est une traîtresse qui collabore avec l’ennemi :)

    • 26 septembre 2014 à 11:09 | kakilay (#2022) répond à zorey974

      Au pays des droits de l’homme : des femmes ont été tondues, et des juifs livrès au Shoah. Toute proportion gardée...

    • 26 septembre 2014 à 12:36 | zorey974 (#7033) répond à kakilay

      Euh j’espère que vous avez compris que c’était de l’ironie, de la provoc ! Loin de moi l’idée de penser que les français ou que moi-même soyons exemplaires.
      Le pays des droits de l’homme, ça m’a toujours fait marrer ! Ne serait-ce que la colonisation qui a perduré et s’est développée entre la déclaration et aujourd’hui ou encore le droit de vote accordé aux femmes en 1946 seulement ! Les droits de l’homme version française ne sont sans doute pas les pires mais loin d’être irréprochables...
      Je voudrais faire comprendre qu’il n’y a pas de certitudes comme voudraient le faire croire certains extrémistes ici, que rien n’est parfait, que tout n’est pas noir ou blanc.

    • 30 septembre 2014 à 01:10 | vatomena (#7547) répond à Turping

      Que sont devenus les ancetres ? Sous la colonisation ils étaient encore respectés .A l’heure contemporaine de l’Indépendance on viole leur tombeau ;on met sur le marché leurs os les plus longs.
      Régression des moeurs dont le colon n’est pas coupable

      Les illustres ancetres en dehors de la sagesse du fihavanana et du moramora ils nous ont rien laissé : ni les vaccins ,ni l’eau corante ,ni l’électricité ,ni le véhicule à moteur........

  • 24 septembre 2014 à 13:58 | harmelle (#5862)

    Un des derniers morceaux de territoire qui n’ait pas été foré , détruit , surexploiter pour le profit de multinationales et de pourboires pour les potentats locaux ou nationaux .....
    Les éparses sont Malgaches ? Oui reste juste a changer le nom sur les papiers ). Depuis 1999 l’accord avec Maurice n’est toujours pas signé car deux députés Français craignent de perdre un morceau de souveraineté nationale ! Incroyables ces vazahas .....Donc elles reviendront a Madagascar un jour ou l’autre mais d’ici là l’espoir reste de les inscrire au patrimoine mondial : personne ne touche a rien : c’est pour les gosses de la planète :D

  • 24 septembre 2014 à 15:56 | rasoulou (#4222)

    Aux abords de l’île Juan de Nova située dans les eaux territoriales de Madagascar, les militaires garde-côtes français confisquent les matériels de pêche, les vivres et les GPS de 15 pêcheurs surpris en flagrant délit, leurs bateaux dérivent et 7 d’entre eux décèdent en pleine mer.
    La question de légitimité de la présence française dans ces îles éparses de l’Océan Indien revient sur le tapis.
    Cette affaire de pêcheurs maltraités, très médiatisée, est à l’origine de la radicalisation de la question des îles éparses.
    Les plus intransigeants se réfèrent à la résolution 34-79 du 12 décembre 1979 de l’Assemblée générale des Nations Unies, et dont la teneur est la suivante : « L’ONU invite le gouvernement français à entamer sans plus tarder des négociations avec le gouvernement malgache en vue de restituer ces îles qui ont été séparées arbitrairement de Madagascar ».

    • 24 septembre 2014 à 18:16 | vatomena (#7547) répond à rasoulou

      Ne soyez pas égocentriques comme cela ! on peut dire également que c’est madagascar qui se trouve dans les eaux territoriales des iles éparses.

      Classons ces iles en parc naturel sous la garde de la france
      avec interdiction à la france de forer pour rechercher d’"éventuels gisements de gaz ou de pétrole .

      Respect de ce qui reste de nature vierge partout dans le monde

      Madagascar dans son immensité doit suffire aux malgaches
      Et que le malgache mette fin aux feux de brousse

      Nous ne carboniserons pas les iles éparses !

    • 24 septembre 2014 à 20:34 | rasoulou (#4222) répond à vatomena

      Vatomena—> la réponse à vos réflexions se trouvent dans le texte de Lalatiana, tout est dit et bien résumé !

      Par contre, je trouve que les discussions pour ou contre la rétrocession des îles éparses à Madagascar ressemblent un peu aux différents courants de l’accession de Madagascar à l’indépendance : le PADESM modéré d’une part pense que les Malgaches ne sont pas aptes ou ne sont prêts pour gérer le pays, d’où l’idée de coopération ou cogestion (kif-kif bourricot), et le MDRM plus radical d’autre part luttait pour l’indépendance totale de Madagascar.

      L’idée que les Malgaches ne peuvent pas prendre en main ces îles est ridicule, et les prend pour des « babakoto », comme le vazaha ancien conseiller de Rajoelina.

    • 24 septembre 2014 à 22:12 | harmelle (#5862) répond à rasoulou

      Je crois que la première résolution de l’ONU pour la palestine date des années 60 ....

    • 25 septembre 2014 à 09:11 | rasoulou (#4222) répond à harmelle

      Je trouve que la légitimité n’est pas la même :

      - Entre le peuple Juif et le peuple Palestinien, c’est tout une autre histoire,
      la légitimité,à mon avis est 50-50, d’où la guerre éternelle entre les deux
      peuples, ils devraient vivre ensemble dans la Paix, et dans la sérénité.
      L’auto-détermination de la Palestine est déjà un grand pas de fait.

      -Par contre, les îles doivent revenir de fait à Madagascar suite à
      l’indépendance ; la légitimité et le droit d’intégration des îles éparses à
      Madagascar ne se discutent pas, c’est la loi du plus fort, et du plus puissant
      qui est s’impose.

    • 25 septembre 2014 à 15:44 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Je veux dire : pour l’instant, ou actuellement, la loi du plus fort ou du plus puissant c’est à dire la France s’impose ou est imposée (avec l’appui des autres grandes puissances comme les US ou les RU !!!!)
      Vraiment désolé du lapsus !!!!même si Madagascar est grand à nos yeux !

