Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 23 septembre 2017
Antananarivo | 10h22
 

Editorial

Il est temps de rompre le « cycle de Madagascar »

samedi 23 novembre 2013 | Amadou Sy, Soamiely Andriamananjara

Nous publions ici la traduction libre d’un article en anglais intitulé « It’s Time to Break the “Madagascar Cycle” » qui a suscité de nombreuses réflexions au sein de la rédaction.

Le 20 décembre 2013, les électeurs de Madagascar vont se rendre aux urnes pour élire un nouveau président. Plusieurs priorités attendent le vainqueur, mais l’une d’elles — le « cycle de Madagascar », ce phénomène où, juste au moment où la croissance commence à apparaître, une crise politique apparait — a constitué un défi permanent pour les décideurs politiques dans l’histoire récente de ce pays insulaire. En effet, à Madagascar, tous les épisodes passés de croissance rapide ont été éphémères. À chaque fois, ces poussées de croissance ont été stoppées par une crise politique qui, dans tous les cas, a entraîné une chute libre de la situation économique.

Il en a résulté que les décideurs politiques n’ont pas été en mesure d’inverser le déclin économique à long terme de Madagascar. Au cours des trois dernières décennies, le PIB par habitant a diminué en moyenne de 1,2 % par an, se contractant (en dollars constants de 2005) de 1 268 dollars par an en 1980 à 843 dollars en 2012. La Banque mondiale estime que plus de 92 % de la population vit avec moins de 2 dollars par jour et la pauvreté a fortement augmenté. C’est dans ces faits que se trouve le moteur principal du « cycle de Madagascar ».

Source : databank.worldbank.org

Du point de vue politique économique, le « cycle de Madagascar » est une étude de cas de ce qui arrive lorsque la croissance n’est pas inclusive, ou, pour employer le nouveau jargon, lorsque la prospérité n’est pas partagée. Oui, l’économie a connu des poussées de croissance. Oui, les indicateurs macroéconomiques se sont améliorés. Mais malheureusement, certaines parties de la société (certaines régions, certaines professions, certains secteurs, certains intérêts dans le domaine des affaires, et la liste peut continuer longuement…) ont été écartés et n’ont pas pris part aux succès économiques. Dans le même temps que l’économie croissait, la frustration de ces groupes exclus augmentait. Et la frustration a engendré du ressentiment. Ajoutez au mélange la faiblesse des institutions et une poignée de politiciens mécontents et opportunistes, et vous avez tous les ingrédients pour un épisode du « cycle de Madagascar » : chaque fois que l’économie semble prête à décoller, des troubles politiques éclatent ! La propension malgache pour la centralisation des pouvoirs économique et politique vient exacerber ce cocktail déjà explosif.

Le nouveau président de Madagascar, avec son gouvernement, devra évidemment s’attaquer aux tâches de stabilisation et d’aide au redémarrage d’une économie qui a été malmenée par une crise politique de presque 5 ans combinée à un certain nombre de catastrophes naturelles. Il devra restaurer la confiance mutuelle entre citoyens malgaches et le respect envers les diverses institutions étatiques. Il devra faire face aux problèmes croissants d’insécurité. Il devra rassurer et convaincre les investisseurs, bailleurs de fonds et autres parties prenantes sur le fait que son gouvernement fait vraiment l’affaire.

Ce seront là les tâches les moins difficiles. L’économie malgache est très bien dotée et a montré un potentiel de croissance économique élevé. Les décideurs politiques malgaches et leurs conseillers ont démontré qu’ils sont capables de générer de la croissance économique. Il n’y a pas de doute à ce sujet. Mais il est maintenant temps pour eux de prendre les choses à bras le corps et de trouver comment rendre une telle croissance durable. Seront-ils capables de rendre la croissance économique plus inclusive ? Pourront-ils générer une prospérité qui sera largement partagée ? Ce ne sera pas un exercice facile. Mais si la nouvelle équipe prend au sérieux le bien-être des quelque 20 millions de citoyens malgaches, sa toute première priorité doit être de comprendre et de traiter une bonne fois pour toutes les déterminants de ce cycle malheureux. Prenons parti pour qu’ils y arrivent !

Soamiely Andriamananjara et Amadou Sy
Soamiely Andriamananjara est « Senior Economist » à l’Institut de la Banque Mondiale. Les opinions ici exprimées sont les siennes et ne reflètent pas nécessairement celles de la Banque Mondiale.
Amadou Sy est membre de la rédaction de Global Credit Review. Il est « senior fellow » de la Brookings Institution’s Africa Growth Initiative. Ses recherches portent essentiellement sur le secteur bancaire, les marchés de capitaux et la macroéconomie de l’Afrique et des marchés émergents.

124 commentaires

Vos commentaires

  • 23 novembre 2013 à 09:16 | Boris BEKAMISY (#4810)

    C’est justement dans l’objectif de ROMPRE CE FAMEUX « CYCLE DE MADAGASCAR » que BORIS BEKAMISY a maintes fois crié au scandale ICI devant la STRATEGIE SUICIDAIRE que les tenants du CENTRALISME EXCESSIF agite avec beaucoup de FIERTE NAIVE !!

    A lire certains passages de l’EDITORIAL DU JOUR que je trouve tres tres pertinente , on dirait que l’auteur a puisé ses reflexions dans les multiples interpellations de BORIS BEKAMISY pour une plus de prise de conscience vers un veritable PARTAGE EQUITABLE de la CROISSANCE ECONOMIQUE à travers un veritable politique de Decentralisation des pouvoirs politico- economiques !!

    On trouve toujours NORMAL à Madagascar que l’ARGENT/DECISION pour construire une LATRINE de 1m/1m au fin fond du Bled releve toujours de la decision du POUVOIR CENTRAL ! C’est RIDICULE et SUICIDAIRE en terme de GOUVERNANCE

    je cite un passage de l’EDITORIAL du jour
    «  »« .....Du point de vue politique économique, le « cycle de Madagascar » est une étude de cas de ce qui arrive lorsque la croissance n’est pas inclusive, ou, pour employer le nouveau jargon, lorsque la prospérité n’est pas partagée. Oui, l’économie a connu des poussées de croissance. Oui, les indicateurs macroéconomiques se sont améliorés. Mais malheureusement, certaines parties de la société (certaines régions, certaines professions, certains secteurs, certains intérêts dans le domaine des affaires, et la liste peut continuer longuement…) ont été écartés et n’ont pas pris part aux succès économiques. Dans le même temps que l’économie croissait, la frustration de ces groupes exclus augmentait. Et la frustration a engendré du ressentiment. Ajoutez au mélange la faiblesse des institutions et une poignée de politiciens mécontents et opportunistes, et vous avez tous les ingrédients pour un épisode du « cycle de Madagascar » : chaque fois que l’économie semble prête à décoller, des troubles politiques éclatent ! La propension malgache pour la centralisation des pouvoirs économique et politique vient exacerber ce cocktail déjà explosif....... »"

    Fin de citation

    Si c’etait BORIS BEKAMISY qui avait ecrit ce REGRETABLE CONSTAT......tous les bornés et pseudo-intello NOTOIRE du forum se succedaient ici pour l’INSULTER et le traiter de DANGEREUX ,RACISITE ,de TANINDRANA VENDRANA ect ect ect !!

    • 23 novembre 2013 à 10:03 | Little (#7631) répond à Boris BEKAMISY

      Le développement de n’importe quel système ne pourrait point autre au rendez-vous que si et seulement si il y aura collaborration entre les acteurs de tout horizon dans le système.

      Donc à commencer par une bonne communication respectueuse entre les idées des uns et des autres ... sinon ce sera le concours des gamins qui veulent toujours être le plus malin en lançant son pipi le plus loin possible ...

      Personnellement BB, je crois que vous aviez des idées pertinentes, et une personnalité « intéressantes », mais trouve plaisir à provoquer les autres bords, sachant que cela est payant dans un forum virtuel comme le net. Du coup cela gâche le com sur de tels thèmes très interessants, comme celui de ce Monsieur de la BM là.

      Eh hop je vais passer un bon weekend à voir atteindre en moins de deux le nombre de réactions sur ce thème ; et comme d’hab, grâce au concours assidu de toi BB.
      Bon weekend !

    • 23 novembre 2013 à 10:18 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Little

      S’agissant de la Communication made in BB

      la COM est une science dont les outils et la methode , bref la strategie tout court devrait etre construite en tenant compte de beacoup de PARAMETRES à savoir : L’INTERLOCUTEUR/OU CIBLE, le CONTEXTE/ENVIRONNEMENT POLITICO/SOCIAL (entre autres )

      Quand on a affaire avec des INTERLOCUTEUR/CIBLEs qui friment avec son INCOSCIENCE SUICIDAIRE et AUTISTE ne savant pas trop ce qu’ils veulent juste pour le plaisir de frimer, dans cette condition precise, je suis tenté d’admettre que LA METHODE DE PROVOCATION pourrait etre JUSTIFIEE ....quelque fois !

      Ce ne serait pas du tout en jouant tout le temps LE LANGAGE DIPLOMATIQUE que vous allez pouvoir eveiller certaine CONSCIENCE EGOiSTEMENT PERVERE et ANTI-NATIONAL et FIER de l’ETRE !

    • 23 novembre 2013 à 10:44 | manga (#6995) répond à Boris BEKAMISY

      Commencez par vous même et tout ira mieux pour les autres. Je ne dirai pas qu’il est trop tard ( et comme vaut mieux que jamais) de nous apprendre ce que nous vous avons réitéré depuis. Et comme la balance commence à faire les effets, voilà la caractérielle de Bôbô se défend avec des circonstances qu’elle seule prétend être atténuantes. Fallait-il vraiment attendre le résultat officiel pour changer de cap ? Cinq ans c’est trop, je ne conçois pas votre attitude comme un revirement mais plutôt à une honte masquée de totale déception et croyez-moi, les erreurs sont pardonnables mais ne s’oublient guère...

    • 23 novembre 2013 à 11:13 | l’ankarana (#6795) répond à Boris BEKAMISY

      —Je n’interviens pas souvent dans ce forum, parce que j’ai énormément de travail. Mais, cette fois-ci, je ne peux m’empêcher de dire à l’éditorialiste combien je suis d’accord avec cette analyse. Cette différence de traitement entre les classes sociales, entre les régions, etc... m’est toujours apparu comme l’un des principaux facteurs de crise. Je l’ai dénoncé à plusieurs reprises, mais évitant tout esprit polémiste, et intervenant plus rarement, j’ai suscité moins de réactions que vous BB. Ravalomanana me semble avoir été le champion du développement inégal, ce qui explique qu’il a d’une part beaucoup de partisans, et d’autre part beaucoup d’opposants.

      — Récemment j’avais répondu à Zaka qui essayait d’expliquer les différences de score de JLR suivant les régions par des arguments qui relèvent du tribalisme, qu’il suffisait de comparer la carte des réalisations de Ravalomanana avec celle des scores de JLR, ce qui permettait de constater une coïncidence entre les deux.

      — Il faut que celui qui sera élu, rompe avec cet ultracentralisme, lequel fait le lit du fédéralisme, cette horreur qui tend à diviser le pays. Je pense que la plus grande victoire de ce premier tour est le score microscopique du fédéraliste Tabera.

    • 23 novembre 2013 à 11:13 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à manga

      Manga !

      Honte et Totale deception de BB par rapport en quoi Manga ? là je ne vous suis pas !! Visiblement encore une fois on veut OCCULTER le DEBAT du jour en le deplaçant sur la personne de BB commedhab

      OUI OUI effectivement , je BB a HONTE et EPROUVE UNE DECEPTION face la STERILITE DE 5O ANS DE CENTRALISME EXESSESSIF et APPAUVRISSANT à Madagascar , ce Pays des richesses naturelles ENORMES mais toujours Pauvres ! Si vous pouvez en est ETRE FIER celà ne regarde que vous Manga !!

      Mais est-ce qu’il est vraiment INTELLIGIBLE de toujours ramener le DEBAT sur le petit CARACTERE de la petite personne de BB quand la thematique du debat est la STERILITE CRISOGENE de 50 ANS DE CENTRALISME EXCESSIF ( ........rompre le cycle de Madagascar)

      je sais que BB hante , obnibule et envoie aux DELIRES ses DETRACTEURS mais ce n’est pas une raison pour REDUIRE SYSTEMATIQUEMENT LE VRAI DEBAT sur la PETITE PERSONNE DE BB car ses interlocuteurs sont VISIBLEMENT GENES de voir la HONTEUSE ET TRISTE VERITE DU CENTRALISME STERILE dont ils sont fiers NAIVEMENT !

    • 23 novembre 2013 à 12:01 | hrrys (#5836) répond à Boris BEKAMISY

      Boris je suis d’accord avec vous à 100% c’est bien cette centralisation à outrance ne produira aucun effet il faut changer

    • 23 novembre 2013 à 12:14 | Isambilo (#4541) répond à l'ankarana

      Ne sommes-nous pas encore victimes de notre idéologie monarchiste inconsciente ? Le mpanjaka / président de la république concentre tout pour lui (et les siens à la rigueur). La seule solution pour les contestataires /opposants est de tuer le mpanjaka / président et ainsi de suite ?
      Décentraliser signifie décentraliser aussi les dirigeants compétents. Or, ils s’agglutinent tous près du mpanjaka / président.
      On tourne en rond avec cette histoire. Tant qu’on n’a pas de véritables partis politiques avec une ligne politique claire et des cadres prêts à travailler n’importe où pour faire aboutir leurs idées, nous en resterons là.
      Bref, la route de la Montagne d’Ambre ne sera pas refaite de sitôt...

    • 23 novembre 2013 à 14:09 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Boris BEKAMISY

      Sans blagues !!! ???

      Bref , juste un petit rappel

      5 ans , limites que la constitution malagasy donnent aux gouvernants pour
      REALISER ce que tout e monde appelle vulgairement : LES PRIORITES

      Beaucoup de poids lourds malagasy étaient venus ici à Paris , au FIAP pour nous rappeler qu’en cinq ans il ETAIT IMPOSSIBLE de réaliser pleinement toutes ces priorités

      Bekamisy

      Je veux bien qu’on parle de veritable partage equitable de la croissance a travers une (encore) veritable politique de décentralisation , malheureusement ces ’vétitables’ sont impossibles a concrétiser en un quinquenat

      Et l’auteur de souligner qu’il faut rompre le ’cycle de Madagascar’

      Il oublie peut etre par omission que Madagasikara est toujours lié avec La France par un fameux accord imposé depuis que DE GAULLE a instauré la fameuse communauté

      Accord qui stipule entre autres que MILITAIREMENT Madagasikara est toujours sous tutelle de la France

      Et de s’étonner qu’une crise éclate au moment ou une ’embellie’ s’annonce ???
      c’est tres facile de jeter toujours la pierre aux Malagasy , encore faut t’il
      savoir si NOUS SOMMES VRAIMENT INDEPENDANTS ???