  • 24 septembre 2014 à 18:37 | VVSII (#7949)

    Pitbull aboie, la caravane passe la seringue à la main.

    RAB des îles éparses. Je préfère planter du riz, acheter de l’or, apprendre le mandarin. Et si certains veulent réduire notre avenir à l’octroi, la rétrocession(??) de quelques terres sous prétexte de l’analyse fallacieuse de l’inconnu Oraison, titulaire alors d’une chaire à Saint Denis de La Réunion, loin, très loin, de la Sorbonne ou de Havard qui recrutent les meilleurs, tant pis pour eux. A toute thèse son antithèse et nous finirons par nous passer d’eux. Comme nous l’avons fait avec Ratsiraka, Ravalomanana ou Rajoelina. Ratsima et son nationalisme de bas étage n’est pas encore arrivé qu’il est déjà à virer. Ce n’est pas aux malgaches que vous apprendrez que bien souvent le Droit défaille. Que le bon droit s’accompagne nécessairement de la Force.

    Si certains persistent, c’est juste pour garder en haleine un public générant les visites, les clics qui permettent la survie d’un site. Ou tout simplement l’existence politique. Et qui du double héritage culturel n’aura su se débarrasser du gène de la polémique stérile. Avec au final des malgaches d’Andafy plus gaulois que Vercinréthorique.

    A croire que les gens ne veulent surtout pas se rendre compte de l’environnement global dans lequel ils évoluent. Madagascar doit non seulement faire face à son incurie, mais aussi survivre à la fin d’un monde. 2015 ne sera pas l’année des subventions. Plutôt celle de l’implosion du FMI. Quand à l’AFD, vous savez ce que l’on dit : l’espoir fait vivre... Alors que vous perdez votre énergie à discutailler sur Juan de Nova, Madagascar est d’ores et déjà une victime collatérale. Nous connaissons la misère, nous allons subir l’enfer. Avec ou sans les Iles Eparses. Moi je suis athée. Et blindé. Rien à craindre. En attendant matez ça et flippez :

    http://www.youtube.com/watch?v=Buwu1xgup3Q#t=1855

    C’est encore mieux que du Delamarche. Et décidément l’accent canadien c’est de la balle. Osez regarder jusqu’au bout. Prescott le vaut bien. Dans une autre vidéo, il déclare : « Un peuple qui n’a plus rien à perdre, n’a plus rien à perdre ». J’adore. Encore faut il comprendre. Comme quand il évoque les 2 avions Malaysia Airlines. En si peu de temps c’est statistiquement impossible. Remue méninges je vous dis. Après ça vous comprendrez que Juan de Nova c’est de la pacotille.

    Comme toujours je finis en chanson.

    Hey James où vas tu ce flingue à la main ?
    Hey James je te demande où tu vas ce flingue à la main ?
    Eh bien je vais aller buter mon île,
    Tu sais, je l’ai surprise dans les mains d’une autre nation,
    Ouais je vais aller buter mon île,
    Tu sais, je l’ai surprise dans les mains d’une autre nation
    Huh, et ce n’est vraiment pas cool...

    Librement adapté de « Hey Joe- Jimmy Hendrix ».

    J’admets volontiers que Théo est meilleur que moi.

    http://www.youtube.com/watch?v=aNqarkyLUOU

    • 24 septembre 2014 à 19:52 | lalatiana (#1016) répond à VVSII

      C’est joliment trouvé le « malgaches d’Andafy plus gaulois que Vercinréthorique ... »

       :-) ...

    • 26 septembre 2014 à 11:23 | kakilay (#2022) répond à VVSII

      Pense à ta gamelle : et les grands mots pour les grands. Un bon citoyen est un citoyen qui ne pense qu’à sa gamelle. L’horizon saucisson. Et on voudrait être une nation. Comme si les gens de ce pays ne pensaient pas à leur gamelle. Ce dont on n’ose pas dire : c’est qu’il ne pense qu’à ça. Ouvrez les fenêtres, on étouffe. Je pense à ces romains qui ne pensaient qu’à dégueuler pour pouvoir remanger. Faire du ventre la mesure de toute chose : on connaît la suite. Et ne me faites pas dire ce que je ne veux pas dire : l’homme ne se nourrit PAS SEULEMENT de pain, sinon toute lutte contre l’asservissement n’aurait pas existé sur la surface de la terre. Les gladiateurs étaient bien nourris, mais il y a eu Spartacus. Une morale de la servitude volontaire : certains ont fait une révolution pour cela, commémorée tous les 14 Juillet : mais cela ne vaut pas une bonne tranche de saucisson.

    • 28 septembre 2014 à 13:40 | Rabemisaina (#7643) répond à kakilay

      Quel langue faut-il choisir dans reverso pour parvenir à vous comprendre M. Kakilay ?

  • 24 septembre 2014 à 20:51 | lefona ihany (#6757)

    J’aime le contenu de l’édito et j’apprécie particulièrement quand l’auteur intervient dans les commentaires, c’est rare, mais c’est le signe que ce dernier est responsable ! Puisse-t-il être ainsi pour les autres éditorialistes de MT !
    Cette question des îles éparses a été dévoilé, ou plutôt remis sur devant de la scène depuis que Deba en a fait l’étalage lors des dernières campagnes présidentielles. Certainement une petite revanche de la part de deba qui en tant qu’ex-prezida savait tout sur cette question volatile !
    Si ces îles nous appartiennent vraiment, il n’y a rien , MAIS FRANCHEMENT rien à négocier.
    Si le GVT négocie, et je ne suis pas du tout en accord avec son action, cela veut dire, j’ACCEPTE de céder une partie de mon pays à mon interlocuteur !
    Les questions d’ordre logistique, historique et économique ne sont là que pour permettre à notre interlocuteur (la France) d’enchérir ! Rien de plus et moins de rien !
    On n’est souverain que par nos actes nos convictions, MAIS JAMAIS au grand JAMAIS, quand nos interlocuteurs le décident et l’acceptent. J’ai l’impression, en fait que les Malgaches ne sont pas aussi sûr à 100 % que ces îles leur appartient vraiment !

    Étant donné que le GVT NE SAIT PAS COMMUNIQUER, cela donne lieu à un flou TOTAL qui fait appel à toutes sortes de dérives !

    Cela lui aurait couté quoi, à ce GVT de dire aux Malgaches, afin de les rassurer : « On va se rendre à l’étranger (France, ONU..etc..) mais DÉJÀ pour affirmer, confirmer, coute que coute que OUI, les Îles Éparses sont malgaches. » ? J’ai franchement l’impression que même HR et son GVT n’en sont même pas convaincus ! Grosse faille ou grosse c..o..nn..errie !

    Par la suite viendrait la notion de « co-gestion », car celle-ci dépend de ce que NOUS, Malgache, allons dire !

    Personnellement « co-gérer » l’exploitation d’une parcelle de terre de M/Car ne me dérange pas TANT qu’il est acquis que cette parcelle APPARTIENT aux Malgaches. Là..oui, et seulement là,..on peut négocier UNE LICENCE d’exploitation !

    • 26 septembre 2014 à 11:31 | kakilay (#2022) répond à lefona ihany

      Personnellement « co-gérer » l’exploitation d’une parcelle de terre de M/Car ne me dérange pas TANT qu’il est acquis que cette parcelle APPARTIENT aux Malgaches. Là..oui, et seulement là,..on peut négocier UNE LICENCE d’exploitation !

  • 24 septembre 2014 à 22:14 | kozobe (#7754)

    Bonsoir tout le monde,
    J’avoue que j’ai beaucoup hésité avant d’intervenir par rapport à cet article, tellement de choses ont été dites depuis. Mais finalement, je me suis décidé. Je vais donc parler d’Anthropologie, de bas étage diront certains. Mais qu’importe, c’est aussi un peu l’histoire d’une composante du peuple malgache, les Sakalava pour être plus précis.
    Chez les Sakalava du Nord (toutes tendances confondues), il existe les clans des Njoaty (Anjoaty) et des Tankandrefagna (Antakandrefagna, les gens de l’ouest). Ces deux clans sont « Mpilohateny » , terme qu’on traduit de manière bien péjorative par « parenté à plaisanterie ». Les Njoaty passaient pour « masigny », dans le sens « magiciens ». Par exemple, les traditions orales disent qu’ils puisaient de l’eau avec des « Antômby », sorte de grands paniers troués de forme concave en osier qui servent à transporter quantité de choses, mais surtout pas du liquide. Ils passaient aussi pour faire cuire leur repas avec des feuilles de bananier posé à même le « tolagna », trépied. Et des tas d’autres « miracles » sont mis à leur actif.
    Ces deux clans donc vivaient en parfaite harmonie sur une île (tient, tient), avec leurs activités respectives. Les Tankandrefagna étaient des marins et s’adonnaient au commerce à bord de leurs « Botry » ( Boutres, bateaux originaires des pays arabes, mus par une voile triangulaire). Ils voyageaient donc beaucoup ( pourquoi pas entre l’Afrique de l’est, les pays de la corne de l’Afrique, les pays arabes, voire l’Inde et Madagascar. Les Njoaty quant à eux étaient agriculteurs et pêcheurs, ils ne possédaient pas d’embarcation pour affronter la haute mer et les longs voyages.
    Un jour une catastrophe s’étaient abattue sur cette île idyllique ( vent violent, trombes d’eaux, des vagues monstrueuses...), menaçant de la submerger, voire l’engloutir. Les pauvres habitants n’avaient d’autres recours que de l’abandonner pour ne pas mourir noyés. Seulement, les Njoaty ne possédaient pas d’embarcations conséquentes. Les Tankandrefagna les prirent à leur bord et les deux clans, la mort dans l’âme quittèrent leur île pour un voyage sans retour. Le voyage dura longtemps et les élément ne se calmèrent pas. Pendant la nuit, un des Botry menaçait de sombrer car trop chargé. Pour alléger le bateau et lui permettre de continuer à naviguer, les deux chefs de clan à bord convinrent de passer par dessus bord et à tour de rôle les personnes les plus âgés. Les Tankandrefagna furent les premiers à passer à l’acte, ils envoyèrent donc un des leurs dans les flots déchainés. Puis vint le tour des Njoaty. Mais, au lieu de jeter à l’eau l’un des leurs, ils prirent une des grosses pierres qui servaient de ballast et l’envoya par dessus bord. Dans le noir et le tumulte des éléments en furie, leurs voisins ne remarquèrent rien. Et durant toute la nuit, il en fut ainsi.
    Un peu avant l’aube, les éléments se calmèrent enfin et les rescapés réalisèrent qu’ils étaient arrivés à proximité d’une terre. Ils purent accoster sans peine et débarquèrent aussitôt. Mais quand le jour revint, que ne fut la consternation des Tankandrefagna : les Njoaty de ce bateau n’ont perdu aucun des leurs, tandis que la plupart des personnes âgées de l’autre clan manquaient à l’appel. Et pour cause. Seulement là, les Tankandrefagna réalisèrent la trahison et l’abomination dont ils ont été victimes. Sans plus attendre, les hostilités commencèrent entre les rescapés. Toutefois, leur accostage étaient suivi par des témoins qui virent le déroulement de la scène. Ils allèrent avertir le souverain local en ce terme :« Mpanjaka » è ! Des étrangers ont débarqué à côté et ils sont en train de s’entretuer". Alors celui-ci rappliqua avec ses guerriers pour s’enquérir de la situation de ces gens qui s’entretuent sur ses terres. Il fit cesser le combat aussitôt sur place et demanda aux belligérants la raison de ce massacre. Alors les Tankandrefagna expliqua à leur hôte comment leurs voisins Njoaty les avaient trahis en ne respectant pas le pacte établi entre les deux clans pour éviter une mort assurée à tous. Le souverain fut bien embêté. Il comprit la fureur et le désir de vengeance des uns, mais ils ne pouvait pas tolérer le trouble sur ses terres. Il débâta de la situation avec ses plus proches conseillers et leur demanda leur avis. Il n’était surtout pas question de prendre position pour l’un ou l’autre camp et encore moins de les laisser se massacrer.
    Un des conseillers proposa que la meilleure solution était de lier les rivaux par un pacte fort qui transcendera la haine et le ressentiment des uns envers les autres et fera d’eux des « parents » spéciaux, exceptionnels. Ainsi donc, le souverain les proclama « Mpilohateny » et qu’à partir de cet instant ils seront solidaires les uns des autres, se porteront assistance en cas de besoin. En outre il leur est absolument interdit de se faire du tort, et que dorénavant il n’existera plus aucun tabou entre eux, que les pires insultes qu’ils se lanceront à l’avenir ne doivent provoquer de réactions fâcheuses ( d’où l’origine des termes « Parenté à plaisanterie »), mais elles (les insultes et autres quolibets) doivent être corrigé, si je peux m’exprime ainsi, par des actes nobles de la part des « fautifs ». Ceci renforcera la solidité du pacte et lui procurera son « Hasigny ».
    De nos jours , ce pacte se maintient toujours antre les Njoaty et Les Tankandrafagna.
    En quoi est-ce-que cette histoire nous intéresserrait pourriez-vous me rétorquer, à juste raison ?
    C’est parce que l’on parle d’île. Et pourquoi cette île, ou îlot, ne serait pas « Bassas Da India », une des îles éparses. Cet îlot est submergé par les flots pendant les périodes de fortes marées.
    Cela peut apporter de l’eau au moulin de certains, non ?
    Pour ma part je suis reconnaissant à l’Etat français d’avoir contribué à la sauvegarde et la protection de ces sanctuaires contre la convoitise de toutes sortes de prédateurs qui rôdent dans les parages, quelle que soit leur nationalité. Et ne me parlez surtout pas de ces « pêcheurs malgaches » : je ne connais que trop les dégâts quasi irréversibles qu’ils ont infligés à l’environnement et la biodiversité marine des côtes de Madagascar ( du Cap- d’Ambre au Cap Sainte-Marie), aidés abondamment pour ces actes de destruction massive, matériellement et financièrement, par leurs sponsors chinois. Sans parler de l’utilisation effrénée de matériels prohibés dans tout pays où s’applique l’Etat de droit.