    • 23 novembre 2013 à 14:30 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Rakotoasitera Fidy

      RAKOTOASITERA FIDY

      c’est tres rare que vous engagez un DEBAT SANS INSULTES avec BB , Merçi donc !

      Le Probleme n’est pas du tout le QUINQUENAT à MADAGASCAR mais la CRISE CYCLIQUE qui puise sa racine dans le CENTRALISME EXESSIF STERILE ET CRISOGENE !

      Si il ya vait EQUITE qui garantit la STABILITE dans le SYSTEME POLITIQUE à MADAGASCAR ,le quinquenat qui se conjugue avec une ALTERNANCE DEMOCRATIQUE et basé sur les PRINCIPES de la CONTUINITE DE L’ETAT ne devraient pas avoir une facheuX impact sur l’ECONOMIE MALAGASY pour vous dire que votre SOUCI n’en est pas un !! Vous vous trompez !

      Je crois que la FRANCE DE deGAULE nous impose encore quelque chose en 2013 non, en plus la FRANCE de HOLLANDE n’est pas du tout contre la DECENTRALISATION à Madagascar , c’est la VOLONTE POLITIQUE et de capacite de changement des ACTEURS POLITIQUES MALGACHES qui sont tres tres faible et que la NOTION DE L’INTERET GENERAL PERICLITE pour laisser la place à l’EGOISME/INDIVUDIALISTES des DECIDEUR POLITIQUES !

      Non encore une fois je ne trouve pas que la FRANCE nous impose encore son model synistrement centralisateur , c’est nous qui nous bandons nos yeux deliberement avec leur MODEL d’HIER dont elle meme en est consciente de la LIMITE !! La FRANCE ,a en effet a commencé à decentraliser pas NOUS !!

      C’est trop facile d’acuser systematiquement la FRANCE comme source de nos malheurs , nous MALAGASY en sommes les premiers responsables de notre IMMOBILISME !

    • 23 novembre 2013 à 14:46 | zaka (#1418) répond à Boris BEKAMISY

      L’analyse rapide de la courbe reproduite dans cet éditorial montre un déclin quasi constant de la courbe de richesse de 1980 jusqu’en 2002. Qu’il y ait des phases de déclin brutal sur des périodes critiques marqués par les barres verticales rouges ,, c’est tout à fait normal en périodes de crises politiques. Tous les pays du monde en ont fait l’expérience.
      - En fait, quand on observe les trois phases de la courbe, La diminution du PIB malgache est plutôt brutale dans les premières années 1980, pour se stabiliser un peu en début d’année 1990. Puis vient une deuxième chute de la courbe amorcée par la crise ponctuée par la barre verticale qui a perduré jusqu’en 1997-1998, suivie d’une légère remontée jusqu’en 2001-2002. La pente du déclin de 2002 est plus abrupte certes , mais la remontée est beaucoup plus spectaculaire et durable , coincidant avec la gouvernance du président Ravalomanana. Le coup d’état de 2009 a mis un frein brutal à cette période de prospérité initiée par la gouvernance de Marc Ravalomanana.
      - Je cite l’auteur : « Mais malheureusement, certaines parties de la société (certaines régions, certaines professions, certains secteurs, certains intérêts dans le domaine des affaires, et la liste peut continuer longuement…) ont été écartés et n’ont pas pris part aux succès économiques. »…. Beaucoup de choses sont à faire, à créer, et à parfaire à Madagascar. Paris ne s’est pas créé en une nuit,, il est évident que les choses doivent se faire progressivement, et le problème pour les gouvernants, c’est l’ordre des priorités . Tout semble urgent, et si on commence par un secteur, ce serait au détriment d’autres secteurs. Le Président Marc Ravalomanana a fait du secteur agro alimentaire un créneau privilégié. Tiko est devenu un fleuron magnifique de l’industrie agro alimentaire malgache… Les gouvernants actuels ont tout saccagé, détruit ce qui devrait être la fierté du malgache,, emplois,, richesses se sont volatilisé, par les actes de vandalisme nationaux perpétrés directement ou indirectement par ceux qui sont au pouvoir de la transition. Les américains ont retiré leur aide à la branche textile malgache,, manque de confiance à un gouvernement rénegat appuyé par une frange scélérate de l’armée. On a tous l’essentiel des ingrédients du déclin économique de 2009 après le coup d’état contre la présidence de Marc Ravalomanana…. On n’a pas besoin de la courbe de la Banque Mondiale pour comprendre ces choses élémentaires.

    • 23 novembre 2013 à 14:55 | zanadralambo (#7305) répond à Boris BEKAMISY

      ...Il parle de lui à la 3 ème personne maintenant...On aura tout vu...Il se prend pour Alain Delon ?

    • 23 novembre 2013 à 15:15 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      Les forumistes tels que Diplomat, Kotofetsy, Maestro, etc,...ont réclames des débats et idées constructifs, ce qu’ils voulaient est la, pourtant, ils ne s’empressent pas d’intervenir, comme ils font d’habitude quand Boris crache des petites phrases un peu lâchées...

      La question qui se pose, S’intéressent-ils vraiment a notre pays...?

    • 23 novembre 2013 à 15:17 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ont-ils vraiment des idées pour notre pay comme ils prétendent...?

    • 23 novembre 2013 à 16:02 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      C’est pénible de remettre toujours les pendules à l’heure. Désolé mais cette fois ci je ne vais pas y aller avec des pincettes ! J’ai dit hier que les conditions préalables d’un débat constructif c’est la présence d’un Intellectuel en face de moi capable d’aligner des argumentations sans se répéter, qui ne se cherche pas à travers les posts des autres. Bekamisy fini à l’URINE ( j’aurai fait mieux dis le à ta pauvre mère ) et Isandra fond des Cuvettes n’en font pas partie. Votre Pays m’intéresse t il ? Encore une fois et je me répète quand des minables comme vous ne serrent même pas la main de ceux qu’on appelle les « Mafy Ady » ON sera toujours là pour les défendre et ce sera sans Pitié.
      Sur ce à Lundi les loosers ( je serai de très mauvais humeur lundi alors soyez à la hauteur ) car week end Jet Ski pour nous ! Hihihihihihi

    • 23 novembre 2013 à 16:22 | Isandra (#7070) répond à Maestro

      C’est tout,... ,vous n’avez d’autres à dire à propos de cet éditorial,...

    • 23 novembre 2013 à 16:56 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Boris BEKAMISY

      On voir bien que ce n’est pas du Boris : Pas de fautes de français, exposé clair. Ça nous change des élucubrations de ce pauvre Boris !

    • 23 novembre 2013 à 17:07 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Boris BEKAMISY

      Savez-vous lire un graphique ?
      J’en doute.

    • 23 novembre 2013 à 17:07 | manga (#6995) répond à Boris BEKAMISY

      Ce n’est qu’après la proclamation du résultat qu’il faut entamer le vrai débat que nous avons déjà commencé depuis et que votre personne nous a traité des zanak’iDada dixit malamaheads ; pour vous dire que vous êtes totalement en déphasage retardé. « Olo raike tsy mahatara sambo. ». Et ne prenez pas trop d’importance pour votre personne car vous risquez d’exploser de la risée de tous qui vous ronge. Votre leçon, enrichissez vos proches et conscientisez ceux qui ne le sont pas. N’oubliez surtout pas que vous êtes le cadet des soucis des malgaches

    • 23 novembre 2013 à 17:11 | manga (#6995) répond à hrrys

      Acceptez au moins le résultat des votes et laissons l’heureux élu choisir le répertoire au lieu de chercher à prendre illégalement sa place comme durant la révolution orange.

    • 23 novembre 2013 à 17:52 | Isandra (#7070) répond à zaka

      « Le Président Marc Ravalomanana a fait du secteur agro alimentaire un créneau privilégié. Tiko est devenu un fleuron magnifique de l’industrie agro alimentaire malgache… »

      Si toutes les sociétés Malagasy sans exception auraient été bénéficié même avantages que TIKO à son époque, surement , elle ne serait pas toute seule d’avoir cette succès,...

      Pourquoi, TIKO n’arrive-t elle plus à se relever actuellement, parce que son existence, son surivie dépend beaucoup des relations de Ra8 avec le pouvoir en place, depuis Ratsiraka,...

    • 23 novembre 2013 à 17:54 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Si toutes les sociétés Malagasy sans exception avaient été bénéficié,..

    • 23 novembre 2013 à 18:20 | kozobe (#7754) répond à Isambilo

      Je tiens à apporter aussi un peu du mien même si j’ai l’impression de pousser une porte ouverte à propos de votre post. En effet, je suis entièrement d’accord avec vous : nous sommes victimes de notre « idéologie », quelque soit le nom qu’on veut lui donner elle se traduit et s’observe comme vous l’avez indiqué. Je vais même plus moins, cette « idéologie » se retrouve au niveau de toutes les strates dans l’exercice du « pouvoir ». Quiconque possède la moindre once d’autorité, de l’exercice du pouvoir par conséquent, a tendance à en abuser et se comporte en despote en puissance et se considère comme étant au-dessus des lois pour ne rendre compte qu’à celui qui l’a placé là où il est. Et cela se vérifie depuis le chef de Fokotany jusqu’aux plus hautes fonctions. Et naturellement ils sont légions ceux qui veulent que les choses restent éternellement ainsi. L’arme fatale qu’ils ont trouvé c’est de toujours abrutir le peuple, l’infantiliser au delà de l’imaginable et le maintenir dans l’ignorance la plus plus profonde possible. Et le pire est que ces gens-là sont toujours très féroces avec plus faibles qu’eux, mais d’une servilité extrême avec les plus puissants.

    • 23 novembre 2013 à 20:26 | rabri (#2507) répond à Isandra

      A qui la faute de ces centralismes excessifs ?????????????

      de 1960 à 2001, les Présidents de la république successifs étaient des gens issus des côtes. Ils avaient les pleins pouvoirs de favoriser le développement des régions autres que la région d’Analamanga, ne serait-ce que favoriser le développement des villes dont ils sont originaires, que nenni ! C la raison pour laquelle je n’arrête pas de répéter ici que tous ces MECS SONT LA HONTE DES COTIERS : tout ce qui les intéresse une fois émancipé est de faire la belle vie à Tanà ( belles villas, belles voitures, belles femmes merinas, ........). Allez dans les bleds côtiers et vous aurez la même réponse que je rapporte ici .

    • 23 novembre 2013 à 20:53 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Isandra

      Depuis 2009 TIKO a été systématiquement pillé par les putschistes.
      Se demander pourquoi cette société ne s’est pas relevé ressort d’un cynisme inimaginable !

    • 23 novembre 2013 à 21:19 | Lekivy (#1953) répond à Boris BEKAMISY

      Vous voyez cher Boris, vous trouvez beaucoup de gens qui partagent vos idées, moi y compris, tant que vous vous concentrez sur le sujet. Le hic c’est que vous avez souvent du mal à rester objectif et que vous essayez toujours de tout ramener sur Ravalomanana ou sur une tribu tout particulièrement. Plus qu’une question tribale, c’est la centralisation à outrance qui nous a toujours paralysé.
      Je trouve dommage qu’on n’ait pas profité de cette transition pour appréhender des questions de fond comme le partage du pouvoir politique et économique, tout particulièrement la possibilité pour les régions de disposer davantage de leurs ressources, dont il est inutile de prouver que la plupart en sont pourvues.
      Ces soubresauts socio-économiques itératifs sont malheureusement reliés à des conflits d’intérêts, tant au niveau international qu’au niveau d’une minorité autochtone cupide et avide qui entend contrôler l’économie du pays.
      Pourquoi tous ces milliards dépensés durant les campagnes électorales sinon pour espérer les récupérer plus tard ? Je ne vois pas beaucoup parmi nos politiciens qui sont uniquement animés par leur patriotisme dans leur engagements. La versatilité de la plupart en est une preuve flagrante.

      Je n’ose pas croire que la rupture de ce cycle arrivera au lendemain de la présidentielles et des législatives. Tous les fossoyeurs de ce pays sont toujours là !

    • 23 novembre 2013 à 21:21 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à rabri

      RABRI

      Oui bien sur les COTIERS comme RATSIRAKA , ZAFY , SYLLA et BERIZIKY ont contribué à RENFORCER, HELAS ,tous ce CENTRALISME EXCESSIF et STERILE que je deplore, RATSIRaKA meme en est la PATERNITE DE CE CENTRALISME HONTEUX ! Avant Ratsiraka , il a eu une amorce de decentralisation significative au temps de Tsiranana mais Ratsiraka a completement tué l’oeuf ou avorté ce decentrlisation initiée par TSIRANANA !

      Peut-etre que c’etait la STRATEGIE DE RATSIRAKA et LES AUTRES COTIERS AU POUVOIR pour durer 26 ans au POUVOIR , il devrait carresser les tenants du CENTRALISME dans le sens du POILs et les resutats c’est le BILAN HONTEUX de Ratsiraka en terme de developpement

      Par contre la construction par les cotiers de leurs VILLAs à TANA n’est que le RESULTATS meme du SYSTEME CENTRALISATEUR qu’on IMPOSE à Madagascar , Comment voulez vous que les Cotiers vont jeter leur ARGENT PAR LA fenetre en Constuisant dans le BLED PERDU qui ne sont meme pas electirifés ou sans TISSUS ECONOMIQUES AUCUN pour les rentabiliser ces VILLAS

      S’agglutiner à TANA en faisant de TANA la plus grande VILLE cotiere à Madagascar n’est que les RESULTATS de ce CENTRALISME STERILE et c’est le SYSTEME qui l’impose ! Ce n’est pas du tout un REFUS DELIBERé des COTIERS à investir chez eux,parce qu’ils adorent TANA et qu’ils eprouvent du DEGOUT pour leur Taniniaviana , pas du tout !

    • 23 novembre 2013 à 21:28 | l’ankarana (#6795) répond à Rakotoasitera Fidy

      —Cet accord dont vous parlez n’est-il pas celui qui a été dénoncé bilatéralement sous le Général Ramanantsoa ? Peu après le début de la crise, des journaux ont publié l’acte par lequel il était dénoncé. Il y avait la signature du ministre des affaires étrangères de l’époque : Didier Ratsiraka. Si vous n’ètes pas convaincu demandez à Didier.

    • 23 novembre 2013 à 21:34 | manga (#6995) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Même si votre instinct vous oblige tardivement à changer la façon de concevoir les choses ; pour vous, c’est une des façons de se faire hypocritement pardonner, et ce n’est que la face cachée de l’Iceberg car les séquelles demeurent.
      Une question : quel rapport entre le sujet et vos intelligents commentaires Bôbô la fleur ? Dites tous simplement que vous maîtrisez autre chose que ce que votre conscience vous oblige : izay tsy mahay sobika mahay fatam-bary.
      Jusqu’à même considérer que tous les membres du pouvoir qui se sont succédés n’étaient tous que des « centristes ».