    • 25 septembre 2014 à 14:29 | Jipo (#4988) répond à kozobe

      MERCI pour ce vaccin !

    • 26 septembre 2014 à 19:04 | kozobe (#7754) répond à Jipo

      Et oui ! Dommage que ce n’est pas le cas en ce qui concerne la protection de la faune et la flore terrestres, notamment pour le fameux bois. Cela aurait été salutaire pour notre patrimoine.

  • 25 septembre 2014 à 17:45 | rhaj (#4137)

    Du background, articles qui ont ete dans les journaux Malagasy, sur ces iles eparses...

    http://gasy-mkm.blogspot.com/2014/03/une-lettre-ouverte-les-iles-eparses.html
    Une Lettre ouverte : les Iles Eparses -
    Mar 26, 2014
    Les Iles Eparses constituées par l’archipel des Glorieuses, les iles Juan de Nova, Europa et Bassa da India n’ont pas été restituées en 1960 par la France, à cause de l’entrée en vigueur d’un décret français le 1er Avril 1960 ...

    http://gasy-mkm.blogspot.com/2014/06/mikama-june-20-2014.html
    Jun 20, 2014
    Les Îles Éparses sont revendiquées par Madagascar depuis la décision du général de Gaulle de rattacher ces territoires au ministère de l’Outre-mer et ainsi de les détacher du gouvernorat de Madagascar à la veille du ...

    http://gasy-mkm.blogspot.com/2013/09/miaka-september-2-2013.html
    Sep 02, 2013
    En 1960, 87 jours avant l’Indépendance de Madagascar, le gouvernement français place les îles Éparses, jusqu’alors considérées comme des dépendances malgaches, sous l’autorité directe du Ministre de l’Outre Mer.

    http://gasy-mkm.blogspot.com/2013/09/les-afriques-crise-2009-les-secrets.html
    May 09, 2013
    Le problème le plus épineux au sein du Canal de Mozambique, sont les îles Eparses : Juan De Nova, Europa et Bassas Da India qui ont un potentiel pétrolier et gazier extrêmement gigantesque. Juan De Nova est situé au ...

    http://gasy-mkm.blogspot.com/2013/12/mikama-december-17-2013.html
    Dec 17, 2013
    ... (MSPC) et la société Sunpec seraient actuellement dans la phase du traitement des données... l’immense réserve de gaz récemment découverte dans les îles éparses inclues dans la fameuse ZEE (Europa, Juan de Nova, ...

    • 27 septembre 2014 à 12:19 | Stomato (#3476) répond à rhaj

      Toujours les bons vieux arguments de Rhaj !!!
      Source unique un blog exclusif.
      Glorification d’une gentille « company » chinoise, mais pas sinoase .
      Vous avancez en âge mais pas en sagesse !