    • 23 novembre 2013 à 22:07 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à manga

      Manga,
      Vous connaissez mal toujours le BB,

      Etre la RISEE des Centralisateurs NAIFS Mpambotry Firenena et ETRE le cadet de leur Soucis SONT EGALEMENT le CADET des soucis de BB !!

      Encore une fois BB ne vient pas ici pour QUEMANDER DES AMOURETTES ! Pas du tout !

    • 23 novembre 2013 à 22:41 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Lekivy

      Je n’ai pas du tout parlé de PERSONNE aujourdhui, ni Ravalomanana , ni des Merina !

      J’ai deploré par contre UN SYSTEME POLITICO-ECONOMIQUE TENACE qui ne cesse de plonger Madagascar dans la CRISE CYCLIQUE et du coup entretient LA PAUVRETE des Malgaches !

      Rabri meme et il raison a fait remarqué que les PREDIENTS COTIERS qui se sont succedés sont de BORNES CENTRALISATEUR par souci/strategie de perdurer au pouvoir STERILE apuvrisssant les Malgasy !

      Certains forumistes qui se reconnaissent en tant que TENANT DE CE CENTRALISME STERILE et NAIF se sont tout de meme manifesté parce qu’ils se sentaient visés, sans que BB les ont cherché personnellement !!

      Pour vous dire que BB a fait un effort de sa communication aujoudhui car l’ARTICLE ME PLAIT BCP !

      BB est devenu ACIDE quand l’Article ou l’EDITORIAL lui meme commence son introduction par des INSULTES PUANTES ! Je dois doire que Toutes les forumules d’insultes que j’utilisent ICI , je les ai selectionnées toutes dans l’EDITORIAL de NDIMBY A.

    • 23 novembre 2013 à 23:27 | rayyol (#110) répond à Boris BEKAMISY

      ceci est tellement evident que l on se demande pourquoi certain ne comprenne pas encore .Franchement decourageant a desesperer de la nature humaine .Comment l egoisme peut etre ancre et fort chez ces gens a petite vue

    • 23 novembre 2013 à 23:49 | rayyol (#110) répond à rayyol

      C est comme ce charretier qui graisse toujours la meme roue de son chariot et qui ne s occupe pas des autres

    • 23 novembre 2013 à 23:53 | rayyol (#110) répond à rayyol

      toutes ces discussions et brillantes analyse dont le seul but est de faire augmenter l intensite de sa lumiere et de palir celle des autres N avez vous pas l impression de croasser dans le vide Car c est tout ce qui reste de vos eternelles discussions Le vide

    • 24 novembre 2013 à 00:43 | Radôdôsy (#164) répond à Boris BEKAMISY

      Le cycle de Madagascar vient de la Françafrique qui commande certains malgaches ou étrangers pour accomplir leur sale besogne : détruire l’économie malgache, diviser pour régner et détruire l’éducation et la culture malgache. Grave malédiction aux malgaches qui détruisent leur propre pays à cause de l’égoïsme, la jalousie et la rancune !

    • 24 novembre 2013 à 07:41 | l’ankarana (#6795) répond à Isandra

      —C’est vrai ce que vous dites, Isandra, mais on peut être un peu plus précis.

      — 1)Tiko ne payait pas ses impôts. Il y a un arriéré colossal.

      — 2)Il faut se souvenir de cette fameuse détaxation juste le temps pour Tiko d’importer un important lot de camions frigorifiques. J’aimerais bien qu’un haut responsable des douanes chiffre et publie quelle a été la perte, en taxes, pour l’état, pendant cette détaxation.

      — 3)Ceux qui ont écouté RFI, au moment où les bailleurs de fond (FMI, BM, etc...) ont pris les sanctions contre Ravalomanana, ont entendu cette phrase :« parce que le président confond les caisses de l’état avec celles de sa société agro-alimentaire ». Ces organismes sont bien informés et ne se basent pas sur des faux bruits. Donc, c’est qu’il y avait une osmose entre ces deux caisses, et le sens de la circulation est bien évident.

      — 4)Ravalomanana a tout fait pour écraser la concurrence. Il en avait les moyens.

      — Plutôt que d’admirer la réussite de Tiko, je préfère les sociétés laitières d’Antsirabe, comme Socolait, qui n’ont pas atteint la même envergure, mais qui travaillent en toute honnêteté. Elles donnent une meilleure image de Madagascar. C’est vrai que les produits Tiko étaient de qualité, mais, actuellement nous ne manquons pas de bons fromages et autres produits laitiers « made in Madagascar ». De plus, ces sociétés payent cash leurs fournisseurs, alors qu’il fallait attendre longtemps les paiements par Tiko.

      — Que Ravalomanana revienne qu’il nous montre ce qu’il est capable de faire avec Tiko, mais cette fois-ci sans aucune tricherie. On verra bien.

      — Enfin je déplore quand même les destructions de biens, même mal acquis. Il y a mieux à faire. Les militaires putschistes et Rajoelina devraient prendre conscience du danger qu’il y a à initier des contestations populaires. On ne maitrise plus ensuite les débordements de la foule. Antsiranana est l’une des très rares villes, peut-être la seule, où aucun bien de Ravalomanana n’a été touché : la pluspart des orateurs dans les meetings ont incité la foule au calme.

    • 24 novembre 2013 à 15:25 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à l'ankarana

      Cet accord a été dénoncé UNILATERALEMENT par Didier ( comme vous dites)
      lors de son passage ici à Paris en 1975 (si ma mémoire ne me trahit pas)

      Et je dis bien Unilatéralement l’ankarana , Ratsiraka avec sa délégation l’avait déclaré caduque seulement la France ne l’a jamais accepté

      La preuve : ce qui s’était passé en 2009 en est une illustration parfaite

      Le drapeau français qui flottait au dessus de l’état major malagasy en est la signification

      Relisez ’ces’ accords dits de coopération et vous verrez que ce volet ’militaire’ est le noeud gordien qui lie Madagasikara à la France

    • 24 novembre 2013 à 15:30 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Boris BEKAMISY

      Continuité de l’état

      Bekamisy

      Vous savez parfaitement que ce sont des mots qui n’ont aucune signification
      chez nous

      Mais je vous encourage à aller un peu plus loin et peut etre que vous seriez d’accord avec moi pour ERADIQUER définitivement ce système présdentiel
      et metre en place un systeme lègislatif à la proportionnelle intégrale

    • 24 novembre 2013 à 15:41 | rayyol (#110) répond à l'ankarana

      1 semaine avant la greve c est ainsi que l on appelait le coup car ce n etait prevu etre un coup l on voulait juste enlever des pouvoirs a Ravalo lui laisser un poste honorifique .Mais cetait meconnaitre la bête . Jai rencontre une connaissance qui travaillait pour le fmi au restaurant comme je m informait de la situation Il ma dit appelle moi pour prendre un pot et je vais t en parler a l abri des oreilles indiscretes .Il considerait dangereux d etre entendu Je nai jamais eu l occasion de prendre le pot car quelques jours après est arrive ce que l on connait

    • 24 novembre 2013 à 19:44 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Rakotoasitera Fidy

      L’implication de l’armée française dans le pouvoir putschiste est flagrante :
      - dons multiples de matériel
      - nombreuses manœuvres conjointes (Ankazobe, Ivato, ...)
      - patrouilles de la marine française dans le canal du Mozambique pour prévenir le retour de Marc Ravalomanana

    • 25 novembre 2013 à 02:09 | tovo (#690) répond à Boris BEKAMISY

      Monsieur Bekamisy !

      J’avais écris une réponse en retour d’une saillie hyper intelligente ( sic) de votre part.
      Voila que vous nous confirmez votre étonnante agilité d’esprit en nous prenant pour plus idiot que vous. Vous vous pensez aussi pigiste incognito.
      Parlez de soi à la troisième personne du singulier relève d’autre chose que de la modestie !
      Je vous admire d’en être là.

  • 23 novembre 2013 à 10:07 | bema (#828)

    Merci à l’éditorialiste. Ces 4 lignes suffisent amplement comme vrai PROGRAMME PRÉSIDENTIEL :
    « Mais si la nouvelle équipe prend au sérieux le bien-être des quelque 20 millions de citoyens malgaches, sa toute première priorité doit être de comprendre et de traiter une bonne fois pour toutes les déterminants de ce cycle malheureux. Prenons parti pour qu’ils y arrivent ! ».

    Et je rajoute que la majeur partie des experts sont unanimes sur le forte potentialité du pays par ses richesses. Misaotra Tompoko !

    • 23 novembre 2013 à 16:59 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à bema

      Depuis 1972 l’armée malgache a tout fait pour éviter tout développement du pays. Ainsi que l’exprime cet éditorial, toute véléitté de croissance a été entravée par l’armée qui a déclenché une crise !

  • 23 novembre 2013 à 11:01 | Isambilo (#4541)

    La Banque Mondiale a la mémoire courte. Elle a oublié que Madagascar s’est enfoncée encore plus quand, en compagnie de son compère le FMI, elle a fait de son « ajustement structurel » une bible dont on connait les conséquences jusqu’à maintenant : moins de médecins et d’enseignants fonctionnaires dans les hôpitaux et les écoles, sans parler des soins payants même aux urgences.Privatisation à tout va et si possible au bénéfices des plus riches, les intermédiaires nationaux comme Zafimahova se contentant des miettes.
    C’est elle qui a financé en partie Ravalomanana et en a perdu le contrôle quand ce dernier s’’est cru devenir le petit dieu sur terre.
    Que dit la Banque Mondiale des magouilles autour de la BNI ? Quelle instruction a-t-elle donnée à la SFI ? Collaborer avec les paradis fiscaux et le recyclage de l’argent sale ?
    La Banque Mondiale a fortement contribué à l’augmentation des dettes des pays pauvres. Des dettes injustifiées sur le plan morale et remboursées au double ou au triple.

    • 23 novembre 2013 à 11:21 | manga (#6995) répond à Isambilo

      Isambilo,
      Que ce soit la Banque Mondiale que le FMI et précédemment la BAD qui prétend être le seul et dernier recours de ces 22 Millions d’âmes appauvris, ne sont tous que des institutions financières, donc ayez l’amabilité de bien faire la distinction par rapport à votre état d’âme.

    • 23 novembre 2013 à 12:08 | hrrys (#5836) répond à Isambilo

      oui tt ça c’est réel et reflete bien la réalité socio-économique de M/AR.Ils ont l’argent et nos bougres(ceux qui n’ont pas la

    • 23 novembre 2013 à 12:12 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      capacité requise)ne faisaient que suivre leur RECOMMANDATION.On esperera aucun changement,notre prog attendra leur validation

    • 23 novembre 2013 à 13:19 | Jipo (#4988) répond à manga

      Bonjour .
      Etat d’ âme ou pas c ’est la stricte vérité et ce que dit Isambilo est le constat qu’ une majorité s’ empresse d’ occulter , voir oublier pour continuer cette politique de sabordage et mise sous tutelle .
      C ’est à la suite de la mise à l’ amende de ratsyraka / le FMI que le CFA a été dévalué / 10 puis 12 .
      Ces organismes ne sont que des usuriers qui parasitent les PMA les empêchant sous couvert de les aider de s’ en sortir, et souvent avant que la bulle n’ éclate se comportent en bon samaritains faisant gracieusement dons de dettes totalement virtuelles qu’ ils ont eux-memes crées .
      Le troisième plan de redressement de l’ économie Grec par ces spécialistes de la finance pour ne pas dires ces parasites en cols blancs, en est un exemple édifiant et magistral.
      Il es est de même avec l’ obstination du maintien de l’ Euro au détriment des populations , entreprises, et ce qui reste de leurs économies qui fondent comme neige au soleil.
      Strauss khan Lagarde meme combat , ils travaillent pour leur employeurs , banquiers et fossoyeurs des nations , et le caritatif ne fait pas partie de leur programme, ni index .

    • 23 novembre 2013 à 16:28 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      rectif : attendra de leur validation ou de leur certification.En fait,ce n’est pas la volonté de faire qui fait défaut c’est

    • 23 novembre 2013 à 16:32 | hrrys (#5836) répond à hrrys

      cette CI qui met en obstacle l’accomplissement de notre propre prog pour eux l’idéal c’est l’individualisme fa ts firaisakina

    • 23 novembre 2013 à 17:13 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Jipo

      Ne brulez pas les dernières cartouches de Madagascar !
      La pauvreté de la population permet sûrement à des expatriés de vivre somptueusement, mais elle entraîne aussi une insécurité dont vous pourriez avoir à souffrir.

    • 23 novembre 2013 à 19:51 | Jipo (#4988) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Tel n’ est pas mon objectif, ce qui me désole c ’est que ces organismes traitent avec des voyous , sans la moindre gène, ethique ou morale, il est évident que les gouvernements à venir seront dépendants de ces lobbying financiers ’ ils veulent avoir la possibilité de faire ce qu’ ils ont toujours prétendus, à savoir développer le Pays , pour les Malgaches , ne serait-ce qu’ à titre d’ exemple pour les générations à venir .
      A condition bien sur de rompre définitivement avec les mauvaises habitudes passées , servir et pas le contraire, en commençant par responsabiliser les citoyens à lutter contre ce fléau national qu’ est la corruption , et ce dans toutes les strates de la société , si on ne veut pas continuer à se bouffer la queue et perpétuer cette attitude totalement immature pour ne pas dire irresponsable .

    • 23 novembre 2013 à 22:01 | manga (#6995) répond à Jipo

      C’est ce que je voulais partager, mais un principe a été involontairement mis sous placard : « ’Zay mangily ro mihaotse »

  • 23 novembre 2013 à 12:02 | Mihaino (#1437)

    L’auteur de cet article analyse des faits vrais et vérifiés et je partage son point de vue : « IL est temps de ROMPRE LE CYCLE DE MADAGASCAR ».
    Toutefois , il faut bien reconnaître 2 facteurs très importants entraînant ce fameux cycle :
    - 1) Facteurs endogènes ( intérieurs pour simplifier) : la plupart de nos compatriotes cherchent toujours l’argent facile sans trop se mouiller : « Miandry mahazo ary mihevitra fa mandeha ho azy ny fiainana » ! Certains créateurs d’ entreprise ont réussi grâce à leur persévérance et à de nouvelles idées . Dommage que leur réussite personnelle suscite parfois de la JALOUSIE de la part des nationaux et/ou des opérateurs venus d’ailleurs ! Bref « ORY HAVA-MANANA isika MALAGASY » ! Inutile d’insister aussi les comportements de nos POLITICARDS !
    - 2) Facteurs exogènes : La mondialisation et ses conséquences étaient sous-estimées par nos Dirigeants . En plus , notre forte dépendance vis-à-vis de l’extérieur est trop flagrante ( BM, BAD, FMI etc ...qui nous dictent leur loi ?!)
    Enfin, je demande amicalement à notre BB d’être plus humble et modeste sur ce forum !Merci !

    • 23 novembre 2013 à 17:16 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Mihaino

      Si l’on essaye de lire ce graphique avec un peu d’objectivité on voit :
      - des périodes militaires
      - une période civile

      CONCLUSION ?

  • 23 novembre 2013 à 12:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La vie au Pays.
    Le général Sylvain RABOTOARISON,Président du FFM,convoque les membres de cette institution ,ce lundi 25 Novembre 2013,pour une réunion ordinaire,à Ampefiloha,siège du FFM.

    • 23 novembre 2013 à 13:21 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      SO WHAT ???

  • 23 novembre 2013 à 12:40 | zaka (#1418)

    - C’est une étude intéressante. Sans vouloir mettre mes gros pieds dans le plat, je me permettrais quelques petites remarques. Concernant « la prospérité partagée », connaissez vous des pays développés où la prospérité est partagée. Je sous entend évidemment un partage équitable, sinon la notion de partage n’a pas lieu d’être. Il y a toujours les créateurs de richesse, qu’on nomme schématiquement les capitalistes, et il y a ceux qui sont utilisés comme les instruments de cette création que sont les ouvriers et toute la logistique d’encadrement et de matériel. La richesse ainsi créée n’est malheureusement pas répartie de façon équitable. Ne parlons pas des pays sous développés (utilisés souvent comme terres de délocalisation par les grands industriels, pour mieux amplifier la richesse ; donc le profit).
    - Ce fameux « cycle » est peut être plus caricatural dans un contexte d’instabilité politique où l’opportunisme et l’appât du gain sont monnaie courante, c’est le cas de Madagascar et de nombreux pays africains. Ce n’est donc pas une spécificité malgache.
    - Le maitre mot dans cet handicap « cyclique » est la corruption. La corruption à l’échelle national comme c’est le cas malgache et dans de nombreux pays sous développés (asiatiques et surtout africains). La corruption est un mal dont l’origine et l’exemple viennent d’en haut,, c’est-à-dire des dirigeants eux-mêmes. Tant que cet élément atavistique n’est pas vaincu,, le cycle risque d’être infernal : un éternel recommencement.

    • 23 novembre 2013 à 13:08 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à zaka

      Peut-etre que Zaka a mal compris une partie de l’Idée de l’auteur :

      Partager la PROSPERITE ou la CROISSANCE ne veut pas du tout dire : Solliciter les CREATEURS DE RICHESSE ou les CAPITALISTES à jouer le Pere PEDRO/ABBE PIERRE , pas du tout ! Aucun Pays dans le monde ne le fait pas et L’IDEALOGIE de LENINE ou de KARL MARX a enregistré un ECHEC averé !

      - il est question ici des ROLES PRIMAIRES de l’ETAT en tant que GARANT ,que CONCEPTEUR et ADMNISTRATEUR de l’INTERET GENERAL

      - il question des ROLES de l’ETAT en tant que DECIDEUR DU CHOIX DE SYSTEME ou STRUCTURE POLITICO-ADMNISTRATIF qui devrait assurer UNE VISION BASEE SUR L’INTERET GENERAL

      - il est question des ROLES de l’ETAT qui devrait assurer l’AMELIORATION DE CADRE DE VIE/INFRASTRUCTURES ECONOMIQUES ET SOCIALES ou de l’ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES dans tout l’Ensemble du Territoire National

      - Il est question des ROLES de l’ETAT sur l’ameliorer les CONTENANTS dans TOUTE LES TERRITOIRES NATIONALES et laisser les CONTENUS aux INITIATIVES PRIVEES §

      Bref , il s’agit ICI de questionner le ROLE de l’ETAT mais pas du tout une volonté des QUEMANDER aux Entrepreneurs createurs de richesse ou capitalistes !

      ET effectivement , y a beaucoup des PAYS dans le monde qui basent sa gouvernance sur CE PRINCIPE DE L’INTERET GENERAL

      Malheureusement chez NOUS cette NOTION DE L’INTERET GENERAL faiT sourire aux tenants du Centralisme steril qui s’y accrochent bec et ongle !!

    • 23 novembre 2013 à 13:30 | Jipo (#4988) répond à Boris BEKAMISY

      Mr ZAKA a parfaitement raison et vous le rejoignez dans votre dernier paragraphe .
      Cette « centralisation » comme vous dite regroupe tous les acteurs politiques et responsables de cette situation , il se trouvent qu’ ils sont tous à Tana pour votre plus grand plaisir, mais n’ est-ce pas normal et ainsi de toutes les capitales ?
      Autant décentraliser Tana et la transférer à Port Bergé , ou vohipeno .

    • 23 novembre 2013 à 14:01 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Jipo

      Jipo !

      Deplacer le capital à Vohipeno n’est pas la Solution !

      Votre RACCOURCI ,JIPO, n’est surtout valable que pour le STERILE Model français , le jacobiniste-colbetiste que Madagacar s’INSPIRE AVEUGLEMENT !

      PARIS c’est la France n’est ce pas !!

      les MENTALITES COLONIALES ou colonialistes de JIPO sont connues de tous ici au forum !

      Par contre les OPERATEURS ECONOMIQUES AMERICIANS ne sont pas tous à Washington et que les Operateurs economiques SUDAF ne se voient pas obligés de s’agglutiner à PRETORIA !

      En Suisse , BERNE n’est pas le SEUL REPERE des investisseurs suisses ni le BERLIN pour l’Allemagne ! ils sont nombreux et emancipés aussi Frankfurt !

      pour ne citer que ces quelques exemples !

      Tout celà n’est qu’une AFFAIRE D’ORGANISATION TERRITORIALE et de SYSTEME DE GOUVERNANCE !

      Mias comme vous meme , les ACTEURS POLITICO-ECONOMIQUES MALGACHES adorent se bander l’oeil avec l’UNIQUE SINISTRE ET STERILe MODEL FRANçais !

    • 23 novembre 2013 à 14:47 | Jipo (#4988) répond à Boris BEKAMISY

      Je ne sais si les politiques Malgaches adorent se bander les yeux , je pense plus à une question de commodité et également financière , qu’ à singer la France qui je vous l’ accorde n’ est pas un modèle d’ exemplarité , loin de là .
      Comme circonstance atténuante , Dago l’ a eu comme principal interlocuteur et modèle .
      Il est temps en effet de vous émanciper et construire votre propre modèle , pour cela il faut des moyens, qui quand ils se présentent sont accaparés par toujours les mêmes, et c ’est bien cela contre lequel il faut lutter en priorité , avec la corruption qui l’ accompagne , et cela ce n’ est pas une exclusivité Merne .
      Quant à ma mentalité de colon , à croire que vous n’ avez rien vu , moins encore vécu , je suis un ancien de St Mich et non de l’ Esca si ça les années 70 vous parlent .

    • 23 novembre 2013 à 15:30 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      Parlez vous de décentralisation a un Francais, comme si vous parlez de la république a un Anglais, ce n’est pas du tout dans leur culture,...

    • 23 novembre 2013 à 15:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Il ne vous comprendra jamais,...

    • 23 novembre 2013 à 22:15 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Isandra

      Isandra,

      Je reponds que tres tres RAREMENT à ce ......jipo !
      Le fameux Omby mijery florent !!

    • 27 novembre 2013 à 00:47 | Rary (#545) répond à zaka

      Le système pyramidal de gouvernement qui existe, et que nous copions, est source de différentes sortes de corruptions, plus subtiles en Europe, très criardes en Afrique.
      Il suffit d’acheter les têtes (executif, justice, finance, media...) et le pouvoir est dans la poche des multinationales, capitalistes, françafricains de tous bords.
      Ce n.est pas étonnant que le Fokonolona de Ratsimandrava a été stoppé, par qui ? Voir à qui profite le crime. Mais ceci est une autre histoire.
      Je pense que c’est la maturité politique du peuple qui determine si le pouvoir doit être décentralisé ou pas, il faudrait qu’un potentat local ne puisse pas terminer son mandat si problème existe, valable pour tout élu corrompu. Le système pyramidale permet à n’importe quel individu, protégé en haut, de rester sur place bien que vomi par le peuple.
      Dans le système Fokonolona, où on trouve une démocratie populaire, les multinationales et autres rapaces auront du mal à corrompre. Voir l’exemple de Chavez en Amerique du Sud.

  • 23 novembre 2013 à 13:13 | rasoulou (#4222)

    « Izay ao antin’ny lista ihany no misaosy »(Sosy a liste =Socialiste) : traduction libre : ceux qui sont dans le réseau du pouvoir peuvent propérer,les autres peuvent mourir,il n’y a aucune répartition de richesse,ceux qui sont riches s’enrichissent,ceux qui sont pauvres s’appauvrissent.C’est dans cette répartition que l’Etat doit jouer son rôle en mettant en place la protection sociale(rôle jouée jusqu’à ce jour par les ONG et associations dont les pouvoirs sont très limités) : En gros taxer les riches, pour financer cette fameuse protection sociale(création d’une caisse spéciale).
    Les pauvres vont toujours révolter contre les riches s’il n’y a pas de répartion de richesses,d’où le cycle perpétuelle de révolte.
    Historiquement : il y avait la Nationalisation et ses apparatchiks (75-82), après il y avait procoops, et récemment tiko-band(s),et Mafia-band(s) pendant la Transition,toutes les ressources de ces appareils mis en place par les pouvoirs successifs alimentaient une certaine catégorie de personnes sans partage de richesse.
    Certains malgaches seraient encore des laisser-pour-compte(s) (omby mijery florà) si des mesures ne seront pas prises.

    Cette inégalité d’enrichissement a permis à Ravalomanana de targuer auprès de ses compatriotes en disant : « Rahefa tsy hanao ianareo,dia ataoko » (traduction : si vous n’investissez,moi je vais le faire).
    Je ne suis pas contre Ravalomanana mais je suis contre toutes formes de monopoles quelqu’elles soient dans l’économie.

    Et cette inégalité d’enrichissement sera encore le ferment d’une autre révolte à l’instar de celle de 2009, et ce sera une révolte perpétuelle qui ne donne pas de bonnes images à l’économie malgache à cause de l’instabilité politique incessante.

    Je fais remarquer que même la Bangladesh,Kenya,Sri-Lanka pays de même rang que Madagascar possèdent leur système de protection sociale,et qui varie d’un pays à un autre.

    • 23 novembre 2013 à 13:22 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Bien sûr que ce système ne va pas marcher si tous le monde déclare gagner 0 ariary,d’où une politique fiscale bien établie.

    • 23 novembre 2013 à 16:23 | manantena fa niova (#4971) répond à rasoulou

      « Rehefa tsy hanao ianareo ataoko », hoy Ravalo.

      Ireo teny ireo nataony dia satria mba tena niriny ny hananganan’ny Malagasy orinasa tena Malagasy, mba tsy ho ny an’ny Vahiny ihany no hiroborobo.
      Izany, ohatra, no nananganany orinasa afaka mba mifaninana @ Colas ; toa izany koa ilay fanodinana ny bois de rose sy palissandre ho fanaka tao Sambaina Manjakandriana, mba tsy hanondranana ireo bolongakazo any ivelany, satria tsy ampy raha ny « artisanat » ihany no ampiasàna ireny, ary koa namokarany ireny karazana ranomboankazo nifaninana t@ STAR ireny !

      Tsy nanokatra orinasa hifaninana na t@ Savonnerie Tropicale na t@ FARMAD, na t@ PAPMAD izy, saingy noho ireo mpamongadiny Karana kosa no nanafarany savony, kahie sy ireo kojakoja rehetra ilaina isanandro ho fitsinjovana ny Malagasy tsy mahavidy ireny entana mbola nilaina nafarana avy ivelany ireny.

      Indrisy anefa, fa tsy ny nanatsara ny vokany no nataon’ireo orinasa malagasy (hatrizao tsy mbola mahavita savony « liquide » ry Ramaroson, ary ny PQ Papmad nijanona safosafo manakaiky ny « émeri »...), fa nandany fotoana, mandrakandroany, mitaraina noho ireo vokatra miditra avy any ivelany ! Ary ny loza dia naleon’ireo mpandraharaha Malagasy niaraka t@ ireo Karana, nanohana ara-bola ny fanongana-mpanjakana 2009, nanarama jiolahy nanapotika ny TIKO, « fleuron de l’industrie Malagasy » !

    • 23 novembre 2013 à 17:11 | Mihaino (#1437) répond à manantena fa niova

      Marina dia marina ary mazava be toy ny vay(fery) an-kandrina ireo voalazanao ireo ! Io ange no mahatonga ahy hilaza hoe : ORY HAVA-MANANA isika Malagasy ê ! Raha ny "EMPIRE FRAISE & Frères , na Empire COLAS, na Empire Hirjee , na Empire Barday , na Karmaly , na RAJABALY sy ry RAFATSORALY ? SY NY SINOA etc , etc ...no nanao TIKO dia minoa ahy marina fa tsy voakasika na voadoro n’ireo olona nanao herisetra t@ 2009 ! Raha i RA8 no tsy tiana dia tokony tsy nodorana i TIKO , orinasa goavana sy nampiasa malagasy maro fa i RA8 irery ihany ( nuance entre personne physique et personne morale(ENTREPRISE/SOCIETE) !
      Enga anie ka ho tonga saina tsara ireo voakarama maro na ny CAPSAT na ireo mafy ady mahantra teny ambanin-tanàna satria :
      MASINA NY TANINDRAZANA !.....

    • 23 novembre 2013 à 17:40 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Mihaino

      Marina tokoa ny vaolazanareo ry Mihaino sy Manantena fa niova.
      Raha mijery akaiky ity grafika ambony ity dia hita tsara fa ny GDP per Capita (masonkarena foronin’ny samy Malagasy) nidina foana afa-tsy tamin’ny fotoana ny fitantan’i Marc Ravelomanana

    • 24 novembre 2013 à 10:29 | rasoulou (#4222) répond à manantena fa niova

      Marina ny anao, fa tsy omena vahana ny orinasa malagasy,fa kosa ny tsy azo adinoina dia ny Prezidan’ny Repoblika di Ray aman-drenin’ny Malagasy,diq mitsinjo ny malagasy tsy vaky volo : fa tsy Tiko ihany,na ny TIM ihany,na ny Protestà ihany,na ny Afovoan-tany ....matoa ny Tiko nonodoran’ny olona dia leo izy amin’ny « mizana tsindin’ila » nataon’i Ravalomanana,sy ny ampihi-mamaba nataony(tany marobe Marovoay,Alaotra,Antsirabe...).Ravalomanana manana toetra mety ho tsara fa misy lafiny ratsy ihany koa : « Folie de Grandeur » na « Mégalomanie »,toy izany koa i Rainilekely Rajoelina, mitovy tsy misy valaka ireo,tsy ampy ny atao hoe fanetre-tena.
      Tsy Ravalomanana ihany fa ireo mpitondra teo aloha,raha hain’ireo filoha-pirenena no nijanona ho Ray aman-drenin’ny Malagasy dia tsy nihonganana izy fa mamin’ny vahoaka foana, ohatra amin’izany ny PSD (pisodia izahay pisodia mandram-pahafitinay) sy i Tsiranana,Front revolutionnaire sy i Ratsiraka,TIM sy i Ravalomanana.
      Raha nieritreritra ny Malagasy i Ravalomanana dia nampandroso ireo PME,Orinasa malagasy , nanao izay ahapanakarena ny Malagasy rehetra fa tsy ny tenany sy Tiko ihany.