  • 26 septembre 2014 à 13:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La France est le « PAYS » le plus avancé en protection sociale,en « DROIT DE L’HOMME » et cetera.
    Maintenant,elle régresse totalement pour nourrir les « AFFAMES » du Monde.
    Les « français » ne sont plus chez eux.Les plus malins partent à l’immigration par tous les systèmes possibles,même jusqu’au « MARIAGE ».
    Les Malgaches sont fiers d’être « MALGACHES »,ils ne pensent pas une seule seconde d’être français,sauf par « NECESSITE ».
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 26 septembre 2014 à 18:36 | gaston (#8335) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Non mais ou tu as vu ça !!! les Français immigrent oui, comme de tous temps à jamais, en très petit nombre, et crois moi nous gardons notre nationalité. Par contre beaucoup de Malgaches souhaiterai avoir la nationalité Française, ce qui va devenir de plus en plus difficile. Pour devenir Malgache il ne doit pas vraiment y avoir foule devant le comptoir ! T’occupe donc pas de la France, elle est, et restera un grand pays, c’est encore nous qui détenons le plus gros patrimoine privé en Europe par habitants. Et pour le moment l’état emprunte à taux négatif c-à-d que les prêteurs perdent de l’argent. Demande toi pourquoi.

    • 27 septembre 2014 à 08:33 | revysaditra (#8500) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      La France est morose... c’est terriblement morose...
      Toujours pas le courage de remettre en cause les 35 heures, hein ?
      La semaine de 35 heures en France...
      ...35 heures par jour de 24 heures pour les Chinois !!! LOL
      mais que c’est bon ! continuez les gars
      — -
      ...any ka manjaka ny toka-maso eto amin’ny tanin’ny jamba !
      — -
      Travailler en CHINE est un rêve pour de plus en plus de Français.
      http://youtu.be/N6xvI3N4bX8
      indoCHINE forever !

    • 27 septembre 2014 à 11:40 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à gaston

      François HOLLANDE,pour son quinquennat,redonnera de l’espoir ==aux français,des vrais français==pour l’AVENIR de la France.Point barre !
      HR/FH:même combat !

    • 27 septembre 2014 à 11:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à revysaditra

      35 Heures c’est une bonne moyenne pour les heures de travail hebdomadaire ==MAIS==c’est illogique quand on ferme==les yeux== sur :
      - les travailleurs clandestins
      - et les travailleurs dissimulés (-« les heures supplémentaires ne sont pas payées »-)
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 septembre 2014 à 12:22 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et c’est très bien parti !!!
      Il a donné des espoirs et désespoirs aux français !

  • 26 septembre 2014 à 18:41 | rhaj (#4137)

    Je me demande ... On a provoqué émeutes, jusqu’à faire un coup d’état, quand le « siosio » disait que Ra8 va accorder un bail pour des hectares à une compagnie de l’Inde ou de la Corée (?) Maintenant, Hery a « officiellement » promis (ou proposer) de donner une moitié (dans la gestion) d’une partie du Tanindrazana que sont ces îles.

    Hey... Iza aby ny « ombalahy bevozona » nitrena h@ izao ? Sa hanao toa « rafotsibe very laona » ao daholo isika mianakavy ?

    • 27 septembre 2014 à 11:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rhaj

      OUI !
      - Pour la "PAIX et la Sécurité maritime et environnementale :
      - « Co-Gestion pour les îles Eparses ».,=MADAGASCAR/FRANCE.

      - « Mahefa Ary Soa »

      Basile RAMAHEFARISOA(-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 26 septembre 2014 à 20:45 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Occupons nous de Madagascar et les 95 % de pauvres , avant d’aller voir ailleurs , 1 seul objectif à la fois . On prends d’autres mais on commets les mêmes erreurs ????? ça suffit ...
    1 seul Ethnie = GASY
    1 seul ennemie = la pauvreté
    QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 27 septembre 2014 à 11:54 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à kunto

      Madagascar n’est pas pauvre...
      Une fraction du « PEUPLE à Madagascar » bouffe pour les 99 ;01% de la Population Malgache" et contrôle l’économie du Pays.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 septembre 2014 à 12:46 | bbernard (#6880) répond à kunto

      Vous confondez ethnie et peuple. A Mada, il y a 18 ethnies mais il n’y a qu’un seul peuple, le peuple malgache qui devrait être fort de ces 18 ethnies. Or, rien n’est fait, depuis toujours, pour que ces ethnies unissent leurs forces pour faire du peuple malgache un peuple uni. En France, nous sommes pareils, un peuple, le peuple français, composé d’ethnies (bretons, normands, auvergnats, etc). Malgré quelques rivalités, ces ethnies ont fini par s’unir pour que le peuple français existe. Mais cela a pris plusieurs centaines d’années et reste fragile.

    • 27 septembre 2014 à 12:48 | bbernard (#6880) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Continuellement dans le déni. Madagascar est pauvre, que vous le vouliez ou non et les responsables en sont les dirigeants successifs de puis l’indépendance et des gens comme vous, qui se goinfrent à l’étranger en niant la réalité.

    • 27 septembre 2014 à 13:09 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à bbernard

      Avec pour vous dire :
      - bretons,
      - auvergnats et cetera ne sont plus chez-eux,en France,
      - C’est dommage !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 septembre 2014 à 13:36 | kozobe (#7754) répond à bbernard

      Bjr M. bbernard,
      Désolé de vous contredire, mais je suis entièrement d’accord avec M.Kundo. Vous vous dites Français et c’est normal que vous continuez à aller dans le sens de l’approche et la vision de l’administration coloniale française dans sa politique des races. Non, je ne dis pas que vous êtes « colonialiste », rassurez-vous, mais je trouve que vous faites erreur. Quant à moi, je suis malgache « pur zébu » et je proclame haut et fort qu’il n’y qu’une seule ethnie à Madagascar. Et après c’est selon, c’est-à-dire si on cherche à fédérer ou à continuer à diviser. Les récentes découvertes en génétiques, historiques, linguistiques surtout, mais aussi archéologiques (et oui) vont dans ce sens. Si l’on s’arrête juste sur l’aspect extérieur , la physionomie des individus, on fera toujours fausse route. Pour exemple, l’homme et le chimpanzé partagent au moins 95/100 de leurs gènes en commun, 95/100. Et voyez la différence entre les deux espèces.
      Justement quand vous parlez de Bretons, de Basques, de Corses, de Normands...de bocages vendéens et autres, la notion d’ethnie s’appliquerait plus à la France qu’à Madagascar. Il en de même pour l’Espagne et d’autres pays d’Europe.
      Bien week-end à vous