    • 24 novembre 2013 à 13:55 | manantena fa niova (#4971) répond à rasoulou

      Mazava be ny teninao ! Ary miha-« grave » aza.
      Tsy ny vahoaka madinika nahazo soa t@ fisian’ny TIKO sy MAGRO no nanapotika ireo fananana ana Malagasy toa anao ireo, fa izay nahalala ny tsy ambaratelo tany ambony tany.

      Araka ny voalazan’i Mihaino, raha Vahiny no tompon’ireo tsy nisy fanapotehana toa izao, koa iza no mbola handà fa « alahelo-kanina » no nahatonga izao krizy tsy roa aman-tany iainan’ny vahoaka madinika izao nefa notanisaina ho ren’izao tontolo izao fa hanohanana no nanapotenan’ny vahoaka ireny !

      Ny marina dia ireo be sandry no nalefa handroba ary nanankery hibata izay zakany, fa ireo vahoaka tena noana, tsy mba afaka nisisika satria kely hery dia natao masikita tao hampisy fatin’olona nanaitra ny mpanao gazety Vahiny. Iza no Machiavel nanao sorona ain’olona indroa misesy toa ireny handotoana ilay Filoha lanim-bahoaka ???

    • 24 novembre 2013 à 14:58 | rasoulou (#4222) répond à manantena fa niova

      Ny olana dia tsy Tiko, Tsy i Ravalomanana, fa ny maha-filoha-pirenena,azy.
      Tsy misy miraharaha izay fananany,azy iny, na an’azy daholo aza izao tontolo izao,fa ny tena olana dia mifangaro ny maha-tompon’andraikitry ambony amin’ny firenena an’i Ravalomanana sy ny maha tompon’ny Tiko azy.Misy ny atao hoe « mélange de genre,conflits d’intérêts,ou délits d’initiés »,izay no nahatezitra ny vahoaka azy,ary naha-romotra ny olona.Be dia be ny didy navaokan’i Ravalomanana nitongilana nankany amin’ny Tiko, sy ny tenany moa izany mazava ho azy.
      Raha nanasoa ny vahoaka izy,dia tsy latsaka be ny fahantran’ny Malagasy.
      Tsindrin’ila loatra ny fitondran’ny Ravalomanana,Ratsiraka,Tsiranana,ary Rajoelina.
      Enga anie ny Filoha vavao voafidy amin’ny 20/12/2013 HANARINA IZANY.

    • 24 novembre 2013 à 15:07 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Ary tsy hanadino fa Ray aman-dreny ary filohan’ny Malagasy tsy vaky volo izy, ary ny VAHOAKA TSY ANKANAVAKA na izy na izy,na avy atsinana na avy an-drefana,na atismo na avaratra,na kristiana na silamo na tsy manana finoana,na manan-karena na mahantra etc.....

    • 24 novembre 2013 à 22:16 | Mihaino (#1437) répond à rasoulou

      Mino sy manantena isika ry Rasoulou fa HANARINA ny tsy nety rehetra izay Filoha lany eo ! Enga anie ka tsy hisy intsony ny « conflits d’intérêts » izay nanjaka teto amintsika nandritry ny taona maro !
      Ireto « bailleurs étrangers » vonona hanampy antsika ireto araky ny programa voalaza etsy sy eroa no mampanahy ahy kely ! Toa samy manana ny « partenaires venus d’ailleurs » ireto finalistes ireto ...
      Farany dia toa marina ihany ilay teniko taloha hoe « Ravalomanana Marc reste INSUBMERSIBLE malgré ses erreurs commises et les attaques diverses contre lui ! » Naka lesona maro angamba izy nandritry ny efa taona mahery tany Afrique du Sud .
      Mirary soa ,

    • 27 novembre 2013 à 01:32 | Rary (#545) répond à rasoulou

      Rasoulou a ecrit :
      Cette inégalité d’enrichissement a permis à Ravalomanana de targuer auprès de ses compatriotes en disant : « Rahefa tsy hanao ianareo,dia ataoko » (traduction : si vous n’investissez,moi je vais le faire).
      Il faut souligner qu’en accédant au pouvoir, Ravalomanana avait invité les industriels, les hommes d’affaires, les Mpanana malagasy à créer du travail pour le peuple, à investir dans l’industrie, car Madagascar doit appartenir aux malagasy maintenant. Quant à lui, il allait s’occuper de l.infrastructure du pays, construire les routes pour sortir les produits, pour désenclaver les régions productrices, construire des écoles, des centres de santé. Malheureusement, les mpanana gasy ont dedaigné cette offre venant d’un laitier qui ne faisait même pas partie du Club 48. Des mpanana qui avaient les mêmes intérêts que les karana et les françafricains à savoir : profiter de la pauvreté du peuple pour s’enrichir à son dépens (bas salaires, pas de protection sociale,...)
      D’où le « rehefa tsy hanao ianareo ». Et sous entendu, je vous mettrais au même rang que ces pauvres.
      D’où le « Ravalo manao ampihimamba », Ravalomanana mélange affaire d’état et affaire personnel...etc et coup d’état.

  • 23 novembre 2013 à 13:27 | jansi (#6474)

    Souvenez vous tous du commentaire de Madagate a propos de Fery Vaovao.

    Extraits :

    "Et c’est bien là le drame du comportement de ce candidat n°3 qui s’est hissé au second rang pour la course au deuxième tour de l’élection présidentielle. Il n’a pas fréquenté la place du 13-mai. Je ne pourrais jamais dire qu’il crache dans la soupe, vu que la révolution orange, il semble s’en contre-fiche, ce n’était pas sa tasse de thé. ....De nos jours, sur le starting block du second tour, Mister Hery Vaovao se sent pousser des ailes, comme s’il avait fait la campagne du premier tour, tout seul : nerf de la guerre, accessoires divers, déplacements…

    Il est donc vrai qu’à force de s’entourer d’hypocrites, de farfelus et de parvenus on le devient soi-même ? ..... Que diable lui est-il arrivé ? Il faut croire que la vue de toute cette foule amassée à chacun de ses meetings lui a fait voir le septième ciel. Une sorte d’orgasme au niveau du cerveau, qui l’a métamorphosé en un dieu inaccessible, surtout à bord d’un hélicoptère loué à prix fort... Et il est tellement devenu inaccessible qu’il s’est déconnecté des réalités qui prévalent à Madagascar, en répondant de manière illogique aux questions des journalistes.

    Déjà sur son petit nuage rose, son entourage cité plus haut, n’est pas en reste pour le pousser à lui faire croire qu’il est un grand champion. Un seul exemple de leur incapacité qui a, pourtant, valu des millions d’ariary. Sur le site http://www.heryvaovao.com/, la vie s’est arrêtée au... 20 octobre 2013. Aucune photo du « faradoboka » au stade Malacam ; aucune photo du couple lorsqu’il a voté. Or, des millions ont été débloqués pour fabriquer ce site. N’est-ce pas, Mister Rachid ? Son entourage, c’est, en gros, des gens de son staff, lorsqu’il était ministre, particulièrement Rivo et Herisoa, qui se prennent pour des experts en discours. Et un certain Ando Parson, sans compter les ennemis de l’intérieur qui se reconnaîtront... A eux seuls, ils sont parvenus (tiens ?!) à un bouclage en règle, désorganisant tout par leur incompétence en matière de communication. Ce qui n’a pas empêché des millions d’ariary d’être distribués. On m’a même parlé d’un « trou » d’une dizaine de milliards, mais je ne crois pas aux potins de couloir.

    Dans ces coulisses, d’Hery Vaovao, justement, c’est encore pire...Vous ne savez pas ? L’élection n’a même pas encore désigné officiellement qui sera le président élu de la IVème république de Madagascar que, déjà, Madame Voahangy Rajaonarimampianiana, entend qu’on l’appelle, désormais, « Première Dame ». Incroyable mais vrai ! « Première Dame » de qui, de quoi ? ... Ce n’est pas tout. Le fils Rajaonarimampianina, on ne sait comment ni pourquoi, se ballade avec un revolver à sa ceinture. Plus encore : l’autre jour, il était dans le magasin (…) et a commandé des trucs en disant : « je suis le fils du futur président, donnez la marchandise, on vous paiera après ». Si ce fils de « futur président » réagit méchamment à cette triste vérité, je citerai le nom du magasin en question avec les témoins qui vont avec.

    La marche de l’Histoire est simple, Monsieur Hery Vaovao : au milieu de cela, vous allez prétendre encore être un candidat « indépendant » ? Tout simplement parce que la folie du pouvoir a accaparé votre cerveau ?

    Il est grand temps de revenir sur terre, Monsieur Hery Rajaonarimampianina. .... Car tomber de haut, çà fait très mal… Battu dans la ville d’Antananarivo, battu dans votre propre fief, ce qui vous a sauvé, c’est bien le travail d’une autre équipe plus efficace, plus solidaire dans les régions qui, heureusement, a pris le train en marche. Vous pouvez vous passer d’aide(s) ? La réponse est simple : seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. Devenir hautain n’a jamais mené nulle part. Sauf au bord du gouffre. Hery Vaovao ? Le grand changement commence par cesser de devenir durablement l’exemple-type de l’ivresse d’un pouvoir aléatoire."

    Fins de citations.

    Répondre à ce commentaire

    • 23 novembre 2013 à 13:39 | Jipo (#4988) répond à jansi

      Ah si vous avez une ordonnance , en ce cas les circonstances atténuantes seront prises en compte ...

    • 23 novembre 2013 à 16:05 | Isandra (#7070) répond à jansi

      Vous êtes vraiment à court d’idée Jansi,...vous n’arrivez plus à piocher des nouveaux intox, allégations qui pourraient intéresser davantage les gens ici,...car ce que vous balancez là, ce n’est plus d’un scoop,...il prouve que le camp Rajoelina joue bien la démocratie, la liberté,...Ce n’est pas du tout comme camp Ra8 où les brebis ne font qu’obéir, se soumettre, de tous ce que le Gourou décide,...

    • 24 novembre 2013 à 16:28 | Tia tanindrazana (#349) répond à Isandra

      Ah ! la fameuse démocratie et liberté à la putschiste !!

      Avons nous déjà lu sur madagate ou de la part des forumistes pro fozaland ne serait-ce qu’une phrase osant critiquer le DJ leur chef suprême de la révolution (orange) ???

      Que ni ni ! Le culte de personnalité, vous le portiez encore pire qu’avec n’importe quel dirigeant depuis l’indépendance. Vous vous attaquiez toujours et jusqu’au bout à tous ceux qui osent critiquer le DJ !!(Hajo, charles andrianasoavina, lalatiana rakotozafy, , etc. Bref ceux qui ont pris leur distances vis-à vis du DJ, et Hery vaovao a essayé de s’éloigner aussi du DJ qu’il s’est fait attraper violemment par jeannot lapin et les sbires du DJ)

      Voilà votre mode de fonctionnement et qui atteste que vous ne supportez jamais la démocratie ni la liberté mais vous les avez utilisé juste pour s’accaparer du pouvoir.

      Vous allez rétorquer encore qu’ avec ra8 c’était pareil !! Mais figurez vous avec tout ce qui s’est déjà passé depuis 2009, ra8 a eu sa dose de critiques de la part de la majorité de ses supporters et il l’ a reconnu lui même juste après son éviction sa part d’erreurs.

      C’est pourquoi nous avons plus d’aspiration à de vraie démocratie et de liberté que vous car vous êtes encore dans le guidon d’accroche au pouvoir par tous les moyens.

      Nous avions déjà critiqué l’absence d’écoute de ra8, son entêtement à se focaliser trop exclusivement sur l’économie en laissant de côté le social et les relations politiques, sa volonté de monopoliser l’économie par son entreprise TIKO, etc.

      Tous ceux-ci ont été enregistrés et entendus plus de 1000 fois maintenant par ra8 et l’équipe de Jean Louis Robinson. S’ils retombent dedans c’est qu’ils veulent perpétuer les risques de crises et l’anti démocratie à Madagascar. Mais ils ont déjà reçu les volés de critiques et nous sommes convaincues qu’ils feront plus attention à ne plus répéter tout cela par la suite.

      Alors que pour vous, avec les vols de bois de rose, les détournements de richesses nationales, les corruptions au niveau d’attribution illicites des exploitations minières, les destructions des entreprises durant la crise 2009 et la poursuite des rackettes envers les entreprises depuis, etc. Tout cela n’est que des mensonges pour vous et le DJ n’a rien à voir avec ces accusations !!

      C’est pour cet aveuglement et mensonge sans scrupule que vous allez tout droit au mur. Il vous reste encore les techniques de fraudes, de manipulations des voix et des moyens pour essayer de vous gagner, mais le peuple malagasy n’est plus dupe et la majorité de la CI suit de prêt les préparatifs et le déroulement du 2è tour !

      Vous ne pouvez plus tricher si facilement comme au 1er tour et le choix du peuple tranchera entre ce qui a menti à travers le slogans de vaovao, de mora, de pseudo liberté etc. et ce qui prône au moins à l’arrêt et au pansement des blessures subies par le pays depuis 2009 !

  • 23 novembre 2013 à 13:38 | Razaka (#7817)

    Bonjour à Toutes et à Tous
    J’aurais au moins 2 points importants sur cet article de M Soamiely ANDRIAMANANJARA :

    °° M Soamiely ANDRIAMANJARA dit que ‘’la Croissance n’était pas inclusive’’
    -  La Croissance dite NON Inclusive est aussi une mauvaise répartition des Richesses et du Pouvoir. Pourquoi ? car comme je l’avais toujours dis ici : il ne peut pas y avoir de ‘Croissance Inclusive’ sans le ‘Développement de Toutes les Composantes de la Société’. Un Développement Homogène et Equitable doit faire apparaître la ‘Croissance Inclusive’ qui était absente. Sans cela, il y aura toujours des Troubles politiques perpétuels. Mais en tout cas, tout ce qui s’est passé durant ces 4 dernières années ne fait qu’empirer la vie de toute la population Malagasy. L’IDH c’est aussi notre valeur morale ! Car si non, ces clivages et ces non respects de chacun (que je vois ici même) ne font qu’approuver une des ‘Méchancetés’ (ou Divisions) que nous avait inculquées la ‘Colonisation’ ! Nous n’allons pas jusqu’à approuver la colonisation quand même ? Prenons Conscience et Focalisons-Nous sur l’essentiel car le temps joue contre Nous.

    M Soamiely ANDRIAMANJARA dit aussi ‘’qu’à chaque fois que l’économie semble prête à décoller, des troubles politiques éclatent.
    -  C’est pour cela que l’Ordre constitutionnel doit être rétabli et surtout respecté par Tous une bonne fois pour toute.
    -  Je suis d’ailleurs d’accord avec Basile quand il disait qu’il faut que certains Candidats non finalistes doivent assoir leurs Idées et Gagner des Sièges au Législatif. Car c’est à la fois ‘Faire triompher’ la démocratie et surtout la possibilité de former un Consensus Efficace pour une meilleur Synergie des Forces Vives en place.
    -  La notion de Démocratie dont j’évoque ici surtout c’est pour Pérenniser le Calme. Pour éviter qu’il y ait périodiquement, des Troubles Politiques qui freinent la ‘Croissance’ et surtout le ‘Développement’. Ce Législatif devrait donc concourir à l’émergence des nous nouvelles Idées CONSTRUCTIVES, pour mieux repartir le ‘Pouvoir’, sans quoi source de troubles périodiques et sans cesse. Mais cela n’est possible qu’avec une certaine Intelligence de chacun (notamment la valeur morale dont je parle plus haut).

    Très bonne Continuation

    • 23 novembre 2013 à 17:51 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Razaka

      M Soamiely ANDRIAMANJARA dit que ‘’la Croissance n’était pas inclusive’’
      Mais où y a-t-il croissance sur le graphique ci-dessus ?
      Lorsque les militaires sont aux affaires le PNB par habitants décroît. Lorsque l’armée est mise de côté - période 2002-2008 - le PNB par habitant augmente.
      Voilà ce que dit ce graphique.

    • 23 novembre 2013 à 22:23 | Razaka (#7817) répond à QUOUSQUE TANDEM

      Bonsoir M QOUSQUE TANDEM
      Pas de problème, il suffit de lire la totalité du texte, vous verrez bien que la ‘’Croissance n’est pas inclusive’’ où M Soamiely ANDRIAMANJARA refait par la suite un nouveau commentaire de ce terme avec un nouveau jargon et avec lequel j’ai développé ma vision de ce terme, dans l’actuel contexte de Madagascar. Bref.

      Quant au graphique que je n’ai pas eu le temps de tout commenter, vous avez raison sur la baisse de la croissance à chaque trouble politique (je l’ai dit moi-même aussi plus haut).
      Mais vous n’avez pas expliqué sur le Graphique pourquoi la Croissance était assez haute au moins jusqu’en 1980 (je venais de naître, donc pas en âge de comprendre, mais j’ai pu vérifier les courbes d’avant cette date) ? Alors que c’était bien des Militaires aussi qui étaient au pouvoir. Cela signifie, que l’Armée n’était pas le responsable de toutes les variations.
      Il faut prendre en compte le contexte international de cette époque où les Pays de la CCE (donc avant Maastricht), dont tous les intérêts économiques français maintenaient des activités économiques jusqu’à la mort du Colonel R. Ratsimandrava (qui voulait justement aussi changer de politique). Et qui plus est, les crises économiques étaient presque absentes à cette époque. D’où cette courbe de croissance de Madagascar qui profitait encore du moins partiellement, les échanges internationales.

      Merci M QOUSQUE TANDEM

    • 24 novembre 2013 à 20:16 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à Razaka

      Entre 1972 et 1980, période militaire comme vous le confirmez, la croissance du pays rapporté au PNB a été effectivement positive.
      Si vous relisez mon post, vous verrez que je ne parle pas du PNB, mais du PNB par habitant.
      La croissance annuelle du PNB entre 1972 et 1980 a été en moyenne inférieure à 3% et la croissance de la population supérieure à 3%.
      Donc le PNB par habitant a bien reculé pendant cette période militaire.
      C.Q.F.D.

  • 23 novembre 2013 à 19:00 | diego (#531)

    Bonjour,

    À ce niveau-ci et à l’heure actuelle de la vie politique de notre pays, savoir qui a raison aujourd’hui et qui a eu tort hier qui va avoir raison demain ou encore, pour ou contre quelque chose se vaille, autrement dit, cela n’a aucune importance.

    Regardons la figure 1, les barres rouges indiquent les crises politiques, nous dit-on. Tout le monde sait qu’une crise politique si elle dure entrainera fatalement une crise économique.

    Maintenant, tout le monde semble surpris, comme si c’est la 1re fois qu’on découvre cette courbe et qui était au pouvoir durant sa croissance ou sa décroissance ?? Cette courbe tout le monde le sait, l’a deviné.

    L’essentiel est ailleurs, nous avons, parait-il, deux candidats officiels pour le 2em tour, parlons-en donc !!!!!

    En effet, plus tard, on va nous apprendre quelque chose que tout le monde, là aussi, connait depuis la nuit de temps et c’est vrai pour Madagascar, que les politiciens et les élites malgaches ont successivement plongé leur pays dans des crises aussi graves les unes après les autres depuis l’indépendance de leur pays. Tout le monde le sait depuis toujours.

    Plus grave et dans très peu de temps, on va nous apprendre aussi que ces politiciens, ces élites ont cédé ou perdu leurs pouvoirs, suivant l’interprétation qu’on en fait , face aux nouvelles politiques néo-colonialistes. Que ces politiciens et ces élites n’ont pas su défendre les intérêts de leur pays et son peuple.

    Le 2em tour est à notre porte et ne perdons de vu que cette élection n’a pas été conçue pour renforcer le pouvoir des élus GASY, et certainement pas fait pour restaurer, renforcer et solidifier nos institutions. La crise économique qui attend le nouveau président et les nouveaux élus sera catastrophique. Les Bailleurs des fonds ou les institutions internationales viendraient logiquement piloter l’économie malgache :

    - de facto, deviendraient maitres de l’orientation politique et économique de notre pays . Par conséquent, nos nouveaux élus ne seraient que des exécutants !

    En ce moment vous auriez perdu votre indépendance politique et ne serez plus maitre d’aucune orientation politique économique de votre pays. Autrement dit, vous ne serez plus maitre de votre destin :

    - cela fait froid dans le dos, mais en parler brule les lèvres des politiciens et les élites GASY qui se sont précipitées dans les bras de la CI en donnant en cette dernière le plein pouvoir et la maitrise du calendrier électoral de leur pays. C’est du jamais vu et c’est une 1re à Madagascar.

    On se rapproche tout le jour le point de non-retour. Mais personne ne panique à l’idée de voir ses élus priver de pouvoir, à commencer par les candidats eux-mêmes !!!

    J’adore entendre qu’il faut rompre avec les crises, mais faudrait-il encore prendre les moyens adéquats pour éviter le pays de se replonger comme des vulgaires drogués et alcooliques en manquent.

    La 1re chose à mettre en place c’est une Constitution inviolable, il faut se doter des institutions solides et aussi inviolables....c’est comique parce que les politiciens qui nous parlent maintenant de restaurer l’autorité de l’État sont ceux qui ont violé, matraqué cet autorité hier encore et qui s’assoient depuis quatre ans au-dessus de tout le monde, se sont accaparé illégalement le pouvoir, des non élus donc.

    On peut tout recommencer à tout moment, on peut mettre les compteurs à zéro à tout moment. On peut le faire, mais il faut le faire pour tout le monde, pas uniquement des poigné des gens et des politiciens suivant leurs origines, leurs richesses, leurs affiliations, etc....tout le sait trop bien que telle situation ne peut que faire revenir le pays exactement là où il est ces derrières années.

    Une fois que le pays est gouverné par les institutions internationales, on aura du mal à revenir en arrière, à mettre les compteurs à zéro par exemple, il n’y aura plus de place pour le FIHAVANANA. Notre avenir sera décidé de Paris ou de New York ou encore de Bruxelle.

    Je hâte de prendre connaissance les priorités des priorités de ces deux hommes, mais aucune chance :

    - avec le peu que j’ai entendu, aucun de ces deux candidats n’ose aborder franchement que leur futur rôle, qui à mon avis, au mieux, se limiterait au colmatage des fuites des partout de l’économie Malgache.

    Autrement dit un pantin !

    • 23 novembre 2013 à 20:09 | Jipo (#4988) répond à diego

      Diego bonsoir .
      - Comment voulez vous qu’ ils fassent autrement que de colmater dans un premier temps , juste histoire de cesser de sombrer.
      - Quel président n’ est-il pas le « Pantin » de lobbying financiers , de gauche comme de droite , que ces derniers reluquent sans états d’ âme aucun , pour s’ empresser de leur proposer leur services , pas toujours des plus altruistes ...
      Dans ce monde mondialisé, il est quasiment impossible de faire autrement , à moins d’ avoir les réserves des Emirats ou du Quatar .

    • 23 novembre 2013 à 22:24 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonsoir DIEGO,
      Je vous lis toujours avec attention et j’ai remarqué que vous parlez toujours avec votre cœur aimant vraiment notre Pays . Moi-même, je vous avoue qu’il fut un temps où je dis tout haut ce que les autres pensent tout bas ...La leçon que j’ai tirée est la suivante : Nous sommes trop susceptibles ( du Président de la République jusqu’au citoyen lambda) et c’est un grand HANDICAP pour faire avancer MADAGASCAR ! Les « béni-oui-oui » gravitent toujours autour de nos Dirigeants successifs pour leurs intérêts personnels et nos Présidents adorent les flatteries .
      Les flatteurs qui ont commis des bêtises énormes restent IMPUNIS et sont toujours casés qqpart mais jamais en prison !!!
      Vous qui êtes en France , vous savez bien que tout citoyen français ( Ministres et hautes personnalités) ayant commis une faute , est toujours poursuivi par la JUSTICE tôt ou tard . Cet état de droit reste à instaurer chez nous pour éviter toute impunité . Dommage que notre Justice reste à 2 vitesses jusqu’à ce jour ...??!!
      Enfin, je viens d’apprendre que le PARTI VERT de SARAH GEORGET va soutenir JL.ROBINSON au 2è tour le 20/12/2013 dont le programme défend l’environnement ! Wait and see ...
      Amicalement,

    • 23 novembre 2013 à 22:52 | Razaka (#7817) répond à diego

      Bonsoir Diego ;

      Ce qui m’embête c’est que vous aviez encore raison Diego. Ce n’est pas parce que je ne suis pas content, mais cette réalité est vraiment démentielle ! Et oh combien je pèse mes mots comme vous le dites aussi.

      En lançant la Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition en juin 2012, le G8 prétendait promouvoir la sécurité alimentaire en Afrique en encourageant des investissements accrus de multinationales dans 6 pays test en Afrique subsaharienne. Derrière cette volonté affichée, on décèle des préoccupations d’ordre plutôt économique plutôt que de solidarité : l’objectif des Etats membres du G8 est tout simplement de favoriser et d’ouvrir de nouveaux marchés à leurs entreprises multinationales !! au lieu de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ! Donc vous voyez Diego le danger qui est presque à notre porte dans le domaine de l’Agriculture qui devait être un des moteurs majeurs de notre développement en général.

      Il y a peut-être un moyen pour palier cela. Je l’avais dit ici il y a quelques jours. Pourquoi ne pas revoir totalement notre politique étrangère ? Vous savez Diego, le Brésil a même tourné le dos au FMI et ce n’est pas pour autant que la Croissance n’y est pas de jour ! Le Brésil a même racheté des dettes Portugaises (Pays qui l’avait colonisé). J’aimerai bien que Madagascar le sera un jour !! Certes nous n’avons pas encore la potentialité du système de Brésil, mais Madagascar a de la richesse à gérer.
      Déjà le système bancaire malgache actuel est à abolir à mon sens. Je pourrais le développer à la prochaine fois si nécessaire.
      Nous avons un Labos d’économie le ‘CREAM’ qui travaille beaucoup sur les nouvelles échanges possibles entre Madagascar et l’UE. Par exemple, il y a des produits dont le prix diminue dans l’UE, mais Madagascar n’en profite pas toujours dans les échanges. Donc j’avais dit aussi, développons 1 commerce régional de proximité ou les échanges

    • 23 novembre 2013 à 22:57 | Razaka (#7817) répond à diego

      Excuse je n’ai pas terminé Diego.

      Donc j’avais dit aussi, développons 1 commerce régional de proximité ou les échanges interafricaines. Tout ce qui peut être importé régionalement, on n’en aura rien à faire de l’Europe.
      J’aimerai savoir votre avis Diego sur cette partie, si vous le voulez bien.

      Bon continuation Diego

    • 23 novembre 2013 à 23:44 | Little (#7631) répond à Mihaino

      Même si le thème de l’éditorial est intéressant, et comme la priorité des opinions actuelles était plutôt orientée vers le futur combat entre Meur JLR et Meur Hery, puis les législatives non des moindres car ce sera elles qui vont faciliter le job de l’un de JLR et Hery après.

      Pourquoi le parti Vert va soutenir JLR ? c’est prévisible étant donné leur base se trouve en majorité dans les zones de campagne qui se rappelle encore du passage de Ra8 au pouvoir.

      C’est prévisible aussi que sauf revirement inexplicable Hajo, Rolland, Vital ne se prononceront pas, pour apporter leurs soutiens à aucun des deux. Leur porte de salut à moyen terme sera de mettre en place leurs députés.

      Hery en personne n’aura pas de députés à lui tout seul, donc ce sera prévisible aussi qu’il va renouer avec ANR et ses parlementaires dont assez signifiants sont des artistes (AMHA légiferer ne rime pas avec des approches évènementiels, mais bon c’est la mode comme l’avait chanté Princio dans un de ses tubes vedettes : « ny DJ anie ka mety ho lasa olona henjana be ... » )

      Pour le moment je peux noter que les tâches de campagne de Hery seront plus ardus que celles de JLR si celui-là n’affiche pas trop qu’il devra réussir le grand ecart qu’il devra faire pour garder les voix des ZanakyDadany irréductibles croyant pour le moment que l’équation JLR=Ra8 va rester inchangée, tout en grignotant les votes cotières (ethniques) et les gens qui ont votés par conviction Hajo, Rolland et Vital dont il aura besoin pour combler son gap.

    • 24 novembre 2013 à 01:00 | Mihaino (#1437) répond à Razaka

      Si vous permettez RAZAKA , je tiens à souligner ceci :
      Les pays émergents du XXI è siècle « BRICS » : Brésil , Russie, Inde, Chine, Sud Afrique se sont développés sans trop compter sur les aides de BM, FMI, FED, BAD , UE ....Une personne bien avisée comme vous, sait très bien que même les Etats-Unis font appel à la Chine pour financer leurs fonds de pension et les aider à sortir de la crise financière mondiale des années 2007/2008.. Les Chinois ne sont pas de beaux parleurs mais ils travaillent partout de par le monde...Ils agissent discrètement mais efficacement.Ils envahissent le marché mondial non pas avec les armes mais avec le travail ! Les occidentaux aiment véhiculer le non respect du droit de l’homme en Chine alors qu’en Occident les médias nous informent de certaines atteintes à ce droit presque quotidiennement(esclavagisme moderne) .