    • 27 septembre 2014 à 15:47 | bbernard (#6880) répond à kozobe

      Je maintiens que vous faites une erreur d’appellation. Je suis français et pro malgaches au grand dam de certains forumistes mais je sais qu’il y a bien 18 ethnies à Madagascar (les merina, les vezo, etc). Je ne vais pas les énumérer toutes mais vous les connaissez aussi bien que moi. Ces ethnies ont été regroupées soit volontairement (pour certaines), soit militairement (pour d’autres) pour constituer l’Etat colonial malgache, donc le peuple malgache, uni sous un même drapeau depuis l’indépendance. Malheureusement, cette union n’est que de façade car ce sont les merinas qui tiennent le pays sous leur coupe et s’attribuent tous les avantages. Cela se vérifie chaque jour sur le terrain. Que vous puissiez penser que je suis « colonialiste » me fait rire car je suis fondamentalement pour l’indépendance de Madagascar et son décrochage de l’influence française au profit du peuple malgache, toutes ethnies confondues avec les mêmes droits et avantages (et les devoirs qui y sont liés).

      Quant à la France, c’est le même cas de figure, mais cela fait plusieurs centaines d’années que la fusion des ethnies s’est faite. Le contexte politico-socio-économique actuel réveille certaines appartenances ethniques et les revendications qui leur sont liées. Voilà tout.

    • 27 septembre 2014 à 17:01 | kozobe (#7754) répond à bbernard

      Ok ! On pourrait en débattre à l’infini. A chacun ses certitudes. Je n’ai jamais douté un seul instant que vous n’êtes pas « colonialiste », et que vous aimez beaucoup Madagascar,j’en suis convaincu. Mais n’empêche, pour approfondir votre connaissance sur l’histoire du peuplement de Madagascar,je vous invite à creuser un peu plus. Ne persistez pas dans les raccourcis forcément réducteurs, toujours sciemment entretenus pour des raisons biens précises.

    • 29 septembre 2014 à 22:57 | Turping (#1235) répond à bbernard

      BBernard,
      Je retiens une partie de vos propos :
      "...Malheureusement, cette union n’est que de façade car ce sont les merinas qui tiennent le pays sous leur coupe et s’attribuent tous les avantages......
      - Non ,je ne partage pas votre avis de ce côté là même si la vérité s’avère ineluctable par la suite ,....mérinas ,côtiers tous confondus avec l’histoire de « Corruption » ,après c’est une histoire de degré de corruption !
      - Sachez que les côtiers ont présidé Madagascar pendant 38 ans contre 16 ans de présidence Mérina y compris les périodes transitoire depuis 54 ans en 2014 .
      - La République bananière qu’hérite Madagascar actuellement a été concoctée par l’indépendance sous forme de dépendance ,via la politique de la françafrique en intronisant le PADESM (parti des déshérités malgaches créé par Jacques Foccart de la françafrique ).Il introduisit son Homme fort ,comme ceux qui se passèrent en Afrique lors de l’Indépendance pour continuer de gérer ses Hommes ,ses administrés à l’INSTAR du mouvement MDRM à l’origine de l’insurrection indépendantiste pour réclamer l’indépendance comme ce fut le cas de l’Inde après la 2ème guerre mondiale .
      - La notion de division ethnique a été nourrie par la politique colonisatrice pendant les périodes pré et post -coloniales .
      - Si la France avait demandé l’avis des ethnies côtières ,Madagascar ’a pas obtenu son indépendance .
      - La problématique de base ,c’est au niveau de l’ingérence ainsi naquise.
      - Le premier président de la République malgache Tsiranana n’était qu’un pouvoir fantoche ,un épouvantail ,.....ce qui explique aussi peut-être d’un côté l’avancement de Madagascar car les administrations étaient encore sous les administrations françaises jusqu’en 1972 .
      - Par contre , le revirement de la situation en 1975 a expliqué du faît que les guéguerres ethniques entre les officiers merinas -Côtiers « la politique de diviser pour mieux régner » a pris le dessus ,pour faute de transfert des compétences ,des politiques institutionnalisées permettant d’unifier le peuple malgache à travers leurs dirigeants .
      - La transition de 1972 à 1975 était la bonne car le Général Ramanantsoa,un aristocrate ,le plus haut gradé dans l’histoire de l’armée malgache « Saint Cyrien promotion Mangin de 1931 » a su prendre la situation en main en connaissant bien la France .Ce dernier marié à une française ,ayant servi la France jusqu’au grade de Colonel à la veille de l’indépendance a choisi de servir son pays d’origine .Après le coup d’état manqué contre le général (comme le cas de De Gaulle à Clamart),avec l’âge ,le général a jeté l’éponge en désignant son successeur. La catastrophe fut l’assassinat ,du Colonel Ratsimandrava ,avec son programme « doctrine sur le fokonolona » où les malgaches sont acteurs de leur destin avec leurs dirigeants .A qui profita le crime ? vive les dégâts ,et la CORRUPTION généralisée au fil du temps .Merinas et côtiers tous impliqués dans l’héritage du mal !

    • 1er octobre 2014 à 19:59 | kunto (#7668) répond à bbernard

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      Répondre a Mr B-R c’est le rendre intelligent , donc il faut s’abstenir chers amies ( proverbe Français ... ) .
      Mais ignoré notre pauvreté c’est faire le jeux des politiciens : SI TOUT VA BIEN CONTINUONS DANS LA MÊME DIRECTION .
      Que DIEU change la mentalité des Gasy aveugle .