      En ce qui concerne notre Pays , nous restons toujours à quémander par ci, par là malgré la présence de nos fameux experts formés ici ou ailleurs dans bien des domaines depuis plus de 50 ans ??!!
      Le nouveau Président élu le 20/12/2013 aura beaucoup de soucis à se faire pour se défaire de ces puissances monétaires & financières

    • 24 novembre 2013 à 07:28 | diego (#531) répond à Razaka

      Bonsoir Razaka,

      Il fait nuit chez nous, à demain. Je vous ai bien lu !!!

    • 24 novembre 2013 à 12:36 | Razaka (#7817) répond à Mihaino

      Bonjour Mihaino ;

      Bien sûr que je suis entièrement d’accord avec Vous Mihaino.
      Là vous avez évoquer toute une réalité du monde actuel dans son évolution géopolitique en marche ......
      Reste donc une volonté et surtout une détermination politique du futur Gouvernement. Je pense qu’avec une nouvelle relation internationale bien pesée, nous ne risquons même pas de nous créer des ennemis. Car cela il faudra l’éviter aussi. Diplomatie oblige ...
      Il ne suffit pas d’évincer telle ou telle nation au nom de notre nouvel objectif.
      Il nous reste à bien démontrer (avec la conjoncture actuelle) qu’avec une nouvelle réforme structurelle que nous entendons mettre en oeuvre, il nous sera favorable de suivre d’autres chemins.

      Bonne continuation Mihaino

  • 24 novembre 2013 à 01:20 | da fily (#2745)

    Hi !

    pour revenir à l’analyse de cet auteur, qui au demeurant est de qualité, et bien ne nous apprend rien de concrètement nouveau.

    Il y a eu déja un édito sur « des hommes forts ou des institutions fortes ? »

    Nos institutions sont non seulement obsolètes, mais violées à loisir selon les « politiques » qui viennent au pouvoir. Chercher là également la principale cause de nos errements. Et cela dénote un manque évident et cruel de maturité politique.

    Une vison, une programme à planifier, l’autosuffisance alimentaire, l’éducation pour tous et la décentralisation (je l’ai assez répété celles-là) devront être les priorités des nouveaux dirigeants pour avoir un début d’arrêt de descente aux enfers.
    Le deuxième volet immédiat est rétablir urgemment la sécurité et réformer nos forces armées. Beaucoup ici se moquent des armées africaines, et pourtant la notre n’est pas en reste, et je suis en deça de la vérité...

    Il y a une question qui devrait tarauder le cortex de l’ensemble des forumistes si l’on considère la pertinence de cet article :
    « pourquoi les entreprises »étrangères« ou aux mains »d’étrangers« ne sont pas ou peu impactées par ce cycle de crise depuis les années 80 ? » Il y en a même qui sont foutrement prospères... je crois que c’est Mihaino qui en a énuméré quelques unes... Posons-nous aussi cette question.

  • 24 novembre 2013 à 02:11 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Tout à fait d’accord en ajoutant au bout un qualificatif ou un déterminant ...

    « Le cycle de Madagascar » tel quel est vague, vaste, indéterminé ...

    Si je me le permets je dirais :

    ROMPRE LE CYCLE DE MADAGASCAR A L’OCCIDENTAL, A LA FRANCAISE EN PARTICULIER.

    Si seulement nos polticiens prennent conscience que tout schéma de développement du XIX ° et XX° siècle est pratiquement obsolète avec les progrès scientifiques, technologiques et de communication ...

    Le MAP de Ravalomanana de 2008 -2009, revisité, réadapté, recorrigé, ... est dépassé en 2013 - 2014 et suivants ... Vaut mieux refaire un nouveau plan conforme à la réalité et à la mondialisation ...

    Voilà aussi ce que veut dire « ROMPRE LE CYCLE DE MADAGASCAR ».

    Monsieur Robinson Jean Louis manque t’il d’imaginations et d’idées pour nous resservir du VARY MANGATSIAKA (réchauffé au micro-onde) de RAVALOMANANA comme le MAP déjà retoqué, à refaire en son temps ... ?

    Un peu de sérieux s’il vous plaît !

    • 24 novembre 2013 à 12:19 | Razaka (#7817) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Bonjour NY OMALY NO MIVERINA

      D’abord j’adore votre humour ’’Vary Mangatsiaka’’ & "Micro Onde’’. J’étais mort de rire naturellement ; ET NON PAS PAR MOQUERIE de quelque chose.

      Mais bien sûr que Vous avez raison NY OMALY NO MIVERINA. Là Madagascar (Nous) devra avoir à faire à une situation nouvelle qui va l’exiger à réagir autrement.
      Justement je parlais du Système bancaire malagasy plus haut, il ne faut pas que nous ayons peur de nous diriger vers une autre direction.

      Bonne continuation à Vous

    • 25 novembre 2013 à 02:32 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à Razaka

      Merci Razaka !

      J’aime bien concevoir toute situation avec humour pas pour se moquer ou ridiculiser ... Je ne me le permettrais jamais, surtout concernant M/car et les Malagasy.

      Ce qui me pousse à agir ainsi c’est tout simple :
      Le cas occidental, de La France en particulier, ne peut jamais s’appliquer à M/car et aux Malagasy.

      Politiquement et électoralement, qui de nos candidats peut donner un consigne de vote à ses électeurs ??? ... Aucun !
      Les électeurs votent « à la tête du candidat ». Nos mouvances n’ont pas une assiette d’électeurs stable faute d’un parti organisé avec un chef charismatique ... Ce qui nuit à toute stratégie électorale ...
      Pour le 2° tour de la présidentielle, on peut s’attendre à une non participation massive. Ils vont se consacrer à la législative où les électeurs retrouvent la tête de leur candidat ... connu et de proximité.

      J.L. Robinson, va évidemment au 2° tour sans se soucier des campagnes de Ravalomanana ... Pour lui, çà passe ou çà casse ! Si jamais çà foire, il n’a rien à foutre des Ravalomanana. Il a un métier, un carnet d’adresses assez fournis pour arrondir les fins de mois ...
      H. Rajaonarimampianina, vrai-faux « naïf », va aussi au 2° tour sans se soucier des financements de ses campagnes ... Si çà ne marche pas, je pense qu’il n’a rien à foutre et content de retrouver son cabinet d’expertise comptable ... avec quelques adresses et astuces fiscales en prime ...

      Tous les 2 n’ont rien à voir avec Ravalomanana et Rajoelina qui n’ont pas de vrai et bon métier : yaourtier, diskjockey ...
      Ni cabinet médical, ni cabinet d’expertise comptable ... Jack pot à vie avec ou sans politique ... pour J.L. Robinson et H. Rajaonarimampianina.

      J.L.R. et H.R. n’ont que des apports intellectuels. La politique, les finances, la gestion ... à Marc Ravalomanana et à ... (Andry Rajoelina) de contribuer.

      Pour sortir M/car et les Malagasy de ce merdier, J.L. Robinson ou Hery Rajaonarimampianina fera l’affaire sans caution ni de Ravalomanana, ni de Rajoelina.

      S’il veut bien.

      Voilà la différence entre J.L. Robinson - H. Rajaonarimampianina d’un coté et Marc Ravalomanana - Andry Rajoelina de l’autre coté.

  • 24 novembre 2013 à 05:35 | diego (#531)

    Bonsoir Mihaino,

    J’ai échangé des amabilités tout en discutant d’une manière utile avec quelques compatriotes hier, dont DIPLOMAT et d’autres qui se reconnaitront.......pour vous dire que je n’ai pas le monopole et je ne ne suis absolument pas le seul citoyen à éprouver cet amour envers son pays...si vous pensez que je l’ai ce que vous devez aussi l’avoir.......

    Je pense que nous aimons tout notre pays, chacun à notre manière, même si on peut noter ici et là quelques maladresses. Des maladresses, sans me substituer aux compatriotes, que j’ose qualifier d’enfantines. Et quelquefois des dérapages qui relèvent plutôt d’un égoïsme que des méchancetés. Ou le besoin de briller, qui est en elle même une maladresse face au drame qui dure depuis quatre ans dans notre pays. Ou encore de l’immaturité, mais je pense qu’on n’a pas le droit d’être trop dure envers les compatriotes alors que les problèmes et les clés de nos problèmes se trouvent chez nos politiciens !

    Justement, chez les politiciens, je note que nos femmes et nos hommes qui aspirent à diriger le pays sont fragiles, très fragiles, ils sont faciles à manipuler. Et d’une manière générale cette fragilité résulte d’une pauvreté récurrente, la nature humaine n’aidant pas, au sein même de tous les appareils de l’état Malgache, comme ce le cas dans tous les pays pauvres. Une vulnérabilité économique conjuguée avec l’absence des partis politiques solides, d’une Constitution solide et des Institutions comme remparts ont fini par exposé notre classe politique au vieux poison que la CORRUPTION.

    Il est hélas très facile de corrompre notre classe politique et dans tous les étages et dans tous les milieux de notre société. Cette vulnérabilité se trouve à la tête même de notre état et dans la tête de toutes nos Institutions. Je pense à l’Armée et à la Justice par exemple, que vous avez mentionné vous-même. Une telle situation nous expose à tout les dangers à l’intérieur du pays et venant de l’extérieur. Et le plus souvent, des dangers mêmes que les pays occidentaux qui ont des institutions solides, heureusement, éprouvent une certaine difficulté à combattre.

    La corruption n’est pas une spécialité malgache, elle est partout, mais je pense qu’il ne faut pas être fataliste. On ne peut pas la réduire, mais on peut bien l’amoindrir pour qu’elle fasse le moins de mal possible :

    - mais comment l’amoindrir cette corruption si l’élection présidentielle dans laquelle toutes et tous les Malgaches placent leur espoir pour nous sortir de cette crise afin de se préparer pour lutter contre-la pauvreté véhicule ni plus ni moins l’injustice, bref pas du tout transparente comme élection ?

    Oui, j’ai entendu aussi que le Parti Vert soutien Robinson. À mon sens, pour que cette élection ne soit pas un coup d’épée dans l’eau, si seulement les Malgaches pouvaient se donner le mot pour voter massivement pour un candidat, il aurait une petite chance que cet homme-là avec une telle légitimité puisse tenir debout :

    - si je faisais partie des conseillers de ces hommes, la 1re chose que je lui dirais d’annoncer de sa prise de fonction les DATES DES PROCHAINES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES.

    Autrement dit, politiquement il faut montrer qu’il maitrise le calendrier électoral du pays, ceci accomplira deux choses en une :

    - UN, nos 215 partis politiques vont se préparer en connaissant les prochaines échéances électorales. Ils auront le temps pour se préparer et donc de se faire connaitre, le pays aura des partis dignes et solides...risque d’un coup d’État se voit amoindrie. DEUX, cette annonce renforcerait la légitimité du nouveau président mais surtout les nouveaux élus.

    Bref prendre aux mots la CI.

    Mais je sais trop bien que les choses ne vont pas se passer comme cela. Notre président ne sera qu’un pantin, c’est écrit d’avance, aucune Constitution pour le protéger, les institutions malgaches ne pourront pas le protéger :

    - et Mr Vital a bien résumé le climat politique qui prévaut dans le pays aujourd’hui et demain !

    Bien à vous !!!

    • 24 novembre 2013 à 11:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Pour votre dernière remarque,je vais essayer d’ajouter pour le Général Camille Vital.Ce dernier est barré ,chaque fois dans ses élans :
      - En tant que P.M,il n’a pas pu continuer pour cause de la « FEUILLE DE ROUTE ».
      - En tant que porte fanion de TGV,un coup fourré s’est introduit dans le circuit.
      POUR MOI,ce Général compte pour l’AVENIR de Madagascar,par son esprit très ouvert et sa volonté de développer Madagascar.
      Ce qui reste pour LUI,c’est de bien choisir son équipe et ses compagnos de « LUTTE » pour le CHANGEMENT.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 novembre 2013 à 12:22 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Effectivement , notre futur Président et sa nouvelle équipe doivent tout REMETTRE à PLAT dès leur prise de fonction ( Constitution, Institutions à réduire car y a double emploi parfois !,le législatif vrai contre poids de l’exécutif ,ne pas copier ni imiter naïvement le système français dans bien des domaines etc, etc ...). Votre souci relatif aux prochaines échéances électorales sera certainement étudié sereinement mais pas à la hâte ...

      J’insiste surtout sur le TRAVAIL d’ EQUIPE et sur la COHESION totale et sans failles des nouveaux membres . Croyez-moi Diego que notre PAYS est un réservoir de jeunes talents , compétents, intègres , adorant MADAGASCAR et le Président élu le 20/12/2013 sera bien conseillé, bien épaulé s’il ne travaille pas avec les « béni-oui-oui » habituels , connus et reconnus par le Peuple !
      Amitiés ,

    • 24 novembre 2013 à 12:26 | Razaka (#7817) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Basile ;

      Très bien Vu Basile,
      C’est cela aussi la Démocratie pour pérenniser le calme pour un développement durable.
      Cela peut emmener une ’Croissance Inclusive’ en empruntant le terme de M ANRIAMANANJARA, ce qui permettra dans un Sens d’équilibrer le Pouvoir (dont j’ai parlé hier plus haut), dans la mesure où le développement futur concernera toutes les composantes de la société malagasy.

      Bonne journée

    • 24 novembre 2013 à 20:31 | QUOUSQUE TANDEM (#543) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Un bidasse de plus, comme si ça ne suffisait pas comme ça !
      L’armée malgache, le véritable ennemi du peuple

  • 24 novembre 2013 à 14:22 | manantena fa niova (#4971)

    Voici un article qui mérite autant de passer à l’EDITO de Tribune.com

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/une-lecon-de-democratie-fable-144078

  • 24 novembre 2013 à 15:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - Sarah Georget RABEHARISOA (-ex candidate-) annonce officiellement le soutien de son parti à Jean Louis ROBINSON,pour le second tour.
    - Et Hery RAJAONARIMAMPIANINA,ce samedi 23 novembre 2013,lors de sa rencontre avec Monsieur le Président de la Transition,Chef d’Etat Malgache Andry Nirina RAJOELINA,a souligné qu’il reste ==OUVERT==à toutes les propositions,car il est ==un candidat d’ouverture et de renouveau== pour le développement de Madagascar.

    source :
    - ORANGE.mg du 24/11/2013

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa gmail.com

    • 24 novembre 2013 à 15:46 | reglisse (#6117) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et bien voila ! Madame GEORGET fait comme les autres !!!
      C’était ma crainte !
      Elle aurait pu ne soutenir ni l’un ni l’autre, mais il faut bien vivre non ?
      Qu’est ce qu’on lui a promis ???

    • 24 novembre 2013 à 16:11 | da fily (#2745) répond à reglisse

      salut reglisse,

      il faut à un moment faire un choix. Le peuple lui doit le faire entre les 2 candidats, et bien les candidats en reste le font également, qui a-t-il de surprenant à ça ?

      Du reste, si Sarah Rabearisoa penche pour JLR, elle a du mûrir sa décision, que l’on lui ai promis quelque chose ou non. Et en tant que future prétendante et décideuse, il lui faut apporter une meilleure vision de ses propositions et de son parti. De toutes façons je la voyais mal se positionner pour HR, sa décision est somme toute logique, elle pourra avoir plus de coudées franches en étant partenaire de JLR si d’aventure celui-ci passe au 2ème tour. Et elle ne sera pas la seule à opter pour cette option, de toutes façons il faut choisir ! On sera d’accord avec ou non, mais les candidats en reste auront des consignes à passer... Et cela ne veut absolument dire que les citoyens suivront ces consignes, alors il faut faire redescendre la fièvre...

      Elle est déjà dans l’opposition, se savoir toujours dans cette position si HR enlève le pompon final ne lui enlève en rien sa légitimité, voila la lecture que j’en fais.

    • 24 novembre 2013 à 19:50 | Jipo (#4988) répond à da fily

      Bonsoir .
      Représentante du parti « Vert » , et au regard de ce que la clique razoel en fait , ( BDR ) entre autre , il est tout à fait normal qu’ elle se range du coté d’ une personne qui n’ a pas encore péché ...
      D’ autre part déjà dans l’ opposition c ’est une suite logique , voir intelligente de se ranger du coté du plus fort .
      Ce qui ne peut nuire au Dr Robinson et assoire sa supériorité, face aux rapetous qu’ il a en face .
      Chacun devra de toutes façons choisir son camp et donner des consignes de vote à ses partisans, logiquement .

    • 24 novembre 2013 à 20:18 | reglisse (#6117) répond à da fily

      http://www.afriquinfos.com/articles/2013/11/24/madagascarpresidentielle-alliance-parti-vert-rabeharisoa-avec-robinson-237166.asp

      Madame Georget aurait pu ne pas donner de consigne de vote.

      Est ce que ses électeurs ne sont pas assez grands pour savoir pour qui ils doivent voter ???

      Et dire que son programme ressemble à celui de monsieur Robinson ? Ce n’est pas ce qui est écrit dans le préambule du programme de Sarah Georget sur le site des verts.

      Cette prise de position est elle un aveu de faiblesse ?
      Et que va t il en être du devenir des verts après l’élection ?

    • 24 novembre 2013 à 21:56 | Radepy (#7163) répond à reglisse

      Le choix de Sarah Georget est un message clair au peuple malagasy ...

    • 24 novembre 2013 à 22:45 | elena (#3066) répond à Radepy

      Merci à Saraha ! D’autres ralliements vont suivre maintenant !

    • 25 novembre 2013 à 01:21 | da fily (#2745) répond à reglisse

      vous lisez les posts ou les survolez reglisse ?

      Les réponses à vos questions sont dans mon commentaire et dans la conclu...

      Maintenant on peut ne pas être d’accord, libre à chacun.

    • 25 novembre 2013 à 11:19 | Mihaino (#1437) répond à elena

      ELENA, vous êtes toujours perspicace : Ny Rado RAFALIMANANA se rallie à JL.ROBINSON au 2è tour !
      Avec son carnet d’adresses bien rempli, les partenaires étrangers vont l’aider avec du « VOLA MADIO », semble t-il ?!
      Wait and see ....

  • 24 novembre 2013 à 20:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La ces-2 a officialisé le nombre d’élécteurs inscrits à 7 839 268.Une augmentation de 27 328 votants pa rapport aux chiffres provisoires.
    Pa ailleurs ,la ces-2 a annulé les résultats de :
    - 111 bureaux de vote (-BV-) et totalisant 21 474 voix après contrôle de légalité et non-réception des procès-verbaux (-PV-) par la ces-2.
    Pour cause de rajout sans justification,la ces-2 a également annulé :
    - 2 896 voix ,dans 142 bureaux de vote (-BV-).

    114 requêtes ont été déposées,auprès de la ces-2,dont une très grande majorité a été déclarée :
    - irrecevable
    - et non fondée.
    Selon l’explication du Président de la ces’2 :
    - « LA PLUPART DES DOSSIERS RECUS ONT ETE SOUS FORME DE SIMPLE DECLARATION ».
    Toutes les requêtes ont été étudiées,malgré les rejets et irrecevabilités des requêtes
    Source :
    L’Express de Madagaedar,du 23/11/2013

    • 25 novembre 2013 à 01:27 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et alors ?

      M Basile, ... réveillez-vous !

      Tout le monde ne voit que le 2° tour et les législatives ...

      Vous êtes en retard de métro !

      Ne ratez pas le prochain rame ... ! D’accord ?

  • 25 novembre 2013 à 01:18 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    C’est kif-kif bourricot !

    Que voulez-vous qu’ils fassent J.L. Robinson et H. Rajaonarimampianina ?

    Rien de rien pour la simple raison qu’ils ne s’attendaient pas du tout arriver à ce stade ...
    De l’improvisation, c’est à la fois trop tard et maladroit ...
    De l’indépendance ? L’un ne peut avancer sans Dada et Neny, l’autre qui s’étonne et découvre ses appuis tacites ... en tant que Ministre des finances ...
    Ni J.L. Robinson, ni H. Rajaoanarimampiainina n’ont ni un cercle, ni un club restreint, ni un lobby dominant pour constituer un noyau dur du futur gouvernement ...

    N’empêche ...

    Chose possible et probable : J. L. Robinson ou H. Rajaonarimampianina, discrétion comme dénominateur commun, une fois élu démocratiquement, peut bien se passer de Marc Ravalomanana et de Andry Rajoelina et de tous les vieux Voaybe ...
    Pourquoi pas ?
    C’est pas interdit ...

    Une façon comme une autre, à la fois douce et non violente, de « ranger » nos politiciens qui ont déjà servi : Ratsiraka, Zafy, Ravalomanana, Rajoelina ...
    C’est aussi dépasser ce recours « ad eternam » aux anciens Chefs d’Etat qui ont fait preuve de leurs compétences ... limitées.

    Rompre le « CYCLE MADAGASCAR » peut aussi se concevoir ainsi ... qui va être très dur à avaler pour quelques-uns ... dont les « anciens ».

    En prime, le futur élu va conforter sa légitimité et pourrait bénéficier de l’estime du Vahoaka par son courage et sa volonté de casser ce vieux « CYCLE DE MADAGASCAR » trop lourd, ringard.

    ’faut s’attendre à tout !

    Je tiens à souligner que la campagne officielle du 2° tour n’est pas encore ouverte ...

    • 25 novembre 2013 à 02:34 | ramaso (#7441) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Je doute que JLR ne va pas se separer de son mentor,il a bien dit pendant ses campagnes que s´il est elu RA8 reviendrait au pays,quant a HERY R.c´est tres probable qu´il ne va plus cooperer avec RAJOELINA et ses VOAYBE,il a deja annonce la couleur apres l´interview au MONDE de DJ.En politique tout est permis,comme dans LA CAMORRA MAFIA,on degage le genant,pour continuer les affaires.LE soutien de SARAHA GEORGET pour JLR est un evenement qui va jouer un grand röle dans le 2e tour surtout si d´autres soutiens vont venir,en tout cas les MALGACHES en ont mare de RAJOELINA et sa transition que l´important c´est qu´il soit degage definitivement et sans conditions quel que soit le PRESIDENT ELU au 2e TOUR,sinon l´inquietude plane tjrs avec les GENERAUX ET COLONELS nommes chefs de REGION et ce en periode electorale,c´est dire que la transition de RAJO.ne tient pas du tout compte qu´un president va etre elu le 20 DEC.et qu´un nouveau GVRNT sera mis en place.RAJOELINA et Cie doivent preparer leurs valises maintenant au lieu d ´essayer tjrs de mettre des batons dans les roues pour rester au pouvoir a l´infini,ca va leur manquer bcp le PALAIS,LES VOYAGES,LES SHOPPINGS A PARIS etc.PUIS c´est dure de ne plus avoir les VISAS de L´EU.NOEL et NOUVEL AN approchent il n´y aura plus d´AFINDRAFINDRAO A YAVOLOHA comme chaque annee oü LE CHAMPAGNE coulait a flot pendant que le peuple cherche a acheter les moins chers des volailles pour la fete.

    • 25 novembre 2013 à 02:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      - "Dîtes-vous que le deuxième tour ne soit pas encore ouvert ?
      Quelle hypocrisie !
      Le deuxième tour présidentiel se joue entre Marc RAVALOMANANA et Andry Nirina RAJOELINA et les législlatives ,ce sera une « VOIE » de cohabitation.C’est dommage que les anciens candidats/candidates à la présidentielle ne puissent pas se présenter systématiquement aux législatives.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 25 novembre 2013 à 05:15 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      CHAPEAU !

      Qui sont Marc Ravalomanana et Andry Niririna Rajoelina dans ce 2°tour ?
      Ce sont des illustres inconnus compte tenu des résultats du 1° tour de la présidentielle. Aucun n’est candidat parmi les 40 ... ou 70.

      Nulle part ailleurs, le C.E.S. n’a fait mention de ces noms. Mais d’où sortez-vous ces noms ?

      Pour votre information, le C.E.S. a donné les noms suivants, conformes au résultat du 1° tour et validés :
      - Jean Louis Robinson,
      - Hery Rajaonarimampianina.

      Arrêtez, s’il vous plaît, d’induire en erreur. Il y va de votre responsabilité.

      Concernant les législatives, si on vous écoute c’est vraiment de la pagaille organisée à votre façon que vous cherchez. Y a des conditions pour être candidat. Ce n’est pas n’importe qui, même un(e) candidat(e) à la présidentielle ...

      Cà me rappelle mes expériences sur les concours : une des épreuves le même jour : science po ou ENA ? A moi de choisir dès l’inscription ...

      M Basile Ramahefarisoa, vous êtes un pur historien. C’est bien mais il faut de nouvelles idées.
      Au- delà de votre analyse historique :
      Que peuvent proposer Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina de nouveau ?
      - Pas le « MAP dépoussiéré » quand même ...
      - Pas des phases « à l’occidental » à la fois ringard et inapproprié ...

      La mondialisation a changé toutes les données. Donc, tous les vieux fichiers sont obsolètes et bons pour le rebut ... Y a des ménages à faire ...

  • 25 novembre 2013 à 03:21 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Union Européenne
    Le Luxembourg est officiellement désigné comme « PARADIS FISCAL »

    • 25 novembre 2013 à 05:19 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      L’île Maurice fait mieux !

      Tout forfaitairement à 13 % ...

      Qui dit mieux ?

  • 25 novembre 2013 à 06:28 | mpitily (#1212)

    Corrigez-moi si je me trompe mais en analysant la ciurbe ci-dessus et en comparant 2002 avec 2009, je constate que :

    - la valeur de 2002 est equivalente a celle de 2009

    - la crise de 2002 a fait plus de mal a ce parametre en qq mois que la crise de 2009 en plus de 4 ans.

    Voila les faits et les chiffres. Ils montrent que la HAT a miieux gere la crise que Ravalo et ce grace a HR.

    J’ai tjrs dit : « comparons ce quii est comparable ». Si ANR et HR avaient beneficie des memes aides que Ravalo de 2003 a 2008, ils auraient encoree mieux fait.

    A mediter.

    • 26 novembre 2013 à 03:35 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059) répond à mpitily

      A se demander qu’ ont fait Ratsiraka, Ravalomanana de toutes les aides à leur disposition quand ils étaient au pouvoir ?

      Un tort et une erreur monumentaux de miser sur ces « nouveaux riches » qui ne cherchent qu’à avoir toujours et toujours plus ...

      « Voay tsy mety voky ! »... Ils ne sont pas sains car ils ont des vers parasites dans leurs intestins ... D’où ils boivent sans la soif, boulimiques, ... et violents si pas satisfaction. Capable de bouffer n’importe quoi ...

      La vraie source de cette rivalité est toute simple :
      Ravalomanana n’ a jamais accepté que Rajoelina ait été élu Maire d’Antananarivo ... Du coup Ravalomanana, colérique comme il est, a perdu les pédales ... Résultat : l’organisation du Sommet de l’Unité africaine à Antananarivo est retirée de M/car ...
      Merci Ravalomanana !!!

      Pour comprendre le présent, j’invite à consulter l’histoire contemporaine de M/car depuis 1972. Seulement les faits du Général Ramanantsoa à Ravalomanana qui n’a eu aucun soutien lors de sa démission ou abandon du pouvoir en 2009 ...

      La Communauté internationale et autres n’ont levé leur p’tit doigt pour chercher à faire revenir Ravalomanana ... Pourquoi ?

      Si Ravalomanana a été « apprécié » de La France en 2009, il aurait retrouvé son pouvoir en moins de 48 heures ... Mais ...

      Et çà continue jusqu’à ce jour.

  • 26 novembre 2013 à 02:50 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Tout est possible sur ce 2° tour.

    Ce qu’il faut éviter c’est de remettre en selle des rebuts et scories.
    Tout comme Ratsiraka, Ravalomanana et Rajoelina souffrent de la mégalomanie : boivent sans la soif, boulimiques de tout, ... De vrais malades ... Tout moyen est bon pour parvenir à ses fins personnels ... (Normal que la Communauté internationale et autres n’ont jamais voulu le retour de Ravalomanana ... Ceux qui l’ont côtoyé n’oublieront jamais les colères et ires intempestives de Ravalomanana ... Imprévisible de surcroît !!!).

    Quoiqu’il en soit, cela ne dépend que de la voix des urnes d’abord et de la philosophie politique et morale de l’élu (cynisme, ...) ensuite.
    Par ailleurs, il y a lieu de tenir compte de l’Assemblée nationale avec ou sans majorité présidentielle ...où une majorité à géométrie variable pointe déjà son nez ...

    Ce qui est pas mal dans notre mode d’élection simultanée (présidentielle et députation), les calculs, combinaisons, ... se font en même temps lors d’une seule campagne pour le 2° tour présidentiel. Ce qui sous entend que les candidats perdants au 1° tour ne disparaissent pas de la circulation ... et que les 2 finalistes doivent composer avec toutes les mouvances ...

    C’est assez compliqué et lourd mais assez astucieux et motivant pour tous nos politiciens et mouvances. En plus, on fait une économie d’élection.

    Ce qui est sûr, il y aura de l’ambiance politique qu’il faut suivre ... C’est l’occasion ou jamais aux « petits candidats » de se faire écouter, « draguer », ..,
    Et au secteur informel (mpivarotra tsakitsaky, sns ...) d’améliorer momentanément leur quotidien ...

    il y aura un monde fou à Tanà jusqu’à 1 ou 2 jours de la clôture officielle de la campagne. ’faut héberger, véhiculer, nourrir, amuser, ... ce monde.

    Eh oui ! ’faut penser à tout !

Publicité

Vols, Hôtels, Séjours

Les meilleurs prix


Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 315