    • 1er octobre 2014 à 20:09 | kunto (#7668) répond à bbernard

      KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
      Notre 1er ennemi c’est notre division , 18 Ethnies ça divise moi je prône l’union pour le développement ( en France on ne parle jamais d’Ethnie et c’est très- très - très BIEN ) .
      QUE DIEU NOUS UNIS

  • 27 septembre 2014 à 01:06 | jagiba (#6837)

    L’article parle de pillages des richesses Malgaches : Questions .... Qui pillent la forêt Malgache depuis des décennies par les Feux incontrôlés : L’Ile Verte est devenue l’Ile Rouge (voir la couleur de la Betsiboka qui emmène en mer la terre arable ) ???? Qui pillent les troupeaux de Zébus et des villages entiers ???? Qui pillent les Bois de Rose et au profit de qui ?????

    • 27 septembre 2014 à 11:57 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jagiba

      - "parce qu’il y a des ==étrangers==qui les manipulent..et l’appât du gain,sans impôt.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 septembre 2014 à 11:54 | jansi (#6474)

    C’est une loi d’annexion française qui a pris Mada et ses îles , pays souverain avant 1896. C’est un simple décret qui sépare Mada de ses îles au moment du recouvrement de l’indépendance Malagasy.
    Ces îles appartiennent aux Malgaches.

    • 27 septembre 2014 à 12:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Appartenir aux Malgaches,c’est incontestables (-sur papier-)...mais pour la PAIX et la Sécurité Maritime/environnementale, dans cette zone et pour la biodiversité marine,c’est une affaire de coopération internationale donc :
      - "PAIX et CO-Gestion== France Madagascar== pour ces îles éparses.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 27 septembre 2014 à 12:24 | Stomato (#3476) répond à jansi

      Un décret ou une loi, faudrait savoir...

    • 27 septembre 2014 à 12:26 | Stomato (#3476) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Co-gestion avec qui ?
      Le gouvernement Malagasy ?
      Le gouvernement Français ?

      Il semble que l’un et l’autre ne soit pas vraiment digne de confiance...

    • 28 septembre 2014 à 17:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Stomato

      - "Pour vous deépartagezr...
      LA PROCLAMATION DE L’INDEPENDANCE DE MADAGASCAR.
      Madagascar accède à l’indépendance le 26 juin 1960 au terme d’un processus graduel d’autonomisation politique :
      - instauration de suffrage universel par la loi DEFFERRE,en 1956.
      - puis adhésion par « Féférendum » à la Communauté Française,en 1958.
      La loi cadre DEFFERRE de 1956 contribue ainsi au renouveau de la vie politique Malgache.
      Elle institue« == »le suffrage universel"==et supprime dans le même temps==la distinction==entre cioyens et autochtones.
      Elle permet également la création d’un « POUVOIR EXECUTIF » autonome.
      Le 14 Octobre 1958,une deuxième étape est frnachie==vers==l’indépendance effective :
      - "Philibert Tsiranana est élu Président de la ==NOUVELLE== République.
      La population Malgache accepte alors ==par référendum==d’entrer dans la Communauté française.
      La « Métroploe »==PARIS==continue donc à diriger la « POLITIQUE ETRANGERE »,la « DEFENSE » et l’ECONOMIE de l’île,notamment ==la gestion==des matières premières stratégiques.
      Après la dissolution de la Communauté française,en 1960,Madagascar,sous domination française depuis 1895,==obtient==son indépendance le 26 juin 1960,comme la majorité des anciennes colonies françaises d’Afrique.
      des accords franco-malgaches sont également signés.
      En 1972,la contestation estuantine se généralise,provoquant la chute de la Première République du Père Philibert Tsiranana ;
      - "S’ouvrev a&lors,une période de transition qui aboutit en 1975,après l’assassinat du Colonel Richard Ratsimandrava,à l’instauration d’ue République Démocratique révolutionnaéire :
      - étatisation de l’économie,
      - malgachisation den l’enseignement
      ...la suite..à bient..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 27 septembre 2014 à 12:46 | jansi (#6474)

    Je remercie Pitchboule car son article est clair et objectif. Les îlots appartiennent indéniablement a Madagascar.

    Citations
    « Les îlots revendiqués par les gouvernements successifs de Madagascar à partir de 1972 ont été des territoires étatiques malgaches et plus précisément des dépendances du Royaume souverain de Madagascar jusqu’à son annexion par la France, le 6 août 1896. […]ils ont été, par la suite, des dépendances administratives de la Grande Île jusqu’à l’entrée en vigueur du décret du 1er avril 1960. En réalisant le démembrement du territoire national malgache sans consultation préalable du peuple de Madagascar ou de ses représentants élus et au mépris du principe de l’intangibilité des frontières coloniales, le décret du 1er avril 1960 déroge aux principes généraux de la succession d’États.. » ....

    CommentaireS
    Loi contre décret. Le décret de De Gaulle ne vaut rien selon la hiérarchie des textes

    ......"Et l’argument qui dénie un quelconque droit des Malgaches sur les Éparses relève d’une profonde imposture. Pourquoi ? … Parce que l’acte de loi de 1896 qui déclare colonie française « […] Madagascar et les îles qui en dépendent », reconnait de fait la sujétion de ces îles à l’État malgache d’avant la colonisation. La seule logique aurait exigé que la déclaration de l’indépendance restitue aux Malgaches ces territoires. C’est « je te pique ta bagnole, et je te la rends sans les accessoires....

    Il s’agit par contre de se poser en défenseur de ce principe : qu’on rende aux Malgaches ce qui a appartenu aux Malgaches.

    Et quant aux autres qui glosent sur un registre : « voilà bien les Malgaches, à pleurer sur ce qu’ils n’ont pas au lieu de valoriser ce qu’ils ont », ceux là sont bien insupportables dans leur mépris quand ils disent : « hé ho, les Malgaches… allez donc travailler vos rizières et régler vos problèmes de corruption et de gouvernance avant de venir nous enquiquiner avec votre honneur et votre désir de justice ». Wep… Sauf qu’en la matière, les Malgaches ont, eux aussi, besoin qu’on les reconnaisse dans leur honneur."......

    Merci Pitchboule, je suis tout a fait d’accord avec vous. J’espère qu’on aura l’occasion de discuter un peu plus et sur d’autres sujets . Je me souviens qu’un ami commun FR (journaliste) nous a présentés au Carlton il y a deux ou trois ans.

    Cordialement

    • 27 septembre 2014 à 13:01 | bbernard (#6880) répond à jansi

      Voilà qui est très clair pour clouer le bec à certains négationistes

    • 29 septembre 2014 à 00:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      Jansi,
      La rivalité franco-anglaise pour la maîtrise de l’Océan Indien conduit douze ans plus tard,les autorités françaises,à décider==officiellement==l’annexion ,concrétisée par l’installation ,le 1er Novembre 1756,de la pierre de possession « Mahé » et les sept îles environnantes sont désormais sous juridictions françaises,en vertu de la découverte qui,à l’époque,était en droit international,un titre d’acquisition valable pour les terres inhabitées et donc,sans maître,qualifiées de res nullius.
      cette prise de possession est plus théorique qu’effective puisqu’un très modeste peuplement ne commencera que quinze ans plus tard.
      C’est le début des quarante années de colonisation française.

    • 29 septembre 2014 à 16:47 | zorey974 (#7033) répond à bbernard

      « Négationistes » appliqué à ceux qui nient l’existence de la Shoah ou tout autre crime barbare est tout à fait comparable avec ceux qui contestent la situation des îles éparses !!
      Quand Jansi parle d’accessoires de la bagnole, effectivement on pourrait comparer les îles éparses à l’allume cigare, c’est à peu près la même utilité pour les malgaches...

  • 27 septembre 2014 à 16:39 | rhaj (#4137)

    Ny hitako @ ireo resaka eo ambony ireo, dia @ ireo nanoratra t@ teny frantsay, dia na frantsay izy, na « te-ho frantsay » izy, ary dia ireo ihany no mitsipatsipaka sy mitsipaka ampiharana ny ara-drariny sy ny hitsiny : araka ny lalAna iraisam-pirenena dia an’ny Malagasy ireo nosy ireo.

    Fa misaotra an’i Pitchboule sy ranamana Jansi io ambony io manazava ’@ teny vazaha’ an-dreo...

    • 27 septembre 2014 à 20:01 | jansi (#6474) répond à rhaj

      N’y vozongo mena sofina na ireto kiringy very entana Tany Dago Ary Koa ireo gasy sasany Zanaky ny Padesm no mameno ity forum ity.
      Manambany n’y Malagasy Ary mamerina ny resaka diso fantatra momba n’y adim-poko no fanaon’izy ireo.
      Mazava n’y resaka. Tokony iray hina Isika fa n’y an-drizareo ireo dia n’y ampisaraka antsika no Mahamay azy.
      Ny filoha tokony atoky tena Tsara fa manohana azy n’y mpiray tanindrazana Rehefa n’y tanin tsika no harovana. Antsika ireo nosikely ireo. Aleo hery daholo tompoko.

    • 28 septembre 2014 à 08:15 | revysaditra (#8500) répond à jansi

      La France et une partie de Madagascar (les Îles Éparses)...
      ...font partie du même pays...
      ...celui de langue française....
      — -
      ANTSIKA IREO NOSIKELY IREO.
      — -
      Il paraît que la francophonie est un vilain mot !
      — -
      Certes, il y a encore entre l’une et l’autre quelques incompréhensions, fruits de notre passé commun, mais elles ont tendance à s’estomper depuis que les anciennes colonies, bien décidées à faire l’Histoire, ont relevé la tête, information qui a souvent du mal à franchir la Méditerranée , le Canal de Mozambique, et l’Océan Indien
      — -
      La francophonie un vilain mot ???
      — -
      En français, ça va de soi. Comme disait François Mitterrand,
      « que serait la francophonie si personne ne parlait français ? »
      — -
      Diam’s - Ma france à moi
      http://youtu.be/m-AisoUFu98

  • 28 septembre 2014 à 20:50 | lefona ihany (#6757)

    Une fois de plus il ne faut pas mélanger contexte et réalité, ce qui est à « éclaircir » et ce qui est DÉJÀ acquis !
    Ce n’est pas parce que les Malgaches ont d’autres priorités que cela veut dire qu’on va leur prendre leurs terres, sous pretexte qu’ils ne s’en occupent même pas, de leurs îles ! Madagascar, pays en situation de pauvreté économique selon les experts de la chose et les emprunteurs ne serait donc même pas cap de garder son propre territoire ? Vous y croyez vous à cet immonde avis ?
    Même si HR manifeste des signes de tentations de « donner » ces îles, pour « calmer le jeu » et de faciliter les déblocages ...des Prêts ! (eh oui, trosa !!!), ce sera caduc ! à bon entendeur !
    Gagner du temps, gagner la confiance, gagner en image,etc...auprès des emprunteurs !! Voilà ce à quoi ce président voue son agenda, en attendant, il a perdu la confiance de son Peuple, il a gâché l’énergie rare que peut insuffler un nouveau président...et il va perdre une partie de son territoire ! Si c’est pas du génie çà ! j’en reste...sans voix !!

  • 29 septembre 2014 à 16:52 | zorey974 (#7033)

    Pour conclure, le nombre de commentaires sur les îles éparses est symptomatique des priorités dans ce pays ! Les articles sur la situation des travailleurs, les délestages, la malnutrition ou déscolarisation des enfants ne génèrent en général que 10 à 20 commentaires !
    La SOUVERAINETE n’a pas de prix : le peuple crève mais la tête haute ! :-((

  • 29 septembre 2014 à 17:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
    Président de la République Malgache
    Chef d’Etat dev Madagascar ;
    a dit,paraît-il :
    - « Je n’ai jamais confirmé la co-gestion des îles éparses ».
    C’est normale et logique :
    - « NOUS SPOMMES EN PLEINE DISCUSSION ».Point barre.
    C’est MOI,
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com qui rêve de :
    - "PAIX et Co-Gestion Madagascar/France pour ces îles.
    ++« MAHEFA ARY SOA »++

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 225